Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Vous écrivez une fan fiction et vous voulez la partager avec la communauté Booknode? Faire vivre à vos personnages favoris des aventures inédites?
Alors postez vos textes ici afin qu'ils soient bien différenciés des essais classiques tout droit sortis de l'imaginaire d'autres booknautes.
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Coucou !!!
Ca fait très longtemps que je ne suis pas venue !! J'ai honte !! Mais après qu'on m'ait soumis l'idée de revenir, elle a fait son bout de chemin, et je me suis dis, que même si je n'avais pas du tout du tout fini ma fanfic, je pouvais déjà poster le début, et qu'au contraire, ça me boosterait surement !!!
Je ne promets pas d'être méga régulière, mais je vais faire de mon mieux, et si jamais vous voulez la suite, n'hésitez pas à me harceler pour que je vienne la poster au plus vite !!!

C'est donc la suite des mes fanfictions Moi ou pourquoi j'aime cet abruti de James S. Potter, et Moi ou pourquoi je hais cet abruti d'Albus S. Potter.
Elle peut se lire indépendemment, c'est juste qu'on y retrouve les personnages !

Bonne lecture !!!

Liste des gens à prévenir!
https://booknode.com/annabethfan_28784
https://booknode.com/flammeche7_2610733
https://booknode.com/cazolie_2341653
https://booknode.com/perripuce_2440483
https://booknode.com/cochyo_21092444
https://booknode.com/mali26_2400943
https://booknode.com/charmimnachirachiva_22246694
https://booknode.com/sager_2816873
https://booknode.com/mama0785_2362843



Chapitre 1 : Les retrouvailles


-T’inquiète pas, Lily Jolie, on t’enverra des lettres tous les jours ! s’exclame James en m’ébouriffant les cheveux.
-A toi aussi Hugo, se moque Rose.
Je lève les yeux au ciel. Non mais vraiment, la famille ! Tous les cousins sont venus nous dire au revoir pour notre dernière année à Poudlard, à Hugo et moi. Je crois que c’est surtout parce qu’ils sont nostalgique de Kings Cross. Faut dire qu’ils n’y retourneront pas avant que Cora ait atteint onze ans, ce qui veut dire de nombreuses années. La fille de Teddy et Vick n’a qu’un an, et pourtant, j’ai l’impression qu’elle la depuis bien plus longtemps.
Je regarde notre énorme famille qui grandit au fur et à mesure que les uns et les autres se casent. Alice tient la main de James en me souriant, tandis que Jamie, elle s’est appropriée la taille de mon autre frère. Ces deux crétins n’arrêtent pas de me chambrer depuis peu, en me disant que mon tour va forcément arriver. Pfff ! Que des abrutis ! Roxanne embête Hugo, avec l’aide de Dorian, avant que celui-ci, probablement payé par mon cousin chéri, ne se retourne contre elle et l’embrasse. Victoire n’a pas pu venir, mais Teddy, étant mon parrain, n’a pas eu le choix. Bon d’accord, je ne lui ai pas laissé le choix. Molly est seule, bizarrement. Je croyais qu’elle sortait avec un certain Charles, mais apparemment, c’est fini. Fred, Dominique, Lucy et Louis sont aussi seuls. Mais comme répète ma Vélane de cousine, pas pour longtemps !
C’est en les voyants tous ensembles, que je me rends compte que le temps a passé. Ils ont tous un travail, aujourd’hui. Ou presque tous. Certains sont marié, d’autres ne vont pas tarder. Et puis, avec Rose et Scorpius, deux familles ennemies ne feront bientôt plus qu’une ! Dire que sur ce même quai, Oncle Ron a interdit à Rose de s’approcher de Scorpius. Et c’est pourtant ici qu’ils ont annoncé aux familles qu’ils étaient ensemble. Enfin, qu’Hugo s’en est chargé.
-Fait ce que vous voulez, bande de Troll, je lance, avant de sourire pleinement. Nous on va s’éclater encore un an, alors que vous, vous allez vous ennuyer à travailler pour gagner votre vie.
-Mais ne vous inquiétez pas, continu Hugo. On vous enverra des super photos de la forêt interdite, et de tous les recoins de Poudlard. On sait comme ils vous manquent, particulièrement la cuisine, hein !
Sur ces belles paroles toute la bande sourit. C’est ça qui est génial, c’est que la cuisine a été utilisé par toute notre petite tribut, ce qui fait que quand on y va c’est un peu comme s’ils étaient encore avec nous.
Ça va être l’heure alors on commence à dire au revoir. Mes deux frangins me serrent dans leur bras comme s’ils tentaient de me désintégrer. Leurs copines, elles sont plus subtiles et se contente de gros bisous et d’un petit câlin. Pour le reste, c’est principalement une séance de décoiffage. Règle numéro un lorsqu’on part à Poudlard, ne jamais se coiffer, parce que ça ne servira à rien.
Papa et maman sont les derniers, et après un gros câlin de mon père (même à dix-sept ans, je ne m’en lasse pas) ma mère me prend enfin dans ses bras.
-Ça va aller ma chérie ?
Je soupire. Depuis cet été, elle ne veut plus me quitter des yeux. Mais je vais bien et je le lui répète.
-Je sais, ma puce, je sais. Alors profite de ton année. Je t’aime.
Je l’embrasse et tire Hugo jusqu’au Poudlard Express. Dire que c’est notre dernière rentrée. Alors que je vais pour m’enfoncer dans le train, Teddy me retient par la main.
-Bonne année, Lils. Et amuse-toi bien. Tu verras comme ton année va être particulière.
Je lui souris et les portes se ferment devant moi. Ils me l’ont tous dit, ça. La dernière année est spéciale par rapport aux autres. Elle est … magique. Maintenant, c’est à moi de l’expérimenter.
-Lils, bouge-toi, on doit trouver un compartiment.
J’esquisse un rictus.
-Voyons, Hugo, on est en septième année, il suffit de faire dégager les petits nouveaux.
Mon cousin lève les yeux au ciel et attrape sa valise pour bouger. Alors qu’on passe devant un compartiment, la porte s’ouvre et Cynthia nous appelle.
-Hugo ! Lily ! Venez, on vous a gardé des places.
Je remarque qu’elle a d’abord regardé Hugo avant de me parler ce qui m’amuse. Ça fait un moment qu’ils se tournent autour, les deux, et j’attends avec impatience que l’un d’eux fasse le premier pas. Hugo n’essaye même plus de démentir. Faut dire que dès que j’y fais une allusion, il vire écrevisse. On rentre dans le compartiment, pour voir qu’en plus de Cynthia, il y a Emma, Franck, Benjamin et malheureusement pour moi, Quentin, cet abruti de Serdaigle. Et c’est évidemment à côté de lui que je me retrouve. J’ai à peine le temps de m’assoir, qu’Emma se jette sur moi.
-Lils, ça va ? Tu n’es pas trop fatiguée, angoissée ? T’as vu quelqu’un ou…
-Emma. Stop. Tout va très bien. Et vous ? Vos vacances ?
Les miennes ont fait la une du journal. Enfin, un épisode, en particulier, que je ne tiens pas à me remémorer. Ce que j’arrive d’ailleurs très bien à éviter, vu que personne n’ose m’en parler quand j’élude comme ça. Le seul qui pourrait oser, c’est Hugo, mais il me connait suffisamment pour savoir comment je vais.
-Alors, t’as eu encore d’autres grandes aventures comme ça, à la fin de tes vacances ?
Je fusille Quentin du regard. Ce mec est un cas désespéré.
-Excuse-moi, Willow, mais qu’est-ce que tu fous là ? Tu n’es pas censé être avec tes amis, et me foutre la paix ?
Il serre la mâchoire, et c’est Cynthia qui répond pour lui.
-Lily ! Il voulait savoir comment tu allais, c’est tout !
Je lève les yeux au ciel. Ben voyons ! Monsieur s’inquiète. Il ne s’inquiétait pas autant, l’année dernière, quand après m’avoir embrassé, il s’est barré pour ne pas en reparler. A vrai dire, je ne lui en veux pas. Après tout, je lui ais foutu la plus grosse baffe de sa vie.
-Je vais bien, merci de t’inquiéter. Ou est Jane ?
Quentin devient tout blanc et se lève d’un coup.
-La réunion des préfêts ! Merde ! Je suis en retard.
Ah, bah si c’est pas génial, ça ! J’apprends où est mon amie et en même temps cet abruti sort de ma vue pour toute la durée du voyage !Je m’installe plus tranquillement dans mon siège et ferme les yeux pour apprécier le silence qui est là pour quelques minutes. Il est malheureusement rapidement interrompu.
-Lils, si tu veux parler …
Je soupire. Je sais que c’est admirable de leur part de faire attention à moi, mais je n’ai plus cinq ans et je sais gérer toute seule.
-Merci mais ça ira. Vous ne devinerez jamais qui j’ai croisé dans les couloirs !
Je vois bien les regards qu’ils s’échangent. Mais je fais comme si ça n’avait pas d’importance. J’aimerais tellement que James soit là pour faire une bêtise et détourner l’attention sur lui, ou qu’Al invente un prétexte pour m’emmener faire un tour le long du train. Seulement, mes deux grands frères ne sont pas là cette année, tout comme ils ne l’étaient plus l’année dernière. Et aussi lourds qu’ils soient, ils me manquent, dans ces situations-là. Heureusement pour moi, j’ai Hugo.
-Tu veux parler de « Bella » et « Edward » ?
Il a suffi de cette petite phrase pour que toute notre bande s’agite.
-Oh ! Alors ils se sont remit ensemble ?
-Elle lui a encore avoué son amour éternel ?
-Purée ! Mais qu’ils se marient qu’on soit tranquille, soupira Franck.
« Bella » et « Edward » est un couple de notre année qui se tourne autour depuis la première année. Pendant un moment, il disait qu’il n’était pas assez bien pour elle, puisa accepté de sortir avec elle, avant qu’elle ne s’évanouisse de fatigue un jour et qu’il s’en attribut le mérite avant de la quitter. Elle l’a suivie partout, l’a supplié, a essayé de le rendre jaloux … bref quand j’ai lu Twilight (trouvé dans une bibliothèque municipale de Londres) j’ai décrété que le surnom leur allait à merveille. Et les autres ont été de mon avis.
-En tout cas, ils se donnaient la main et se souriaient.
Et voilà. Je suis sauvé ! On a changé de sujet et je peux être tranquille jusqu’à la fin de la soirée.


