Date de péremption des livres

Discutez ici de tout ce qui concerne la littérature et qui ne se classe dans aucune autre section !
Répondre
Synopsiis

Profil sur Booknode

Messages : 33
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : lun. 25 févr., 2019 9:09 pm

Date de péremption des livres

Message par Synopsiis »

Bonjour à tous,

J'aimerais savoir si, selon vous, les livres ont une date de péremption ?

Je m'explique :
J'ai commencé à lire énormément de Young Fiction à l'âge de 15ans. À cette époque la, les héroïnes des livres avaient 15 ou 16 ans, elles étaient donc plus âgées que moi.
Ensuite, j'ai eu 18-19 ans, j'adorais toujours lire des livres dans la Young Fiction. Cependant, je me disais que bientôt je ne pourrais plus lire ces livres, parce que je n'arriverais plus à m'identifier aux très jeunes personnages principaux.
Aujourd'hui, j'ai 23 ans, et lire un roman avec une héroïne de 15 ans, ça m'agace un peu. J'essaie de passer outre la plupart du temps, mais je n'arrête pas de me demander si dans 20 ans je pourrai encore lire ces livres que j'adore aujourd'hui.

J'aimerais bien connaître vos avis et vos vécus. Est-ce qu'il y a des livres et des thèmes que vous avez lu et adoré quand vous étiez plus jeunes et qu'aujourd'hui vous ne lisez plus ?

Merci pour vos retours :)
Candy-5

Profil sur Booknode

Messages : 11
Inscription : lun. 29 mai, 2017 12:26 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par Candy-5 »

Bonjour

Je pense plus qu'il s'agisse de maturité.
En grandissant, on acquiert de l'expérience et on évolue tous différemment suivant celle-ci. Du coup nos attentes en lisant sont différentes.
Par exemple, je me rappelle la réflexion d'un ami. Pour Harry Potter 3, on était plus des jeunes adultes (23 - 25 ans) et les réactions d'Harry Potter ont grandement agassé mon ami qui le trouvait immature. Alors qu'en y réfléchissant de mon côté, je pense que l'on décrivait l'attitude d'un adolescent : quelqu'un plein de doutes et d'émotions.

De ma propre expérience, à l'adolescence, j'étais très fan des histoires toutes simples des Harlequin. Maintenant, j'ai beaucoup de mal d'en lire un ou quand j'en lis c'est pour ne pas avoir à réfléchir à ma lecture.

Voilà mon avis.
Bonne lecture
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 59
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par clocloee »

J'ai aussi ressenti ce phénomène. J'ai 43 ans et je pense que certains livres que j'ai adorée quand j'étais plus jeunes ne me plairaient plus du tout aujourd'hui. Je pense en particulier à la série de la Belgariade de David Eddings que j'avais dévorée quand j'étais au lycée, en attendant chaque nouveau tome avec impatience. Maintenant je pense que je m'ennuierais ferme, mais comme il y a dix tomes je ne suis pas motivée pour tenter. ;)

Je trouve ça à la fois un peu triste et chouette : triste parce que je n'aime plus des choses que j'avais aimées, chouette parce que je découvre des nouveaux genres et livres que j'adore et qui ne m'auraient pas plu à 20 ans.
UraeusZahato

Profil sur Booknode

Messages : 2
Inscription : ven. 06 nov., 2020 11:07 am

Re: Date de péremption des livres

Message par UraeusZahato »

Je trouve pour ma part que ce phénomène est très similaire à celui pour les films. Certains films vieillissent très bien, d’autres très mal. Pour les livres, c’est pareil pour moi. Certains livres que j’ai aimés ou que j’aurais pu aimer plus jeune ne passent plus aujourd’hui. Tandis que d’autres livres me font toujours le même effet qu’avant.

