Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Discutez ici de tout ce qui concerne les eBooks, les livres en format numérique et les liseuses !
Répondre
Naw-munge

Profil sur Booknode

Messages : 36
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : sam. 25 janv., 2020 10:04 pm

Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par Naw-munge »

Bonjour !
Donc, il n'y a pas très longtemps une de mes amies m'a monter une application sur son téléphone. A l'intérieur, il y avait des dizaines de livres en format epub. J'étais étonner qu'elle puisse en avoir autant, surtout que certains étaient très récents (Le nouveau Hunger Games y était, entre autres)
Mais quand je l'ai questionner, elle m'a montrer un site très mal fait, où plusieurs personnes partageaient des livres numériques. Et bien sur, gratuitement... Je me sentait très étrange vis-à-vis de cela. Je ne sais pas trop quoi penser.

Du coup, je me demandais comment vous vous sentez vis-à-vis de ces "livres gratuits" qui sont vraisemblablement volés ou hacker. Et comment vous sentiriez vous si le prix du livre augmentait drastiquement ? Outre le format, pensez vous que c'est vraiment différent d'une bibliothèque ?

Spoiler
Perso, je ne me sent pas très confortable avec l'idée de voler un livre. Je préfère ne pas supporter cette industrie. Je pense que, dans une bibliothèque, il y a un achat à l'origine. Donc on supporte un minimum l'économie. Puis, on est certain de ne pas attraper de virus (en tout cas pas numérique).
Mais si le prix du livre montait à, disons, 100 euros pièce eh bien... Je ne sais pas. Les bibliothèque risquent de ne plus avoir de livres. Je risque d'en prendre au moins quelques uns... Je ne sais pas
Note modo : Vous pouvez bien sûr parler du sujet des sites illégaux, dire ce que vous en pensez ou autre, mais interdiction de partager ici le moindre lien vers l'un de ces sites ou même de donner le nom d'un de ces sites. Le partage d'ebooks non libres de droit est illégal :)
ChouquetteTess

Profil sur Booknode

Messages : 38
Inscription : jeu. 06 févr., 2020 5:40 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par ChouquetteTess »

Bonjour
Je pense que c’est une assez mauvaise idée car est clairement illégale mais si tu veux vraiment en lire dessus, je pense que tu ne risque rien.
FelRose

Profil sur Booknode

Messages : 106
Inscription : ven. 01 mai, 2020 10:20 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par FelRose »

Pour ma part je pense qu'il ne faut pas confondre site de partage et forum avec sites illégaux.

Certains membres de forums d'ebooks ou de lecture partagent par exemple des ebooks qu'ils peuvent avoir acheté. Ils constituent ainsi une bibliothèque gratuite et accessible, une chance pour des personnes qui n'ont pas forcément les moyens de se procurer des livres d'une autre manière (pas de bibliothèque ou de librairie près de chez eux, pas majeurs donc pas indépendant financièrement...)

Tandis que des sites frauduleux proposent des ebooks hackés ou y mettent un prix élevé ou en dessous de leur valeur pour attirer, et là c'est condamnable.

Mais mon opinion c'est que si certains sites et forums de partage d'ebooks existent, c'est qu'il y a de la demande. Donc ce serait plutôt cet aspect qu'on devrait questionner. L'accessibilité à la culture. Et notamment le prix des livres papier.

Et puis certains sites d'ebooks même gratuits n'en sont pas moins respectueux. J'en consulte deux régulièrement, et oui il n'y a pas tout de suite les nouvelles sorties, mais passé un certain délai ou quand les droits sont acquis, ils les proposent. Donc c'est sûr, ce n'est pas dans l'immédiateté, tout tout de suite, mais il n'y a aucun scrupule à avoir quand aux droits d'auteur etc si tu connais les bons sites.

