Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Discutez ici de tout ce qui concerne la littérature et qui ne se classe dans aucune autre section !
Ariane98

Profil sur Booknode

Messages : 48
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : mer. 30 avr., 2014 10:30 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Ariane98 »

Je suis partiellement d'accord... Je ne pense pas que le fait qu'un auteur introduise des loups-garous ou des vampires soit spécifiquement pour que son livre soit vendu.
D'ailleurs, si un auteur écrit pour faire fortune, alors ce n'est pas un écrivain et il a bien peu de chances d'y arriver.
Je lis exclusivement du bit-lit (donc histoire contenant obligatoirement des vampires, des garous et optionellement des triangles amoureux) et à part quelques séries qui sortent du lot, les livres ne sont pas très connus et je doute qu'un auteur puisse gagner sa vie juste grâce à ses livres. De plus, la communauté bit-lit est très soudée... Je ne dirais pas que c'est un effet de mode, au contraire (Anita Black est sorti à la fin du XXéme siècle).

Par contre au niveau de toutes ces dystopies que les cinéastes se croient obliger d'adapter, et ces hordes d'adolescents qui n'ont même pas vu la couleur de la couverture et qui osent penser avoir capter toute la personnalité des personnages (je pense à Hunger Games et Divergente, mais aussi Nos Étoiles Contraires, et tous les cultes de la personnalité autour des héros masculins...).

Bref, effet de mode oui. Par exemple, 50 Shades of grey et tout le bordel fait autour alors qu'à la base ce n'était qu'une fan fiction érotique de Twilight...
Pareil, maintenant les prix sont décernés aux livres les plus vendus, et non à ceux qui sont vraiment bien écrits... Les plus beau livres que j'ai lu, je suis allée les dénicher dérriere les tables de librairie.
Erinael

Profil sur Booknode

Messages : 123
Inscription : dim. 13 avr., 2014 8:50 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Erinael »

Bonsoir :)

J'avoue que je ne comprends pas comment on peut en avoir marre....Il y a assez de livres disponibles pour lire non stop pendant des milliers d'années.
Si les triangles amoureux vous gonflent, ne les lisez pas
Si les adaptations cinématographiques vous font pleurer des larmes de sang, n'allez pas les regarder.

C'est pas comme si on vous obligeait à lire/voir ces livres/films.

La mode répond à une demande si ces livres trouvent leur public, tant mieux. Mais il y actuellement tellement mais tellement de choix que je ne capte pas qu'on puisse en avoir "marre" alors qu'il suffit de passer son chemin.

Par exemple, mes expériences en bit lit se sont mal passées alors désormais, je passe mon chemin en bit lit. J'ai pourtant l'impression qu'il y en a des kilos tonnes et surement des petites bijoux dans le tas mais ça ne m’intéresse pas.
Bref : non, j'en ai pas marre. Je me contente d'éviter de lire ce qui risque de ne pas me plaire.
Viola99

Profil sur Booknode

Messages : 856
Inscription : lun. 10 juin, 2013 6:23 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Viola99 »

Bonsoir Erinael!

Je rebondis sur ton message pour rappeler que ce n'est pas si simple de trouver un livre qui ne répond vraiment pas à la mode. Une quatrième de couverture peut paraitre géniale, nous promettant de l'action et du suspense. Et ca m'est déjà arrivé d'acheter ce genre de bouquin qui nous faisait de belles promesses et qui nous donnait au final qu'une histoire d'amour mielleuse, l'action devenant un prétexte pour la romance, qui est au final au cœur du livre. Je pense ne pas être la seule personne à qui ca est arrivée!

Cependant je suis quand même d'accord avec toi dans l'idée de ne pas s'approcher de livres à la mode si ca nous gave. Mais c'est quand même rageant de se diriger vers les nouveauté, plein/pleine d'espoir et avoir la déception de voir que tous parlent d'amour ou de vampires (ou les deux).
RowlingKing

Profil sur Booknode

Messages : 646
Inscription : lun. 08 juil., 2013 3:37 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par RowlingKing »

Je suis d'accord avec viola99.
Si l'on se dirige vers d'autres genres de livres rien ne nous garantit qu'il n'y aura pas les mêmes clichés que d'autres. Mais il faut aussi prendre en compte que ce son "ses clichés" qui font vivre l'histoire et qui attire le plus de lecteurs... De plus ça marche très bien !
Certes, même moi j'en ai un peu marre... Pas plus tard qu'hier, dans une librairie, j'ai vu un bouquin avec une très jolie couverture et dont le synopsis ne comportait rien de ce qui est à la mode. Je l'ai donc acheté et ah ! Encore le coup de la fille banale remarquée par le beau garçon mystérieux et inaccessible... Tout ça pour dire, qu'il est effectivement dure de trouver de nos jours des bouquins qui répondent à toutes nos attentes et surtout des livres ne comportant pas de clichés. Et je parle pas seulement du Young-Adulte !
spade

Profil sur Booknode

Messages : 833
Inscription : mer. 06 juil., 2011 12:28 am

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par spade »

On peut très lire des histoires sans tous ce que vous avez mentionnée il suffit juste de sortir de sa zone de confort. Et sur la totalité des nouveautés finalement les livres qui traînent du vampirisme ou avec un triangle amoureux sont infimes.

