Elfes [Gardiens des cités perdues]

Vous écrivez une fan fiction et vous voulez la partager avec la communauté Booknode? Faire vivre à vos personnages favoris des aventures inédites?
Alors postez vos textes ici afin qu'ils soient bien différenciés des essais classiques tout droit sortis de l'imaginaire d'autres booknautes.
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

Voilà, c'est créé.
En passant, pour ceux qui veulent s'ajouter, il y a un sujet normal pour en parler sans que ce soit mélé à l'histoire. Voilà le lien : https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p21590762
(ou pour le début : https://booknode.com/forum/viewtopic.php?f=243&t=301365 )
Je vais remettre le debut de mon histoire, mettez la votre et après on s'y met ! Au fait Lumione, oui elles sont amies ! :D

- Jenna ! J'ai besoin d'aide !
- J'arrive !
Jenna mit un marque-page et ferma son livre pour rejoindre sa sœur dans le salon. Hellya était assise devant la table à manger. Jenna s'assit à côté d'elle.
- C'est pour quoi ? demanda-t-elle.
- Lady Debor m'a demandée de rédiger un texte sur les gobelins pour demain. J'y arrive bien mais je n'ai aucun idée d'un gobelin connu. Tu en connais ?
- Bien sur ! Tu ne connais pas Sandor ? Tu connais pourtant Sophie Foster. C'est LE prodige de Foxfire ! Son premier garde du corps s'appelle Sandor et c'est un gobelin.
- Bien sur que je connais Sophie ! Et pourquoi on en a pas nous, des gardes du corps ? questionna Hellya.
- Parce que nous ne sommes pas aussi importants et menacés que Sophie, ses amis ou les Conseillers.
- D'accord. Merci Jen.
Jenna retourna dans sa chambre. Elle ouvrit sa garde robe garnie. Que mettrait elle pour le grand jour ?
Le lendemain, il y avait le grand tournoi de Talents. C'était le moment de montrer aux autres qu'elle maîtrisait son talent. Elle était Hydrokinésiste. Elle adorait l'eau depuis toute petite. Elle aimait tant s'amuser avec que lorsque son talent s'était découvert, personne de sa famille ne s'était étonné. Sa mère était également Hydrokinésiste. Son père lui, était Thélépathe. Wellan, son grand frère avait hérité du talent de Yann, leur père. Ils étaient doués. Pas autant que Alden et Fitz Vacker ou encore Sophie Foster mais quand même. Hellya qui n'était qu'en deuxieme année à Foxfire n'avait pas encore manifesté de talent. Kerrigan, son frère plus jeune n'était qu'en première année alors pensez-vous ! Le plus jeune elfe à s'être manifesté était Fitz Vacker (excepté Sophie Foster), le mec le plus populaire du college. L'un des plus beau aussi. Même si selon Jenna, Simon Grey était encore plus beau... Mais c'est une autre histoire.
Jenna attrapa une tunique beige aux manches vaporeuses. Avec un legging marron ou noir et une ceinture assortie, cela devrait faire l'affaire. Elle posa sa tenue sur son lit et attrapa une paire de bottines confortables, élégantes et noires et la posa devant son lit. Puis elle descendit dans le jardin.
Dans le jardin se trouvait un petit étang où flottaient souvent des cygnes. Ils étaient si beaux et si majestueux ! Jenna s'assit au bord et contempla son reflet. Du bout de son index, elle toucha la surface de l'étang et son image se brouilla pour en montrer une autre. C'était le visage d'un beau garçon brun aux yeux azur qui lui souriait d'un sourire... divin. C'était le mot. Jenna admira l'illusion. Le garçon en question, c'était Simon. Simon Grey.
Il était dans ma même année que Jenna. Il était Eclipseur et était né un mois plus tôt qu'elle. Jenna sursauta en entendant des pas derrière elle et ôta immédiatement son doigt. Son reflet reprit son apparence normale. La jeune fille se leva. C'était Wellan.
- Tu viens manger ? C'est l'heure.
- J'arrive, répondit-elle.
Et elle le suivit.
Après le repas animé, Jenna remonta dans sa chambre. Elle se mit en pyjama et se glissa sous les couvertures. Elle avait tant rit avec sa famille ! Comme tous les soirs ou presque. Elle était très proche de sa famille et de ses amis. Elle sourit en pensant au lendemain. Le Tournoi des Talents. À sa connaissance, il n'y avait que quatre personnes qui étaient hydrokinésistes. Linh, une amie de Sophie ; Elleana Vacker, avec qui elle travaillait dans son cours, avec Lady Waller ; Thomas, un garçon de cinquième année, et elle. Peut être allait-elle en rencontrer d'autres. Qui sait ?
Elle était si exitée que si elle n'était pas aussi fatiguée, elle aurait mis beaucoup de temps à s'endormir. Elle plongea dans le sommeil assez rapidement, une image de Simon devant les yeux...
Dernière modification par Vanouche le lun. 01 juin, 2020 8:20 pm, modifié 6 fois.
Lisdeja

Profil sur Booknode

Messages : 84
Inscription : ven. 12 oct., 2018 4:26 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Lisdeja »

Maïwen était angoissée.
C'était assez surprenant pour qu'elle y accorde de l'attention. Bien sûr, elle stressait pour ses examens. Et pour le Grand Tournois des Talents aussi. Son talent était déjà méprisé par tous... Qu'est ce que ça serait quand ils la verraient elle ! La fille d'une Sans-Talent. Mais sa véritable angoisse est qu'IL serait peut-être là. Et qu'IL la verrait en train de manipuler les Ténèbres. Est ce qu'il allait la détester après ?
Elle n'allait pas ressasser ses questions toutes la journée, quand même !
Elle descendit discrètement les escaliers de cristal et ouvrit la porte. Elle referma lentement la porte pour ne pas faire de bruit mais tomba nez à nez avec la dernière personne qu'elle voulait croiser. Sa mère.
ThalieEverdeen

Profil sur Booknode

Messages : 49
Inscription : jeu. 19 avr., 2018 6:53 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par ThalieEverdeen »

Lily était légèrement angoissée au sujet du concours de Talents. Pas à cause du concours en lui-même ( dont soit dit en passant elle se fichait un peu ), mais à cause de ce qui allait se passer. Elle allait encore se faire embêter par Nalina Gruntil et sa bande d'elfes parfaites et parfaitement pestes. Elle soupira. Elle n'aurait pas dû travailler autant son Talent, il n'y avait pas beaucoup de Flasheurs à Foxfire. Génial. Non content de manifester à 10 ans un Talent d'une rare puissance pour une Flasheuse, elle allait maintenant se faire remarquer pour avoir travaillé dur pour contrôler son instable Talent. Déjà qu'elle avait été dispensée de sport pour cause d'instabilité de Talent...
Elle avançait vers le luminateur en ruminant ces pensées, se plaça dans le faisceau et cria: Diaphania! En sentant la lumière l'emporter, elle se dit qu'elle n'avait aucune envie de rentrer chez elle, où l'attendait un père amorphe et Ténébreux.
En arrivant chez elle, elle eut comme chaque fois le souffle coupé par la splendeur de l'immense manoir d'or, de diamants et de nacre brillante. Elle monta dans sa chambre et observa en souriant tristement le portrait de sa Flasheuse de mère, si heureuse et souriante. Elle essuya une petite larme et s'installa à son bureau pour commencer ses devoirs.
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

Le grand jour était arrivé. Le Tournoi des Talents !
Jenna se leva avec un enthousiasme mêlé à un peu de stress. Elle s'habilla comme l'avait prévu la veille et descendit prendre son petit-déjeuner. Dans la cuisine, elle trouva ses parents, son grand frère et sa soeur déjà attablés à la longue table en bois de bouleau.
- Bonjour chérie, lança sa mère, Victoria.
- Pas trop anxieuse ? demanda son père, Yann.
- Si, un peu stressée, répondit Jenna en s'asseyant à sa place habituelle, à coté de Wellan.
- J'ai fait des éclateroles et Micky a fait une tisane pour se détendre. Cette gnomide s'est surpassée, dit Victoria. Tu en veux ?
- Oui s'il te plait.
La jeune fille prit l'assiette et la tasse que lui tendait sa mère.
- Tu t'es inscrit en quoi Wellan ?
- En simple. Je n'ai pas trop le choix en tant que télépathe. Je serai considéré comme Sans-Talent sinon.
- Bah bonne chance pour le simple, se moqua Hellya.
Wellan prit un air faussement outré.
- J'ai foi en mes capacités à extorquer des information à mon adversaire, répondit-il.
Un autre garçon entra dans la pièce et s'assit en face de Jenna, à coté de Hellya.
- J'ai un ami empathe qui va participer ! s'exclama le nouveau venu, tout joyeux.
- Mais qu'est-ce qu'il va faire ? demanda innocemment Hellya.
- Il va utiliser sa télékinésie surement, répondit Wellan en reprenant une éclaterole. Ou se battre au corps à corps.
- Je ne veux pas voir de sang ! s'exclama la petite fille, qui avait une peur bleue des saignements abondants depuis qu'elle s'était ouvert le genou.
- Eh bien ne devient pas Flasheuse, pour ne pas devoir être médecin.
- Kerrigan ! s'offensa Victoria. Tu n'as pas honte de tenir de tels propos ? Et si on t'envoyait au sanctuaire t'occuper des dinosaures ?
Kerrigan blêmit. Sa plus grande peur était les dinosaures. Ils étaient si imposants ! Le garçon mangea en silence.
- Je vais me préparer, dit Wellan en se levant.
- Moi aussi, ajouta Jenna.
Elle se leva et se rendit à la salle de bain pour se brosser les dents et se faire une tresse.

Arrivée à Foxfire, Jenna rejoignit Céline, sa meilleure amie, pour aller voir les listes des matchs. Sachant la puissance qu'atteignait son hydrokinésie avec Elleana, elle s'était inscrite avec elle et non sa meilleure amie. Jenna se chercha sur les feuilles et trouva : Jenna Saphor (Hydro) et Elleana Vacker (Hydro) contre Corentin Trado (R) et Simon Grey (Ec)
Quoi ? Elle était contre... Simon ?! Jenna se prit la tête dans les mains. De tous les élèves de Foxfire inscrits en double, il fallait qu'elle se retrouve contre celui qui la faisait craquer !
- Ca va pas Jen ? s'inquiéta Céline.
- Regarde contre qui je suis...
Céline scruta les listes et laissa sortir une exclamation de surprise. Puis elle se mit à rire.
- Il n'y a rien de drôle ! s'exclama Jenna en se frayant un chemin parmi la foule de filles venues voir les listes pour trouver un coin tranquille.
- Bien sur que si ! Tu te demandais ce qu'il dirait de toi quand tu utiliseras ton talent. Eh bien il sera aux premières loges !
Et elle rit de plus belle.
- Arrête de rire ! Je ne sais pas ce que je vais faire... Les laisser gagner ou lui montrer ma puissance avec Elleana ?
- Si ça se trouve, ils vous battront à plate couture, railla Céline.
- Merci du soutient.
- Oh ça va. Fais pas cette tête, Jen. Tu sauras le moment venu !
- Mouais.
Jenna tourna la tête vers les listes des garçons. Soudain, quelqu'un posa les mains sur ses épaules et Jenna sursauta avec un petit cri. Un joli rire fusa derrière elle. Elle se retourna et vit une jolie rousse un peu plus vieille lui sourire.
- Salut Jenny ! lança Elleana. Tu as vu les listes ?
- Oui. Tu m'as fait peur Ellea !
- Je sais. C'était drole. Bon, il faut qu'on revoit notre stratégie maintenant qu'on sait quels talents il y a en face.
Jenna se tourna vers Céline.
- Ca ne te dérange pas si je reste avec Elleana ?
- Non, t'inquiètes pas. Je vais aller trouver ma coéquipière.
- Ok. On se revoit tout-à-l'heure.
Céline tourna les talons et s'éloigna en quête de sa partenaire. Jenna et Elleana s'assirent dans l'herbe.
- Le Rafaleur risque de poser problème, commença la Vacker. Il va repousser notre eau et l'Eclipseur en profitera pour disparaître et venir derrière nous.
- Quand il disparaitra, j'utiliserais mon lacet d'eau pour le faire tomber. Si j'y arrive, je le clouerai au sol et le ferai sortir comme je peux. Mais ça veut dire que tu devras t'occuper seule de repousser le Rafaleur en attendant.
- J'ai une idée ! Tu n'as qu'à créer une bulle protectrice autour de nous et je m'occuperai du Rafaleur.
- Je ne suis pas Psionipathe !
- Si tu mets du courant, ils ne pourront pas passer.
- D'accord. Mais tu auras besoin d'aide pour que ton eau soit plus forte que ses vents. Je ne pourrai pas faire les deux.
Avant qu'Elleana ait pu répondre, une voix tonitruante retentit.
- Chers prodiges de Foxfire ! J'ai le grand plaisir de vous souhaiter la bienvenue. Veuillez, s'il vous plait, rejoindre les gradins de l'autre coté du campus.
Tous les prodiges se mirent en mouvement pour rejoindre la cour arrière. Ils y trouvèrent des gradins immenses montés en ovale. Les élèves s'assirent en bavardant gaiement. La peur nouait le ventre de Jenna qui s'assit dans les premiers gradins avec Elleana. Corentin et Simon avaient du se préparer à merveille alors qu'Elleana lui avait dit qu'elles improviseraient. Une fois tout le monde installé, le Vociférateur debout au milieu de l'arène demanda le silence. Lorsque il n'y eut plus aucun bruit, le présentateur commença son discours.
- Bon. Bienvenue à toutes et à tous au Premier Grand Tournoi des Talents ! Voilà comment nous allons procéder. Les matchs s’alterneront. Un double, un simple et ainsi de suite. Je vais vous annoncer les règles : Lorsque votre nom sera cité, vous rejoindrez le terrain où je me trouve. Les deux ou quatre adversaires se feront face, à trois mètres d'écart. Ils auront forcément le même talent pour le simple. Bon. Le but est de faire sortir son ou ses adversaires du cercle - de 3 mètres de rayon pour le simple, 4 mètres de rayon pour le double - en utilisant ou non son talent. Les coups sont autorisés. Si le sang coule (il insista sur le mot coule), celui qui aura frappé sera le perdant. Lorsque n'importe quelle partie du corps touche le sol à l'extérieur du cercle, celui qui est sorti à perdu. Dans un match en double, les deux coéquipiers doivent être sortis pour que les deux autres soient vainqueurs. Si le premier est sorti, seul l'autre sera vainqueur. On peut déclarer forfait en levant la main avec quatre doigts levés. Vous serez déclaré perdant. Si une quelconque aide extérieure est utilisée, le fautif écopera d'une punition en plus d'être proclamé perdant de son combat. Cela vaut pour le simple comme pour le double. Est-ce compris ?
Silence total.
- EST-CE COMPRIS ? rugit le présentateur.
L'assemblée acquiesça.
- Les télépathe ont leurs propres règles : ils doivent extorquer trois secrets à leur adversaire en fouillant dans sa tête. Le premier qui réussit gagne. En double, ils seront considérés comme des Sans-Talents, je suis désolé. Bon. Je n'ai rien oublié ? Bon, alors nous allons pouvoir commencer.
Dernière modification par Vanouche le sam. 03 août, 2019 10:46 am, modifié 1 fois.
BellatrixThaliaFoster

Profil sur Booknode

Messages : 318
Inscription : mer. 14 nov., 2018 1:44 pm
Localisation : Naboo

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par BellatrixThaliaFoster »

Coucou ! Figurez-vous que je suis bête. Pourquoi ? Parce que j'ai créé un deuxième sujet pour cette fanfiction. Dedans j'ai mis les 13 premiers elfes inventés (pardon pour les autres :? ) sans les modifications apportées par leurs créateurs par la suite (je les aies vues trop tard).
Du coup, je vous invite à venir voir !
https://booknode.com/forum/viewtopic.php?f=33&t=297905
P.S. Je trouve TOUT ce que vous avez écrit génial !
Bisous,
Bellatrix
Florale

Profil sur Booknode

Messages : 200
Inscription : mar. 08 mai, 2018 5:15 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Florale »