Et je considère les ebooks comme des objets livre, évidemment. Ce sont justes de ouvrages papiers numérisés. C'est une propriété comme une autre, donc je considère ma bibliothèque d'ebooks comme une biblio papier. C'est tout aussi important pour moi.
Shal

Profil sur Booknode

Messages : 10
Inscription : jeu. 03 août, 2017 11:54 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par Shal »

Il y a des sites de livres gratuits qui sont légaux. Tout les livres dont les auteurs sont morts depuis 50 ou 70 ans (je ne me rappelle plus très bien) deviennent libre de droit. Le nombre d’années dépend aussi du pays ou vivait l’auteur. Pour les sites illégaux, il est évident qu’il en existe plusieurs. Des livres numériques il va sans dire. J’en ai téléchargé, inutile de mentir mais par respect pour les auteurs, je préfère pas. C’est leur gagne pain après tout et s’il fallait que ça nous arrive de se faire voler notre salaire, on riposterait nous aussi. La seule chose que je ne trouve pas juste est que les livres papier on peut se les prêter entre nous mais pas les livres numériques. Et ça, ça m’embête un peu
MaevaCerise

Profil sur Booknode

Messages : 929
Inscription : jeu. 16 mars, 2017 6:20 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par MaevaCerise »

Je suis d'accord avec les deux commentaires précédents. Surtout que je suis une lectrice principalement d'ebooks. Ok je n'apporte rien à la discussion... :lol: Après mes ebooks préférés, je les achète en papier car là on a alors le droit de les partager... ahlala et j'aime partager mes lectures coup de coeur.
Galadei

Profil sur Booknode

Messages : 18
Inscription : jeu. 08 déc., 2016 6:42 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par Galadei »

J'aimerais partager avec vous mon expérience sur le sujet :)

Il y a quelques années j'ai fait une très longue pause dans mes lectures. Avant cela j'étais une lectrice assidue, et je connaissais par cœur les rayons des bibliothèques et des librairies près de chez moi. Mais quand j'ai voulu reprendre la lecture après plusieurs années de pause, je me suis retrouvée perdue, à ne pas savoir par quel bout reprendre mon hobby, à ne plus savoir comment choisir à un livre... Et étant donné le prix des livres papiers, j'avais l'impression de ne pas avoir droit à l'erreur.
A ce moment là on m'a conseillé un site de partage d’e-books gratuits (qui était surement illégal) et j'ai pu alors choisir des livres un peu au hasard, lire quelques pages ou quelques chapitres puis laisser tomber jusqu'à finalement reprendre le goût, le rythme, l'habitude.

Avec le recul, si ce site n'avait pas partagé cette offre gratuite, je n'aurais surement pas repris la lecture ou alors beaucoup plus laborieusement. C'est aussi cette expérience qui m'a donné le goût de la lecture numérique. Depuis je m'en suis aussi servi à plusieurs reprises lorsque je voulais la version originale anglaise d'un livre que je possédais déjà en français.

Alors oui, bien sur, c'est du vol. Ça ne rémunère pas les auteurs et si l'on se contente de cela, on va appauvrir l'industrie du livre etc etc... Mais franchement parmi mes essais de lecture, j'ai lu certains livres bourrés de fautes d'orthographe ou de grammaire et je suis soulagée de ne pas avoir payé et encouragé une maison d'édition qui publie une qualité aussi médiocre.
Quant aux livres qui m'ont plu, je suis allée les acheter version papier. C'était pour moi à la fois une façon de "récompenser" l'auteur, pour le plaisir du livre papier dans ma bibliothèque mais aussi parce que si on veut que les maisons d'édition continuent de publier nos auteurs favoris, il faut qu'ils fassent du chiffre.
NicGambarde

Profil sur Booknode

Messages : 19
Inscription : lun. 24 août, 2020 11:51 am

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par NicGambarde »

En tant qu'auteur et traducteur, j'ai une position ambivalente. Mais en ayant discuté avec mes auteurs, il se trouve que le partage des livres via des sites discutables fait également monter les ventes légales. Pour vendre, il faut d'abord que les gens entendent parler de l'ouvrage. Le partage entre amis ne suffit pas toujours à atteindre un nombre suffisant de personnes.

