Anna et le portail de jade

Postez ici tous vos écrits qui se découpent en plusieurs parties !
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

Salut tout le monde !
C'est le premier livre que j'écrit donc c'est normal si il n'est pas parfait 👌
je publierais un chapitre par semaine mais si vous voulez lire la suite bientôt, dites-moi et je mettrais en ligne le chapitre 2.

Toute reproduction, même partielle, est interdite. Toute reproduction sans l'autorisation de l'auteur(e) est interdite. Tous les droits
sont réservés à l'auteur(e). Les droits ne sont pas cessibles sans l'autorisation de l'auteur(e).

Sur ce,bonne lecture !! :

Chapitre1

Je me suis toujours sentie à l'écart de la société à cause de mon don. C'est vrai que c'est pas courant quand même de pouvoir électrocuter les gens. J'ai dû faire gaffe à ce que personne ne découvre ma particularité sinon on m'aurait jetée dans un camion en direction des laboratoire les plus célèbre d'Amérique! Je peux jeter des courants électrique aux gens rien qu'en les touchant vous vous rendez compte! Le pire c'est que je ne contrôle pas ce pouvoir! Mes émotions prennent le dessus à chaque fois! Là par exemple je serai tentée de m'en servir...
-Anna viens ici! Me hurla Sylvie en jetant les clés de notre immonde voiture par terre.
-Heu...non.
-je suis ta mère c'est moi qui décide!
-j'ai dix-huit ans je te signale! Rétorquai-je, exaspérée.
-Tu va venir avec nous à ce fichu concert!
-Quoi?!!Non hors de question que je mette les pieds là-bas!
-Ton frère est le guitariste du groupe!
Alors ça, c'était l'excuse la plus nulle que je n'avait jamais entendu!
Le frère en question était un ado boutonneux qui passait ses journées enfermé dans sa chambre devant son ordinateur. Il prenait des cours de guitare depuis peu et jouait comme un violon désaccordé. On ne se parle jamais, et si on lui demandait, je vous parie qu'il ne saurait même pas mon prénom!
Alors me faire croire qu'il voulait que je vienne à son concert, comme excuse, il y a mieux.
-Il joue mal. Et puis ce n'est même pas mon vrai frère!
-Comment oses-tu! s'offusqua Sylvie, choquée. Nous sommes ta famille depuis ce terrible accident!
-Mes tuteurs pas ma famille, murmurai-je entre mes dents serrée et en serrant les mains pour empêcher les courants électriques de toucher ma tutrice.
Le soir ou mes parents sont morts, douze ans plus tôt, était un soir comme tout les autres. Je les attendais dans notre petit salon comme d’habitude, mais ils ne venaient pas. Je ne savait pas encore qu'ils ne reviendraient jamais.
Je commençais vraiment à m’inquiéter, alors j'avais mis la télévision pour me changer les idées. Pourquoi, je dis bien POURQUOI a-t-il fallu que je l'allume à ce moment là?!
Sur la chaîne des informations, Le présentateur avait pris un air grave et il s’apprêtait à prononcer le discours que jamais je n'oublierais.
« Au sud de la France, une usine de moteur pour bateau a explosée.
Plus de trois mille employés sont décédés pendant l’explosion.
Cela a contaminé tout les champs dans un rayons de dix kilomètres.
Ce n'est pas seulement les habitations alentours qui sont touchés, mais aussi...»
presque dans un état second, je m'était emparée de la télécommande pour éteindre la télévision. J'avais titubé jusqu'au téléphone pour taper sur le petit clavier le seul numéro de mon répertoire.
-qu'est ce que je fais maintenant grand-mère? Avais-je murmurée d'une voix à peine audible.
-Ne t’inquiète pas ma chérie, m'avait rassurée une voix chevrotante et tendre, tout va bien se passer. Tu vas venir vivre avec moi en Provence, on passera l'été sur ma terrasse en écoutant le chant des cigales, on se promènera dans les champs d'oliviers, on cueillera les tomates dans mon jardin, on...
J'avais longuement écoutée a grand-mère me rassurer, me cajoler, me dorloter, puis j'avais raccrochée, la mort dans l’âme. J’étais sortie prendre l'air sur notre petite terrasse qui surplombait le minuscule hameau ou nous vivions. Je m'était assise sur les banquette d'une douce couleur crème ou nous avions l'habitude de partager notre repas l'été et j'avais laisser couler librement les larmes sur mes joue pâle couverte de tâche de rousseur. Le vent ébouriffait mes cheveux châtains et séchait mes larmes comme pour me consoler. Soudain, une violente bourrasque fit voler un petit bout de papier -qui était dans un coin de la terrasse et que je n'avait pas remarquée- jusqu'à moi. Intriguée, je m'en suis saisie. En réalité, ce n'était pas un bout de papier mais une douce enveloppe d'un bleu éclatant. Au dos, mon nom était calligraphié de la plus belle écriture qui soit. Piquée par la curiosité, je l'avait ouvert pour y découvrir un petit mot sans queue ni tête qui resta gravé dans ma mémoire:

«Au Zoo de Central Park. bassin des phoques.»


Me demandait pas, franchement je n'ai jamais compris, mais je compte bien m'y rendre un jour.
Après avoir trouvée ce mot pour le moins intriguant je suis partie faire mes valises pour aller chez grand-mère. Elle est venu me chercher peu après, et nous avons vécu heureuse 5 ans, avant que grand-mère ne contracte le cancer. Sa maladie était trop avancée, on ne pouvait rien y faire. Quelque mois plus tard, l'enterrement à eu lieu. Je venais de perdre une deuxième fois ma famille. Ma seule famille. J’étais désespérément seule. Et si triste! Le prêtre a dit n'importe quoi, par exemple que Jésus l'avait rappelé à lui. Ben dis donc si y doit rappeler tout les gens qui croyait en lui, il est pas sorti de l'Auberge le pauvre!
J’étais tellement énervée que je pensais n'importe quoi.
Finalement je me suis retrouvée à la mairie en face d'un vieux monsieur fatigué et j'étais assise sur une chaise branlante et moche.
Le vieil homme s’éclaircit la gorge et prit la parole d'une voix râpeuse:
-Alors petite comme ça tu n'as plus de parents?
Je ne prit même la peine de lui répondre et lui lançai mon regard le plus venimeux.
-bon...d'accord je n'insiste pas grommela-t-il.
C'est ça. N'insiste pas, papy.
-hum. Donc! dit-il en lissant ses documents pour se donner contenance.
Pitoyable. Il avait peur d'une enfant de six ans. Bon en même temps, je devais faire flipper avec mes cheveux en bataille, mes yeux vert éclatant qui jetais des éclairs et mes bras maigrichons croisés sur ma poitrine.
-Alors...heu..ah! oui c'est vrai! tu...tu vas être placer dans une famille d’accueil petite bafouilla-t-il. Les Timpsons. De chouette personnes à ce qu'on dit. Et bien... je vais passer le relais à mon collègue donc rend-toi à l’accueil d'accord? Tu veux que je t'accompagne? Oui? Non? Non bien sûr que non tu..tu es une grande fille hein? Bafouilla-t-il.
Après un dernier regard meurtrier, je quittais son petit bureau miteux en claquant la porte.
Non mais pour qui y me prenait lui! Je ne suis pas débile je sais m'orienter quand même!
Je m'était rendue à l’accueil et je m’étais retrouvée en face de quatre personne qui avait l'air d'avoir attendue trois plombe. Ils m'avaient tous fixés de leurs yeux marrons et globuleux comme si ils étaient dans un magasin et que j'étais le dernier produit restant toujours un peu cabossé et dont personne ne voulais.
J'étais un peu vexée quand même. Mais je me suis vite ressaisi. Tant pis pour eux si ils ne m'aimaient pas. C'était leur problème pas le mien. La vieille dame de l'accueil, (ils sont tout vieux ici ou quoi?! ) apparemment mal à l'aise au milieu de nos regards hum …comment je dirais ça... déroutant , s'était levée de sa chaise pour prendre la parole d'une voix faussement affable:
-Et bien, Anna, voici ta nouvelle famille, les Timpsons.
Loin de détendre l'atmosphère, cette phrase la tendit tellement qu'on pouvait presque la voir se déchirer. C'était eux mes tuteurs?! Ces gens désagréable au premier regard?! Oh non! Pas eux! Tout mais pas eux!
La femme au yeux globuleux se leva et prit la parole:
-Alors comme ça tu es Anna?
-Euh...oui.
-Et bien en voiture alors! Reprit-elle d'un ton sans appel.
Luttant contre l'envie de partir en courant sur la route sans jamais faire demi-tour, je montais dans la voiture.
Dernière modification par cocovanilleguimauve le mer. 12 mai, 2021 8:51 pm, modifié 2 fois.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna

Message par J4u5 »

Tu n'as pas eu de commentaires ?!
En vrai ça m'étonne vu ton histoire 😅
Eh bien, tu vois pour une première histoire, personnellement je trouve ça vraiment bien !!
Mais en plus, tu écris vraiment bien tu sais 🤯
Perso, j'adore ton histoire et j'aimerais bien avoir la suite quand même, hihi :lol: :D
Par contre, je ne sais pas si c'est moi ou si tu fais tout le temps ça mais les points d'exclamation... Eh bah je suis très spéciale et cela me stresse pas mal par exemple : "Comment oses-tu!"... Enfin je ne sais vraiment pas si c'est moi mais cela m'a gêné XD :lol: :shock:
Sinon, j'ai vraiment hâte de savoir le dénouement de l'intrigue, les origines de son pouvoir ext... ;)

Bon courage pour la suite <3 😊
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna

Message par J4u5 »

Et au niveau du nom, je n'en ai réellement aucune idée :? , Je suis nulle pour ça :lol:

Peut être un nom en rapport avec son pouvoir ou quelque chose dans le genre avec l'électricité mais ça dépend aussi de ta suite :P
Bref, bisooouuus 😘
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna

Message par cocovanilleguimauve »

merci pour ton enthousiasme !
ok je mettrais moins de points d'exclamation ^^
voici la suite!!
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna

Message par cocovanilleguimauve »

et voilà le chapitre 2 !! bonne lecture !!