"Bit-lit" est un terme commercial en réalité ses livres sont de l'urban fantasy un genre plus important où il n'y a pas forcément que des vampires ou le personnage principale n'est pas forcément une femme.
KyuuV

Profil sur Booknode

Messages : 200
Inscription : mer. 16 oct., 2013 3:04 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par KyuuV »

Bonjour,

ce n'est pas réellement l'effet de mode d'un type de lecture que je reproche. Mais particulièrement l'engouement qu'il peut y avoir autour de certains romans. Je vais prendre pour exemple le roman de John Green "Nos étoiles contraires", je ne l'ai pas encore lu parce que l'engouement qu'il y a eu autour de ce livre a fait que je me suis sentie mal à l'aise. Je me posais trop de questions comme "Et si j'espérais trop de choses de ce livre, je risque d'être déçue ?".

Bien évidemment, il n'y a pas que ce roman. Malheureusement, bien d'autres livres sont dans ce cas. Et je pense que ça peu frustrer ou empêcher certains lecteurs potentiels ! :(

Très bonne fin de journée, ♥
Emmaaah

Profil sur Booknode

Messages : 21
Inscription : dim. 22 juin, 2014 7:05 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Emmaaah »

Hé bien, je vois qu'il a débat ici, c'est bien (j'aime les débats).
Continuez, c'est très intéressant tout ça !
P-S : Ne t'inquiètes pas Rose -Alice, j'utilise aussi mon énergie contre les gazs à effet de serre ^^.
Lookoom

Profil sur Booknode

Messages : 6
Inscription : jeu. 17 juil., 2014 11:18 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Lookoom »

Bonjour à tous !

Je comprends tout à fait qu'on puisse avoir marre des dystopie, triangle amoureux tout ça tout ça ...
Personnellement je n'en peux plus ( surtout les triangles amoureux) .
Et bien j'ai simplement chercher d'autres formes de livres qui m'attirent plus voilà tout , pas la peine d'en faire un drame !
Après nous sommes ici pour nous exprimer et je suis d'accord avec les deux opposants :? de ce débat :D
Je trouve en plus ce débat ma foi très intéressant ;)
Melou78

Profil sur Booknode

Messages : 34
Inscription : sam. 26 nov., 2011 10:44 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Melou78 »

Bonjour,

Personnellement, je suis tout à fait d'accord avec vous ! J'ai commencé à lire réellement il y a quatre ans et demi, et au début ça ne dérangeait pas vraiment les triangles amoureux (au contraire) mais au fur et à mesure, je dis stop ! J'adore la Bit-Lit et tout ce qui est romances paranormales mais à force on ne trouve plus de bons romans ! On retombe dans le même schéma, parfois (encore une fois) ça ne me dérange pas (si l'auteur a une bonne écriture) mais ces derniers temps, cela m'a énormément agacé ! Je n'en peux plus ! De plus, comme vous l'avez dit, quand il y a des triangles amoureux le plus souvent, l'héroîne est très agaçante (à donner des baffes !). Du coup, maintenant je me renseigne sur BN pour savoir s'il y a des triangles amoureux et si oui, je ne lis pas le livre. Alors c'est triste, parce que si ça se trouve je rate de supers bons romans, mais c'est juste que j'en ai vraiment marre... Dommage...
Minatou72

Profil sur Booknode

Messages : 55
Inscription : lun. 02 févr., 2015 12:17 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Minatou72 »

Je pense en effet qu'il y a de nombreux effets de mode, mais malheureusement je ne pense qu'on ne peut que s'y habituer ou alors se tourner vers d'autres types de lecture. En effet, on retrouve souvent les mêmes histoires mais avec des personnages différents. Encore heureux, il y a de temps à autres des romans qui sortent du commun. Il est vrai que les triangles amoureux et autres dimensions fantastiques sont très à la mode. Mais si cela se fait beaucoup, je suppose que c'est que cela doit plaire.
Après en ce qui concerne les films, il est vrai c'est un peu agaçant d'entendre les gens se dirent "fan" et n'ayant pas lu les livres. Cela est en effet bien dommage.
Belzedar

Profil sur Booknode

Messages : 292
Inscription : ven. 20 juin, 2014 9:45 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Belzedar »

La mode est un phénomène de société de consommation. Or, qui dit forte consommation, dit capitalisme. La culture à " répétition " est un privilège (ou pas) des pays riches et participe au fonctionnement de ces pays.
On ne peux pas échapper aux modes. Sauf si on vit dans un coin paumé de toute civilisation ou si on est SDF. Au final, même si on achète autre chose, même si cet autre chose est moins populaire, il y aura forcément d'autres produits similaires. Plus rien n'est " nouveau ". L'originalité se trouve dans ce qui à été fait avant si on y ajoute en plus sa patte. Et ce qui est fait maintenant sera refait plus tard. Le simple fait de vivre en société, on en entend parler à longueur de temps. Même si on crache sur une mode, c'est hypocrite, on ne crache pas sur LA mode car on en suit toujours une.

