Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Venez parlez de livres où les héros sont des adolescents avec toute leur fraîcheur et tous leurs doutes. https://booknode.com/univers/heros-adolescents
Répondre
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 325
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Message par theyoubot »

Hunger Games est une excellente trilogie. Mais est ce vraiment de la littérature Jeunesse ?

Bien sûr le personnage principal a 16 ans, le récit est chaste et il y a un triangle amoureux. Mais ces trois caractéristiques ne sont pas des traits marquants du récit. C'est même assez marginal. Avec une héroïne de 23 ans, une scène de sexe et pas de Gale, la trilogie aurait été peu ou prou inchangée (démonstration ci-dessous). Pour l'essentiel, Hunger Games est un roman avec des thèmes très durs, traités comme dans un roman visant un public adulte.

Image

Attention : cet avis contient - comme les films - de nombreux spoilers
Ne lisez pas cet avis si vous n'avez, ni vu les films, ni lu les livres.




INTRIGUE ÉMOTIONNELLE

L’héroïne accepte d’être envoyée à la mort pour sauver la vie de sa petite sœur. Durant les 3 tomes, les émotions de l’héroïne sont rendues à la perfection. La peur, le désir de protéger ses proches, le désespoir, le courage face à la certitude d’une mort imminente. C’est la grande réussite de cette trilogie.

Peeta est un Mary Sue peu crédible : orateur habile, extrêmement malin, puissante musculature, héroïque, honnête, sincère etc. Ça sent effectivement un peu le Roman Jeunesse. Ce manque de réalisme est irritant mais passe à peu près. En effet, les interactions avec l’héroïne reposent surtout sur l’amour qu’il éprouve pour elle depuis le bac à sable. Et ça, c’est correctement écrit.
Peeta permet aussi un récit où l’héroïne passe son temps à défendre physiquement le principal personnage masculin. Un renversement de stéréotypes assez rafraîchissant.



TOME 1

C’est un survival de 220 pages. Traques et combats en pleine nature avec des armes blanches.
Les combats sont basiques et mal décrits. Mais comme ils sont rapides, ça passe. Le potentiel narratif d’un talent à l’arc est gaché par l’autrice (Collins s’en sert mal). Mais il y a un très bon rythme. Les règles des Hunger Games sont bien pensées et fournissent un renouvellement permanent des enjeux.

Le survival est précédé de 30 pages de camp de travail : le district 12, famine, propagande, oppression, exécutions. Et de 120 pages de vernis SF : dictature, médias, pression politique.




TOME 2

280 pages racontent la situation précaire de l’héroïne de retour à la vie civile. Symbole malgré elle de résistance à l’oppression, elle est surveillée par le régime pendant ses apparitions dans les médias. L’héroïne se sait à deux doigts d’être exécutée.
L’univers SF est basique (l’histoire aurait pu se dérouler dans une dictature du XX° siècle), mais la qualité de l’intrigue émotionnelle est soignée.

L’autrice se fend de 120 pages d’un second Survival à la fin du tome. Dans ce survival, le suspense est moindre car l’héroïne n’est pas aussi démunie et désespérée que la première fois. Les nouvelles règles du Jeu fonctionnent très bien visuellement, dans l’adaptation cinématographique. À l’écrit, ça paraît un peu brouillon, sans être déplaisant.



TOME 3

- 300 pages sur l'organisation de la rébellion : désespérée de savoir un être cher aux mains du dictateur, l’héroïne convalescente découvre la vie contraignante de la cité souterraine des rebelles. Elle se voit obligée de jouer à nouveau la comédie devant des caméras. Cette fois, pour la propagande de la rébellion.
L’organisation de la base des rebelles et les quelques apparitions publiques de l’héroïne laissent pas mal d’espaces vides. L’autrice les comble avec le traumatisme de Finnick et de Johanna, deux autres survivants des jeux.

- puis 100 pages de traque urbaine à la fin. L’héroïne s’introduit avec une petite équipe de soldats dans la ville du dictateur. Fuites, combats etc. Cette partie est superbe à l’écran et donne l’impression d’avoir été écrite pour l’écran (film sorti 2 ans plus tard et donc probablement pensé en même temps que le tome 3). Néanmoins, il y a un bon rythme, ça se lit facilement. Seul défaut de ces 100 pages : elles sont vaines. Si l’héroïne était restée chez elle à faire du tricot, ça n’aurait rien changé à ses actes à la fin de l’histoire.

Mais ce tome 3 est transcendé par sa couleur émotionnelle. La descente aux enfers de l’héroïne. Blessures, deuils, désespoir, folie. Ça, c’est remarquablement bien écrit. Si bien écrit en fait, que la lectrice que j’étais à 15 ans en était restée durablement marquée.



ROMAN JEUNESSE ?