De ce que j’ai pu expérimenter, pour moi c’est vraiment une question de contenu et de qualité intrinsèque du livre.
Par exemple, j’apprécie toujours autant un manga comme Card Captor Sakura, parce que je le trouve fondamentalement bien écrit. Le côté magie et aventure peu plaire aux enfants, mais adulte j’apprécie les relations entre les personnages et les réflexions plus profondes sur le thème de la mort par exemple.
En revanche, un roman comme Artemis Fowl m’est complètement ressorti par le nez, pardonnez-moi l’expression, parce que les aspects de magie et d’aventure peuvent être amusants enfant, mais une fois adulte je vois la pauvreté d’écriture, de scénario et surtout la densité d’oppressions contenue dedans…
Bref, certains livres périment et d’autres pas, en fonction de leur propre solidité de mon point de vue :)
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 124
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par Shirohime »

Je suis assez d'accord avec ce point de vue d'UraeusZahato :)

Il y a certains livres que j'adorais enfant ou jeune adolescente que je ne saurais plus relire aujourd'hui parce que je les trouverais insupportables parce que ma perception a changé/s'est élargie avec les lectures que j'ai pu faire depuis, ce qui fait que je ne saurais plus me satisfaire de quelque chose d'aussi simple ou d'aussi peu travaillé aujourd'hui.

Par donner un exemple, comme ma VDD, c'est toujours avec plaisir que je relis les Card Captor Sakura aujourd'hui et pas que par simple nostalgie. Les Sakura restent marqués par ce petit côté magique, mignon et gentillet qui me fait toujours sourire et me sentir nostalgique en les lisant, mais j'apprécie aussi certaines réflexions et relations entre personnages à côté desquelles je passais peut être enfant.

En revanche, jeune adolescente j'adorais les Tara Duncan, mais exception peut être des 3-4 premiers volumes que j'ai toujours trouvés meilleurs que le reste, je pense que je ne saurais plus les relire (j'ai déjà eu beaucoup de mal à lire les 2-3 derniers lors de leurs parutions étant donné que je devais atteindre la vingtaine à ce moment-là). Maintenant, je trouve la série mal écrite avec toutes les auto-références lourdes (passant par des notes de bas de pages à foison) et son humour bas de plafond, le scénario pas très intéressant voir même mal écrit avec des tournures de phrases maladroites, qui donnent des impressions de brouillons et surtout, surtout, son héroïne qui n'est qu'une Mary-Sue mal déguisée (parce que Tara est parfaite, magnifique, fait tomber tout le monde amoureux d'elle et a des pouvoirs magiques surpuissants qui lui permettent de sauver toutes les situations à elle seule). Sans compter que les différents protagonnistes en sont venus à adopter des raisonnements et actions incohérentes par rapport à ce qu'il étaient au départ pour les besoins du scénarios. Et je ne parle même pas de Magister qui, d'ennemi et de menace un minimum crédible au début, est devenu juste ridicule sur la fin.

De la même manière, je pense que c'est pour cette raison que je sais pas apprécier la série Gardiens des cités perdues dont pourtant tant de monde est fan ici. Même si elle est mieux écrite et que j'apprécie l'univers mis en place de manière globale, Sophie tient trop de la Mary-Sue et son groupe d'amis ressemble tellement au Taragang (sérieusement, j'ai l'impression de retrouver une grande partie des clichés de Tara Duncan même si, encore une fois, je trouve cette série, son univers et son scénario au-dessus de ceux de SAM) que voilà ça ne passe pas chez moi, alors que je suis persuadée que si on m'avait fait lire ce livre à 12-14 ans, j'aurais adoré.