Chapitre 2



Je chasse ces désagréables souvenirs en secouant la tête.Voilà où ça m'a menée.
Et franchement, si un jour je dois faire un choix ce sera surtout pas lui. Maintenant je suis obligée d'aller à un concert où le guitariste est mon «petit frère». Non mais vraiment. Finalement, Sylvie a réussi à me traîner jusqu'à la voiture pour m'enfermer dedans entre deux cousins de Patrick, mon tuteur. Deux grand gas qui ne savent même pas ce que signifie le mot espace vital. Je me suis retenue de les pousser avec mes bras sinon je les auraient électrocutés sous le coup de la colère. ça la fout mal quand même. Électrocuter la famille ça ne se fais pas.
Finalement, on est arrivés légèrement en retard. Sylvie était mortifiée. Moi,ben ça m'amusais de la voir comme ça. Vous devez me prendre pour une sadique mais elle m'avait rendue la vie tellement dure que j'avais plus envie de la baffer qu'autre chose.
-Bon,tout le monde descend. Anna,dépêche toi un peu! On va être encore plus en retard!
-Oui je prend juste un truc dans mon sac et je vous rejoins répondit-je en faisant mine de fouiller ma petite sacoche noire.
-Tu es si lente!râla Sylvie.Très bien, mais dépêche toi petite idiote!
Je.vais.la.tuer. Mes mains commence à me démanger sérieusement. Je suis sûre qu'une petite décharge ne lui ferait pas de mal. Finalement,elle s'éloigne vers la salle de concert en compagnie de Patrick et de ses deux cousins. Je fais une moue dégoûtée. Ils vont perdre leurs oreille là-dedans.
Quand ils disparaissent enfin de mon champ de vision, j'abandonne précipitamment mon sac et me rue sur la place coté conducteur. J'ouvre la boîte à gants et je déniche les clés cachées sous un tas de petit chiffons. Je met le contact et fonce sur la nationale en direction de l'autoroute en roulant comme une dératée.
C 'est parti pour New-York! J'ai enfin pu saisir l'occasion d'aller à Central Park! Si ça se trouve ça va servir à rien mais qu'est ce que ça fait du bien d'imaginer la tête de Sylvie quand elle sortira de la salle de concert et qu'elle verra que je ne suis pas dans la voiture mais qu'en plus il n'y a pas la voiture!
Je ne me suis jamais sentie aussi libre. C'est tellement agréable comme sensation que j'ai envie de rester l'éternité comme ça. Mais toute bonne chose a une fin. Quand j'arrive enfin à Manhattan,vers 22 heures, je me dirige directement vers Central Park. Je meure d'envie de visiter le quartier mais je n'ai pas le temps et je n'ai pas très envie de me faire prendre par les flics, ils croiront que j'ai volée une voiture vu que je n'ai pas mon permis sur moi.
Et à une telle heure, si loin de chez moi, ça peut paraître suspect. Je tourne pendant longtemps autour du parc avant de trouver une place libre. Puis, je sort de la berline et je coure silencieusement à travers les jardins jusqu'au Zoo.Le bassin des phoques n'est pas difficile à trouver, avec ses rochers et le bassin surélevée aux vitres transparentes. Je tourne autour sans vraiment savoir ce que je cherche, mais je ne trouve pas grand chose. Je suis sur le point d'abandonner quand un détail attire mon attention. Sur le bord du bassin, une phrase est gravée dans une écriture étrange. Mais le plus étrange, c'est que je la comprend. Surprise, je fais un bond en arrière. Il y a un truc bizarre dans cette histoire. Comment se fait-il que je comprenne cette langue?! Je le saurais si je l'avais apprise et ce n'est pas le cas!
Alarmée, je fais demi-tour d'un pas pressée. ça commence à me faire flipper, là. Je repasse par les jardins en courant de plus en plus vite. Cet endroit fiche la frousse. Quand j'arrive à la voiture, je suis essoufflée et fatiguée par ma course. J'allume la voiture et je fonce en direction de Mooresville, le village où nous vivons en Alabama. Soudain quelque chose me reviens. Je pile subitement sur la chaussée. Les autres voitures me dépasse en me klaxonnant à la figure, mais je m'en fiche. Je suis obnubilée par une information capitale qui m'avait échappée jusque là. Le message écrit dans une langue étrange et incompréhensible, je le comprenais. Je fouillais fébrilement la voiture à la recherche d'un bout de papier et d'un stylo. Quand j’eus trouvée ce qui me fallait, je marquais précipitamment le message que j'avais découvert à New-York:

Forêt de Tongass.

Je m'oblige à respirer un bon coup. Je vais craquer là.
Apparemment, ça amuse certaines personnes de me faire crapahuter d'un bout à l'autre des États-Unis.
J'étouffe un grognement. Il va falloir que je rentre, il est hyper tard maintenant. Oh et puis non. Je faire un petit détour, tiens.Allons visiter la plus grande forêt d'Amérique: la forêt de Tongass!