Mais sinon, Il y a aussi beaucoup d'offre légale gratuite ou très bon marché. Pour tout ce qui est dans le domaine public, il y a bien entendu le projet Gutenberg. Durant des années, je n'ai quasiment lu sur mon Kindle que des ouvrages en provenant. Amazon distribue aussi la plupart des livres libres de droit gratuitement, mais également de très nombreux livres plus récents, surtout via Kindle Unlimited.

Après si vous voulez un Ebook gratuit récent, je veux bien vous envoyer le premier tome de la Trilogie Toucan de Scott Cramer :-)
Cairy

Profil sur Booknode

Messages : 22
Inscription : mer. 26 juil., 2017 9:08 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par Cairy »

Bonsoir,

Comme tout le monde j'ai un avis assez ambivalent sur la question. Déjà c'est clairement illégal pour nombre de livres, et cela ne soutient pas l'économie du livre et de l'édition qui, on le sait, n'est pas des plus florissantes malheureusement. Mais d'un autre côté en tant que gros lecteur cela peut être tentant bien sûr, même en ayant accès à des bibliothèques très bien fournies (j'habite à Paris), cela m'est arrivé il y a quelques années de lire un livre qui avait été posté en pdf sur internet. J'étais plongée dans une série et il y a eu un problème dans les retours à la bibliothèque, donc je n'ai pas pu avoir la suite, et je n'avais qu'une envie dévorer la suite. Je suis tombée par hasard dessus sur internet alors j'ai continué.

Cette fois là ça n'a pas été le cas mais il faut se méfier des livres piratés, la qualité de lecture peut s'en ressentir. Une amie m'a offert une liseuse il y a des années maintenant, et elle m'avait mis des livres que ses parents informaticiens lui avaient téléchargés. Ce n'était clairement pas la version légale et officielle des livres qu'il y avait dessus. J'ai donc lu Midnight Sun il y a une petite dizaine d'années et je l'ai trouvé terriblement mal écrit. J'ai été super surprise quand tous les journaux ont annoncé sa sortie prochaine en France. Et j'ai fini par comprendre que ce que j'avais lu n'était qu'une mauvaise traduction pirate mise à disposition sur un site par un fan probablement. Après bien sûr, il y a des livres qu'on trouve en librairie et qui sont eux aussi terriblement mal écris ou dans lesquels il y a des coquilles tellement énormes qu'on ne peut que se dire que l'éditeur nous prend pour des idiots finis, mais fais attention à ce que tu lis quand tu trouves des livres gratuits sur internet.

Pour se remettre à la lecture après une pause comme Galadei, je recommande plutôt les sites d'écriture d'histoires originales comme Wattpad, ce n'est pas toujours du grand art (mais on peut parfois tomber sur de vrais pépites) mais au moins tous les problèmes dont on parle ici ne se posent pas. En tout cas, c'est comme ça que je me suis remise à la lecture il y a quelques mois (merci le confinement), mais après ce n'est pas que je cherchais quoi lire, c'était plutôt que je n'avais pas encore l'esprit à une lecture longue et une intrigue demandant de la réflexion.
woodstockk

Profil sur Booknode

Messages : 8
Inscription : mar. 01 sept., 2020 8:18 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par woodstockk »

Comme dit plus haut, il ne faut pas confondre les sites d'échange et les sites de téléchargement gratuit illégaux. J'en connais deux types pour ma part:

D'abord, je connais une connaissance qui a voulu créer un site internet afin de partager des livres gratuitement. Alors le principe est simple pour elle, son site est uniquement comme un site vitrine et non une boutique en ligne gratuit. Les utilisateurs échangent et après s'envoient des mails personnels pour l'envoi des fichiers après.