Par contre, on peut aussi avoir le phénomène inverse. J'ai eu le cas avec la série Fruit Basket: quand je l'ai découverte adolescente, je trouvais l'héroïne tellement niaise et "cruche" que je ne pouvais pas la supporter, ce qui me ruinait l'histoire et m'empêchait de l'apprécier. Puis j'ai grandi, j'ai commencé à affronter les épreuves et déconvenues que lorsqu'on rencontrait dans la vie adulte et active. Et, lorsque j'ai redécouvert la série il y a un an ou deux par le biais de sa réadaptation en série animée, je me suis rendu compte à quel point un personnage comme Tohru était précieux par sa gentillesse et sa manière de toujours essayer de prendre les choses avec le sourire, voir le positif même face aux pires événements (ce qui ne veut pas dire qu'elle ne souffrait pas de la situation et de sa perte par moments ou qu'elle soit trop naïve) et de même, beaucoup de personnages se révèlent à la fois complexes et humains. D'autant plus que la série développe des thématiques très sérieuses comme le deuil, les relations familiales complexes et le rejet par les parents, l'abandon, la peur, le regret, les violences physiques et psychologiques,... Là où ado je n'y voyais qu'un shojo pas très intéressant avec une héroïne niaise, j'y vois maintenant une belle leçon de vie :)
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 347
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Date de péremption des livres

Message par theyoubot »

Synopsiis a écrit :Est-ce qu'il y a des livres et des thèmes que vous avez lu et adoré quand vous étiez plus jeunes et qu'aujourd'hui vous ne lisez plus ?
J'ai entendu tellement de témoignages sur ce phénomène que je ne suis pas loin de penser qu'il touche tout le monde. À tous les âges de la vie (même si certains romans de jeunesse nous plaisent notre vie durant, UraeusZahato et Shirohime en ont donné quelques bons exemples)

Pour ce qui est du changement de goûts entre 15 et 25 ans, tu peux lire sur ce forum :

> Plus on vieillit, plus on devient difficile
> Afficher l'âge des Booknautes qui commentent
> La note Booknaute d'un livre est artificiellement haute
> Les meilleurs livres selon les Booknautes
> Booknode, une majorité de lecteurs adolescents ?


Voici un graphique grossier que j'ai fait sur l'évolution de ma sensibilité.
Moi enfant, moi ado, moi adulte.
À un même roman, je mets 18 / 20, puis 11 / 20 puis 5 / 20.
Et ce, sur la base des mêmes critères. C'est juste un schéma, hein. Pour donner une idée.

Image


Sur 100 livres qui nous ont plus à l'adolescence, quelques uns continuent de nous plaire plus tard. Mais notre plaisir à lire les autres diminue/disparaît.
C'est un peu la malédiction de l'expert. Au fil du temps, le goût s'affine mais en contrepartie on perd notre fraîcheur et la capacité à éprouver du plaisir avec des choses médiocres. Ce n'est ni une bonne, ni une mauvaise chose. C'est comme ça, faut l'accepter.


________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
Synopsiis

Profil sur Booknode

Messages : 33
Inscription : lun. 25 févr., 2019 9:09 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par Synopsiis »

Bonjour bonjour,

Merci énormément pour vos réponses. J'avoue que je m'attendais à tout ce que vous m'avez dit, mais je suis quand même ultra triste :cry:
Je veux vraiment pas vieillir juste pour pouvoir continuer à lire de la Young Romance toute ma vie ahah C'est vraiment le seul thème qui me passionne autant et j'ai trop peur du jour où ces livres ne me plairont plus comme aujourd'hui...
J'espère encore avoir un peu de temps :D

Merci encore en tout cas.
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 59
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par clocloee »

Synopsiis ne t'inquiète pas, on ne ressent pas vraiment de manque à ne plus aimer les livres qu'on aimait avant donc on ne se sent pas triste ! :)
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 347
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Date de péremption des livres

Message par theyoubot »

clocloee a écrit :on ne ressent pas vraiment de manque
C'est un peu comme des ex qui ne nous manquent pas mais qu'on est contente d'avoir connus quand on était plus jeune.



________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
lilipuces

Profil sur Booknode

Messages : 656
Inscription : mer. 26 juil., 2017 5:58 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par lilipuces »

Bonjour,

J'apporte ma petite contribution à ce sujet. Je ne pense que les livres aient une date de péremption, c'est simplement notre perception, notre "esprit" qui évolue.