Un peu avant que le présentateur n'explique les règles du Tournoi de Talents, un elfe aux cheveux noirs, assez petit de taille, se dépêcha d'arriver dans les gradins. Il chercha une personne des yeux, la trouva et vint s'asseoir à côté d'elle, lui ébouriffant ses cheveux mi-longs châtains clairs au passage :
<< Salut Lii!
- Salut Rolly, mais dis-moi, tu es en retard! dis la jeune fille, faussement étonnée.
- Très drôle ! Toi, c'est sûr que tu ne serais JAMAIS en retard pour voir Corentin Trado ! Dans un Tournoi des Talents, qui plus est! >>
Le jeune homme se prit une petite rafale de vent dans les cheveux, qui le décoiffa. Lii, un sourire espiègle aux lèvres, tenais encore en l'air les deux doigts avec lesquels elle avait envoyé la rafale. Le jeune homme prit un air furieux :
<< J'avais mis mon nouveau gel fixation intense...
- Encore un qui ne résiste pas à mes rafales !, répondit Lii, triomphante.
- Et sinon, toi? Tes rafales, tu voudrais pas les utiliser en participant au Tournoi ?
- Rolly, stop.
- Lii, tu serais merveilleuse sur ce terrain. Sérieux, je vois déjà tout ces petits prodiges prétentieux voler dans les airs en criant et en appelant leur maman ! Ce serait magnifique !
- Je ne vais pas faire étalage de mes minables petites capacités devant des tas de personnes ! Je n'ai pas le niveau. Je participerai quand je serais assez douée pour participer.
- Minables petites capacités ?! Assez douée ?! Lii, tu débloques ma vielle ! Ton Mentor lui même le dis, tu as un niveau du tonnerre ! Tu te souviens quand tu m'as protégé d'un autre Glaceur que moi, il y a quelques temps ? Tu as retourné sa glace et c'est lui qui avait fini congelé ! C'était hilarant !
- ...
- Sophie Foster le ferait, elle! >>
Cette fois, la rafale fut si forte que Rolly failli apprendre à voler. Certains prodiges qui avaient senti autour d'eux comme un courant d'air se retournèrent en râlant. Lii lâcha un " désolée ", et avant qu'elle n'est pu dire le moindre mot, le présentateur hurla :
<< EST-CE COMPRIS ?! >>
Lii resta un petit moment les yeux écarquillés, sans rien dire, puis, alors que le présentateur, qui avait décidément de redoutables cordes vocales, annonçait les équipes, elle soupira. Sophie Foster était quelqu'un que Lii admirait. Elle ne connaissait pas tout de son passé, avait des yeux étranges, subissait des moqueries et avait en plus des gardes du corps à longueur de temps. Pourtant, elle se pointait à Foxfire pour chaque jour de classe (dès qu'elle ne disparaissait pas on ne sait où) sans prêter attention aux moqueries. Elle et Lii se ressemblaient. Cette dernière l'admirait. La jeune fille ne put s'empêcher de toucher son œil gauche, lui qui ne voyait plus rien...
Mais dès qu'elle entendit le nom de Corentin Trado, pour le premier Tournoi, toute son attention se dirigea soudain vers le stade, comme hypnotisée. Match double, les deux équipes se faisaient face.
<< Concentre toi Rolly, c'est parti ! >>
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

- Oh mon Dieu ! C'est nous qui commençons ! se lamenta Jenna. C'est pas possible !
Elleana et Jenna s'étaient levées et se dirigeaient vers le centre de l'arène. Un horrible stress s'était incrusté en la jeune fille et respirer calmement ne l'aidait pas à s'en départir. Lorsqu'elles arrivèrent devant le présentateur, Corentin et Simon étaient déjà là. Jenna était en panique mais s'efforçait de ne rien montrer. Elle se plaça à un mètre de Elleana et à trois mètres de Simon, qui était en face d'elle. Jenna ferma les yeux et s'efforça de se rassurer et de se calmer. Inspiration. Expiration. Inspiration. Expiration. Comme le flux et le reflux de la mer. Montée, descente, montée, descente, vague et montée, descente...
- C'EST PARTI ! s'exclama le présentateur.
Jenna vida son esprit en une fraction de seconde et ouvrit les yeux. Simon ! Où était-il ? La jeune fille analysa la situation très rapidement. Elleana repoussait une rafale de Corentin avec son hydrokinésie à sa droite. Simon devait se tenir devant elle il y a une demi-seconde. Il n'était donc pas loin. La lumière passait à travers lui mais pas l'eau. Le lacet ! Jenna sourit et appela l'humidité ambiante à se rassembler en un trait d'eau dont elle avait défini la distance dans sa tête. L'eau lui obéit immédiatement et la jeune fille eut très rapidement un fouet d'eau à sa disposition. Alors qu'elle allait le lancer devant elle pour trouver la position de Simon, une chose se matérialisa devant sa bouche et elle fut tirée en arrière par une force invisible. Il était déjà derrière elle ! Elle réagit au quart de tour et le lacet se transforma en une balle d'eau qu'elle envoya valser dans la supposée tête de ce qui devait être Simon. Déstabilisé, ce dernier la lâcha et recula en apparaissant pas intermittence. Un instant, Jenna eut un gros doute sur ce qu'elle avait fait. Elle avait attaqué Simon ! Elle repensa au flux et reflux de l'océan sur la plage et son esprit se vida pour se concentrer sur son adversaire. Son adversaire, pas celui qu'elle aimait. Son adversaire. Son ennemi.
Jenna se précipita vers Elleana qui commençait à ployer sous le poids et la puissance du vent. Elle créa la bulle protectrice dont elles avaient parlé plus tôt et tenta de renforcer le jet contre la rafale de vent. Concentrée comme elle était, elle réussit et Corentin battit en retraite. Il recula et Elleana fit une légère pause puis reprit son assaut pour pousser Corentin hors du cercle. Simon se jeta contre la paroi de la bulle d'eau qui explosa. Le jeune homme attrapa Jenna et l'attira vers lui. Le dos collé contre son torse, sa respiration devint plus rapide et légèrement saccadée. Elle espéra que Simon ne s'en rendrait pas compte et elle essaya de se dégager. Elleana était aux prises avec Corentin et ne pouvait pas l'aider. Simon avait une force supérieure à celle de Jenna et elle ne parvint pas à se dégager. Le jeune homme colla sa bouche contre son oreille et elle crut défaillir.
- Jolie, douée et persévérante. Je me demande si je ne devrais pas te laisser gagner... murmura-t-il.
- Tu mérites de gagner, répondit-elle.
- Je ne sais pas. Je ne suis pas aussi doué que toi. Je maitrise moins bien que toi mon talent.
- Ce n'est pas vrai !
Simon rit et la relâcha. Ils se firent face.
- Non ! s'écria une voix à droite.
Elleana avait failli sortir du cercle.
- Il va falloir se décider de qui gagne, reprit Simon.
- Je... ne sais pas.
- As-tu envie de gagner ?
- Pas particulièrement.
- Tu ne m'en voudras pas ?
- Pourquoi je t'en voudrai ?
- Pour ça.
Il disparut et attrapa Jenna. Il la poussa vers l'extérieur du cercle. La jeune fille fit mine de se débattre sans réellement le faire. Au dernier moment, à l'instant même où elle sortait du cercle, elle attrapa le bras de Simon et l'entraina avec elle hors du terrain.
- Deux éliminés ! s'écria le présentateur. Jenna Saphor et Simon Grey !
- Pourquoi ? demanda Simon en réapparaissant.
- Pour qu'Elleana puisse gagner. Deux contre une, ce n'est pas fair-play, répondit Jenna.
Simon sourit.
- Astucieux. De toute façon, vous n'aviez aucune chance contre nous.
Jenna prit un air faussement outragé et envoya une gerbe d'eau dans la figure de Simon qui rit aux éclats. Ils n'avaient que très rarement parlé ensemble jusqu'ici et Jenna sentait (et espérait) naitre une amitié entre eux. Elleana sortit du cercle contre son gré et Corentin fut proclamé gagnant. Simon avança vers Corentin et disparut complètement.
- Ce fut un beau match. A la prochaine, Jenna... chuchota-t-il dans l'oreille de la jeune fille avant d'apparaitre quelques secondes après à côté de Corentin pour lui donner une accolade.
Jenna sourit. C'était le plus beau jour de sa vie. Elle qui avait si peur avant le match, elle se sentait tellement mieux. Tout s'était passé mieux encore que dans ses rêves. Elle rejoignit Elleana, l'esprit ailleurs. Elle croisa le regard de Simon et son cœur fit un bon lorsqu'il lui fit un clin d’œil.
Foster-Caldin

Profil sur Booknode

Messages : 326
Inscription : lun. 10 juin, 2019 11:20 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Foster-Caldin »

Ylyana était au anges elle allait participer au tournoi des talent avec Jay Winkley le garçon , selon elle le plus beau et sympa de foxfire selon ses amies cette place était occupé par Fitz vacker le petit intello riche, même si l'argent n'etait pas un problème, et son cousin Keefe. Elle se dirigea vers le panneau ou était annoncé les adversaire elle jetta un coup d'oeil lorsqu' elle remarqua que Jenna affronterait Simon un petit rire lui monta en imaginant la tête de son amie quand elle verrai ceci . Elle descendi jusqu'à voir son nom et celui de son coéquipier et vit qu'elle affronterait :John Lisisk ,un des seuls psionypate et Bolly Garel une rafaleuse, le tournoi ne sera pas de tout repos
Elle commençait stresser ses deux adversaire avait l'air en parfaite harmonie. Ylyana s'assit en essayant de contenir son stress elle savait que si ses émotions prenait le dessus elle ne parviendrait pas à contrôler son pouvoir et risquait de provoquer une catastrophe.
Charmimnachirachiva

Profil sur Booknode

Messages : 529
Inscription : lun. 30 avr., 2018 6:22 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Charmimnachirachiva »

Hello, je poste mon texte. Est-ce que quelqu'un voudrait affronté mes elfes en double ?

Seyena se promenait tranquillement dans les couloirs de Foxfire, seule. Elle songeait à la réaction de ses parents quand ils apprendraient qu’avait lieu le Grand Tournoi des Talent, ils voudraient qu’elle participe évidement. Pour une fois, leur souhait lui conviendrait ; il suffisait qu’elle pense aux prouesses physiques et à la compétition pour qu’elle s’enflamme …intérieurement évidemment car comme toujours, elle ne pouvait rien laissé paraitre. Elle croisa un groupe de deuxième année qui se bousculaient en riant. Comme elle aurait aimé faire partie de l’une de ses bandes. Mais faisons taire les regrets et tournons-nous vers l’avenir : elle participerait au Tournois et ferait tout pour le gagner poussée aussi bien par son caractère que ses géniteurs. Elle regarda sa montre puis se mit à marcher toujours d’un pas tranquille vers les cours d’étude multiespèces. Ainsi passa sa journée, un sourire tranquille aux lèvres, elle déambulait dans l’école, échangeant quelques mots avec différents camarades. La journée se termina avec éducation physique, Seyena attendait ce cours depuis qu’elle avait saisi le luminateur ce matin. Elle se changea dans les vestiaires et sortit la première.

« Aujourd’hui, nous allons faire le parcours d’obstacle n°5, annonça la Mentore. »

Seyena sentit son corps frémir sous le coup de l’excitation et s’élança. A partir du Niveau 4, les cours se faisant sous la forme de parcours d’obstacle et étant au Niveau 5, elle connaissait donc cette méthode. Elle accéléra pour prendre son élan, sauta au-dessus d’une barre à quelques 2 mètres au-delà du sol. Ensuite, elle se glissa avec agilité parmi des fils tendu entre deux piliers puis écrasa quelques briques. Ce n’est qu’en finissant le parcours qu’elle s’aperçut qu’elle l’avait fait …totalement invisible. Heureusement, parmi la cohue, personne ne semblait s’en être aperçu.
A la fin de la journée, juste avant qu’elle ne sorte son cristal de maison, elle sentit qu’on lui saisissait le bras. Elle se retourna vivement et vit Xapharus Tergui, un crétin de première avec qui elle partageait malheureusement ses cours d’Eclipse.
- Salut Eya, murmura-t-il.
- Je t’ai déjà dit de ne pas m’appeler comme ça, tu n’es pas mon ami et en conséquence, mon nom est Seyena et non pas quelques ridicules surnoms, répliqua la jeune fille.
- Je te connais, tu n’arrives plus à me faire peur, même avec ce ton-là, dit-il, et si l’on n’a pas le droit de donner des petits noms gentils à l’élue de son cœur où va le monde ?
- Et bien expose donc la raison pour laquelle tu juges bon de me retenir de retrouver les miens au plus vite. Et je ne t’aime pas, cesse donc de t’acharner, ajouta-t-elle, plus froide que jamais.
- Bon c’est juste pour te demander si tu ne voudrais pas qu’on participe au tournois ensemble ? dit-il en se mordillant la lèvre inférieure.
- Tu n’es pas sérieux ??
- Ba si…
- Et qu’est ce qui te fais penser que j’accepterais ?
- Je suis le meilleur après toi de tous les Eclipseurs de Foxfire et tu voudras absolument gagner et un duo d’adversaire invisibles ça claque non ?
- Je …je ne sais pas, je vais y réfléchir mais, ne te fais pas de faux espoirs, répondit-elle, songeant qu’en effet il pourrait l’aider à gagner mais, ce n’était pas que pour ça ; les deux parents de Xapharus étaient nobles et sa propre famille en serait ravie.

Le jeune homme lui lâcha le bras et elle sauta vers Kunnyada. Elle rassembla sa concentration et atterrit chez elle. Elle partit courir dans le bois et, pendant qu’elle courait, elle réfléchissait. C’était dommage qu’il soit si pénible, autrement, elle presque put l’apprécier. Il était cependant hors de questions que les rumeurs de son ‘’amour’’ pour elle parviennent jusqu’à ses parents. Dans ce cas-là, ils voudraient absolument la marier et c’était une option impensable pour elle. Après tout, elle ne l’aimait pas. Mais malgré ça, il était fort probable qu’elle accepte. Car de tous les arguments qu’il a et aurait pu avancer, elle voulait gagner et pour ça, Xapharus serait d’un grand secours.
Une fois sa course terminée, elle rentra dans sa demeure. Dans le salon se trouvait son père. Avant que ce dernier ne la voie, elle disparut pour qu’il ne s’aperçoive pas qu’elle était toute transpirante dans son uniforme de Foxfire. Elle alla discrètement prendre sa douche puis enfila un chemisier blanc avec un pantalon bleu clair. Elle lit jusqu’à l’heure du diner.
Seyena descendit tranquillement les escaliers et vint s’assoir à sa place. L’entrée fut servie et ses parents commentaires les dernières actualités. Quand le plat fut servi, Seyena se racla la gorge :
- Père, Mère, à Foxfire se tient le Grand Tournois des Talents. Je vais y participer en double avec le Prodige Xapharus Tergui et donnerai évidement le meilleur de moi-même.
- Bien Seyena, de plus je vois que tu as pris une décision tout à fait juste, nous te félicitons.
Et le diner se poursuivi ainsi, dans une froide politesse. Ce n’était pas une famille très chaleureuse mais, c’était sa famille.
Lisdeja

Profil sur Booknode

Messages : 84
Inscription : ven. 12 oct., 2018 4:26 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Lisdeja »

... dernière personne qu'elle voulait croiser. Sa mère.

- Oh, ma chérie, je ne savais pas que tu étais rentrée. Tu es là depuis longtemps ? Il y a des éclateroles dans la cuisine. Comment c'est passée l'école ? Tu vas bien ? Moi je suis é-pui-sée, je vais me reposer. Tu t'en vas ? Où ? Peu importe, amuse toi bien ! A ce soir !
Typique de sa mère, elle dialoguait toute seule, posait question sur question et n'attendait aucune réponse. Au final, elle partait et on n'avait pas à prononcer un seul mot.
Au moins, Maïwen avait toujours bénéficié d'une grande liberté. Et d'une grande solitude aussi. Mais bon, ce n'était pas le moment de s'apitoyer sur son sort, elle allait finir par être en retard.