Je me réveille en sursaut. C’est le soir et on ne va plus tarder à arriver à Poudlard. Je suis un peu grogui et je ne comprends pas tout de suite pourquoi les filles mettent les gars à la porte.
-Qu’est-ce que vous faites ?
-Ah ! Lily ! T’es réveillée, parfait ! On se change, mets ta robe de sorcière.
Je m’exécute docilement. Une fois qu’on s’est changé, nous échangeons de place avec les garçons et on se pose dans le couloir. C’est le moment que choisit Jane pour nous rejoindre. Elle est arrivée à Poudlard il y a deux ans, après avoir quitté Singapour. Son père est chinois et sa mère anglaise. Après avoir passé son enfance en Asie, elle a débarqué sur le continent européen. Elle a été placée dans notre chambre quand nous étions en cinquième année. Elle a rapidement fait partie de notre groupe et en est même devenue la voix hallucinante de la raison, ce qui fait qu’elle a été miraculeusement choisit pour être préfète en chef (sans avoir été préfète avant).
-Jane ! Alors, c’était comment la réunion ?
Un petit sourire énigmatique vient s’étirer sur ses lèvres. Quand elle sourit comme ça, ses yeux se brident encore plus et on pourrait presque croire qu’elle ferme les yeux. Lorsqu’elle est arrivée, elle a réussi à me faire croire que c’était une technique secrète qui permettait de voir des choses que les gens ne percevaient pas. J’y ai cru un bon mois, innocente que j’étais.
-Pas mal. Salut, Lils !
Elle est trop forte Jane. Non seulement elle sait quand il ne faut pas se mêler des affaires des autres (ce qui veut dire ici, ne rien me demander), mais en plus, elle arrive à exciter notre curiosité pour un oui ou pour un non.
-Qui est l’autre Préfet en chef ? demanda Cynthia.
-C’est bien Mr Hoetmann qui vous brief ?
-Il a dit quelque chose sur cette année ?
Mes deux amies pressent Jane de questions, pendant que j’attends les réponses. Jane ne tiendra pas longtemps.
-Je ne sais pas… vous me donnez quoi en échange ? sourit la jeune fille.
-J’accepte que tu embrasses mon cousin. Rougis pas comme ça, Cyn, je n’ai pas précisé où ! Tu sais très bien que je rigole.
Je sors une boite de Shortbread, gâteaux moldu que j’ai ramené pour elles et lui donne son paquet.
-Alors l’autre préfet est Luke Skywalket. Mr Hoetmann était bien là. Et apparemment, cette année on aura encore plus de travail que les autres années, mais il n’a pas voulu nous dire pourquoi.
Je savais que mes abrutis de cousins et frères étaient au courant de quelque chose.
-Un échange scolaire ? propose Emma.
-Un voyage d’un mois, se met à rêver Cynthia.
-Ils vont faire venir des criminels d’Azkaban comme sujet d’étude.
Les filles me regardent comme si j’étais folle. Bah quoi ! Je dis ça pour rire. Elles n’ont vraiment pas d’humour.
-Si ça se trouve, les profs vont être inspectés, et ils veulent juste qu’on se tienne à carreau.
Hugo est enfin sortit du compartiment. Il nous fait signe de rentrer.
-N’empêche, Lils, demande moi mon avis, au lieu de te servir de moi comme monnaie d’échange.
Etrangement, il est légèrement rouge ! Et Cynthia est encore pire vu qu’il vient de sous-entendre qu’il a entendu la conversation. Non mais sérieux ! Quand est ce qu’ils se bougeront pour s’avouer leurs sentiments, ces deux-là ! On les a grillés depuis des années !
-On arrive bientôt, murmure Franck.
On se met tous devant la vitre pour regarder la gare de Pré-au-Lard apparaitre au loin. Ça y est. On est là pour notre dernière année. Une année mémorable et pleins d’aventures, de rires, et d’amour (on en a déjà pleins qui vole autour de nous, pour passer de Cynthia à Hugo). Enfin, Poudlard.
Je me précipite pour descendre du train et aller voir Hagrid. Ce dernier, toujours aussi grand, se tien sur le quai, une lampe dans la main pour attirer le regard des nouveaux.
-Lily ! Comment vas-tu ma grande ?
-Bien Hagrid ! Et toi ?
-Mes véracrasse ont grandi ! Et tu pourras dire à Jamie que les licornes sont redescendues plus tôt, cette année et qu’elles sont toutes là avec leurs petits. Viens me voir quand tu auras le temps, je te les montrerais. Enfin, viens le plus vite possible.
Encore ce mystère qui plane. Mais que nous réserve donc cette année.
-Hugo ! Tu as encore grandit !
-Salut Hagrid ! Alors, Crocdur aime toujours mes morceaux ?
-Tu veux rire ? Il en raffole. N’hésite pas à me faire parvenir les derniers. Je vous laisse, le devoir m’attend.
Il salue rapidement nos amis et s’en va terroriser les premiers années. Je me souviens encore les commentaires des autres quand nous étions arrivé sur le quai pour la première fois, face à ce géant. Ça me faisait tellement rire d’entendre ce qu’ils imaginaient de lui, parce que quand on le connait, jamais on pourrait dire que ces yeux semblent nous désintégrer sur place. D’ailleurs c’était cet abruti de Quentin qui avait fait cette remarque, si je me souviens bien.
On marche jusqu’aux calèches et juste avant de rentrer dedans, je caresse les sombrales qui vont nous amener. J’ai toujours pu les voir, à cause d’un attentat qui avait visé mon père, alors que je n’avais que cinq ans. Un homme était mort en nous protégeant. Et jamais je n’oublierais son courage.
-C’est pour aujourd’hui ou pour demain, Potter ! s’exclame ce crétin de Serdaigle, qui attend derrière moi.
-Pour demain.
Et sans attendre, j’entre dans la calèche et referme la porte derrière moi, sans lui laisser le temps de me suivre. Et vu le bruit que ça a fait, il se l’est prit en pleine tête. Bien ! Lorsqu’il rentre enfin, il me fusille du regard. Je le regarde avec un sourire satisfait, avant de me retourner vers Jane.
-Tu sais que mon cousin a coopéré avec le ministère de Singapour, par rapport à une affaire de tueur en série. Ce fou laissait le drapeau anglais qu’il tatouait sur les victimes un peu partout dans ton pays. D’ailleurs, Fred n’a pas voulu me donner le nom du sort pour faire un tatouage. Bref, le gouvernement à prit contact avec le nôtre pour essayer de mettre au clair ces affaires, et c’est lui et Molly qui s’en sont chargé.
-Oui, papa m’a parlé de cette affaire. Heureusement qu’ils l’ont fait arrêté.
Je souris, fière d’eux.
-Oui ! En plus, ça leur a fait une pub de fou et ils ont encore plus de client.
On continue de parler des affaires de mes cousins, parce que ça intéresse Jane particulièrement. Elle voudrait être un auror spécialisé dans ce genre de situation, et l’agence de mes cousins la fascine. Elle finit par me demande, alors qu’on s’apprête à rentrer dans le château, comme à chaque fois qu’on à cette conversation.
-Mais tu crois que tes cousins seraient d’accord pour que je fasse un stage chez eux l’été prochain ?
-Mais bien sûr, je lui promets, une fois de plus.
-Génial. Sinon, ça va toi ?
C’est ce que j’aime chez Jane. Elle n’est pas très démonstrative, mais c’est son éducation qui la rend comme ça. Elle s’inquiète pour les gens, et ne le laisse paraitre qu’à eux seuls, sans avoir besoin d’alerter tout le monde. Elle sait aussi comprendre que non, je ne veux pas répondre, ça veut dire non. Et même si ça l’impressionne aussi un peu que mon père soit le Sauveur, elle ne le prend pas non plus comme la plupart des gens qui ont grandi en Angleterre.
-Comme on peut. Je m’en suis remise, mais des fois …
Les portes de la Grande Salle s’ouvrent et la vision de McGo nous fait taire. Elle nous demande de nous installer. La porte s’ouvre de nouveau. Les premières années arrivent en tas, poussant des cris d’émerveillements en regardant le plafond. J’esquisse un sourire pendant qu’Hugo me chuchote à l’oreille.
-Pitié, dis-moi qu’on n’était pas aussi ridicules à leur âge !
-Non, on était pire, je rigole.
En même temps lorsque nous étions rentrée pour la première fois dans cette salle, nous avions enfin eu notre réponse à la question mondialement importante - le ciel de la grande salle est-il réelle, y a-il un toit, ou alors ce n’est que des peintures ? – généré par mon abruti de grand frère, ce qui avait fait que je l’avais traité d’abruti devant tout le monde en lui disant que je savais qu’il mentait. Ce qui avait légèrement choqué tout le monde.
Hugo rit à ce souvenir.
-Ouais, t’as raison.
-Lily ! Lily !
Je me retourne pour voir Florent Fontiny, le petit frère d’Alice, ma futur belle-sœur. Ça fait plaisir de le voir. C’est un peu comme si nous n’étions pas les seuls de la famille à être ici. Même si Florent n’est ni en Weasley, ni un Potter.
-Salut minus, comment vas-tu ?
-C’est trop beau ici ! s’exclame-t-il.
-Alors profite, lui répond-je, parce que ce n’est pas fini.
Ses yeux s’illuminent et il rejoint les autres pour écouter la chanson du Choixpeau. Les miens ne demande que l’apparition de la nourriture pour faire pareil. Et comme dirait Oncle Ron, ça n’a rien d’étonnant de la part d’une Weasley/Potter.
Dernière modification par lalisa78 le ven. 05 juil., 2019 10:27 pm, modifié 3 fois.
Cazolie

