Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Envie de participer à un club de lecture virtuel ? Retrouvez ici toutes les lectures communes organisées chaque mois sur Booknode !
Eurylia

Profil sur Booknode

Messages : 2607
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : dim. 08 févr., 2015 2:24 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Eurylia »

jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 11:41 am Ah, ben toutes celles que j'ai pu croiser jusque-là avaient celles de Blake (Chine, Japon, Russie notamment). Donc elles doivent être plutôt rares ou peut-être propres à une zone géographique ?
C'était en français. J'essaierai de retrouver ça ;)

Par contre, je suis surprise du nombre de personnes déçues, j'ai l'impression que ça ne reflète pas du tout les votes du coup. :?
Tify

Profil sur Booknode

Messages : 1118
Inscription : jeu. 15 août, 2013 6:17 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Tify »

jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:13 am
Pendergast a écrit : mer. 07 avr., 2021 8:02 am Bonjour, j'avais également misé sur le pinpin, surtout dans le but de le faire découvrir ou redécouvrir, c'est raté pour la LC officielle, mais si une LC clandestine se profile, je suivrai les débats de près ! Ah que de souvenirs avec Charly, 4 ans déjà !! :shock: :shock: :mrgreen: Bonne lecture et bonne journée

unnamed.gif
Je l'avais acheté dans le but de participer au challenge, mais ça n'a pas été possible à l'époque. Du coup, vu le nombre de personnes qui étaient prêtes à se lancer dans sa lecture si il était sorti, la LC improvisée s'impose ! Je vais aller créer le sujet tant que tout le monde est motivé :lol:
Merci à toi juke de créer le sujet ! J'ai lancé l'idée mais je ne pensais pas qu'il yaurait un tel engouement pour cette LC improvisée et ça fait plaisir de voir autant de personnes intéressées ! :D
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 199
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

Tify a écrit : mer. 07 avr., 2021 1:05 pm
jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:13 am
Pendergast a écrit : mer. 07 avr., 2021 8:02 am Bonjour, j'avais également misé sur le pinpin, surtout dans le but de le faire découvrir ou redécouvrir, c'est raté pour la LC officielle, mais si une LC clandestine se profile, je suivrai les débats de près ! Ah que de souvenirs avec Charly, 4 ans déjà !! :shock: :shock: :mrgreen: Bonne lecture et bonne journée

unnamed.gif
Je l'avais acheté dans le but de participer au challenge, mais ça n'a pas été possible à l'époque. Du coup, vu le nombre de personnes qui étaient prêtes à se lancer dans sa lecture si il était sorti, la LC improvisée s'impose ! Je vais aller créer le sujet tant que tout le monde est motivé :lol:
Merci à toi juke de créer le sujet ! J'ai lancé l'idée mais je ne pensais pas qu'il yaurait un tel engouement pour cette LC improvisée et ça fait plaisir de voir autant de personnes intéressées ! :D
Merci à toi Juke! C'est vraiment chouette de voir comme notre motivation et notre engouement à tous permet de lacer cette LC "sauvage"^^

Je viens de finir Demain les chats et je reviens pour compléter mon avis. Globalement, mon ressenti de mi-lecture s'est confirmé. Le premier mot qui me vient pour qualifier ce récit, c'est terne. J'ai trouvé qu'il y avait énormément de longueurs dans l'écriture et le récit alors que, paradoxalement, il y a énormément de raccourcis simpliste dans les propos et opinions présentées par Weber.

Spoiler
Par exemple, et c'est un point qui m'a pas mal agacée, on se retrouve avec une vision très - trop - manichéenne du dualisme science/religion, avec la religion qui est présentée comme mauvaise et la science comme bonne alors que c'est un sujet qui demande tellement de nuances! Dans Demain les chats - et c'est un corollaire assez malheureux du fait que Weber aie voulu aborder le thème du terrorisme - la religion est présentée sous un jour essentiellement noir : ce sont les fanatiques qui pendent des scientifiques et tuent au nom d'un dieu "imaginaire" que les hommes ont inventé et qui, pour aller au paradis, n'hésitent pas à se tuer en essayant de blesser/tuer le plus de gens possible, afin de marquer les esprits et régner par la peur. Alors que quoi, ça représente... 1% des croyants, même pas? Et que pour beaucoup d'entre eux, la religion c'est un moyen de trouver des réponses à des phénomènes qu'on ne peut expliquer (la mort, l'au-delà,..). Pour beaucoup c'est aussi un moyen de se rassurer et de conserver l'espoir quand ceux-ci vous touchent. Mais tout cet aspect-là, communautaire et plus bienveillant de la religion, est un peu passé à la trappe, la ligion est présentée sous un jour exclusivement négatif.

