Anna et le portail de jade

Postez ici tous vos écrits qui se découpent en plusieurs parties !
Répondre
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : ven. 10 sept., 2021 3:53 pm Hum, hum...
Alors, alors :mrgreen: ...
Mon commentaire va être assez court, Layla, parce que je ne sais pas quoi dire d'autres que : "SU-PEEEEERRRR !"
Reprenons notre sérieux.
Honnêtement, j'avais déjà pas mal de questions avant le chapitre 24, mais après ma lecture de justement ce chapitre ci, eh bah, un MILLIERS de questions se bousculent dans mon cerveau :lol:.
Merci beaucoup de m'avoir embrouillé le crâne, Layla :? :lol: :shock:.
Quand à ton écriture :mrgreen: ,👏, 😎. Je crois que les smileys parlent d'eux même :lol:
Layla, la personne que je suis et qui regorge de remarque (😂) n'en a aucune pour ce chapitre 24. Enfin si. Peut être une petite minuscule remarque. Mais en fait, je trouve ça vraiment sympa tout ce que tu as ajouté et ce que l'on a découvert mais peut être que tu aurais pu en parler avant des révélations de Daya (ou Dana jsp pu 😅). Ou au moins y faire allusion dans les précédents chapitres et que ça creuse encore plus le mystère ?
Je ne sais pas si tu m'as comprise mais en tout cas, je suis surtout dans le détail là donc c'est tout à fait normal que tu ne veuilles pas. Mais ct juste pour te faire remarquer, parce que moi je trouvais ça étrange 😅
Bon en tout cas Layla, pour écrire une histoire comme ça, au chapitre 24, c'est que tu dois y être sacrément accroché et que tu dois avoir une volonté d'acier. Bravo :D <3.
La madame se nommant J4u5 est fière de toi Layla :mrgreen:

P.S. Au final mon commentaire n'est pas si court que ça enfin de compte :lol:
XD merci beaucoup !! j'avais l'impression que ce que racontait Daya n'était pas très clair mais si t'as compris ça me rassure :lol:
mais de rien Justine c'est mon rôle après tout :mrgreen: 8-)
XD oui tu as raison parce quand j'ai commencé à écrire le portail de jade, je n'était pas du tout partie avec ce conte sur les diamants, ecetera. Donc je l'ai rajouté au fil de mon écriture et ça m'a rendu un début complètement dénué de sens. Je vais essayer d'améliorer ça quand même, rajouté des indications par-ci par-là pour, comme tu l'as si bien dit, creuser le mystère 8-)
oui tkt ct clair XD
c'est grâce à toi et à tout les autres booknauthes qui m'encouragent que je n'ai pas abandonné. Alors MERCI :cry:
ouais pas si court XD
Dernière modification par cocovanilleguimauve le ven. 29 oct., 2021 5:37 pm, modifié 1 fois.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

cocovanilleguimauve a écrit : sam. 11 sept., 2021 10:29 am
J4u5 a écrit : ven. 10 sept., 2021 3:53 pm Hum, hum...
Alors, alors :mrgreen: ...
Mon commentaire va être assez court, Layla, parce que je ne sais pas quoi dire d'autres que : "SU-PEEEEERRRR !"
Reprenons notre sérieux.
Honnêtement, j'avais déjà pas mal de questions avant le chapitre 24, mais après ma lecture de justement ce chapitre ci, eh bah, un MILLIERS de questions se bousculent dans mon cerveau :lol:.
Merci beaucoup de m'avoir embrouillé le crâne, Layla :? :lol: :shock:.
Quand à ton écriture :mrgreen: ,👏, 😎. Je crois que les smileys parlent d'eux même :lol:
Layla, la personne que je suis et qui regorge de remarque (😂) n'en a aucune pour ce chapitre 24. Enfin si. Peut être une petite minuscule remarque. Mais en fait, je trouve ça vraiment sympa tout ce que tu as ajouté et ce que l'on a découvert mais peut être que tu aurais pu en parler avant des révélations de Daya (ou Dana jsp pu 😅). Ou au moins y faire allusion dans les précédents chapitres et que ça creuse encore plus le mystère ?
Je ne sais pas si tu m'as comprise mais en tout cas, je suis surtout dans le détail là donc c'est tout à fait normal que tu ne veuilles pas. Mais ct juste pour te faire remarquer, parce que moi je trouvais ça étrange 😅
Bon en tout cas Layla, pour écrire une histoire comme ça, au chapitre 24, c'est que tu dois y être sacrément accroché et que tu dois avoir une volonté d'acier. Bravo :D <3.
La madame se nommant J4u5 est fière de toi Layla :mrgreen:

P.S. Au final mon commentaire n'est pas si court que ça enfin de compte :lol:
XD merci beaucoup !! j'avais l'impression que ce que racontait Daya n'était pas très clair mais si t'as compris ça me rassure :lol:
mais de rien Justine c'est mon rôle après tout :mrgreen: 8-)
XD oui tu as raison parce quand j'ai commencé à écrire le portail de jade, je n'était pas du tout partie avec ce conte sur les diamants, ecetera. Donc je l'ai rajouté au fil de mon écriture et ça m'a rendu un début complètement dénué de sens. Je vais essayer d'améliorer ça quand même, rajouté des indications par-ci par-là pour, comme tu l'as si bien dit, creuser le mystère 8-)
oui tkt ct clair XD
c'est grâce à toi et à tout les autres booknauthes qui m'encouragent que je n'ai pas abandonné. Alors MERCI :cry:
ouais pas si court XD
T'inquiètes, j'ai compris à ce qu'elle disait :D
Tu changes en cours de route... Ça arrive la plupart du temps ça dans les romans 8-) !
Okkkkk ! Contente que tu appliques ma remarque ^^. Je pense que ça pourrait faire quelque chose d'encore plus mystérieux !
D'acc, merci XD.
Ça me fait plaisir, Layla, vraiment. Alors De rien !!!
;)
<3
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

:D :D :D

Bon, je vous met le chapitre 2 parce que le 25 est en cours d'écriture :? :? :oops: je ne l'ai pas encore fini
enfin bref, trêve d'explication ( ça se dit ?? ) voici le chapitre 2 !!!



CHAPITRE 2



Sylvie nous a récupérés au portail du lycée pour nous amener directement dans la salle de concert. Je pousse un soupir de martyre. Je n’ai même pas eu le temps de m’enfuir. Ethan ne m’adresse pas la parole, mais je devine que ça l’amuse. C’est évident qu’il n’a aucune envie que j’aille à son concert. Il tient juste à m’embêter. Je lui jette un regard mauvais. Il me fait un grand sourire. Il adore me faire souffrir. Je le déteste. J’expire longuement. Le rêve que j’ai fait me perturbe vraiment. Je ne sais pas quoi en penser. Ma mère ne m’était encore jamais apparue en rêve. Quelle signification particulière avait donc ce songe ?! J’hésite. Je ne sais pas si je dois le croire, et aller en Alaska, à la forêt de Tongass, ou alors c’est juste moi qui délire. Je suis troublée. Ça me paraît incroyable. Mais bon, c’est aussi incroyable que le fait que j’ai des pouvoirs…
J’appuie un peu plus ma tête dans le siège en soupirant. En tout cas je ne sais toujours pas comment m’évader de cette voiture qui me mène tout droit vers l’enfer.

- Maman, dépêche-toi, en va être en retard ! Sérieux, t’es lente ! Râle Ethan.

Comme d’habitude, Sylvie laisse passer.

- Oui mon chéri nous serons arrivé dans dix petites minutes…calme-toi, fait-elle d’une voix mielleuse.

Je tente ma chance.

- Tu peux me déposer à la maison en passant ?

- Arrête, Anna ! Tu viendras, un point c’est tout ! s’écrie ma tutrice d’une voix nettement plus sèche.

Je colle mon nez à la vitre, furieuse. Sylvie parle à son fils comme si c’était la huitième merveille du monde, mais quand elle m’adresse la parole, c’est pour me rabaisser encore et encore. Je sais qu’elle ne m’aime pas – et je ne l’aime pas non plus d’ailleurs – mais elle pourrait faire un effort.
Le véhicule s’arrête brusquement, et ma ceinture de sécurité me coupe le souffle. Ma tutrice ne sait toujours pas manier une voiture, à ce que je vois. J’ouvre ma portière, maussade, et Sylvie me saisit par le bras pour que j’aille plus vite. Je lui jette un regard meurtrier. Une petite décharge électrique ne lui ferait pas de mal.
Puis, j’ai une idée lumineuse et délirante. Je fais mine de fouiller dans mon sac, et je dis à Sylvie d’une voix coupable.

- Oh, je ne trouve plus mon téléphone…Allez-y sans moi, je vous rejoindrez.

Ma tutrice me regarde d’un air soupçonneux. Apparemment, elle finit par penser que je ne représente aucun danger pour son horrible petite voiture rose, parce qu’elle s’en va en direction de la salle de concert. Je l’entends crier à Ethan :

- Chérie, attends-moi ! Ton père est à l’intérieur, il installe les lumières.

J’ai une moue dégoûté. Quand ils vont ressortir de cette salle, ils auront perdu leurs oreilles. Je sais de quoi je parle. Je lâche précipitamment mon sac d’école et je me rue sur la place côté conducteur.
Moi je n’irai pas à ce concert. Je récupère les clés de la voiture que Sylvie cache toujours sous le siège et j’enclenche la berline. Je n’irai pas au concert de mon pas-tout-à-fait frère parce que moi, je pars en Alaska.


* * *



L’aéroport le plus proche était à deux heures de voiture. Mais j’ai tellement foncé sur l’autoroute que je suis arrivé avec quarante-cinq minutes d’avance. J’ai abandonné la voiture de Sylvie sur le parking sans un remord. Désolée, ma chère tutrice…
Je déambule sur les couloirs, mon ticket en main.

L’avion pour la Pennsylvanie était presque vide, et ça n’a pas été dur de trouver une place. J’ai toujours rêvé de partir comme ça au nez et à la barbe de Sylvie. Je m’inventais des histoires impossibles, fantasmais sur une autre vie. Rien de ce qui ce passe aujourd’hui n’était prémédité. En fait, pour être franche, tout dépendait d’un sac à dos. Du sac à dos, devrais-je dire. Je n’en possède qu’un. Je lève les yeux au ciel. Sylvie a toujours été radine.

De ce fait, quand nous partions en voyage, car oui, chose improbable, mes tuteurs nous emmenaient, moi et Ethan avec eux. (Sylvie s’est brouillé avec sa mère depuis peu et la seule fois où mes tuteurs nous ont laissé, Ethan et moi chez les parents de Patrick j’ai par mégarde endommagé leur télévision. En réalité, je suis bien obligé d’avouer que cet accident n’en était pas un. La mère de Patrick raffolait des émissions culinaires où un gros type arrogant expliquait comment farcir un poulet. J’ai fini par craquer et un soir, j’ai cramé le boitier à l’arrière du téléviseur en une petite décharge d’électricité. Autant dire que la télévision était complètement fichue. Il n’y avait aucune preuve qui m’accusait, mais la vieille mégère qui sert de grand-mère à Ethan a sans doute compris que j’étais pour quelque chose dans la destruction de sa télévision. Depuis, la mère de Patrick ne nous supporte plus.) Donc, pour en revenir au sujet initial, je n’ai qu’un sac, que j’utilise pour les cours autant que pour les voyages. Résultat, j’ai trouvé mon passeport et toute la paperasse dans la poche arrière du sac à dos. Maintenant je suis majeure, je peux voyager seule. Je ne pensais pas être aussi chanceuse. Plus jamais les voyages avec mon horrible fausse-famille, comme j’aime les surnommer. A leurs insu, bien sûr. Je les chasse de mes pensées et je me concentre sur le point important.
Je ne sais pas trop ce que je vais trouver dans cette fameuse forêt, mais je suis prête. Enfin j’espère. En tout cas, j’ai décidé de faire confiance à ma mère.
Je n’ai pris aucune affaire, ce que je regrette un peu. Un peu beaucoup. Mais bon. Je hausse les épaules. Maintenant, c’est trop tard. La voix féminine et robotique qui sort des hauts parleurs m’annonce que mon vol est dans quarante-cinq minutes. J’accélère vers le numéro de ma porte, et je m’incruste de justesse dans la queue.
Je passe le guichet d’enregistrement sans problèmes et m’avance à grands pas vers l’avion. L’excitation m’empêche de penser à autre chose.
Je pars en Alaska, je pars en Alaska, je pars en Alaska…
Je m’installe à ma place, et feuillète un magazine en attendant que l’avion démarre. Je tourne fébrilement les pages de la revue. J’ai l’impression d’être remplie de caféine. Le vol semble durer une éternité. Je m’occupe comme je peux, et je regarde mes messages. Ah ! Sylvie m’a appelé…110 fois. J’éclate de rire. Si elle savait…Mon voisin, un vieil homme grincheux en pleine sieste, me lance un regard meurtrier. Je hausse les sourcils. Je ne savais pas qu’il était interdit de rire dans un avion. J’adresse un sourire faussement affable à mon voisin de siège, et celui-ci se détourne avec un : « humpff ! » méprisant.
Je ferme les yeux et me laisse bercer par la musique qui sort de mes écouteurs. Imagine dragons. Le meilleur groupe de tous les temps d'après moi. Je m’enfonce dans mon siège. Maintenant il n’y a plus qu’à attendre…

Une main se pose sur mon épaule. C’est l’hôtesse de l’air qui m’annonce que l’avion a atterri. On dirait que je me suis assoupie. Je me frotte les yeux, pas encore bien réveillée, et la remercie d’un sourire.
L’avion est complètement vide quand je descends. L’air s’est refroidi. Je grelotte, et croise les bras devant mon t-shirt à manche courtes. J’ai affreusement besoin d’une veste. Je traverse l’aéroport en regardant un peu partout autour de moi. Les néons fluo des boutiques de souvenirs m’agressent sauvagement les yeux. Je les ferme, et essai de marcher sans ouvrir les paupières, juste pour essayer. Je me prends un mur en pleine face. J’ouvre les yeux en poussant un cri de douleur. Derrière moi, quelqu’un se racle la gorge. Je rougis. Je dois avoir l’air conne maintenant.

J’accélère imperceptiblement pour m’éloigner de la personne devant qui je me suis ridiculisée. Je soupire. Je me sens bête, parfois.
Je quitte l’aéroport et hèle un taxi. J’appuie ma joue contre la vitre du véhicule tandis qu’il démarre.
Je ne sais absolument pas ce qu’il va se passer. A vrai dire, je suis un peu anxieuse et je commence à regretter d’avoir pris un avion à cause d’un vulgaire rêve. Peut-être que j’ai déliré, tout simplement. J’inspire profondément. De toute façon, la tête de Sylvie quand je reviendrai vaudra tout l’or du monde. J’ai un sourire en coin. C’est certain, ce voyage aura servi à quelque chose.
Le taxi me dépose dans un village pas très loin de la forêt de Tongass. De là, je prends un bus pour touriste qui mène au sentier principal.
Plusieurs heures plus tard, le bus se gare sur le parking réservé aux randonneurs et je sors en courant. Je regarde partout autour de moi, émerveillée. Cet endroit est magnifique. Quand je détache enfin mes yeux du paysage, je me rends compte que les autres randonneurs sont partis depuis longtemps. Je m'engage sur le sentier sans avoir la moindre idée d'où je vais. Il n'y a absolument personne. Mais où est passé la troupe d’humanoïde équipés de jumelles et bardé d’appareils photos ?!

