Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Dans ce forum retrouvez tous les concours organisés sur Booknode.com.
Ecriture et imagination sont à l'honneur ici.
Répondre
Amok66

Profil sur Booknode

Messages : 14
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : jeu. 16 août, 2018 9:10 pm

Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par Amok66 »

Bonjour à tous,

Comme vous le savez le concours d'écriture n'a pas eu lieu depuis Juin 2020, d'abord parce qu'il y a eu les vacances, ensuite pour une raison inconnue. Sans nouvelles de x-Key, qui a l'habitude de tout organiser, je vous propose de faire le concours d'écriture du mois d'octobre sur le thème
Où est la clé ?
Exploitez ce thème comme vous le souhaitez et laissez libre court à votre imagination !
Je ne fais pas partie du staff Booknode, il s'agit donc d'un concours non officiel. Autrement dit, il n'y aura pas de vote et donc pas de gagnant. Je n'organiserai pas non plus de prochains concours d'écriture à l'avenir. Il s'agit simplement d'une tentative de réanimation de ce forum, en espérant un retour prochain de x-key.

Si bien sûr x-key ou un membre de la modération pense ce topic illégitime, je l'invite à le supprimer.


Pour rappel :

♦ Vous avez tout le mois pour poster votre texte sur le sujet.
♦ Tous les types de textes sont acceptés (fiction, histoire vraie, nouvelle, essai, en vers, en prose) du moment qu'ils collent au thème !
♦ Il n'y a pas de limites minimum de caractères. En terme de taille, le format d'une nouvelle de 15 000 signes (environ 7 pages) est le maximum qui sera accepté.
♦ Faites attention à votre expression et à votre orthographe, il est toujours plus agréable de lire des textes écrits dans un français correct ;)
♦ Les textes écrits avant le concours ne seront pas acceptés. Vos textes doivent avoir été écrits spécifiquement dans le cadre du concours.

A vos ̶s̶t̶y̶l̶o̶s̶ ̶ claviers ! :D
quoi-de-neuf-docteur

Profil sur Booknode

Messages : 70
Inscription : dim. 30 juin, 2019 12:54 am

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par quoi-de-neuf-docteur »

Merci beaucoup pour ce que tu fais!!!
lanaau

Profil sur Booknode

Messages : 74
Inscription : jeu. 16 juil., 2020 9:32 pm

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par lanaau »

Merci!!!!! :D
Super que tu essai de réanimé ce sujet !!!!!!!!!
alawana24

Profil sur Booknode

Messages : 112
Inscription : jeu. 19 avr., 2018 2:01 pm

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par alawana24 »

Wahoo trop bien que tu essaies de relancer le truc malgré x-Key ! Je pense que je vais m'y pencher ^^ Merci pour tout !
Roxane10th

Profil sur Booknode

Messages : 12
Inscription : lun. 04 févr., 2019 7:10 pm

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par Roxane10th »

Hey !! Merci pour cette initiative ! C'est super chouette ! :)

D'ailleurs, puisqu'il n'y aura pas de classement officiel, ce serait sympa que une fois le concours terminé, chacun mettent en commentaire, son propre top 3 parmi nos œuvres ! Ainsi ça ferra plus de retours ! :)

Qu'en pensez-vous ? :)
lilicecilie

Profil sur Booknode

Messages : 75
Inscription : mer. 16 août, 2017 4:51 am

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par lilicecilie »

Roxane10th a écrit : lun. 12 oct., 2020 11:28 am Hey !! Merci pour cette initiative ! C'est super chouette ! :)

D'ailleurs, puisqu'il n'y aura pas de classement officiel, ce serait sympa que une fois le concours terminé, chacun mettent en commentaire, son propre top 3 parmi nos œuvres ! Ainsi ça ferra plus de retours ! :)

Qu'en pensez-vous ? :)
Super idée ! J'aime beaucoup :)
Amok66

Profil sur Booknode

Messages : 14
Inscription : jeu. 16 août, 2018 9:10 pm

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par Amok66 »

lilicecilie a écrit : sam. 17 oct., 2020 7:25 pm
Roxane10th a écrit : lun. 12 oct., 2020 11:28 am Hey !! Merci pour cette initiative ! C'est super chouette ! :)

D'ailleurs, puisqu'il n'y aura pas de classement officiel, ce serait sympa que une fois le concours terminé, chacun mettent en commentaire, son propre top 3 parmi nos œuvres ! Ainsi ça ferra plus de retours ! :)

Qu'en pensez-vous ? :)
Super idée ! J'aime beaucoup :)
Oui moi aussi.