Par exemple, moi je crache sur la mode des films de super héros au cinéma. Je suis blasé de tous ces films. Et ça me gave, tous ces gens qui se prétendent fans de comics sans avoir lu autre chose que quelques BD de Spiderman, les X-men, Iron Man et cie. Pourtant, des modes j'en ai déjà suivi sans y réfléchir.
On est conditionnés ainsi. Selon la position dans laquelle on se place, y a des modes complètement idiotes et d'autres plutôt bien. Mais comme on aime bien se la raconter, et parce qu'on est un peu cons (nous, les humains) bah on crache sur la mode en se donnant une certaine valeur personnelle, une certaine identité. On crache sur ce qui nous fait vivre autant qu'on le fait vivre.
livresaddict

Profil sur Booknode

Messages : 495
Inscription : ven. 03 oct., 2014 8:23 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par livresaddict »

Je suis tout à fait d'accord avec toi Missbouquineuse

Et puis si vous en avez assez des effets de modes, changez tout simplement de style de livres ! Personnellement j'adore les effets de mode, mais si vous n'aimez pas libre à vous de changez, mais cela ne sert à rien de se plaindre ! ;)
Belzedar

Profil sur Booknode

Messages : 292
Inscription : ven. 20 juin, 2014 9:45 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Belzedar »

MissBouquineuse a écrit :Pour ce qui est des livres je pense qu'il faudrait tout simplement arrêter de lire si on ne veut plus entendre parler des effets de mode.
Ce qu'il faut dire aussi c'est qu'il y a des " copieurs " si je peux dire, mais il faut aussi voir un truc : des genres il y en a, oui, mais pas des milliers non plus, alors que des bouquins combien en existe-t-il ? Au bout d'un moment, c'est juste obligé de trouver des thèmes similaires. Bon des fois ça l'est tellement qu'on se pose des questions faut bien l'avouer ^^
Ce qu'il y a, c'est que ça a un effet vraiment boule de neige.
On prend les Harry Potter, dès le troisième tome peut-être, combien de livres du genre sont sortis ?
Idem pour 50 Nuances ou encore Anita Blake. Et ils sont pas sortis forcément dans les années à venir, mais très rapidement, limite à se demander si les maisons d'édition n'attendaient pas juste un premier jet similaire pour voir si ça marchait.
Faudrait définir exactement ce que vous entendez par " du genre ". Est-ce que c'est " des livres qui ont pour héros trois adolescents, le héros sérieux, le comic relief et la fille intello " ? parce que si c'est ça, ce n'est ni une copie ni une inspiration de Harry Potter. Ça remonte bien avant.
Le triangle amoureux par exemple, ce n'est pas Twilight qui l'a inventé non. Certains font même remonter ça aux premières histoires des chevaliers de la table ronde (Arthur - Guenièvre - Lancelot).
Ce n'est certainement pas le cliché du héros orphelin non plus.
Mais à partir de quel moment on dit que telle chose est une copie de telle chose si cette deuxième chose s'est déjà elle même inspirée d'une autre chose ? Harry Potter n'a absolument rien inventé. Rien du tout. Même l'école de magie, ça existait bien avant. Twilight non plus n'a rien inventé. Eux même sont des effets de mode qui ont simplement bénéficié de leur époque.
Cacoethes-scribendi

Profil sur Booknode

Messages : 2024
Inscription : lun. 25 nov., 2013 11:41 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Cacoethes-scribendi »

Belzedar a écrit :Mais à partir de quel moment on dit que telle chose est une copie de telle chose si cette deuxième chose s'est déjà elle même inspirée d'une autre chose ? Harry Potter n'a absolument rien inventé. Rien du tout. Même l'école de magie, ça existait bien avant. Twilight non plus n'a rien inventé. Eux-mêmes sont des effets de mode qui ont simplement bénéficié de leur époque.
JK Rowling et Stephenie Meyer ont inventé deux trois trucs, quand même (un autre auteur avait déjà eu l'idée des vampires à paillettes ? :shock: ).

Bon ceci dit, dans l'idée je suis d'accord avec toi.
Mais c'est le propre de la littérature (et de l'art en général - et de tout, peut-être ^^) de partir de ce qui existe déjà pour créer quelque chose de nouveau. Le tout, c'est de pas tomber dans le plagiat. Et d'essayer d'être le plus original possible malgré tout. Parce qu'au final, si des éléments sont toujours les mêmes, chaque auteur rajoute un truc à sa sauce.

Là la question c'était plutôt : Est-ce qu'il n'y a pas trop de ceci ou de cela en ce moment ? Et ma réponse c'est : ça dépend vers quoi vous tournez votre regard ^^
Belzedar

Profil sur Booknode

Messages : 292
Inscription : ven. 20 juin, 2014 9:45 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Belzedar »

JK Rowling et Stephenie Meyer ont inventé deux trois trucs, quand même (un autre auteur avait déjà eu l'idée des vampires à paillettes ? :shock: ).

Bon ceci dit, dans l'idée je suis d'accord avec toi.
Mais c'est le propre de la littérature (et de l'art en général - et de tout, peut-être ^^) de partir de ce qui existe déjà pour créer quelque chose de nouveau. Le tout, c'est de pas tomber dans le plagiat. Et d'essayer d'être le plus original possible malgré tout. Parce qu'au final, si des éléments sont toujours les mêmes, chaque auteur rajoute un truc à sa sauce.

