Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Envie de participer à un club de lecture virtuel ? Retrouvez ici toutes les lectures communes organisées chaque mois sur Booknode !
Cameron10

Profil sur Booknode

Messages : 2369
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : ven. 07 nov., 2014 3:00 pm

Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Cameron10 »

Image

Bonjour à tous,

Ce 1er septembre marque la fin des grandes vacances (bon, pas pour tout le monde mais pour la plupart quand même) et sonne l'heure de la rentrée des classes. C'est donc l'occasion pour certains d'ajouter un livre dans vos cartables ou, pour d'autres, de retourner sur les bancs de l'école avec le thème de l'apprentissage.

Encore une fois, la sélection est variée avec de la science-fiction, de la fantasy et de la littérature américaine classique. Allez-vous, comme Darrow, chercher à assouvir votre soif de vengeance en apprenant à devenir le guerrier ultime ? Préférerez-vous suivre les aventures d'Ellana et vous initier aux techniques secrètes de la guilde des marchombres ? Ou fuguerez-vous aux côtés de Holden, adolescent rebelle et perdu qui cherche sa place dans la société américaine ?

N'oubliez pas, une fois votre choix fait et votre livre terminé de rendre votre fiche de lecture ici-même. Attention, c'est noté sur 20 ! :mrgreen:



Red Rising, Tome 1 - Pierce Brown
Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir. Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature. Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.


L'Attrape-cœurs - J. D. Salinger
Issu d'une famille aisée à New York, Holden Caulfield intègre le pensionnat Pencey Prep en Pennsylvanie. Renvoyé après avoir échoué dans quatre matières, il entreprend alors une aventure de délinquance innocente. Entre taxis, boîtes de jazz et rencontres au sein du New York transi de froid de l'époque McCarthy, Holden va tenter de trouver sa place.
Une histoire captivante qui dresse un portrait incontournable de l'Amérique de l'après-guerre au travers de l'un des personnages les plus aimés de la littérature.



Le Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana - Pierre Bottero
Seule survivante d’un groupe de pionniers après l’attaque de Raïs, au nord de l’Empire, une fillette est recueillie par le peuple des Petits. Elle grandit dans la Forêt Maison à l’écart des hommes et décide, à l’adolescence, de partir en quête de ses origines. Sous le nom d’Ellana, elle croise le plus grand des marchombres, le maître Jilano Alhuïn, qui l’initie aux secrets de sa guilde. Son apprentissage est semé d’embûches, de rencontres et d’inimitiés. Au terme d’un voyage jusqu’au Rentaï avec Nillem, autre élève marchombre, Ellana reçoit la Greffe et l’héritage marchombre. Mais des mercenaires du Chaos la traquent…
Chikita84

Profil sur Booknode

Messages : 1295
Inscription : ven. 22 déc., 2017 8:14 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Chikita84 »

J'ai voté pour Ellana mais je me suis renseignée depuis et comme je n'ai pas lu les autres livres avant, je risque apparemment de moins bien comprendre l'histoire ^^
Donc, du coup, je vais essayer de participer avec Red Rising ^^
Ririnou

Profil sur Booknode

Messages : 275
Inscription : sam. 05 sept., 2015 5:54 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Ririnou »

Super, merci pour ce récap ! J'ai déjà lu Red Rising (qui est excellent) et Le Pacte des Marchombres, j'aimerais donc bien lire l'Attrape-cœurs 📚 Bonne lecture à tous !
Lola5405

Profil sur Booknode

Messages : 2345
Inscription : mar. 30 juin, 2015 1:28 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Lola5405 »

Chikita84 a écrit : jeu. 01 sept., 2022 5:58 pm J'ai voté pour Ellana mais je me suis renseignée depuis et comme je n'ai pas lu les autres livres avant, je risque apparemment de moins bien comprendre l'histoire ^^
Donc, du coup, je vais essayer de participer avec Red Rising ^^
Les tomes 1 et 2 d'Ellana peuvent se lire sans avoir lu le reste de l'univers (c'est d'ailleurs ce que j'ai fait la première fois que je l'ai lu) et c'est d'ailleurs l'ordre chronologique. Cependant le tome 3 se déroule après les 2 trilogies Ewilan, il faut donc les avoir lu avant car sinon effectivement l'histoire et les personnages ne sont pas simples à comprendre.

J'avais voté pour Ellana car j'avais envie de relire les 2 premiers tomes. Donc je lirai au moins le tome 1 en septembre.
Chikita84

Profil sur Booknode

Messages : 1295
Inscription : ven. 22 déc., 2017 8:14 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Chikita84 »

Lola5405 a écrit : jeu. 01 sept., 2022 7:25 pm
Chikita84 a écrit : jeu. 01 sept., 2022 5:58 pm J'ai voté pour Ellana mais je me suis renseignée depuis et comme je n'ai pas lu les autres livres avant, je risque apparemment de moins bien comprendre l'histoire ^^
Donc, du coup, je vais essayer de participer avec Red Rising ^^
Les tomes 1 et 2 d'Ellana peuvent se lire sans avoir lu le reste de l'univers (c'est d'ailleurs ce que j'ai fait la première fois que je l'ai lu) et c'est d'ailleurs l'ordre chronologique. Cependant le tome 3 se déroule après les 2 trilogies Ewilan, il faut donc les avoir lu avant car sinon effectivement l'histoire et les personnages ne sont pas simples à comprendre.