Une demi-heure plus tard, elle arrivait enfin à l'Arène. Au milieu de la forêt, une copie d'une arène grecque ou romaine, à ciel ouvert. Le Maître y enseignait la lutte, le combat au corps-à-corps et plusieurs disciplines inspirées des humains.
Maïwen traversa vers l'entrée et se dirigea directement vers les vestiaires. Elle enfila sa tenue, tressa ses cheveux et fila dans un coin de l'Arène pour s'échauffer. Le Maître la salua d'un hochement de tête et reporta son regard sur le combat qui se déroulait au centre.
Après l'échauffement, elle chercha du regard quelqu'un avec qui s'entrainer. La jeune elfe croisa celui de Mérhil qui hocha la tête en direction d'un coin un peu à l'écart. Elle acquiesça.

Sur le chemin du retour, Maïwen repensa au Grand Tournoi des Talents. Elle ne pouvait tout simplement pas montrer l'étendue de son pouvoir ! Soudain elle eu une idée. Elle n'était pas obligée d'utiliser son pouvoir autrement que pour cacher les yeux de l'adversaire. Elle était douée au corps-à-corps, la grimace de Mérhil quand elle avait quitté l'Arène en témoignait. Elle pouvait l'utiliser.
En pensant à sa stratégie, elle traversa dans un brouillard l'arrivée au manoir et le diner avec ses parents. Au moment de se coucher, elle se rendit compte qu'elle avait hâte d'être au lendemain.

En arrivant à Foxfire le lendemain, elle fila vers les listes des matchs. Elle s'était inscrite en double/aléatoire : les Mentors tiraient au sort son équipier et ses adversaires.
Maïwen Landra (Tén) et Liorah Kéria(Ph) contre Livvy Véris (Ec) et Ciara Smolen (G)
Alors... elle était avec une Phaseuse contre une Eclipseuse et une Givreuse.
Elle croyait se souvenir d'une Liorah, d'un an de plus qu'elle et qui maitrisait assez bien son pouvoir. Ça ferait l'affaire.
Elle essaya de la repérer dans la foule et la vit en train de discuter avec son amie tout en fouillant la foule des yeux. Lorsque leurs regards se croisèrent, elle vit un sourire se dessiner sur les lèvres de Liorah et la Phaseuse marcha jusqu'à elle.
- Salut ! Tu es bien Maïwen ?
- Oui, c'est moi. Et je suppose que tu es Liorah ?
- Exact. Alors que sais-tu sur nos adversaires ?
- Heu, je crois que Livvy a 13 ans, je l'ai aperçue une ou deux fois et elle maîtrise plutôt bien son talent. Je ne connaît pas Ciara. Et toi ?
- Je n'en sait pas plus que toi...
- Par contre, j'ai une stratégie.
Elle chuchota dans l'oreille de Liorah le plan qu'elle avait muri cette nuit. La voix du présentateur interrompit le grand sourire de la Phaseuse.
- Chers prodiges de Foxfire ! J'ai le grand plaisir de vous souhaiter la bienvenue. Veuillez, s'il vous plait, rejoindre les gradins de l'autre coté du campus.

Elle regardèrent le premier combat double avec attention. Le second était un simple entre Télépathes. Après un match nul Liorah se pencha vers Maïwen et lui demanda si il pouvait y avoir un match nul entre double.
- Je ne pense pas mais dans le cas contraire ça serait très rare. Il y a peu de chance pour que cela nous arrive.
La voix du présentateur les coupa de nouveau.
- Et maintenant, j'appelle un double. Ténébreuse et Phaseuse contre Eclipseuse et Givreuse.
Liorah et elle échangèrent un regard.
- Je veux bien sûr parler deeeeeeee Liorah et Maïwen contre Livvy et Ciara !
Elle jaugea les deux filles qui descendirent dans l'arène en même temps qu'elles. La brune (Livvy) avait l'air sûre d'elle tandis que l'elfe délicate aux cheveux blonds qui se tenait à côté donnait une impression de fragilité.
Dernière modification par Lisdeja le sam. 21 sept., 2019 3:15 pm, modifié 1 fois.
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

Le premier tour s'était super bien passé. Il n'y avait pas eu de gros blessé. Il y avait certes quelques blessures mais rien de grave. Et selon Jenna, son match s'était parfaitement bien passé. Même si elle avait perdu le match, Jenna avait parlé à Simon; il lui avait même fait un clin d'oeil ! Elle s'en souvenait, son coeur s'était emballé et la sensation qu'elle avait ressenti dans son ventre lui avait pensé qu'elle allait exploser (de joie). Le souvenir de ses bras autour d'elle, de sa bouche près de son oreille, de sa voix délicieuse la faisait frissonner de plaisir...
Soudain, Jenna se heurta à quelqu'un.
- Tu peux regarder où tu vas ? s'énerva Wellan.
- Désolée, marmonna-t-elle.
- Et je te rappelle que tu as passé ta chambre, au cas où tu serais paumée dans ta propre maison.
- Ah tiens oui c'est vrai.
Wellan leva les yeux au ciel et s'en alla. Jenna se retourna et se dirigea vers sa chambre. Elle posa son sac contre le mur et se laissa tomber sur le dos, sur son lit. Installée en croix, elle se sentait bien.
La soirée et la nuit passèrent très vite. Jenna ne parla au repas que pour raconter son match dans les grandes lignes et sans dire ce que lui avait dit Simon. Elle s'endormit rapidement et le lendemain elle était lucide et en pleine forme, même pour juste regarder les match du deuxième tour.

A Foxfire, Jenna retrouva ses amies Céline et Ylyana. Lorsque le présentateur les y convia, elles se dirigèrent vers l'arène. Jenna s'assit à coté d'Ylyana et avait deux places libres à sa gauche. Le Vociférateur rappela les règles.
- Les places sont libres ? demanda quelqu'un derrière la jeune fille.
Elle sursauta légèrement et se retourna avant d'acquiescer. Un garçon brun s'installa à coté d'elle et un autre s'assit encore à coté. Le présentateur appela les premiers adversaires.
- C'est pas vrai, grogna le voisin de Jenna, Corentin Trado. J'ai vraiment pas de chance !
L'autre rigola. Corentin se leva.
- Souhaitez-moi bonne chance.
- Bonne chance. Tu as réussit hier, tu vas y arriver, répondit Jenna.
- Corentin Trado ! appela le présentateur une seconde fois.
- Allez vas-y, l'encouragea son ami.
Corentin partit en direction du centre de l'arène, suivit des yeux par Jenna, Ylyana et Céline. L'autre garçon prit la place de son ami pour se rapprocher de Jenna.
- Salut, dit-il.
- Salut, répondit-elle en quittant Corentin des yeux pour regarder son voisin.
- Elleana ne t'a pas trop crié dessus après votre défaite ?
- Non, elle en avait plutôt après Corentin.
- Ça ne m'étonne pas vraiment.
- Et toi ? Corentin ne t'a pas enguirlandé quand il a apprit que tu t'étais fait bêtement tirer dehors ? demanda-t-elle en regardant le match qui se déroulait sous ses yeux tout en jetant des regards à son voisin.
- Bêtement ? C'était rusé. Et qui dit que je ne me suis pas laissé faire ?
- Ton visage quand je me suis retournée pour t'attraper.
- J'ai peut-être feint d'être étonné.
- Bien sur, ironisa Jenna en levant les yeux au ciel.
Il la fixa et lorsqu'elle s'en rendit compte, elle le regarda.
- D'accord. (Il se tourna vers elle sur son siège.) Moi, Simon Bryan Grey, avoue avoir été pris au dépourvu par Jenna Saphor hier. Ça te va ?
Elle rigola.
-Oui. Simon Bryan ? C'est ton deuxième prénom ?
- Oui. Tu en as toi ?
- Jenna Amy Mary.
- Jenna Amy Mary... répéta Simon, songeur.
Son interlocutrice se reconcentra sur le match. Soudain, Céline pointa les adversaires du doigt.
- Il a gagné ! s'exclama-t-elle. Corentin a gagné !
- J'avais dit qu'il y arriverai, dit Jenna.
Quelques instants plus tard, Corentin arriva derrière eux, tout content.
- Bravo ! s'exclama Ylyana.
- Merci, sourit-il.
- Ouais, félicitations bro, dit joyeusement Simon à son meilleur ami.
- Merci. Eh ! C'était ma place ! remarqua Corentin.
- Je sais mais Mademoiselle Saphor m'a tellement supplié de lui tenir compagnie que je n'ai pas su dire non.
- QUOI ?! s'insurgea l'intéressée. N'importe quoi !
- Je rigolais ! (Il regarda son ami.) Il y a une place libre à coté de moi si tu veux.
- Je sais.
Corentin s'installa à coté. Jenna remercia silencieusement le ciel d'avoir laissé Simon à coté d'elle.
Dernière modification par Vanouche le mer. 25 sept., 2019 2:13 pm, modifié 1 fois.
Foster-Caldin

Profil sur Booknode

Messages : 326
Inscription : lun. 10 juin, 2019 11:20 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Foster-Caldin »

C'était le jour de la deuxième Manche elle venait de rejoindre Jenna et celine après avoir été éliminée hier au premier tour:Jay avait réussi à rester dans le cercle tout en faisant sortir Bolly sous le regard admirateur de sa coéquipière et celui haineux de John. Le jeune psyonipate avait été expulsé de la zone par une habile ruse de la jeune fille mais une rafale dans les genoux l'avait fait chuter laissant Jay et Bolly face à face. Céline et elle échangèrent un regard lorsque Simon et Corentin vinrent s'assoir près de leur amie . Corentin partit pour la deuxième manche. Simon et Jenna se retrouvèrent alors côte à côte à parler .
-Alors comment ça c'est passé avec Jay? Demanda son amie avec un sourire en coin.
-Céline.... On a juste participé au tournoi ensemble, répondit elle en partant d'un fou rire contagieux qui bientôt atteint Jenna , Simon, Céline et Corentin qui avait gagné son match et s'était rassi à côté de Simon.
marinealex30

Profil sur Booknode

Messages : 128
Inscription : mer. 15 nov., 2017 9:55 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par marinealex30 »

Elle l'avait vu
Son frère
Juste la nuit avant le Tournoi des Talents
Il lui avait dit qu'il croyait en elle. Qu'elle était capable de gagner. Elle avait pleuré. Seule dans sa chambre. Elle savait que sa mère l'avait entendu. Elle avait entendu des pas derrière la porte. Le lendemain, elle avait participé au Tournoi des Talents Elle, Tanis Shida, avait gagné la première Manche.
Elle avait combattu un éclipseur du nom de Keely. Keely, c'était le seul mec qui lui adressait la parole. Et il fallait qu'elle combatte le seul mec qui supportait son mutisme ou son langage agressif. Avant de se battre contre Keely, Tanis avait observé l'affrontement de Corentin, Elleana, Jenna et Simon. Et quand Simon prit Jenna dans ses bras, Tanis n'avait pas pu empêché son cœur de se serrer.
Elle avait gagné dans les premières secondes. Dès que le présentateur avait annoncé le départ, Keely avait aussitôt disparu. Paniquée, Tanis l'avait instillé instantanément. Au bout de quelques secondes, Keely était réapparu, inconscient sur le sol. Sans réfléchir, elle l'avait attrapé et jeté hors du cercle. Victoire pas très glorieuse, mais une victoire quand même.
Aujourd'hui, c'était la deuxième Manche. Elle regarda le tableau des participants. Oh non.
Si Tanis n'avait pas d'amis, elle avait des ennemies. Et une de ses ennemies se nomme Ricka, une fille complètement folle de Fitz Vacker et qui se servait de son talent de Technopathe pour brutaliser les autres. Et Tanis allait l'affronté avec Hilt, un Psionipathe. Et elle, elle avait choisit une fille au hasard qui s'appelait Lihona.
Debout dans le cercle, Ricka devant elle, Tanis essaya de se calmer. En vain. Ricka sourit:
- Je paris que tu vas perdre… comment c'est déjà ton prénom? Tarline?
- Je m'appelle Tanis, répliqua l'intéressée en bredouillant juste avant que le présentateur hurle un "c'est partit"
- Meurt, éclipseuse
Et oui, éclipseuse. En vrai, Tanis était Instillatrice mais elle avait trop honte de son talent. Alors, elle s'est fait passé pour une éclipseuse toute sa vie.
Une bombe atterrit à ses pieds. L'œuvre de Ricka. Une explosion la propulsa en l'air.
Elle allait sortir de l'arène
Mais, alors que tous semblait perdu, des mains l'agrippèrent. C'était Lihona:
- Tout va bien? demanda cette dernière
Tanis sourit. Elle avait bien fait de choisir une Rafaleuse si naïve. Lihona la reposa au sol. Au même moment, Hilt fit apparaître une bulle qui propulsa Lihona hors du cercle. Tanis l'évita de justesse. Elle se retrouva seule devant une Technopathe et un Psionipathe. Elle trembla quand elle se rendit compte que la victoire était impossible. Tanis revit son grand frère, Tenhy, lui dire qu'il croyait en elle. Qu'elle était capable de gagner. Alors que des larmes coulaient le long de ses joues, elle laissa éclater son pouvoir. Ricka et Hilt se retrouvèrent à genoux, la tête dans les mains, en train de hurler. Les spectateurs se levèrent, choqués. Tanis écarquilla les yeux. Elle venait de révéler à tout le monde son talent d'Instillatrice...
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

Quand elle rentra chez elle, Jenna était aussi contente et excitée que la veille, voire plus. Ils avaient beaucoup parlé, Simon, Corentin et elle. Enfin, surtout Simon et elle. Leur conversation avait porté sur un peu tous les sujets. Par exemple, elle connaissait chaque membre de sa famille, savait ce qu'il aimait, ce qu'il faisait en dehors des études, elle savait qu'il était chrétien et issu d'une famille de tradis (d'où la chrétienté) et que ses amis le traitaient de BCBG malgré le fait que tous les elfes sont riches. D'accord ; il s'habillait particulièrement bien...
Elle était enchantée par l'idée qu'il puisse devenir son ami. Sa journée s'était super bien passée et la joie ne semblait plus vouloir la quitter. Ce que sa mère ne manqua pas de remarquer.
- Tu es bien gaie aujourd'hui, dit-elle quand elle la trouva dans sa chambre pour préparer ses affaires pour aller dormir chez Ylyana. Que t'arrive-t-il ?
- Rien... Je me suis bien amusée c'est tout.
- Vraiment ? la taquina Victoire. Moi je dirais plutôt qu'il y a un garçon...
Jenna rougit et se cacha derrière un chemisier. Sa mère se leva, sortit et revint quelques minutes plus tard.
- Alors ? demanda-t-elle en s'asseyant sur le lit.
- Alors quoi ?
- Tu as rencontré un garçon ? Tu es joyeuse comme si tu étais amoureuse, expliqua-t-elle en lui tirant gentiment la joue.
- Maman... s'indigna Jenna en se dégageant.
- Oh allez quoi. C'est quelque chose qu'on dit à sa mère, non ? Alors ?
- Ok.
- Ah !
- Il y a bien un garçon... avoua la jeune fille. Simon.
- Mmm...
- Je lui ai parlé pour la première fois en sport. On était dans la même équipe.
- C'était quand ?
- Au début de l'année. Et mon premier - et seul - match du Tournois des Talents, c'était contre lui. C'était la deuxième ou troisième fois que je lui parlais.
Jenna mentait, elle en était consciente. C'était la cinquième fois. Mais les autres fois étaient insignifiantes. Excepté le jour où elle l'avait bousculé dans le couloir, le jour de leur vraie rencontre...