Là la question c'était plutôt : Est-ce qu'il n'y a pas trop de ceci ou de cela en ce moment ? Et ma réponse c'est : ça dépend vers quoi vous tournez votre regard ^^[/quote]


Si tu regardes du coté des mangas et des animes, tu verras pleins de vampires complètement pas vampiriques. (genre, des vampires qui contrôlent le feu, l'eau, la glace, des vampires qui n'ont pas peur du soleil ou de l'argent, des vampires mortels...)
Mais le coup des paillettes, là j'avoue que je ne sais pas. :lol:

JK Rowling à inventé ses personnages, ses lieux, ses objets, le quidditch... Tout ce qui est propre à HP mais tout le reste, les concepts, les folklores, les techniques de scénario et les clichés, non. Quand je disais " rien " je parlais surtout des choses auxquelles je faisais références dans mon précédent message.

Oui, bien sûr, chaque auteur rajoute un truc personnel, sa patte. Sinon je pense que plus personne ne s'intéresserait à rien. Ce serait triste. Le problème, c'est qu'a chaque fois que quelqu'un apporte quelque chose, ça peut devenir un stéréotype plus tard. Vers quoi tourner son regard ? sauf que les modes ça marche partout. En fantasy par exemple, GRR Martin est arrivé avec sa fantasy " réaliste " proche de l'historique dans une époque où les gens commençaient à être gavés de la fantasy héroïque et épique. Bah de nombreux auteurs se sont déjà dépêchés d'en profiter. Tout est question d'époque. Moorcock l'avait fait trop tôt et il n'est du coup pas aussi populaire que Martin. Tout genre à ses clichés de mode.
elynias

Profil sur Booknode

Messages : 245
Inscription : jeu. 06 oct., 2011 11:25 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par elynias »

Moi j'en ai marre de voir énormément de livres érotiques. C'est la mode en ce moment et tant mieux pour les amateurs du genre qui sont certainement comblés. Enfin, quand je dis que j'en ai marre, c'est un peu exagéré. Disons que ça devient lassant d'en voir partout au détriment de certains livres qui mériteraient plus de pubs. Mais bon, je passe mon chemin et ne m'en procure pas. Ce n'est que passager, d'autres styles prendront bientôt leur place.
SakuraTales

Profil sur Booknode

Messages : 93
Inscription : sam. 08 févr., 2014 7:52 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par SakuraTales »

J'aime beaucoup ce débat, très instructif.

Personnellement je me méfie aussi des effets de mode, d'autant plus qu'ils sont souvent portés par des midinettes affolées et que ça me donne plus envie de m'enfuir en courant que de découvrir l'oeuvre... Je me souviens avoir adoré Twilight avant qu'il soit connu, puis avoir totalement honte de le lire dans le train de peur qu'on me prenne pour une amoureuse transie d'Edward... (merci aux films pour cette folie autour des personnages)

Comme plusieurs l'ont dit, si on aime pas, il suffit de ne pas regarder. Je suis tout à fait d'accord, je n'ai pas lu et ne lirai jamais 50 nuances. Mais ce qui est dommage c'est que ces "merveilles" élevées au rang de best-seller cachent bien souvent les vraies pépites. Genre 50 nuances c'est l'un des premiers à avoir écrit un livre érotique. Mais non enfin, ça existe depuis des lustres, et en bien mieux écrit et plus original...
Ce n'est pas parce qu'un livre devient connu que c'est lui qui a révolutionné le genre, c'est surtout que les vrais livres ayant déjà effectué ce travail ne sont jamais sortis de l'ombre... :?

Vous l'avez dit, tout se répète, c'est bien normal, mais pour moi les bons auteurs sont ceux qui arrivent à créer toute une mythologie et un univers, et à nous embarquer dedans. Même à partir d'inspirations forcément déjà existantes. Du moment que c'est plausible et cohérent, ça marche :)

Pour ce qui est des triangles amoureux c'est vrai que c'est lassant mais j'arrive pas mal à les éviter en fait. Merci à Booknode pour ça, qui me permet de lire les commentaires et voir quand certains inscrits mécontents parlent de triangles ou d'incohérences, voire de plagiat : je sais qu'il ne vaut mieux pas pour moi lire l'ouvrage :) Après quand c'est bien fait je trouve que ce n'est pas si mal. Dans Alex Craft par exemple, impossible de savoir avec qui l’héroïne va finir, et presque on s'en fiche : Alex n'y réfléchit pas et passe du temps avec l'un et l'autre (circonstances particulières oblige, l'un étant une faucheuse et l'autre un fae ...). Pas de mièvrerie et de pleurs, les protagonistes sont adultes et ça change tout :D

Bref je suis d'accord j'en ai marre de tout ça, mais je fais en sorte d'éviter ce qui m'énerve ^^
Belzedar

Profil sur Booknode

Messages : 292
Inscription : ven. 20 juin, 2014 9:45 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Belzedar »

Musso, y a tout un cirque derrière lui si. Sauf que c'est l'effet inverse. La grande majorité des gens disent que Musso, Levy ou encore BHL sont la honte de la littérature française. Et personnellement, quand je vois leurs textes, je me range du coté de la majorité.

