Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Envie de participer à un club de lecture virtuel ? Retrouvez ici toutes les lectures communes organisées chaque mois sur Booknode !
jukebox_fr

Profil sur Booknode

Messages : 3504
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : lun. 03 nov., 2014 7:06 pm
Localisation : Le Cannet (06)
Contact :

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par jukebox_fr »

Eurylia a écrit : mer. 07 avr., 2021 11:10 am
jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:15 am Oui ^^
Mais je crois que c'est un des rares auteurs dont on n'a pas dissocié l'illustrateur de base en fonction des pays de publication ;)
Ça dépend des éditions il me semble, certaines sont avec d'autres dessins (et je n'aime pas du tout, j'adore Quentin Blake et sont style inimitable).
Ah, ben toutes celles que j'ai pu croiser jusque-là avaient celles de Blake (Chine, Japon, Russie notamment). Donc elles doivent être plutôt rares ou peut-être propres à une zone géographique ?
Eurylia

Profil sur Booknode

Messages : 2611
Inscription : dim. 08 févr., 2015 2:24 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Eurylia »

jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 11:41 am Ah, ben toutes celles que j'ai pu croiser jusque-là avaient celles de Blake (Chine, Japon, Russie notamment). Donc elles doivent être plutôt rares ou peut-être propres à une zone géographique ?
C'était en français. J'essaierai de retrouver ça ;)

Par contre, je suis surprise du nombre de personnes déçues, j'ai l'impression que ça ne reflète pas du tout les votes du coup. :?
Tify

Profil sur Booknode

Messages : 1170
Inscription : jeu. 15 août, 2013 6:17 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Tify »

jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:13 am
Pendergast a écrit : mer. 07 avr., 2021 8:02 am Bonjour, j'avais également misé sur le pinpin, surtout dans le but de le faire découvrir ou redécouvrir, c'est raté pour la LC officielle, mais si une LC clandestine se profile, je suivrai les débats de près ! Ah que de souvenirs avec Charly, 4 ans déjà !! :shock: :shock: :mrgreen: Bonne lecture et bonne journée

unnamed.gif
Je l'avais acheté dans le but de participer au challenge, mais ça n'a pas été possible à l'époque. Du coup, vu le nombre de personnes qui étaient prêtes à se lancer dans sa lecture si il était sorti, la LC improvisée s'impose ! Je vais aller créer le sujet tant que tout le monde est motivé :lol:
Merci à toi juke de créer le sujet ! J'ai lancé l'idée mais je ne pensais pas qu'il yaurait un tel engouement pour cette LC improvisée et ça fait plaisir de voir autant de personnes intéressées ! :D
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 254
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

Tify a écrit : mer. 07 avr., 2021 1:05 pm
jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:13 am
Pendergast a écrit : mer. 07 avr., 2021 8:02 am Bonjour, j'avais également misé sur le pinpin, surtout dans le but de le faire découvrir ou redécouvrir, c'est raté pour la LC officielle, mais si une LC clandestine se profile, je suivrai les débats de près ! Ah que de souvenirs avec Charly, 4 ans déjà !! :shock: :shock: :mrgreen: Bonne lecture et bonne journée

unnamed.gif
Je l'avais acheté dans le but de participer au challenge, mais ça n'a pas été possible à l'époque. Du coup, vu le nombre de personnes qui étaient prêtes à se lancer dans sa lecture si il était sorti, la LC improvisée s'impose ! Je vais aller créer le sujet tant que tout le monde est motivé :lol:
Merci à toi juke de créer le sujet ! J'ai lancé l'idée mais je ne pensais pas qu'il yaurait un tel engouement pour cette LC improvisée et ça fait plaisir de voir autant de personnes intéressées ! :D
Merci à toi Juke! C'est vraiment chouette de voir comme notre motivation et notre engouement à tous permet de lacer cette LC "sauvage"^^

Je viens de finir Demain les chats et je reviens pour compléter mon avis. Globalement, mon ressenti de mi-lecture s'est confirmé. Le premier mot qui me vient pour qualifier ce récit, c'est terne. J'ai trouvé qu'il y avait énormément de longueurs dans l'écriture et le récit alors que, paradoxalement, il y a énormément de raccourcis simpliste dans les propos et opinions présentées par Weber.

Spoiler
Par exemple, et c'est un point qui m'a pas mal agacée, on se retrouve avec une vision très - trop - manichéenne du dualisme science/religion, avec la religion qui est présentée comme mauvaise et la science comme bonne alors que c'est un sujet qui demande tellement de nuances! Dans Demain les chats - et c'est un corollaire assez malheureux du fait que Weber aie voulu aborder le thème du terrorisme - la religion est présentée sous un jour essentiellement noir : ce sont les fanatiques qui pendent des scientifiques et tuent au nom d'un dieu "imaginaire" que les hommes ont inventé et qui, pour aller au paradis, n'hésitent pas à se tuer en essayant de blesser/tuer le plus de gens possible, afin de marquer les esprits et régner par la peur. Alors que quoi, ça représente... 1% des croyants, même pas? Et que pour beaucoup d'entre eux, la religion c'est un moyen de trouver des réponses à des phénomènes qu'on ne peut expliquer (la mort, l'au-delà,..). Pour beaucoup c'est aussi un moyen de se rassurer et de conserver l'espoir quand ceux-ci vous touchent. Mais tout cet aspect-là, communautaire et plus bienveillant de la religion, est un peu passé à la trappe, la ligion est présentée sous un jour exclusivement négatif.

Et face à ça la science présentée sous un jour majoritairement positif - elle sauve et améliore la vie humaine - alors qu'elle aussi peut entrainer des choses terribles quand elle est employée à de mauvaise fin - suffit de penser à l'arme atomique et à toutes les armes militaires inventée au fil des siècles,.. Dans les deux cas, le problème n'est pas la science/religion, mais les moyens/intentions des gens qui y recourent.