Profil sur Booknode

Messages : 3804
Inscription : mer. 21 nov., 2012 3:03 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Cazolie »

MAIS NON

MAIS NON

LALISA

OH MON DIEU

ZHNAGHNJKETHNGJEJKHEGLMKGLMZJGJKZBNGJZHEKLTJZKLJFZEJGKLZ?EGZKJKRHJLZJGJERNGNERB
annabethfan

Profil sur Booknode

Messages : 1418
Inscription : sam. 27 nov., 2010 8:58 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par annabethfan »

Wait !!! J’étais pas prête ! Oh mon dieu Lalisa le retour j’ai l’impression d’avoir fait un bond en arrière ^^ AHHHHHHHHHH !
(Je lis et je commente quand je me suis remise ^^)
Flammeche7

Profil sur Booknode

Messages : 2627
Inscription : dim. 22 sept., 2013 5:37 pm
Localisation : to the window. to the wall. to the trash where I belong.
Contact :

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Flammeche7 »

oh mon dieu
annabethfan

Profil sur Booknode

Messages : 1418
Inscription : sam. 27 nov., 2010 8:58 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par annabethfan »

Flammeche7 a écrit :oh mon dieu
Double bond en arrière ^^ T'étais où toi? :lol:
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Ahahah les filles, vous m'avez tellement manqué !!! ça fait trop plaisir de vous revoir !!! enfin relire ... bref vous m'avez comprise !!
Cazolie

Profil sur Booknode

Messages : 3804
Inscription : mer. 21 nov., 2012 3:03 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Cazolie »

annabethfan a écrit :
Flammeche7 a écrit :oh mon dieu
Double bond en arrière ^^ T'étais où toi? :lol:
T'emballe pas elle reste pas :lol: Je lui ai juste envoyé des messages hystériques pour qu'elle vienne voir le forum
Cazolie

Profil sur Booknode

Messages : 3804
Inscription : mer. 21 nov., 2012 3:03 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Cazolie »

lalisa78 a écrit :Ahahah les filles, vous m'avez tellement manqué !!! ça fait trop plaisir de vous revoir !!! enfin relire ... bref vous m'avez comprise !!
CA NOUS FAIT TROP PLAISIR AUSSI (oui je m'exprime pour les autres)
Perripuce

Profil sur Booknode

Messages : 1236
Inscription : lun. 11 mars, 2013 7:13 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Perripuce »

*passe la porte* *regarde prudemment*

Bonjoooour je ne suis pas sûre qu'on ait été en contact toi et moi. Présentation : je m'appelle Perri, j'ai lu tes fanfictions et j'ai grave kiffé :mrgreen:

Du coup je partage l'enthousiasme immodéré de Cazo et Anna' de te revoir sur le forum AVEC LA SUITE DES MOP MON DIEU LE MONDE N'ATTEND QUE ÇA. Bref je lirais sans doute ça avec plaisir, ravie de te (re)voir :mrgreen:

*referme la porte et repars dans son trou*
cochyo

Profil sur Booknode

Messages : 2566
Inscription : dim. 28 juin, 2015 2:26 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par cochyo »

Bonjour ! J'ai dévoré tes autres histoires et j'étais impatient d'avoir celle ci.
Le premier chapitre est tout a fait a la hauteurs des dites attentes.
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Perripuce a écrit :*passe la porte* *regarde prudemment*

Bonjoooour je ne suis pas sûre qu'on ait été en contact toi et moi. Présentation : je m'appelle Perri, j'ai lu tes fanfictions et j'ai grave kiffé :mrgreen:

Du coup je partage l'enthousiasme immodéré de Cazo et Anna' de te revoir sur le forum AVEC LA SUITE DES MOP MON DIEU LE MONDE N'ATTEND QUE ÇA. Bref je lirais sans doute ça avec plaisir, ravie de te (re)voir :mrgreen:

*referme la porte et repars dans son trou*
Ahah Mais nan, Perri (ça te dérange pas que je t'appelle Perri ?) ne repars pas dans ton trou !!! Bah d'abord, enchantée !!! Et je suis ravie de ton enthousiasme !!! C'est bien, avec vous, je vais avoir la pression et me remettre à écrire vite !!!
cochyo a écrit :Bonjour ! J'ai dévoré tes autres histoires et j'étais impatient d'avoir celle ci.
Le premier chapitre est tout a fait a la hauteurs des dites attentes.
Salut Cochyo !!! Merci ça me fait trop plaisir !!! Je vais essayer pour le début de poster un chapitre par semaine !! J'espère que la suite sera aussi à la hauteur !!! :D
Perripuce

Profil sur Booknode

Messages : 1236
Inscription : lun. 11 mars, 2013 7:13 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Perripuce »

Bon je sais que Clem Anna' et Cazo vous avez toute poster avant - et que j'ai mon fucking chapitre à fini - mais vous conviendrez ... qu'il y a des priorités?
lalisa78 a écrit :Coucou !!!
Ca fait très longtemps que je ne suis pas venue !! J'ai honte !! Mais après qu'on m'ait soumis l'idée de revenir, elle a fait son bout de chemin, et je me suis dis, que même si je n'avais pas du tout du tout fini ma fanfic, je pouvais déjà poster le début, et qu'au contraire, ça me boosterait surement !!! On va t'aider à te booster, compte sur nous :mrgreen:
Je ne promets pas d'être méga régulière, mais je vais faire de mon mieux, et si jamais vous voulez la suite, n'hésitez pas à me harceler pour que je vienne la poster au plus vite !!! Encore une fois, compte sur nous - enfin sur moi du moins :lol:

C'est donc la suite des mes fanfictions Moi ou pourquoi j'aime cet abruti de James S. Potter, et Moi ou pourquoi je hais cet abruti d'Albus S. Potter. HIIIIIIIIIIIII :mrgreen:
Elle peut se lire indépendemment, c'est juste qu'on y retrouve les personnages !

Bonne lecture !!!