Je frissonne. L’air s’est refroidi et le jour décline rapidement. Je marche d’un pas pressé et sursaute au moindre craquement avant de me rendre compte que je me suis perdue. Mais qu’est ce qui m’a pris de venir ici à cause d’un stupide rêve ! Je m’en briserais le crâne sur un mur. Et dire que j’y ai cru…Cru que je n’étais pas la seule à avoir des pouvoirs. C’est risible. Une anomalie parmi les anomalies…Une chouette hulule au loin. Effrayé, j’accélère le pas. Il fait bel et bien nuit maintenant.

Les autres randonneurs doivent être rentrés depuis longtemps. J’ai l’impression de marcher des heures, tentant de trouver le chemin de terre battue, sans résultat. Je sors mon téléphone de mon sac à dos. Plus de batterie. Je suis sur le point de fondre en larme quand j’aperçois de la lumière. Une magnifique lumière bleu et douce. Je m’avance, hypnotisée. C'est en réalité un portail ayant les dimensions d'une porte. La lumière qu’il dégage se reflète sur les arbres et les plantes alentours. Des pierres de jade gravé d'étranges arabesques sont incrustées sur le cadre du portail. Au centre, où devrait se trouver le panneau en bois, se tient une surface d'un bleu limpide. Elle ressemble à un miroir d’eau. Fascinée, je la touche afin d'en mesurer la consistance. Elle est liquide et me caresse la peau en s'écoulant doucement. Mais à peine ai-je effleurée la surface qu'une force me tire en avant. Surprise, je me laisse entraîner sans opposer la moindre résistance et je plonge à travers le portail.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

Alors, alors... Je suis dsl d'avoir pris autant de temps 😭 !!
C super bien je trouve comment tu l'as réécris mais, (je suis dsl il y a toujours des mais 😭), défois j'avais réellement l'impression que ça allait un peu vite ^^'. Par exemple, tu vois le motif de sa fuite en Alaska est qu'elle a vu en rêve, sa mère (comment peut elle la voir en rêve et lui dire d'aller en Alaska ???). Est ce que si toi tu avais des pouvoirs, que ta famille adoptive te saoulait et qu'un simple rêve avec ta mère décédée te dirait de partir en Alaska tu le ferais ? Moi je n'aurais pas le cran et je pense que la plupart des personnes aussi. Pour y remédier, je ne sais pas... C'est bien ce que tu as fait sur son motif mais partir sur un coup de tête là comme ça XD :lol: ...
Est ce que tu pourrais ajouter peut être un petit peu plus des descriptions ? Je trouve ça vraiment important de détailler le décor et le lieu parce que on se l'imagine vraiment mieux. Mais là tu vois, (alors que je ne suis pas du genre description :lol: :shock: :? ) je trouve que ça en manque. Par exemple tu dis que c'est magnifique le paysage, mais tu ne nous dis pas pourquoi ce paysage est magnifique ^^' ! Tu vois ce que je veux dire ? Et puis (oui encore cette histoire de réalisme :lol: ^^'), on aurait encore plus l'impression d'être Anna elle même ! Voilà j'ai finit avec mes histoires de chipotage XD !
Maintenant, j'adore énormément le caractère d'Anna, c'est vraiment un caractère qui est super attachant et que moi, perso, j'adore !
Ensuite, ton écriture est toujours fluide et vraiment divertissante !
Je crois que je n'ai plus vraiment de choses à dire là... 😅
Je te dirais bien de ne surtout pas abandonné ton histoire mais je sais très bien que tu ne le feras pas ! J'espère que je t'ai pas trop embêté avec mes remarques Layla... En tout cas, salut ^^ <3.

P.S. Et malgré tout que je sois énormément en retard, je suis quand même Preeeeuuuuummmmmssss
:lol: :lol:
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : mar. 21 sept., 2021 6:05 pm Alors, alors... Je suis dsl d'avoir pris autant de temps 😭 !!
C super bien je trouve comment tu l'as réécris mais, (je suis dsl il y a toujours des mais 😭), défois j'avais réellement l'impression que ça allait un peu vite ^^'. Par exemple, tu vois le motif de sa fuite en Alaska est qu'elle a vu en rêve, sa mère (comment peut elle la voir en rêve et lui dire d'aller en Alaska ???). Est ce que si toi tu avais des pouvoirs, que ta famille adoptive te saoulait et qu'un simple rêve avec ta mère décédée te dirait de partir en Alaska tu le ferais ? Moi je n'aurais pas le cran et je pense que la plupart des personnes aussi. Pour y remédier, je ne sais pas... C'est bien ce que tu as fait sur son motif mais partir sur un coup de tête là comme ça XD :lol: ...
Est ce que tu pourrais ajouter peut être un petit peu plus des descriptions ? Je trouve ça vraiment important de détailler le décor et le lieu parce que on se l'imagine vraiment mieux. Mais là tu vois, (alors que je ne suis pas du genre description :lol: :shock: :? ) je trouve que ça en manque. Par exemple tu dis que c'est magnifique le paysage, mais tu ne nous dis pas pourquoi ce paysage est magnifique ^^' ! Tu vois ce que je veux dire ? Et puis (oui encore cette histoire de réalisme :lol: ^^'), on aurait encore plus l'impression d'être Anna elle même ! Voilà j'ai finit avec mes histoires de chipotage XD !
Maintenant, j'adore énormément le caractère d'Anna, c'est vraiment un caractère qui est super attachant et que moi, perso, j'adore !
Ensuite, ton écriture est toujours fluide et vraiment divertissante !
Je crois que je n'ai plus vraiment de choses à dire là... 😅
Je te dirais bien de ne surtout pas abandonné ton histoire mais je sais très bien que tu ne le feras pas ! J'espère que je t'ai pas trop embêté avec mes remarques Layla... En tout cas, salut ^^ <3.

P.S. Et malgré tout que je sois énormément en retard, je suis quand même Preeeeuuuuummmmmssss
:lol: :lol:
Je suis pressée donc je vais faire court : MERCI MERCI MERCI !!!!! C note pour les petits truc à rajouter et oui tu as raison et je me l'était dit en écrivant le chapitre
" Anna tu pique une voiture pour aller en Alaska parce que quelqu'un que t'as vu en rêve t'as dit de la faire ? "
:/ enfin bref !!
Byyye et encore merci Justine de venir commenter après chaque chapitre que je poste pour me donner ton avis sa me fait trop plaisir *_*
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

Jai un peu de retard dsl
Le chapitre arrive !!
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

hello !
voici le chapitre 25 !



Chapitre 25




Quand le wagon s’arrête enfin, j’ai envie de vomir, et ce n’est pas uniquement dû aux montagnes russes.
Le caméléon nous fait un geste de la main et continue son chemin sur les rails vers une autre station, sans doute. Je contemple son ombre jusqu’à ce qu’il disparaisse au coin d’un bâtiment.

- Anna, regarde, on y est !

Daya pointe du doigt une construction en canne bleu à pois violet qui s’étend sur trois étages de l’autre côté de la rue. CRICROSS’BAR, clame l’écriteau. De petites lumières multicolores éclairent l’intérieur. De gros palmier sont postés à l’entrée, et sur la plus haute terrasse, Dana et Zia agitent les mains dans notre direction. Je donne un coup de coude à Daya.

- Elles sont là-haut ! on monte ?

- O.K., déclare-t-elle avec un sourire. On fait la course ?

J’acquiesce.

- Dons ou pas dons ?

- Pas don, répond la jeune fille.

Je me mets en position. Daya m’imite.

- A mon signal…commence-t-elle. Partez !

Je détale en direction de l’étrange restaurant. Je passe la porte avant Daya, mais celle-ci me rattrape aux escaliers.
Nous pénétrons en même temps dans une première salle bourrée de monde et je cherche les autres escaliers des yeux. Ils sont dans un coin, à l’opposé de nous. Je ne peux décidément pas marcher sur les tables. Daya les contourne en courant mais ça la ralentit considérablement.

Je lève les yeux. De grosses barres en fer sont fixées au plafond. Elles forment un chemin jusqu’à l’escalier. Daya est presque arrivée. Alors je prends mon élan et me suspends à la première barre. Il n’y a que des jeunes tanéors dans la salle, et ils nous encouragent moi et Daya tandis que je me balance aux barres le plus vite possible. Je me balance, je me balance et hop ! Je lâche ma barre. Je retombe juste devant Daya et je me rue en riant sur les escaliers.

Les tanéors qui sont attablé dans la première salle m’applaudissent, et je sens une bouffée de chaleur me monter aux joues. Mais je ne m’attarde pas et voilà que je suis déjà à la deuxième salle à chercher des yeux le dernier escalier. Ah ! Il est juste à côté ! Parfait. Daya se met à ma hauteur tandis que je survole les marches en posant à peine mes pieds dessus. Nous arrivons en même temps à la terrasse et je suis essoufflé comme jamais. Je cours le vite possible à la table de Dana et de Zia. Daya s’assoit sur une chaise pile au même moment que moi.

- Exæquo ! nous nous écrions en chœur malgré notre souffle court.

J’éclate de rire et Daya aussi. Zia nous contemple, amusée.

- Vous avez fait une course ? Tu es rapide, Anna ! Vous êtes rentrée comment ? Et, ça va ? Tu…tu arrives à digérer tout ça ?

Mon sourire tremble mais ne disparaît pas. Je n’ai pas envie de pleurer sur mon sort, aujourd’hui.

- Oui, ça va, dis-je en souriant d’un air détendu. Je me sens apaisée.

Je me rends compte que je suis sincère qu’au moment où ces mots sortent de ma bouche. Mais c’est vrai. Je ne suis pas triste, ni même en colère. Je pince les lèvres. Mais je suis déterminée. Et j’en ai plus qu’assez de ne pas avoir de réponses.
Daya et Dana ne remarquent pas mon expression, trop occupées à choisir les boutiques où nous allons aller cet après-midi, mais Zia, si. Elle me jette un regard curieux, et je hoche la tête. Je lui dirai quand nous serons à l’abri des regards.

Le serveur apporte quatre assiettes et les pose devant nous.
Je m’intéresse au contenue de l’assiette et m’étonne devant les aliments. On dirait une petite sculpture de sphère en crouton aux herbes. Une feuille bleu et zébré de noir est posée au pied de l’étrange statue et le tout est arrosé de sauce rougeâtre. Je saisis ma fourchette et applique une pointe sur ma nourriture. Dure comme de la pierre.
Zia hausse les épaules dans ma direction.

- Tu étais prévenue. C’est vraiment délicieux. Mais ménage tes dents.

Je déglutis.

- Bon, ben…bon appétit ?

Mon amie acquiesce et entame son repas. Je l’imite et attrape mes couverts. J’ouvre des yeux ronds. Ce n’est pas un couteau ordinaire que j’ai dans la main, mais une arme dangereuse ! Le côté droit est recouvert de piques acérés qui pourrait transformer du béton en gruyère et l’autre est bardés de pointes cornues. Je dois découper ma nourriture avec ça ?!

J’approche le couteau de la statue en crouton et pointe une pique sur le haut de mon repas. Je peine à l’enfoncer assez profondément pour arracher un morceau de la sculpture. Puis je le porte à ma bouche, et tente de croquer. Je grimace. Dure à manger. J’avale un premier morceau. Mais délicieux. Je crois que je n’ai jamais rien mangé d’aussi bon. Le crouton est divin, avec son petit goût de miel et une autre saveur que je ne reconnais pas, la sauce rouge et épicé…
Je fini mon repas en deux temps, trois mouvements.
Daya s’essuie la bouche, rassasiée. Elle pose un billet doré sur la table. J'ai un petit sourire. On dirait le billet spécial qui permet de visiter la chocolaterie de willy wonka, dans Charlie et la chocolaterie.

- Prêtes ? S’enquit-elle.

Je ferme le point, pouce levé.

- Prête.

Nous quittons le restaurant et reprenons le maxitrame, mais avec un wagon plus grand, et dans une autre direction.
Le reste de l’après-midi passe à une vitesse incroyable. Daya et Dana tiennent à nous montrer la moitié des magasins de Saunae, sans omettre les épiceries fines, les magasins d’armes, les boutiques de vêtements, et quand elles nous raccompagnent au QG des conseillers, nous sommes épuisées et avons toutes les bras chargés de sacs.

Le soleil disparaît lentement à l’horizon.
La grande salle de banquet est toujours aussi vide et nous la traversons toute les quatre en silence. Au moment où je vais me glisser derrière le divan pour pénétrer dans le quartier général du conseil, Daya m’attire contre elle. Je ne bouge pas, surprise.

- Moi et Dana on va rentrer. Ça m’a vraiment fait plaisir de te rencontrer, Anna. J’espère qu’on se reverra, murmure-t-elle, la tête contre mon épaule.

Je l’enlace, un sourire aux lèvres en repensant à notre après-midi.

- Moi aussi tu vas me manquer, Daya. Je me suis vraiment bien amusée avec vous aujourd’hui.

Elle m’adresse un sourire amical avant de serrer Zia dans ses bras. Dana secoue la main dans ma direction alors qu’elle et sa sœur se dirigent vers la sortie. Mon cœur se serre. Elles vont me manquer. Zia me met une claque dans le dos.

- Elles sont cool, hein ? Je les adore. J’espère qu’on pourra se voir après…tout ça, dit-elle, les yeux plissé pour contenir ses larmes.

Je l’attire vers moi. Zia a dut souffrir à cause de cette guerre. Bien plus que n'importe qui.

- Je suis sûre qu’on les reverra, murmurais-je, même si je n’en suis pas sûre du tout.

Elle se presse brièvement contre moi en m’adressant un sourire reconnaissant. Mais je sais qu’elle ne me croit pas.
Nous nous glissons dans le passage secret sans prononcer un mot.
La bibliothèque est déserte, et je m’apprête à monter les escaliers derrière Zia quand une main à la peau ridée et parcheminée s’accroche à mon épaule. J’étouffe de peu un hurlement. Je me retourne pour me retrouver nez à nez avec Ugen, son long serpent enroulé autour du cou. La voix de Zia retentit plus haut dans l’escalier :

- Anna ? Tu viens ?

Je me tourne vers Ugen, perdue. Il murmure à toute vitesse d’une voix essoufflée :

- Je dois te parler, jeune fille.

Je tourne la tête vers l’escalier et crie à mon amie :

- Vas-y, je te rejoins !

J’entends Zia qui monte quatre par quatre les marches en direction de la chambre que nous partageons. Une fois que le bruit de ses pas a disparus, je pose mes sacs remplies d’affaires à mes pieds et dévisage le conseiller. Sa respiration est rapide et il parait sur le qui-vive. Mais qu’est ce qui lui arrive ?!

- Anna, écoute bien. Nous sommes seuls pour un petit moment donc ouvre grand tes oreilles. Tu ne dois faire confiance à personne.

Je recule, sonnée par l’inquiétude qui perce dans sa voix.

- J’imagine que tu sais tout de la montagne Crossley, reprends le patriarche. Ren veut absolument s’emparer des diamants pour gouverner cette Terre et tuer tous ses habitants. Il hait sa propre espèce, et ne souhaite qu’une chose : son extinction. Il veut fonder un monde sur les ruines du nôtre, Anna.

Je regarde Ugen, pétrifiée.

« Pour cela il a besoin des drogués. Même avec ses nérifléirs, il ne pourra pas nous vaincre si certains d’entre nous se réfugie dans la montagne Crossley. Alors que s’il est accompagné des buveurs de diamant…Il ont accès au temple et...