Sincèrement, sur le plan de la réflexion Werber nous avait habitué à mieux, là je me retrouve avec une vision simpliste de la société, de l'histoire (le Moyen Age uniquement vu comme une période de déclin...) qui me fait grincer des dents par moment. C'est dommage car le livre a de bons thèmes - le terrorisme et les épidémies - et le premier s'inscrit bien dans l'époque de rédaction du livre (on est un an après Charlie Hebdo si je ne me trompe) tandis que le second thème pourrait même sembler prémonitoire vu la situation actuelle :(

Même si c'est un défaut qui est inhérent au fait qu'on suive l'histoire à travers les yeux d'une chatte, je regrette simplement que l'évolution de la situation ne soit pas mieux décrite : de la fusillade et des attaques un peu partout on passe sans trop de trasition à la guerre civile qui oblige les gens à se barricader chez eux. Comment la sitation a-t-elle pu dégénérer à ce point? Mystère. Puis on a la peste qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe (ce n'est qu'au moment où Bastet est obligée de quitter l'appartement où ils se sont reclus qu'on découvre que la peste fait des ravages depuis un moment apparemment) - alors qu'il n'y avait aucun signe avant-coureur. Je pense que ça aurait mérité vraiment davantage d'explications et c'est vraiment frustrant de voir qu'à côté de ça, Bernard Werber s'étend sur des choses moins intéressantes.

Pour les personnages... Le côté hautain et méprisant (qui se manifeste non seulement envers les humains, mais aussi les autres chats - cf. Félix, qui a l'air sans trop de raisons plus attardés que les autres chats que tu croises dans le roman - que ce soit Esméralda, Wolfgang ou Nabuchodonosaur, ils ont tous l'air d'avoir des capacités de réflexion pouvant se rapprocher de celles deà Bastet, mais pas lui étrangement, il restera toujours réduit au rang de chat simplet) de Bastet s'est révélé fort agaçant à la longue, là où elle était encore assez attachante au début quand elle découvrait des objets du monde humains.

Idem pour sa jalousie quand il est question de Pythagore, mais je reconnais que c'est un trait de caractère qui a souvent tendance à vite m'exaspérer. Je n'ai pas non plus apprécié des masses Pythagore, dont le rôle est surtout d'être le grand sage qui transmet à Bastet ses connaissances acquises via son 3e oeil (aka sa connexion internet). Connaissances qui contiennent pas mal d'information erronnées, de raccourcis ou des généralités abusives comme dit plus haut. Pour leur dynamique en tant que duo, j'ai vraiment eu une impression de déjà-vu avec le duo Lucrèce/Isidore qu'on retrouve dans d'autres livres de Weber (le gars très instruit, mais solitaire, qui finira par avoir une relation avec une femme beaucoup plus jeune), ce qui est peut être la raison pour laquelle je n'ai pas plus accroché que ça. Pour le reste, les différents personnages - chats comme humains - ne sont pas suffisamment développés pour se faire une opinion dessus.
Je suis peut être un peu dure dans mon avis, mais Bernard Werber est un auteur que j'ai beaucoup apprécié quand je l'ai découvert fin de mon adolescence, avec les différents cycles des Thanatonautes et surtout celui des fourmis qui te poussaient à réflechir, à envisager le monde différemment (je me souviens encore des énigmes des alumettes pour former des carrés qui illustraient ça) tout en t'apprenant des choses, que ce soit dans le récit ou via les divers passages de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu en début de chapitre. Et ici, j'ai vraiment eu l'impression de lire du sous-Bernard Werber avec un livre qui surfait sur un thème qui attire généralement les gens (les chats), qui n'exploitait pas suffisamment deux bons thèmes - le terrorisme et les épidémies - en n'expliquant pas assez l'évolution de la situation et dont les informations présentées - que ce soit historique ou non - étaient au mieux des raccourcis, au pire erronnées ou tronquées.
jukebox_fr

Profil sur Booknode

Messages : 3504
Inscription : lun. 03 nov., 2014 7:06 pm
Localisation : Le Cannet (06)
Contact :

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par jukebox_fr »

Tify a écrit : mer. 07 avr., 2021 1:05 pm
jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:13 am
Pendergast a écrit : mer. 07 avr., 2021 8:02 am Bonjour, j'avais également misé sur le pinpin, surtout dans le but de le faire découvrir ou redécouvrir, c'est raté pour la LC officielle, mais si une LC clandestine se profile, je suivrai les débats de près ! Ah que de souvenirs avec Charly, 4 ans déjà !! :shock: :shock: :mrgreen: Bonne lecture et bonne journée

unnamed.gif
Je l'avais acheté dans le but de participer au challenge, mais ça n'a pas été possible à l'époque. Du coup, vu le nombre de personnes qui étaient prêtes à se lancer dans sa lecture si il était sorti, la LC improvisée s'impose ! Je vais aller créer le sujet tant que tout le monde est motivé :lol:
Merci à toi juke de créer le sujet ! J'ai lancé l'idée mais je ne pensais pas qu'il yaurait un tel engouement pour cette LC improvisée et ça fait plaisir de voir autant de personnes intéressées ! :D
En fait, j'avais pris la décision de proposer une LC improvisée dessus si jamais il n'était pas dans les 3 livres retenus ce mois-ci (j'ai raté le challenge de 2017 alors que je l'avais acheté exprès, je l'ai recalé du challenge hiver de cette année faute de temps pour des romans hors audio alors qu'il avait une consigne toute désignée, donc hors de question de faire un jamais deux sans trois dans le ratage :lol: ).
Le fait qu'il y ait autant de monde qui ait manifesté sa déception de ne pas le voir dans la sélection, voire qui ait suggéré une LC informelle, ça m'a juste confortée dans mon idée qu'il fallait en faire une ;)
Tify

Profil sur Booknode

Messages : 1170
Inscription : jeu. 15 août, 2013 6:17 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Tify »

jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:28 pm
Tify a écrit : mer. 07 avr., 2021 1:05 pm
jukebox_fr a écrit : mer. 07 avr., 2021 10:13 am
Je l'avais acheté dans le but de participer au challenge, mais ça n'a pas été possible à l'époque. Du coup, vu le nombre de personnes qui étaient prêtes à se lancer dans sa lecture si il était sorti, la LC improvisée s'impose ! Je vais aller créer le sujet tant que tout le monde est motivé :lol:
Merci à toi juke de créer le sujet ! J'ai lancé l'idée mais je ne pensais pas qu'il yaurait un tel engouement pour cette LC improvisée et ça fait plaisir de voir autant de personnes intéressées ! :D
En fait, j'avais pris la décision de proposer une LC improvisée dessus si jamais il n'était pas dans les 3 livres retenus ce mois-ci (j'ai raté le challenge de 2017 alors que je l'avais acheté exprès, je l'ai recalé du challenge hiver de cette année faute de temps pour des romans hors audio alors qu'il avait une consigne toute désignée, donc hors de question de faire un jamais deux sans trois dans le ratage :lol: ).
Le fait qu'il y ait autant de monde qui ait manifesté sa déception de ne pas le voir dans la sélection, voire qui ait suggéré une LC informelle, ça m'a juste confortée dans mon idée qu'il fallait en faire une ;)
Mdrrrr je me reconnais aussi complètement dans ce que tu dis ! L'acheter exprès pour le challenge en 2017, ne pas avoir pu le lire, le prévoir dans ces lectures pour le challenge hiver mais contre temps donc il est resté sagement dans ma PAL. Aller cette fois en mai 2021 (pour moi) il sortira pour de bon ! :D
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 256
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par clocloee »