*

Jenna finissait son cours avec Sir Televan, le mentor qu'on lui avait assigné pour les cours d'Univers. Il venait de lui dire que son travail était décevant.
- C'est presque une catastrophe, Mademoiselle Saphor ! Pour votre niveau, c'est lamentable ! Vous ne vous êtes pas investie dans ce devoir. "55 Cancri est une étoile binaire située à une distance d'environ 40 années-lumière du Soleil, dans la direction de la constellation zodiacale du Cancer. Sa lumière est rose pâle." C'est tout ? Vous ne pouvez rien dire d'autre ? Cela me peine de voir un tel travail avec votre nom, Mademoiselle. Vous me referez ce devoir pour le prochain cours.
- Bien Sir Televan. Je m'appliquerai à rendre un travail satisfaisant.
- Je n'en attends pas moins de vous. Sortez à présent.
Jenna récupéra son devoir et sorti, mécontente d'avoir des devoirs en plus. Elle ferma la porte derrière elle et partit à grands pas vers l'atrium. Elle marchait tête baissée et chiffonna sa feuille rageusement. Soudain, elle se cogna à quelqu'un et laissa tomber son devoir. Elle se baissa pour le ramasser en marmonnant pardon. L'autre fut plus rapide et attrapa la feuille avant elle. Jenna daigna enfin le regarder.
Il était beau. Vraiment beau. Ses cheveux châtains soyeux avaient l'air doux, ses yeux étaient d'un azur magnifique et son visage à lui tout seul le rendait superbe. Il était un peu plus grand qu'elle, d'une demi-tête environ.
- Salut, dit-il simplement.
- Salut. Désolée de t'avoir foncé dessus. Je peux... heu... avoir ma feuille ?
- Pourquoi tu l'as chiffonnée ?
- Mon Mentor n'était pas satisfait et je dois le refaire. Disons que... ça ne m'a pas vraiment plut.
Le beau brun ouvrit la feuille et la lut brièvement.
- Non, c'est bien. J'aurai peut-être fait une recherche plus approfondie par contre. La position exacte par exemple.
- Je vais le faire. Mais je n'avais pas beaucoup de temps.
- Tu es... Jenna c'est ça ? demanda-t-il.
- Oui. C'est écrit. Sur ma copie.
- Je sais. (Il l'a regarda d'un air amusé.) C'est là que je l'ai vu.
- J'aurai du m'en douter, tu n'es pas devin, marmonna la jeune fille en fixant ses pieds.
L'autre rit et lui tendit son devoir.
- Ce fut un plaisir de discuter avec toi Jenna Saphor. La prochaine fois, regarde devant toi, lui conseilla-t-il en souriant.
Jenna rougit légèrement.
- Oui.
Il la doubla puis se retourna, juste derrière elle.
- Au fait ! (Elle se retourna.) Je m'appelle Simon. Simon Grey.
Il fit volte-face et partit dans la direction d'où venait Jenna. Elle le regarda partir. Puis elle se ressaisit et reprit son chemin.

*

- Et alors ? demanda malicieusement sa mère.
- Eh bien, il est très beau. Et je crois qu'on est devenus amis aujourd'hui. On a beaucoup parlé.
- Ah ah ! Tu craques pour lui ? la taquina-t-elle.
Jenna hocha la tête.
- Depuis cette séance de sport, à peu près.
- Presque une demi-année alors.
- Oui.
- Je suis contente que tu m'en ais parlé. Même si je t'ai un peu forcé la main... Je ne dirais rien à ton père si tu veux.
- Merci.
- Allez, bonne soirée avec tes copines. Ne vous couchez pas trop tard, vous avez cours demain.
- Oui oui.
Victoire sorti et laissa la jeune fille finir son sac.
*

- Les prodiges auxquels j'ai assigné le numéro un, venez à ma droite, ordonna Lady Damao, la Mentore de sport. Ceux auxquels j'ai dit « deux », à ma gauche. Allez !
Les élèves concernés se déplacèrent, dont Jenna. Lady Damao appela les 3, 4, 5 et 6. Jenna s'avança vers l'emplacement du groupe deux. Céline était un et Ylyana, cinq. Dans le groupe des deux, elle trouva deux filles et un garçon.
- Salut, dit la première fille, une blonde aux yeux si clairs qu'ils étaient presque transparents. Je m'appelle Erika. Je suis ambitieuse et je veux qu'on gagne.
- Ah... risqua timidement Jenna qui trouvait qu'Erika était une peste.
L'autre fille prit les épaules de la première pour l'écarter.
- Excuse-là, dit-elle en secouant ses cheveux auburn coupés au carré. Elle est toujours très directe. Je suis Rowena et toi ?
- Jenna. Enchantée.
- De même. Et toi ? demanda-t-elle au garçon. Tu t'appelles comment ?
- Carlo.
- D'accord. Tiens voilà un retardataire.
Dès qu'Erika le vit, elle remit ses longs cheveux en place. Il semblait, à l'expression de son visage, qu'elle voulait mettre le grappin dessus. Jenna se retourna. Elle l'avait déjà vu... Elle se rappelait parfaitement ce visage parfait et ces beaux yeux azur. Simon Grey.
- C'est là le groupe deux ? demanda-t-il.
- Oui c'est là, dit Erika avec un sourire qui se voulait enjôleur.
Elle lui tendit la main.
- Erika.
- Ah. Bonjour. (Il lui serra la main.) Simon.
- Très beau prénom.
- Merci.
- Carlo, se présenta le garçon, qui n'était visiblement pas très bavard.
- Moi c'est Rowena, dit la jolie elfe. Et voici...
- Jenna, la coupa Simon.
Erika les regarda tour à tour.
- Vous vous connaissez ?
- On s'est déjà croisés, répondit le jeune homme.
- Ah.
Erika remit ses cheveux en place et ouvrit la bouche pour ajouter quelque chose mais Lady Damao appela les prodiges. Elle leur expliqua le principe de l'exercice. Courir en ligne droite sur 15 mètres, de la bande antidérapante bleue au plot rouge, et revenir en courant au point de départ, tout ça en tenant en lévitation un bâton de relais. Après le retour du premier, le deuxième devait partir.
- En file indienne ! Eeeeet... Partez !
Les premiers de chaque ligne partirent en courant, encouragés par le reste de leurs équipes. Jenna qui maintint le bâton en l'air pendant qu'elle partait comme une fusée. Elle se donna à fond. Arrivée au plot, elle le contourna et sprinta le plus vite possible, ne ralentissant qu'après avoir passé le bâton à Rowena. Mais l'élan l'emporta trop loin. Jenna cria et tenta de freiner en catastrophe mais elle percuta Simon de plein fouet. Sous le choc, Simon attrapa Jenna par les épaules, recula de quelques pas et tomba sur le dos, entrainant la jeune fille dans sa chute (ou plutôt entrainé). Le choc de cette dernière fut amorti par le corps de Simon. Jenna reprit rapidement ses esprits se redressa, mais Simon se tenait toujours à elle.
- Je suis désolée !
Il haletait mais il se mit soudain à rire et laissa tomber sa tête sur le sol.
- Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle ! s'offusqua Jenna. Tu aurais pu te faire mal !
- C'est une manie chez toi de foncer dans les gens ?
- Quoi ?
Devant son incrédulité, Simon rit de plus belle.
- Je crois que tu m'avais bousculé quand on s'est rencontrés ?
Jenna rougit, se releva et tendit la main au jeune homme pour l'aider à se relever. Il accepta son aide et s'épousseta le dos tant bien que mal. Il s'approcha de Jenna et lui chuchota à l'oreille :
- Et Erika te fusillait du regard...
- Quoi ? Pourquoi ?
Simon haussa les épaules en souriant.
- Dépèche-toi Simon, Erika va arriver ! l'appela Rowena.
L'instant d'après, la blonde arrivait et Simon partait.
- On va gagner ! Il est super rapide ! s'écria Rowena, ne s'apercevant pas que son amie jetait des regards noirs à Jenna.
- Allez Simon ! 'encouragea Carlo.
- Ouais !!! s'écria l'équipe quand Simon passa la bande bleue.
- Tu es le meilleur ! lui dit Erika avec des yeux de biche.
Jenna comprit pourquoi Erika ne l'aimait pas. Lady Damao leur dit qu'elle avait un contretemps et qu'ils devaient retourner dans les vestiaires pour se changer. En passant devant elle, Erika menaça Jenna :
- Ne l'approche plus !
- Je ne l'ai pas fait exprès !
Céline arriva.
- Qu'est-ce qu'il y a ?
- Elle pense que je drague Simon, alors que pas du tout !
- C'est le genre de fille qui n'aime pas la concurrence.
- J'avais cru comprendre, marmonna la jeune fille.
Rowena les rattrapa.
- Super course Jenny ! N'écoute pas Erika, elle déteste qu'on lui « vole » le garçon qu'elle veut se mettre en poche. A la prochaine !
- Salut !
- Elle a l'air sympa cette Rowena, remarqua Céline.
- Elle l'est, affirma sa meilleure amie.
- Eh ! les appela quelqu'un derrière elles.
Elle se retournèrent. C'était Simon.
- Tu as réussi ton devoir d'Univers ? demanda-t-il.
- Oui, j'ai suivi ton conseil.
- Content de le savoir, sourit-il. Ah, et ne fait pas attention à Erika, elle n'en vaut pas la peine.
Sur ces mots, il rejoignit ses amis et elle vit Erika la fusiller du regard un peu plus loin. Jenna lui répondit par un sourire moqueur et la peste blonde parut choquée.

*

Si Erika avait su à l'époque ce qu'il s'était passé ses derniers jours, elle n'en serait pas revenu. Jenna sourit en bouclant son sac en repensant à la tête d'Erika ce jour-là.
En y réfléchissant, elle était contente d'en avoir parlé à sa mère. Elle laissa la lumière l'emporter vers la maison de son amie.
Dernière modification par Vanouche le lun. 28 oct., 2019 3:32 pm, modifié 1 fois.
marinealex30

Profil sur Booknode

Messages : 128
Inscription : mer. 15 nov., 2017 9:55 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par marinealex30 »

Elle n'en croyait pas ses oreilles. Alors que Lihona avait perdue, Hilt gagné et que Ricka était en train de se battre, Keely l'avait rejoint et n'avait pas dit aux organisateurs que Tanis était une instillatrice! Et il avait même demandé aux organisateurs de garder Tanis dans le touroi! Assit dans les gradins, juste à côté d'elle, Keely lui sourit:
- Je n'allais pas te dénoncer, tu es mon amie
- Bah moi non, alors tu pourrais pas partir, s'il te plaît?
Mais Keely ne bougea pas. Son sourire ne disparut pas, au contraire.
- Pourquoi, je te dérange tant que ça?
- Oui, t'es saoulant et puis, il y a plein d'autres filles qui veulent faire ami-amie avec toi
- Oui mais elles ne sont pas aussi exceptionnelles que toi
Ces mots touchèrent profondément Tanis mais elle n'en montra rien. Son regard glissa vers Simon qui la fixait aussi. Tanis détourna vivement le regard, les joues en feu.
- Dit Tanis, demanda Keely, comment as-tu fais pour te faire passer pour une éclipseuse pendant tout ce temps?
Tanis hésita à lui avouer la vérité. Puis, elle se rendit à la conclusion qu'elle pouvait. Car Keely était si naïf et fidèle qui ne divulguerait sûrement pas son secret:
- D'acccord. Maintenant, observes
Tanis se concentra sur son talent. Elle le sentait frémir, excité à l'idée de faire du mal. Mais elle le domina, tant et si bien qu'elle arriva à le réduire et à instiller à un endroit précis du cerveau de Keely. Ce dernier sursauta:
- Tanis, mais… tu as disparus! Pour de vrai! Comment tu fais ça?
Tanis arrêta d'instiller et avoua:
- J'instille une partie de ton cerveau, celle de la vue. J'arrive à manipuler, grâce à une perturbation liée à la douleur, ta vision pour que tu ne puisse plus me voir
- C'est énorme! Je n'ai jamais vu une Instillatrice être capable de ça! Tu es géniale!
Tanis sourit et son regard glissa encore vers Simon. Lui aussi la trouvait-il géniale? Non, Jenna était mieux. Beaucoup plus extraordinaire. En voyant le visage peiné de sa nouvelle amie, Keely lui demanda:
- Tu aimes Simon, non?
Tanis rougit:
- Cela se voit tant que ça?
Keely lui sourit et lui caressa la joue
- Et comment! On lit en toi comme dans un livre ouvert!
Tanis sourit elle aussi. Keely lui rappelait étrangement son frère. Cette façon de la faire sourire, même quand elle était triste. Cette fidélité et cette complicité. Soudain, la voix du présentateur résonna:
- Belle victoire de Darryl Krift contre Ricka Lamton! Et maintenant, voici deux des seuls Instillateurs de Foxfire! Je nooooooooomme… Solex Jill et Tanis Shida!
Le sang de Tanis se glaça. Elle connaissait à peu près Keely, Hilt et Ricka quand elle les a affronté mais là… elle ne connaissais absolument pas ce Solex et il ne lui inspirait pas confiance. Elle descendit dans l'arène.
Solex était un garçon brun, les yeux bleus et l'expression froide. Il se positionna dos à Tanis, perturbant cette dernière.
- Et c'est partit!!! hurla le présentateur
Mais aucun des deux ne bougea. Tanis finit par se jeter sur Solex, se disant que, de toute façon, ce dernier ne la verrait pas arriver. Grosse erreur. Solex se retourna vivement au dernier moment et crocheta la jambe de Tanis qui se ramassa au sol. Avec une vitesse étonnante, il chopa la jambe de l'Instillatrice et commença à la traîner vers l'extérieur du cercle. "Pourquoi ne m'instille-t-il pas?" se demanda Tanis. Elle commença à l'instiller mais Solex l'instilla doucement à son tour, l'air de dire "si tu m'instille, je te renvois la pareille". Tanis opta donc pour les coups de pied. Mais rien à faire: Solex était plus fort. Arrivés à la limite du cercle, Tanis ferma les yeux et pensa à son frère. Ca fait aussitôt son effet. Au dernier moment, Tanis envoie son pied dans le pli de la jambe de Solex. L'instillateur hurla et tomba à genoux. Genoux en dehors du cercle.
- Tanis Shida est déclarée vainqueur!
Tanis se releva, les joues rouges. Solex était fou de rage, mais ne fit rien. Il resta à genoux. Tanis lui tendit la main. Mais Solex ne bougea toujours pas. Tanis s'énerva:
- C'est bon, tu vas pas continué à faire la gueule quand même!
C'était la phrase de trop. Solex croisa le regard de Tanis. Aussitôt, cette dernière sentit une violente douleur lui vriller le crâne et elle hurla, avant de s'évanouir…
Foster-Caldin

Profil sur Booknode

Messages : 326
Inscription : lun. 10 juin, 2019 11:20 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Foster-Caldin »

Jenna et Simon s’étaient beaucoup rapprochés depuis le début du tournoi, mais Ylyanna craignait pour son amie. Le deuxième tour était fini et sa journée à Foxfire aussi, elle prit son cristal de foyer et entra dans le rayon lumineux. Arrivée dans le jardin de Bloomfyx une idée lui vint, elle courut dans sa chambre attrapa son transmetteur et murmura « Corentin Trado» Le visage étonné du jeune homme apparut sur l’écran
« Tu peux passer chez moi s’te plait, dit-elle à la grande surprise de ce dernier, c’est important »
« OK, fit-il, j’arrive »
La jeune fille alla se changer et se recoiffer quand un éclair lui parvint du jardin “c’est surement Corentin “ pensa-t-elle .Ylyanna descendit les marche 4 à 4, pris une assiette de cookie dans la cuisine et se rua dans le jardin ou elle trouva Corentin occuper à discuter avec Ronie, sa petite sœur.
-Salut, ça va ?dit-elle en s’avançant, désolée de t’avoir pressé mais je tenais à t’en parler.
-Ylyanna !s’écria Ronie qui se jetait dans les bras de sa grande sœur
-Eh ben, elle avait hâte que tu rentres. T’inquiète ça ne me gêne pas, dit Corentin en riant. Bon tu voulais me parler, que ce passe-t-il ?
Elle posa sa sœur et fit signe au jeune homme de la suivre jusque dans sa chambre ou ils s’assirent sur son lit.
-C’est pas très facile à dire mais bon il faut que je sache. Qu’est-ce que Simon ressent pour Jenna ? Tu es son meilleur ami et je ne voyais personne d’autre à qui demander ça.
-Oui je confirme ça doit pas être facile, mais je pose quand même une condition : tu dois d’abord me dire pourquoi cette question ?
-Promet moi que tu ne diras rien, elle attendit qu’il hoche la tête et continua, Jenna aime Simon et je ne veux pas qu’il lui brise le cœur alors s’il ne ressent rien pour elle je préfère la prévenir avant.
-Oui je comprends, dit-il avec un soulagement qui n’échappa pas à la jeune fille, je ne sais pas on ne parle pas de ca mais sache que s’il ne l’aime pas il ne cherchera pas à se moquer d’elle.
-Merci, merci beaucoup. Sans vouloir te presser les filles vont arriver et si elles te voient elles risquent de me poser des questions et Jenn ne me le pardonneras pas si elle sait que je t’en ai parlé.
-De toute façon mes parents vont s’inquiéter si je ne rentre pas, alors à demain .Et je te préviens si j’ai du nouveau.
Il présenta son cristal a la lumière et disparu ,Ronie déboula dans la chambre de sa sœur en brandissant une lettre écrite par Simon ,elle lui donna la lettre et sortit de la chambre avec l’assiette de cookie .
Jules-cesar

Profil sur Booknode

Messages : 747
Inscription : dim. 02 déc., 2018 10:09 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Jules-cesar »

Ce texte a été supprimé.
Dernière modification par Jules-cesar le lun. 28 oct., 2019 4:47 pm, modifié 1 fois.
Jules-cesar

Profil sur Booknode

Messages : 747
Inscription : dim. 02 déc., 2018 10:09 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Jules-cesar »

Ce texte a été supprimé.
Dernière modification par Jules-cesar le lun. 28 oct., 2019 4:48 pm, modifié 1 fois.
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

- Jenna j'ai quelque chose à te montrer, lui dit Ylyana quand l'Hydrokinésiste arriva chez son amie. Céline est déjà là mais je t'attendais pour vous le montrer.
- On va dans ta chambre ?
- Oui pour être tranquilles. Après on pourra sortir si vous voulez.
- D'accord.
Les deux jeunes filles se rendirent dans la chambre d'Ylyana où elles retrouvèrent Céline.
- Alors, dit cette dernière. Tu nous dis ce qu'il y a ?
- Attends, répondit l'hôte en fermant la porte de sa chambre.
Elle sortit un papier de sa poche.
- Ma sœur m'a apporté ça un peu avant que vous arriviez.
Céline attrapa un coussin sur le lit de son amie et s'allongea sur le ventre sur la douce moquette qui recouvrait le sol. Jenna l'imita et posa la tête sur ses mains, appuyée sur les coudes. Ylyana les rejoignit au sol et déplia la feuille. Elle la posa devant elle et la lissa du plat de la main.
- Regardez, dit-elle.
Céline et Jenna se penchèrent pour lire le papier. L'écriture paraissait appliquée mais moyennement bien écrit.
- C'est une écriture de garçon, ça, remarqua Céline.
- Quel préjugé ! Mais c'est vrai, admit Jenna.
- Lisez, ordonna gentiment Ylyana.