Ensuite, de ma propre expérience, j'ai déjà téléchargé des livres sur un site, c'était tous des harlequins datant des années 70 et 80. Et je crois que le principe du site était que les utilisateurs contribuent en publiant leurs livres gratuitement. J'ignore si c'est légal, mais c'est un site dynamique et plein de bonne volonté.
Dernière modification par woodstockk le jeu. 03 sept., 2020 10:28 am, modifié 1 fois.
robindesoibs

Profil sur Booknode

Messages : 90
Inscription : mer. 08 janv., 2014 3:02 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par robindesoibs »

Personnellement j'ai utilisé se genre de site lorsque j'étais étudiant, j'achetais environ un livre par moi dans une librairie et le reste je le télécharger, (illégalement).
Parce que je n'avais clairement pas les moyens de mettre plus de 20 euros par mois dans des livres.
Je vais m'éloigner un peu du sujet mais dernièrement j'ai voulus acheter un ebook sur Amazon et je me suis alors rendu compte que je ne pouvais l'acheter qu'au format Kindle et que pour le télécharger, (donc réellement posséder le fichier), j'étais obligé de télécharger et d'utiliser leur application.
Autant dire que cela ma très fortement énervé.

Voilà en règle générale je pense que les lecteurs préfèrent acheter leurs livres, mais encore faut-il qu'ils le puissent.
mythik

Profil sur Booknode

Messages : 251
Inscription : mer. 10 juil., 2013 2:30 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par mythik »

Pour ma part, j'achète beaucoup de livres papier mais c'est lourd et encombrant et je ne peux pas les trimbaler dans ma valise tout le temps. Donc je les laisse chez mes parents et je prends juste ma liseuse pour les moments où je suis en cours à l'autre bout de la France. Le problème, c'est que même si on a déjà acheté le livre papier, on est obligé de payer à nouveau pour avoir l'ebook... Je trouve ça dommage. C'est pour ça que j'utilise parfois des sites d'échange d'ebook, pour ne pas avoir à repayer un livre que j'ai aimé et que je voudrais emmener avec moi partout où je vais.
NicGambarde

Profil sur Booknode

Messages : 19
Inscription : lun. 24 août, 2020 11:51 am

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par NicGambarde »

Il n'y a pas qu'Amazon qui vendent des livres numériques. De très nombreux autres sites le font, et fournissent du format Epub ; et même sans DRM, ce qui fait qu'on peut les transformer en PDF, etc. (bon, les formats Kindle avec DRM aussi, mais il faut savoir comment, et ce n'est pas tout à fait autorisé...)

Par exemple (juste pour les sites vendant les livres que je traduis) : Adlibris, Barnes and Noble, Bokus, bol.com, FNAC, Google Play, HOEPLI, Indigo, iTunes (Apple), Kobo, libreriauniversitaria.it, librerie.coop, MONDATORI, Overdrive, Saxo, Scribd

Il y a le choix :D
robindesoibs a écrit :Personnellement j'ai utilisé se genre de site lorsque j'étais étudiant, j'achetais environ un livre par moi dans une librairie et le reste je le télécharger, (illégalement).
Parce que je n'avais clairement pas les moyens de mettre plus de 20 euros par mois dans des livres.
Je vais m'éloigner un peu du sujet mais dernièrement j'ai voulus acheter un ebook sur Amazon et je me suis alors rendu compte que je ne pouvais l'acheter qu'au format Kindle et que pour le télécharger, (donc réellement posséder le fichier), j'étais obligé de télécharger et d'utiliser leur application.
Autant dire que cela ma très fortement énervé.