Et face à ça la science présentée sous un jour majoritairement positif - elle sauve et améliore la vie humaine - alors qu'elle aussi peut entrainer des choses terribles quand elle est employée à de mauvaise fin - suffit de penser à l'arme atomique et à toutes les armes militaires inventée au fil des siècles,.. Dans les deux cas, le problème n'est pas la science/religion, mais les moyens/intentions des gens qui y recourent.

Sincèrement, sur le plan de la réflexion Werber nous avait habitué à mieux, là je me retrouve avec une vision simpliste de la société, de l'histoire (le Moyen Age uniquement vu comme une période de déclin...) qui me fait grincer des dents par moment. C'est dommage car le livre a de bons thèmes - le terrorisme et les épidémies - et le premier s'inscrit bien dans l'époque de rédaction du livre (on est un an après Charlie Hebdo si je ne me trompe) tandis que le second thème pourrait même sembler prémonitoire vu la situation actuelle :(

Même si c'est un défaut qui est inhérent au fait qu'on suive l'histoire à travers les yeux d'une chatte, je regrette simplement que l'évolution de la situation ne soit pas mieux décrite : de la fusillade et des attaques un peu partout on passe sans trop de trasition à la guerre civile qui oblige les gens à se barricader chez eux. Comment la sitation a-t-elle pu dégénérer à ce point? Mystère. Puis on a la peste qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe (ce n'est qu'au moment où Bastet est obligée de quitter l'appartement où ils se sont reclus qu'on découvre que la peste fait des ravages depuis un moment apparemment) - alors qu'il n'y avait aucun signe avant-coureur. Je pense que ça aurait mérité vraiment davantage d'explications et c'est vraiment frustrant de voir qu'à côté de ça, Bernard Werber s'étend sur des choses moins intéressantes.

Pour les personnages... Le côté hautain et méprisant (qui se manifeste non seulement envers les humains, mais aussi les autres chats - cf. Félix, qui a l'air sans trop de raisons plus attardés que les autres chats que tu croises dans le roman - que ce soit Esméralda, Wolfgang ou Nabuchodonosaur, ils ont tous l'air d'avoir des capacités de réflexion pouvant se rapprocher de celles deà Bastet, mais pas lui étrangement, il restera toujours réduit au rang de chat simplet) de Bastet s'est révélé fort agaçant à la longue, là où elle était encore assez attachante au début quand elle découvrait des objets du monde humains.

Idem pour sa jalousie quand il est question de Pythagore, mais je reconnais que c'est un trait de caractère qui a souvent tendance à vite m'exaspérer. Je n'ai pas non plus apprécié des masses Pythagore, dont le rôle est surtout d'être le grand sage qui transmet à Bastet ses connaissances acquises via son 3e oeil (aka sa connexion internet). Connaissances qui contiennent pas mal d'information erronnées, de raccourcis ou des généralités abusives comme dit plus haut. Pour leur dynamique en tant que duo, j'ai vraiment eu une impression de déjà-vu avec le duo Lucrèce/Isidore qu'on retrouve dans d'autres livres de Weber (le gars très instruit, mais solitaire, qui finira par avoir une relation avec une femme beaucoup plus jeune), ce qui est peut être la raison pour laquelle je n'ai pas plus accroché que ça. Pour le reste, les différents personnages - chats comme humains - ne sont pas suffisamment développés pour se faire une opinion dessus.
Je suis peut être un peu dure dans mon avis, mais Bernard Werber est un auteur que j'ai beaucoup apprécié quand je l'ai découvert fin de mon adolescence, avec les différents cycles des Thanatonautes et surtout celui des fourmis qui te poussaient à réflechir, à envisager le monde différemment (je me souviens encore des énigmes des alumettes pour former des carrés qui illustraient ça) tout en t'apprenant des choses, que ce soit dans le récit ou via les divers passages de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu en début de chapitre. Et ici, j'ai vraiment eu l'impression de lire du sous-Bernard Werber avec un livre qui surfait sur un thème qui attire généralement les gens (les chats), qui n'exploitait pas suffisamment deux bons thèmes - le terrorisme et les épidémies - en n'expliquant pas assez l'évolution de la situation et dont les informations présentées - que ce soit historique ou non - étaient au mieux des raccourcis, au pire erronnées ou tronquées.
jukebox_fr

Profil sur Booknode

Messages : 3459
Inscription : lun. 03 nov., 2014 7:06 pm
Localisation : Le Cannet (06)
Contact :

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par jukebox_fr »