Etude Multiespèces
Sujet : Vous êtes un émissaire et vous devez convaincre un gobelin réticent de protéger la personne la plus chère à votre cœur car elle s'est fait des ennemis. Présentez votre devoir sous forme de lettre.

Monsieur Ertis,

Avez-vous jamais ressenti le besoin vital de protéger quelqu'un, même au péril de votre vie ? Une personne tellement importante à vos yeux que vous ne pourriez vivre sans elle ? Que feriez-vous si un jour elle vous disait qu'elle avait mis en colère une personne dangereuse et violente, et que vous deviez partir loin sans pouvoir l'emmener avec vous ? Vous chercheriez quelqu'un de confiance qui puisse la protéger.
Eh bien c'est exactement ce que je vous demande. Je suis émissaire et je dois partir en mission secrète dans peu de temps. Mon absence durera plus de deux semaines. Mais j'ai peur, voyez-vous. Selly est si petite, si fragile et elle m'a raconté se faire embêter par des grands dans son école. Mon devoir de grand frère ne m'a pas quitté bien que je sois émissaire. Mais je dois partir, je n'en ai pas le choix. Et je ne peux me résoudre à la laissez seule. Je sais que vous êtes un gobelin et c'est pourquoi je vous demande, je vous supplie de bien vouloir assurer sa garde et sa protection pendant mon absence. Je vous serais infiniment reconnaissant.
En espérant votre accord,
Cordialement,
Simon Grey


- Simon Grey ? Il est doué, dit Céline lorsqu'elle eut fini de lire la lettre.
- Oui, approuva Jenna. C'est... émouvant cette façon de vouloir protéger sa sœur. Il s'est inspiré de la réalité.
Ses amies se tournèrent vers elle.
- Quoi ? Sa petite sœur s'appelle vraiment Selly.
- Depuis quand tu sais ça ?
- Depuis aujourd'hui. On a bien parlé pendant le deuxième tour.
- Oui on a remarqué que tu t'étais bien amusée avec ton petit copain ! la taquina Céline.
- Ce n'est pas mon petit copain ! s'indigna Jenna.
Soudain, on toqua. Les filles sursautèrent et se turent. Ylyana reprit ses esprits et lança :
- Ronie, je t'avais demandé de nous laissez tranquille.
- Ce... ce n'est pas Ronie, répondit une voix masculine derrière la porte.
Les jeunes filles se regardèrent et se précipitèrent toutes les trois pour ouvrir la porte. Celle-ci s'ouvrit sur un bel elfe châtains aux yeux bleu azur. Il se passa la main dans les cheveux.
- Simon ? s'étonna Ylyana.
- Qu'est-ce que tu fais là ? demanda Céline.
- Je... Corentin m'a dit qu'il avait perdu mon brouillon de devoir de multi-espèces ici.
- Corentin ?
- Il m'attend dehors. Vous l'avez ?
Jenna fut plus rapide que Céline. Elle alla chercher la feuille qui était au centre de la pièce. Céline recula pour que son amie puisse rendre la lettre.
- C'est bien écrit pour un brouillon, remarqua la jeune fille en le lui tendant.
- Merci. Corentin m'attend, il faut que j'y aille.
Quand leurs regards se croisèrent, le cœur de Jenna fit un bond dans sa poitrine. Puis il se retourna et s'éloigna en clignotant. Les filles rentrèrent dans la chambre mais Jenna resta dehors en disant aux autres qu'elle allait au toilettes. Elle ferma la porte et appela Simon qui était à quelques pas. Il s'arrêta, fit volte-face et la jeune fille le rejoignit rapidement.
- Heu... Ta sœur va bien ?
- Elle est un peu malade mais rien de grave. Pourquoi ?
- Parce que dans ton devoir tu dis qu'elle est fragile alors...
Il sourit en baissant les yeux puis les releva.
- Non elle va bien, ne t'inquiètes pas.
- D'accord. Il est bien ce travail. Mais j'aurai dit au gobelin qu'il était le seul en qui il faisait vraiment confiance à cause de sa trempe par exemple.
Simon sembla réfléchir un instant.
- Oui c'est une bonne idée. Chacun son tour.
- Pourquoi ?
- Quand on s'est rencontré, je t'avais donné un conseil pour ton devoir d'univers, tu te souviens ? Maintenant c'est ton tour.
- Oui je me souviens...
- Bon, il faut que j'y aille. A la prochaine Jenna !
- Salut.
Simon parti et Jenna rentra dans la chambre. Il avait dit son nom d'une façon... normale, mais pour Jenna, ça l'avait fait frissonner de plaisir.
- On peut savoir pourquoi Corentin est venu ici ? demanda-elle.
Ylyana rougit.
- Non.
- Oh tu as intérêt à nous le dire, menaça Céline.
Son amie secoua la tête.
- Rien de bien intéressant.
-Attends un peu qu'on t'ai refait le portrait, Givreuse, renchérit Jenna.
- La Givreuse te dit bien des choses, ma cocotte, répondit Ylyana en faisant apparaitre des cristaux de glace pointus.
- Non...
Céline et Jenna se précipitèrent sur la porte et s'enfuirent dans le jardin, poursuivies par leur amie et riant à pleine voix.
Jules-cesar

Profil sur Booknode

Messages : 747
Inscription : dim. 02 déc., 2018 10:09 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Jules-cesar »

Kaynil était perdu dans ses pensées, un nouveau était arrivé et semblait encore plus récitent à devenir un membre concret que ce petit blond mal coiffé qui était finalement reparti. Bien sûr il n'avait jamais rencontré ni l'un ni l'autre, on ne lui aurait pas permis, mais les rumeurs étaient suffisantes pour comprendre qu'ils n'étaient pas là de leur plein gré et des rumeurs ce n'était pas ce qu'il manquait par ici.
-KAYNIL !!!!!
Il sursauta, c'était Lady Gisela, cette pimbêche qui se prenait pour la reine du monde, mais un jour il la tuera lentement avec tout le plaisir qu'il se doit et il rigolerait bien. Mais là c'était un autre meurtre qu'il fallait préparer, ou plutôt un attentat. Il se retourna avec un sourire mielleux.
-Oui "votre Altesse" ? dit-il avec sarcasme.
-On part maintenant. lui répondit-elle sans prêter attention à son petit sourire en coin.
Kaynil prit son sac à dos et Lady Gisela lui lança une fiole de lumière de lumière d'Élémantine.
-On ne prend pas le risque d'être pistés. dit-elle en réponse à son regard interrogateur.
-Qui vient avec nous? murmura-t-il d'un ton sifflant.
-Vespéra, dit-elle sans savoir cacher le dégoût qu'elle lui inspirait, Ruy, et Alvar.
-Vespéra ?
-D'habitude on n'engage pas les sourds mais il semble qu'on ai fait une exception pour toi. répliqua-t-elle d'un ton venimeux.
Kaynil savait qu'il ne fallait pas jouer à ce petit jeu avec elle si il voulait la mettre en confiance, il se tut donc et attendit l'arrivée des autres.
-Ils sont tous là ? interrogea froidement Vespéra.
Lady Gisela acquiesça et après avoir traversé le rayon lumineux, ils se retrouvèrent tous devant Foxfire. C'était à Kaynil de jouer maintenant. Une fois dans l'école grâce à quelques tours de passe-passe (après tout, la mort de six gobelins n'était pas importante ? Si ?, il éclata d'un rire glacial, et ce lieu était parmi les mieux protégés se dit-il ? Il n'eut aucun mal à trouver la salle ou se trouvaient tous les élèves rassemblés et lança un étoile d'un air désinvolte qui trancha la tout net la gorge de Lady Alexine. Satisfait de son entrée, il lança un explosif dans la salle et sorti en lévitant avec calme, fidèle à lui même. Il jubilait.
Dernière modification par Jules-cesar le mer. 11 déc., 2019 1:54 pm, modifié 1 fois.
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

Jenna était en Hydrokinésie avec Lady Corolia et Elleana lorsque l'explosion retentit. Il y avait une "pause cours" entre le deuxième et le troisième tour du Tournois des Talents pour que les prodiges se "reposent". Elleana regarda Jenna, une figurine d'eau suspendue en l'air.
- Qu'est-ce que c'est ? demanda-t-elle.
- Je ne sais pas.
- Ce doit être une explosion en cours d'alchimie, intervint Lady Corolia. Nouvel exercice les filles, on va jouer les pompiers.
Elles sortirent toutes les trois de la salle. Le cours d'Hydrokinésie n'était pas très loin de la cour. En peu de temps, elles furent sorties. Elles s'arrêtèrent net au lieu d'aller vers le bâtiment d'alchimie. Le gymnase s'était écroulé sans bruit et seules les ondes de choc avait alerté les Hydrokinésistes. La bombe avait raflé les murs et le toit s'était effondré, faute de support. Lady Corolia et Elleana se précipitèrent vers le bâtiment. Certaines personnes commençaient à sortir des decombres, certains toussant, d'autres pleurant, d'autres encore étaient tellement choqués qu'ils n'avaient aucune expression ou semblaient sur le point de vomir. Lady Corolia et Elleana aidèrent les survivants à sortir mais Jenna vit des ombres s'avancer vers le bâtiment du Niveau Un. Le chemin le plus court pour aller voir le Magnat Leto passait par là cafétéria. Prise d'un élan d'héroïsme qu'elle ne se connaissait pas, Jenna s'élança vers le réfectoire. Elle était à mi-chemin lorsque le Niveau Un sauta à son tour, dans une deflagration aussi bruyante que celle de la halle, c'est à dire, silencieuse. La jeune fille ouvrit la porte, de rua à l'intérieur et s'arrêta. Il y avait à l'autre bout de la cafétéria, un jeune homme qu'elle n'avait jamais vu à Foxfire. Il avait les cheveux attachés en une demi-queue et devait avoir environ 16 ans. Malgré ses cicatrices et son air dément, il était plutôt séduisant. Ils se fixèrent un instant puis il rit.
- Où vas tu comme ça poupée ? Que croyais tu pouvoir faire ?
Jenna ouvrit la bouche mais aucun mot ne franchit ses lèvres.
- Tu as perdu ta langue ? se moquait l'autre.
- C'est toi qui a fait ça ?
- Oui. Et j'en suis plutôt fier.
- Pourquoi ? Pourquoi détruire Foxfire ?
- Eh bien vois-tu ma jolie, tout le monde n'est pas comme toi. Tout le monde n'a pas accès à une éducation ou des parents aimants. Ces cicatrices... c'est mon père qui me les a faites, cracha l'inconnu avec véhémence.
Il s'approcha en parlant.
- La société parfaite des Elfes a rejeté mon mon père et voilà ce qu'il en résulte : un fils inconnu, même pas déclaré, qui doit subvenir seul à ses besoins.
Jenna remarqua un bandeau sur son bras avec un oeil blanc dessiné dessus. C'est un Invisible !
- En détruisant Foxfire, j'atteint cette société qui déteste les gens comme moi. Et, vois-tu, ce sont les ordres.
Il eut un sourire dément qu'il perdit soudain. Il pencha la tête sur le côté.
- À présent que tu connais mes quatre vérités, il va me falloir me débarrasser de toi. Dommage, tu es plutôt mignonne, ajouta-t-il en sortant une étoile à lancer de sa poche.
Jenna recula d'un pas. Pourquoi diable n'etait-elle pas restée avec sa Mentore et Elleana ? Cet inconnu lui faisait peur.
- Je vais quand même ajouter que mon nom est Kaynil. Comme ça, tu sauras qui t'a tuée.
Il eut un rire glacial.
- Quel est ton nom ?
Jenna ne répondit pas. Kaynil lança une étoile en direction de la jeune fille qui ne sut comment réagir. Elle fut soudain projetée sur le sol par une force invisible et l'étoile se ficha dans le mur. Jenna tomba sur le côté et sa tête se claqua sur le sol. Ce qui l'avait poussée atterrit sur elle est apparût soudainement. C'était Simon.
- Tu as raison, poupée, jouons à cache-cache ! s'exclama Kaynil en sortant deux autres étoiles.
Allongée derrière une table, Jenna se releva à moitié. Simon porta la main à la tempe de la jeune fille.
- Ça va ? s'inquiéta-t-il.
Elle grimaça de douleur. Sa tête lui lançait. La table la plus proche d'eux s'envola et se projeta contre un mur. Si Simon n'avait pas tiré Jenna vers lui, elle se serait pris une étoile dans la poitrine. Elle poussa un cri. Ils se relevèrent rapidement. L'Invisible lança un autre projectile mais, usant de télékinésie, Simon souleva une table et l'étoile se planta dedans.
- Cours ! cria-t-il à Jenna.
Il poussa la table vers Kaynil qui l'esquiva d'un bond.
- Oh, tu es joueur, observa Kaynil. Ça me plaît.
Il éclata de rire comme si ça avait été une blague. Sinon couru, attrapa la main de Jenna et s'élança vers la porte.
- Eh pas si vite ! On commençait à peine !
Une table vola dans leur direction et Jenna poussa Simon qui tomba mais échappa au meuble. Ce ne fut pas le cas de Jenna, qui fut percutée de plein fouet et plaquée au mur par la puissance du choc. Elle s'effondra par terre.
- Jenna ! hurla Simon en accourant vers elle.
Il attrapa la jeune fille par les épaules et l'appela en vain.
- Oups, lança Kaynil. Il faut prendre soin des poupées pour ne pas les abîmer.
Il rit de nouveau. Il fouilla dans son manteau tandis que Simon s'agenouillait au sol et prenait Jenna dans ses bras. Du sang coulait de l'arrière de son crâne, tâchant les mains de Simon.
- Dommage que je n'ai pas de temps supplémentaire, j'aimerais bien rester un peu mais je dois faire sauter cet endroit. Au revoir !
Kaynil posa un objet sur le sol et partit en courant. Simon, tenantJenna inconsciente dans ses bras, rampa jusque sous une table où il se recroquevilla en protégeant la jeune fille du mieux qu'il put en faisant une barrière avec son corps. Il la serra fort au moment où la bombe faisait tomber les murs, suivis par le toit.