Le patriarche n’a pas besoin de finir sa phrase. A vrai dire, je ne veux pas qu’il la finisse. Il reprend.

- Une seule chose l’en empêche ; ça.

Il fouille sous sa pèlerine, et soulève un petit médaillont d’or pendu à son cou. C’est celui qui est gravé de l’arabesque que j’ai aperçu sur les pierres de jade incrustés dans le portail qui m’a mené jusqu’ici.
Le médaillon en or tourne sur le même, pendu à la chaine, en captant des petits éclats de lumière. J’ai un mouvement de recul. C’est ce truc qui menacerait le projet du chef des nérifléirs ?! Je lève les yeux vers Ugen, désabusée. Il me fait marcher.
Le regard du conseiller ne contient pas la moindre trace d’humour. Il est emplit d’une profonde détermination. Quand il reprend la parole, sa voix n’est qu’un murmure :

- Ce que tu vois là, Anna, c’est la clé des mines de diamants.


________________________________________________________________________________________________________
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :? :shock: :shock: :shock: :? :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :o :o :o :o :o :o :shock: :? :? :? 8-) :shock: :shock: :shock: :o :shock: :? 8-) :? :o :shock: :? :? :shock: :? :? :shock: :o :shock: :? :shock: :o :shock: :shock: :shock:
Je suis sur que y a que moi pour faire ça en vrai :oops: :lol:
Bref...
J'adooooooorrrrrreeeeeee la fin ❤️. Mais vraiment. Même si elle nous donne un petit peu une attente assez intolérable, il y a de tout. Aka mystère à gogo, Aka le suspense qui tue à la Layla et Aka une bonne vieille révélation comme on les aime ! Non mais sérieusement, je trouve que tu as vraiment bien maneuvré sur cette partie là en tout cas ! Alors oui, peur être que j'aurais du parler de la fin à la fin (mdr) de mon commentaire, mais tu connais J4u5, elle ne peut faire les choses correctement ! Et voilà que je me mets à parler à la troisième personne...
Bon continuons donc et arrêtons de nous distraire :ugeek:
J'aime beaucoup les détails que tu donnes, je trouve que ça renforce vraiment bien ce sentiment de visualisation ! Comme si on été près d'Anna si tu vois ce que je veux dire ;).
Sinon, j'aime toujours autant ton écriture ! Elle est très fluide, facile à lire et c'est vraiment agréable et divertissant de lire ta plume 8-) !
Je n'ai pas de remarque négatives à faire (et c qui la boss pour créer des histoires, c Layla 8-) !) Voilà ça me faisait plaisir de le dire :lol:
Particulièrement bien réussi ce chapitre je trouve alors franchement même si je sais qu'on te l'a sans doute déjà dit des dizaines de fois, le mien est sincère, je t'admire Layla :D. Pour avoir créer une histoire si réussi ! BRAVOOOO !!!
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : sam. 25 sept., 2021 8:19 pm :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :? :shock: :shock: :shock: :? :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :o :o :o :o :o :o :shock: :? :? :? 8-) :shock: :shock: :shock: :o :shock: :? 8-) :? :o :shock: :? :? :shock: :? :? :shock: :o :shock: :? :shock: :o :shock: :shock: :shock:
Je suis sur que y a que moi pour faire ça en vrai :oops: :lol:
Bref...
J'adooooooorrrrrreeeeeee la fin ❤️. Mais vraiment. Même si elle nous donne un petit peu une attente assez intolérable, il y a de tout. Aka mystère à gogo, Aka le suspense qui tue à la Layla et Aka une bonne vieille révélation comme on les aime ! Non mais sérieusement, je trouve que tu as vraiment bien maneuvré sur cette partie là en tout cas ! Alors oui, peur être que j'aurais du parler de la fin à la fin (mdr) de mon commentaire, mais tu connais J4u5, elle ne peut faire les choses correctement ! Et voilà que je me mets à parler à la troisième personne...
Bon continuons donc et arrêtons de nous distraire :ugeek:
J'aime beaucoup les détails que tu donnes, je trouve que ça renforce vraiment bien ce sentiment de visualisation ! Comme si on été près d'Anna si tu vois ce que je veux dire ;).
Sinon, j'aime toujours autant ton écriture ! Elle est très fluide, facile à lire et c'est vraiment agréable et divertissant de lire ta plume 8-) !
Je n'ai pas de remarque négatives à faire (et c qui la boss pour créer des histoires, c Layla 8-) !) Voilà ça me faisait plaisir de le dire :lol:
Particulièrement bien réussi ce chapitre je trouve alors franchement même si je sais qu'on te l'a sans doute déjà dit des dizaines de fois, le mien est sincère, je t'admire Layla :D. Pour avoir créer une histoire si réussi ! BRAVOOOO !!!

Alors la Justine je dois dire que j'ai ais pas ri comme ça depuis longtemps XD
Merciiiii je ne te le dirai jamais assez MERCIIIII JUSTINE D'ÊTRE TOUJOURS LÀ POUR LIRE MON HISTOIRE ET MENCOURAGER A CHAQUE CHAPITRE
❤❤❤
En ce moment je bosse sur le chapitre 2 mais je vais revenir sur le chapitre 26 comme ça peut être que je pourrais le poster mercredi prochain !!
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

cocovanilleguimauve a écrit : dim. 26 sept., 2021 11:11 am
J4u5 a écrit : sam. 25 sept., 2021 8:19 pm :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :? :shock: :shock: :shock: :? :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :o :o :o :o :o :o :shock: :? :? :? 8-) :shock: :shock: :shock: :o :shock: :? 8-) :? :o :shock: :? :? :shock: :? :? :shock: :o :shock: :? :shock: :o :shock: :shock: :shock:
Je suis sur que y a que moi pour faire ça en vrai :oops: :lol:
Bref...
J'adooooooorrrrrreeeeeee la fin ❤️. Mais vraiment. Même si elle nous donne un petit peu une attente assez intolérable, il y a de tout. Aka mystère à gogo, Aka le suspense qui tue à la Layla et Aka une bonne vieille révélation comme on les aime ! Non mais sérieusement, je trouve que tu as vraiment bien maneuvré sur cette partie là en tout cas ! Alors oui, peur être que j'aurais du parler de la fin à la fin (mdr) de mon commentaire, mais tu connais J4u5, elle ne peut faire les choses correctement ! Et voilà que je me mets à parler à la troisième personne...
Bon continuons donc et arrêtons de nous distraire :ugeek:
J'aime beaucoup les détails que tu donnes, je trouve que ça renforce vraiment bien ce sentiment de visualisation ! Comme si on été près d'Anna si tu vois ce que je veux dire ;).
Sinon, j'aime toujours autant ton écriture ! Elle est très fluide, facile à lire et c'est vraiment agréable et divertissant de lire ta plume 8-) !
Je n'ai pas de remarque négatives à faire (et c qui la boss pour créer des histoires, c Layla 8-) !) Voilà ça me faisait plaisir de le dire :lol:
Particulièrement bien réussi ce chapitre je trouve alors franchement même si je sais qu'on te l'a sans doute déjà dit des dizaines de fois, le mien est sincère, je t'admire Layla :D. Pour avoir créer une histoire si réussi ! BRAVOOOO !!!

Alors la Justine je dois dire que j'ai ais pas ri comme ça depuis longtemps XD
Merciiiii je ne te le dirai jamais assez MERCIIIII JUSTINE D'ÊTRE TOUJOURS LÀ POUR LIRE MON HISTOIRE ET MENCOURAGER A CHAQUE CHAPITRE
❤❤❤
En ce moment je bosse sur le chapitre 2 mais je vais revenir sur le chapitre 26 comme ça peut être que je pourrais le poster mercredi prochain !!
Qu'est ce que tu crois, c mon boulot de faire rire les gens ;) :lol:
Je t'en priiiie, It's normal, et puis est ce que je serais vraiment une amie si je ne t'encourageais pas :D ❤️!
D'acc ;) ! Eh, tu vas assurer quoi que tu fasses Layla, te mets pas la pression !
Mais en tout cas, je te fais une énorme câlin virtuel de loin parce que j'avais envie de te faire un câlin de loin 8-) :lol: Et aussi de loin à cause du Covid...
Saluuut <3
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : dim. 26 sept., 2021 2:16 pm
cocovanilleguimauve a écrit : dim. 26 sept., 2021 11:11 am
J4u5 a écrit : sam. 25 sept., 2021 8:19 pm :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :? :shock: :shock: :shock: :? :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :o :o :o :o :o :o :shock: :? :? :? 8-) :shock: :shock: :shock: :o :shock: :? 8-) :? :o :shock: :? :? :shock: :? :? :shock: :o :shock: :? :shock: :o :shock: :shock: :shock:
Je suis sur que y a que moi pour faire ça en vrai :oops: :lol:
Bref...
J'adooooooorrrrrreeeeeee la fin ❤️. Mais vraiment. Même si elle nous donne un petit peu une attente assez intolérable, il y a de tout. Aka mystère à gogo, Aka le suspense qui tue à la Layla et Aka une bonne vieille révélation comme on les aime ! Non mais sérieusement, je trouve que tu as vraiment bien maneuvré sur cette partie là en tout cas ! Alors oui, peur être que j'aurais du parler de la fin à la fin (mdr) de mon commentaire, mais tu connais J4u5, elle ne peut faire les choses correctement ! Et voilà que je me mets à parler à la troisième personne...
Bon continuons donc et arrêtons de nous distraire :ugeek:
J'aime beaucoup les détails que tu donnes, je trouve que ça renforce vraiment bien ce sentiment de visualisation ! Comme si on été près d'Anna si tu vois ce que je veux dire ;).
Sinon, j'aime toujours autant ton écriture ! Elle est très fluide, facile à lire et c'est vraiment agréable et divertissant de lire ta plume 8-) !
Je n'ai pas de remarque négatives à faire (et c qui la boss pour créer des histoires, c Layla 8-) !) Voilà ça me faisait plaisir de le dire :lol:
Particulièrement bien réussi ce chapitre je trouve alors franchement même si je sais qu'on te l'a sans doute déjà dit des dizaines de fois, le mien est sincère, je t'admire Layla :D. Pour avoir créer une histoire si réussi ! BRAVOOOO !!!

Alors la Justine je dois dire que j'ai ais pas ri comme ça depuis longtemps XD
Merciiiii je ne te le dirai jamais assez MERCIIIII JUSTINE D'ÊTRE TOUJOURS LÀ POUR LIRE MON HISTOIRE ET MENCOURAGER A CHAQUE CHAPITRE
❤❤❤
En ce moment je bosse sur le chapitre 2 mais je vais revenir sur le chapitre 26 comme ça peut être que je pourrais le poster mercredi prochain !!
Qu'est ce que tu crois, c mon boulot de faire rire les gens ;) :lol:
Je t'en priiiie, It's normal, et puis est ce que je serais vraiment une amie si je ne t'encourageais pas :D ❤️!
D'acc ;) ! Eh, tu vas assurer quoi que tu fasses Layla, te mets pas la pression !
Mais en tout cas, je te fais une énorme câlin virtuel de loin parce que j'avais envie de te faire un câlin de loin 8-) :lol: Et aussi de loin à cause du Covid...
Saluuut <3
J'avoue tu devrais faire ça dans la vie humoriste ^^ je crois sincèrement que tu deviendrais millionnaire XD
Ouais, franchement toi t'es une super amie ❤
Ouiiiii câlin de loin !! XD
Ah, pour reprendre une des meilleures expressions que tu ai inventé : ce putain de merde à chier de carambar de covid XD
Bye byyye !!
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

COUCOU !!
bon je SAIS que je deviens lassante à toujours remettre le chapitre deux sur le tapis mais il faut vraiment qu'il soit par-fait alors...
voilà la rerererere-modification du chapitre deux !! ^^'

( Le texte en gras est celui que vous n'avez pas lus ! )