* * *

Après avoir roulé pendant à peu près sept heures, je m'arrête sur la route devant un petit motel qui à l'air abordable. Je suis si fatiguée que même le sol me paraît confortable. Heureusement que j'ai pris un peu d'argent au cas où! Sinon j'aurais été bonne pour dormir dans la voiture. Je crois que là, j'aurais vraiment craquée. En retenant un soupir, je me dirige vers l’accueil.Derrière le comptoir, un vieux monsieur en chemise hawaïenne me regarde d'un air intéressée. Du genre, je peux l'arnaquer de combien celle-là? Quand il prend la parole, je vois que j'ai vu juste.
-Il vous faut une chambre mademoiselle ?demande-t-il d'une voix qui se veut séduisante.
Je plisse les yeux. Ah ben nan désolée mais ça marchera pas avec moi ton truc.
-Oui, s'il vous plaît.
-Très bien. Chambre 126. 100 dollar mademoiselle.
Je m'étouffe à moitié. Ah oui quand même, il me prend vraiment pour une idiote. Quand je suis rentrée dans l’hôtel tout à l'heure, la pancarte devant proclamait en grandes lettres peintes:

50 dollars la nuit!

Je prend la parole d'une voix innocente.
-Pourtant monsieur, sur la pancarte de dehors, il y avait écrit que les chambres étaient à 50 dollars.
Le gus perd immédiatement son air faussement charmeur pour grommeler d'une voix maussade:
-Eh bien 50 dollars alors.
-Voilà.
Il me balance les clés sans un mot.
-Merci monsieur.
Je monte les marches quatre par quatre jusqu'à arriver devant ma chambre.
Elle est un peu petite mais il y a une douche, un petit salon, et une chambre qui à l'air vivable. Seul problème:le studio est...gelé. Je rumine intérieurement
Non mais sérieusement! Il pourrait avoir un minimum d'humanité!
Je suis tellement fatiguée, que malgré le froid, je m'endort tout habillée sur le lit dont les ressort m'entaille la peau.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

Wouah !! Bravo, bravo pour ce chapitre :P
Chapeau bas ^^ ! J'ai hâte de continuer à lire l'histoire, vraiment. Par contre, il n'y a que moi qui lit ton histoire, là 😅?
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : mar. 30 mars, 2021 7:12 am Wouah !! Bravo, bravo pour ce chapitre :P
Chapeau bas ^^ ! J'ai hâte de continuer à lire l'histoire, vraiment. Par contre, il n'y a que moi qui lit ton histoire, là 😅?
ben apparement...j'espère qu'il y aura d'autres lecteurs
HermioneSerdaigle

Profil sur Booknode

Messages : 70
Inscription : mar. 27 oct., 2020 4:26 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par HermioneSerdaigle »

Salut ! Je viesn de lire ton histoire et.... elle est géniale ! J ai hâte d en savoir un peu plus sur le pouvoir d Anna !
Voila voila continue comme ca c est super !
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

HermioneSerdaigle a écrit : mar. 30 mars, 2021 4:02 pm Salut ! Je viesn de lire ton histoire et.... elle est géniale ! J ai hâte d en savoir un peu plus sur le pouvoir d Anna !
Voila voila continue comme ca c est super !
contente que ça te plaise !! mercii :D
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

et voilà le chapitre 3!!



Chapitre 3





Les rayons de soleils qui filtre entre les rideaux blancs me réveille et j’entends tambouriner à la porte. Qui ça peut bien être?
Une voix étouffé me parvient à travers la porte.
-Mademoiselle! Mademoiselle! Vous n'avez payez que pour une nuit!!
Oh le sale petit...
-Mademoiselle! Vous devez partir! Maintenant!! J'ai d'autres clients!!
Eh ben merci mon vieux ça me fait chaud au cœur. Apparemment, il n'a pas digéré le fait qu'il n'ai pas réussi à m'arnaquer hier.
Je réunis mes maigres affaires, c'est-à-dire mon sac à main, et ma veste. Puis j'ouvre brutalement la porte sur, ce que j'espère, être le nez du patron. Le grognement de douleur que j’entends me montre que j'ai visé en plein dans le mile.
-Oh! Pardon monsieur!! dis-je d'une voix faussement horrifié.
Sans attendre de réponse, je me dirige vers la sortie.
Ça lui apprendra à arnaquer les gens! Je n'ai aucun regret pour le nez de ce pauvre type!
J'ouvre la portière de la voiture de Sylvie, je fais demi-tour et je fonce vers l'autoroute dans un nuage de poussière.