J'avais voté pour Ellana car j'avais envie de relire les 2 premiers tomes. Donc je lirai au moins le tome 1 en septembre.
Il y a un sacré débat sur la chronologie apparemment ^^ On verra je vais peut être le lire quand même après red rising ^^
Lola5405

Profil sur Booknode

Messages : 2345
Inscription : mar. 30 juin, 2015 1:28 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Lola5405 »

Chikita84 a écrit : jeu. 01 sept., 2022 8:08 pm Il y a un sacré débat sur la chronologie apparemment ^^ On verra je vais peut être le lire quand même après red rising ^^
Les tomes 1 et 2 se passent avant/en même temps qu'Ewilan (trilogie La quête d'Ewilan), mais mis à part que cela soit dans le même monde il n'y a pas de lien entre les personnages avant le dernier chapitre du tome 2 (de mémoire) où les personnages se rejoignent.
BooksFan-ny

Profil sur Booknode

Messages : 83
Inscription : dim. 02 juin, 2019 3:57 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par BooksFan-ny »

Bonsoir, je participe avec L'attrape-cœurs de J.D. Salinger.

Bonne(s) lecture(s) !
LucyYy

Profil sur Booknode

Messages : 935
Inscription : mer. 26 oct., 2016 2:59 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par LucyYy »

J'ai déjà lu l'Attrape-cœurs qui est super, je ne participerai pas à cette lecture commune mais vous souhaite de très agréables lectures!
Barbe-Bleue

Profil sur Booknode

Messages : 28
Inscription : mar. 05 avr., 2022 2:11 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Barbe-Bleue »

Bonjour,

Pour ma première participation, je vais lire L'Attrape-cœurs.
Mince ! J’ai validé le message… je ne peux plus revenir en arrière ? Quel imbécile, je suis !

Bonne journée et bonne lecture.

Petite note sur une abréviation du chapitre 1 de L'Attrape-cœurs : « C’est comme ça que j’ai attrapé des B.K. […] ». B.K. pour bacille de Koch. Dans la VO c'est « That’s also how I practically got t.b. […] » avec t.b. pour tuberculosis.
ChristieV

Profil sur Booknode

Messages : 3
Inscription : dim. 17 nov., 2019 11:11 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par ChristieV »

Bonjour,
Première participation pour moi... Je choisis Red Rising ☺️
Bonnes lectures à tous !
Mensonges

Profil sur Booknode

Messages : 468
Inscription : sam. 27 avr., 2013 10:29 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Mensonges »

Bonjour,
Je participe également avec L'Attrape-coeur en VO.
Bonnes lectures à tous et à toutes !
Loumiel

Profil sur Booknode

Messages : 734
Inscription : mer. 19 juin, 2013 3:46 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Loumiel »

Coucou ! Je vais relire Ellana de mon côté, j'ai bien hâte :D
Lempika23

Profil sur Booknode

Messages : 290
Inscription : mar. 27 août, 2013 8:42 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Lempika23 »

Bonjour,

première participation pour moi aussi et je choisi Red Rising qui est dans ma PAL depuis plus d'un an :shock:
J'espère apprécié ma lecture et j'ai hâte de voir les avis des autres participants :)
Loumiel

Profil sur Booknode

Messages : 734
Inscription : mer. 19 juin, 2013 3:46 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Loumiel »

J'ai fini Ellana.
C'est loin d'être la première fois que je relis ce livre, et comme d'habitude, Pierre Bottero arrive à me transporter dans son univers. La poésie, la puissance qui se dégage de ce roman me coupe le souffle, et je me glisse de ce pas dans la suite des aventures d'Ellana.
Pour discuter un peu plus en profondeur :
Spoiler
- Les premiers chapitres me touchent toujours autant, et je pense que ce sont mes préférés du livre. Et je sais bien que cette trilogie a été écrite après celles d'Ewilan, mais c'est toujours un peu dommage que les 2 réponses ne soient pas du tout mentionnées dans Ewilan (dans mon souvenir, en tout cas). Dans le contexte des romans, on peut aussi dire qu'Ellana a mûrit, ne se dévoile pas à tout le monde, et que son utilisation dans le dernier tome (La prophétie) n'en est que plus touchante.
- Ouk et Pil m'étonneront toujours. À ma première lecture, je pensais que tout les Petits étaient comme ça, mais non,ils sont vraiment spéciaux. Un miracle qu'Ellana ait survécu à son enfance, et qu'elle sache se comporter en société, lol.
- La série commence tout de suite à être bien plus sombre que la première trilogie d'Ewilan. Ça ne me déplait pas, mais j'ai une légère préférence pour la "naïveté" de la première trilogie, ainsi que son dynamisme de groupe.
- Toujours pas fan de Nillem, je le trouve écrit un peu trop grossièrement.
- Le passage à la fin, avant le dragon... Qui sont ces chevaliers ? Je me souviens pas qu'il y aient d'autre figés avant les sentinelles, mais là c'est peut-être juste ma mémoire qui me joue des tours.
J'ai d'autres questionnements/pensées, mais elle risque de spoiler un peu trop les tomes suivants, donc j'en reste là.
Barbe-Bleue

Profil sur Booknode

Messages : 28
Inscription : mar. 05 avr., 2022 2:11 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Barbe-Bleue »

Je viens de finir le chapitre 21 (sur le 26) de L'Attrape-cœurs.

Je voulais juste laisser un message à Holden Caulfield pour répondre à une de ses questions existentielles. J'ai trouvé où sont les canards de Central Park en hiver… Ils sont dans ce coin… coin ! coin ! Comme tu peux le voir Holden, ils se gèlent les can(n)es. OK d'uckord, j'arrête mes jeux de mots pourris !