Après je suis d'accord qu'il existe des bons auteurs (comme Sire Cedric oui, ou encore Brussolo) qui n'ont pas tant de succès quand des auteurs plutôt médiocres (ou passables) sont considérés comme références ou encore " maitres " (je parle par exemple de Maxime Chattam qui est franchement moyen). Je pense que c'est le public qui est ainsi (surtout le public français), qui voit les choses selon deux facettes, soit c'est à chier, soit c'est excellent et quand il y a quelque chose entre les deux, on y fais pas tellement gaffe. Les seuls trucs qui ont du succès, c'est soit les trucs très très bien, soit les trucs très très mauvais, alors qu'il n'y a pas que ça.
Onithiel

Profil sur Booknode

Messages : 47
Inscription : sam. 27 déc., 2014 11:28 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Onithiel »

Ca, c'est un débat assez instructif et à prendre avec des baguettes .. (très fines, hein, les baguettes)
Un peu de paix dans toute cette mer de marre-attitude ? Eh bien, pas grâce à moi, en tout cas.
Très franchement, au départ, je me suis posée la question "Oui, mais toi, qu'est-ce qui t'énerve?" ... Du coup, après un moment de réflexion, je viens donc vers vous pour vous exposez un avis que quelque uns ont - à ce que j'ai pu remarquer.
Si quelque chose nous énerve, pourquoi s'y attarder ? Je veux dire : je comprends qu'on touche à tout, c'est sans doute normale. Mais à partir du moment où nous comprenons que nous n'aimons pas, pourquoi se forcer ? Exemple : Je ne supporte pas le style de Bernard Werber (auteur de, entre autre, La trilogie des fourmis, Le livre du voyage, L'encyclopédie du savoir relatif et absolu, et j'en passe), du coup, je ne lis pas cette auteur. Je n'aime pas non plus la science-fiction, alors j'évite d'y toucher (quoi que, à cause des cours, je n'ai actuellement pas le choix).
Mais vous voyez ce que je veux dire ?
Dans mon cas, à seulement 15 ans, je ne pense peut-être pas comme il faudrait que je le fasse, c'est vrai, mais je pense qu'à chaque genre va ses caractéristiques. Par là, je veux dire que, souvent, pour une adolescente (entre 12 et 16 ans, je dirai), les triangles amoureux, c'est la vie. J'ai été fan de Journal d'un vampire, je n'ai pas honte de l'avouer et, quand le triangle a finit par m'énerver, j'ai tout simplement abandonner la série. Mais il y a aussi ce genre de triangle un peu plus mature, et là je pense à Anita Blake, tueuse de vampire qui est une série contenant un triangle qui évolue en quelque chose ressemblant plus à un octogone qu'autre chose tout en restant une histoire simple. M'enfin, pour les lecteurs, je ne veux pas spoiler. Mais voilà, je pense que le sujet du triangle amoureux est fortement critiqué sans pour autant que personne n'en fasse le tour. Parfois, le triangle apporte tout une palette de couleur à l'histoire - palette dont celle-ci a besoin - et d'autre fois, il ne sert à rien. Il faut juste savoir l'analyser. Et si nous n'aimons pas, on laisse tomber, tout simplement. Ce n'est pas un pêché de laisser tomber un livre.
Et c'est pareil pour l'effet de mode "créature de la nuit". Et encore, est-ce vraiment un effet de mode ? Dracula n'est pas tout récent, lui, et les créature d'Anita Blake ont, maintenant, une vingtaine d'année, bien que d'autres livres contenant ce genre de créature (désolée, je ne connais pas assez bien les dates de parution pour donner d'exemple) sont tout récents. C'est la source du fantasy, ce genre de chose, et ça lui apporte le caractère recherché : l'irréel. Bien que des gens croient aux esprits, aux fantômes, ils ne croient pas toujours aux loups-garou et aux vampires et sont donc plus emportés dans un monde différent en lisant des histoires avec ces derniers qu'avec les deux premiers. (J'ai l'impression que je manque de cohérence..)
Bref, je me retire sans parler des dystopies devenues trop communes tout simplement parce qu'actuellement, je ne compte aucune dystopie à ma bibliothèque et je préfère ne pas aborder un sujet que je ne connais pas. :3
Sashiko

Profil sur Booknode

Messages : 182
Inscription : mer. 27 mars, 2013 2:19 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Sashiko »

hoyé hoyé en voila un débat intéressent.

Marre des effets de mode dans les livres vous dite....

Moi je dis est pourquoi pas tant que l'on a le choix. Pour ma part à bientôt 24 ans je suis une accro à la lecture depuis très peu de temps car à cause de ma dyslexie je n'aimais pas lire. Mon parcours n'est pas atypique mais je me décrirai comme étant systématiquement en retard sur les modes. Lorsque mes camarades 12 ans lisait Harry Potter moi je lisais des bd parce que y avais des images (lol) lorsque à 14 ans les autre lisaient Gone ou Percy Jackson je commençais à lire des romans que je ne finissais pas as asses d'image, trop de mot (un vrai bébé). Si bien que j'étai jamais à jours et c'est encore le cas aujourd'hui.