On a là un récit prenant et parfois très dur. J’ai toujours trouvé curieux qu’il soit classé en littérature jeunesse.
Certes l’âge de l’héroïne et le triangle amoureux sont des tropes de romans jeunesse. Mais :

- la littérature jeunesse n’en a pas le monopole

- l'essentiel du récit parle d'autre chose. Il parle d'oppression et de violence

- la facette romance est racontée presque indirectement, à travers une pression médiatique qui interfère avec une relation privée. Ce n’est pas un angle typique de roman Jeunesse.

- le traitement du récit est celui d’un roman de littérature générale. Par l’épaisseur psychologique du personnage principal, et par la dureté de ce qu’elle subit. Les deux personnages principaux finissent brisés.


________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
toulouselivre

Profil sur Booknode

Messages : 364
Inscription : lun. 12 nov., 2018 12:43 pm

Re: Hunger Games est il vraiment un roman Jeunesse ?

Message par toulouselivre »

Bonjour,
Hunger games un roman jeunesse ? J'aurai tendance sans réfléchier à repondre bien sur ! Mais reflechissons à la question.
Personnellement quand j'ai lu Hunger games j'avais 14 ans et rien ne m'a choquer.
C'est vrai que le concept des hunger games,et de tuer 23 personnes et une survivante, la plus forte au combat, la plus maligne et celle qui survie au imptemperie et aux besoin d'eau et de nourriture. C'est en soi une experience extreemmement difficile, mais delà a le declasser des romans jeunesse j'en doutte...Les films peuvent etre plus choquant pour le jeune public, mais pas de moment terrible.
Et pour le coté de l'amour et bien un amour de jeunnesse, un amour fort qui peut montrer l'exemple au jeune mais pas choquant non plus.
Je ne vois aucun moment qui nous fais nous poser cette question. C'est un livre avec une triste histoire, une revolte, une histoire d'amour, et des morts, mais si on se pose la question pour ce livre pourquoi ne pas ce la poser pour de nombreux autres ? Il y a des romans jeunesse bien plus choquant, je pense.
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 325
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Message par theyoubot »

Tu as des exemples ?

Ou sinon, à l'inverse, quelles seraient selon toi les caractéristiques de Hunger Games qui justifient son classement en Jeunesse ? L'âge de l'héroïne et l'amour de jeunesse de Peeta pour elle ? Ou autre chose ?

________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 62
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Message par Shirohime »

Attention, je vais spoiler des événements des trois livres dans mon avis.

Je n'y avais jamais réfléchi et je trouve que c'est une bonne question. C'est vrai qu'en dépit de l'absence de scène sulfureuse au niveau de la romance ou de dépiction très graphique des scènes de violence, on a quand même un livre qui aborde des thématiques très dures. De plus, on a certaines morts qui sont également très marquantes (comme celle de Glimmer par les guepes dans le premier ou, celle que j'ai trouvé la plus affreuse, celle de Prim à la fin) et le livre soulève pas mal de question et de sujet sérieux: l'oppression d'une majorité sur une minorité qui souffre et est exploitée, la survie à tout pris et ce que cela peut pousser à faire, les conséquences psychologiques de ce type de traumatisme, la torture psychologique et physique,...

Je pense que dans mon cas, l'âge de l'héroïne, l'amour "chaste" et le fait que l'autrice évite d'aller dans le détails concernant la violence, font que son classement en littérature jeunesse ne m'a jamais vraiment interpellé. Mais en réfléchissant, au vu des points que tu soulèves, un classement en roman adulte pourrait aussi être compréhensible. En fait, pour moi le livre est assez borderline et pourrait être classé dans les deux catégories: on a un récit qui beaucoup plus dur et avec énormément de thématiques qui le sont aussi, mais de l'autre au niveau de la violence et des relations sentimentales, c'est plus soft que la plupart des romans adultes.
Ninim

Profil sur Booknode

Messages : 43
Inscription : mer. 02 juil., 2014 12:30 pm

Re: Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Message par Ninim »

Bonjour,

un sujet très intéressant! Personnellement, je trouve que Hunger Games fait partie de la littérature jeunesse de par justement l'âge des protagonistes et autres critères déjà mentionnés. Néanmoins, c'est vrai que le terme "jeunesse" peut effectivement paraître en décalage avec la brutalité de certains événements de cette histoire : par exemple, je trouve que le fait de dire "Hunger Games est du Young Adult" interpelle moins à l'oreille, mais malheureusement dans le vocabulaire français (à ma connaissance), il n'y a pas de distinction réelle faite pour désigner de sous-genres de la littérature jeunesse comme middle-grade et young adult en anglais.

Mais pour moi, Hunger Games est donc un exemple type de Young Adult, de par justement l'alliance de certaines tropes très jeunesse à des thématiques beaucoup plus sérieuses de littérature pour adultes à proprement parler.
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 325
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Message par theyoubot »

J'aime bien vos réponses. Ce serait donc un roman borderline.