Près du Gapstow Bridge (source) :
Image

Citation du chapitre 2 pour ceux qui ne lisent pas ce livre : « J’habite New York, et je pensais au lac de Central Park, en bas vers Central Park South. Je me demandais si l’eau serait gelée quand je rentrerais à la maison, et si elle l’était, où seraient allés les canards. Je me demandais où vont les canards quand l’eau se prend en glace, qu’il y a plus que de la glace. »
Barbe-Bleue

Profil sur Booknode

Messages : 28
Inscription : mar. 05 avr., 2022 2:11 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Barbe-Bleue »

J’ai terminé hier soir la lecture. Même si je ne pense pas faire de grosses divulgations, je préfère utiliser la balise spoiler.
Spoiler
J’ai abordé ce roman avec quelques à priori — qui n’en a pas — qui se sont avérés erronés. J’imaginais que cette œuvre pouvait se révéler difficile et ennuyeuse. C’est sans doute pour cette raison que je ne l’avais jamais lue auparavant.

Dès les premières lignes, le style m’a surpris. Le récit se présente comme un dialogue intérieur, une suite d’idées qui sont couchées aussitôt sur le papier. À tout instant, Holden peut sauter d’un sujet à un autre. Il nous raconte, chronologiquement, son histoire à la suite de son renvoi de son lycée et y incorpore des événements survenus dans son passé (sur ses camarades, sa famille, des professeurs…). La seule matière scolaire où le narrateur obtient de bonnes notes est l’anglais. Cependant, ses réflexions n’utilisent qu’un vocabulaire assez basique parsemé de termes familiers ou argotiques. Des tics du langage surgissent souvent comme « Ça m’a tué » ou « je vous jure ». La palme revient à « et tout » — exemple : « Sa porte était ouverte mais j’ai quand même frappé, juste par politesse et tout. » — prononcé plus de 300 fois dans le roman ! Sa manière de s’exprimer colle à l’adolescence et à une certaine immaturité. L’ensemble se lit facilement — avec fluidité — et m’a, parfois, amusé.

Je m’attendais aussi à ce que L’Attrape-cœurs soit plus transgressif. Je ne sais pas d’où je tenais l’idée que les drogues dures jouaient un rôle important dans l’intrigue. Certes, Holden boit de l’alcool et fume comme un pompier, mais il se limite à cela.

Holden se contredit souvent. Il dit qu’il ne supporte pas Ackley, interne dans une chambre mitoyenne de la sienne, mais lorsqu’il s’apprête à sortir en ville avec un de ses copains, il propose à ce même Ackley de les accompagner. Il déteste le cinéma (le verbe détester revient 42 fois dans le roman), mais, pour tuer le temps à New York, il assiste à une séance. Holden se laisse guider par ses émotions et ses impulsions : son départ précipité de son école, le don de 10 $ aux religieuses alors qu’il n’a plus beaucoup d’argent. Son mal-être est souvent perceptible : il renonce à téléphoner, car il n’est pas en forme, ses nombreux mensonges (Mrs Morrow dans le train ou les trois femmes de Seattle dans la boîte de nuit), ses crises de pleurs… Malgré ses défauts et l’envie parfois de le gifler, l’adolescent demeure attachant. C’est d’autant plus difficile de le voir délirer comme avec sa cabane dans l’Ouest américain et d’assister à sa lente descente vers un avenir compromis.

J’aimerais bien avoir l’avis d’autres lecteurs à propos du geste de M. Antolini (sa main dans les cheveux d’Holden). Pour moi, je vois un mentor attaché à un de ses anciens élèves. J’irais même un peu plus loin. L’âge de sa femme lui laisse visiblement peu de chance d’avoir des enfants. Il pourrait, à la limite, considérer Holden comme son propre fils.

Cette œuvre ne rejoindra pas celles que je préfère, mais je ne regrette pas de l’avoir enfin découverte grâce à la lecture du mois. À ce propos, une petite citation issue de ce roman : « Même les mecs qui appartiennent au foutu Club du Livre du Mois se lâchent pas. »
Note supplémentaire
J. D. Salinger a écrit une nouvelle (The Ocean Full of Bowling Balls) qui raconte la mort d’Allie, le frère d’Holden. Elle ne sera publiable qu’en 2060 (volonté de l’auteur). Le seul exemplaire du texte est cependant consultable à la bibliothèque de l’université de Princeton aux USA.
BooksFan-ny

Profil sur Booknode

Messages : 83
Inscription : dim. 02 juin, 2019 3:57 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par BooksFan-ny »

Bonjour, j'ai également terminé hier soir L'attrape-cœurs de J.D. Salinger, qui a été une déception pour ma part. Contrairement à Barbe-Bleue, je n'ai pas trouvé Holden attachant, pas du tout même...

Comme d'habitude, je ne spoile pas, mais comme il m'arrive de rentrer dans les détails, je vous partage mon retour en version "cachée", tel que je l'ai partagé sur mes réseaux :
Spoiler
En lecture commune du mois de septembre (sur Booknode), sur le thème de l'apprentissage, j'ai choisi parmi les trois propositions "L'attrape-cœurs" de J.D. Salinger que j'avais envie de lire depuis très très longtemps. Malheureusement, je ne fais pas partie des nombreux lecteurs qui font éloge de ce roman dit culte. J'étais pourtant persuadée que ça me plairait, au vu des superbes critiques que je vois passer de temps en temps, mais aussi par le genre (roman d'apprentissage) et les thèmes abordés (adolescence, fugue, quête de soi). En plus de ne pas correspondre à ce que j'attends d'un récit initiatique, j'ai trouvé le personnage principal horripilant.

Holden Caulfield est un jeune garçon de 16/17 ans qui vient encore une fois d'être renvoyé de son école. C'est bientôt les vacances de Noël, il doit rentrer mercredi chez lui, à New York, et appréhende la réaction de ses parents quand ils apprendront la nouvelle. Nous sommes samedi soir, Holden décide de partir quelques jours plus tôt et d'errer dans les rues de New York en attendant le jour fatidique.