Chapitre 2



Sylvie nous a récupérés au portail du lycée pour nous amener directement dans la salle de concert. Je pousse un soupir de martyre. Je n’ai même pas eu le temps de m’enfuir. Ethan ne m’adresse pas la parole, mais je devine que ça l’amuse. C’est évident qu’il n’a aucune envie que j’aille à son concert. Il tient juste à m’embêter. Je lui jette un regard mauvais. Il me fait un grand sourire. Il adore me faire souffrir. Je le déteste. J’expire longuement. Le rêve que j’ai fait me perturbe vraiment. Je ne sais pas quoi en penser. Ma mère ne m’était encore jamais apparue en rêve. Quelle signification particulière avait donc ce songe ?! J’hésite. Je ne sais pas si je dois le croire, et aller en Alaska, à la forêt de Tongass, ou alors c’est juste moi qui délire. Je suis troublée. Ça me paraît incroyable. Mais bon, c’est aussi incroyable que le fait que j’ai des pouvoirs…
J’appuie un peu plus ma tête dans le siège en soupirant. En tout cas je ne sais toujours pas comment m’évader de cette voiture qui me mène tout droit vers l’enfer.
- Maman, dépêche-toi, en va être en retard ! Sérieux, t’es lente ! Râle Ethan.
Comme d’habitude, Sylvie laisse passer.
- Oui mon chéri nous serons arrivé dans dix petites minutes…calme-toi, fait-elle d’une voix mielleuse.
Je tente ma chance.
- Tu peux me déposer à la maison en passant ?
- Arrête, Anna ! Tu viendras, un point c’est tout ! s’écrie ma tutrice d’une voix nettement plus sèche.
Je colle mon nez à la vitre, furieuse. Sylvie parle à son fils comme si c’était la huitième merveille du monde, mais quand elle m’adresse la parole, c’est pour me rabaisser encore et encore. Je sais qu’elle ne m’aime pas – et je ne l’aime pas non plus d’ailleurs – mais elle pourrait faire un effort.
Le véhicule s’arrête brusquement, et ma ceinture de sécurité me coupe le souffle. Ma tutrice ne sait toujours pas manier une voiture, à ce que je vois. J’ouvre ma portière, maussade, et Sylvie me saisit par le bras pour que j’aille plus vite. Je lui jette un regard meurtrier. Une petite décharge électrique ne lui ferait pas de mal.
Ethan s’avance vers la salle polyvalente. Sans un regard pour sa mère qui vient de lui ouvrir la porte. Sylvie le rattrape en trottinant.
J’ai une moue dégoûté. Quand ils vont ressortir de cette salle, ils auront perdu leurs oreilles. Je sais de quoi je parle. Ma chambre est juste à côté de la sienne, et j’ai écouté malgré moi ses désastreuses répétitions. Rien que d’y penser j’en ai mal au crâne. C’était tout simplement affreux. En poussant un soupir à faire trembler les murs, je me dirige à la suite de Sylvie et d’Ethan. Et encore, ce n’est pas tout. Après le concert, tout le public est invité à une fête organisé par Ethan à la maison. Sylvie et Patrick ont exceptionnellement accepté de la lui prêter pour une soirée. Leur mythomane de fils a juré que ce serait une fête très calme et qu’ils allaient juste mettre la musique à fond en faisant des parties de cartes. Partie de cartes mon œil. Lui et ses potes vont plutôt siffler bière sur bière, une fille sur chaque genou. Je grimace. Ethan et ses potes sont vraiment répugnants. Encore plus quand ils sont bourrés. Le pire c’est qu’il va y avoir du monde à cette soirée. Cela peut paraître étonnant mais Ethan à vraiment la côte au lycée. Il connaît même des premières. Et il est pote avec Mike.
Je secoue la tête. Chaque chose en son temps, pour l’instant ma priorité c’est de savoir par quelle porte je vais m’échapper de la salle polyvalente. Et je ne sais pas qui va me ramener. Je n’ai pas trop d’amis. Enfin ce n’est pas comme si ça me dérangeait vraiment. Je souris. Je suis tellement mieux comme ça. Seule.
Les lycéens commencent à refluer. Excités, ils parlent entre eux avec animation en entrant dans la salle de concert. J’ai un sourire triste en les regardant. Si heureux, si ravis… J’en aurais presque de la peine pour eux. Ils ne savent pas ce qu’ils les attendent. J’entre en dernière et me glisse dans la foule. Je hausse les sourcils, surprise. Ethan a rameuté du monde avec son affiche mensongère qui proclamait : Vous voulez écouter le meilleur concert de l’année ? Alors rendez-vous à la salle polyvalente le mardi 2 mars !
J’ai un reniflement dédaigneux. Ils vont être déçus. Une fois que tout le monde est à l’intérieur, je rentre, de mauvaise foi.
Tout le monde est debout. Les murs de la salle sont bleu et des étoiles jaunes et blanches sont peintes par-dessus. Sur la petite scène, Ethan et ses deux amis, Michael et Joe, se préparent à jouer. Ethan à la guitare, Joe à la batterie, et Michael au micro. Oh. Mon. Dieu.
Ils ont mis Michael au micro. Deux mots qui ne devraient même pas être dans la même phrase. Michael confond grave et aiguë, sol et ré, et ne sait pas faire la différence entre son pied gauche et son pied droit. La situation est grave. J'étouffe un rire. Enfin, surtout pour Ethan et Joe. Pour moi le spectacle sera d'autant plus divertissant. Je ne sais pas si mon faux-frère et son pote se rendent compte de la, hum...particularité de la voix de Michael, ou si ils l'ont mis au micro pour la simple et bonne raison qu'ils sont encore plus mauvais chanteur que lui. Ce qui serait un exploit, mais bon. Je m'avance dans la mêlée de lycéens, en étant assez proche de la scène pour que Ethan puisse me voir. Quand il pose enfin ses yeux sur moi, je fais en sorte qu'il puisse clairement lire sur mes lèvres :
Ton concert va être un grosse merde, mon pote.
Ses yeux sont comme deux rayons laser qui m'aurait pris pour cible. Je ricane et m'enfonce dans la foule.
Quand le concert commence, je suis déjà dehors.
Je fais le tour du bâtiment, distraite par le son étouffé qui s'échappent de la porte entre-ouverte. Je trouve enfin le vieil escalier de service collé au mur que je cherchais. Je grimpe les marches au pas de course, et m'installe sur le toit de la salle polyvalente, les pieds dans le vide. Le soleil se couche lentement à l'horizon. Je garde mes yeux fixés sur la lueur de l'astre jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement de mon champs de vision. La nuit recouvre peu à peu le ciel, comme un grand manteau gris, tandis que les heures passent, et que les interminables morceaux qui proviennent de l'intérieur se terminent. Les pieds dans le vide, j'aperçois enfin les lycéens qui sortent par petits groupes en grommelant. J'ai un sourire satisfait. Apparemment, ils sont déçus. Mon sourire s’efface subitement. Malheureusement, cela ne les empêchera pas de venir à cette stupide soirée. Je pousse un juron en me ruant sur les escaliers. J'ai oublié de fermer ma chambre à clé. Plusieurs voitures sont déjà parties.
Dont celle de Sylvie. Elle a dû amené Ethan. Je grince des dents. Sans m'attendre, évidemment. Je shoot dans une pierre. Je ne les ai même pas vus sortir. Je vais devoir rentrer à pieds. J'expire longuement. Allez, c'est à seulement deux kilomètres. J'accélère, reprenant du poil de la bête. Je commence à courir, en adoptant une allure que je pourrais garder tout le trajet. Les formes sombres et mouvantes, la lumière hésitante des lampadaires, les voitures qui passent à côté de moi, le bruit de mon souffle, le bruit de mes pas. Pas tout à fait du silence, mais du silence quand même. Je cours, un écouteur accroché à l'oreille. Seule. Comme toujours. Je souris en me redressant. Rien que la solitude et moi.
Quand j'arrive devant la maison de mes tuteurs, je me plie en deux pour reprendre mon souffle. De la musique rythmée et une atroce odeur de bière, de cigarettes et de sueur mêlée s'échappent de la fenêtre ouverte. J'ouvre la porte en étouffant de peu un haut-le-cœur. Le canapé du salon à été envahis par une dizaines de lycéens à moitié bourrés qui ânonnent des mots sans queue ni tête. Je lève les yeux au ciel.
Apparemment, ils ne tiennent pas l'alcool. Je n'ai même pas envie de voir l'état de la cuisine. Mais je m'y dirige quand même, le pas traînant, parce que j'ai besoin de quelque chose à manger. Pour satisfaire mon estomac. Pour oublier cette journée épuisante aussi. Le rêve, soi dit en passant. « Ou la vision plutôt ? » me dis-je en entrant dans la cuisine. Un immense garçon à la peau foncé que je connais de nom est en train de se préparer un cocktail en bougeant les hanches au rythme de la musique. Je roule les yeux. Il ne le fait pas avec du jus d'orange, son cocktail. Nick, à moins que ce soit Jeff ? Lève les yeux de sa préparation quand il m'entend arriver.
- 'lut. T'en veut ? Dit-il en montrant du doigt le contenu de son verre.
Non, merci, refusais-je avec une grimace.
Je me sers un coca avant de m'adosser au plan de travail. Je bois ma boisson à petites gorgées, et quitte la cuisine après avoir piqué un paquet de chips dans la placard. Je me masse les tempes. La musique me fait mal aux oreilles. Ethan a pris place au milieu de ses amis sur le canapé, qui est a présent jonchés de miettes. Qu'il ne compte pas sur moi pour l'aider à ranger, demain. Je monte l'escalier à pas lourd, avant de m'arrêter devant la porte de ma chambre. Je fronce les sourcils. On dirait qu'il y a quelqu'un à l'intérieur.

Oh non. J'ouvre la porte à la volée, surprenant de personnes assises sur mon lit.
La fille me jette un regard apeuré en remontant précipitamment la bretelle de son débardeur. Son copain me jette un regard furieux et alourdi par l'alcool. Lui, il a un peu abusé de la bouteille. Dieu merci, il sont tout deux habillés.
- Ici c'est ma chambre, dis-je de ma voix la plus glaciale. Et j’apprécierais que personne ne l'utilise à sa guise. Tout le monde dehors.
Ils sortent sans se faire prier, et je claque la porte derrière eux en balançant le paquet de chips sur mon lit. Je déteste ce genre soirée parce qu'elles finissent toutes de la même manière. Je pousse un soupir en m'asseyant lourdement sur mon lit. La musique provenant d'en bas fait trembler les murs de ma chambre. Impossible de dormir. J'enfouis ma tête sous l'oreiller en espérant que cela suffise à étouffer le son. Peine perdue. Il n'y a absolument aucune différence. Mes doigts crépitent faiblement. OK, OK, ne pas s'énerver. Surtout pas. Les crépitements reprennent de plus belle. Car, évidemment, je suis furieuse.

Contre Sylvie. Contre Ethan et son foutu concert. Contre cette soirée qui m'empêche de dormir. Contre ce rêve, ce rêve dénué de sens, que je ne parviens pas à comprendre. Je pousse un juron. Je ne comprends rien. Et cela m'énerve au plus haut point.
Je me tourne sur le côté en essayant vainement de me calmer. J'y réfléchirai après une bonne nuit de sommeil.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

Silut Laylaaaa !
Juste pour le plaisir immense de dire preums et bah je vais le dire *moi qui prend un haut parleur. PREEEUUUMMM'SSS !!!
It's good :mrgreen: ! Now, je vais te dire ce que je pense de ce nouveau chapitre 2. (Entre parenthèse, oui je te déteste un petit peu pour nous laisser patienter dans ce suspense :roll:. Qu'est ce que tu attendais, une orgie de chocolat et de câlin pour nous mettre un chapitre modifié - qui a bien été réécrit soit dit en passant ;) - alors que tes lecteurs adorés, et ta lectrice adorée de tout les temps aussi, ne l'oublions surtout pas :mrgreen:, voulaient le chapitre tant attendu ? Eh bien non, dsl :lol: :twisted:.) Pour la peine, je ne te dirais pas ce que je pense de ce chapitre, na :evil: :oops:...

























































*Revient trois minutes après.

Eu hon en fait, je reviens parce que j'ai rien d'autres à faire et que je suis gentille :mrgreen:. (Je suis un peu consciente de bousiller le mur de commentaire de ton histoire mais ça me fait plaisir, tkt :D. Suis je une garce, nooon :lol: 8-) !)
Je vais essayer d'être sérieuse, promis ! *Croise ses doigts derrière son dos.
To start with, je trouve ça plus réussi la façon dont tu l'as transposé. C'est beaucoup moins rapide, tu prends plus ton temps et pour ça je trouve ça beaucoup mieux et plus agréable à lire.
Then, j'aime toujours autant ton écriture, je ne t'apprends rien de nouveau :lol: parce que je trouve réellement que tu as une écriture fluide et légèrte.
Je ne sais pas du tout quelle va être la raison d'Anna mais je sens que cette fête y est peut être pour quelque chose :lol:.
Pas de remarques négatives ! Au-cu-nes ! Magnifiiiiiique ma chérie :lol: :lol: D'accord, It's false je ne me suis pas calmée :roll: :ugeek:
Comment dire à quel point Layla je t'admire ? Je t'admire vraiment beaucoup pour, eh bien, pour avoir le courage de corriger tes chapitres et d'en poster un toutes les semaines (surtout pour faire une super histoire, soit dit en passant :mrgreen: )
Alors, oui bravo Layla ♥️, j'espère que tu continueras comme ça 8-) <3
Avoue le, il n'y a que moi pour tee motiver au max et te faire sourire :mrgreen: ? Oui, bye bye la modestie :lol:
Re-bisou Layla :lol: <3
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : jeu. 30 sept., 2021 6:28 pm Silut Laylaaaa !
Juste pour le plaisir immense de dire preums et bah je vais le dire *moi qui prend un haut parleur. PREEEUUUMMM'SSS !!!
It's good :mrgreen: ! Now, je vais te dire ce que je pense de ce nouveau chapitre 2. (Entre parenthèse, oui je te déteste un petit peu pour nous laisser patienter dans ce suspense :roll:. Qu'est ce que tu attendais, une orgie de chocolat et de câlin pour nous mettre un chapitre modifié - qui a bien été réécrit soit dit en passant ;) - alors que tes lecteurs adorés, et ta lectrice adorée de tout les temps aussi, ne l'oublions surtout pas :mrgreen:, voulaient le chapitre tant attendu ? Eh bien non, dsl :lol: :twisted:.) Pour la peine, je ne te dirais pas ce que je pense de ce chapitre, na :evil: :oops:...

























































*Revient trois minutes après.

Eu hon en fait, je reviens parce que j'ai rien d'autres à faire et que je suis gentille :mrgreen:. (Je suis un peu consciente de bousiller le mur de commentaire de ton histoire mais ça me fait plaisir, tkt :D. Suis je une garce, nooon :lol: 8-) !)
Je vais essayer d'être sérieuse, promis ! *Croise ses doigts derrière son dos.
To start with, je trouve ça plus réussi la façon dont tu l'as transposé. C'est beaucoup moins rapide, tu prends plus ton temps et pour ça je trouve ça beaucoup mieux et plus agréable à lire.
Then, j'aime toujours autant ton écriture, je ne t'apprends rien de nouveau :lol: parce que je trouve réellement que tu as une écriture fluide et légèrte.
Je ne sais pas du tout quelle va être la raison d'Anna mais je sens que cette fête y est peut être pour quelque chose :lol:.
Pas de remarques négatives ! Au-cu-nes ! Magnifiiiiiique ma chérie :lol: :lol: D'accord, It's false je ne me suis pas calmée :roll: :ugeek:
Comment dire à quel point Layla je t'admire ? Je t'admire vraiment beaucoup pour, eh bien, pour avoir le courage de corriger tes chapitres et d'en poster un toutes les semaines (surtout pour faire une super histoire, soit dit en passant :mrgreen: )
Alors, oui bravo Layla ♥️, j'espère que tu continueras comme ça 8-) <3
Avoue le, il n'y a que moi pour tee motiver au max et te faire sourire :mrgreen: ? Oui, bye bye la modestie :lol:
Re-bisou Layla :lol: <3
XDDDDDD t'arrives toujours à me faire rire, toi
Merci merci merci merciiiiiiii ma chère Justine adorée qui est la meilleure encourageuse de tous les temps !!
En plus d'être rigoleude professionnelle, tu fais en encourageuse,tu jongle avec les métiers là !!
Honnêtement si je pouvais passer ma vie à lire tes messages, je le ferai XD ya de la couleur, c beau c encouragent c MAGNIFIQUE !!!
Alors...MERCI
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

cocovanilleguimauve a écrit : jeu. 30 sept., 2021 6:44 pm
J4u5 a écrit : jeu. 30 sept., 2021 6:28 pm Silut Laylaaaa !
Juste pour le plaisir immense de dire preums et bah je vais le dire *moi qui prend un haut parleur. PREEEUUUMMM'SSS !!!
It's good :mrgreen: ! Now, je vais te dire ce que je pense de ce nouveau chapitre 2. (Entre parenthèse, oui je te déteste un petit peu pour nous laisser patienter dans ce suspense :roll:. Qu'est ce que tu attendais, une orgie de chocolat et de câlin pour nous mettre un chapitre modifié - qui a bien été réécrit soit dit en passant ;) - alors que tes lecteurs adorés, et ta lectrice adorée de tout les temps aussi, ne l'oublions surtout pas :mrgreen:, voulaient le chapitre tant attendu ? Eh bien non, dsl :lol: :twisted:.) Pour la peine, je ne te dirais pas ce que je pense de ce chapitre, na :evil: :oops:...

























































*Revient trois minutes après.

Eu hon en fait, je reviens parce que j'ai rien d'autres à faire et que je suis gentille :mrgreen:. (Je suis un peu consciente de bousiller le mur de commentaire de ton histoire mais ça me fait plaisir, tkt :D. Suis je une garce, nooon :lol: 8-) !)
Je vais essayer d'être sérieuse, promis ! *Croise ses doigts derrière son dos.
To start with, je trouve ça plus réussi la façon dont tu l'as transposé. C'est beaucoup moins rapide, tu prends plus ton temps et pour ça je trouve ça beaucoup mieux et plus agréable à lire.
Then, j'aime toujours autant ton écriture, je ne t'apprends rien de nouveau :lol: parce que je trouve réellement que tu as une écriture fluide et légèrte.
Je ne sais pas du tout quelle va être la raison d'Anna mais je sens que cette fête y est peut être pour quelque chose :lol:.
Pas de remarques négatives ! Au-cu-nes ! Magnifiiiiiique ma chérie :lol: :lol: D'accord, It's false je ne me suis pas calmée :roll: :ugeek:
Comment dire à quel point Layla je t'admire ? Je t'admire vraiment beaucoup pour, eh bien, pour avoir le courage de corriger tes chapitres et d'en poster un toutes les semaines (surtout pour faire une super histoire, soit dit en passant :mrgreen: )
Alors, oui bravo Layla ♥️, j'espère que tu continueras comme ça 8-) <3
Avoue le, il n'y a que moi pour tee motiver au max et te faire sourire :mrgreen: ? Oui, bye bye la modestie :lol:
Re-bisou Layla :lol: <3
XDDDDDD t'arrives toujours à me faire rire, toi
Merci merci merci merciiiiiiii ma chère Justine adorée qui est la meilleure encourageuse de tous les temps !!
En plus d'être rigoleude professionnelle, tu fais en encourageuse,tu jongle avec les métiers là !!
Honnêtement si je pouvais passer ma vie à lire tes messages, je le ferai XD ya de la couleur, c beau c encouragent c MAGNIFIQUE !!!
Alors...MERCI
En vrai Layla, arrête de me complimenter, je vais plus pouvoir mettre mes chaussures après tellement mes chevilles seront enflés :lol:
Merci pour ta réponse, Layla, tu m'as donné le sourire 8-) :mrgreen:
<3
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

cc, et voilà le chapitre 26 !