Les effets de modes me permettent avec un peu de retard pour moi de découvrir de nouveaux univers et de nouveaux écrivains, d'autre style, mais pas parce que c'est la mode mais parce que je suis curieuse et que j'ai le choix. Je n'ai pas lu Twilight parce que tout le monde dans les couloirs du lycée le trimbaler mais parce que j'ai curieuse. On ne devrai pas juger les gens parce qu'ils suivent la mode créateur comme consommateurs au fond ça plait au gens alors laissent faire. Nous sommes d’ôter d'une intelligence alors si ça ne plais pas changeant de lecture. Pour m'a part j'ai pendant un temps aimer les bit lit et puis je me suis lassée et je suis passée à autre chose (en avance cette fois ci :mrgreen: )

Je comprends bien les gens qui on en marre mais au fond vous savez que vous avez le choix. Je me suis toujours senti en décalage parce qu’à mon âge je ne vais pas emprunter des livres dans l'étage des adultes mais chez l'enfant au rayon jeune. Mais je fais ce qui me plais et si ça plait pas tant pis. On peut aller contre la mode simplement en ne la suivant pas mais en se fiant à sa propre volonté

Pour ce qui est du triangle amoureux moi, je pense que ça dépend du genre de lecture. La littérature pour jeune en est truffée parce que c’est ce qui plait. Elles sont contente les lectrices, elles ont le choix entre un tel ou un tel et qu’elles forment des teams et qu’elles disent pourquoi lui et pas l’autre. Ca fais partie du développement normal d’une ado, ça les est fait rêver et ensuite elles se réveillent parce qu’elles ont muri et que c’est plus intéressent elles vont chercher autre chose. En sommes un trio amoureux peut-être intéressent et sortir du lot si est l’auteur à de la ressource et de l’imagination. Il y a des trios amoureux dans tous les genres mais présenter de différente manière exemple le journal de Bridget Jones ou encore trio amoureux inversé. Est si c’était le garçon qui de vais choisir entre deux filles ce serai diffèrent (un bref aperçu de ce que ça peu donner avec percy jackson). C’est pareil pour la dystopie il y en a tellement mais moi ça ne me lasse pas c’est mon truc, pour combien de temps ? je ne sais pas. J’en ai lu des tas avec des triangles amoureux en général mais même si la forme est prévisible le fond c’est-à-dire la manière d’arrivé au résultat prévisible n’est jamais la même. C’est sans doute ça qui nous intéresse ou qui devrai nous intéressé parce que au fond on connaît la fin ta une chance sur 2 de le savoir (happy end ou pas). Sérieusement quand tu termines un livre on est tous heureux et triste, heureux parce que je connais enfin le fin mot de l’histoire triste parce que découvrir ce livre ses personnages ses péripéties c’est top c’est moment intense et là c’est fini. Comme disait mon prof de math ce n’est pas la réponse qui compte c’est la manière d’y arrivé.

Je suis absolument d’accord avec les descriptions des personnages, la fille banal, avec le beau ténébreux c’est du surfait ras la barbe (j’en ai pas). Ils ne devraient pas insister sur leur physique parce que au fond (pour moi) en s’en moque totalement. Et généralement quand il le fond c’est que ça va tourner au triangle amoureux (lol). Il devrait diversifier leur personnages, pourquoi pas une fille un peu enrobé, un gars boutonneux ??? La réponse est simple ça ne fait pas rêve ce n’est pas dans les canons de la beauté c’est comme dans les films ou dans les magazines on a beau dire moins de mannequin filiforme plus de filles en chair mais pas moyen de changer les normes. Non le mieux c’est ne pas trop insisté dessus et de laissé notre tête faire le travail avec le minimum syndical.
Pour finir les adaptations. Ce n’est pas une honte de voir que les films il y a des gens que ça n’intéressent pas de lire les livres il préfère la facilité tant pis pour eux mais c’est vrai que ce dire fan ce contentais du film ce n’est pas terrible. Je suis pour les adaptations même si comme tout le monde je les trouve 80% pas réussie (50% sont des véritables navets). C’est commercial pour la grand majorité du temps c’est une manne importante et les financier américain il s’enfiche que nous tend que ça marche ils épuiseront le filons jusqu’à la dernier goutte. Pour ce qui reproche que les films ne respectent pas à la lettre les livres j’ai une nouvelle pour vous : une adaptation n’est pas une copie d’un livre mais une réinterprétation du livre telle que le réalisateur le voit lui. C’est la raison pour laquelle certain auteur ne s’intéressent pas à l’adaptation comme Rick Riordan qui n’a pas participé à l’élaboration des films (il aurait dû vu le navet qu’on a eu) d’autre travail avec les réalisateur mais ils sont soumis à la machine Hollywood.

En conclusion effet de mode au pas on a le choix alors utilisé le.
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
BlackLight

Profil sur Booknode

Messages : 27
Inscription : jeu. 03 oct., 2013 8:48 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par BlackLight »

Bonjour (:.