Shirohime a écrit : mer. 07 avr., 2021 2:40 pm Je suis peut être un peu dure dans mon avis, mais Bernard Werber est un auteur que j'ai beaucoup apprécié quand je l'ai découvert fin de mon adolescence, avec les différents cycles des Thanatonautes et surtout celui des fourmis qui te poussaient à réflechir, à envisager le monde différemment (je me souviens encore des énigmes des alumettes pour former des carrés qui illustraient ça) tout en t'apprenant des choses, que ce soit dans le récit ou via les divers passages de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu en début de chapitre. Et ici, j'ai vraiment eu l'impression de lire du sous-Bernard Werber avec un livre qui surfait sur un thème qui attire généralement les gens (les chats), qui n'exploitait pas suffisamment deux bons thèmes - le terrorisme et les épidémies - en n'expliquant pas assez l'évolution de la situation et dont les informations présentées - que ce soit historique ou non - étaient au mieux des raccourcis, au pire erronnées ou tronquées.
Ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu de Werber et je n'ai pas lu celui-ci mais est-ce qu'il est possible qu'une partie de ta déception vienne du fait que tes goûts et réflection ont évolué depuis l'adolescence, et que si tu avais commencé par celui-ci à l'adolescence tu aurais beaucoup plus aimé ?
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 254
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

clocloee a écrit : ven. 09 avr., 2021 7:36 am
Shirohime a écrit : mer. 07 avr., 2021 2:40 pm Je suis peut être un peu dure dans mon avis, mais Bernard Werber est un auteur que j'ai beaucoup apprécié quand je l'ai découvert fin de mon adolescence, avec les différents cycles des Thanatonautes et surtout celui des fourmis qui te poussaient à réflechir, à envisager le monde différemment (je me souviens encore des énigmes des alumettes pour former des carrés qui illustraient ça) tout en t'apprenant des choses, que ce soit dans le récit ou via les divers passages de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu en début de chapitre. Et ici, j'ai vraiment eu l'impression de lire du sous-Bernard Werber avec un livre qui surfait sur un thème qui attire généralement les gens (les chats), qui n'exploitait pas suffisamment deux bons thèmes - le terrorisme et les épidémies - en n'expliquant pas assez l'évolution de la situation et dont les informations présentées - que ce soit historique ou non - étaient au mieux des raccourcis, au pire erronnées ou tronquées.
Ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu de Werber et je n'ai pas lu celui-ci mais est-ce qu'il est possible qu'une partie de ta déception vienne du fait que tes goûts et réflection ont évolué depuis l'adolescence, et que si tu avais commencé par celui-ci à l'adolescence tu aurais beaucoup plus aimé ?
Il est possible que "l'expérience" que j'ai accumulé comme lectrice (qui fait que je sais que je deviens plus pointilleuse et me contente moins vite des choses qu'avant en relevant plus vite les défauts d'une oeuvre et en ayant plus de mal à les pardonner) joue et explique en partie ma déception, mais je ne suis pas sure que si j'avais découvert adolescente "Demain les chats" au lieu des Fourmis ou des Thanatonautes je l'aurais autant apprécié que cela a été le cas pour ces deux sagas.

Ma lecture remonte à une dizaine d'année, donc je reconnais avoir oublié beaucoup de choses et ne plus me souvenir de l'histoire que dans les grandes lignes, mais j'avais l'impression que les Fourmis/les Thanatonautes étaient plus profonds dans le message qu'ils apportaient et la manière dont ils le traitaient, avec moins de raccourcis et de simplifications abusives et un aspect "éducatif" plus prononcé (chaque chapitre était introduit par un passage d'un oeuvrage fictif présent dans une grande partie de l'oeuvre de Werber, l'encyclopédie du savoir relatif et absolu, qui te racontait une expérience scientifiques ou te donnait des renseignements divers et variés - mais toujours en lien avec l'histoire). Là où pour Demain les chats j'ai vraiment une impression de vide et de longueurs dans le récit par moments, peut être parce que cet aspect "éducatif" est moins marqué - on l'a essentiellement lors des grands discours d'Hypocrate, où il y a beaucoup de simplifications/raccourcis (voire des infos erronnées par moment), un aspect trop manichéen (avec science = bon et religion = mauvais sans trop de nuances) et où pour la fin on a un aspect mystique/ésotérique très présent. Après, c'est une opinion qui n'engage que moi et si certains en viennent à découvrir et apprécier Werber grâce à ce livre c'est tant mieux, il reste un bon auteur qui a proposé beaucoup de récits intéressants.

Donc même si le fait que je découvre ce livre 10/12 ans après ces deux cycles peut - et doit - jouer dans mon appréciation, je pense tout de même que j'aurais moins apprécié Demain les chats si je l'avais découvert lors de mon adolescence. Mais il faudrait que je refasse l'expérience et relise ces deux sagas pour comparer, c'est un point assez pertinent que tu soulèves.
Eurylia

Profil sur Booknode

Messages : 2611
Inscription : dim. 08 févr., 2015 2:24 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Eurylia »

J'ai dû lire Demain les chats et Le Papillon des étoiles dans la même année où presque et mes ressentis sont complètement différents aussi donc je ne pense pas que ce soit une question de maturité ou d'expérience.
Hanayu

Profil sur Booknode

Messages : 2901
Inscription : dim. 24 févr., 2013 2:55 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Hanayu »

Hanayu a écrit : mar. 06 avr., 2021 9:36 am dans le cadre de Cette L.C ce sera donc le Goupil que je vais découvrir.
Image


Un petit conte animalier qui sera ravi d'être lu à des enfants.
On retrouve la patte habituelle de Ronald Dahl des méchants aussi laids dedans que dehors, et des héros facétieux plein de malice et d'inventivité.
La pirouette finale fait sourire.