Voilà en règle générale je pense que les lecteurs préfèrent acheter leurs livres, mais encore faut-il qu'ils le puissent.
violine07

Profil sur Booknode

Messages : 60
Inscription : lun. 06 août, 2018 1:30 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par violine07 »

Pour ma part je ne suis pas forcément pour les ebooks gratuits car
1. en règle générale je préfère les livres papiers
2. Lorsqu'il s'agit de téléchargement illégal j'ai toujours peur des virus informatiques que je peux attraper.
Mais j'avoue qu'il m'arrive de le faire mais seulement sur des livres dit plus «détente» et qui je sais ne sont pas des livres que j'ai forcément envie de garder en ma possession ou encore sur lesquels je ne m'arrête même pas en librairie. Je vais beaucoup à la bibliothèque mais il est vrai que pendant la période du confinement j'ai téléchargé des livres pour avoir de nouvelles lectures. Mais comme j'aime soutenir les auteurs je préfère acheter et si je devais un jour lire un livre coup de coeur de manière illégale j'irai ensuite l'acheter de toute manière.
Après lorsqu'il s'agit de partage légal de personnes qui avait acheter et partage je trouve vraiment génial surtout pour les gens qui ne pourrait pas en acheter.
juliendu08000

Profil sur Booknode

Messages : 398
Inscription : sam. 25 sept., 2010 5:17 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par juliendu08000 »

C'est comme pour la musique :

Si tu veux que ton artiste continue à sortir des disques ne pirate pas.

Pour le livre c'est pareil.

Personnellement je trouve dommage de pirater alors qu'il y a des bibliothèques pour lire gratuitement.
robindesoibs

Profil sur Booknode

Messages : 90
Inscription : mer. 08 janv., 2014 3:02 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par robindesoibs »

NicGambarde a écrit :Il n'y a pas qu'Amazon qui vendent des livres numériques. De très nombreux autres sites le font, et fournissent du format Epub ; et même sans DRM, ce qui fait qu'on peut les transformer en PDF, etc. (bon, les formats Kindle avec DRM aussi, mais il faut savoir comment, et ce n'est pas tout à fait autorisé...)

Par exemple (juste pour les sites vendant les livres que je traduis) : Adlibris, Barnes and Noble, Bokus, bol.com, FNAC, Google Play, HOEPLI, Indigo, iTunes (Apple), Kobo, libreriauniversitaria.it, librerie.coop, MONDATORI, Overdrive, Saxo, Scribd

Il y a le choix :D
Je ne connaissais pas la plupart des sites, quand à la Fnac c'est aussi nul qu'Amazon.
Et oui jai finalement cracké le drm pour l'avoir en epub.
robindesoibs

Profil sur Booknode

Messages : 90
Inscription : mer. 08 janv., 2014 3:02 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par robindesoibs »

violine07 a écrit : Après lorsqu'il s'agit de partage légal de personnes qui avait acheter et partage je trouve vraiment génial surtout pour les gens qui ne pourrait pas en acheter.
C'est illégal je crois, même si tu a acheté le livre, la seule chose autorisée et le partage de livres libres de droits il me semble.
Naw-munge

Profil sur Booknode

Messages : 36
Inscription : sam. 25 janv., 2020 10:04 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par Naw-munge »

juliendu08000 a écrit :C'est comme pour la musique :

Si tu veux que ton artiste continue à sortir des disques ne pirate pas.

Pour le livre c'est pareil.

Personnellement je trouve dommage de pirater alors qu'il y a des bibliothèques pour lire gratuitement.
Oui mais la grosse difference, c'est qu'avec la musique un simple abonnement Dizzer ou Spotify permet d'en écouter à volonter, de tout les artistes un peu connu pour un prix relativement modeste. Pareil avec la télé, si on adore les films on peut avoir un abonnement au cinéma ou à un service comme Canal+. Alors que les services d'abonnement de livres sont, disons-le, vraiment mauvais.
Je suis d'accord pour le fait d'utiliser les bibliothèques, mais moi, par exemple, je vis dans une petite ville. Ma bibliothèque n'a pas tous les livres que je veux. Bon, je me débrouille avec le CDI de mon lycée et la bibliothèque de la ville suivante, mais c'est loin d'être pratique.
Shal