Je voudrais juste rebondir brièvement sur les triangles amoureux. J'ai lu Twilight (enfin les deux premiers tomes parce que ça m'a gonflée mais vu que tout le monde en parlait j'ai quand même le fin mot de l'histoire) et déjà je n'aime pas les vampires et les loups garous. C'est mon avis, je déteste ça, épargnez moi les pierres pour ceux qui aiment. Mais comme le dit si justement Sashiko, je suis curieuse. Ma première expérience avec les vampires s'est mal passée et presque deux ans après je me suis dit "ne généralise pas, tente des vampires différents". Je n'ai pas cherché bien loin. Carmilla. Encore des vampires, mais c'était à des années lumières de Twilight (il est vrai que ce n'est pas la même époque mais passons). Et je me suis réconciliée avec les vampires :D. Tout ça pour dire -je vais faire ma militante pour les dystopies même si je comprends que d'autres n'aiment pas, c'est votre choix mais je vais tenter de vous réconcilier avec comme l'a fait une amie pour moi en me conseillant Carmilla- cherchez. Cherchez parce qu'il y a des petits bijoux parmi elles. Bien sur avec des triangles amoureux, mais il y a les dystopies où ils sont en premier plan (La Sélection) et d'autres où ils sont là, bien présents, mais derrière l'intrigue. Après c'est le style du moment, je ne fais que répéter ce qui a été dit plus haut, mais si vous ne laissez pas sa chance au premier bouquin qui comporte une fille et deux gars ... Moi les triangles amoureux, ça m'énerve aussi. Alors je cherche, je lis les commentaires, même le titre en dit long ! Si tous les commentaires finissent par "TEAM MACHIN", alors je ne lis pas. C'est aussi simple que ça. Mais quand les commentaires parlent avant tout de l'intrigue, qu'ils disent "je stresse, truc va-t-elle réussir à faire bidule ou à vaincre chose ?" Je comprends que l'auteur n'a pas installé l'intrigue pour faire joli derrière le triangle mais bien pour nous tenir en haleine. Alors je lis. Évidemment, l'histoire d'amour est bien présente, mais c'est si peu si le scénario est bien mené !
Bon, et puis si vous êtes vraiment allergique aux triangles, eh bien je vais répéter pour la jenesaiscombientièmefois cherchez. Peut être que vous avez tout simplement mûri, que ce style ne vous convient plus comme les Tchoupi que je lisais enfant ne me conviennent plus et dans ce cas là au lieu de déverser votre haine contre ces styles qui plaisent à d'autres gens et bien cherchez. Cherchez ce qui vous satisfera jusqu'à ce qu'à son tour ce style ne vous convienne plus et que vous en cherchiez un autre.
Voilà, je sais pas si ça aura servi à quelque chose mais j'aurais essayé ^^
Bon dimanche (:.
Belzedar

Profil sur Booknode

Messages : 292
Inscription : ven. 20 juin, 2014 9:45 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Belzedar »

Hunger Games... Twilight...
Avant d'être de la " dystopie " ou du " fantastique avec des vampires " ce sont surtout de la littérature pour ado. Le triangle amoureux est un cliché de littérature pour ado (ou young adult si vous préférez).

Sinon, oui il y a plus adulte dans les mêmes genres, que ce soit dans la dystopie (1984, le meilleur des mondes, la planète des singes, fahrenheit 451...) ou le fantastique vampirique. Faut juste chercher des œuvres moins récentes oui.

Moi je déteste le young adult, je préfère vraiment lire des œuvres jeunesses avec de tous jeunes enfants où l'histoire, l'évasion et le message sont plus importants. Ou des trucs plus adultes. Le young adult est très centré sur les émotions, les sentiments des personnages parce que ces personnages sont justement des ados. Pour savoir si une œuvre est jeunesse, ado, adulte il faut simplement regarder l'âge du personnage principal. C'est comme ça que j'évite ce qui me déplait.
Sashiko

Profil sur Booknode

Messages : 182
Inscription : mer. 27 mars, 2013 2:19 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Sashiko »

BlackLight a écrit :Bonjour (:.