* * *


Je passe plusieurs heures sur la route avant de m'arrêter pour mettre de l’essence et manger un bout.
Je regarde mes messages en dégustant un café, et vraiment ça m'amuse:

vous avez 397 nouveaux message.

De :
Sylvie

non mais tu te crois où?!
Reviens tout de suite à la maison ou tu n'auras plus jamais le droit de sortir!!
jeudi à 12:03

SI TU NE REVIENS PAS IMMÉDIATEMENT JE TE TUE!!!REND NOUS AU MOINS LA VOITURE!
Jeudi à 12:10


Et des messages comme ça j'en ai...ben 397.
Je pouffe de rire et envoie à Sylvie une photo de la voiture pour la faire rager accompagné d'un petit message:
De:
Anna
à:
Sylvie

je prend des vacances!!!


Je rentre dans la voiture en riant silencieusement. Je suis débarrassée d'elle pour le moment mais quand je rentrerais...je perd immédiatement mon sourire. Bon je réglerais ça en temps voulu. Je monte dans la voiture et j'écrase l’accélérateur de toute mes forces pour rejoindre la forêt avant la nuit.

* * *

Plusieurs heures plus tard, je gare la voiture sur le parking réservé aux randonneurs et je sors en claquant la portière. Je m'engage sur le sentier sans avoir la moindre idée d'où je vais. Il n'y a absolument personne. Il commence à faire assez sombre, la forêt dégage une aura mystérieuse et terrifiante qui me fais légèrement peur. Non en fait je suis terrifiée. Soudain, j'aperçois une étrange lumière bleuté. Comme hypnotisée, je m'approche doucement de la lueur, les yeux fixés dessus. C'est en réalité un portail ayant les dimensions d'une porte. Sur le cadre sont incrustées des pierres de jade gravée d'étrange arabesques. Au centre, où devrait se trouver une porte, se tient une surface d'un bleu limpide. Elle ressemble à un miroir fait en eau. Fascinée, je touche la surface afin d'en mesurer la consistance. Elle est liquide et me caresse la peau en s'écoulant doucement. Mais à peine ai-je touchée la surface, qu'une force me tire en avant. Surprise, je me laisse entraîner sans opposer la moindre résistance et je plonge à travers le portail.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

Cool un nouveau chapitre^^ 8-)
Vraiment merci beaucoup pour avoir partagé ton histoire qui devient de plus en plus approfondie ;)
D'ailleurs, j'adore Anna XD :lol:
Avec son caractère de fonceuse, et tout... ;) ;) ;) ;) ;) ;) ;) :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :? 8-) :lol:
Mais si je peux te donner un petit conseil, est ce que tu pourrais espacer un petit peu plus tes chapitres quand tu les postes ? Comme ça, ça laisse encore plus planer le suspense ;)
Comme par exemple une fois par semaine, tous les vendredis ou deux fois, quelque chose comme ça...
Bref ! Mais sinon continue !!! Tu commences vraiment à m'intriguer avec ton histoire ! :P
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : jeu. 01 avr., 2021 7:11 pm Cool un nouveau chapitre^^ 8-)
Vraiment merci beaucoup pour avoir partagé ton histoire qui devient de plus en plus approfondie ;)
D'ailleurs, j'adore Anna XD :lol:
Avec son caractère de fonceuse, et tout... ;) ;) ;) ;) ;) ;) ;) :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :? 8-) :lol:
Mais si je peux te donner un petit conseil, est ce que tu pourrais espacer un petit peu plus tes chapitres quand tu les postes ? Comme ça, ça laisse encore plus planer le suspense ;)
Comme par exemple une fois par semaine, tous les vendredis ou deux fois, quelque chose comme ça...
Bref ! Mais sinon continue !!! Tu commences vraiment à m'intriguer avec ton histoire ! :P
mercii je suis contente que des personnes lisent mon histoire!! :lol: :lol: :D :D
merci pour tes conseils ok je publierais un chapitre par semaine ;)
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