La narration étant à la première personne, j'ai été directement projetée dans la tête de cet ado qui a eu vite fait de m'agacer. Au plus près de ses réflexions et pensées (souvent immatures et digressives), de ses idées (quelque peu misogynes et homophobes) et de ses ressentis (pas toujours adaptés aux circonstances du moment), ça a été un calvaire que de suivre ce gamin antipathique dans son cheminement intérieur. Il n'aime rien, ne supporte rien ni personne, trouve toujours à critiquer. Il est hypocrite (il a des copains qu'il juge sans arrêt, il n'aime pas le cinéma et y va quand même, etc), menteur, toujours dans la critique et le jugement (sur les filles, les garçons qui ne sont pas comme lui, les "pédés", sur les apparences physiques de tout le monde en général, etc). Étant un ado, il est également très centré sur sa petite personne. Les seules personnes qu'il aime pour de vrai sont son frère Allie et sa petite sœur Phoebe. Il a certes des circonstances atténuantes (le décès de son frère quelque temps plus tôt l'a bien évidemment remué et il a réagi comme il a pu) mais impossible pour moi d'apprécier ce personnage qui n'évolue pas d'un pouce, qui reste le même jusqu'à la fin.

L'auteur nous offre pourtant une dimension psychologique non négligeable. Le personnage de Holden est sacrément bien creusé, ce dernier parlant beaucoup de lui, partageant tous ses ressentiments et réflexions. C'est donc bien dommage qu'il soit si détestable.

Holden "écrivant" comme il pense, il emploie un langage très spontané, familier, pas toujours bien formulé, plutôt immature également (bien que mûrement réfléchi). En cela, ça correspond bien au personnage et je n'ai donc rien à y redire, si ce n'est que les répétions deviennent néanmoins un peu barbantes ("ça me tue/ça m'a tué", "je veux dire", "tous azimuts", "sans blague", ou encore son fameux "ouah").

Quant à l'intrigue, si on peut parler d'intrigue ici, c'est globalement plat. Quelles que soient les rencontres qu'il fait (bonnes ou mauvaises), quels que soient les lieux où il se trouve, Holden ne se remet jamais en question. On n'avance donc pas et on reste au point mort jusqu'à la fin. Il aurait été intéressant qu'on puisse le voir évoluer, grandir un minimim.

Nous n'avons également aucune description (ou très peu) des lieux et décors, à l'inverse des descriptions physiques des divers personnages. Là encore, je trouve dommage de ne pas avoir pu me le représenter dans les différents endroits par lesquels il est passé.

Quand un roman est dit d'apprentissage, je m'attends à ce que le ou la jeune protagoniste apprenne avant tout des choses (sur la vie en général, ce qui est assez large...), ce qui fait cruellement défaut ici. Holden Caulfield étant en plus très antipathique, je ressors donc de ma lecture bien déçue.


En ce qui concerne mon avis sur M. Antolini, suite à tes interrogations Barbe-Bleue :
Spoiler
Comme toi, je n'y ai vu rien de pervers dans son geste, plutôt un geste paternel. À mon (humble) avis, Holder l'a mal interprété, comme souvent d'ailleurs. Je me suis demandé parfois s'il n'avait pas un léger penchant schizophrène ou autistique ou paranoïde, je l'ai trouvé parfois dans une autre réalité... Mais comme il n'est nullement fait mention d'un trouble éventuel, je n'en ai pas tenu compte quand j'ai rédigé mon retour. Ce qui aurait changé du tout au tout ma perception et mes impressions sur ce jeune homme...
Midine

Profil sur Booknode

Messages : 1388
Inscription : jeu. 31 déc., 2015 11:07 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Midine »

Je suis en cours de lecture de L'Attrape-cœurs, cela fait des années qu'il traine dans ma PAL donc merci à cette LC d'enfin le sortir de là...

Je n'en suis qu'à la moitié donc mon avis peut évoluer, mais pour le moment je penche du côté de BooksFan-ny (du moins pour la partie non cachée de la critique). Le style d'écriture est aussi lourd que son personnage principal, je crois que c'est l'un des pires personnages que j'ai pu lire, j'ai une telle envie de lui hurler dessus pendant ma lecture... Heureusement le livre est court et se lit vite, c'est le moindre mal :evil: Mais je suis surpris de détester à ce point ce qui me semblait être un classique apprécié de beaucoup de monde (en discutant un peu avec des connaissances, je découvre que si certaines personnes apprécient le livre, beaucoup d'autres rejoignent mon avis :ugeek: )

Je culpabilise un peu moins d'avoir trainer sur cette lecture au final :lol:
Ririnou

Profil sur Booknode

Messages : 275
Inscription : sam. 05 sept., 2015 5:54 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Ririnou »

Bonsoir à tous 🙂

J'ai fini L'Attrape-cœurs aujourd'hui et j'ai beaucoup aimé ! Je trouve ça super intéressant qu'il y ait des avis différents pendant cette lecture commune 😁

Je ne suis donc pas de l'avis de @Midine et BooksFan-ny, je rejoins plutôt @Barbe-bleue. J'ai trouvé Holden attachant ; même s'il est quelquefois exaspérant, irrespectueux ou illogique, c'est justement le propre des adolescents et je trouve que Salinger réussit bien à représenter un personnage ado tourmenté. Je mets le reste de la critique en spoiler pour ceux qui n'ont pas encore lu !
Spoiler
Ce que j'ai le plus aimé, c'est la profondeur du personnage de Holden. On voit toute sa complexité, ses contradictions, depuis sa colère pour à peu près tout jusqu'à la tendresse qu'il éprouve pour les enfants. Je l'ai trouvé attachant parce qu'on voit bien que c'est un ado perdu dans ses émotions, qui a l'impression de tout détester, de se sentir à part, d'être désespéré... Il se bat constamment avec lui-même en passant de "ce gars m'exaspère" à "il me manque finalement". Il veut faire des choses qu'il pense être "cool", mais se rend compte que ça ne lui plaît pas, il s'énerve, il est paumé. C'est typiquement le genre de phase adolescente que tout le monde peut traverser, et j'ai apprécié cette représentation.