Maitre renard rend hommage à la réputation de son espèce ! Il est rusé ce fantastique goupil.^^

Ce qui m'a surprise c'est que c'est le premier ouvrage de l'auteur que je lis...dont les illustrations ne sont pas de Quentin Blake.Oo
Jill Bennett relève fort bien le défi, juste le design est différent. ;)
Quand on est habitué à un duo fixe cela peut perturber.^^
Dernière modification par Hanayu le ven. 09 avr., 2021 6:34 pm, modifié 1 fois.
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 254
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

J'ai lu Charlie et la Chocolaterie ainsi que Mathilda plus jeune (et le titre "La potion magique de George Bouillon me dit quelque chose, donc ce n'est pas impossible que je l'aie lu aussi), mais je ne me souviens plus du tout de ce à quoi ressemblaient les illustrations, donc impossible de comparer. Mais j'ai trouvé les illustrations de Jill Bennet très jolies, même si je comprends que ça puisse perturber de voir un auteur associé à un autre dessinateur que celui habituel :)
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 256
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par clocloee »

Shirohime a écrit : ven. 09 avr., 2021 8:31 am Donc même si le fait que je découvre ce livre 10/12 ans après ces deux cycles peut - et doit - jouer dans mon appréciation, je pense tout de même que j'aurais moins apprécié Demain les chats si je l'avais découvert lors de mon adolescence. Mais il faudrait que je refasse l'expérience et relise ces deux sagas pour comparer, c'est un point assez pertinent que tu soulèves.
D'accord ta comparaison entre les deux est éclairante (et ne me motive pas à lire Demain les chats :)

Au passage est-ce qu'il y a un rapport avec le livre Demain les chiens qui est un classique de la science fiction ? Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas au vu des avis que je lis vu que dans demain les chiens les chiens sont devenus l'espèce dominante (ils ont appris à parler, grâce à des manipulations génétiques je crois ? Je ne suis plus sûre) et les hommes ont quasiment disparu.
jukebox_fr

Profil sur Booknode

Messages : 3504
Inscription : lun. 03 nov., 2014 7:06 pm
Localisation : Le Cannet (06)
Contact :

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par jukebox_fr »

Hanayu a écrit : ven. 09 avr., 2021 4:50 pm
Hanayu a écrit : mar. 06 avr., 2021 9:36 am dans le cadre de Cette L.C ce sera donc le Goupil que je vais découvrir.
Image

Ce qui m'a surprise c'est que c'est le premier ouvrage de l'auteur que je lis...dont les illustrations ne sont pas de Quentin Blake.Oo
Jill Bennett relève fort bien le défi, juste le design est différent. ;)
Quand on est habitué à un duo fixe cela peut perturber.^^
Ah ben voilà ! @Eury était à la recherche d'une édition française qui rompait le duo traditionnel, on l'a tient.
Eurylia

Profil sur Booknode

Messages : 2611
Inscription : dim. 08 févr., 2015 2:24 am

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Eurylia »

clocloee a écrit : ven. 09 avr., 2021 7:59 pm Au passage est-ce qu'il y a un rapport avec le livre Demain les chiens qui est un classique de la science fiction ? Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas au vu des avis que je lis vu que dans demain les chiens les chiens sont devenus l'espèce dominante (ils ont appris à parler, grâce à des manipulations génétiques je crois ? Je ne suis plus sûre) et les hommes ont quasiment disparu.
Il semblerait que chaque tome de la série porte un nom adapté d'un classique : Demain les chats/chiens, Sa majesté des chats/mouches et La Planète des chats/singes mais je ne sais pas s'il y a un lien réel outre le titre.
jukebox_fr a écrit : ven. 09 avr., 2021 8:10 pm Ah ben voilà ! @Eury était à la recherche d'une édition française qui rompait le duo traditionnel, on l'a tient.
Oui, j'y ai pensé aussi, il me semblait bien que ça existait (du coup je fais hyper gaffe quand je les achète).
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 256
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par clocloee »

Eurylia a écrit : ven. 09 avr., 2021 11:27 pm Il semblerait que chaque tome de la série porte un nom adapté d'un classique : Demain les chats/chiens, Sa majesté des chats/mouches et La Planète des chats/singes mais je ne sais pas s'il y a un lien réel outre le titre.
Ah OK je ne connaissais pas les autres titres de la série ! Du coup vu le peu de rapport qu'il y a entre les livres classiques je pense que c'est juste un hommage sans qu'il y ait de connexion sur le fond.
Ocelline

Profil sur Booknode

Messages : 425
Inscription : dim. 17 févr., 2013 11:29 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Ocelline »

Je vous rejoins avec Les griffes et les crocs dès que j'ai terminé ma lecture en cours !
(je sens que je vais avoir du retard pour la LC !)
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 254
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

clocloee a écrit : sam. 10 avr., 2021 8:28 am
Eurylia a écrit : ven. 09 avr., 2021 11:27 pm Il semblerait que chaque tome de la série porte un nom adapté d'un classique : Demain les chats/chiens, Sa majesté des chats/mouches et La Planète des chats/singes mais je ne sais pas s'il y a un lien réel outre le titre.
Ah OK je ne connaissais pas les autres titres de la série ! Du coup vu le peu de rapport qu'il y a entre les livres classiques je pense que c'est juste un hommage sans qu'il y ait de connexion sur le fond.
Merci pour l'info! Je n'ai pas lu Demain les chiens (juste le synopsis vite fait), mais je pense qu'il pourrait peut être y avoir un - léger - rapport dans la mesure où Demain les Chats montre un monde où l'Humanité est dépassée et mise en échec - ce qui fait que l'homme ne sait plus imposer sa place d'espèce dominante et est concurrencé par d'autres espèces, ici les rats et les chats qui se développent. C'est d'ailleurs une thématique que Werber a déjà exploité dans d'autres oeuvres, comme son cycle 3e humanité
Spoiler
(même si là, la nouvelle espèce dominante était un peuple liliputien composé à 90% de femmes).
Dans demain les chiens si je ne me trompe pas, le livre tourne aussi sur l'idée qu'il y a un déclin de la civilisation humaine au profit des chiens. Idem pour la Planète des singes,
Spoiler
où ce sont ceux-ci sont les maîtres de la Terre et les hommes réduits au rang d'esclave, donc on se retrouve un peu avec un thème du déclin de l'humanité au profit d'autres animaux similaire à celui de Demain les chats
. Par contre, je ne sais pas si ça peut aller plus loin dans la comparaison et si ça marche aussi pour Sa majesté des mouches (que je n'ai jamais lu). Après, comme vous le soulignez, les titres sont aussi et surtout des hommages à ces trois oeuvres :)