La table n'avait pas tenu. Un gros morceau de plafond était tombé dessus et ses pieds s'étaient rompus. Simon resta immobile, serrant Jenna contre lui, la table pesant sur lui, très fort. Il avait eu le souffle coupé par l'explosion et la poussière le faisait tousser. Il avait les côtes, les bras et les jambes meurtries mais il serra les dents et attendit qu'on vienne les chercher, trop épuisé pour tenter de soulever ce qui les emprisonnait. Jenna respirait faiblement et Simon avait beau appuyer dessus avec ses mains, la plaie ne voulait s'arrêter de saigner. Il y eu plusieurs moment où Jenna ouvrit les yeux mais, sûrement à cause de la douleur, elle s'évanouissait de nouveau peu de temps après. Enfin, quelqu'un appela.
- Il y a quelqu'un ?
- Là ! répondit Simon le plus fort qu'il put.
Il toussa et réessaya.
- Ici ! Vite...
Il sentit qu'on brassait les décombres. Il respira profondément quand le gros bloc fut enlevé, puis la table. Des mains le tirèrent pour le faire sortir mais il ne lâcha pas Jenna qui était sous lui.
- Non... (il toussa). Prenez-la...
- Allez mec, lâche la, on va la récupérer, répondit l'autre.
- Non... Elle, insista Simon, la voix defaillante.
- Ok ok.
Le jeune homme se mit sur le dos, le corps douloureux. Il sentit Jenna être éloignée de lui plus qu'il ne le vit : il avait les yeux obstrués par la poussière et les larmes. Il entendit Jenna gémir. Il était fatigué, meurtri. Des mains l'attrapèrent à son tour et il fut tiré des decombres.
- Vous avez de la chance d'être vivants tous les deux. On vous emmène à l'infirmerie. Est ce que tu es assez conscient pour me dire s'il y avait quelqu'un d'autre ?
- Personne, réussit à répondre Simon. Jenna... Jenna, murmura-t-il en se tortillant autant que le permettait son corps .
- T'inquiètes pas pour elle, mais plutôt pour toi. Tu saignes de partout.
Simon toussa et se laissa emmener.

Jenna se réveilla à l'infirmerie de Foxfire. Elle avait mal à la tête et au bras droit. Les souvenirs affluèrent et elle s'agita sur son lit. Elwin arriva auprès d'elle.
- Tout va bien, tout va bien. Calme toi.
- Simon...
- Il dort toujours. Tu as de la chance, c'est lui qui a l'air d'avoir tout pris lors de l'explosion. Il va s'en sortir, ajouta le médecin en voyant l'air affolé de sa patiente.
Il s'éloigna. Jenna regarda autour d'elle. Il y avait beaucoup de lits contenant un patient mais tous dormaient ou presque. A sa gauche dormait une fille aux cheveux noirs de son âge. C'etait... Taris ? Tinas ? Tanis ! Celle qui était la deuxième seule Instillatrice de Foxfire. Elle avait montré son talent caché à tout le monde le jour précédent. C'était une fille timide qui n'avait que très peu d'amis. Tanis avait une longue estafilade le long de sa joue, une autre sur son bras et surtout, un gros bandage autour de la taille. Jenna se retourna et vit que c'était Simon dans le lit à sa droite. Il dormait, le visage tourné vers elle. Elle l'observa pendant une dizaine de minutes, puis il ouvrit les yeux. Il l'aperçut et tenta de se relever mais son corps était trop douloureux. Il grimaça et se laissa retomber sur son oreiller.
- Ça va ? demanda-t-il.
- Oui. Mal à la tête un peu. Et toi ?
- Mal partout, dit-il sur un ton qui se voulait léger.
Il y eut un petit silence.
- Merci, souffla Jenna.
Il parvint à sourire.
- Si j'étais arrivé plus tôt, on ne serait pas là.
- Si j'étais restée avec Lady Corolia et Elleana, on ne serait pas là non plus. C'est ma faute. Je suis désolée, murmura-t-elle au bord des larmes.
- Non... C'est la faute des Invisibles. Ne pleure pas s'il te plaît, supplia Simon, ne supportant pas de la voir comme ça.
- Tu as vu dans quel état tu es ?! sanglota-t-elle.
- S'il te plaît...
Il fronça les sourcils dans une expression compatissante. Il tendit la main vers Jenna. Son bras gauche était plutôt valide.
- Si tu ne m'avais pas poussé, on se serait pris la table tous les deux et on ne serait plus là pour en parler.
- Tu aurais du me laisse et partir, plutôt que de me protéger au péril de ta vie. Tu as failli mourir !
- Je ne regrette pas.
Jenna soutint son regard. Le jeune homme tendit un peu plus le bras, touchant presque le lit et Jenna prit sa main.
- Merci, dit-elle simplement.
Simon sourit et serra sa main.
marinealex30

Profil sur Booknode

Messages : 128
Inscription : mer. 15 nov., 2017 9:55 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par marinealex30 »

Tanis restait plus souvent avec Keely depuis que Solex l'avait envoyé à l'infirmerie. Le garçon lui plaisait de plus en plus, même si Simon ne lui sortait pas de la tête. Aujourd'hui, elle avait son premier cours en tant qu'Instillatrice. Avec Bronte. Et Solex. Le conseiller était, à ce qu'on disait, assez exigeant. Elle toqua à la porte.
- Vous êtes en retard, Mlle Shida
- Excusez-moi
Dès la première seconde, elle détesta ce mentor. Et Solex n'arrangeait rien. Il lui lançait des regards haineux.
- J'espère que vous serez mieux que M. Solex. Il est aussi maladroit que Mlle Foster en instillation!
Solex fronça les sourcils mais ne dit rien. Bronte, lui, sourit.
Soudain, une explosion retentit. Ils ne l'avaient pas entendu mais avaient senti les fibrations. Leur talent leur permettaient de sentir ce genre de chose. Le silence se fit dans la salle.
- Ce n'est… pas normal… finit par articuler Solex
Bronte se releva d'un coup, faisant sursauter Solex et Tanis
- Restez là et ne bougez pas, je reviens
Il quitta la salle à grands pas. A peine était-il partit que Tanis se rua vers la porte.
- Hé! Où tu vas! hurla Solex
Mais Tanis ne l'écoutait pas. Elle avait sondé les environs grâce à son talent. Elle savait ressentir quand les gens souffraient. Et elle avait senti que Simon n'allait pas bien. Elle couru dans les couloirs. Bientôt. Elle atteindrait le réfectoire bientôt. Mais Tanis s'arrêta nette. Elle venait de reconnaître son frère dans un coin obscur. Avec Lady Gisela. Elle se cacha derrière un mur et tendit l'oreille:
- Qu'est-ce que tu fiches là! s'écria Lady Gisela. Personne n'est sensé savoir ton existence chez les invisibles! Tu vas faire foirer tous mon plan!
- Mais je… essaya de répliquer Tenhy
- Tais-toi et réponds!
Un silence s'ensuivit. Puis, Lady Gisela reprit la parole
- Ne me dit pas que c'est pour voir ta sœur…
Tanis sentit son sang se glaça dans ses veines en entendant la voix froide de la criminelle. Il n'y eu aucune réponse
- Espèce d'abruti! Je suis la seule au courant pour ton don. Mais, si tu continu comme ça…
Elle prit soudain une voix mielleuse:
- ...il risque d'arriver quelque chose de regrettable à ta sœur!
- Non, s'il vous plaît! gémit Tenhy
- Alors libères tes ténèbres
- Je...je n'y arrive pas! s'écrit-il
- Non, tu ne VEUX pas. Faut-il que je te rappelle ce que tu as fais quand tu avais cinq ans… Tu as libérés tes ténèbres et tu as faillis railler le monde des elfes pour toujours. Bien sûr, les conseillers ont cherché le ou les responsables en secret pour ne faire paniquer personnes de leur petit monde parfait! Mais ils ne t'ont jamais trouvé… Ils ont donc passé sous silence cet évènement dont, étrangement, personne n'a plus eu aucun souvenir! Et devine qui a effacé inconsciemment ce moment de la mémoire de tout le monde? Toi! ricana Lady Gisela
- Alors pourquoi les conseillers, eux, n'ont pas eu la mémoire effacé?
- Car, à ce moment précis, ils étaient en cités interdites, ne me demande pas pourquoi!
Tanis n'en croyait pas ses oreilles. Son frère avait rejoint les invisibles pour la protéger, elle? Ce fut ce moment qu'elle n'avait absolument pas choisi pour éternuer bruyamment. Ceci résonna dans tout le couloir. "J'ai vraiment le karma, moi!" pensa Tanis. Elle entendit un rire et se retrouva traînée au sol par Lady Gisela.
- Bon, maintenant, si tu ne veux pas coopérer, on aura notre otage sous la main
Tanis pu voir la mine terrifiée de son frère et elle regretta d'être venue ici. Elle essaya d'instiller la criminelle mais cette dernière sortit un poignard et lui ouvra l'avant bras. Tanis hurla de douleur:
- La prochaine fois que tu fais ça, se sera pire
Bam! Keely était apparu comme par magie et avait frappé Lady Gisela avec un cristal de foyer. Cette dernière perdit l'équilibre mais réussi à se rattraper au mur, complètement éberluée. Mais elle reprit vite ses esprits. Elle envoya son pied dans la figure de Keely qui lui ne pu se rattraper. Il se retrouva à terre, la bouche en sang. Lady Gisela s'approcha ensuite de Tanis mais Tenhy lui barra la route.
- Non
- Alors dit lui de se laisser faire! rétorqua Lady Gisela
Soudain, on entendit des bruits de pas. Tanis eu aussitôt de l'espoir. Le visage de Lady Gisela se crispa. Elle attrapa Tenhy par le bras et s'en alla. Les secours arrivaient. Tanis soupira de soulagement. Mais ce n'était pas les secours. C'était les invisibles. Tanis sentit un objet pointu s'enfoncer dans son ventre avant de tomber dans l'inconscience…
Jules-cesar

Profil sur Booknode

Messages : 747
Inscription : dim. 02 déc., 2018 10:09 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Jules-cesar »

-Peux-tu m'expliquer le fait que les membres du Conseil soient au courant de ton existence ?
Kaynil fulminait. Cette petite fille de riche lui avait échappé et maintenant, non seulement tous les elfes se trouvaient informés de son existence, mais en plus il devait supporter la colère de Lady Gisela. Il s'efforça de reprendre contenance.
-J'ai fait ce que vous m'avez demandé, répondit-il avec un calme déconcertant.
-Je vois, Lady Gisela secoua la tête, tu n'es pas encore prêt pour ce genre de missions, Vespéra va sûrement pouvoir arranger ça, susurra-t-elle.
Impassible, Kaynil la suivit jusqu'au cabanon qu'habitait Vespéra. Lady Gisela qui ne tenait en aucun cas à la voir repartit aussitôt qu'ils étaient arrivés. Kaynil se retrouva seul devant la petite maison à l'air aussi froide que sa propriétaire. Comme un robot, il se dirigea vers elle, à peine avait-il posé un pied sur le perron que la porte s'ouvrit sur Vespéra. La longue robe rouge qu'elle portait flottait sur son corps squelettique et la couleur détonnait avec sa peau blanche. Son teint était encore cireux et ses pommettes si saillantes qu'elles semblaient être aussi tranchantes que la lame d'un rasoir. Sans lui adresser la parole, elle lui fit signe d'entrer. La seule pièce que comportait le cabanon était peu meublée, dans un coin, un vieux lit était posé à côté d'une petite commode sur laquelle étaient posés des petites fioles dont le contenu était noir, adossée au mur d'à côté une petite bibliothèque à moitié remplie faisait face à une petite chaise en bois. Les murs mal isolés étaient humides, dessus étaient poignards, étoiles et shamknivs. N'importe frissonné en entrant et aurait eu une soudaine envie de déguerpir, même les autres Invisibles évitaient cet endroit comme la peste. Mais pas Kaynil, à vrai dire, il s'y sentait même comme chez lui. Vespéra lui intima de s'asseoir et se saisit d'une fiole. Avant que Kaynil n'aie le temps de réagir, elle l’ouvrit et une forme noire en sortit. Elle se précipita sur lui et rentra dans son épaule, aussitôt, Kaynil se tordit de douleur. Son bourreau le regardait avec un sourire sans vie, froid. Kaynil n'avait pas crié. Mécontente, Vespéra réitéra son geste plusieurs fois, de nouveau, il se tordit de douleur.
-Tu ne crois quand même pas qu'Ombre est morte sans nous laisser un petit cadeau, voici mes dernières fioles d'hydrombre, dit Vespéra, et comme tu peux le voir, n'importe qui peut les faire obéir... Si il a un peu de bonne volonté.
Incapable de répondre, Kaynil regardait la fiole avec un mélange d'effroi, d'envie et d'admiration. Vespéra fit la moue,
-Tu n'es pas d'accord avec moi ?
Comme elle n'obtenait pas de réponse, elle sortit une deuxième fiole. Après plus d'une demi-heure de torture, Kaynil poussa un petit cri, un nouveau sourire s'étira sur les lèvres de sa tortionnaire. Affalé sur sa chaise, Kaynil eu juste le temps de la voir déboucher une nouvelle fiole qu'il s’évanouit.

*

Énervée, Lady Gisela secoua la tête, Tam venait de refuser net de prêter serment, il fallait qu'il accepte sinon il ne tiendrait plus longtemps au punitions infligées par les shamknivs. Tenhy avait fait une crise en voyant sa sœur, mais celle-ci s'était échappée et maintenant, Tenhy refusait lui aussi de coopérer. Et ce Kaynil qui se croyait tout permis. D'ailleurs ou était donc cet incapable. Elle aborda un jeune garçon.
-Ou se trouve Kaynil ?! hurla-t-elle.
-Je...je... Il... il est à l'infirmerie madame, bredouilla-t-il.
Lady Gisela se précipita vers l'infirmerie, Kaynil était couché sur un lit et dormait. Sa colère redoubla, elle le prit par les épaules et cria.
-KAYNIL !!!
Elle se saisit d'une étoile qu'elle portait accrochée à se ceinture et balafra son visage. Kaynil se réveilla et hurla de douleur.
-Tu as entraînement alors lève-toi de ce lit !

*

Kaynil fut réveillé en sentant un objet froid et métallique entamer la chair de sa joue. Il hurla et entrouvrit les yeux, oh non pas elle se dit-il. Il essaya de se lever, mais une vive douleur au bras l'en empêcha. Il s'affala sur le lit. Heureusement, une infirmière intervint et dit à Lady Gisela qu'il ne supporterait pas une séance d’entraînement. Sans attendre sa réponse il se rendormit.
Dernière modification par Jules-cesar le jeu. 28 nov., 2019 7:07 am, modifié 1 fois.
Elyne15

Profil sur Booknode

Messages : 395
Inscription : mar. 30 oct., 2018 4:42 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Elyne15 »

Tilly n’en revenait pas ! Elle avait été absente juste une journée, une toute petite journée et Foxfire avait été témoin d’une attaque des invisibles. Les invisibles étaient un groupe de personnes qui voulaient le pouvoir sur toutes les espèces, ce groupe la fascinait autant qu’il la dégoutait. Tilly avait été abandonnée à sa naissance et avait depuis toujours vécue chez les Evnor. Lile et Noliam Evnor n’avaient jamais voulu avoir d’enfant mais le jour où ils trouvèrent Tilly sur leur propriété il se sentir forcé de l’adopter. Tilly n’était pas très proche de ses parents adoptifs et ce n’étais pas un problème pour elle car elle aimait rester seul. Elle avait été absente ce jour-là par pure coïncidence, son luminateur était tombé en panne et ils avaient dût le remplacer mais le remplacement avais pris du temps et elle n’avait donc pas pu aller à l’école ce jour-là. Elle s'est réveillée le lendemain s’est habillée et est descendus comme à son habitude, pour prendre le déjeuner avec ses tuteurs.

- Bonjour ! annonça-t-elle en entrant dans la salle à manger.

- Bonjour ! répondirent ensemble ses tuteurs.

- Nous avons reçu un message du principal qui demande à tous les élèves de rester chez eux et il dit aussi que des discutions de soutient morale seront organiser dans la journée. Déclara sa mère.

- Oh… et on-t-il demandé de l’aide ? demanda la jeune fille encore choqué par l’attaque, elle voulait vraiment se rendre utile.