bonne lecture!!!

Chapitre 4



J'ai l'impression d’être plongée au milieu d'un tourbillon. Autant dire que ce n'est vraiment pas agréable. Toutes les teintes de bleus défilent devant mes yeux vert ahuris. Enfin j'aperçois un bout de parois rocheuse. Intriguée j'avance la tête pour en voir plus, mais je tombe dans la fente par laquelle j'apercevais la grotte. Je retombe lourdement sur le dos, le souffle coupé. La dernière chose que je vois avant de perdre connaissance est un groupe de soldat, dont un particulièrement beau, qui me fixe de ses grands yeux outremers.

* * *



-Apportez de l'eau ! Elle est réveillée ! Une humaine je n'y crois toujours pas !
J'ouvre doucement les yeux. Deux homme sont penchés au dessus de moi en me fixant d'un air ahuris.
-Où suis-je? Bredouillai-je en les regardant tour à tour.
-Tu es dans le pays des tanéors et je suis le Général Huskaine, me répond l'homme le plus âgé non sans une certaine fierté.Il doit approcher la quarantaine avec sa barbe poivre et sel et ses rides naissantes.
Le soldat à coté de lui me fixe toujours sans dire un mot. Je sonde ses prunelles pour essayer de deviner ce qu'il pense, mais elles sont impénétrable. Finalement, je m'arrache à regret de cette contemplation pour faire le point. Je me rend compte que je suis entre deux inconnus dont un qui m'explique que nous sommes dans un monde parallèle et que je ne fais pas partie de la même espèce qu'eux. Il y a de quoi faire paniquer tout le monde, mais curieusement, je me sens à ma place ici. Un bruit d'eau qui tombe interrompt mes réflexions saugrenues. Je lève les yeux et j’aperçois un jeune soldat qui me fixe d'un air méprisant.
-Alors l'humaine pas assez intelligente pour aller au puits? Lance-t-il en me jetant les restes d'eau au visage.
Choquée, je ne réagis pas tout de suite. Mais en voyant le sourire goguenard du soldat, je me lève si vite qu'il n'a pas le temps de m'éviter et il se prend ma main dans la figure. Non seulement une claque ça fait mal, mais en plus je met toute l’énergie de la colère dans ma main pour lui transmettre une bonne dose d'électricité. Sonné, il retombe sur les fesses en me regardant d'un air ahuris. Apparemment, je n'y suis pas allée de main morte. Je suis assez fière de moi. C'est à mon tour d'afficher un sourire moqueur. Il me regarde en marmonnant des mots que je ne comprend pas. Mais ce qui est le plus étrange, c'est ce que je lis dans ses prunelles ou se mêle crainte, respect et incompréhension. Je ne comprend pas. Tout le campement me fixe avec les même yeux. On entend pas un bruit. Finalement un voix grave et veloutée retentit.
-Tu es une électrique?
Surprise, je tourne les yeux vers la personne qui a parlé
et je vois que c'est le soldat aux yeux bleu outremers
qui m'a posé la question.
-Heu...qu'est ce que c'est?
-C'est une capacité très rare. Elle a diparut depuis plusieurs siècles. Tu es surement la seule personne vivante qui possède ce don. Nous en possédons tous une, me répondit-il.Donc si tu en possède une , tu es donc...une tanéor.conclut-t-il avec une moue hésitante qui aurait fait craquer n'importe qui.
-Je suis une...quoi?
- Une tanéor, intervient le capitaine Huskaine. C'est une espèce différente des humains, même si nous avons les même racines, conclut-il.