Chapitre 26


Je ne bouge pas, interdite. Qu'est-ce qu'il vient de dire ?
Le petit médaillon continue de tourner sur lui même en réfléchissant la lumière, indifférent au cataclysme qui se produit dans ma tête.
Ce n'est pas un médaillon.
C'est une clé.
La clé d'une porte, et accessoirement, de ma survie. La mienne et toutes celles des tanéors encore vivants.
Le vieux conseiller le décroche de son cou et me le tends.
Mes muscles recommence à fonctionner. Je recule en bégayant faiblement.

- M...Mais qu'est-ce-qu...pourquoi vous le donner à moi ?! J'en veut pas ! C'est...c'est une trop grande responsabilité... !

Ugen me contemple sans ciller. Sa voix devient dure, sèche.

- Je ne demande pas ton avis. Tu dois le faire. Amène ce médaillon en centre de la montagne Crossley, puise de l'énergie dans la source de Tamagavia et détruit-le. Impossible de le briser autrement. Il faut que tu le fasse. Que cela soit pour toi ou tes amis, fais-le. Je place toute ma confiance en toi.

Je ne comprend rien à son charabia. Avant que je puisse protester, mon interlocuteur reprend :

- Ne révèle à personne que tu as cet objet en ta possession. Même pas à tes amis les plus proches. Même pas au général Huskaine. La seule personne à qui tu peux le dire, c'est au palomino.

- Hein ?!

- Au palomino, répète Ugen. Il te comprendra, tu sais. Et avec un peu d'entraînement, vous pourrez communiquer par la pensée. Vous êtes des Lyenes, après tout.

La bouche entrouverte, je regarde le patriarche. Pas très classe, comme pose. Je ferme la bouche en essayant de reprendre contenance. Ma voix devient ferme.

- Conseiller, je ne peux pas. Navré, mais si j'échoue, ce sera la fin pour moi, pour vous, et pour toute la population des tanéors.

- Tu es la tanéor la plus puissante qu'il reste. Vois-tu, Anna, tes parents étaient des gens tout à fait ordinaires. Ton père était passe-muraille niveau six et ta mère n'avait pas de don. Du moins c'est ce que tout le monde croyait. Ton pouvoir a dû être déclenché par une émotion très forte, non ? La mort de ta famille sûrement, dit-il, les yeux compatissants. Cela c'est passé de la même manière pour ta mère. C'était une roturière, extrêmement pauvre en raison de son don inexistant. Le gène transporteur de l'électrique est passé dans sa famille de père en fils, de mère en fille, sans jamais se déclencher. Sauf chez ta mère et toi. J'ignore encore pourquoi. C'était une merveilleuse électrique. Mais je crois qu'elle aurait préféré ne jamais assisté à la scène qui lui a rendu ses pouvoirs. Elle a vu son père se faire fouetter sur la place publique jusqu'à ce que mort s'en suivent. Tout ça pour un petit morceau de pain. La famine ravageait tout, à l'époque. Et à cause du salaire de ton grand-père, qui était sans-don également, toute la famille mourrait de fain. Liseil avait onze ans. Le morceau de pain, il devait être pour elle. J'étais présent, ce jour-là. J'ai tout fait pour arrêter ce massacre, mais le Général Zakir, qui dirigeait les opérations n'a rien voulu entendre.

« C'était pour l'exemple » m'a-t-il répondu. Je l'ai vu, la petite fille chétive aux cheveux bruns et emmêlés qui hurlait le nom de son papa en pleurant toutes les larmes de son corps. Ce spectacle m'a brisé le cœur. La foule s'est peu à peu dissipé, le cœur au bord des lèvres. Les gens rentraient chez eux, écœuré par la mort de Fil. C'est comme ça qu'il s'appelait. Tout le monde dans le coin le connaissait. Il était gentil, serviable, et il aurait fait n'importe quoi pour ses deux filles. Les habitants regrettaient réellement la bonne humeur qu'il apportait en ces temps de haine et de souffrances. Quand quelqu'un était morose, Fil parvenait toujours à le faire sourire. Le gentil Fil. Sa famille l'adorait. Il était pauvre, il était sans-don, il vivait dans la misère, mais il souriait tout le temps. Et puis voilà qu'il était mort. Cent coup de fouet, cent coup au cœur. Son corps, abandonné devant ses enfants et sa femme. Ses traits déformés pour toujours à cause de la douleur et de la tristesse. La tristesse d'infliger ce spectacle horrible à sa famille. Ses trois derniers mots, prostré devant ses filles : « Je vous aime ». Et puis plus rien. Les yeux ouvert vers le ciel, qu'il contemplait sans voir. Les doigts de ta mère avaient crépité tandis qu'elle hurlait le nom de son père, la tête renversé en arrière. J'ai été le seul à le voir. Le faible crépitement dans sa main. La haine qui brillait dans ses yeux. Puis elle a grandi. Elle a mûrie. Elle n'a plus jamais souri. Je l'ai revue dix ans plus tard, sa main dans celle de Tolman. Ils étaient fou amoureux. Malheureusement, les gens était encore trop étroit d'esprit. Ils voyaient d'un mauvais œil une union entre un niveau six et une sans-don, entre le fils de la capitaine royale et une mendiante. Une mendiante qui méritait une place de reine. Inutile de préciser que ta mère avait gardé son pouvoir secret. Elle ne voulait pas que cela s'ébruite et elle avait raison. Seul ton père et moi savions. Liseil et Tolman ont finalement pu se marier sans trop de peine. Quand ta mère a su qu'elle était enceinte, elle était sûre que tu serais une électrique toi aussi. Elle ne voulait pas que tu ai le même destin qu'elle. Ta mère détestait cette société. Elle lui avait enlevé son père, sa fierté, et la rabaissait en continu. Puis elle est venue me voir. Elle était au bord des larmes. Elle avait entendue par mégarde la prophétie qui parlait de la destruction totale de ce monde, et ta naissance approchait à grands pas. Liseil était complètement affolée. Je lui ai dit que j'étais désolé, que je n'avais pas de solution à lui apporter et que le conseil travaillait jour et nuit su ce sujet. Liseil est repartie, brisée, et j'ai su qu'elle ne supportait plus ce monde. Je l'aimais comme ma propre fille. J'ai fait une chose que je n'aurais jamais dû faire : J'ai laissé échapper une information sur le portail aux pierre de jades. Je lui ai dit que, en situation d'urgence, nous pourrons l'utiliser. Le problème, c'est que...

J’interromps Ugen :

- Alors vous savez où est le portail qui me ramènera sur Terre !

Le vieux conseiller me scrute, calculateur.

- Laisse-moi finir ! Tu voudrais retourner sur Terre, alors ?

J'ouvre et referme la bouche comme un poisson hors de l'eau. Pour le coup, je ne sais pas quoi répondre. Il y a une semaine, j'aurais sauté sur l'occasion et je me serai ruée sur la sortie sans un regard en arrière. Mais maintenant...Je ne peux pas abandonner Zia. Et puis je crois que Loam me plaît...
Et puis quelle impression ça me ferait de retourner sur Terre, de mener une vie normale, et tous les jours de mon existence, me rappeler que je ne suis pas la seule, qu'il y en a d'autres, mes semblables que j'ai abandonné si facilement dans les mains d'un ennemi redoutable, en fuyant lâchement ?! J'ai un sourire amer. Impossible. D'un geste, je fais signe à Ugen de poursuivre son récit.
Il acquiesce, comme si il avait compris mon raisonnement. Il est aussi télépathe ou quoi ?!

- Le problème, c'est que le portail ne marche plus à présent. Il épuise considérablement ses utilisateurs, et tu es la seule à posséder assez d'énergie brut pour y survivre. La première fois que tu as franchis le portail, tu te sentais fatiguée, n’est-ce pas ? Tu t'es peut-être même évanouie...

J'acquiesce sans mot dire.
Ugen reprend :

- Nous avons bien sûr pensé à évacuer la population de tanoris quand Ren à détruit la capitale, mais seule une personne à tenté de traverser. Son corps s'est dissout devant nos yeux. C'était mon neveu, le père de Luneil.

J'écarquille les yeux. Luneil m'avait semblé triste. C'était pour cela bien sûr. Un élan de compassion me traverse. Cela fait maintenant douze ans que j'ai perdu mes parents, et je ne m'en remet toujours pas. Alors pour lui qui vient de perdre son père...La douleur du deuil ne disparaît jamais vraiment. Elle s'estompe peut-être, mais la cicatrice que cela a laissé restera ancré en moi pour toujours.

« Le pauvre garçon a été très secoué. C'était la seule famille qui lui restait. Avec moi, bien sûr. Dans cette fameuse salle, donc, interdite d'accès et dont je suis le seul à posséder la clé. C'est là que se trouve le portail.

Inconsciemment, je me penche en avant, attirée malgré-moi par le portail qui mène vers mon ancienne vie.

- Liseil m'a volé la clé en me droguant avec un produit qui rend endormi, dit le patriarche, une note de regret dans la voix.

J'ai un mouvement de recul. Je ne vois pas du tout ma mère faire ça.

- Elle est partie avec Tolman. Ce dernier aurait tout fait pour sauvé son enfant. La dernière image que j'ai d'eux, est quand je me suis traîné, malgré le voile noire qui s’abattait sur mes yeux, vers la salle du portail. Liseil avec passé la moitié de son corps dans le liquide bleu et Tolman était derrière elle, une main sur sa hanche. Il n'a murmuré qu'un seul mot avant de plonger avec elle dans le portail. « merci ». C'est tout. Pas de « au revoir », ni de « je suis désolé ». Juste « merci ». Merci pour quoi ? Je ne le saurais jamais.

Il lève vers moi ses yeux brillant d'un éclat vif qui ressemble à de la tendresse. Puis il place doucement le médaillon dans ma main. Je ne proteste même pas. Ugen referme mes doigts sur le bijou et dit d'une voix chargée d'émotions :

- Tu leur ressembles tellement.

Une unique larme glisse sur ma joue. J'aurais tant aimé connaître mes parents un peu plus. Il y a une semaine, je ne me serai pas laisser aller comme ça. Mais il faut croire que ma nouvelle vie a rouvert les blessures. Le conseiller me sourit.

- C’était un plaisir de te rencontrer, Anna. Tes parents seraient fier de toi.

J'inspire profondément.

- Merci, conseiller.( Je ferme le poing sur le médaillon. ) J'espère que je réussirai à mener à bien cette mission.

Les mots sortent de ma bouche avant que je puisse les arrêter.

- J'amènerai le médaillon au temple et je le détruirais.

Ugen hoche la tête.

- Tu fais le bon choix, jeune fille. J'ai cru comprendre que ta prochaine destination était Sorcelis ? Dans ce cas Veroniqua t'accompagneras.

- V...Veroniqua ?! Mais pourquoi donc ?

- C'est un serpent sorcier, Anna. Il vous guidera, car a ville de Sorcelis est très difficile d'accès. Et puis elle empêchera les sorcières de vous faire du mal, à toi et à tes amis. Fais-lui confiance, me conseille-t-il.

J’acquiesce. Puis je pointe du doigt l'escalier.

- Elle monte avec moi ? Interrogeai-je, en jetant un coup d’œil au serpent.

On dirait qu'elle sourit. Veroniqua se glisse lentement jusqu'à mon cou. Ses écailles froide m'effleurent la peau comme un courant d'air frais.

- Ça veut dire oui, sourit le vieux conseiller. Au revoir, Annialis Lesdey.

________________________________________________________________________________________________________
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOHHHHHHHHHHHHHHH :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o...

Eh clairement ça fait beaucoup trop de révélations d'un coup... Tu veux me faire faire un arrêt cardiaque ? Une syncope de mon annulaire ? (magnifique expression, je sais :lol: ) ? Un évanouissement ? Nan sérieusement dis moi parce que là j'ai failli tourner de l'oeil et aussi pleurer, par la même occasion.
La scène avec l'histoire de la mère d'Anna est vraiment dingue, vraiment vraiment vraiment vraiment vraimentémouvante et surtout, vraiment bien écrite.
Sauf que... Ces révélations ont déclenché une nouvelle question par contre *essaye de se calmer et de respirer mais finalement n'y arrive pas : C'EST CARRÉMENT IMPOSSIBLE QUE LES PARENTS D'ANNA SOIT MORT DANS UNE PUTAIN EXPLOSION D'USINE ALORS QUE SA MÈRE AVAIT LE POUVOIR ÉLECTRIQUE ?!??!?!
Bref... Je sens que tu vas nous mettre un rebondissement bien croustillant par rapport à ça dans la suite de l'histoire :lol:
Honnêtement, ce chapitre est court (oui, maintenant je suis habitué à plus alors que ce chap 26 est tout à fait correct niveau longueur :roll: :?) mais riche en temps fort :D.
J'aime quand tu nous fait palpiter, j'aime ta façon d'écrire, j'aime ton sens trrreeeesssssss original de finir les chapitres (surtout, surtout le 25 :ugeek: ), j'aime beaucoup Anna et j ♥️ aussi bcp l'écrivaine (forcément, sinon je ne serai pas là à écrire un commentaire absolument pas constructif :lol:).
J'ai réellement tout aimé ! Tout est clair, précis, compréhensible...
Et également, ton écriture est vraiment toujours aussi fluide, aussi belle, aussi... que des adjectifs positifs :lol:
Eh mais tu fais des chapitres incroyable en ce moment !??!!!! Il se passe quoi dans ta vie pour que ça se ressente autant dans tes chapitres ?!???? T'es en crush ? T'as des nouvelles chaussures d'enfer ? T'es en couple ? T'as une classe sympa ? Eh jsp moi...
Bon. En tout cas, c'est par pure sincérité, j'aime tout ! Alors, une nouvelle fois oui, je saaaaiiiis, Bravo ! et j'espère que tu écriras tt le temps des chapitres qui claquent comme ça ^^ (même si je sais que tu vas le faire ;) :ugeek: )

Bisooouuuus <3

P.S. Je te répondrai bientôt au message que t'as mis sur mon mur (quand ? Jsppppp.... :roll: :lol: :?...) Par contre, quatre messages, t'exageres :lol: :cry: ...
P.P.S Clairement, j'ai réussi le challenge d'un super long message, là :lol:
P.P.P.S Preeeeuuuuummmmmssss (ouais, t'inquiètes c normal de le dire à la fin :lol: )

Bon...
Re-Bisooouuuus <3
:lol: ❤️❤️
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : mer. 06 oct., 2021 8:46 pm WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOHHHHHHHHHHHHHHH :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o :o...