Alors oui, Holden a des pensées mysogines et homophobes, ça fait partie des aspects que je n'ai pas aimé dans ce livre. Je comprends bien qu'il a été écrit à une autre époque, ça n'en reste pas moins très désagréable à lire...

J'y pense : un aspect que j'ai en revanche beaucoup aimé, c'est certaines remarques de Holden tellement agacées et insensées que j'ai rigolé plusieurs fois au cours du livre ; par exemple quand il décrit la scène du piano : "Je vous jure, si j'étais un pianiste ou un acteur ou quoi et que tous ces abrutis me trouvent du tonnerre j'en serais malade. Je pourrais même pas supporter qu'ils m'applaudissent. Les gens applaudissent quand il faut pas. Si j'étais pianiste je jouerais enfermé dans un placard.". C'est un commentaire tellement ridicule et gratuit, magique 😂
Concernant la discussion sur M. Antolini :
Spoiler
Je pense -j'espère- aussi que son geste était simplement maladroit, qu'il avait bu et qu'il était pris de tendresse pour son élève, donc il s'est mis à lui caresser la tête sans réaliser qu'il allait le réveiller. Après, je comprends totalement la réaction de Holden, surtout qu'il dit juste après que ce genre de situation lui est déjà arrivé une vingtaine de fois, donc s'il a un passé assez traumatique c'est d'autant plus normal de réagir comme ça !
Ririnou

Profil sur Booknode

Messages : 275
Inscription : sam. 05 sept., 2015 5:54 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Ririnou »

Barbe-Bleue a écrit : lun. 05 sept., 2022 4:12 pm Je viens de finir le chapitre 21 (sur le 26) de L'Attrape-cœurs.

Je voulais juste laisser un message à Holden Caulfield pour répondre à une de ses questions existentielles. J'ai trouvé où sont les canards de Central Park en hiver… Ils sont dans ce coin… coin ! coin ! Comme tu peux le voir Holden, ils se gèlent les can(n)es. OK d'uckord, j'arrête mes jeux de mots pourris !

Merci, on a enfin la réponse à cette question existentielle ! 😁
Stayinbooks

Profil sur Booknode

Messages : 4
Inscription : jeu. 04 août, 2022 4:40 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Stayinbooks »

Bonjour,

Pour ma première participation, j'ai décidé de lire L'attrape-cœur. Bien que j'ai vu quelques avis "mitigé" ici, je vais tout de même tenté le coup :lol: . Hâte de me plonger dans ma lecture.

Bonnes lectures à tous !!
Midine

Profil sur Booknode

Messages : 1388
Inscription : jeu. 31 déc., 2015 11:07 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Midine »

J'ai fini ma lecture et sans surprise je reste de ceux qui en sont déçus ^^

Mon retour :
Après des années dans ma pile à lire, je le sors enfin à l'occasion d'une lecture commune (merci Booknode) mais ce fut malheureusement une déception.

Le livre se lit vite, il est écrit comme si Holden nous parlait, le rendant assez accessible tout en nous faisant rentrer dans le personnage, mais cela ne nous épargne pas ses innombrables tics de langage. Mais je n'ai pas réussi à apprécier Holden car si je comprends que c'est un adolescent mal dans sa peau, il n'en reste pas moins détestable par sa façon de juger tout le monde sans jamais se remettre en question, et ce tout le long du livre qui ne marque aucune évolution du personnage, fidèle à lui-même.

Je remercie quand même la LC de m'avoir fait découvrir ce classique, même si la lecture fut rude.
Et pour la discussion avec M. Antolini, je rejoins ce qui a été dit, si ce n'est
Spoiler
que je remets potentiellement en doute le "ça m'est déjà arrivé vingt fois", cela ne serait pas la première fois que le personnage s'invente une vie
Ocelline

Profil sur Booknode

Messages : 491
Inscription : dim. 17 févr., 2013 11:29 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Ocelline »

Dès la fin de ma lecture en cours, je participerai à la LC avec Red Rising T1 de Pierce Brown.
J'espère le commencer d'ici mercredi ou jeudi au plus tard ^^
RazKiss

Profil sur Booknode

Messages : 615
Inscription : lun. 22 avr., 2013 12:53 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par RazKiss »

J'ai entamé cette lecture commune avec L'Attrape-cœurs, un classique que j'avais envie de découvrir depuis longtemps. J'ai apprécié ce livre, même si le personnage d'Holden est déstabilisant (bien plus que ce que j'avais imaginé) !

Tout au long de ce roman, nous accompagnons Holden Caulfield, un ado new-yorkais des années 50 qui vient de se faire renvoyer de son lycée à la veille des vacances de Noël. Plutôt que de rentrer directement chez lui et annoncer aux parents cet énième renvoi, Holden décide d'errer dans la ville, préférant dormir à l'hôtel ou chez des connaissances. A 16 ans, on passe évidemment autant de temps à s'amuser qu'à ruminer...

Je dirais de ce roman que ça passe ou ça casse. Soit on jugera l'histoire terriblement plate et le personnage principal imbuvable, soit on éprouvera une certaine affection pour cet ado paumé et on s'intéressera à ses réflexions sur l'enfance, l'humanité, la vie en société,... Personnellement, j'ai trouvé Holden attachiant et je ne me suis pas ennuyée malgré qu'il ne se passe pas grand chose (et c'est justement ça qui rend cette histoire réaliste). L'attrape-cœurs a déjà 70 ans et pourtant il me semble encore proche des ados d'aujourd'hui : cette méfiance à l'égard des adultes, cette envie de préserver l'enfance, le dégoût de la société, se moquer de la superficialité tout en restant par moment attaché aux apparences, un certain intérêt pour la sexualité tout en ayant crainte de passer à l'acte, des dialogues où l'on parle pour ne rien dire, ne pas se sentir à sa place, l'impression de n'avoir aucun objectif et pourtant rêver de belles et grandes choses...