Encore faut il qu'il y ait des textes à noter ! :lol: J'en publierai un je pense.
Dernière modification par Amok66 le sam. 17 oct., 2020 10:29 pm, modifié 1 fois.
Nyselia

Profil sur Booknode

Messages : 1418
Inscription : jeu. 11 juil., 2013 10:01 pm

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par Nyselia »

Franchement, c'est super cette idée de relance, merci Amok66 !
Et je trouve l'idée du top 3 par chacun top!

Du coup, je vais me pencher sur l'idée et viendrai poster bientôt mon texte! ;)
Ackmn_mary

Profil sur Booknode

Messages : 5
Inscription : sam. 18 avr., 2020 8:57 pm

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par Ackmn_mary »

Waouh je ne savais pas qu'il y avait ce genre de concours ^^
Cela m'intéresse je crois que je vais participer :D
Où faut-il poster notre texte quand on l'a finit? :)
Amok66

Profil sur Booknode

Messages : 14
Inscription : jeu. 16 août, 2018 9:10 pm

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par Amok66 »

Ackmn_mary a écrit : dim. 18 oct., 2020 12:04 pm Waouh je ne savais pas qu'il y avait ce genre de concours ^^
Cela m'intéresse je crois que je vais participer :D
Où faut-il poster notre texte quand on l'a finit? :)
Ici même
Amok66

Profil sur Booknode

Messages : 14
Inscription : jeu. 16 août, 2018 9:10 pm

Re: Concours d'écriture - Octobre 2020 : Où est la clé ?

Message par Amok66 »

Ma participation pour le mois d'octobre :