- Oui ils en ont besoin à l’infirmerie mais le magnat Léto a mis des conditions : il ne veut pas de parent d’élève se trouvant à l’infirmerie et il ne veut pas d’élèves car ils ont déjà été assez traumatisé. Répondit sa mère

- Mais je n’y étais pas moi, je peux les aider… je veux les aider !

- Je suis désolé Tilly ce n’est pas nous qui avons choisis. Dit M. Evnor.

- Mais vous n’êtes pas contre ? Demanda-elle.

- Non moi je ne le suis pas. Répondit sa mère.

- Non moi non plus mais ce sont les ordres du Directeur et nous les comprenons.

- S’il vous est-ce que je pourrais au moins essayer ? Si Elwin me dit non je n’insiste pas et je reviens tout de suite à la maison !
Ses tuteurs se regardèrent un moment et puis acquièrent. Elle était heureuse et espérait qu’il accepterait. Elle prit sa cape et entra dans le luminateur, denouveau en état de marche, et demanda Foxfire.

*

Quand elle arriva devant son école elle resta immobile contemplent la pyramide à moitié effondré. Après un moment elle se rappela pourquoi elle était là vit une grande tente en toile blanche qui avait été monté dans la précipitions.
Elle entra dans la tente et vit Elwin débordé courir d’un patient à l’autre et sept autres personnes aussi débordé que le Flasheur. Elle patienta le temps qu’Elwin l’a remarqué.

- Je suis désolé mais les visites ne sont avant trois jours vous avez dût être prévenue. Lui dit un des bénévole, il avait des yeux bleu foncé fatigué et il était débraillé et en sueur à force de s’agiter.

- Je… non… je ne viens pas pour une visite j’aimerais vous aider.

- Je suis encore une fois désolé mais les élèves ne peuvent pas aider et tu ne devrais même pas te trouver là. Il était réellement désolé on pouvait le voir dans son regard mais il ne faisait que suivre les ordres.
Elle ne savait plus quoi dire quand Elwin, qui venait de voir Tilly en train de parler avec un bénévole, intervint dans la conversation.

- Que se passe-t-il ici ?

- Je suis venus pour vous aider je vois que vous êtes déborder et je veux vraiment vous aider de plus je n’étais pas la hier donc je n’ai subi aucun traumatisme. Ce n’était pas tout à fait vrai car le fait d’avoir reçu la nouvelle et d’avoir vu Foxfire à moitié détruite ne l’avait pas laissé indifférente mais elle ne voyait pas l’utilité de le préciser.
Elwin sembla hésiter un long moment avant d’accepter.

- J’accepte mais tu dois me promettre d’écouter tout ce que je te dis et de ne prendre aucune initiative.

- Je vous le promets ! … Qu’est que je peux faire ? demanda-t-elle impatiente d’aider.
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

A part des courbatures au bras et un mal de crane de moins en moins fréquent, Jenna se sentait bien. Mais Elwin refusait de la laisser partir.
- Tu resteras là jusqu'à ce que j'en ai décidé autrement, disait-il.
La jeune fille passait le gros de sa journée allongée car lorsqu'elle se levait, le sang affluait à sa tête et elle était prise de puissants vertiges. Elle s'ennuyait beaucoup aussi. Les visites étaient prévues pour deux jours plus tard. Simon dormait le plus clair de son temps et Tanis restait fermée comme une huitre. Les seules distractions étaient lorsque la jolie Tilly venait la voir.
- Bonjour Jenna ! Comment vas-tu ce matin ? demanda la jeune elfe quand elle vint la voir lors du deuxième jour que passait Jenna à l'infirmerie.
- Mieux qu'hier, répondit Jenna.
Elles parlèrent de tout et de rien pendant que Tilly changeait les bandages de la jeune fille et lui faisait avaler différents philtres. Elle grimaça lorsqu'elle but la dernière fiole. La substance visqueuse était amère. Un joli rire suivit d'une quinte de toux s'éleva.
- Toujours aussi mauvais ? lança Simon, qui s'était réveillé.
Jenna acquiesça et regarda Tilly changer les bandages du jeune homme. Parfois, il serrait les dents pour ne pas crier de douleur.
- C'est fini, annonça Tilly au bout de 5 minutes. Bois-moi tout ça maintenant.
Simon obéit. Puis la jolie "aide-soignante" de leur âge s'éloigna pour aller s'occuper d'autres blessés. Comme chaque fois que Simon était réveillé, ils restèrent silencieux : ils n'avaient rien à se dire, ils n'étaient meme pas amis ! Jenna réfléchit. S'ils n'étaient meme pas amis, pourquoi l'avait-il sauvée ? Pourquoi n'avait-il pas sauvé sa peau ? Il avait dit ne pas regretter ses actes, mais ils étaient sous sédatifs à ce moment-là. Puis ses pensées prirent un autre tour. Elle repensa à Kaynil. Ce jeune homme brisé qu'elle avait dénoncé aux Conseillers. Il avait eu une enfance pitoyable. S'il avait été déclaré, la société l'aurait-elle prit en charge ? Son père l'avait battu... s'il avait été dans une autre famille, il n'aurait pas fait partie des Invisibles. Jenna ressentit une grande envie de sauver la part d'humanité qu'il restait en lui.
- Jenna ? appela Simon, coupant court à ses pensées.
Elle tourna la tête vers lui.
- Ca va ? Tu as l'air anxieuse.
- A quel moment es-tu arrivé ?
- Quoi ?
Le jeune homme était choqué et ne comprenait pas.
- L'autre jour, avec l'Invisible, quand es-tu arrivé ?
- Quand je suis rentré il riait, répondit Simon, soulagé. Je t'ai vu et quand il a sorti une étoile, je me suis précipité vers toi.
Jenna hocha la tête et ils se replongèrent dans le silence. Au bout d'un moment, la jeune fille en eut assez et elle se tourna vers le garçon.
- Simon ? appela-t-elle avant de se rendre compte qu'il dormait.
Elle le regarda. Il avait l'air si calme et innocent... Et Dieu qu'il était beau ! Jenna grava ses traits dans sa mémoire. Le tournois était annulé et elle ne le verrai probablement plus d'aussi près. Peut-être qu'ils ne se parleraient plus une fois les cours repris. Une ombre passa sur le visage de la jeune fille. Même si elle ne le connaissait pas bien, il allait lui manquer...
Simon remua. Il devait faire un rêve car il se mit à marmonner sans ouvrir les yeux. Et ses phrases étaient incohérentes par moment.
- Léandre... c'est Maman qui l'a dit... Selly à la cafétéria...
Il se tut un instant.
- Je ne regrette pas, regrette pas... tu es belle... (il eut quelques paroles inintelligibles). Je regrette pas...
Il se tut de nouveau et commença à s'agiter.
- Selly... Selly... danger.
- Simon ? tenta doucement Jenna.
Il se mit sur le dos et plaqua brusquement ses bras sur le lit. Puis il se mit à hurler.
- Va-t-en ! Laisse-la ! Laisse-les !
- Simon ! s'inquiéta Jenna en se redressant.
- Laisse-les ! Nooooon !
Elwin se précipita au chevet du jeune homme et le secoua par les épaules. Simon se réveilla, haletant, tremblant et trempé de sueur.
- Jenna... Jenna et Selly... en danger.
- Du calme Simon, elles vont bien, le rassura Elwin.
- Non (il secoua la tête). Il y avait Léandre... Il a emmené ma soeur et s'est transformé en Invisible... Il... il allait les tuer...
- Calme-toi Simon. Regarde, Jenna est juste là, et ta soeur et en sécurité.
En voyant la jeune fille, Simon se calma mais tremblait toujours. Le médecin l'obligea à s'allonger, lui tamponna le visage avec un linge mouillé et lui donna à boire une fiole rose. Le jeune homme se calma complètement et ne tarda pas à s'endormir.
- QUe lui avez-vous donné ?
- Un sédatif. Il ne fera pas de cauchemar cette fois.
Jenna acquiesça mais surveilla Simon jusqu'à s'endormir elle-même.

*

Ses mains courraient sur le clavier et une jolie musique s'élevait dans les airs. Lorsque son bras fit quatre fois le meme mouvement rapide, Jenna s'arrêta net et se massa le quadriceps douloureux.
- Ne te torture pas, chérie, dit Victoria, appuyée sur le chambranle de la porte.
Jenna se tourna vers elle.
- Et si je ne pouvais plus jamais faire de piano ?
- Tu vas te rétablir ne t'inquiètes pas.
La jeune fille hocha la tête. Elle était rentrée chez elle depuis deux jours, après avoir passé trois jours au Centre de soins de Foxfire. La tête lui lançait quand elle faisait un effort trop important et son bras lui faisait mal lorsqu'elle le contractait trop. Mais la vie avait plus ou moins retrouvé son cours. Foxfire avait fermé et ré-ouvrirait lorsque la sécurité aurait été renforcée, les bâtiments reconstruits et la plupart des blessés seraient rentrés chez eux. L'assassinat de Lady Alexine et les explosions étaient gravés dans les mémoires, et nombre de parents refusaient d'envoyer leur progéniture de nouveau à Foxfire. L'enterrement aurait lieu quelques mois plus tard.
Jenna s'ennuyait. Les Conseillers avaient ordonnés aux enfants de rester chez eux, a l'exception d'une visite rendue aux blessés de Foxfire mais uniquement accompagnés d'un adulte. Jenna était donc cloitrée chez elle car ses frères et sœur ne faisaient pas partie des victimes.
Elle alla au lac de son jardin et s'assit au bord. Elle contempla le paysage qui s'offrait à ses yeux. Un peu plus tard, Wellan la rejoignit et s'installa à coté d'elle.
- Ca va ?
- Moralement ou physiquement ?
- Moralement.
- Je ne sais pas trop, avoua-t-elle. C'est...
Elle secoua légèrement la tête.
- Je pense tout le temps à ce qu'il s'est pas passé à la cafétéria.
- Tu veux en parler ?
- Pas vraiment. Quand je me sentirais mieux peut-être.
- D'accord.
Wellan pressa l'épaule de sa soeur puis se releva et partit. Elle aurait bien aimé qu'il reste pour avoir un peu de compagne. La jeune fille se sentait terriblement seule. Celine et Ylyana lui manquaient bien sur, mais quelqu'un d'autre encore plus malgré elle. Elle s'efforçait de ne pas penser à lui, mais elle n'y parvenait pas. Et ce regard qu'il avait eu...
Avant que la culpabilité ne la submerge, son transmetteur la fit sortir de ses pensées. Le visage d'Elwin apparut sur l'écran.
- Jenna ? demanda-t-il, la mine inquiète.
- Qu'y a-t-il ?
- Eh bien... Simon a beaucoup de fièvre, il délire et ne cesse de vous appeler, Selly et toi. Ses parents sont venus le voir mais refusent de laisser sa soeur le voir dans cet état alors... peut-être que tu pourrais venir le voir ?
- Oui, bien sur ! s'exclama Jenna en se levant.
- J'ai déjà hélé tes parents et ils sont d'accord si tu ne vas pas ailleurs. Les Conseillers ne pourront rien dire, c'est une visite dans le cadre d'une guérison...
- J'arrive !
Le transmetteur s'éteignit et Jenna se précipita récupérer une cape, et courut vers le luminateur.
Elle arriva devant la porte de l'infirmerie, inspira et entra. Tilly vint la chercher et l'amena près de Simon, qui n'avait pas bougé de place.
- Pour le moment il est sous sédatifs mais il va bientôt se réveiller. Je ne serai pas loin si quelque chose ne va pas.
- Merci Tilly.
Jenna s'assit sur le tabouret à coté du lit du convalescent. Son coeur, qui avait sauté de joie à l'idée de le revoir, se serra. L'image que renvoyait le garçon était pitoyable. Il trembalit, des gouttelettes de sueur étaient présentes sur son front et au dessus de sa lèvre supérieure, il était pâle, avait les cheveux en bataille et sa main gauche serrait les couvertures. Malgré tout, il restait toujours aussi beau. Jenna posa le dos de sa main sur son front. Il était brulant. Elwin n'avait pas menti, il avait beaucoup de fièvre. La jeune fille caressa sa joue puis enleva sa main.
- Tu vois, souffla-t-elle. Tu n'aurais pas du me sauver...
Simon frémit. Jenna prit un linge propre et épongea le front du malade.
- Dans quel pétrin je t'ai fourré ?...
Simon dodelina de la tête et ouvrit les yeux. Il regarda Jenna sans paraitre la voir. Ses yeux azur étaient vitreux. Il prit une grande inspiration et regarda le plafond.
- Simon ? Ca va ? s'enquit la jeune fille.
- Froid, répondit-il d'une voix faible. Chaud. Je ne sais pas.
Il regarda sa visiteuse et sursauta, un éclair de lucidité passant dans ses yeux.
- Je... Jenna ?
L'intéressée sourit et hocha la tête.
- Tu...
- Calme-toi, lui dit Jenna quand il s'agita. Tout va bien.
Le jeune homme ferma les yeux et fronça les sourcils. Puis il les rouvrit.
- J'ai mal...
- Où ?
- Partout. Et au coeur... Selly... Léandre... Trahison...
Il délirait.
- Non Simon, Léandre n'a rien fait et Selly va très bien.
Il ne répondit pas. Jenna lui prit la main pour attirer son attention.
- Si tu veux les revoir, il faut te reposer.
- Peux pas... Toujours cauchemar...
Jenna réfléchit et appela l'eau pour former une figurine qui représentait Simon en bonne santé. Elle en cré une autre, plus petite et plus féminine. Elle la désigna en déclarant que c'était Selly. Les figurines dansèrent puis se serrèrent l'une contre l'autre. Elle fit apparaitre une troisième figurine, plus grande qui prit les deux autres dans ses bras.
- C'est Léandre, toi, et Selly.
Simon serra la main de Jenna et sourit. Puis l'eau s'évapora. La jeune fille attira la sueur du malade pour la faire s'imprégner dans le linge à coté du lit.
- Et toi ? Où es-tu ? demanda Simon.
- Moi ? Je suis à coté de toi, murmura Jenna à l'oreille de Simon qui p=eut un petit rire.
- Je le sais bien.
- Si je suis là, tu peux dormir tranquille.
Simon hocha la tête et ferma les yeux.
- Merci, souffla-t-il peu avant de s'endormir.
Jenna se leva, déposa un baiser rapide sur sa joue et sauta vers sa maison, non sans voir le sourire en coin de Tilly, qui les avait observé du coin de l’œil.
Charmimnachirachiva

Profil sur Booknode

Messages : 529
Inscription : lun. 30 avr., 2018 6:22 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Charmimnachirachiva »

Coucou, ça fait bien longtemps que j'ai pas posté sur ce sujet et, j'ai essayé de prendre l'histoire en route. j'essayerais à présent de poster plus régulièrement, désolée... :?