J'aime cette narration à la première personne, même si Holden a parfois des réflexions assez énervantes ou déconcertantes. Par contre, je pense que l'idéal aurait été de le lire en version originale. J'ai lu la traduction d'Annie Saumont, par moment les tics de langage d'Holden me semblaient un peu exagérés (est-ce que les ados des années 50 disaient vraiment "la môme Phoebe", "la môme Jane", "la môme Sally" en parlant des filles, hum ?). Et évidemment, certaines expressions argotiques semblent maintenant bien ringardes ("bigophoner", j'adore). Dans mon édition, le prénom de la sœur est "Phoebé", ça m'a perturbée. Si une toute nouvelle traduction était un jour publiée, je serais vraiment curieuse de la découvrir.

Holden (ou plutôt Salinger) n'aura pas réussi à attraper mon coeur, mais nul doute qu'il s'est gravé dans ma mémoire et y demeurera longtemps.

@Barbe-Bleue : merci pour la signification de B.K., je m'interrogeais justement sur ce que ça pouvait bien désigner et je n'aurais jamais trouvé toute seule :P

Ca fait quelques jours que je suis plongée dans Ellana, je prends beaucoup de plaisir à suivre ses aventures. Je reviendrai poster mon avis !
Heyv

Profil sur Booknode

Messages : 9
Inscription : mer. 29 déc., 2021 1:26 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Heyv »

Ellana est vraiment un de mes livres préférés au monde, je n'aurai pas le temps de le relire ce mois-ci vu l'ampleur de ma PAL mais j'en discuterai volontiers avec vous, ici ou dans la messagerie booknode !
Oliv64

Profil sur Booknode

Messages : 7
Inscription : dim. 26 juil., 2020 10:15 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Oliv64 »

Je viens de terminer la lecture de L’Attrape Cœur.

Dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé le style d’écriture à la première personne. Également le ton employé, on se met dans la peau d’Holden.
Ce livre m’a fait penser au roman de Romain Gary (Émile Ajar) La Vie Devant Soi. On est dans la peau du héros de l’histoire, on vit sa vie d’écorché vif, on traverse ses galères.

Après je dois dire que Holden est déconcertant…. On a envie de le bousculer, et de lui ouvrir les yeux sur la vie qu’il mène. Un véritable ado en train de chercher sa voix, en train de devenir un adulte.

Je comprends très bien que se livre soit devenu un classique, qu’il soit étudié, ça relate bien une époque, une crise d’adolescence avec les travers qu’ils peuvent affronter.

Je le conseille à tout le monde, je comprends les avis négatifs aussi sur le livre, Holden est déconcertant dans ses réflexions par moment. Mais c’est une très bonne lecture !

Merci pour ce choix, et bonne lecture à tous.
Lola5405

Profil sur Booknode

Messages : 2345
Inscription : mar. 30 juin, 2015 1:28 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Lola5405 »

Je viens de finir ma relecture du Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana, de Pierre Bottero.

C'est une énième relecture effectuée avec grand plaisir (4ème lecture d'après ma page Booknode). J'ai adoré replonger dans la voie des marchombres 12 ans après ma dernière relecture. Et j'ai tout autant aimé que les précédentes fois. J'avais oublié grand nombre des éléments de ce monde mais finalement nous les découvrons en même temps qu'Ellana et ce livre se lit très bien indépendant des sagas Ewilan. Les différentes parties du début de la vie d'Ellana sont assez compartimentées et finalement j'aurais aimé en savoir un peu plus sur sa vie avec les Petits mais aussi plus de détails sur l'expédition avec les itinérants. Sa vie de marchombre est plutôt bien détaillée avec les différentes étapes de sa formation bien complètes.
La plume de Bottero est vraiment poétique et je conseille ce livre pour les petits comme pour les grands.

Je reconfirme à ceux qui n'ont jamais lu les autres trilogies se passant dans le même monde que ce livre se lit bien tout seul sans aucune connaissance du monde. Tout y est expliqué sous les yeux de la jeune Ellana qui découvre ce monde en même temps que le lecteur.
RazKiss

Profil sur Booknode

Messages : 615
Inscription : lun. 22 avr., 2013 12:53 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par RazKiss »

Et voilà, j'ai terminé Ellana, c'est un coup de cœur ! Je n'ai pas (encore) lu La quête d'Ewilan et cela n'a pas du tout été gênant pour découvrir ce premier tome du Pacte des Marchombres.

Tout commence avec une fillette de cinq ans qui ne cesse de poser des questions et exiger des réponses. Seule survivante d'une attaque, elle se retrouve orpheline. Deux êtres étranges et comiques la découvrent sous une trappe et l'adoptent, ils la nomment Ipiutiminelle et l'élèvent parmi les leurs, le peuple des Petits. La petite grandit dans la forêt, se fondant en elle comme le font si bien les Petits, oubliant peu à peu son passé et sa langue. Un jour, des humains parviennent jusqu'à la Forêt Maison, appâtés par le joyau réputé magique que les Petits gardent précieusement. Des bribes de souvenirs ressurgissent dans l'esprit d'Ipiu, elle désire alors quitter ses parents adoptifs pour découvrir d'où elle vient, quelle est son histoire...