Tify a écrit : mer. 07 avr., 2021 1:05 pm
jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:13 am
Pendergast a écrit : mer. 07 avr., 2021 8:02 am Bonjour, j'avais également misé sur le pinpin, surtout dans le but de le faire découvrir ou redécouvrir, c'est raté pour la LC officielle, mais si une LC clandestine se profile, je suivrai les débats de près ! Ah que de souvenirs avec Charly, 4 ans déjà !! :shock: :shock: :mrgreen: Bonne lecture et bonne journée

unnamed.gif
Je l'avais acheté dans le but de participer au challenge, mais ça n'a pas été possible à l'époque. Du coup, vu le nombre de personnes qui étaient prêtes à se lancer dans sa lecture si il était sorti, la LC improvisée s'impose ! Je vais aller créer le sujet tant que tout le monde est motivé :lol:
Merci à toi juke de créer le sujet ! J'ai lancé l'idée mais je ne pensais pas qu'il yaurait un tel engouement pour cette LC improvisée et ça fait plaisir de voir autant de personnes intéressées ! :D
En fait, j'avais pris la décision de proposer une LC improvisée dessus si jamais il n'était pas dans les 3 livres retenus ce mois-ci (j'ai raté le challenge de 2017 alors que je l'avais acheté exprès, je l'ai recalé du challenge hiver de cette année faute de temps pour des romans hors audio alors qu'il avait une consigne toute désignée, donc hors de question de faire un jamais deux sans trois dans le ratage :lol: ).
Le fait qu'il y ait autant de monde qui ait manifesté sa déception de ne pas le voir dans la sélection, voire qui ait suggéré une LC informelle, ça m'a juste confortée dans mon idée qu'il fallait en faire une ;)
Tify

Profil sur Booknode

Messages : 1118
Inscription : jeu. 15 août, 2013 6:17 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Tify »

jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:28 pm
Tify a écrit : mer. 07 avr., 2021 1:05 pm
jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:13 am
Je l'avais acheté dans le but de participer au challenge, mais ça n'a pas été possible à l'époque. Du coup, vu le nombre de personnes qui étaient prêtes à se lancer dans sa lecture si il était sorti, la LC improvisée s'impose ! Je vais aller créer le sujet tant que tout le monde est motivé :lol:
Merci à toi juke de créer le sujet ! J'ai lancé l'idée mais je ne pensais pas qu'il yaurait un tel engouement pour cette LC improvisée et ça fait plaisir de voir autant de personnes intéressées ! :D
En fait, j'avais pris la décision de proposer une LC improvisée dessus si jamais il n'était pas dans les 3 livres retenus ce mois-ci (j'ai raté le challenge de 2017 alors que je l'avais acheté exprès, je l'ai recalé du challenge hiver de cette année faute de temps pour des romans hors audio alors qu'il avait une consigne toute désignée, donc hors de question de faire un jamais deux sans trois dans le ratage :lol: ).
Le fait qu'il y ait autant de monde qui ait manifesté sa déception de ne pas le voir dans la sélection, voire qui ait suggéré une LC informelle, ça m'a juste confortée dans mon idée qu'il fallait en faire une ;)
Mdrrrr je me reconnais aussi complètement dans ce que tu dis ! L'acheter exprès pour le challenge en 2017, ne pas avoir pu le lire, le prévoir dans ces lectures pour le challenge hiver mais contre temps donc il est resté sagement dans ma PAL. Aller cette fois en mai 2021 (pour moi) il sortira pour de bon ! :D
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 152
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par clocloee »

Shirohime a écrit : mer. 07 avr., 2021 2:40 pm Je suis peut être un peu dure dans mon avis, mais Bernard Werber est un auteur que j'ai beaucoup apprécié quand je l'ai découvert fin de mon adolescence, avec les différents cycles des Thanatonautes et surtout celui des fourmis qui te poussaient à réflechir, à envisager le monde différemment (je me souviens encore des énigmes des alumettes pour former des carrés qui illustraient ça) tout en t'apprenant des choses, que ce soit dans le récit ou via les divers passages de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu en début de chapitre. Et ici, j'ai vraiment eu l'impression de lire du sous-Bernard Werber avec un livre qui surfait sur un thème qui attire généralement les gens (les chats), qui n'exploitait pas suffisamment deux bons thèmes - le terrorisme et les épidémies - en n'expliquant pas assez l'évolution de la situation et dont les informations présentées - que ce soit historique ou non - étaient au mieux des raccourcis, au pire erronnées ou tronquées.
Ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu de Werber et je n'ai pas lu celui-ci mais est-ce qu'il est possible qu'une partie de ta déception vienne du fait que tes goûts et réflection ont évolué depuis l'adolescence, et que si tu avais commencé par celui-ci à l'adolescence tu aurais beaucoup plus aimé ?
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 199
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