Profil sur Booknode

Messages : 10
Inscription : jeu. 03 août, 2017 11:54 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par Shal »

C’est vrai ce que tu dis Naw-munge. Lorsque je vivais dans une grande ville, le choix à la bibliothèque était très varié. Mais ensuite lorsque j’ai déménagé dans une petite ville, ça l’était beaucoup moins. Par chance, j’ai pu faire des demandes spéciales. Je disais ce que je désirais et il le commandait dans un délai acceptable. Dans cette période, je crois avoir lu toutes les biographies concernant les tueurs en série. Mon mari avait peur pratiquement de dormir près de moi la nuit. Je plaisante mais c’était très intéressant de lire les motivations de chacun et de voir ce qui les a amené là. J’ai déjà voulu être criminologue donc faut pas vous étonner.
tommyvercetti

Profil sur Booknode

Messages : 705
Inscription : mer. 28 juil., 2010 7:13 pm

Re: Les livres "gratuits" : que pensez-vous des sites illégaux de partage d'ebooks ?

Message par tommyvercetti »

Oh j'aime bien le sujet. Je vais m'étendre un peu hein... attendion, tl;dr incoming.

Oui il y a possibilité en effet, comme pour toute la culture, de trouver des œuvres partagées illégalement. La question morale, légale ou autre rejoint du coup le débat qui date des début d'Internet. Chacun se fera son opinion.
La mienne a toujours été que, entre une personne qui ne se cultive pas, et une personne qui acquiert sa culture illégalement, je préfère que la seconde possibilité existe.
L'argument est toujours invoqué (que ce soit cinéma, musique, jeux, ebooks même en l'occurence) du manque à gagner. Il est détourné de manière sophiste en "vol" d’œuvre (ainsi la campagne anti-piratage des films, qui comparait ça à du cambriolage). Or, comme le dirait une chanson humoristique sur le sujet, "copying is not theft". Copier n'est pas voler. Et lorsqu'on télécharge illégalement un ebook ou autre, on le copie.

La question est donc celle du manque à gagner, car oui, quand on se procure un produit culturel illégalement, on ne l'achète pas, donc on ne paie pas l'auteur (et l'éditeur, le distributeur, le libraire, l'imprimeur...). C'est important pour la considération morale de bien faire la différence vol ≠ manque à gagner, un "pirate" n'est pas un voleur)
J'en reviens donc à celui qui, par manque de moyens ou nécessaire choix dans ses priorités d'achat, va faire l'impasse sur la culture. Dans un monde où le piratage n'existe pas, il n'achète juste pas de produits culturel et n'a donc pas accès, ici, aux livres. Entre cette personne et une personne qui pirate sa culture, pour le manque à gagner, le résultat est absolument le même. (cf réponse de robindesoibs)
Autrement dit, si une personne n'aurait de toute façon pas acheté l’œuvre en question, qu'il la pirate ou non ne fait aucune différence pour personne, sauf pour lui, qui gagnera en savoir/culture/bien être/que sais-je encore.

Mais forcément, là on rentre dans la question des comportements individuels et des morales personnelles ; limites l'acquisition illégale, ou l'encadrer par certains principes, est propre à chaque personne.
Sans savoir les raisons de cette acquisition donc, je ne vais pas juger celui qui télécharge illégalement une œuvre, car je sais que, personnellement, sans le "piratage", depuis mon adolescence j'aurais une culture très pauvre, car je n'aurais pas pu acheter tant de choses (et donc n'aurait, de toute façon, pas non plus alimenté l'économie culturelle).
Pour les ebooks, par exemple, moi-même je m'en procure illégalement, mais comme pour d'autres œuvres culturelles, je continue à acheter certaines, et pas d'autres (auteurs morts, bestsellers, etc). C'est un choix moral, débattable/critiquable.