Sinon je viens de commencer Des griffes et des crocs - j'en suis au chapitre 5 - et j'accroche plutôt bien à l'univers et à la société assez particulière des dragons mise en place par l'auteur :)
Dernière modification par Cacoethes-scribendi le dim. 11 avr., 2021 6:57 pm, modifié 2 fois.
Raison : Spoiler de La planète des singes caché
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 256
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par clocloee »

Shirohime a écrit : dim. 11 avr., 2021 2:03 pm Dans demain les chiens si je ne me trompe pas, le livre tourne aussi sur l'idée qu'il y a un déclin de la civilisation humaine au profit des chiens. Idem pour la Planète des singes,
Spoiler
où ce sont ceux-ci sont les maîtres de la Terre et les hommes réduits au rang d'esclave, donc on se retrouve un peu avec un thème du déclin de l'humanité au profit d'autres animaux similaire à celui de Demain les chats.
Par contre, je ne sais pas si ça peut aller plus loin dans la comparaison et si ça marche aussi pour Sa majesté des mouches (que je n'ai jamais lu). Après, comme vous le soulignez, les titres sont aussi et surtout des hommages à ces trois oeuvres :)

Sinon je viens de commencer Des griffes et des crocs - j'en suis au chapitre 5 - et j'accroche plutôt bien à l'univers et à la société assez particulière des dragons mise en place par l'auteur :)
Aha comment tu spoiles trop La planète des singes ! ;)

Pour Sa majesté des mouches je te rassure la planète ne devient pas dominée par les mouches. C'est un livre asssez noir. Pendant la guerre des écoliers qui devaient être évacués de je sais plus où se retrouvent naufragés sur une Île déserte. Ça raconte comment ça se passe pour eux. Ils ont de quoi manger et ils n'ont pas froid car c'est dans les tropiques mais très vite ils tombent dans la barbarie.
Dernière modification par Cacoethes-scribendi le dim. 11 avr., 2021 6:58 pm, modifié 1 fois.
Raison : Spoiler de La planète des singes caché
Cacoethes-scribendi

Profil sur Booknode

Messages : 2076
Inscription : lun. 25 nov., 2013 11:41 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Cacoethes-scribendi »

clocloee a écrit : dim. 11 avr., 2021 4:11 pm
Shirohime a écrit : dim. 11 avr., 2021 2:03 pm Dans demain les chiens si je ne me trompe pas, le livre tourne aussi sur l'idée qu'il y a un déclin de la civilisation humaine au profit des chiens. Idem pour la Planète des singes,
Spoiler
où ce sont ceux-ci sont les maîtres de la Terre et les hommes réduits au rang d'esclave, donc on se retrouve un peu avec un thème du déclin de l'humanité au profit d'autres animaux similaire à celui de Demain les chats.
Par contre, je ne sais pas si ça peut aller plus loin dans la comparaison et si ça marche aussi pour Sa majesté des mouches (que je n'ai jamais lu). Après, comme vous le soulignez, les titres sont aussi et surtout des hommages à ces trois oeuvres :)

Sinon je viens de commencer Des griffes et des crocs - j'en suis au chapitre 5 - et j'accroche plutôt bien à l'univers et à la société assez particulière des dragons mise en place par l'auteur :)
Aha comment tu spoiles trop La planète des singes ! ;)
Effectivement, du coup j'ai modifié vos deux posts pour masquer le spoil, c'est quand même une découverte importante quand on lit le roman ;) (d'ailleurs n'hésitez pas à signaler les spoils dans les messages du forums où dans les commentaires ! ;) ).

J'ai moi aussi commencé Les griffes et les crocs aujourd'hui !
C'est vraiment amusant comme l'autrice nous dépeint des mœurs ultra violentes (le cannibalisme) avec naturel :lol:
Et je viens de lire une scène qui est un total hommage à Orgueil et Préjugés,
Spoiler
le prêtre ambitieux qui demande en mariage une jeune fille quasi inconnue seulement pour des raisons pratiques :mrgreen:
, je me demande s'il y aura d'autres clins d’œil de ce style :D

Ceci dit, un autre élément m'a fait penser à la littérature victorienne dans les premiers chapitres : la place de la religion et des réflexions spirituelles. En général ce ne sont pas des passages que j'apprécie beaucoup, et c'est un peu le cas ici aussi, sauf qu'on a une petite critique de la pratique religieuse qui m'a fait plutôt plu (les dogmes qui évoluent, qui sont parfois un peu aberrants mais qu'on suit par tradition, etc).
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 254
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

Désolée pour le spoil, c'était pas voulu :(

Merci d'avoir édité mon message Cacoethes-scribendi :)
clocloee

Profil sur Booknode

Messages : 256
Inscription : mar. 16 févr., 2021 4:56 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par clocloee »

Cacoethes-scribendi a écrit : dim. 11 avr., 2021 7:05 pm J'ai moi aussi commencé Les griffes et les crocs aujourd'hui !
C'est vraiment amusant comme l'autrice nous dépeint des mœurs ultra violentes (le cannibalisme) avec naturel :lol:
Et je viens de lire une scène qui est un total hommage à Orgueil et Préjugés,
Spoiler
le prêtre ambitieux qui demande en mariage une jeune fille quasi inconnue seulement pour des raisons pratiques :mrgreen:
, je me demande s'il y aura d'autres clins d’œil de ce style :D

Ceci dit, un autre élément m'a fait penser à la littérature victorienne dans les premiers chapitres : la place de la religion et des réflexions spirituelles. En général ce ne sont pas des passages que j'apprécie beaucoup, et c'est un peu le cas ici aussi, sauf qu'on a une petite critique de la pratique religieuse qui m'a fait plutôt plu (les dogmes qui évoluent, qui sont parfois un peu aberrants mais qu'on suit par tradition, etc).
Ce que tu dis fais envie, j'ai hâte de m'y mettre ! Je traîne un peu dans mon bouquin en cours qui me plait pourtant, mais dès que j'ai fini j'entame le Walton. :)
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 254
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