Chapitre 1 : Les retrouvailles


-T’inquiète pas, Lily Jolie, on t’enverra des lettres tous les jours ! s’exclame James en m’ébouriffant les cheveux.
-A toi aussi Hugo, se moque Rose.
Je lève les yeux au ciel. Non mais vraiment, la famille ! C'est la vie la famille. Tous les cousins sont venus nous dire au revoir pour notre dernière année à Poudlard, à Hugo et moi. Je crois que c’est surtout parce qu’ils sont nostalgique de Kings Cross. Faut dire qu’ils n’y retourneront pas avant que Cora ait atteint onze ans, ce qui veut dire de nombreuses années. La fille de Teddy et Vick n’a qu’un an, et pourtant, j’ai l’impression qu’elle la depuis bien plus longtemps. Mon dieu, ils ont une fille? il faut que je me refasse les MOP moi - oui j'ai tendance à raconter ma vie dans mon com'cit', pardon d'avance.
Je regarde notre énorme famille qui grandit au fur et à mesure que les uns et les autres se casent. Alice tient la main de James en me souriant ALICE mon dieu ces noms qui remontent avec les souvenirs et tout aaaaargh, tandis que Jamie, elle s’est appropriée la taille de mon autre frère et quand on pense à tout ce qui a fallu se passer pour qu'elle s'approprie cette taille. Ces deux crétins n’arrêtent pas de me chambrer depuis peu, en me disant que mon tour va forcément arriver. Pfff ! Que des abrutis ! Roxanne embête Hugo, avec l’aide de Dorian C'était le copain de Roxanne de mémoire? , avant que celui-ci, probablement payé par mon cousin chéri, ne se retourne contre elle et l’embrasse Bah voilà. . Victoire n’a pas pu venir, mais Teddy, étant mon parrain, n’a pas eu le choix. Bon d’accord, je ne lui ai pas laissé le choix. Molly est seule, bizarrement. Je croyais qu’elle sortait avec un certain Charles, mais apparemment, c’est fini. Fred, Dominique, Lucy et Louis sont aussi seuls. Mais comme répète ma Vélane de cousine, pas pour longtemps ! LOUIS MON DIEU TON LOUIS ETAIT GENIAL
C’est en les voyants tous ensembles, que je me rends compte que le temps a passé. Ils ont tous un travail, aujourd’hui. Ou presque tous. Certains sont marié, d’autres ne vont pas tarder. Et puis, avec Rose et Scorpius, deux familles ennemies ne feront bientôt plus qu’une ! Dire que sur ce même quai, Oncle Ron a interdit à Rose de s’approcher de Scorpius :lol: :lol: :lol: . Et c’est pourtant ici qu’ils ont annoncé aux familles qu’ils étaient ensemble. Enfin, qu’Hugo s’en est chargé. Oh mon dieu je m'en souviens.
-Fait ce que vous voulez, bande de Troll, je lance, avant de sourire pleinement. Nous on va s’éclater encore un an, alors que vous, vous allez vous ennuyer à travailler pour gagner votre vie.
-Mais ne vous inquiétez pas, continu Hugo. On vous enverra des super photos de la forêt interdite, et de tous les recoins de Poudlard. On sait comme ils vous manquent, particulièrement la cuisine, hein !
Sur ces belles paroles toute la bande sourit. C’est ça qui est génial, c’est que la cuisine a été utilisé par toute notre petite tribut, ce qui fait que quand on y va c’est un peu comme s’ils étaient encore avec nous.
Ça va être l’heure alors on commence à dire au revoir. Mes deux frangins me serrent dans leur bras comme s’ils tentaient de me désintégrer. Leurs copines, elles sont plus subtiles et se contente de gros bisous et d’un petit câlin. Pour le reste, c’est principalement une séance de décoiffage. Règle numéro un lorsqu’on part à Poudlard, ne jamais se coiffer, parce que ça ne servira à rien. J'adore cette règle ! Du coup je le dis maintenant, j'adore le côté frai et piquant de ton écriture, c'est plaisant à lire !
Papa et maman sont les derniers, et après un gros câlin de mon père (même à dix-sept ans, je ne m’en lasse pas) ma mère me prend enfin dans ses bras.
-Ça va aller ma chérie ?
Je soupire. Depuis cet été, elle ne veut plus me quitter des yeux. Mais je vais bien et je le lui répète. J'AI UNE BONNE MEMOIRE ET JE ME SOUVIENS QUE TU AVAIS DIS QU'IL LUI ETAIT ARRIVE UN TRUC QUOI QUOI QUOI
-Je sais, ma puce, je sais. Alors profite de ton année. Je t’aime.
Je l’embrasse et tire Hugo jusqu’au Poudlard Express. Dire que c’est notre dernière rentrée. Alors que je vais pour m’enfoncer dans le train, Teddy me retient par la main.
-Bonne année, Lils. Et amuse-toi bien. Tu verras comme ton année va être particulière.
Je lui souris et les portes se ferment devant moi. Ils me l’ont tous dit, ça. La dernière année est spéciale par rapport aux autres. Elle est … magique. Maintenant, c’est à moi de l’expérimenter. Magique et mélancolique, non?
-Lils, bouge-toi, on doit trouver un compartiment. J'adore son petit surnom c'est cute. ça me rappelle How I Met, sauf que dans HIM, je pense que c'est juste "Lil".
J’esquisse un rictus.
-Voyons, Hugo, on est en septième année, il suffit de faire dégager les petits nouveaux. Quelle cruauté :lol: :lol:
Mon cousin lève les yeux au ciel et attrape sa valise pour bouger. Alors qu’on passe devant un compartiment, la porte s’ouvre et Cynthia nous appelle.
-Hugo ! Lily ! Venez, on vous a gardé des places. Comment c'est gentil !
Je remarque qu’elle a d’abord regardé Hugo avant de me parler ce qui m’amuse Non, c'est intéressé :lol: :lol: . Ça fait un moment qu’ils se tournent autour, les deux, et j’attends avec impatience que l’un d’eux fasse le premier pas. Hugo n’essaye même plus de démentir. Faut dire que dès que j’y fais une allusion, il vire écrevisse. On rentre dans le compartiment, pour voir qu’en plus de Cynthia, il y a Emma, Franck, Benjamin et malheureusement pour moi, Quentin, cet abruti de Serdaigle Hum. Un vrai abruti, ou abruti style "cet abruti d'Albus Potter"? . Et c’est évidemment à côté de lui que je me retrouve. J’ai à peine le temps de m’assoir, qu’Emma se jette sur moi.
-Lils, ça va ? Tu n’es pas trop fatiguée, angoissée ? T’as vu quelqu’un ou… Ok : qu'est-ce qu'il s'est passé?
-Emma. Stop. Tout va très bien. Et vous ? Vos vacances ? Oh je viens de voir que tu m'avais répondu, oui tu peux m'appeler Perri', tout le monde m'appelle Perri' ici.
Les miennes ont fait la une du journal Ah ouais carrément c'est du lourd. . Enfin, un épisode, en particulier, que je ne tiens pas à me remémorer. Ce que j’arrive d’ailleurs très bien à éviter, vu que personne n’ose m’en parler quand j’élude comme ça. Le seul qui pourrait oser, c’est Hugo, mais il me connait suffisamment pour savoir comment je vais.
-Alors, t’as eu encore d’autres grandes aventures comme ça, à la fin de tes vacances ?
Je fusille Quentin du regard. Ce mec est un cas désespéré.
-Excuse-moi, Willow, mais qu’est-ce que tu fous là ? Tu n’es pas censé être avec tes amis, et me foutre la paix ?
Il serre la mâchoire, et c’est Cynthia qui répond pour lui.
-Lily ! Il voulait savoir comment tu allais, c’est tout !
Je lève les yeux au ciel. Ben voyons ! Monsieur s’inquiète. Il ne s’inquiétait pas autant, l’année dernière, quand après m’avoir embrassé, il s’est barré pour ne pas en reparler *tousse*comme Jamie et Albus*tousse* . A vrai dire, je ne lui en veux pas. Après tout, je lui ais foutu la plus grosse baffe de sa vie. Ah j'aime :mrgreen:
-Je vais bien, merci de t’inquiéter. Ou est Jane ?
Quentin devient tout blanc et se lève d’un coup.
-La réunion des préfêts ! Merde ! Je suis en retard.
Ah, bah si c’est pas génial, ça ! J’apprends où est mon amie et en même temps cet abruti sort de ma vue pour toute la durée du voyage !Je m’installe plus tranquillement dans mon siège et ferme les yeux pour apprécier le silence qui est là pour quelques minutes. Il est malheureusement rapidement interrompu.
-Lils, si tu veux parler … Oh non insupportable FOUTEZ LUI LA PAIX
Je soupire. Je sais que c’est admirable de leur part de faire attention à moi, mais je n’ai plus cinq ans et je sais gérer toute seule.
-Merci mais ça ira. Vous ne devinerez jamais qui j’ai croisé dans les couloirs !
Je vois bien les regards qu’ils s’échangent. Mais je fais comme si ça n’avait pas d’importance. J’aimerais tellement que James soit là pour faire une bêtise et détourner l’attention sur lui, ou qu’Al invente un prétexte pour m’emmener faire un tour le long du train. Seulement, mes deux grands frères ne sont pas là cette année, tout comme ils ne l’étaient plus l’année dernière. Et aussi lourds qu’ils soient, ils me manquent, dans ces situations-là. Heureusement pour moi, j’ai Hugo.
-Tu veux parler de « Bella » et « Edward » ? Non mais what c'est quoi cette référence? :lol: :lol: :lol: :lol:
Il a suffi de cette petite phrase pour que toute notre bande s’agite.
-Oh ! Alors ils se sont remit ensemble ?
-Elle lui a encore avoué son amour éternel ?
-Purée ! Mais qu’ils se marient qu’on soit tranquille, soupira Franck.
« Bella » et « Edward » est un couple de notre année qui se tourne autour depuis la première année. Pendant un moment, il disait qu’il n’était pas assez bien pour elle, puisa accepté de sortir avec elle, avant qu’elle ne s’évanouisse de fatigue un jour et qu’il s’en attribut le mérite avant de la quitter. Elle l’a suivie partout, l’a supplié, a essayé de le rendre jaloux … bref quand j’ai lu Twilight (trouvé dans une bibliothèque municipale de Londres) j’ai décrété que le surnom leur allait à merveille. Et les autres ont été de mon avis. Mais quelle fille consciencieuse de lire des livres moldus <3
-En tout cas, ils se donnaient la main et se souriaient.
Et voilà. Je suis sauvé ! On a changé de sujet et je peux être tranquille jusqu’à la fin de la soirée.