Eh clairement ça fait beaucoup trop de révélations d'un coup... Tu veux me faire faire un arrêt cardiaque ? Une syncope de mon annulaire ? (magnifique expression, je sais :lol: ) ? Un évanouissement ? Nan sérieusement dis moi parce que là j'ai failli tourner de l'oeil et aussi pleurer, par la même occasion.
La scène avec l'histoire de la mère d'Anna est vraiment dingue, vraiment vraiment vraiment vraiment vraimentémouvante et surtout, vraiment bien écrite.
Sauf que... Ces révélations ont déclenché une nouvelle question par contre *essaye de se calmer et de respirer mais finalement n'y arrive pas : C'EST CARRÉMENT IMPOSSIBLE QUE LES PARENTS D'ANNA SOIT MORT DANS UNE PUTAIN EXPLOSION D'USINE ALORS QUE SA MÈRE AVAIT LE POUVOIR ÉLECTRIQUE ?!??!?!
Bref... Je sens que tu vas nous mettre un rebondissement bien croustillant par rapport à ça dans la suite de l'histoire :lol:
Honnêtement, ce chapitre est court (oui, maintenant je suis habitué à plus alors que ce chap 26 est tout à fait correct niveau longueur :roll: :?) mais riche en temps fort :D.
J'aime quand tu nous fait palpiter, j'aime ta façon d'écrire, j'aime ton sens trrreeeesssssss original de finir les chapitres (surtout, surtout le 25 :ugeek: ), j'aime beaucoup Anna et j ♥️ aussi bcp l'écrivaine (forcément, sinon je ne serai pas là à écrire un commentaire absolument pas constructif :lol:).
J'ai réellement tout aimé ! Tout est clair, précis, compréhensible...
Et également, ton écriture est vraiment toujours aussi fluide, aussi belle, aussi... que des adjectifs positifs :lol:
Eh mais tu fais des chapitres incroyable en ce moment !??!!!! Il se passe quoi dans ta vie pour que ça se ressente autant dans tes chapitres ?!???? T'es en crush ? T'as des nouvelles chaussures d'enfer ? T'es en couple ? T'as une classe sympa ? Eh jsp moi...
Bon. En tout cas, c'est par pure sincérité, j'aime tout ! Alors, une nouvelle fois oui, je saaaaiiiis, Bravo ! et j'espère que tu écriras tt le temps des chapitres qui claquent comme ça ^^ (même si je sais que tu vas le faire ;) :ugeek: )

Bisooouuuus <3

P.S. Je te répondrai bientôt au message que t'as mis sur mon mur (quand ? Jsppppp.... :roll: :lol: :?...) Par contre, quatre messages, t'exageres :lol: :cry: ...
P.P.S Clairement, j'ai réussi le challenge d'un super long message, là :lol:
P.P.P.S Preeeeuuuuummmmmssss (ouais, t'inquiètes c normal de le dire à la fin :lol: )

Bon...
Re-Bisooouuuus <3
:lol: ❤️❤️
Omg !! Tant de couleur ! Je suis éblouie !!
Merci merci merci et encoooooore merci ma Justine !! ❤❤❤
Ha ha j'adore faire ça à la fin des chapitre
XD nan, tjr aussi celib mais j'ai pas trop envie de mettre en couple de toute façon. Je sais pas, j'ai... la flemme en fait. XD avoue, tu t'y attendais un peu XD
Ouais l'usine ct pas totalement un accident... tu verras plus tard !!
Bisous madame la combattante ( de flemme ) ❤❤❤
Rebelle2010

Profil sur Booknode

Messages : 20
Inscription : mar. 25 mai, 2021 11:59 am

Re: Anna et le portail de jade

Message par Rebelle2010 »

Salut Layla ! comme ça va ?!
Désolé comme l'école à repris ça risque d'êtres un peu dure de reste H24 connecté. Mais tkt j'essayerais de lire ton histoire ;) ! Continue comme ça c'est incroyable ;) !!!
Tu t'es vraiment amélioré !
Bravo c'est incroyable ! :)
Dernière modification par Rebelle2010 le sam. 16 oct., 2021 11:46 am, modifié 1 fois.
Mirouetta

Profil sur Booknode

Messages : 31
Inscription : mer. 01 sept., 2021 3:12 pm

Re: L'électrifiante Anna

Message par Mirouetta »

Vivement le chapitre 8 ==>>>🤭😂🤣 mdr
Dernière modification par Mirouetta le ven. 22 oct., 2021 11:49 am, modifié 2 fois.
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: L'électrifiante Anna

Message par cocovanilleguimauve »

Mirouetta a écrit : jeu. 14 oct., 2021 10:28 am Vivement le chapitre 8 !
:D :D :D
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

Rebelle2010 a écrit : lun. 11 oct., 2021 11:56 am Salut Layla ! comme ça va ?!
Désolé comme l'école à repris ça risque d'êtres un peu dure de reste H24 connecté. Mais tkt j'essayerais de lire ton histoire ;) ! Continue comme ça c'est incroyable ;) !!!
Tu t'es vraiment amélioré !
Bravo c'est incroyable ! :)
merci rebelle ! ouais avec l'école et tout, ça devient un peu compliqué...tkt je comprends !! cool ! je suis contente que ça te plaise ^^ :D
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

^hello tout le monde !!
et voilà le chapitre de la semaine dernière !! ( j'avais pas pu le poster, dsl )



Chapitre 27


« Zia ? Je peux entrer ?

- Oui, bien sûr ! Tiens, regarde, je t'ai terminé ton sac.

J'entre dans la chambre, Veroniqua autour du cou.

- Cool, merci !

- Je sais, je s...heu, qu'est-ce que ce serpent fait là ? C'est celui d'Ugen, non ?

- Il me l'a prêté. ( Veroniqua resserre sa prise autour de mon cou en me lançant un regard mauvais. )

Je grimace tandis que la peau de mon visage devient bleu.

- Enfin...aïe ! Elle...elle a accepté de nous accompagner.

Zia me jauge du regard en m'aidant à ôter le serpent de mon cou.

- Eh bien, Elle a mauvais caractère. ( Zia devient la cible du regard meurtrier de Veroniqua. ) Et Elle comprend tout.

Le serpent s'installe sur le lit, à l'aise. Je lui jette un regard trahi. Elle m'a bien eu.
Une boule de poil bleu obscurcit mon champ de vision.

- Il s'est inquiété et il a changé de couleur, explique Zia tandis que le palomino pousse des gémissements à faire pleurer les pierres.

J'ai le cœur meurtri et je ressent toutes ses émotions. Peur, soulagement, inquiétude, tristesse. J’étreins aussi délicatement que possible son petit corps chaud et duveteux.
La main de Zia se pose sur mon épaule.

- T'es prête, Anna ? C'est l'heure de se rejoindre tous ensemble sur la place principale.

J'acquiesce en saisissant ma besace. Le palomino s'installe sur mon épaule gauche et Veroniqua s'enroule autour du bagage. Je crois qu'elle me fais la tête. Je lève les yeux aux ciel. Foutu serpent. C'est quand même pas moi qui l'ai étranglée. Je descends les marches derrière Zia en me demandant combien de soldats vont venir. « La moitié environ, » d'après Loam. Je retient un soupir. Ça promet. J'espère que le soldat que ma jeté de l'eau sur la tête à mon arrivée ne sera plus présent. Si je croyais en dieu, je m’agenouillerai, là, tout-de-suite devant la fenêtre en implorant le ciel. Ce qui ne marcherait pas de toute manière.
J'avance dans le passage secret qui mène à la salle des fêtes. Plutôt mourir que d'emprunter encore une fois le passage du toboggan avec lequel on est entrés la première fois. Surtout pas.
La salle des fêtes est toujours aussi vide, et nous la traversons en silence. On dirait qu'une sorte de magie plane sur l'endroit. La dernière fois, c'était animé, vivant, et maintenant c'est vide, c'est si...calme. Je préfère la salle comme ça en fait. Zia pousse un soupir de regret en regardant pour la dernière fois la vision panoramique que nous avons de la ville en haut des marches. Je tapote son épaule, compatissante. La vie paisible et sans soucis des deux derniers jours se termine maintenant. Je prend mon élan avant de sauter sur la rampe de l'escalier. Mes fesses me brûlent tandis que je descends à toute vitesse. Je grimace. J'aurais peut-être pas dû faire ça. Zia laisse échapper un rire moqueur en voyant ma mine douloureuse.

- Laisse-moi deviner : tu t'es brûlée le popotin ?

Je pousse un grommellement intelligible.

- C'est ça, marre-toi, pendant que je souffre !

Veroniqua pousse un crissement, à mi-chemin entre le rire et le bruit d'une craie sur un tableau vert. Je lui jette un regard meurtrier. Je n'aime pas ce serpent.
Il fait nuit à présent. Je jette un regard à mon amie pendant que nous marchons vers la place. Je ne distingue pas tout à fait son visage dans la pénombre, mais j'ai l'impression que son front est barré d'un pli soucieux. Elle a vu quelque chose ? Je me tends imperceptiblement.

- Qu'y a-t-il ? Demandais-je, sur le qui-vive.

- Non, rien, c'est juste que les nérifléirs ne doivent pas être loin. Et puis avec les bandits qui traînent en groupe dans le coin...en fait c'est surtout Ren qui m'inquiète. Je...il me fait peur, avoue-t-elle, honteuse.

Je ferme les yeux, soulagée. J'ai cru qu'elle avait vu quelque chose.

- Moi aussi il me fait peur, tu sais, dis-je en la regardant droit dans les yeux. Et tu n'as pas à en avoir honte, Zia.

Mon amie a un petit sourire.

- Merci, Anna. Mais moi, je ne veux avoir peur de personne, et encore moins de cette raclure.

Je regarde droit devant moi, ne sachant pas quoi répondre. Zia vise la perfection.Elle veut être impérméable à ce sentiment qu'est la peur. Mais on a tous peur de quelque chose. Ou de quelqu'un. Je frissonne dans la nuit. J'ai froid. Nous atteignons la place principale quelques minutes de silence glacé plus tard. J'agrandis les yeux. La moitié des soldats n'est même pas présente. Nous devons être une bonne quinzaine. Par contre, j'ai l'impression qu'il y a un nouvel arrivant.

Ce dernier est placé juste à côté du Général. D'ailleurs, le Général Huskaine marche d'un pas assuré vers nous. Il a un sourire si chaleureux qui semble réchauffer l'air autour de nous. Je lui rend son sourire. La personne à la droite du Général Huskaine est enveloppé dans une longue cape noire comme la mienne, et l'ombre de sa capuche additionné à la pénombre environnante ne me permet pas de distinguer son visage. Zia demande d'une voix absente en la désignant grossièrement du doigt.

- C'est quoi ?

Le Général se racle la gorge.

- Une nouvelle recrue. La seule, pour être honnête. Je vous présente Nessa.

- C'est Ness, grogne l'intéressée en rabattant sa capuche.

La première chose que je vois sont ses deux yeux dorés, en partie caché par un montagne de boucle d'un bleu foncé qui fait penser à la nuit. Le contraste entre sa peau mate et ses yeux d'or fondu est saisissant. Zia la contemple d'un air absent. Cette fille ressemble énormément à Luneil.

- Je suis sa sœur, explique Ness.

- Oh, répondis-je en la regardant.

Avant de réagir au quart-de-tour. Je recule en poussant une exclamation étouffée.

- Tu...tu as lu dans mes pensées ! Et tu es la sœur de Luneil !

- Je sais, répond mon interlocutrice comme si j'étais lente à la détente.

Je me redresse en rougissant. Je crois que cette fille aime bien profiter de son don.

- Je...je ne t'ai pas donné mon autorisation, bafouillais-je en essayant de me donner contenance.

- Tu crois que j'en ai besoin ?

Zia sort de sa torpeur pour lui lancer un regard méprisant.

- Tu ferais mieux d'arrêter de la prendre de haut. Je te signale que ton frère a faillit se pisser dessus en apprenant qui elle était vraiment. Réfléchis à ce que tu dis avant de parler plutôt que de faire le contraire, idiote.

Je regarde Zia, sourcils haussés. C'est définitif, elle est bien meilleure que moi en joute verbale. Et on dirait bien que ça cloué le bec de cette Ness. Ses yeux lance des éclairs, et ses lèvres restent résolument scellés. Elle ne nous fera pas le plaisir de s'énerver. Mais c'est un peu tard. Maintenant que Zia est bien réveillée, elle s'échauffe.

- T'arrive plus à parler ? J'ai un peu l'impression que tu sert à rien, à part provoquer les autres et te la jouer, avec ton petit don à deux balles. J'ai raison ? Si t'embête encore Anna pour montrer ton foutu pouvoir, je te jure que je te...

Le Général Huskaine intervient avant que Zia prononce des mots qu'elle...eh bien qu'elle ne regrettera pas.

- Allons, allons, mesdemoiselles on se calme, hein ? Ce n'est pas trop le moment voulu pour une bagarre. Je voulais juste que vous fassiez un peu connaissance, mais...bon, tant pis, dit-il dépité.

Nessa grince des dents. Le Général les regarde, elle et Zia, avec sévérité. La jeune fille baisse les yeux. Quand il le souhaite, le Général peut faire peur. Il nous lance d'une voix bourru :

- Bon, dépêchez-vous. Les chevaux sont déjà scellés, il ne reste plus qu'à les monter.

- Très bien.

Zia s'installe sur son cheval noir et je récupère celui que j'avais à mon arrivée dans la province de Zun. L'étalon m’accueille avec un hennissement joyeux. Je m'assois sur la selle et j'arnache la besace juste derrière moi. Le palomino se réfugie sur mon épaule, protégé du froid par un morceau de cape. Veroniqua quant à elle s'enroule autour du cou du cheval, et lève sa tête plate et écailleuse vers les grandes porte de bois qui protège la cité. Le cheval lui jette un regard emplis d'effroi. Je regarde le serpent. J'espère qu'elle ne va pas l'étrangler en cours de route.
Une fois que tout les soldats sont installés sur leurs monture, le Général Huskaine nous fait signe de démarrer et les chevaux partent au petit trop en direction des portes. Je part devant, suivi de Zia, qui ne tarde pas à me dépasser. Deux Saunaéens nous ouvrent les immenses palissades de bois et la troupe de soldats s'élance dehors au petit galop. La lune éclatante de Tanoris baigne le paysage de bleu. Tous les soldats font trotter leurs monture sur le chemin de terre battue. Je fais signe à mon cheval d'accélérer et il dépasse tous ses congénères. Un sourire béat flotte sur mon visage tandis que mes cheveux se retrouvent plaqués en arrière par la vitesse.

Le vent siffle à mes oreilles. J'adore ça. Zia me rejoint en souriant. Son étalon aussi est très rapide.
Et je ne distingue que de la force dans ses yeux noirs. Le chemin redescend en pente. Mon cheval freine, et je m'arrête en bas de la bute, le nez et les oreilles rendu rouge à cause de la fraîcheur de la nuit. Puis je repars, mais plus doucement.
Il faut que j'attende les autres soldats, et mon cheval ne va pas tenir longtemps dans cet état. Zia ralentit, et reste au même niveau que moi. Des cailloux et des herbes hautes jonchent le chemin que nous empruntons.
On dirait presque qu'il a été abandonné. Je fronce les sourcils. Évidemment que les gens ne sortent plus de leur ville ! Les nérifléirs rôdent en permanence dans la campagne et autour des villages. Tu m'étonne que les tanéors restent cloîtrés chez eux. Je pose ma tête contre celle du cheval. Je pense à ma mère. J'ai appris des choses sur mes parents que j'étais loin de deviner.
J'ai un trou dans le cœur. C'est à cause de moi que mes parents sont morts. Si ils n'avaient pas voulu me protéger de la malédiction des nérifléirs, ils ne seraient pas aller sur Terre, et ils ne seraient jamais morts. Ma main trouve machinalement le médaillon accroché à mon cou. La clé. La clé de tout. Je ne l'ai pas dit à Zia, et même si cela me gêne de devoir lui cacher, je ne lui révélerai pas. J'ai juré.