Je voudrais juste rebondir brièvement sur les triangles amoureux. J'ai lu Twilight (enfin les deux premiers tomes parce que ça m'a gonflée mais vu que tout le monde en parlait j'ai quand même le fin mot de l'histoire) et déjà je n'aime pas les vampires et les loups garous. C'est mon avis, je déteste ça, épargnez moi les pierres pour ceux qui aiment. Mais comme le dit si justement Sashiko, je suis curieuse. Ma première expérience avec les vampires s'est mal passée et presque deux ans après je me suis dit "ne généralise pas, tente des vampires différents". Je n'ai pas cherché bien loin. Carmilla. Encore des vampires, mais c'était à des années lumières de Twilight (il est vrai que ce n'est pas la même époque mais passons). Et je me suis réconciliée avec les vampires :D. Tout ça pour dire -je vais faire ma militante pour les dystopies même si je comprends que d'autres n'aiment pas, c'est votre choix mais je vais tenter de vous réconcilier avec comme l'a fait une amie pour moi en me conseillant Carmilla- cherchez. Cherchez parce qu'il y a des petits bijoux parmi elles. Bien sur avec des triangles amoureux, mais il y a les dystopies où ils sont en premier plan (La Sélection) et d'autres où ils sont là, bien présents, mais derrière l'intrigue. Après c'est le style du moment, je ne fais que répéter ce qui a été dit plus haut, mais si vous ne laissez pas sa chance au premier bouquin qui comporte une fille et deux gars ... Moi les triangles amoureux, ça m'énerve aussi. Alors je cherche, je lis les commentaires, même le titre en dit long ! Si tous les commentaires finissent par "TEAM MACHIN", alors je ne lis pas. C'est aussi simple que ça. Mais quand les commentaires parlent avant tout de l'intrigue, qu'ils disent "je stresse, truc va-t-elle réussir à faire bidule ou à vaincre chose ?" Je comprends que l'auteur n'a pas installé l'intrigue pour faire joli derrière le triangle mais bien pour nous tenir en haleine. Alors je lis. Évidemment, l'histoire d'amour est bien présente, mais c'est si peu si le scénario est bien mené !
Bon, et puis si vous êtes vraiment allergique aux triangles, eh bien je vais répéter pour la jenesaiscombientièmefois cherchez. Peut être que vous avez tout simplement mûri, que ce style ne vous convient plus comme les Tchoupi que je lisais enfant ne me conviennent plus et dans ce cas là au lieu de déverser votre haine contre ces styles qui plaisent à d'autres gens et bien cherchez. Cherchez ce qui vous satisfera jusqu'à ce qu'à son tour ce style ne vous convienne plus et que vous en cherchiez un autre.
Voilà, je sais pas si ça aura servi à quelque chose mais j'aurais essayé ^^
Bon dimanche (:.
Tout a fait d'accord ton message ma bien fais marrer surtout sur le cas tchoupis.
Mais tu as raison de préciser qu'il faut chercher et laisser la chance on trouve des mine d'or parfois exemple: question Vampire j'ai détésté Humaine mais je suis fan de comment ce débarrasé d'un vampire Amoureux pour sont côté seconde degré et sont humour à tomber parterre. C'est la preuve que l'on trouve de bon truc dans les genres que l'on hait à mort :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
SakuraTales

Profil sur Booknode

Messages : 93
Inscription : sam. 08 févr., 2014 7:52 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par SakuraTales »

Personnellement c'est pour ça que j'adore booknode. Je me suis déjà faite avoir sur certaines lectures, mais maintenant je prends le temps de lire les commentaires quand je suis à la recherche d'un ouvrage. Je cherche les mieux écrits et les plus fournis, et j'en compare 2/3 pour voir si les avis convergent. Je regarde aussi les commentaires de ceux qui n'ont pas aimé le livre pour voir ce qui pourrait me déranger. En général je n'ai pas de mauvaise surprise !

Ce qui peut être intéressant aussi c'est de regarder l'âge des commentateurs. Quand je vois qu'en moyenne c'est 14 ans je me dis que je ne suis pas la cible (j'en ai 23). C'est aussi pour ça que les favoris sont utiles : trouver des gens de votre sensibilité qui font des commentaires intelligents, comme ça on peut ensuite suivre ce qu'ils disent, sur quels livres et s'en inspirer !

C'est pour cette raison que je m'efforce de poster des commentaires chaque fois que je finis un livre depuis que je suis inscrite, et que je tente d'être objective et critique (parfois trop je crois ^^)

Du coup pour ce qui est des modes les commentaires sont à regarder de près pour voir si le livre sera comme la plupart des autres ou s'il sort du lot ! En tout cas c'est comme ça que je fais :D
lisamenet

Profil sur Booknode

Messages : 43
Inscription : mer. 02 janv., 2013 9:24 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par lisamenet »

Je suis d'accord avec certains avis et d'autres non.
Personnellement je n'aime que ce qui touche à la magie/monde imaginaire. J'ai grandi avec harry potter, charmed et buffy. Donc au début quand j'ai vu que ce type littéraire se développait, j'étais ravi! Aujourd'hui j'ai une certaine lassitude. Ce n'est pas en mettant des loup garou, vampire et un triangle amoureux que le livre sera une réussite. Et les triangles amoureux doivent être bien ficelé.
Pour ceux qui disent que cest toujours la même chose, mais c'est normal! Vous devriez lire le livre bit lit de sophie Dabat qui explique qu'elles sont ces similitudes et pourquoi.

Je suis d'accord avec ceux qui disent que si vous ne supportez plus ce genre de livres alors passez votre chemin.
Personnellement, depuis qq temps je porte une attention particulière au choix des livres. Je regarde les meilleurs commentaires et les moins bons.

Le commentaire précédent est très pertinent! Je ne le faisait pas toujours mais dorénavant je regarderai l'age des lecteurs systèmatiquement. J'ai 20 ans alors j'aime de moins en moins les livres ados.
Sashiko

Profil sur Booknode

Messages : 182
Inscription : mer. 27 mars, 2013 2:19 pm

Re: Effets de mode dans les livres : vous n'en avez pas marre ?

Message par Sashiko »

pour ce qui est de l'âge on peut être jeune et aimer des libres plus adulte et vis versa. Moi apprécie les livres d'ado autant que les livres d'adultes c'est une question de goût. 8-) :D
Mais d'une manière général nos lecture évolue avec le temps.
Répondre

Revenir à « Discussions Littéraires »