- Où est la clé? Tu l'as mise où ?
Xavier avait le visage rouge cramoisi, trempé de sueur. Il venait de monter quatre à quatre les marches de la cave avant d'en ouvrir violemment la porte qui était aller claquer contre le mur. Magalie, regardant la télé affalée sur le canapé, se redressa subitement :
- De quoi ?
- Où t'as mis la clé ? Magne toi ya le feu en bas !
Xavier était déjà dans le hall d'entrée, fouillant les poches des blousons.
- Le feu ?
Magalie s'était levée, balayant la pièce du regard, ne sachant pas par où commencer.
- Mais ya vraiment le feu ou c'est une expression ?
Xavier s'interrompit une seconde et se tourna vers elle. Il suait à grosses gouttes. Son visage était déformé par l'angoisse et la colère. Ses yeux semblaient sur le point de sortir de leurs orbites. Une veine palpitait de la base de son cou jusqu'à sa tempe au rythme de sa respiration haletante. Ses lèvres crispées formaient un « U » à l'envers, comme s'il monopolisait toutes ses forces pour s'empêcher de hurler. Serrant ses poings pour se contenir il répondit :
- Une de tes putains de bougie parfumée de mes couilles à foutu le feu à la pile de tes magazines bien être de merde et maintenant ya tout qui crame bordel ! Alors aide moi à trouver ces putains de clés !
Xavier se jeta alors sur les coussins du canapé pour vérifier que rien n'était caché en dessous.
- Elles ressemblent à quoi ces clés ?
Mais tu sais bien c'est mon gros trousseau avec toutes mes clés, celui qui a la lettre « X » en porte clé !
Ils cherchèrent ainsi tous les deux pendants quelques secondes qui, dans ces circonstances, leur parurent des heures. Un peu de fumée commençait à sortir par la porte de la cave restée ouverte. Ayant étendu ses fouilles jusqu'à la cuisine, Xavier ouvrit un tiroir. Il se figea un instant :
- J'ai trouvé ! Hurla-t-il, brandissant en l'air sa trouvaille.
Magalie se retourna, mais au lieu d'un trousseau de clé, c'est un couperet à viande qu'elle découvrit dans la main de son compagnon.
- Non arrêtes tes conneries Xav fait pas ça !
- Si si si j'en ai rien à foutre j'vais le faire de toute façon ya pas le choix !
Magalie tenta de lui saisir le bras :
- Mais arrête !
Xavier, comme possédé, les yeux exorbités, ne pris même pas la peine d'avaler le léger filet de salive qui lui avait échappé des lèvres, accentuant encore un peu plus son air enragé. Il secoua son bras pour se dégager de l'étreinte de Magalie tout en se dirigeant vers la cave :
- Casse toi d'là ! Casse toi d'là ! CASSE TOI D'LA ! ELLE VAUT UN MILLION ! JE VEUX MON PUTAIN DE MILLION !
Il descendit les marches de la cave au pas de course, le couperet toujours brandit devant lui. Le feu et la fumée avaient commencé à se répandre dans la pièce. Si l'air était encore respirable, il savait qu'il n'avait que très peu de temps devant lui. Il s'approcha de son otage. Une magnifique jeune filles aux yeux bleus perçants et à la plastique parfaite dont l'une des mains délicatement manucurée était menotté à un tuyau d'évacuation courant sur le mur de la cave. Ce n'est pas sa beauté qui avait poussé Xavier et Magalie à kidnapper cette jeune adulte, mais bien la rançon qu'ils pourraient en tirer. Son père, richissime, devait leur payer pas moins d'un million d'euros le soir même. Xavier n'avait jamais été aussi proche de devenir millionnaire. Il ne comptait pas laisser cette chance se consumer devant ses yeux sans rien faire. Il saisit la main menotté de la belle otage qui n'avait alors pas encore compris les intentions de son geôlier, la posa sur le sol, brandit le couperet en l'air et la fixant dans les yeux lui dit :
- Désolé mais je trouve plus mes clés.
Il abattit son couperet, visant le poignet de la jeune fille qui dans un réflexe de survie, tenta de retirer sa main au dernier moment. Ainsi, plutôt que de lui couper la main entière, Xavier, par accident, ne lui sectionna que quatre doigts qui vinrent rouler sur le sol. Contemplant la désormais solitude de son pouce, l'otage se mit à hurler. Un hurlement mêlant surprise, douleur, peur, colère et biens d'autres émotions.
- Mag vient m'aider !
Magalie qui s'était déjà approchée, participa bien malgré elle à la mutilation. Elle se surprit la force de maintenir le bras de leur victime au sol le temps que Xavier ne termine sa besogne et ne lui fasse un garrot avec sa ceinture. Sous l'effet de la douleur, la suppliciée s'était évanouie. Xavier pesta :
- Putain la conne va falloir la porter ! Aide moi. Je prend les jambes et toi les mains... enfin les bras.
Se relevant précipitamment, Magalie marcha sur l'un des doigts coupé et glissa. Un « crac » sonore venant de sa cheville se fit entendre, immédiatement suivi d'un cri de douleur de Magalie.
- Ça va Mag ?
- AAAAH Mais putain non j'ai mal !
- Bon attend !
Xavier, qui avait déjà saisi les jambes de la belle endormie, la traina au pas de course vers l'escalier pour la mettre en sécurité. A chaque marche qu'il montait, la tête de la jeune otage cognait lourdement, ce qui, paradoxalement, l'aida à retrouver sa conscience. Ce dont Xavier ne se rendit pas compte, bien trop occupé à gérer une situation qui le dépassait. A peine eut il déposé son fardeau en haut des escaliers qu'il redescendit en courant auprès de Magalie. Les flammes dévoraient maintenant les murs, et la fumée, de plus en plus épaisse, venait brûler la gorge.
- Tu préfères sauver ton fric plutôt que ta meuf connard !
- Hein ? Mais pas du tout !
- Connard ! Connard ! T'es un connard Xavier !
- Allez accroche toi à moi on remonte on va cramer ici
- Connard !
Trop occupés à régler leur différent conjugal, aucun des deux ne réalisa ce qu'il était en train de se passer au dessus d'eux. Leur otage, bien que choquée et très affaiblie par une perte de sang importante, avait maintenant retrouvé tout ses esprits. Apercevant le couple en difficulté en bas des escaliers, elle réalisa que c'était sa chance de fuir. Elle se releva péniblement, un peu étourdie. Sa frêle silhouette se dessinait maintenant dans l'embrasure de la porte de la cave, ce qui attira le regard de Xavier, encore en bas des escaliers. Surprit, il s'exclama :
- Hey !
Prise de panique et voulant gagner de précieuses secondes, la jeune fille, de sa dernière main, s'empressa de refermer la porte. Un léger tintement attira son attention. Dans la serrure était enfoncée une clé à laquelle était attaché un large trousseau agrémenté d'un porte clé en forme de « X ». Elle tourna la clé. Le loquet se fit entendre. Ils étaient pris au piège. Elle était libre.
Répondre

Revenir à « Concours »