On peut adorer un style de lecture, l'exploiter de fond en comble, mais à un moment donné il y aura une résistance. Cela peut-être lié à la maturité mais aussi aux expériences que l'on fait dans la vie, selon les ouvertures qui s'ouvrent à nous, on s'adapte, on voit les choses différemment, et je crois que c'est pareil pour les livres. A force d'expérience, on devient aussi plus exigeant et un univers peut tout à fait ne plus corresponde à nos attentes. Mais ce n'est pas forcément un problème car si l'un se ferme, un autre s'ouvre...

Pour ma part, j'ai lu des bouquins dans lequel je ne remettrai plus jamais le nez, je ne ressens pas de manque car les livres appréciés autrefois m'amène aux livres que j'apprécie aujourd'hui donc tant que j'y trouve un plaisir (haut de gamme, car je suis assez exigeante maintenant) ça me va tout à fait !
DeadlySin

Profil sur Booknode

Messages : 287
Inscription : lun. 27 août, 2012 12:41 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par DeadlySin »

Je suis d'avis de dire : A chaque période de vie, ses besoins et ses envies.

Les livres ne deviennent ni meilleurs, ni pires avec le temps. Ce ne sont pas eux qui changent mais nous, nos goûts, nos envies, nos attendes, nos besoins...
Quand j'étais plus jeune, j'avais absolument besoin de pouvoir m'identifier au personnage pour apprécier mes lectures et du coup, je me tournais vers des livres avec des protagonistes de mon âge qui étaient au centre de l'histoire et qui avaient des goûts communs avec moi. Ainsi, je suis passée des livres avec des personnages de 10/12 ans, aux ados etc. Aujourd'hui, ce n'est plus trop le cas et j'aime même avoir des histoires avec des personnages qui me "repoussent" i.e. avec lesquels je ne peux pas m'identifier pour des raisons morales ou autres. Je trouve l'expérience intéressante.
J'ai aussi été beaucoup dans la fantasy et le fantastique avant d'en avoir marre, d'arrêter d'en lire et puis d'y revenir et d'y reprendre goût...

Enfin bref, les livres n'ont pas de date de péremption, ce sont juste nos goûts qui changent avec le temps et les expériences mais pas forcément de manière irréversible ;) Tu peux toujours revenir vers tes premiers amours.
Et en soi, ces changements ne sont pas si malheureux. Même lorsque nos goûts changent, on continue à faire de merveilleuses découvertes littéraires... dans des styles différents tout simplement. L'important est d'aimer les livres au moment où on les lit. Il y a évidemment des livres que j'ai lu étant plus jeune que je n'aimerais plus aujourd'hui mais ils m'ont prodigué du plaisir dans le passé et c'est ce souvenir que je souhaite garder d'eux. De même dans les livres que je lis aujourd'hui, il y en a certains que je n'aimerai plus dans 10 ans mais je ne m'en inquiète pas car dans 10 ans, j'aurai plein d'autres nouveaux livres à découvrir.
En particulier pour les livres jeunesse, même si ils peuvent nous agacer étant adulte, ce n'est pas un défaut ou la faute au livre qui a mal vieilli. C'est nous qui avons grandi tout simplement. Du coup, ces livres ne répondent plus à nos besoins du moment mais ils y sont parvenus dans le passé car ils ont réussi à parler à l'enfant qui était en nous et certains nous ont aidé à nous construire ou à nous développer. Ils ne sont en rien périmés ou quoique ce soit d'autre... Ils ont fait leur job dans le passé mais nous n'en avons plus besoin aujourd'hui. Laissons les pour les enfants de demain.
Synopsiis

Profil sur Booknode

Messages : 33
Inscription : lun. 25 févr., 2019 9:09 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par Synopsiis »

Bonjour

Merci encore pour vos réponses.