Le reste de la troupe nous rejoint un peu plus tard. Nous restons groupés, sur le qui-vive, sursautant au moindre bruit. Maintenant que l'adrénaline de la chevauchée est descendue, je ne ressens que de la nervosité. Les nérifléirs ne sont peut-être pas loin. Mon cheval passe au petit trot sous deux arbres dont les branches sont si entremêlés que je ne distingue pas la lumière de la lune au travers. Nous sommes dans les sous-bois. La lune bleu et rassurante de Tanoris finit par disparaître complètement pour laisser place à l'obscurité. Des dizaines, non, des centaines de couples d'arbres comme celui que j'ai vu nous encerclent.

On pourrait sans peine confondre leurs branches étroitement enlacés avec des bras se tendant une dernière fois vers le ciel dans un ultime sursaut de vie...Je chasse ces pensées lugubres pour fixer mes yeux sur les ornement dorés de la bride de mon cheval. Il sont finement tracés, et je peux remarquer le délicatesse avec laquelle le travail est fait...Une chose est sûre : les coffres du conseil ne contiennent pas de la poussière. Je laisse mon regard dériver vers les arbres qui nous encerclent. Je me sens à l'étroit. A côté de moi, Zia frissonne. Elle est tendue, et ses yeux restent alerte au moindre bruit.

- Je crois, chuchote mon amie comme si elle avait peur de réveiller les arbres endormis, que nous sommes dans la forêt des âmes perdues. Un sanctuaire sacré se situe au centre de ces bois. Tous les tanéors qui ont abîmés la forêt, qu'ils aient simplement cueilli une fleur ou qu'ils aient abattu quelques troncs, ils ont tous été transformé en arbres par la divinité du temple de la forêt. Il est dédié à la déesse de la vengeance et des plantes, qui déteste que l'on abîme la nature.

J'agrandis les yeux avec horreur. Je redoute ce qui va suivre.

- Tout les arbres autour de toi sont en fait les corps de ces gens, métamorphosé en arbre pour toujours. Ils sont condamné à la souffrance éternelle et doivent affronter le froid, le gel, la chaleur, le vent, tout ça, mais pour toujours. En y regardant attentivement, tu devrais voir leurs visage.

- C'est...horrible, dis-je, la gorge sèche.

Mon amie acquiesce faiblement.

- C'est assez dégueu, oui.

- Mais...ils sont vivants ?

Zia acquiesce en silence, les yeux fixés sur les bosquet d'arbres qui nous entoure.
Une branche me frôle. Je m'écarte en étouffant un glapissement de peur. Elle ressemble étrangement à...une main.
Mais c'est une main, pensé-je avec effroi. Je m'en éloigne le plus possible, alors que Zia la regarde avec dégoût. Le reste de la traversée de la forêt se passe dans un silence morne, troublé seulement par le cataclop des chevaux. Le palomino est tout bleu. Il tremble sur mon épaule. Je lui envoie un peu de courage à travers le lien que nous partageons. Il reprend légèrement sa couleur crème, sans être complètement rassuré pour autant.
Le Général Huskaine et la troupe de soldats se rapproche de nous. Tous ont une mine inquiète, voire terrorisé. Trouillards, songé-je avant de culpabiliser. Ces hommes ont vécus trop de chose pour que je puisse les traiter de ça. Je ferme momentanément les paupières. Peut-être que moi, j'aurais fais un AVC.
La main de Zia se referme sur mon bras. Je grimace. Elle a de la poigne.

- Zia, tu me fais ma...

- Anna, regarde ! Me coupe-t-elle, les yeux brillants.

Je tourne mon regard vers la direction qu'elle indique. Le soleil levant m'éblouit et je met quelque seconde à comprendre que nous sommes devant la sortie de la forêt des âmes perdues. Un sourire fleuri sur mes lèvres. JE SUIS LIIIIIIBREEE ! Est la première pensée qui me vient. Sans un regard en arrière, je fais signe à mon cheval d'accélérer. Il va à une telle vitesse que je manque de dégringoler de la selle. Je lui caresse la tête, compatissante. Je crois que lui aussi voulait sortit de cette forêt. Je suis au bord d'une falaise. Elle tombe à pic dans un fleuve. Un peu plus loin, trois immenses tours placées en cercle qui montent jusqu'au nuages me font face. Elle sont étrangement construites, tordues dans tous les sens. Un globe vert émeraude et auréolé de lumière les englobe. Comme un bouclier.
Le cheval de Zia freine à côté du mien. Ses cheveux volent dans la brise, et avec la vive lumière du matin, je peux voir la curiosité se refléter dans ses yeux noirs.

- Alors c'est ça, dit-elle, la cité de Sorcelis.


____________________________________________________________________________________________________________
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

et un petit bonus :
l'index des personnages !!! par encore complet, mais ça commence


Index des personnages :


Anna

Age : 18 ans.
Prénom : Anna ( Annialis )
Nom : Lesdey.
Lieu de naissance : Pennsylvanie ( Amérique, la Terre. )
Lieu de vie : Tanoris ( nomade )
Physique : yeux vert éclatants, cheveux lisses châtains clairs, petite, taches de rousseurs.
Caractère : provocante, renfermée ( au début de l'histoire ), ouverte ( avec ses amis ensuite, )drôle, sarcastique, intelligente, courageuse, orgueilleuse.
Famille : Parents ( décédés ) Père : Tolman Lesdey, mère : Liseil Lesdey. Pas de frère et sœurs.
Tuteurs : Sylvie Timpsons, Patrick Timpsons, et leur fils Ethan Timpsons.
Aime : ses amis, lire, la tartiflore, le palomino, courir.
Déteste : La pluie, les frimeurs, la famille Timpsons, Mike, Ren, les nérifléirs, les jupes.
Pouvoir : Electrique. ( manipule l'électricité )Niv. 15 (possède le titre de Lady. Plus puissante Tanéors acuelle )



Zia


Age : 19 ans.
Prénom : Zia
Nom : Jilauw
Lieu de naissance : Aronix ( Province d'Electra, Tanoris )
Lieu de vie : Tanoris ( nomade )
Physique : yeux noirs profonds, cheveux noirs coupé au carré, mèche rose fluo, taille moyenne, piercing en forme de diamant sur la narine gauche, sourcils bien dessinés, créoles en or.
Caractère : sarcastique, méfiante (avec les personnes qu'elle ne connaît pas bien ) enjoué ( avec ses amis ) rieuse, orgueilleuse, moqueuse, triste à l'intérieur.
Liaison avec le personnage principale :
Meilleure amie d'Anna. S'entend mieux avec elle que personne d'autre. Zia a rencontré Anna lorsque cette dernière a débarqué à Tanoris, par le biais des grottes de Sentilades
Famille : Parents, Père ( décédé ) Iram Jilauw, mère, ( inconnue ). frère aîné, ( disparu ) Zack Jilauw .
Aime : se battre, ses amis, son arc, sa collection de mini-couteaux, son frère, la poudre de jili ( poudre sucré et pétillante ).
Déteste : Les faibles, les nérifléirs, Alex, les bisous ( point commun qu'elle partage avec son frère ).
Pouvoir : vaguiste ( eau ) Niv.6 ( possède un titre de Lady )




Général Huskaine




Age : 53 ans.
Prénom : Magnus ( plus communément appelé « Général » ou « Général Huskaine » )
Nom : Huskaine
Lieu de naissance : Birna ( Province de Zun, Tanoris )
Lieu de vie : Tanoris ( nomade )
Physique : Grand, imposant, cheveux et barbe de couleur poivres et sel, rides naissantes, bottes immenses, voix forte.
Caractère : Sympathique, un peu bourru, gentil, imposant, compréhensif
Liaison avec le personnage principale :
Général de la troupe de soldats dont Anna fait partie. Ils entretiennent une très bonne amitié. Magnus Huskaine a rencontré Anna lorsque cette dernière a débarqué à Tanoris par le biais des grottes de Sentilades
Famille : Parents (décédés ) mère : Lussile Huskaine, père : Jiru Huskaine. Femme ( décédée )Kérinne Minez. Enfants, fils aîné ( 22 ans ) : Jéris Huskaine ( disparu ), fils cadet ( 17 ans ) : Myn Huskaine ( disparu ), fille benjamine ( 14 ans ) Kayla Huskaine ( disparu ).
Aime : les gâteaux, sa famille, ses soldats, les gens, la nature, la paix.
Déteste : Les nérifléirs, Ren, le mensonge.
Pouvoir : Puissant ( force surhumaine ) Niv.7 ( possède le titre de Lord. )







Loam


Age : 22 ans
Prénom : Loam
Nom : Filius
Lieu de naissance : Xir ( Province d'Izmek, Tanoris )
Lieu de vie : Tanoris ( nomade )
Physique : Peau claire, cheveux bruns, yeux bleu-vert, visage harmonieux.
Liaison avec le personnage principale :
Voyage avec Anna a travers Saunae, puisqu'il fait parti de la troupe des soldats. Proche ami d'Anna, et peut-être même un peu plus...Loam a rencontré Anna lorsque cette dernière a débarqué à Tanoris par le biais des grottes de Sentilades.
Caractère : Gentil, serviable, secret.
Famille : Aucune.
Aime : être soldat, Les dinguifruits ( bonbons acidulés ), l'eau glaciale des cascades de Méocolia
Déteste : Le palomino, la province d'Ismek.
Pouvoir : Attireur ( attire les objets à lui ) Niv.8 ( possède un titre de Lord )






Dana


Age : 17 ans.
Prénom : Dana ( Danaé )
Nom : Banteew
Lieu de naissance : Saunae ( Province de Zun, Tanoris )
Lieu de vie : Saunae ( sédentaire )
Physique : Peau très claire, taches de rousseurs, nez délicat et légèrement retroussé, longs cheveux blonds pâles et bouclés portés souvent lâchés, yeux bleu ciel, grande, fine.
Liaison avec le personnage principale :
Amie d'une amie, elle a rencontré Anna pour la première fois à Saunae.
Caractère : a fleur de peau, s'énerve pour un rien, mais peut rire aux éclats quelques secondes après, très protectrice ( envers sa sœur jumelle ) sociale, généreuse, esprit de sacrifice.
Famille : Parents, père : Hélios Banteew ( 49 ), mère : Saha Banteew ( 46 ), sœur jumelle : Daya Banteew ( 17 ).
Aime : Sa sœur, se battre, ses haches, le palomino, Saunae
Déteste : La faiblesse, les nérifléirs, les lâches, les petits copains de sa sœur.
Pouvoir : Rapide ( vitesse accentué ) Niv. 4





Daya


Age : 17 ans.
Prénom : Daya ( Dayaé )
Nom : Banteew
Lieu de naissance : Saunae ( Province de Zun, Tanoris )
Lieu de vie : Saunae ( sédentaire )
Physique : Peau très claire, taches de rousseurs, nez délicat et légèrement retroussé, longs cheveux blonds pâles et bouclés portés souvent en queue de cheval haute, yeux bleu ciel, grande, fine.
Caractère : élégante, drôle, joyeuse, généreuse, accueillante.
Liaison avec le personnage principale :
Amie d'une amie, elle a rencontré Anna pour la première fois à Saunae.
Famille : Parents, père : Hélios Banteew ( 49 ), mère : Saha Banteew ( 46 ), sœur jumelle : Dana Banteew ( 17 ).
Aime : Sa sœur, se battre, son épée, Saunae, les bowkines ( fruit tanéorien )
Déteste : le vez ( alcool typique de Saunae ) les nérifléirs, Ren, Luneil ( ancien petit copain ).
Pouvoir : Rapide ( vitesse accentué ) Niv. 4

____________________________________________________________________________________________________________
Kellodie

Profil sur Booknode

Messages : 8
Inscription : mar. 06 août, 2013 6:14 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par Kellodie »

Salut ! Ton histoire est vraiment pas mal ! Tu as pensé à la mettre sur Wattpad ? Tu pourrais avoir plus de vues. Je n'ai lu que le premier chapitre mais j'ai bien aimé l'histoire, ça donne très envie. Petit + pour le fait qu'il n'y ait peu voire pas de fautes, c'est très très agréable :') Bon courage pour la suite ! (PS : si tu as déjà ou si tu comptes mettre l'histoire sur Wattpad, est-ce que tu voudrais bien poster le lien ici ? Ça m'intéresse, car lire sur Booknode n'est pas forcément pratique :D)
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