Seyena se reposait chez elle après les évènements des derniers jours en les ressassant car elle était excessivement contrariée. Tout d’abord le Tournois avait été interrompu ! Elle détestait ne pas finir une compétition encore plus quand elle était en lice pour le premier prix. Avec Xapharus, ils avaient gagné le premier tour contre un Givreur et un Invocateur, elle avait adoré cette sensation d’adrénaline et, étant tout deux invisibles, leurs adversaires avaient vites déchantés, ils avaient donc pu assez facilement les sortir du cercle. Le deuxième tour s’était plutôt bien passé aussi mais à la fin alors qu’ils affrontaient un Chargeur, Xapharus avait sorti le pied et avait était éliminé. Mais elle était toujours dans la compétition et, elle était indignée de l’arrêt de celle-ci. Certes, les derniers événements avaient été traumatisants pour tout le monde et en plus trois élèves avaient étaient blessés dont la seule Instaillatrice encore dans le concours. D’ailleurs ça avait été un choc pour tout le monde quand elle avait révélé son talent, Seyena trouvait cette fille …intéressante, elle représentait un peu ce qu’elle aurait aimé être ; puissante et rebelle. Elle, était en Elémentaliste quand l’explosion était arrivée. Elle avait été gentiment évacuée avec tous les autres élèves et était rentré chez elle sans faire d’histoire.
Elle était également de mauvaise humeur à cause de ses parents. Après l’explosion, ils avaient été tout d’abord assez prévenant même si pour eux ce mot voulait dire l’emmener dans le plus chic restaurant de l’Atlantide, mais c’était le mieux qu’elle pouvait espérer. Puis le jour suivant, ils avaient entendu parler de cette petite elfe, comment s’appelait-elle déjà ? Milly, Lily, non, pas tout à fait, c’était…, c’était… Tilly ! C’est ça elle s’appelait Tilly. Cette fille avait été accepté à l’infirmerie et, depuis, ses parents insistaient pour qu’elle fasse de même comme si, allait aider des médecins qui n’en avaient pas besoin allait être reconnu comme grand fait bénéfique à la société et contribué à leur réputation. Bref, elle avait refusée et cela avait engendré une dispute, c’est pour ça qu’elle faisait en général ce que demandait ses parents, pour éviter les disputes. Sa mère étant assez fragile, elle pleurait à chaque fois et Seyena se sentait toujours coupable quand ça arrivait sans compter que son père fermait à clé les portes de la grande bibliothèque et il ne lui restait plus que ses ouvrages de cours à lire. Comme elle abhorrait ça, elle se retrouvé à poirauter dans sa chambre et ressasser ses pensées. La seule chose positive qui était ressortit de toute cette histoire était la suspension des cours.
Décidant, qu’elle en avait marre de cette maison, elle s’habilla et alla se promener à Eternalia.
***
Elle se baladait tranquillement dans la ville quand soudain, une main lui agrippa le bras. Elle se retourna et aperçut le plus petit nain qu’elle ait jamais vu. Certes, elle n’en voyait pas tous les jours et, comme leur nom l’indiquait, ils n’étaient pas bien grand mais celui-là faisait tout au plus que quelques dizaines centimètres de haut.
- Lady, je vous en supplie… murmura le nain qui ne paraissait pas très en forme.
- Que se passe-t-il ? réagit Seyena.
- Sauvez-les ! Sauvez-les ! Les Yeux Blancs les ont emmenés et ils m’ont châtié, sauvez-les ! dit le petit homme avant de s’évanouir brusquement.
- Qui ? Où ? Réveillez-vous ! paniqua la jeune fille.
C’est alors qu’elle s’aperçut que tous les regards étaient fixés sur elle. Dans son esprit, en à peine quelques secondes, elle fut à la fois horrifiée à l’idée de la tête de ses parents quand ils sauraient que leur fille les avait « déshonorés » en parlant avec un nain louche et attirant désobligeamment les regards sur elle, inquiète pour ce nain, et absolument paniquée par sa perte de contrôle de la situation. Elle prit donc la seule solution possible en présentant son cristal de foyer à la lumière pour rejoindre le luminateur de chez elle et amener ce nain à Foxfire. Tout-à-coup, Xapharus apparut à côté d’elle faisant mine de l’accompagner. N’ayant pas le temps de se battre avec lui elle lui donna une main, de l’autre prit celle du nain et rassembla sa concentration. A peine arrivée qu’elle saisit le luminateur et sauta à l’école. Elle ne prit même pas le temps de regarder la reconstruction de la pyramide de verre se concentrant sur porter le nain jusqu’à l’infirmerie. Elle pénétra en trombe dans la pièce où se trouvaient les bénévoles, un nain sur l’épaule et Xapharus à son côté.
Foster-Caldin

Profil sur Booknode

Messages : 326
Inscription : lun. 10 juin, 2019 11:20 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Foster-Caldin »

Douleur :ce mot emplis sait l'esprit d'Ylyana
Elle ouvrit doucement les yeux et tenta de se relever mais sa tête se heurta à quelque chose, prise d'un affreux mal de tête la jeune givreuse se rallongea. Tout ce dont elle se souvenait était un énorme vacarme et une vive douleur puis trou noir.
Soudain un détail étrange lui apparut Foxfire ne se trouvait pas près de la mer pourtant depuis son réveil dans cette étroite grotte sombre un doux bruit de vagues lui parvenait . Tout devint blanc autour d'elle et la jeune fille s'evanoui de nouveaux.

*
Ejila et Turner Sencen était chez eux quand on toqua à leur porte
-Je vais ouvrir chérie ,dit Turner, une minute s'il vous plaît.
-Ejila , il faut que tu Vienne c'est important, continua t-il en faisant entrer son hote.
La jeune femme descendit les escalier quatre à quatre et lâcha un Cris de surprise en voyant leur invité.
-Il faut que je vous parle, dit Elwin en la devançant, c'est à propos d'Ylyana. Comme vous le savez cela fait quatre jours que l'accident à eu lieu et trois que nous fouillant les décombres. Les recherches arrives à leur fin, nous avons ratissé toute la zone et les alentours , mais aucune trace de votre fille.
Ejila s'effondra en larme dans les bras de son mari qui semblait sur le point d'exploser
-ET QUE FONT LES CONSEILLERS ILS NE PEUVENT PAS RETROUVER SON PENDENTIF ! Lâcha ce dernier fou de rage
Dernière modification par Foster-Caldin le dim. 24 nov., 2019 4:22 pm, modifié 1 fois.
Vanouche

Profil sur Booknode

Messages : 1277
Inscription : dim. 13 janv., 2019 12:06 pm

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Vanouche »

- QUOI ??!!
La jeune fille se passa les mains sur le visage.
- Je suis désolée Jenna, tenta Victoria en s'approchant de sa fille qui s'éloigna aussitôt.
- Ce n'est pas possible !
Elle plongea ses mains dans ses cheveux et tira dans un geste anxieux. Elle commença à marcher de long en large.
- Le Conseil fait quelque chose au moins ?
- Bien sur !
- Ce n'est pas possible... Ça fait quatre jours ! Ils auraient dû...
La voix de Jenna se brisa, l'empêchant de finir sa phrase. Elle se passa encore les mains sur le visage, les larmes aux yeux.
- Je ne le crois pas... souffla-t-elle.
- Jenna...
La jeune fille s'entoura les épaules de ses bras et s'arrêta soudain.
- Pourquoi tout cela m'arrive ?
- Comment ça ? s'enquit sa mère.
- Foxfire explose, je me fais attaquer pas un Invisible, Simon se retrouve à l'infirmerie avec une fièvre du diable, Ylyana disparaît et je ne peux même pas voir Céline !
Elle tomba à genoux éclata en sanglots. Lorsque Victoria s'approcha pour la prendre dans ses bras, elle se laissa faire et laissa couler ses larmes, serrée contre sa mère qui lui massait la tête.
- À propos, finit par dire Mme Saphor. Foxfire rouvrira demain. Elwin m'a appelée aussi. Il m'a dit que ta visite à Simon lui a fait le plus grand bien et que son état s'améliore. Ses parents sont allés le voir aussi mais pas sa sœur. Alors Elwin voudrait que tu repasses le voir aujourd'hui.
Jenna hocha la tête et s'éloigna de sa mère pour sécher ses larmes.
- Je suis sûre qu'ils retrouveront Ylyana bientôt et tu reverras Céline demain. Tu devrais aller te changer avant d'aller voir ton petit copain !
- Ce n'est pas mon petit copain !
- Je sais, je te taquinais, sourit Victoria en lui ébouriffant les cheveux. Allez va !
Jenna se leva et se rendit dans sa chambre.

*

Lorsqu'elle arriva à l'infirmerie, Tilly voulut retenir Jenna.
- Tu devrais attendre un peu avant d'entrer...
- Mais Elwin m'a demandé de venir ! protesta la jeune fille.
- Je sais bien mais...
- Il ne va pas bien ? s'inquiéta l'Hydrokinésiste.
- Si, il va beaucoup mieux ! Mais... Bon écoute vas y, je ne vais pas te retenir... soupira Tilly en s'effaçant.
Jenna fronça les sourcils. Pourquoi avait -elle réagit comme ça ? Elle s'avança dans la pièce et se dirigea vers le lit de Simon. Mais quelqu'un se trouvait déjà à son chevet.
Une fille aux longs cheveux blonds et aux yeux presque transparents... Celle-ci s'approcha d'un Simon qui avait bien meilleure mine que deux jours auparavant et lui souffla quelques mots à l'oreille en lui caressant les cheveux. Puis elle s'approcha un peu plus et... Jenna ouvrit grand les yeux et détourna le regard quand l'elfe blonde embrassa Simon en prenant son temps. Elle se leva et Jenna se figea. Simon gigota dans son sommeil mais la blonde avait l'air fière d'elle. Puis elle posa les yeux sur la nouvelle venue.
- Qu'est-ce que tu fais la ? demanda Erika d'un air dédaigneux.
- Je pourrai te retourner la question ! Et de quel droit l'as-tu embrassé ?
- Je fais ce que je veux, d'accord ? répliqua Erika. Et la relation que j'ai avec Simon ne te regarde pas !
Jenna ouvrit la bouche mais ne dit rien. Son interlocutrice s'esclaffa et sortit son cristal de foyer avant de s'approcher de Jenna. Lorsque leurs visages ne furent plus qu'à quelques centimètres d'écart, la blonde pesta.
- Je croyais t'avoir dit de ne plus l'approcher ? Le fait que tu te sois battu contre lui au tournois ne veut pas dire que je te laisserai l'approcher de nouveau.
Puis elle sauta. La jeune fille mit un moment à reprendre ses esprits. Elle s'approcha du convalescent qui commençait à se réveiller.
- Simon ? l'appela -t-elle doucement.
- Jenna ? Ça fait longtemps que tu es là ? Où est Erika ?
Le cœur de Jenna se serra. Ainsi, Simon et Erika étaient vraiment ensemble ?
- Ça ne va pas ? s'inquiéta le jeune homme.
- Si, si, répondit Jenna. Mais je ne peux pas rester longtemps. Je suis là uniquement parce qu'Elwin me l'a demandé mais je vais devoir partir. L'école rouvre demain. Quand rentres-tu chez toi ?
- Dans deux jours.
Jenna hocha la tete.
- Alors on se revoit peut-être dans deux jours... souffla-t-elle avant de reculer pour partir.
Simon attrapa sa main pour la retenir.
- Tu ne peux pas rester un peu ? Je n'ai pas beaucoup de visiteurs...
- Ah bon ? Pourtant Erika vient de partir.
- Vraiment ? s'étonna le jeune homme. Je ne me rappelle pas son départ.
- Elle t'a embrassé avant de partir, l'éclaira Jenna avec une pointe de dégoût et de tristesse.
Simon se redressa vivement .
- Quoi ? Mais je dormais ! Je t'assure, Jenna, que je ne l'aime pas.
- Peu m'importe tu sais, répondit la jeune fille d'un air désinvolte.
Simon fronça imperceptiblement les sourcils mais elle ne le remarqua pas. En revanche, elle s'aperçut que dans son empressement de se redresser, Simon avait rouvert une blessure qui se remit à saigner.
- Jenna, commença-t-il en pâlissant. Je crois que... Ma côte...
Le jeune homme tomba dans les pommes.
- Simon !
Jenna se retourna en quête de quelqu'un capable de l'aider.
- Elwin ! s'écria-t-elle.
La jeune fille se précipita dehors tandis que Tilly accourait. Au moment où Jenna franchit la porte, elle percuta une elfe qui portait... un nain.
Dernière modification par Vanouche le mer. 11 déc., 2019 4:27 pm, modifié 1 fois.
Jules-cesar

Profil sur Booknode

Messages : 747
Inscription : dim. 02 déc., 2018 10:09 am

Re: Elfes [Gardiens des cités perdues]

Message par Jules-cesar »

Rannes s'étira en baillant et tâtonna sur la table de nuit pour trouver ses lunettes. Son réveil indiquait neuf heures passées. Après s'être habillé, il descendit prendre son petit-déjeuner. La maison était presque vide. Sa sœur était à l'infirmerie de Foxfire, sa blessure suite à l'attaque n'étant pas grave et Elwin avait assuré qu'elle reviendrait bientôt. Son père était en Atlantide quand à sa mère, elle dormait encore. Après un copieux repas composé principalement d'éclateroles, Rannes remonta dans sa chambre chercher son livre sur les plantes déstressantes. Il cherchait à créer une pommade calmante pour la mère qui, depuis l'attaque de Foxfire par ce jeune homme délinquant, paniquait au moindre bruit. Rannes ouvrit la grande porte marbrée du manoir et tomba nez à nez avec un messager du Conseil. Il apportait une missive à ne pas ouvrir avant 10h30 précises. Rannes consulta sa montre, il n'était que dix heures. Il déposa le parchemin sur une commode et sortit. Il traversa le jardin et s'installa sur un petit banc à la lisière de la forêt. Plongé dans sa lecture, il ne vit pas le temps passer et lorsqu'il retourna au manoir, c'était l'heure du déjeuner. Pas très impatient de découvrir le contenu du message (la plupart du temps c'étaient des mauvaises nouvelles), il ressorti faire son jogging puis discuta avec sa mère qui venait de se lever. Quand enfin il se décida à ouvrir la missive, son visage passa de la surprise au choc pour ensuite exprimer haine et tristesse. Après avoir lu toute la lettre, il n'avait plus qu'une seule idée en tête : tuer Kaynil.

*

Chère famille Heks,

Nous avons le malheur de vous annoncer le décès de mademoiselle Mélisande Heks. Un explosif lancé par le jeune Kaynil sur l'infirmerie n'avait pas explosé ni été repéré par nos équipes de sécurité. Une cérémonie sera organisée en son honneur dans le Bois des Errants demain à la même heure et un arbre sera planté. N'oubliez pas d'apporter un peu de l'ADN de la défunte. La somme de 1000 lustres vous sera versée en guise de dédommagement.

Nos plus sincères condoléances,

Le Conseil


*

Kaynil avait les poumons en feu, le besoin d'air devenu impératif, il donna un coup de pied dans l'eau pour remonter à la surface. Il cracha et toussa avant de lever la tête vers Lady Gisela qui l'observait avec dégoût.
-Moins de quarante minutes, même Sophie a tenu plus longtemps.
Kaynil ne répondit pas, pour une fois il savait qu'elle avait raison. Il tenta de se relever et réprima un cri de douleur. Il grimaça, les échos se faisaient encore sentir et reprendre les entraînements n'avait fait qu'empirer les choses.
-Alvar t'attend pour la Télékinésie.
Kaynil hocha la tête et se dirigea d'un pas lourd vers l'aile Ouest de l'immense galerie souterraine. Le cour avec Alvar se passa comme d'habitude c'est à dire, ordres, échecs et insultes. Quand il eut terminé sa journée d'entraînement, il était déjà vingt-trois heures passé. Épuisé, Kaynil prit une courte douche à l'eau glaciale et san prendre la peine de s'essuyer, s'étendit sur son vieux lit en métal et plongea dans un sommeil peuplé de cauchemars. Le lendemain, il y avait une cérémonie au Bois des Errants. Les Invisibles ne manqueraient pas une telle occasion.

*

-Les Conseillers ont terminé leur discourt, dit Vespéra.
Kaynil regarda autour de lui, ils n'étaient que trois, Ruy, Vespéra, et lui-même. Discrètement, ils entrèrent dans le Bois et se dirigèrent vers les éclats de voix. À peine avaient-ils aperçu la foule que Vespéra hurla.
-Stop ! Repliez vous ! Le Cygne Noir a profité de la cérémonie pour nous tendre un piège, ils savaient que l'on viendrait !
Ruy et Vespéra se mirent à courir vers la sortie, mais pas Kaynil. Devant lui se tenait une jeune fille d'à peu près le même âge que lui, elle le regardait, elle n'avait pas l'air effrayée, loin de là, plutôt... curieuse. Qu'elle était belle ! Très grande, ses yeux presque noirs lui donnent un air mystérieux et son menton décidé est adoucis par un magnifique sourire. Une femme sortit de la foule, sa ressemblance avec la jeune fille était frappante.
-Seyena ! Viens vite, il ne faut pas qu'on te voie avec une personne comme... lui, cria-t-elle avec un dégoût mal dissimulé.
Ainsi, c'était comme ça qu'elle s'appelait. Avec un petit air agacé, Seyena se retourna.
-J'arrive mère !
Elle lui jeta un dernier regard avant de courir vers ses parents qui n'avaient visiblement pas aimé cette rencontre imprévue. Kaynil resta planté là quelques minutes puis retourna, évoluant sur un petit nuage, à la "Base 328" comme l'appelait Lady Gisela.
Ce soir là, se jura de revoir cette mystérieuse jeune fille.
Dernière modification par Jules-cesar le dim. 15 mars, 2020 12:00 pm, modifié 1 fois.
Répondre

Revenir à « Fanfiction »