Dès le début, j'ai été touchée en plein coeur par les mots de Bottero. On sent toute l'affection et la tendresse qu'il porte à son personnage principal, Ellana, et on ne peut qu'être du même avis ! Les pages se tournent avec avidité : on veut la voir grandir, apprendre, comprendre, se libérer,... Puis vient le temps de l'enseignement Marchombre, j'étais curieuse d'en percer les mystères (mais la voie est longue et ardue). Ellana est intelligente, forte, naturelle, juste et, surtout, libre. Ce côté badass pourrait être énervant (d'autant plus que les autres personnages la décrivent comme très belle) et pourtant on prend beaucoup de plaisir à suivre ses aventures, on la soutient dans toutes ses entreprises. Peut-être parce que l'ambition et la fierté ne font pas partie de ses principes ? Les personnages secondaires sont également intrigants, certains mériteraient aussi d'avoir leur propre trilogie :lol:

J'ai découvert avec ce livre un univers fascinant, une certaine poésie qui est sortie de ces pages pour s'insinuer dans mon esprit et marquer ma vie.
Monde infini dans lequel on vit mille existences.
Gratitude et respect pour celui qui trace les mots.
Plénitude, liberté.
Mensonges

Profil sur Booknode

Messages : 468
Inscription : sam. 27 avr., 2013 10:29 am

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Mensonges »

J'ai terminé à l'instant ma lecture de l'Attrape-coeur, en VO, plutôt The Catcher in the Rye. J'insère d'abord mon commentaire en spoiler, surtout parce que ça prend de la place, et ensuite je vous partage mes réactions par rapport à ce que vos avez écrit.
Commentaire
J’ai lu ce roman dans le cadre de la lecture commune de septembre, aussi et surtout parce que c’est un classique, un livre à controverse, ‘et tout’… En fait, je me suis vite rendu compte que je ne savais pas du tout ce dont ce livre parlait (il n’y avait même pas de résumé sur la quatrième de couverture de mon édition), à part que j’avais l’idée d’un livre vachement transgressif, et c’est dans cet état d’esprit que j’ai lu les premières pages.
Premièrement un peu interloquée mais pas choquée du style plus que direct du narrateur (j’étais bien consciente d’avoir entre les mains un texte écrit dans les années 50), de ses digressions, je me suis vite installée dans l’esprit du roman. L’action en elle-même n’a pas grand intérêt, il faut bien l’avouer, que le personnage principal aille se noyer dans l’alcool ou prendre un taxi, ça ne me faisait ni chaud ni froid. Ce qui m’a fait tourner les pages, c’est toutes les réflexions du narrateur, et ce qu’il y a entre les lignes. Ce livre m’a touchée de façon personnelle parce que, même en ayant eu une adolescence bien différente de celle du héros, j’ai tout de suite compris la vision du monde d’Holden Caulfield, idéaliste en détresse. C’est difficile d’en expliquer la raison, j’imagine que c’est un personnage que l’on prend d’empathie, ou non, et je pense que la façon dont le roman est écrit permet un maximum d’identification (ou pas), tellement on entre dans l’intimité du héros, on nous sert vraiment toutes ses réflexions. Derrière le langage plutôt ordurier, on perçoit beaucoup de douceur et de sensibilité, c’est vraiment trop choupi. J’ai beaucoup aimé les remises en question de la fin, notamment la conversation avec Phoebe, quand on arrive à l’explication du titre, je dois avouer que mon cœur a un peu fondu. (Spoiler) Il ne déteste vraiment personne, Caulfield. Il essaie juste de se faire une place dans la société. Pour moi, c’est ça un peu le truc qui tue de ce roman.
Autres éléments positifs : Premièrement, je me suis surprise à sourire à des passages un peu cocasses ou ironiques, et pourtant je suis loin d’être du genre à rigoler devant un livre, et encore moins devant de l’humour ‘vieux’. Deuxièmement, je trouve que c’est fichtrement bien foutu comme livre parce que, outre le langage simple et répétitif, dans les détails, dans les réactions d’Holden, on a des prises de positions modernes à propos de la société de consommation, le système scolaire, la condition des femmes, et peut-être d’autres probablement. Ça me parait un peu magique de convoyer autant de sens avec si peu de mots.
Je m’attendais aussi à ce que L’Attrape-cœurs soit plus transgressif. Je ne sais pas d’où je tenais l’idée que les drogues dures jouaient un rôle important dans l’intrigue. Certes, Holden boit de l’alcool et fume comme un pompier, mais il se limite à cela.
Je m'attendais à peu près à la même chose, je croyais que c'était vraiment un livre qui avait la volonté de choquer, mais en fait non pas du tout, c'est juste les gens à l'époque qui se choquaient pour un rien vraiment.
Note supplémentaire
J. D. Salinger a écrit une nouvelle (The Ocean Full of Bowling Balls) qui raconte la mort d’Allie, le frère d’Holden. Elle ne sera publiable qu’en 2060 (volonté de l’auteur). Le seul exemplaire du texte est cependant consultable à la bibliothèque de l’université de Princeton aux USA.
Ca pour le coup c'est bien grandiloquent haha, mais très intéressant, merci de l'info, peut-être que dans quarante ans j'aurai cette nouvelle entre les mains ! Peut-être aussi que j'aurais changé de perspective et que je me demanderais ce qui avait bien pu me plaire dans ce roman à vingt-trois ans.
Barbe-Bleue a écrit : mar. 06 sept., 2022 10:05 am Des tics du langage surgissent souvent comme « Ça m’a tué » ou « je vous jure ». La palme revient à « et tout » — exemple : « Sa porte était ouverte mais j’ai quand même frappé, juste par politesse et tout. » — prononcé plus de 300 fois dans le roman !
C'est drôle de mon côté j'ai surtout 'goddam', 'phony' 'sonuvabitch' et 'Old'... 'and all'
Pas exactement les mêmes termes
J’aimerais bien avoir l’avis d’autres lecteurs à propos du geste de M. Antolini
Spoiler
Je pense que c'est un passage qui a pour but de justement laisser dans le doute, au vu de la réaction d'Holden et de M. Antolini lui-même. Personnellement je suis également partagée : d'un côté un adulte responsable, intelligent, un prof de surcroît se doit de savoir qu'on ne touche pas un mineur dans son sommeil donc de facto sans son consentement, même si c'est pour un geste innocent. Mais bon d'un autre côté il y a effectivement l'affection paternelle que vous mentionnez, et pis le fait d'être sacrément alcoolisé qui a pu altérer son jugement.
J'ai trouvé où sont les canards de Central Park en hiver… Ils sont dans ce coin… coin ! coin !
Je dois avouer que je me suis sérieusement posé la question des canards (et des poissons) aussi pour le coup, merci de ta réponse ! :lol:
Homophobie et Misogynie de Caulfield ?
Pour les aspects homophobes et misogynes du personnage que vous avez pu trouver, je ne suis pas trop d'accord. Bon déjà, si 'flits' a été traduit par 'p*dés', selon moi ça change franchement tout le sens du mot. Le dernier terme a un but vraiment insultant, tandis que 'flits', selon moi est juste un mot d'argot employé pour les hommes gays, un peu comme queer aujourd'hui peut-être. Enfin c'est difficile à vérifier parce que sur internet je n'ai pas trouvé d'autres cas où le terme a été employé, à part dans l'Attrape-Coeur. Bref, en gros 'flit' ça veut dire 'personne volage', on reste dans le cliché mine de rien. Après, il place les 'flits' dans le même sac que les 'pervers', ça c'est beaucoup moins cool, mais malheureusement c'est le point de vue moyen de l'époque. Sauf que chez Caulfield, rien n'est le point de vue moyen, et on voit bien qu'à part ça il n'a absolument rien à reprocher aux homosexuels, et vers la fin, avec Antonini on le voit même reconnaitre presque que 'ça ne le dérange pas' (bon on va pas lui accrocher une médaille non plus hein)
Pour ce qui est de la misogynie, là je comprends pas trop ce que vous voulez dire. De mon point de vue, justement, Holden était moins misogyne que ses amis puisqu'il estimé qu'il vaut mieux connaître une fille vraiment avant de coucher avec elle.
RazKiss a écrit : ven. 16 sept., 2022 9:15 pm J'aime cette narration à la première personne, même si Holden a parfois des réflexions assez énervantes ou déconcertantes. Par contre, je pense que l'idéal aurait été de le lire en version originale. J'ai lu la traduction d'Annie Saumont, par moment les tics de langage d'Holden me semblaient un peu exagérés (est-ce que les ados des années 50 disaient vraiment "la môme Phoebe", "la môme Jane", "la môme Sally" en parlant des filles, hum ?). Et évidemment, certaines expressions argotiques semblent maintenant bien ringardes ("bigophoner", j'adore). Dans mon édition, le prénom de la sœur est "Phoebé", ça m'a perturbée. Si une toute nouvelle traduction était un jour publiée, je serais vraiment curieuse de la découvrir.
Pour le terme "la môme", c'est vraiment surprenant parce qu'en VO on a très souvent (je dirais même peut-être plus que "et tout") Old Stradlater, Old Phoebe, et tout, peu importe le genre du personnage. Personnellement j'aurais traduit par "ce bon vieux Stradlater" mais pas tout le temps, ou alors peut-être juste "c'te Phoebe".
Je pense que Phoebé avec l'accent c'est pour montrer la prononciation au lecteur pour qu'il lise plus Fibé dans sa tête que Feuob (ce que je faisais quand j'étais jeune et ignorante de toutes les subtilités de la prononciation anglaise).
Bigophoner je ne vois pas de quoi ça peut être la traduction haha, à part téléphoner, si tu peux me donner un peu de contexte je peux essayer de retrouver.