Je me réveille en sursaut. C’est le soir et on ne va plus tarder à arriver à Poudlard. Je suis un peu grogui et je ne comprends pas tout de suite pourquoi les filles mettent les gars à la porte. Ah je comprends tellement, les sieste dont tu émerges, tu en sais plus où tu es et comment tu t'appelles.
-Qu’est-ce que vous faites ?
-Ah ! Lily ! T’es réveillée, parfait ! On se change, mets ta robe de sorcière.
Je m’exécute docilement. Une fois qu’on s’est changé, nous échangeons de place avec les garçons et on se pose dans le couloir. C’est le moment que choisit Jane pour nous rejoindre. Elle est arrivée à Poudlard il y a deux ans, après avoir quitté Singapour. Son père est chinois et sa mère anglaise. Après avoir passé son enfance en Asie, elle a débarqué sur le continent européen. Elle a été placée dans notre chambre quand nous étions en cinquième année. Elle a rapidement fait partie de notre groupe et en est même devenue la voix hallucinante de la raison hallucinante, carrément. , ce qui fait qu’elle a été miraculeusement choisit pour être préfète en chef (sans avoir été préfète avant).
-Jane ! Alors, c’était comment la réunion ?
Un petit sourire énigmatique vient s’étirer sur ses lèvres. Quand elle sourit comme ça, ses yeux se brident encore plus et on pourrait presque croire qu’elle ferme les yeux. Lorsqu’elle est arrivée, elle a réussi à me faire croire que c’était une technique secrète qui permettait de voir des choses que les gens ne percevaient pas. J’y ai cru un bon mois, innocente que j’étais.
-Pas mal. Salut, Lils !
Elle est trop forte Jane. Non seulement elle sait quand il ne faut pas se mêler des affaires des autres (ce qui veut dire ici, ne rien me demander), mais en plus, elle arrive à exciter notre curiosité pour un oui ou pour un non. oK, J'ai décidé que j'aimais bien cette Jane.
-Qui est l’autre Préfet en chef ? demanda Cynthia.
-C’est bien Mr Hoetmann qui vous brief ?
-Il a dit quelque chose sur cette année ?
Mes deux amies pressent Jane de questions, pendant que j’attends les réponses. Jane ne tiendra pas longtemps.
-Je ne sais pas… vous me donnez quoi en échange ? sourit la jeune fille. :lol: :lol:
-J’accepte que tu embrasses mon cousin. Rougis pas comme ça, Cyn, je n’ai pas précisé où ! Tu sais très bien que je rigole.
Je sors une boite de Shortbread, gâteaux moldu que j’ai ramené pour elles et lui donne son paquet.
-Alors l’autre préfet est Luke Skywalket J'allais lire Luke Skywalker j'ai beugué. Mr Hoetmann Lui. Lui il s'est passé un truc. Avec Alice je crois. Je me souviens plus, tu veux pas nous refaire un brief des MOP? :lol: La dernière fois que je les ai relu c'était à Cracovie en juin 2017 (je m'en souviens parce que je me revois les lire sur le canapé de l'appart) (pardon j'arrête). était bien là. Et apparemment, cette année on aura encore plus de travail que les autres années, mais il n’a pas voulu nous dire pourquoi.
Je savais que mes abrutis de cousins et frères étaient au courant de quelque chose.
-Un échange scolaire ? propose Emma.
-Un voyage d’un mois, se met à rêver Cynthia.
-Ils vont faire venir des criminels d’Azkaban comme sujet d’étude.
Les filles me regardent comme si j’étais folle. Bah quoi ! Je dis ça pour rire. Elles n’ont vraiment pas d’humour. J'annonce également que j'adore ta Lily. Elle est vive, piquante, décalée je suis fan !
-Si ça se trouve, les profs vont être inspectés, et ils veulent juste qu’on se tienne à carreau.
Hugo est enfin sortit du compartiment. Il nous fait signe de rentrer.
-N’empêche, Lils, demande moi mon avis, au lieu de te servir de moi comme monnaie d’échange.
Etrangement, il est légèrement rouge ! Etrangement hein. Et Cynthia est encore pire vu qu’il vient de sous-entendre qu’il a entendu la conversation. Non mais sérieux ! Quand est ce qu’ils se bougeront pour s’avouer leurs sentiments, ces deux-là ! On les a grillés depuis des années !
-On arrive bientôt, murmure Franck.
On se met tous devant la vitre pour regarder la gare de Pré-au-Lard apparaitre au loin. Ça y est. On est là pour notre dernière année. Une année mémorable et pleins d’aventures, de rires, et d’amour (on en a déjà pleins qui vole autour de nous, pour passer de Cynthia à Hugo). Enfin, Poudlard.
Je me précipite pour descendre du train et aller voir Hagrid. Ce dernier, toujours aussi grand est-ce qu'un jour la vieillesse va le tasser? , se tien sur le quai, une lampe dans la main pour attirer le regard des nouveaux.
-Lily ! Comment vas-tu ma grande ?
-Bien Hagrid ! Et toi ?
-Mes véracrasse ont grandi ça grandi comment ces bêtes? ! Et tu pourras dire à Jamie que les licornes sont redescendues plus tôt, cette année et qu’elles sont toutes là avec leurs petits. Viens me voir quand tu auras le temps, je te les montrerais. Enfin, viens le plus vite possible.
Encore ce mystère qui plane. Mais que nous réserve donc cette année.
-Hugo ! Tu as encore grandit !
-Salut Hagrid ! Alors, Crocdur aime toujours mes morceaux ?
-Tu veux rire ? Il en raffole. N’hésite pas à me faire parvenir les derniers. Je vous laisse, le devoir m’attend.
Il salue rapidement nos amis et s’en va terroriser les premiers années. Je me souviens encore les commentaires des autres quand nous étions arrivé sur le quai pour la première fois, face à ce géant. Ça me faisait tellement rire d’entendre ce qu’ils imaginaient de lui, parce que quand on le connait, jamais on pourrait dire que ces yeux semblent nous désintégrer sur place. D’ailleurs c’était cet abruti de Quentin qui avait fait cette remarque, si je me souviens bien. OK, elle le traite bien trop souvent d'abruti, c'est clair comme de l'eau de roche cette affaire.
On marche jusqu’aux calèches et juste avant de rentrer dedans, je caresse les sombrales qui vont nous amener. J’ai toujours pu les voir, à cause d’un attentat qui avait visé mon père, alors que je n’avais que cinq ans. Un homme était mort en nous protégeant. Et jamais je n’oublierais son courage. C'est beau c'est original et cohérent;
-C’est pour aujourd’hui ou pour demain, Potter ! s’exclame ce crétin de Serdaigle, qui attend derrière moi.
-Pour demain.
Et sans attendre, j’entre dans la calèche et referme la porte derrière moi, sans lui laisser le temps de me suivre. Et vu le bruit que ça a fait, il se l’est prit en pleine tête. Bien ! Lorsqu’il rentre enfin, il me fusille du regard. Je le regarde avec un sourire satisfait, avant de me retourner vers Jane.
-Tu sais que mon cousin a coopéré avec le ministère de Singapour, par rapport à une affaire de tueur en série. Ce fou laissait le drapeau anglais qu’il tatouait sur les victimes un peu partout dans ton pays. D’ailleurs, Fred n’a pas voulu me donner le nom du sort pour faire un tatouage. Bref, le gouvernement à prit contact avec le nôtre pour essayer de mettre au clair ces affaires, et c’est lui et Molly qui s’en sont chargé.
-Oui, papa m’a parlé de cette affaire. Heureusement qu’ils l’ont fait arrêté.
Je souris, fière d’eux.
-Oui ! En plus, ça leur a fait une pub de fou et ils ont encore plus de client. Ah oui le cabinet de Fred et Molly. J'avais adoré ta Molly de mémoire, assez loin des clichés qu'on peut se faire d'une fille de Percy.
On continue de parler des affaires de mes cousins, parce que ça intéresse Jane particulièrement. Elle voudrait être un auror spécialisé dans ce genre de situation, et l’agence de mes cousins la fascine. Elle finit par me demande, alors qu’on s’apprête à rentrer dans le château, comme à chaque fois qu’on à cette conversation.
-Mais tu crois que tes cousins seraient d’accord pour que je fasse un stage chez eux l’été prochain ?
-Mais bien sûr, je lui promets, une fois de plus.
-Génial. Sinon, ça va toi ?
C’est ce que j’aime chez Jane. Elle n’est pas très démonstrative, mais c’est son éducation qui la rend comme ça. Elle s’inquiète pour les gens, et ne le laisse paraitre qu’à eux seuls, sans avoir besoin d’alerter tout le monde. Décidemment je l'aime beaucoup beaucoup. Elle sait aussi comprendre que non, je ne veux pas répondre, ça veut dire non. Et même si ça l’impressionne aussi un peu que mon père soit le Sauveur, elle ne le prend pas non plus comme la plupart des gens qui ont grandi en Angleterre.
-Comme on peut. Je m’en suis remise, mais des fois …
Les portes de la Grande Salle s’ouvrent et la vision de McGo nous fait taire. Elle nous demande de nous installer. La porte s’ouvre de nouveau. Les premières années arrivent en tas, poussant des cris d’émerveillements en regardant le plafond. J’esquisse un sourire pendant qu’Hugo me chuchote à l’oreille.
-Pitié, dis-moi qu’on n’était pas aussi ridicules à leur âge !
-Non, on était pire, je rigole. :lol: :lol: :lol:
En même temps lorsque nous étions rentrée pour la première fois dans cette salle, nous avions enfin eu notre réponse à la question mondialement importante - le ciel de la grande salle est-il réelle, y a-il un toit, ou alors ce n’est que des peintures ? – généré par mon abruti de grand frère, ce qui avait fait que je l’avais traité d’abruti devant tout le monde en lui disant que je savais qu’il mentait. Ce qui avait légèrement choqué tout le monde. I LOVE HER SO MUCH
Hugo rit à ce souvenir.
-Ouais, t’as raison.
-Lily ! Lily !
Je me retourne pour voir Florent Fontiny, le petit frère d’Alice, ma futur belle-sœur. Ça fait plaisir de le voir. C’est un peu comme si nous n’étions pas les seuls de la famille à être ici. Même si Florent n’est ni en Weasley, ni un Potter. Mais c'était un bébé? Genre il savait pas à peine écrire quand Alice était à Poudlard?
-Salut minus, comment vas-tu ?
-C’est trop beau ici ! s’exclame-t-il.
-Alors profite, lui répond-je, parce que ce n’est pas fini.
Ses yeux s’illuminent et il rejoint les autres pour écouter la chanson du Choixpeau. Les miens ne demande que l’apparition de la nourriture pour faire pareil. Et comme dirait Oncle Ron, ça n’a rien d’étonnant de la part d’une Weasley/Potter.
Super premier chapitre, j'espère vraiment qu'il sera suivi de beaucoup d'autre :mrgreen:
annabethfan

Profil sur Booknode

Messages : 1418
Inscription : sam. 27 nov., 2010 8:58 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par annabethfan »

lalisa78 a écrit : C'est bien, avec vous, je vais avoir la pression et me remettre à écrire vite !!!
Oui on est plus douées pour mettre la pression que pour nous-mêmes écrire vite :lol: (On est pas possibles en vrai ^^)

Et voir Perri et Lalisa sur un même forum me fait bizarre... J'ai l'impression de voir deux génération entrer en collision :lol: (Oui c'est moi Anna la petite vieille en mode "vous savez de mon temps les enfants..." :lol: :lol: )
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

annabethfan a écrit :
lalisa78 a écrit : C'est bien, avec vous, je vais avoir la pression et me remettre à écrire vite !!!
Oui on est plus douées pour mettre la pression que pour nous-mêmes écrire vite :lol: (On est pas possibles en vrai ^^)

Et voir Perri et Lalisa sur un même forum me fait bizarre... J'ai l'impression de voir deux génération entrer en collision :lol: (Oui c'est moi Anna la petite vieille en mode "vous savez de mon temps les enfants..." :lol: :lol: )
Ahah heureusement que tu précises pas qui est de quelle génération !!! :lol: :lol: :lol:
Mali26

Profil sur Booknode

Messages : 205
Inscription : dim. 27 janv., 2013 1:37 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Mali26 »

Hello tout le monde !!
Olala ça fait loin.... Je ne pense pas que vous vous souveniez de moi j'avais posté seulement quelques messages je crois.. La coïncidence de malade, j'ai relu Moi ou pourquoi j'aime cet abruti de James Sirius Potter aujourd'hui x) J'étais tellement fan que je l'avais copié-collé en pdf pour pouvoir le lire plus facilement! Et là, alors que je me demandais si j'allais aussi relire Albus, qu'est ce que je vois, la suite publiée 2h plus tôt ....
En tout cas super contente de vous relire !
Charmimnachirachiva

Profil sur Booknode

Messages : 536
Inscription : lun. 30 avr., 2018 6:22 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Charmimnachirachiva »

OUI !!!!!!!!!!!!!!!!