Cacoethes-scribendi a écrit : dim. 11 avr., 2021 7:05 pm
clocloee a écrit : dim. 11 avr., 2021 4:11 pm
Shirohime a écrit : dim. 11 avr., 2021 2:03 pm Dans demain les chiens si je ne me trompe pas, le livre tourne aussi sur l'idée qu'il y a un déclin de la civilisation humaine au profit des chiens. Idem pour la Planète des singes,
Spoiler
où ce sont ceux-ci sont les maîtres de la Terre et les hommes réduits au rang d'esclave, donc on se retrouve un peu avec un thème du déclin de l'humanité au profit d'autres animaux similaire à celui de Demain les chats.
Par contre, je ne sais pas si ça peut aller plus loin dans la comparaison et si ça marche aussi pour Sa majesté des mouches (que je n'ai jamais lu). Après, comme vous le soulignez, les titres sont aussi et surtout des hommages à ces trois oeuvres :)

Sinon je viens de commencer Des griffes et des crocs - j'en suis au chapitre 5 - et j'accroche plutôt bien à l'univers et à la société assez particulière des dragons mise en place par l'auteur :)
Aha comment tu spoiles trop La planète des singes ! ;)
Effectivement, du coup j'ai modifié vos deux posts pour masquer le spoil, c'est quand même une découverte importante quand on lit le roman ;) (d'ailleurs n'hésitez pas à signaler les spoils dans les messages du forums où dans les commentaires ! ;) ).

J'ai moi aussi commencé Les griffes et les crocs aujourd'hui !
C'est vraiment amusant comme l'autrice nous dépeint des mœurs ultra violentes (le cannibalisme) avec naturel :lol:
Et je viens de lire une scène qui est un total hommage à Orgueil et Préjugés,
Spoiler
le prêtre ambitieux qui demande en mariage une jeune fille quasi inconnue seulement pour des raisons pratiques :mrgreen:
, je me demande s'il y aura d'autres clins d’œil de ce style :D

Ceci dit, un autre élément m'a fait penser à la littérature victorienne dans les premiers chapitres : la place de la religion et des réflexions spirituelles. En général ce ne sont pas des passages que j'apprécie beaucoup, et c'est un peu le cas ici aussi, sauf qu'on a une petite critique de la pratique religieuse qui m'a fait plutôt plu (les dogmes qui évoluent, qui sont parfois un peu aberrants mais qu'on suit par tradition, etc).
J'avoue que ce petit hommage m'a fait plaisir, même si
Spoiler
Monsieur Collins est quand même bien mieux éduqué que Frelt, je veux dire il n'a pas essayé d'acculer Elizabeth dans une position comprometante pour la forcer à l'épouser ensuite. Même s'il a quand même tenté de passer par Madame Bennet pour qu'elle incite Elisabeth a l'épouser, il n'a pas tenté de geste physique envers elle quand elle lui a dit non. C'est un gentleman face à Frelt qui envisageait le rapt en dernier recours...
Ce qui me fait penser à un truc: je trouve que l'autrice a réussi à trouver pour son univers un bon équilibre entre des règles sociétale plus brutales qu'on imagine bien pouvoir retrouver dans une société de dragons
Spoiler
les enfants trop chétifs qui sont dévorés pour conserver la force de la race, tout comme les dragons morts qui sont dévorés par leurs héritiers,....
et des règles et restrictions tirées plutôt de notre société humaine et de son passé
Spoiler
avec les dragoncelles qui doivent rester vierges jusqu'au mariage, sans contact physique avec un male sinon leurs écailles virent au rose et elles sont considérées comme déshonorées même si ce n'est pas de leur fait; les hommes de religion qui doivent s'imposer des restrictions - ici pas le célibat, mais le fait de ne plus voler,...
. Du coup, je trouve que c'est un univers très intéressant à découvrir :)

Idem, en général je ne suis pas fan des digressions sur la pratique religieuse et tout, mais je trouve aussi que l'autrice a bien amené ça, avec des exemples qui sont cohérents pour une société de dragons (les restrictions des prêtres, les portes,...).
Cacoethes-scribendi

Profil sur Booknode

Messages : 2076
Inscription : lun. 25 nov., 2013 11:41 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Cacoethes-scribendi »

Shirohime a écrit : lun. 12 avr., 2021 2:26 pmCe qui me fait penser à un truc: je trouve que l'autrice a réussi à trouver pour son univers un bon équilibre entre des règles sociétale plus brutales qu'on imagine bien pouvoir retrouver dans une société de dragons
Spoiler
les enfants trop chétifs qui sont dévorés pour conserver la force de la race, tout comme les dragons morts qui sont dévorés par leurs héritiers,....
et des règles et restrictions tirées plutôt de notre société humaine et de son passé
Spoiler
avec les dragoncelles qui doivent rester vierges jusqu'au mariage, sans contact physique avec un male sinon leurs écailles virent au rose et elles sont considérées comme déshonorées même si ce n'est pas de leur fait; les hommes de religion qui doivent s'imposer des restrictions - ici pas le célibat, mais le fait de ne plus voler,...
. Du coup, je trouve que c'est un univers très intéressant à découvrir :)

Idem, en général je ne suis pas fan des digressions sur la pratique religieuse et tout, mais je trouve aussi que l'autrice a bien amené ça, avec des exemples qui sont cohérents pour une société de dragons (les restrictions des prêtres, les portes,...).
Oui, tout à fait, c'est quelque chose que j'ai oublié de dire aussi : moi qui aime lire de la littérature de l'imaginaire pour être totalement divertie, être immergée dans un autre monde avec d'autres valeurs, d'autres cultures (c'est aussi pour ça que j'aime les romans historiques et la littérature étrangère, d'ailleurs !), j'adore le fait d'avoir affaire à de tout nouveaux codes, super originaux et inattendus :D
Je trouve trop drôle la façon on on évoque des trucs vraiment horribles en toute détente et à côté de ça "oh une écaille a rosi c'est la fiiiiin" :lol:

D'ailleurs dans Morwenna de la même autrice, c'était du fantastique (on est pas sûr si la magie existe ou pas) et pareil, ça ne ressemblait à rien de connu, elle a créé son petit univers à elle.
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 254
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