Sinon je voulais dire que dans ce roman, je retrouve pas mal d'éléments que j'ai appréciés dans d'autres livres qui sont dans ma liste de diamant. Le sentiment de n'être comme personne de Rubyfruit Jungle, la société de consommation de Fight Club et le langage direct de Nous rêvions juste de liberté. Peut être que les auteurs de ces romans se sont inspirés de ce classique ?
Ocelline

Profil sur Booknode

Messages : 491
Inscription : dim. 17 févr., 2013 11:29 pm

Re: Lecture commune - Septembre 2022 : Apprentissage

Message par Ocelline »

Et voici mon retour sur Red Rising de Pierce Brown :

Red Rising est un récit mêlant dystopie et SF à des inspirations antiques très intéressantes. Ainsi, le récit est vif et l'auteur dessine un univers brutal qui façonne des personnages complexes. J'ai apprécié voir l'évolution de Darrow. Il y a un côté très "anti-héros" qui se fait de plus en prégnant au fil des péripéties. Puis, les personnages secondaires sont riches et divers, bien que je me sois parfois perdue entre les noms et la masse d'informations à leurs propos. De plus, les fils de l'intrigue sont bien menés et il était difficile de prévoir l'évolution du roman. Toutefois, j'ai eu parfois un peu de mal avec les nombreuses longueurs présentes dans le récit. Puis, j'ai trouvé parfois le vocabulaire usité trop vulgaire avec également de nombreuses répétitions. Ce qui a un peu alourdi ma lecture malgré mon appréciation de l'univers construit. Enfin, il y a de nombreux triggers warning entre violence sexuelle, violence psychologique, physique, esclavage ... Il n'est donc pas à mettre entre toutes les mains. En conclusion, une bonne lecture mais je m'attendais à un peu plus à la vue des retours que j'ai eu dessus.
Répondre

Revenir à « Lectures communes »