J'avoue que si, je suis triste même si vous le dites de ne pas l'être :D
Je comprends ce que vous me dites, j'imagine qu'avec le temps nos envies et attentes changent effectivement. Pourtant aujourd'hui, je lis beaucoup de thèmes différents, mais je suis vraiment accro qu'à un type de romans, et je suis vraiment déçue de savoir qu'un jour je ne ressentirai plus ce sentiment, que je deviendrai plus "raisonnable" en lisant...
ein_Buch

Profil sur Booknode

Messages : 83
Inscription : mar. 23 sept., 2014 8:00 pm

Re: Date de péremption des livres

Message par ein_Buch »

Je pense comme les autres qu'il s'agit d'une question de maturité et du nombre de livres qu'on a lus du même genre.
Après je pense qu'on peut définir une autre date de péremption quand le message porté par le livre ne correspond plus aux attentes de la société, notamment vis à vis de ce qui est acceptable. Des livres ouvertement homophobes, racistes ou machistes qui ont été écrits il y a quelques décennies, quand écrire ce genre de texte ne posait problème à personne, ne seront sans doute pas aussi appréciés et beaucoup moins lus aujourd'hui qu'à l'époque où ils ont été publiés. Et c'est normal : de la même façon qu'une personne change d'opinion et d'attentes au cours de sa vie, la société évolue à mesure que les décennies et les siècles passent.
charly09

Profil sur Booknode

Messages : 1015
Inscription : sam. 19 juil., 2014 11:56 am

Re: Date de péremption des livres

Message par charly09 »

Synopsiis a écrit : dim. 28 févr., 2021 1:14 pm Bonjour

Merci encore pour vos réponses.

J'avoue que si, je suis triste même si vous le dites de ne pas l'être :D
Je comprends ce que vous me dites, j'imagine qu'avec le temps nos envies et attentes changent effectivement. Pourtant aujourd'hui, je lis beaucoup de thèmes différents, mais je suis vraiment accro qu'à un type de romans, et je suis vraiment déçue de savoir qu'un jour je ne ressentirai plus ce sentiment, que je deviendrai plus "raisonnable" en lisant...
Quelle curieuse conclusion ! :P
Je ne crois pas qu'on devienne plus "raisonnable", et comme les autres l'ont dit avant moi, plusieurs facteurs vont entrer en jeu : la qualité du livre, sans doute. Et notre maturité de lecteur... Je soulignerais pour ma part que l'intérêt aussi d'un bon livre, c'est qu'il supporte différents niveaux de lecture : on n'y trouvera pas la même chose à 15 ans qu'à 50. C'est juste qu'on l'abordera différemment, avec des yeux, une expérience de lecteur mais aussi une expérience humaine différente, avec des préoccupations différentes.... On découvre d'autres facettes, mais on peut y revenir aussi pour se replonger dans une émotion...
Un livre, c'est un peu une rencontre...C'est comme retrouver un vieil ami qu'on avait perdu du vue. Quelque part, on se connaît bien déjà, et on s'apprécie d'évidence... mais une vie est passée, on a évolué, on s'est enrichi de nos rencontres respectives... mais on peut retrouver une vieille connivence, s'aimer autrement. Et parfois, oui. On se rend compte qu'on n'a pas grandi pareil, et qu'on n'a finalement plus grand chose en commun... on passe à autre chose et sans regret.
ça ne change rien aux bons moments d'autrefois !
Et si on n'a plus rien à se dire, ce n'est pas si grave : on aura rencontré tant d'autres nouveaux amis qu'on ne s'embarrassera pas de cette nostalgie-là, tout au plaisir de s'enrichir à d'autres pages. C'est parfois bien aussi d'avoir ce souvenir d'une émotion partagée, sans avoir pour autant envie de s'y enfermer. ;)
Répondre

Revenir à « Discussions Littéraires »