Cacoethes-scribendi a écrit : lun. 12 avr., 2021 8:01 pm
Je trouve trop drôle la façon on on évoque des trucs vraiment horribles en toute détente et à côté de ça "oh une écaille a rosi c'est la fiiiiin" :lol:
Mais tellement! J'adore le contraste entre "ses écailles ont rosi, on ne va plus pouvoir la marier car son honneur est perdu!" et les scènes vraiment sanglantes et horribles qu'on retrouve par la suite
Spoiler
comme Daverak qui se rend chez ses fermiers avec sa femme et Haner par la suite pour "inspecter" la couvée et dévorer les deux dragonnets qu'il trouvait trop chétif.
Pour les coutumes et les caractéristiques inspirée de notre monde, on a un vrai melting pot en plus!
Spoiler
Entre la société dont l'organisation est clairement tirée du Moyen Age vu qu'elle n'est composée que de deux catégories sociales - les aristocrates et les serfs qui entretiennent les terres des seigneurs qui ont droit de vie et de mort sur eux - vu qu'ils dévorent les dragons trop vieux ou les dragonnets jugés trop faibles - et, avec leurs ailes ligotées pour les empêcher de s'enfuir, on se retrouve vraiment dans la situation du MA où les serfs étaient considérés comme attachés à la glèbre et ne pouvaient pas quitter la seigneurie à laquelle ils étaient attachés sans accord de leur propriétaire. Ou encore l'idée que s'enrichir par le commerce est mal vu et que ceux qui le font comme Bon sont juste considérés comme des parvenus.

Et à côté de ça on se retrouve avec des éléments plus modernes comme les trains et l'existence de bains publics - et privés - où on discutait politique m'a elle plutôt fait penser à l'époque romaine :)
MisterMistake

Profil sur Booknode

Messages : 398
Inscription : mer. 12 déc., 2012 10:41 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par MisterMistake »

Hanayu a écrit : mar. 06 avr., 2021 9:36 am dans le cadre de Cette L.C ce sera donc le Goupil que je vais découvrir.
Moi aussi !
jukebox_fr a écrit : ven. 09 avr., 2021 8:10 pm
Hanayu a écrit : ven. 09 avr., 2021 4:50 pm
Image

Ce qui m'a surprise c'est que c'est le premier ouvrage de l'auteur que je lis...dont les illustrations ne sont pas de Quentin Blake.Oo
Jill Bennett relève fort bien le défi, juste le design est différent. ;)
Quand on est habitué à un duo fixe cela peut perturber.^^
Ah ben voilà ! @Eury était à la recherche d'une édition française qui rompait le duo traditionnel, on l'a tient.
Ça doit être un choix de Gallimard de varier un peu pour certaines éditions parce que je sais qu’ils ont publié une version avec celles de Quentin Blake et la mienne est une originale (en anglais) et les illustrations sont bien de lui aussi.

Je commence à avoir lu pas mal de Roald Dahl et depuis Charlie et la Chocolaterie je n’avais plus eu l’occasion d’en lire un après avoir vu l’adaptation cinématographique, c’est donc assez rigolo pour une fois de le lire avec le prisme du film. Et ça me permet d’apprécier le travail d’adaptation du film, qui ne faiblit pas dans mon appréciation de la comparaison. (Bon j’ai lu que les quatre premiers chapitres hier soir, on le lit ensemble avec ma copine, c’est un régal alors on prend le temps de le savourer.)

Je reviendrai peut-être une fois le livre fini pour un retour plus construit. Ou peut-être avant si j’ai vraiment envie d’en reparler après chaque avancée :mrgreen:
Shirohime

Profil sur Booknode

Messages : 254
Inscription : mar. 07 avr., 2015 1:31 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Shirohime »

Voilà, j'ai terminé Les griffes et les crocs, donc le dernier livre qu'il me restait pour la LC :) Je vais juste rajouter deux petits points par rapport à ce que j'avais déjà dit dans mes messages précédents sur ce livre. J'ai bien aimé les quelques petits traits d'humour que décochait l'autrice à quelques moments comme le chapitre 60 intitulé
Spoiler
"où l'autrice reconnaît avoir perdu le compte des confessions et des demandes en mariage"
. Egalement, je trouve que la fin est peut être un petit peu trop happy ending, dans le sens où
Spoiler
tous les dragons de la famille Agornin deviennent riches grâce à une source différente: Avan parce qu'il épousde Sebeth qui fait un héritage miraculeux - et devient Eminent comme ça; la confession de Penn n'est pas découverte et il devient riche grâce au trésor découvert par ses deux fils; Selendra devient aussi riche par celui-ci et son mariage avec Sher, rajoutons à ça le duel où meurt Daverak et son cadavre divisé entre les 3 jeunes Agornin,... Je me suis dit que ça faisait beaucoup de coïncidences qui finissaient bien et même si pour les dernières cités elles m'ont bien plus, je trouve que l'histoire d'héritage de Sebeth était en trop.
Mais dans l'ensemble, ce fut une excellente lecture et je remercie à la personne qui l'a proposé pour cette LC et toutes celles qui ont voté pour cette proposition de m'avoir permis de découvrir ce livre. Je vais essayer de repasser aux 2/3 livres des précédentes LC que j'ai un peu abandonné (le mystère de la chambre jaune, Nord et Sud,...) et je vous reviens fin du mois pour notre LC spéciale sur les Garennes de Watership Down :)
Cacoethes-scribendi

Profil sur Booknode

Messages : 2076
Inscription : lun. 25 nov., 2013 11:41 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Cacoethes-scribendi »

Je viens également de finir Les Griffes et les crocs !
Je rédigerai un commentaire plus élaboré plus tard. Pour l'instant j'ai juste envie de dire que, même si ma lecture a été agréable tout du long, j'ai carrément eu du mal à la lâcher dans les derniers chapitres :lol: Je me suis vraiment prise au jeu de toutes ces histoires de cœur et ces histoires de famille.
Ça m'a même fait penser finalement à la Chronique des Bridgerton (la tension sexuelle en moins :mrgreen: ) : plusieurs histoires qui s'entremêlent, des rebondissements dramatiques... et tout est bien qui s'arrange bien pour notre famille héroïne, les Agornin.
D'ailleurs pour ma part ça ne m'a pas du tout dérangée, car ça va dans le ton assez léger du roman !