La nouvelle fanfic de Lalisa !!!
Sache que tu va devoir faire face à une nouvelle folle hystérique de tes histoires (et pas que) qui traine 18h sur 24 sur le forum des fanfictions (le reste du temps, je mange et je dors) et qui en 2 semaines à relu 2 fois Moi ou pourquoi j'aime cet abruti du James et Moi ou pourquoi je hais cet abruti de Albus ( je pense que je préfère quand même un peu Albus !)

Et au cas ou tu ne l'aurai pas compris, c'est génial et j'aimerai être prévenue pour le prochains chapitres !
cochyo

Profil sur Booknode

Messages : 2566
Inscription : dim. 28 juin, 2015 2:26 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par cochyo »

Pendant ton absence on est plusieurs à être apparu :D
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Mali26 a écrit :Hello tout le monde !!
Olala ça fait loin.... Je ne pense pas que vous vous souveniez de moi j'avais posté seulement quelques messages je crois.. La coïncidence de malade, j'ai relu Moi ou pourquoi j'aime cet abruti de James Sirius Potter aujourd'hui x) J'étais tellement fan que je l'avais copié-collé en pdf pour pouvoir le lire plus facilement! Et là, alors que je me demandais si j'allais aussi relire Albus, qu'est ce que je vois, la suite publiée 2h plus tôt ....
En tout cas super contente de vous relire !
Mais si !! Même si ça remonte à loin je me rappelle de toi !!
Hé bé les coïncidences !! C'est fou ça !!! J'espère que Lily te plaira autant !!!
Charmimnachirachiva a écrit :OUI !!!!!!!!!!!!!!!!

La nouvelle fanfic de Lalisa !!!
Sache que tu va devoir faire face à une nouvelle folle hystérique de tes histoires (et pas que) qui traine 18h sur 24 sur le forum des fanfictions (le reste du temps, je mange et je dors) et qui en 2 semaines à relu 2 fois Moi ou pourquoi j'aime cet abruti du James et Moi ou pourquoi je hais cet abruti de Albus ( je pense que je préfère quand même un peu Albus !)

Et au cas ou tu ne l'aurai pas compris, c'est génial et j'aimerai être prévenue pour le prochains chapitres !
18h sur 24, carrément !!! Ouais je suis impressionnée !!!
Hé hé je crois que moi aussi !! Enfin ils sont différents mais Albus ... C'est Albus !!
Ahah c'est noté je te préviendrai pr la suite promis !!!
cochyo a écrit :Pendant ton absence on est plusieurs à être apparu :D
Je vois ça !! C'est super !!!
Mali26

Profil sur Booknode

Messages : 205
Inscription : dim. 27 janv., 2013 1:37 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Mali26 »

lalisa78 a écrit :
Mali26 a écrit :Hello tout le monde !!
Olala ça fait loin.... Je ne pense pas que vous vous souveniez de moi j'avais posté seulement quelques messages je crois.. La coïncidence de malade, j'ai relu Moi ou pourquoi j'aime cet abruti de James Sirius Potter aujourd'hui x) J'étais tellement fan que je l'avais copié-collé en pdf pour pouvoir le lire plus facilement! Et là, alors que je me demandais si j'allais aussi relire Albus, qu'est ce que je vois, la suite publiée 2h plus tôt ....
En tout cas super contente de vous relire !
Mais si !! Même si ça remonte à loin je me rappelle de toi !!
Hé bé les coïncidences !! C'est fou ça !!! J'espère que Lily te plaira !!!
Haha alors en fait ça ne m étonne pas tant que ça parce que je me suis rendu compte que j avais suivi Albus chapitre par chapitre quasiment ce dont je me rappelais pas du tout !! donc finalement j ai beaucoup commenté x)
En tout cas j ai trop hâte de lire Lily :D Tu sais à quel rythme tu penses publier ?
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Mali26 a écrit :
lalisa78 a écrit :
Mali26 a écrit :Hello tout le monde !!
Olala ça fait loin.... Je ne pense pas que vous vous souveniez de moi j'avais posté seulement quelques messages je crois.. La coïncidence de malade, j'ai relu Moi ou pourquoi j'aime cet abruti de James Sirius Potter aujourd'hui x) J'étais tellement fan que je l'avais copié-collé en pdf pour pouvoir le lire plus facilement! Et là, alors que je me demandais si j'allais aussi relire Albus, qu'est ce que je vois, la suite publiée 2h plus tôt ....
En tout cas super contente de vous relire !
Mais si !! Même si ça remonte à loin je me rappelle de toi !!
Hé bé les coïncidences !! C'est fou ça !!! J'espère que Lily te plaira !!!
Haha alors en fait ça ne m étonne pas tant que ça parce que je me suis rendu compte que j avais suivi Albus chapitre par chapitre quasiment ce dont je me rappelais pas du tout !! donc finalement j ai beaucoup commenté x)
En tout cas j ai trop hâte de lire Lily :D Tu sais à quel rythme tu penses publier ?
Je vais essayer de commencer avec un par semaine mais je tiendrais pas le rythme jusqu'au bout parce que je suis loin d'avoir fini de l'écrire !!!
Perripuce

Profil sur Booknode

Messages : 1236
Inscription : lun. 11 mars, 2013 7:13 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Perripuce »

Si tu veux tu peux poster toutes les deux semaines, globalement on est toutes - tous déso Coch' - habitué à ce rythme de publication et ça te permettra de garder ton avance !
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Perripuce a écrit :Si tu veux tu peux poster toutes les deux semaines, globalement on est toutes - tous déso Coch' - habitué à ce rythme de publication et ça te permettra de garder ton avance !
Ah oui ça sera plus simple !!! Ça marche alors !! Et je posterai peut-être une autre histoire en parallèle alors !!
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Coucou !!! Me revoila !!! Wouah pour l'instant je tiens mes délais !!! (hum bah en même temps c'est que le 2e chapitre ...)
Bref, Lily est de retour et j'espère que ça va vous plaire !!