clocloee a écrit : ven. 09 avr., 2021 7:36 am
Shirohime a écrit : mer. 07 avr., 2021 2:40 pm Je suis peut être un peu dure dans mon avis, mais Bernard Werber est un auteur que j'ai beaucoup apprécié quand je l'ai découvert fin de mon adolescence, avec les différents cycles des Thanatonautes et surtout celui des fourmis qui te poussaient à réflechir, à envisager le monde différemment (je me souviens encore des énigmes des alumettes pour former des carrés qui illustraient ça) tout en t'apprenant des choses, que ce soit dans le récit ou via les divers passages de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu en début de chapitre. Et ici, j'ai vraiment eu l'impression de lire du sous-Bernard Werber avec un livre qui surfait sur un thème qui attire généralement les gens (les chats), qui n'exploitait pas suffisamment deux bons thèmes - le terrorisme et les épidémies - en n'expliquant pas assez l'évolution de la situation et dont les informations présentées - que ce soit historique ou non - étaient au mieux des raccourcis, au pire erronnées ou tronquées.
Ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu de Werber et je n'ai pas lu celui-ci mais est-ce qu'il est possible qu'une partie de ta déception vienne du fait que tes goûts et réflection ont évolué depuis l'adolescence, et que si tu avais commencé par celui-ci à l'adolescence tu aurais beaucoup plus aimé ?
Il est possible que "l'expérience" que j'ai accumulé comme lectrice (qui fait que je sais que je deviens plus pointilleuse et me contente moins vite des choses qu'avant en relevant plus vite les défauts d'une oeuvre et en ayant plus de mal à les pardonner) joue et explique en partie ma déception, mais je ne suis pas sure que si j'avais découvert adolescente "Demain les chats" au lieu des Fourmis ou des Thanatonautes je l'aurais autant apprécié que cela a été le cas pour ces deux sagas.

Ma lecture remonte à une dizaine d'année, donc je reconnais avoir oublié beaucoup de choses et ne plus me souvenir de l'histoire que dans les grandes lignes, mais j'avais l'impression que les Fourmis/les Thanatonautes étaient plus profonds dans le message qu'ils apportaient et la manière dont ils le traitaient, avec moins de raccourcis et de simplifications abusives et un aspect "éducatif" plus prononcé (chaque chapitre était introduit par un passage d'un oeuvrage fictif présent dans une grande partie de l'oeuvre de Werber, l'encyclopédie du savoir relatif et absolu, qui te racontait une expérience scientifiques ou te donnait des renseignements divers et variés - mais toujours en lien avec l'histoire). Là où pour Demain les chats j'ai vraiment une impression de vide et de longueurs dans le récit par moments, peut être parce que cet aspect "éducatif" est moins marqué - on l'a essentiellement lors des grands discours d'Hypocrate, où il y a beaucoup de simplifications/raccourcis (voire des infos erronnées par moment), un aspect trop manichéen (avec science = bon et religion = mauvais sans trop de nuances) et où pour la fin on a un aspect mystique/ésotérique très présent. Après, c'est une opinion qui n'engage que moi et si certains en viennent à découvrir et apprécier Werber grâce à ce livre c'est tant mieux, il reste un bon auteur qui a proposé beaucoup de récits intéressants.

Donc même si le fait que je découvre ce livre 10/12 ans après ces deux cycles peut - et doit - jouer dans mon appréciation, je pense tout de même que j'aurais moins apprécié Demain les chats si je l'avais découvert lors de mon adolescence. Mais il faudrait que je refasse l'expérience et relise ces deux sagas pour comparer, c'est un point assez pertinent que tu soulèves.
Eurylia

Profil sur Booknode

Messages : 2607
Inscription : dim. 08 févr., 2015 2:24 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Eurylia »

J'ai dû lire Demain les chats et Le Papillon des étoiles dans la même année où presque et mes ressentis sont complètement différents aussi donc je ne pense pas que ce soit une question de maturité ou d'expérience.
Hanayu

Profil sur Booknode

Messages : 2664
Inscription : dim. 24 févr., 2013 2:55 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Hanayu »

Hanayu a écrit : mar. 06 avr., 2021 9:36 am dans le cadre de Cette L.C ce sera donc le Goupil que je vais découvrir.
Image


Un petit conte animalier qui sera ravi d'être lu à des enfants.
On retrouve la patte habituelle de Ronald Dahl des méchants aussi laids dedans que dehors, et des héros facétieux plein de malice et d'inventivité.
La pirouette finale fait sourire.