Salut Layla ça va la vie ? Parce que moi ça va pas du tout. Pendant que toi t'es en train de te l'a couler douce en putaaaaiiinnnggg de Crète (jcrois que c'est ça hein ^^') eh bien moi je suis bloquée chez mwaaaaaa heeeeuuuu :cry: :cry: :cry:
Je sais, je sais, je suis désolé d'avoir mis presque une semaine à mettre un commentaire mais même moi même ne peut pas vaincre la Flemme à l'état pur (comme tu l'as si bien dit :lol:)
Honnêtement un jour, tu pourras te passer de moi tellement tu progresses, je te jure ! T'inquiètes, je croise pas les doigts que j'espère pas parce que sinon ça aurait voulu dire que je serai abandonnée du monde entieeeeerrrr :cry: je crois que c pas très clair :lol:
Enfin bon.
Mais sérieusement, comment fais tu pour si bien décrire, pour si bien écrire et pour si bien nous laisser pantelants devant ton histoire :cry: Hein ?!
GIVE ME YOUR SECRET :twisted: :twisted: :twisted: *s'introduit chez toi par effraction et te colles un pistolet sur la tête.
J'ai (encore une fois oui) extrêmement envie de savoir les péripéties d'Anna et de lire la suite des événements.
T'installes vreeeeuuuummmment (t'as la réf ou pas ? Stp dis moi que tu l'as 🥺) bien le suspense !
Je mets pleins de trucs inutiles dans ce commentaire juste parce que j'essaye d'en faire un long (allez :lol: on s'en doutait pas 8-) ) donc excuse mwa si il n'est absolument pas constructif.
Je n'ai clairement et absolument aucune remarque négative à faire. Oui même pas une répétition de mot, oui même pas quelque chose d'incohérent, oui même pas quelque chose de mal écrit... Rien, absolument rien et pour ça, Je t'en félicite :D !
Pour ce qui est de ton bonus, je trouve ça vreeeeuuuummmment (je saaaaiiiis, je suis saoulante, tkt :mrgreen: ) bien pensé ! C'est vrai qu'on peut facilement s'y perdre avec tes personnages - j'avoue qu'au début je y perdais un peu :? - . En plus, ça permet de cerner avec précision tous les protagonistes et je trouve ça vreeeeuuuummmment ( :lol: ) sympa !
Heum, par contre, j'ai appris pas mal de choses sur certains personnages et celui qui m'a le plus intrigué : c'est Loam. Et je me rends compte maintenant qu'il est très mystérieux, qu'il aime pas le palomino (mais what ?!?!), qu'il a pas de famille (re-what ?!?)... C'est dingue parce que j'ignorais pas mal de chose sur ce personnage et je dois sans doute encore en ignoré beaucoup :?...
Je dois te paraître comme un perroquet ou un disque rayé (à toi de voir) mais j'adore vreeeeuuuummmment ( :lol: 2) ce que tu fais, comment tu écris et ta façon de présenter les choses. J'adore toujours autant Anna et son tempérament, j'adore le suspense que tu nous oblige (parce que oui tu nous l'obliges :lol:) et j'adore tout simplement ton histoire :mrgreen:.
P.S. Je te déteste pour avoir mis tous ces mots sur mon mur :twisted:, tu vas souffrir Layla, tu vas souffrir :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: (+infini de :twisted:)
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : mar. 26 oct., 2021 3:37 pm Salut Layla ça va la vie ? Parce que moi ça va pas du tout. Pendant que toi t'es en train de te l'a couler douce en putaaaaiiinnnggg de Crète (jcrois que c'est ça hein ^^') eh bien moi je suis bloquée chez mwaaaaaa heeeeuuuu :cry: :cry: :cry:
Je sais, je sais, je suis désolé d'avoir mis presque une semaine à mettre un commentaire mais même moi même ne peut pas vaincre la Flemme à l'état pur (comme tu l'as si bien dit :lol:)
Honnêtement un jour, tu pourras te passer de moi tellement tu progresses, je te jure ! T'inquiètes, je croise pas les doigts que j'espère pas parce que sinon ça aurait voulu dire que je serai abandonnée du monde entieeeeerrrr :cry: je crois que c pas très clair :lol:
Enfin bon.
Mais sérieusement, comment fais tu pour si bien décrire, pour si bien écrire et pour si bien nous laisser pantelants devant ton histoire :cry: Hein ?!
GIVE ME YOUR SECRET :twisted: :twisted: :twisted: *s'introduit chez toi par effraction et te colles un pistolet sur la tête.
J'ai (encore une fois oui) extrêmement envie de savoir les péripéties d'Anna et de lire la suite des événements.
T'installes vreeeeuuuummmment (t'as la réf ou pas ? Stp dis moi que tu l'as 🥺) bien le suspense !
Je mets pleins de trucs inutiles dans ce commentaire juste parce que j'essaye d'en faire un long (allez :lol: on s'en doutait pas 8-) ) donc excuse mwa si il n'est absolument pas constructif.
Je n'ai clairement et absolument aucune remarque négative à faire. Oui même pas une répétition de mot, oui même pas quelque chose d'incohérent, oui même pas quelque chose de mal écrit... Rien, absolument rien et pour ça, Je t'en félicite :D !
Pour ce qui est de ton bonus, je trouve ça vreeeeuuuummmment (je saaaaiiiis, je suis saoulante, tkt :mrgreen: ) bien pensé ! C'est vrai qu'on peut facilement s'y perdre avec tes personnages - j'avoue qu'au début je y perdais un peu :? - . En plus, ça permet de cerner avec précision tous les protagonistes et je trouve ça vreeeeuuuummmment ( :lol: ) sympa !
Heum, par contre, j'ai appris pas mal de choses sur certains personnages et celui qui m'a le plus intrigué : c'est Loam. Et je me rends compte maintenant qu'il est très mystérieux, qu'il aime pas le palomino (mais what ?!?!), qu'il a pas de famille (re-what ?!?)... C'est dingue parce que j'ignorais pas mal de chose sur ce personnage et je dois sans doute encore en ignoré beaucoup :?...
Je dois te paraître comme un perroquet ou un disque rayé (à toi de voir) mais j'adore vreeeeuuuummmment ( :lol: 2) ce que tu fais, comment tu écris et ta façon de présenter les choses. J'adore toujours autant Anna et son tempérament, j'adore le suspense que tu nous oblige (parce que oui tu nous l'obliges :lol:) et j'adore tout simplement ton histoire :mrgreen:.
P.S. Je te déteste pour avoir mis tous ces mots sur mon mur :twisted:, tu vas souffrir Layla, tu vas souffrir :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: (+infini de :twisted:)
Je suis dégoûtée
J'avais écrit un super long message mais il c effacé :cry: T-T
Bon du coup je vais faire court hein
Et oui je suis en vacances et toi non heeuuuu en plus la mer est Uper chaude, et oui Justine, moi je me baigne en nageant comme un poisson XD
Juste un truc: Loam n'est pas celui qui prétend être
VOILAAAA j'en dis pas plus, débrouille toi avec ça XD
Heuuu malheureusement non, g pas la réf
C quoi ??
Merci vreeuuuument Juju XD
D'ailleurs sa te dérange pas que je t'appelle comme ça ?? Parce que je t'ai j'aimais demandé ton avis...XD
Oula, tu fais peur avec ton flingue toi. Enlève ça de ma tête s'il te plait XD
JUSTINE PASSE A L'ATTAQUE !! AAAAAAAH
je sens que mon mur de commentaire va se faire I NON DER...
En tout cas merci bcp d'être tjrs la pour lire mon histoire, t'imagine mm pas combien ça me touche ❤❤❤
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

Kellodie a écrit : lun. 25 oct., 2021 12:55 pm Salut ! Ton histoire est vraiment pas mal ! Tu as pensé à la mettre sur Wattpad ? Tu pourrais avoir plus de vues. Je n'ai lu que le premier chapitre mais j'ai bien aimé l'histoire, ça donne très envie. Petit + pour le fait qu'il n'y ait peu voire pas de fautes, c'est très très agréable :') Bon courage pour la suite ! (PS : si tu as déjà ou si tu comptes mettre l'histoire sur Wattpad, est-ce que tu voudrais bien poster le lien ici ? Ça m'intéresse, car lire sur Booknode n'est pas forcément pratique :D)
Coucou
Merci ! Oui j'y ai pensé mais j'avais abandonné parce que je pensais que ça serait difficile de gérer deux forum sur mon livre... mais je crois que je vais retenter le coup
Merci beaucoup !
D'accord, là je ne suis pas chez moi mais à la rentrée j'essaierais de trouver le temps de m'en occuper et je te posterais le lien sur ton mur ça te vas ?
Ton histoire a l'air pas mal aussi
Mirouetta m'en a parlé, et le résumé m'attire vraiment ! Je te dirais mon avis en commentaire quand je la commencerai
Byyye^^
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 207
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

salut !! voilà la suite ! :)




Chapitre 28



Veroniqua pousse une pour la énième fois un sifflement joyeux. Le palomino se bouche résolument les oreilles. En fait, le « sifflement joyeux » en question ressemble plutôt à un bruit de crissement de copeaux de verre.
Je donne un tape sur la tête du serpent, n'en pouvant plus.

- Mais tu vas la fermer, oui !

Elle me jette un regard haineux. Je lui rends, à bout de nerfs.
Zia pousse un ricanement moqueur.

- Tu vas te faire tuer quand on arriveras à Sorcelis, Anna. N'oublie pas que ce serpent est un être précieux, à qui il faut obéir à tout prix.

Je grommelle, énervée.

- Si elle pouvait arrêter de siffler, je t'assure que je lui ferai des câlins.

- Je n'en suis pas si sûre, glisse mon amie. Par contre, je suis sûre d'une chose : si Ugen ne lui avait pas ordonné de te mener à Sorcelis, elle t'étranglerai sur-le-champ.

Veroniqua bouge sa tête plate et écailleuse de haut en bas, comme pour appuyer les propos de Zia.

- Ouais, eh bien si elle ne devait pas me mener à cette ville, je l'aurai déjà abandonné sur le bord de la route.

Le palomino coule un regard noir au serpent. Je crois qu'il l'aime autant que moi. C'est-à-dire pas du tout.
Mon cheval entame la descente vers les trois immense tours biscornues. Je fronce les sourcils en levant la tête pour les voir. Elles sont vraiment étranges. En voyant sur quoi j'ai fixé mon regard, Zia déclare :

- Les tours Sorcelis sont très anciennes, tu sais. Elles ont été construite il y a deux mille ans par les trois sœur d'Opalis. Les meilleurs sorcières de leurs temps. Leur descendante règne aujourd’hui sur la ville. Tiens, parlons de la ville, justement. La partie extérieur n'est rien par apport à celle que se trouve en-dessous. C'est une des particularité assez incroyable de Sorcelis. C'est une cité souterraine. J'ai toujours rêver d'y aller, murmure Zia, les yeux emplis de curiosité.

Elle reprend :

- Même vu de l’extérieur, la ville est impressionnante. Les trois grandes tours contiennent le grand musée de la bizarrerie, l'école de sorcellerie pour les niveaux trois jusqu'au niveaux neuf, le célèbre pub du chaudron fumant, l'accueil des voyageurs et des ambassadeurs d'Aronix, et les appartements de l'Opalis, la reine des sorcières. Elle surnommée est l'Impitoyable, en raison de sa façon de gouverner. Elle ne tolère pas la moindre impolitesse envers son peuple et elle a déjà exécuté deux ou trois ambassadeurs qui venait de la part du roi de Tanéor. Feu notre souverain a préféré ne pas relever le meurtre de ses diplomates, craignant la colère de la reine d' Opalis. C'est te dire combien elle est puissante. Surtout, ne manque jamais de respect à un sorcière, cela pourrait être fatal pour toi, me met en garde Zia, les yeux sévère.

J'acquiesce de la tête, docile. J'ai l'impression d'être un enfant qui se fait réprimandé. Mais en même temps, Zia a l'air légèrement tendue, donc je ne rétorque rien.

- Zia continue de me faire part d'anecdotes sur Sorcelis et en précisant que la cité est peuplée uniquement par des femmes tandis que nous descendons la pente escarpée qui mène à la cité. Je m'étonne :

- Comment font-elles alors pour...heu...avoir des enfants ?

Zia hausse les épaules.

- Alors là, j'en ai strictement aucune idée. Ce sera une très bonne question pour notre guide.

- On aura un guide ?!

- Ouais, elle nous collera au basques de jour comme de nuit, nous fera visiter toute la cité et nous accompagnera rendre visite à la reine. Le Général a envoyé un moliko voyageur à cette dernière il y a quelque jours et elle a hâte de te rencontrer.

- Me rencontrer..., hésitais-je. En tant qu'électrique ?

Zia rit.

- Tu t'en doute bien. Elle ne croit pas Huskaine et veut une preuve que tu es bien une des trois oubliés. Et elle a besoin de toi, pour une raison ou une autre. Pour tout te dire, j’appréhende un peu ce qu'elle te demandera. Et tu ne pourras pas refuser. Parce que sinon elle nous assassinera tous. C'est vrai qu'elle te laisse le choix, ironise-t-elle.

J'ai une mine scandalisé.

- Elle ne peut pas faire ça !

- C'est une reine, Anna. Et de surcroît, la plus puissante qu'il reste. Elle peut tout faire.

- Mais...!

Je serre les poings. Je déteste devoir obéir aux autres. Et je ne laisserais pas cette soi-disante reine me marcher sur les pieds. Veroniqua produit un cliquetis affreux, comme si elle riait. Je lui jette un regard meurtrier, et elle continue d'agiter la tête en sifflant avec malveillance. Je la hais.

Mon cheval descend la pente, et bientôt, j'arrive devant les tours de Sorcelis, Zia à ma hauteur.
Je regarde les étranges portes en bois biscornues et parsemé de petites émeraudes qui dégagent une faible lueur verte. Des rires moqueurs s'échappent de l'intérieur de la cité. Le reste de la troupe des soldats nous rejoignent pile au moment où les porte s'ouvrent avec un grincement digne d'une craie sur un tableau vert. Il est temps d'entrer dans la ville des sorcières.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dernière modification par cocovanilleguimauve le dim. 07 nov., 2021 5:41 pm, modifié 1 fois.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1681
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

Heyyyyy
Preumière :!: :lol: 8-) :twisted: ! Une nouvelle fois forcément, tu t'y attendais pas :lol: :ugeek:
Comment ça va ? Moi super (mal) si tu veux savoir, même si je pense que tu t'en balec' :lol:
Franchement, j'ai vu plus d'erreurs qu'avant... Je sais pas si c'est parce que t'as eu un manque de motivationoù je ne sais quoi mais fait gaffe la prochaine fois 8-) ;) ❤️
cocovanilleguimauve a écrit : sam. 06 nov., 2021 10:47 am Veroniqua pousse pour la énième fois un sifflement joyeux. Le palomino se bouche résolument les oreilles. En fait, le « sifflement joyeux » en question ressemble plutôt à un bruit de crissement de copeaux de verre.
Je donne une tape sur la tête du serpent, n'en pouvant plus.
cocovanilleguimauve a écrit : sam. 06 nov., 2021 10:47 am - Si elle pouvait arrêter de siffler, je t'assure que je lui ferai des câlins. (Pas de "t" Layla parce que c "je", mdr on dirait une prof de français :lol:)

- Je n'en suis pas si sûre, glisse mon amie. Par contre, je suis sûre d'une chose : si Ugen ne lui avait pas ordonné de te mener à Sorcelis, elle t'étranglerait sur-le-champ.
cocovanilleguimauve a écrit : sam. 06 nov., 2021 10:47 am Elle est surnommée l'Impitoyable, en raison de sa façon de gouverner. Elle ne tolère pas la moindre impolitesse envers son peuple et elle a déjà exécuté deux ou trois ambassadeurs qui venait de la part du roi de Tanéor. Feu, notre souverain, a préféré ne pas relever le meurtre de ses diplomates, craignant la colère de la reine d' Opalis. C'est te dire combien elle est puissante. Surtout, ne manque jamais de respect à une sorcière, cela pourrait être fatal pour toi, me met en garde Zia, les yeux sévères.

J'acquiesce de la tête, docile. J'ai l'impression d'être un enfant qui se fait réprimander. Mais en même temps, Zia a l'air légèrement tendue, donc je ne rétorque rien.

- Zia continue de me faire part d'anecdotes sur Sorcelis et en précisant que la cité est peuplée uniquement par des femmes tandis que nous descendons la pente escarpée qui mène à la cité.
cocovanilleguimauve a écrit : sam. 06 nov., 2021 10:47 am
J'ai une mine scandalisée.

- Elle ne peut pas faire ça !

- C'est une reine, Anna. Et de surcroît, la plus puissante qu'il reste. Elle peut tout faire.

- Mais...!

Je serre les poings. Je déteste devoir obéir aux autres. Et je ne laisserais pas cette soi-disante reine me marcher sur les pieds. Veroniqua produit un cliquetis affreux, comme si elle riait. Je lui jette un regard meurtrier, et elle continue d'agiter la tête en sifflant avec malveillance. Je la hais.

Mon cheval descend la pente, et bientôt, j'arrive devant les tours de Sorcelis, Zia à ma hauteur.
Je regarde les étranges portes en bois biscornues et parsemées de petites émeraudes qui dégagent une faible lueur verte. Des rires moqueurs s'échappent de l'intérieur de la cité. Le reste de la troupe des soldats nous rejoind (vu que c'est le reste Layla ;) )
Bon, bon... Ce chapitre était assez court tu crois pas ? Mais je suis contente que tu nous le sortes en avance ça c'est vrai,hein :lol:
J'ai pas grand chose à dire sur cette partie car c'est vrai que tu "présentes" uniquement la ville de Sorcelis et ça nous laisse un avant goût de ce qui va se passer ensuite,j'ai trop hâte de voir la suite :mrgreen: ça m'a donné trop envie :? :evil:
C'est toujours aussi fluide ton écriture et j'espère qu'une chose : Que tu sois pas trop deseperée pour la rentrée qu'approche :lol: :lol: :lol: (de rien de t'avoir refoutu ça dans la face :twisted:)
Silut ❤️, ne perd pas la motivation et compte sur tes lecteurs adorés et surtout moi XD pour te motiver <33333
Répondre

Revenir à « Essais et créations en plusieurs parties »