Chapitre 2 : L’annonce



-Il ne l’a pas fini, son discours ? Merlin mais qu’est-ce qu’il est long cette année, le choixpeau, grogne Hugo en regardant les plateaux désespérément vide.
Cynthia pouffe de rire et lui fait son plus beau sourire.
-Ne t’inquiète pas, c’est bientôt terminé.
Et effectivement, le choixpeau fini sa chanson pour laisser Neville entamer la répartition, ce qui fait qu’Hugo pousse un gros soupir de déception. Ça fait des années qu’on ne suit plus la répartition, on se contente d’applaudir mécaniquement lorsque quelqu’un est réparti dans notre maison. Par contre, quand Florent se retrouve à Gryffondor, j’applaudis avec joie. Il passe à côté de moi en me faisant un grand sourire. La répartition finie enfin et McGo se lève.
-Cette année, j’attends encore énormément de vous. Je compte sur vous pour donner le meilleur de vous-même et éviter de vous retrouver souvent en retenue. J’aimerais aussi …
-En tout cas, nous ce qu’on aimerait, c’est manger, me chuchote Hugo, sur les nerfs.
-Et pour finir, comme je vois que certains (en disant cela, elle regarde notre table avec insistance) n’arrive pas à écouter, trop occupé à rêver de leur repas, je vous souhaite un bon appétit.
Et sur ces paroles, le repas apparait devant nous. On pousse tous un soupir de soulagement et d’un même geste, Hugo et moi nous jetons sur le poulet présent devant nous.
-Ah, chacommenche déjà à aller mieux, soupira-t-il de bonheur, la bouche pleine de pomme de terre.
-Ferme la bouche quand tu manges, Hug !
Il me tire la langue, nous offrant par la même occasion une vue imprenable sur ce que contient sa bouche.
-Tu peux parler…
J’esquisse un sourire moqueur.
-C’est bien ce que je fais.
Il me donne un coup de coude en riant et retourne dévorer tout ce qui tombe sous sa main, sous le regard envieux de Nick-Quasi-Sans-Tête.
-Vous les jeunes, vous n’appréciez pas assez les bonnes choses.
-Je vous assure que j’apprécie pleinement ce repas, Nick, se moqua Hugo, une cuisse de poulet dans chaque main.
Le fantôme poussa un grognement désespéré.
-Et dire que ce sont les représentants de Gryffondor. De mon temps …
Mais on ne sut jamais ce qu’il y avait de son temps, parce que des gâteaux apparaissent sur la table et on se précipite dessus, noyant la fin de sa phrase dans nous cris de joie. Lorsqu’on fut bien rassasié, McGo se releva.
-Je te parie 5 mornilles qu’on va avoir le droit à un discours barbant sur le règlement, me chuchota Jane.
-Je ne renchérie pas, désolé, je sais que tu vas avoir raison.
-Bien, maintenant que vous êtes disposé à m’écouter, on va pouvoir reprendre, n’est-ce pas Mr Weasley ! Oui, je parle bien de vous, je vous rappelle que vous êtes le seul maintenant. Donc, Mr Rusard, le concierge, m’a demandé de vous rappeler que la forêt interdite est, comme son nom le dit, toujours interdite. Cette année, la Coupe de Quidditch ne se fera pas.
Des protestations s’élèvent de partout. Moi, je suis trop scotché. Pas de coupe de Quidditch, c’est du jamais vu ! Dire que ça fait deux ans que je me suis décidé à jouer, pour remplacer James. McGo reprend en élevant la voix pour se faire entendre.
-Cela est dû à un événement particulier qui commencera en octobre et se poursuivra au cours de l’année scolaire, en exigeant de la part de chacun d’entre vous du sérieux. Cette année sera différente. Cette année, vous vivrez un événement qui ne s’est pas produit depuis trente-trois ans. Pour marquer la solidarité entre les pays, et particulièrement ceux qui ont vécu des moments difficile, cette année se déroulera le Tournois des Trois Sorciers.
Les exclamations se font plus fortes et tout le monde commence à s’agiter. Je comprends mieux toutes les remarques qu’ont pu me faire mes abrutis de cousins ! Dire qu’ils ont gardé ça pour eux. Je regarde Hugo qui lève les yeux au ciel, pour souligner ce que je pense. J’ai du mal à croire qu’on va vivre ce qu’on vécu nos parents … enfin pas exactement pareil, j’espère.
-Pour ce qui ne savent pas, le Tournois des Trois Sorciers est une compétition entre trois grandes écoles de Sorcellerie, celle de Poudlard, celle de Beauxbâtons et celle de Durmstrang. Cependant, Durmstrang ayant décliné l’invitation, nous avons eu une autre école qui a proposé de se joindre à nous. C’est exceptionnellement que l’école de Henmills participera. Comme vous le savez, le mage noir d’Amérique a été défait, il y a trois ans, et pour célébrer cela, l’événement s’y déroulera, tout comme vos vacances. J’attends de vous de faire preuve de sagesse, et de garder de bonnes manière et de …
La fin de son discours se perdit dans l’agitation des discussions. Non seulement on participait au Tournois des Trois sorciers, mais en plus, on irait en Amérique ! Merlin, pour une année particulière, ça va en être une ! Je regarde Hugo qui semble aussi excité que moi. On a toujours rêvé d’aller en Amérique. A la base, on s’était dit qu’on irait à la fin de nos études à Poudlard, pendant un mois, pour visiter, mais on y va pour une année, là ! C’est tellement incroyable !
-SILEEEEEENCE !
C’est qu’elle sait s’imposer, Minerva ! Elle est rouge comme une tomate. Il faut dire qu’elle n’a jamais aimé être interrompue.
-Nous passerons un mois à Poudlard, avant de nous y rendre. L’école de Henmills a heureusement assez de place pour nous accueillir ce qui fait que nous nous y rendrons tous. Mais ne croyez pas que cela vous fera échapper à vos BUSEs ou vos ASPIC.
Ça ne m’était pas venue à l’esprit, mais vu la tête déçue de Crow, il y avait pensé. En même temps, il n’est pas à Serpentard pour rien. Je n’ai rien contre eux, attention, seulement Chris Crow est un abruti et s’il aimait travailler, il serait à Serdaigle…
-Maintenant que tout est dit, bonne soirée. Vos emplois du temps pour le mois seront distribués demain. Les premières années suivront les préfets pour se rendre dans les dortoirs.
Je me lève en même temps que Jane, laissant Hugo derrière avec Cynthia et Emma. Cette dernière va probablement s’éclipser pour rejoindre Ernie et lui raconter sa dernière semaine de vacances, vu qu’il n’était pas avec nous dans le train. Ça permettra aussi à Hugo et Cyn de papoter ensemble et de s’avouer leur amour. Ou pas, parce qu’ils sont trop coincé.
-Quentin m’a demandé de vérifier que tu allais bien.
Je me retourne vers Jane, lasse. Je me fous de ce que Quentin pense. Il m’exaspère.
-Dis-lui que j’irais bien dès qu’il ne sera plus dans les parages.
-Je sais qu’il t’énerve, me souffle-t-elle. Mais tu ne crois pas que c’est principalement depuis qu’il t’as embrassé ?
Jane est la seule au courant. Enfin, avec Hugo, mais Hugo sait tout quand ça me concerne. Et Jane a assez de recul pour ne pas hurler comme une folle en sautant partout, ce qui n’est pas forcément le cas de Cynthia et Emma.
-Non. Il m’énervait déjà avant. Quentin a toujours tout fait pour nous télescoper, Hugo et moi. Je crois que c’est qu’il voulait devenir notre ami mais ne savait pas comment faire. Sauf que si ça a marché pour Hugo, qui finalement l’apprécie, il a fait chou blanc avec moi.
Jane soupire mais ne dit rien. On continue de marcher en silence.
-N’empêche, avoue qu’il est plutôt mignon, sourit-elle.
Je lui donne un coup de coude en levant les yeux au ciel. Oui, Quentin est pas mal, mais trop agaçant pour que je puisse le voir autrement qu’un abruti. Enfin, la plupart du temps.
-Je suis sûr qu’il va vouloir participer au tournoi des trois sorciers.
-A d’autre, Jane, comme si tu n’allais pas essayer toi non plus.
-Comme chacun d’entre nous, évidemment.
Je souris. J’avoue que moi, j’hésite. Je ne sais pas si c’est une bonne idée, sachant ce qui est arrivé à mon père quand il a dû y participer. Jane me connait assez pour arriver à décrypter mes pensées, plus ou moins justement.
-Toi, tu ne veux pas le faire à cause de cet été ?
-N’importe quoi. Ce serait plus à cause de mon père. Vu comme ça s’est fini pour lui …
-Et ça ne se reproduira pas, me rassura-t-elle en posant une main sur mon épaule.
Jane me serre le bras et me relâche presque aussitôt. On vient d’arriver devant le portrait de la Grosse Dame. Nous étions en milieu de file, donc il y a ceux qui sont déjà rentré, et ceux qui ne sont pas encore arrivé. Ce qui fait que nous sommes seules. Mais ça va, Jane est préfète en chef, et si elle est avec moi, c’est parce qu’elle a parfaitement compris le rôle d’un préfet en chef, qui est de déléguer.
-C’est quoi le mot de passe ?
Jane baisse la tête. Je la regarde, exaspérée.
-Non, Jane, ne me dis pas que tu ne t’en souviens plus !
Elle pousse un soupir et attrape une mèche de cheveux pour l’entortiller, ça l’aide à réfléchir, d’après elle.
-Eh bien, c’était un truc du genre Patatrouille.
Je me retourne vers la Grosse Dame qui secoue la tête. Pourvu que quelqu’un arrive vite.
-Patacitrouille, alors ? demande-t-elle.
Nouveau refus. Je n’arrive pas à y croire, comment à-t-elle pu oublier ?
-Tu te rends compte que t’es quand même la préfète en chef ? T’es censée donner le mot de passe aux autres, et tu ne t’en souviens même pas ?
-Attends, je crois que j’ai trouvé ! Ratatouille !
-C’est bien ça, sourit la Grosse Dame avant de tourner pour nous laisser rentrer.
Pour un peu, je me laisserai presque tomber au sol de soulagement. Jane avance fièrement et je la suis, désespérée par mon amie. Je l’arrête avant qu’elle ne monte dans notre dortoir.
-Tu ne crois pas que tu devrais attendre les autres pour leur donner le mot de passe ?
Elle hausse les épaules. C’est ce qui me fait le plus rire avec elle, Jane à un sens des priorités et des responsabilités assez … surprenant. En fait, elle est assez lunatique.
-Ils n’ont qu’à se débrouiller.
-Ils ne connaissent pas le mot de passe vu que la préfète en chef ne leur a pas donné.
-Ils ont qu’à se débrouiller, moi, j’ai envie de me doucher.
Sans jeter un coup d’œil derrière, elle monte les escaliers et m’abandonne dans la salle commune. Jane ou comment passer d’adorable jeune fille en figure d’indifférence. Je ressors de la salle et tombe sur mes amis, ravis de pouvoir entrer.
-Tu n’es pas avec Jane ?
Je souris à Hugo comme si c’était évident.
-Elle voulait prendre une douche alors elle est partie. Et comme elle n’avait pas donnée le mot de passe, je me suis dit que vous apprécierez de ne pas rester devant l’entrée.
Hugo passe son bras sur mes épaules et m’entraine dans la Salle Commune.
-Bien sûr qu’on apprécie, Lils !
Puis il chuchote pour que je sois la seule à l’entendre.
-A minuit comme d’hab.
J’acquiesce rapidement avant d’échanger un sourire complice. Avec Hugo, le premier jour, on va toujours se balader dans les couloirs pour parler, comme si on ne s’était pas vu depuis longtemps … alors qu’on passe l’été ensemble. Mais c’est notre petit plaisir et nous n’y avons jamais fait défaut. Juste nous deux comme au bon vieux temps.