Ensuite, lorsque j'achète des livres d'occasion, je ne paie pas non plus l'auteur (pour le piratage, à l'origine du partage illégal, il y a aussi une œuvre achetée, comme pour l'occasion, donc c'est très semblable, sauf pour l'aspect légal). Il y a donc toujours un manque à gagner pour la chaine de production du livre. Pour d'autres œuvres culturelles sur d'autres médias, les éditeurs essayent d'ailleurs de tuer le marché de l'occasion pour qu'il ne soit plus possible de ne pas payer les créateurs/éditeurs. Je pense donc que la lutte contre le piratage ennuie beaucoup plus les éditeurs ou producteurs que les auteurs eux-mêmes (cf réponse de NiGambarde), qui, déjà, ne vivent pas de leur art (une question de part qui leur revient plus que de ce que je vais payer pour leur livre) et qui de plus voie le piratage diffuser leur art et le fait connaître. Je sais que pour certains ça compte plus, et ça permet parfois de faire monter les ventes légales (cf Game of Thrones)

Et enfin, je pense comme je l'ai dit au début que la question du piratage est la même pour toute la culture, donc ebooks comme les autres formes d’œuvres culturelles. Donc toujours avoir en tête les autres médias est je pense important.
Pour l'instant, et depuis le début, le piratage est limité naturellement par la difficulté, souvent, d'accéder à ses procédés. Je ne pense pas que ça deviendra quelque chose de répandu, ce qui est plus à craindre en revanche sont les mesures qui peuvent être prises, par la pression de ceux qui sentent l'argent leur échapper, pour contrôler Internet et étrangler la liberté qu'il permet - même si elle permet, oui, d'agir illégalement.

Ensuite, jamais les livres ne coûteront 100 euros, il n'y a pas d'"industrie" du vol de livre (l'industrie serait s'il y avait une mafia ou une systématisation organisée - s'il y a de la vente illégale, par exemple, là oui, c'est de l'escroquerie, mais c'est pas le sujet). Et ce n'est pas du vol.
Le sujet des livres libres de droit aussi est un autre sujet, bien sûr qu'il est légal de lire du domaine public gratuit.
Et pour les virus, il suffit de faire attention à l'extension (vérifier qu'elle correspond bien à un ebook, epub, mobi, etc) et scanner tout ce que vous téléchargez ; un virus ne s'installe pas tout seul sur un ordinateur, s'il s'agit d'un fichier, il peut être scanné par notre antivirus. Mais de toute façon je pense que le domaine des ebooks est trop marginal pour être la cible d'un fabriquant de virus.
woodstockk a écrit : D'abord, je connais une connaissance qui a voulu créer un site internet afin de partager des livres gratuitement. Alors le principe est simple pour elle, son site est uniquement comme un site vitrine et non une boutique en ligne gratuit. Les utilisateurs échangent et après s'envoient des mails personnels pour l'envoi des fichiers après.

Ensuite, de ma propre expérience, j'ai déjà téléchargé des livres sur un site, c'était tous des harlequins datant des années 70 et 80. Et je crois que le principe du site était que les utilisateurs contribuent en publiant leurs livres gratuitement. J'ignore si c'est légal, mais c'est un site dynamique et plein de bonne volonté.
Dans les deux cas c'est illégal. Les œuvres numériques sont achetées pour l'utilisateur seul. Permettre publiquement l'échange entre personne s'appelle du peer-to-peer (pair-à-pair), le P2P, combattu notamment par des instances comme Hadopi.
Pour le deuxième je sais pas, j'imagine que ça dépend des livres, mais partager librement à des gens qu'on ne connait pas, ça reste du peer-to-peer.
Mais, dans le numérique, c'est de la copie, c'est ça qui est illégal, contrairement à l'occasion ou au prêt. Cependant, rappelons que "copier n'est pas voler".
Répondre

Revenir à « Livres numériques, électroniques, ebooks »