Je l'ai lu à 15 ans et je me souviens encore aujourd'hui avec une certaine acuité que le dernier tiers du tome 3 m'avait déprimée pendant une semaine. Cette glissade dans le désespoir et la folie, ça avait été terrible pour moi.
Non pas que j'espérais que Katniss s'en sorte psychologiquement indemne. Mais je ne voulais pas qu'elle soit brisée à ce point. Il faut dire que c'était la première fois de ma vie que je lisais une fin aussi sombre. Adolescente, je n'étais pas préparée à un traitement aussi dur, à un récit aussi réaliste. Pendant 10 ans, j'ai refusé de la relire, bien que je tienne cette trilogie en haute estime.
Autant les traits Jeunesse du roman m'avaient laissée indifférente (âge de l'héroïne, absence de sexe ..), autant les traits adultes du récit m'avaient touchée. Mon "feeling" de classification est influencé par ce qui m'avait fait le plus réagir à l'époque.

________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
toulouselivre

Profil sur Booknode

Messages : 364
Inscription : lun. 12 nov., 2018 12:43 pm

Re: Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Message par toulouselivre »

theyoubot a écrit : mar. 12 janv., 2021 4:04 pm J'aime bien vos réponses. Ce serait donc un roman borderline.

Je l'ai lu à 15 ans et je me souviens encore aujourd'hui avec une certaine acuité que le dernier tiers du tome 3 m'avait déprimée pendant une semaine. Cette glissade dans le désespoir et la folie, ça avait été terrible pour moi.
Non pas que j'espérais que Katniss s'en sorte psychologiquement indemne. Mais je ne voulais pas qu'elle soit brisée à ce point. Il faut dire que c'était la première fois de ma vie que je lisais une fin aussi sombre. Adolescente, je n'étais pas préparée à un traitement aussi dur, à un récit aussi réaliste. Pendant 10 ans, j'ai refusé de la relire, bien que je tienne cette trilogie en haute estime.
Autant les traits Jeunesse du roman m'avaient laissée indifférente (âge de l'héroïne, absence de sexe ..), autant les traits adultes du récit m'avaient touchée. Mon "feeling" de classification est influencé par ce qui m'avait fait le plus réagir à l'époque.

________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
C'est vrai que le tome trois peut vite rendre depressif, surtout quand on aime beaucoup Peeta, qui pete les plonds a cause du capitole...moi aussi cette serie est en tres hautre estime
myosotis02

Profil sur Booknode

Messages : 177
Inscription : mar. 01 avr., 2014 9:51 pm

Re: Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Message par myosotis02 »

Bonjour,

Sujet très intéressant et je comprends entièrement qu'on puisse se poser la question. Quand tu parles de traumatisme à la lecture de ces livres, je ne peux qu'approuver et plus encore : j'avais 11 ans quand j'ai lu Hunger Games, et ça a bouleversé toutes mes façons de penser au point de me façonner en tant que jeune ado pendant les 3 années qui ont suivi, au moins. C'est aussi la raison pour laquelle cette trilogie compte autant pour moi, parce qu'elle a largement contribué à bâtir la personne que je suis.

Aussi, à la question "Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse", je répondrais... Oui, oui, et encore oui. Parce que ce livre fait grandir, et cette caractéristique qu'il a d'aborder des sujets extrêmement durs avec un "enrobage" qui le rend accessible à des adolescents (grâce au triangle amoureux, aux personnages jeunes, etc), en fait un livre qui peut faire réfléchir toutes les générations, transmettre les mêmes messages à un lecteur de 15 ou 30 ans.

La dureté de l'histoire, surtout dans le tome 3, pourrait être une raison de vouloir déclasser Hunger Games de la catégorie jeunesse. Mais pour moi, cette raison est compensée par le fait que Suzanne Collins situe très bien où se trouvent les valeurs à retenir dans ses romans (et c'est un autre aspect qu'elle parvient à écrire avec brio). Aussi, à la fin de la trilogie, on retient la guerre et ses horreurs physiques et psychologiques, mais ce qui reste ancré au final, c'est que ce qui compte vraiment, c'est le pissenlit au printemps, l'amour qu'on donne aux gens qu'on aime, et l'espoir.

C'est une leçon de vie qu'on peut recevoir à n'importe quel âge. Donc pour moi, oui, Hunger Games est un roman jeunesse, même s'il n'est pas uniquement un roman jeunesse.
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 325
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Hunger Games est-il vraiment un roman jeunesse ?

Message par theyoubot »

myosotis02 a écrit : mar. 12 janv., 2021 9:58 pmC'est une leçon de vie qu'on peut recevoir à n'importe quel âge. Donc pour moi, oui, Hunger Games est un roman jeunesse, même s'il n'est pas uniquement un roman jeunesse.
D'après ce que tu dis, ce serait un peu un roman intergénérationnel.


________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
Répondre

Revenir à « Héros Adolescents »