OoOoOoO


Les filles se sont enfin endormies. Je me lève sur la pointe des pieds et descends de mon lit. Je cherche à tâtons la porte et l’entrouvre le plus doucement possible.
-Hum.
Je me fige aussitôt que j’entends du bruit. C’est Emma qui se retourne dans son lit. Je l’entends mâchouiller dans le vide.
-Non, pas le tiroir, la force bleue !
Je suis prise d’une envie de fou rire et me force à sortir avant de réveiller toute ma chambre à cause des rêves bizarres de mon amie. Hugo me retrouve deux minutes plus tard, pliée sur le sol à étouffer un rire trop violent.
-Euh, Lils, ça va ?
Je réussis enfin à me calmer et je me remets sur pieds pour lui expliquer la cause de mon hilarité. Heureusement qu’il sait mieux se retenir que moi, parce que sinon on aurait réveillé tous les Gryffondors. Après ce sympathique moment de rigolade, il me prend la main et on sort dans les couloirs. On ne parle jamais avant d’avoir atteint la tour d’Astronomie, c’est la seule règle qu’on a mit en place. Surtout parce qu’au début on se faisait prendre systématiquement avant, à cause du bruit qu’on faisait.
Lorsqu’on arrive en haut, je crache mes poumons et me promets de me remettre au sport rapidement. On s’assit par terre et Hugo me regarde.
-Tu vas t’y inscrire ?
Je ne réponds pas tout de suite. Je regarde le ciel et cherche la constellation Sirius, le parrain de papa. Elle a le don de me calmer, de me rendre plus paisible.
-Je ne sais pas, je finis par répondre. J’ai toutes les histoires de papa en tête.
-Voldemort n’existe plus, et Dretenell est hors d’état de nuire.
Je soupire.
-Qu’est-ce que tu attends de moi, Babou.
-Rien, Pouca, je veux juste que tu fasses ce que tu veux. Je ne veux pas que tu te freines à cause des autres et de ce qui a pu t’arriver.
Pouca et Babou, ce sont les surnoms que nous seuls utilisons. Même mes frères ne m’appellent pas comme ça. C’est réservé à Hugo. Pour moi, ça vient de la petite poupée moldu que m’a offert Hugo pour mes six ans. Pour lui, c’est le petit singe d’Aladin dont il était secrètement fan. Personne n’a jamais osé se moquer de ces surnoms trop bizarres et tellement intimes pour nous. C’est un serment de sincérité, à notre manière.
-Tu sais que si je m’inscris, on va automatiquement me comparer à mon père. Et je n’imagine même pas ce qu’on va dire si je ne suis pas choisi.
-On s’en fout de ce que pense les autres, Lils, il faut que tu fasses ce que tu as envie. Et je sais que c’est le genre de défi auquel tu rêves de participer.
Je ne réponds pas. Il a raison et il le sait. J’ai envie de prouver ma valeur. De voir si je peux être … si je suis forte, suffisamment pour affronter ça.
-Et toi, Babou, ça ne te tente pas ?
Je sais déjà la réponse, mais je veux un peu de répit avant de lui répondre.
-Je te le laisse. Les grandes aventures te conviennent mieux qu’à moi. Je me contenterais d’écrire une chanson sur ta réussite.
J’esquisse un sourire. Je le connais trop bien pour ne pas comprendre que le fait qu’il ait fini sa phrase en montant dans ses aigues signifie qu’il n’a pas fini de parler, et qu’au fond de lui, même s’il essaye de prendre ça comme une plaisanterie, il est un minimum sérieux.
-Mais tu mettras ton nom dedans juste pour le fun.
-T’as tout compris Pouca.
Je pose ma tête sur son épaule et il passe ses bras autour de moi. On a toujours été tactile l’un avec l’autre et ça n’est pas prêt de changer. Quoi que, bientôt il aura quelqu’un d’autre avec qui passer du temps. Ce qui me fait penser à Cynthia.
-Quand est-ce que tu diras à Cyn que tu l’aimes ?
-Pas encore.
Je tourne la tête pour le regarder dans les yeux. Il semble un peu triste.
-Pourquoi ?
-Parce qu’elle a peur que tu le prennes mal et qu’elle me refoulera. Je crois qu’elle a peur que le groupe change si on est ensemble.
-Mais pourquoi je le prendrais mal, je m’étonne.
-Parce que tu es ma presque sœur et que tu veilles sur moi comme un dragon sur son œuf.
Je pouffe de rire. La description correspond, mais Cynthia est une de mes meilleures amies, jamais je ne lui en voudrais d’être avec Hugo. Seulement, elle n’avait pas intérêt à lui briser le cœur, sinon…
-Jamais je ne lui en voudrais de sortir avec toi.
-Je lui dirais… ou pas.
Je lève les yeux au ciel. Il faut vraiment que je fasse tout. N’empêche, jamais j’aurais pensé que mon cousin était si timide.
-Vous êtes désespérant.
Je le pousse doucement par un coup d’épaule et il me répond pareil en s’esclaffant. Au vu du regard qu’il me lance, je sais que je vais déguster moi aussi.
-Et toi, toujours à repousser Quentin ?
Je grimace. C’est méchant comme contrattaque ! Hugo sait très bien que Quentin m’énerve. Il sait aussi qu’il m’a embrassé l’année dernière et que je l’ai envoyé sur les roses. Mais il persiste à insinuer que peut être qu’un jour, je le verrais différemment. Pouah ! Je ne suis pas Jamie, et je ne compte pas tomber amoureuse de Quentin, comme elle l’a fait avec mon frère.
-Si tu continues, Babou, je te case avec Jane.
-Ok, j’ai rien dit.
On rigole et on se rallonge pour regarder le ciel. Il attrape ma main et la serre légèrement. On reste un moment sans bouger, sans parler pour ne pas briser ce moment magique. Enfin, jusqu’à ce que j’éternue et qu’on parte en fou rire.
-L’Amérique, Pouca. Tu te rends comptes ? On y va enfin.
Je souris. Oui, c’est vrai, on va réaliser un de nos rêves. Enfin. Un nouveau monde à portée de main. Un endroit où on ne nous dévisagera pas éberlué, où on ne tombera pas dans les pommes juste parce qu’on frôler le bras des gens, un endroit où on sera autre chose que les enfants du grand Harry Potter et de ses amis Hermione et Ronald Weasley. Un endroit où ma mère aura autant d’importance que mon père, parce qu’elle joue au Quidditch. En gros, un endroit où nous pourront être nous-même et pas seulement les enfants de nos parents. Je fais une pression sur la main d’Hugo avant de regarder la constellation de Sirius, une dernière fois, comme si ça me permettait de lui envoyer un message, de lui dire, « Merci Parrain de papa d’assister à ça, d’avoir veillé sur Papa quand il a dut affronter les épreuves, maintenant ça va peut-être être mon tour, alors veille sur moi aussi ». Je tourne la tête et regarde mon cousin et meilleur ami.
-Oui, Babou, enfin.
Cazolie

Profil sur Booknode

Messages : 3804
Inscription : mer. 21 nov., 2012 3:03 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Cazolie »

Ah ils sont vraiment choux Hugo et Lily, et cette histoire d'aller en Amérique ça va être top ! Le changement de décor ça va être trop trop marrant
Et l'allusion à Sirius était vraiment chouette :)

Juste, on sait maintenant que l'école de Sorcellerie d'Amérique du nord s'appelle Ilvermorny, mais bon on t'en voudra pas si tu changes pas :lol:
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Cazolie a écrit :Ah ils sont vraiment choux Hugo et Lily, et cette histoire d'aller en Amérique ça va être top ! Le changement de décor ça va être trop trop marrant
Et l'allusion à Sirius était vraiment chouette :)

Juste, on sait maintenant que l'école de Sorcellerie d'Amérique du nord s'appelle Ilvermorny, mais bon on t'en voudra pas si tu changes pas :lol:
Hé hé je me suis dis que l'Amérique ça changeait un peu !!
Contente que tu l'ais aimé !!

Ouais ... j'étais deg qd ils ont dit le nom de l'école !! J'avais déjà bien commencé! Du coup je me suis dis que comme les Etats Unis étaient très grands, il pouvais y avoir 2 écoles de sorciers !!!! (ou pas :roll: :shock: )
Charmimnachirachiva

Profil sur Booknode

Messages : 536
Inscription : lun. 30 avr., 2018 6:22 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par Charmimnachirachiva »

Oui !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C'est trop génial est tellement bien !!

Ils vont en AMERIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C'est trop touchant quand ils parlent Lily & Hugo !
Jane est génial. !!!!!!

Encore DEUX semaines à attendre avant le prochain chap :cry: :cry: :cry: :( !!!
cochyo

Profil sur Booknode

Messages : 2566
Inscription : dim. 28 juin, 2015 2:26 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par cochyo »

Super chapitre ! Hate de savoir comment ca va se passer la bas !
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

Charmimnachirachiva a écrit :Oui !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C'est trop génial est tellement bien !!

Ils vont en AMERIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C'est trop touchant quand ils parlent Lily & Hugo !
Jane est génial. !!!!!!

Encore DEUX semaines à attendre avant le prochain chap :cry: :cry: :cry: :( !!!
Hé hé oui ils partent en Amérique !! Et promis, j'y ai pensé avant la sortie des animaux fantastiques !!
Ahah Jane sera plus présente par la suite !!
Oui mais ca va passer vite 2 semaines !! promis !! :? :D
lalisa78

Profil sur Booknode

Messages : 882
Inscription : lun. 11 juin, 2012 3:18 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par lalisa78 »

cochyo a écrit :Super chapitre ! Hate de savoir comment ca va se passer la bas !
Héhé ils arriveront la bas que dans environ deux chapitres !! Fallait qd même profiter de Poudlard une dernière fois !!!
cochyo

Profil sur Booknode

Messages : 2566
Inscription : dim. 28 juin, 2015 2:26 pm

Re: Moi ou Comment survivre quand on s'appelle Lily L. Potter [Harry Potter]

Message par cochyo »

lalisa78 a écrit :
cochyo a écrit :Super chapitre ! Hate de savoir comment ca va se passer la bas !
Héhé ils arriveront la bas que dans environ deux chapitres !! Fallait qd même profiter de Poudlard une dernière fois !!!
Très juste ! Et j’en suis ravi !
Répondre

Revenir à « Fanfiction »