Un petit aparté : moi qui ne veux surtout pas lire de littérature en lien avec mes études/mon métier (le droit), j'ai été un peu servie dans cette lecture (sans y être préparée !). Et du coup j'ai tiqué à deux reprises concernant le monde des avocat.e.s :
- on verra jamais un.e avocat.e dire à un.e de client.e.s : "Untel est un des meilleurs avocats de la place" (si c'est pas quelqu'un qui travaille dans le même cabinet ou un.e avocat.e que la personne recommande), a fortiori l'avocat.e de la partie adverse !! :lol: (sauf si on parle vraiment d'un.e grand.e ténor du barreau très connu.e, mais c'est plus que rarissime).
- les avocat.e.s ne se disent pas "collègues", mais "confrère" (ou "consœur" pour les plus féministes).
Voilà, c'est là qu'on voit que dès qu'on s'y connaît, même un touuut petit peu, dans un domaine, on repère très vite les auteurs/autrices ou traducteurs/traductrices qui ne s'y connaissent pas :mrgreen:
Cacoethes-scribendi

Profil sur Booknode

Messages : 2076
Inscription : lun. 25 nov., 2013 11:41 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Cacoethes-scribendi »

Shirohime a écrit : jeu. 15 avr., 2021 10:16 amMais dans l'ensemble, ce fut une excellente lecture et je remercie à la personne qui l'a proposé pour cette LC et toutes celles qui ont voté pour cette proposition de m'avoir permis de découvrir ce livre.
De rien, du coup, moi ça m'a permis de le sortir de ma PAL pour une bonne raison :D
Et merci à toi, c'était sympa de le lire en même temps :)

(Je viens de voir la couverture a priori japonaise du roman dans les couvertures :shock: :lol: )
Cacoethes-scribendi

Profil sur Booknode

Messages : 2076
Inscription : lun. 25 nov., 2013 11:41 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par Cacoethes-scribendi »

Voilà mon avis sur Les griffes et les crocs, que j'ai classé en Argent !

Le Digne Bon Agornin vient de mourir. Il souhaite léguer son trésor à ses trois plus jeunes enfants, vu que les deux aîné.e.s sont bien installé.e.s dans la vie : Penn est prêtre et Berend a épousé un Illustre, lui et elle n’ont pas vraiment besoin d’or. Mais il n’a pas été assez précis concernant sa dépouille : doit-elle être dévorée à part égale entre chaque héritier et héritière ou alors elle aussi réservée aux plus jeunes, pour leur transmettre la force donnée par la dégustation de viande de dragon ?

Ah oui, les personnages du roman sont des dragons et des dragonnes. Mais à part le fait qu’ils se dévorent entre eux et qu’ils volent, ils se comportent en tout point comme dans un roman victorien.
L’histoire en regroupe d’ailleurs les thèmes principaux : les problèmes d’héritage, les dragonnelles à marier, l’importance du statut social… De pique-nique en réception, les demandes en mariage et les péripéties s’enchaînent, pour mon plus grand plaisir.

Si ma lecture a été agréable tout au long du roman, c’est vraiment à la fin que j’ai réalisé que j’étais vraiment embarquée : j’étais frustrée de devoir lâcher ma lecture ! C’est un signe qui ne trompe pas : ne pas pouvoir lâcher un livre et vouloir s’y replonger dès que possible, c’est pour moi la preuve d’un très grand talent de conteuse.
Entre clins d’œil à la littérature victorienne et touches d’humour, ce roman fantasy original s’avère léger et immersif, bref : un roman parfait par les temps qui courent !
Ça ne m’aurait clairement pas dérangée que ce soit le premier tome d’une trilogie : je lui trouve un petit côté Chronique des Bridgerton loin d’être désagréable et plutôt addictif !

Un roman que je vous recommande chaudement : que vous lisiez ou non de la fantasy, vous serez conquis.e par son originalité pleine de charme !
RazKiss

Profil sur Booknode

Messages : 589
Inscription : lun. 22 avr., 2013 12:53 pm

Re: Lecture commune - Avril 2021 : Des animaux comme protagonistes

Message par RazKiss »

J'ai terminé hier soir Demain les chats , c'est un roman qui se lit assez vite mais qui est, par contre, bien en-dessous des Fourmis.

Bastet, une chatte blanche à taches noires, souhaiterait pouvoir communiquer avec les autres espèces : humains, souris, chiens,... Elle fait de nombreux essais, sans trop de succès. Elle remarque un jour la présence d'un voisin siamois qui a une attitude plutôt étrange. Pythagore cache en réalité un secret : une clé USB est implantée dans son crâne, lui permettant de se connecter à Internet et comprendre l'histoire et l'actualité des humains. Cela lui permet d'expliquer à Bastet ce que son humaine regarde sur la TV : des attentats, fusillades, manifestations et autres joyeusetés. Pythagore en est persuadé : une guerre entre les hommes est sur le point de se déclarer et celle-ci impactera tôt ou tard les chats.

J'aime l'idée de se mettre dans la peau d'un chat et de voir le monde à travers ses yeux. Mais les chats de ce roman sont parfois un peu trop caricaturaux (Bastet et son sentiment de supériorité, Félix le benêt), parfois trop humanisés (leurs réflexions sur le monde, leur façon de s'accoupler,...). C'est assez déstabilisant. Bernard Werber sème des informations tout au long du roman, en se servant de Pythagore. Ce sont des passages intéressants mais simplistes si on les compare aux informations contenues dans le cycle des Fourmis. Par moment, j'ai eu plus l'impression de lire des faits divers plutôt que des vérités scientifiques ou historiques, j'étais parfois assez sceptique. J'ai lu très rapidement la première moitié du roman, je voulais en savoir plus sur la particularité de Pythagore et j'étais curieuse de voir les chats communiquer avec les humains. Par contre, j'étais moins emballée par la fin
Spoiler
(je ne suis pas une grosse fan d'action et de baston, alors toute cette guerre contre les rats m'a ennuyée)
.

Demain les chats fut une lecture distrayante, mais que j'oublierai assez vite...
clocloee a écrit : ven. 09 avr., 2021 7:59 pm Au passage est-ce qu'il y a un rapport avec le livre Demain les chiens qui est un classique de la science fiction ? Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas au vu des avis que je lis vu que dans demain les chiens les chiens sont devenus l'espèce dominante (ils ont appris à parler, grâce à des manipulations génétiques je crois ? Je ne suis plus sûre) et les hommes ont quasiment disparu.
A part le titre, je n'ai pas trouvé de rapport. Je pense que c'est juste pour rendre hommage à ce grand classique. Dans Demain les chiens, les humains ne sont plus qu'une légende pour les chiens (comme les ogres ou le big foot, quoi), une civilisation depuis longtemps disparue. Demain les chiens est bien plus typé science-fiction, l'histoire se passe dans un futur lointain. L'intrigue de Demain les chats se situe à notre époque et résonne avec l'actualité, avec une petite touche apocalyptique et spirituelle.
Répondre

Revenir à « Lectures communes »