Maitre renard rend hommage à la réputation de son espèce ! Il est rusé ce fantastique goupil.^^

Ce qui m'a surprise c'est que c'est le premier ouvrage de l'auteur que je lis...dont les illustrations ne sont pas de Quentin Blake.Oo
Jill Bennett relève fort bien le défi, juste le design est différent. ;)
Quand on est habitué à un duo fixe cela peut perturber.^^
Dernière modification par Hanayu le ven. 09 avr., 2021 6:34 pm, modifié 1 fois.
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 199
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

J'ai lu Charlie et la Chocolaterie ainsi que Mathilda plus jeune (et le titre "La potion magique de George Bouillon me dit quelque chose, donc ce n'est pas impossible que je l'aie lu aussi), mais je ne me souviens plus du tout de ce à quoi ressemblaient les illustrations, donc impossible de comparer. Mais j'ai trouvé les illustrations de Jill Bennet très jolies, même si je comprends que ça puisse perturber de voir un auteur associé à un autre dessinateur que celui habituel :)
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 152
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par clocloee »

Shirohime a écrit : ven. 09 avr., 2021 8:31 am Donc même si le fait que je découvre ce livre 10/12 ans après ces deux cycles peut - et doit - jouer dans mon appréciation, je pense tout de même que j'aurais moins apprécié Demain les chats si je l'avais découvert lors de mon adolescence. Mais il faudrait que je refasse l'expérience et relise ces deux sagas pour comparer, c'est un point assez pertinent que tu soulèves.
D'accord ta comparaison entre les deux est éclairante (et ne me motive pas à lire Demain les chats :)

Au passage est-ce qu'il y a un rapport avec le livre Demain les chiens qui est un classique de la science fiction ? Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas au vu des avis que je lis vu que dans demain les chiens les chiens sont devenus l'espèce dominante (ils ont appris à parler, grâce à des manipulations génétiques je crois ? Je ne suis plus sûre) et les hommes ont quasiment disparu.
jukebox_fr

Profil sur Booknode

Messages : 3459
Inscription : lun. 03 nov., 2014 7:06 pm
Localisation : Le Cannet (06)
Contact :

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par jukebox_fr »

Hanayu a écrit : ven. 09 avr., 2021 4:50 pm
Hanayu a écrit : mar. 06 avr., 2021 9:36 am dans le cadre de Cette L.C ce sera donc le Goupil que je vais découvrir.
Image

Ce qui m'a surprise c'est que c'est le premier ouvrage de l'auteur que je lis...dont les illustrations ne sont pas de Quentin Blake.Oo
Jill Bennett relève fort bien le défi, juste le design est différent. ;)
Quand on est habitué à un duo fixe cela peut perturber.^^
Ah ben voilà ! @Eury était à la recherche d'une édition française qui rompait le duo traditionnel, on l'a tient.
Eurylia

Profil sur Booknode

Messages : 2607
Inscription : dim. 08 févr., 2015 2:24 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Eurylia »

clocloee a écrit : ven. 09 avr., 2021 7:59 pm Au passage est-ce qu'il y a un rapport avec le livre Demain les chiens qui est un classique de la science fiction ? Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas au vu des avis que je lis vu que dans demain les chiens les chiens sont devenus l'espèce dominante (ils ont appris à parler, grâce à des manipulations génétiques je crois ? Je ne suis plus sûre) et les hommes ont quasiment disparu.
Il semblerait que chaque tome de la série porte un nom adapté d'un classique : Demain les chats/chiens, Sa majesté des chats/mouches et La Planète des chats/singes mais je ne sais pas s'il y a un lien réel outre le titre.
jukebox_fr a écrit : ven. 09 avr., 2021 8:10 pm Ah ben voilà ! @Eury était à la recherche d'une édition française qui rompait le duo traditionnel, on l'a tient.
Oui, j'y ai pensé aussi, il me semblait bien que ça existait (du coup je fais hyper gaffe quand je les achète).
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 152
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par clocloee »

Eurylia a écrit : ven. 09 avr., 2021 11:27 pm Il semblerait que chaque tome de la série porte un nom adapté d'un classique : Demain les chats/chiens, Sa majesté des chats/mouches et La Planète des chats/singes mais je ne sais pas s'il y a un lien réel outre le titre.
Ah OK je ne connaissais pas les autres titres de la série ! Du coup vu le peu de rapport qu'il y a entre les livres classiques je pense que c'est juste un hommage sans qu'il y ait de connexion sur le fond.
Répondre

Revenir à « Lectures communes »