Ok. Là, j'avoue que je suis paumée. Et les soldats semble l'être tout autant que moi. Ce qui ne m'arrange pas vraiment. Le Général prend la parole d'une voix ou perce l'ahurissement.
-Nous possédons tous des dons qui varie en fonction des nos capacité mentale.dit-il en faisant les cent pas.
-Tu dois forcément être une tanéor mademoiselle...
En comprenant qu'il veut que je décline mon identité, je lui répond machinalement, d’une voix blanche.
-Anna.
Ça ne peut pas être réel. C'est impossible. Je suis sûrement en train de rêver. Je ne peux pas y croire. Et pourtant, la caresse du vent sur mon visage ne peut pas être l'invention d'un rêve. C'est réel.
-...Anna ça va? Me demande le Général Huskaine.
Il est marrant lui. Je viens de me faire transporter dans un monde parallèle dont je ne connaissait pas l'existence puis on m'apprend que je suis en réalité une espèce de mutante-bon ça je le savais déjà mais quand même- et après, ON ME DEMANDE SI JE VAIS BIEN?!
-bof.
C'est compréhensible. Anna, écoute bien ce que je vais te dire. Notre pays est attaqué par des créatures maléfiques. Elles ne sont pas humaine, elle ne sont pas tanéor, ce sont des monstres. Ils veulent s'emparer du pays des tanéors. Nous sommes actuellement dans la vallée de Zun, et nous faisons route vers la montagne Crossley en réunissant le plus possible de survivants. Les nérifléirs, car nous appelons ainsi les bêtes sanguinaires qui pillent nos village, en envahis la majorité de la nation. Ils ont tués le roi, la reine, et toute la famille royale. Ils brûlent les village et n'ont aucune pitié face aux femmes et aux enfants qui ont survécus aux flammes. Plusieurs fois nous avons découvert des cadavres vidés de leur sang à l'entrée des villages embrasés. Mais à chaque fois qu'il se dirigent vers la montagne Crossley, ils sont repoussé en arrière par une force inconnus. C'est pour cela que nous nous y rendons.Puisque tu es là tu dois venir avec nous. Tu es littéralement sortie de la roche, Anna.
C'est impossible de retourner sur terre maintenant.
Tu es des nôtres.
-Quoi?! Je ne retournerais plus jamais sur terre?!
Je ne connaissais personne là-bas-en tout cas personne que appréciais- mais c'est quand même ma seule maison, là où j'ai toujours vécue.
Je me relève en titubant et je coure tant bien que mal vers l'endroit où je suis apparue. J'appuie ma main sur la parois en espérant qu'elle s'enfonce comme dans du beurre, mais elle ne fond pas d'un millimètre. Je me laisse glisser doucement le long de la roche. Je ne veux plus rien ressentir. Les larmes dévale mes joues sans que je puisse les arrêter.
Le général se dirige vers moi, le regard compatissant.
-Je ne veux pas de votre pitié.
-Je sais. Tu sais, ça aurait fini par arriver. Les tanéors ne peuvent pas supporter de vivre dans un climat aussi chaud. Notre corps est formé pour résister au froid, pas à la chaleur. Au bout de tes vingts ans, tu aurais succombé à la chaleur de la terre.
Mon teint prend une teinte verdâtre. En plus de ça, je viens d'échapper à la mort. Je pousse un soupir.Je suis trop fatiguée, je ne résisterai pas aux bras de Morphée.
Finalement, je m'endort, avec la funeste impression que je ne vivrai pas tranquillement ici.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

Eh bah :o :lol: 😱
J'adore !!!
Je pense que c'est mon chapitre préféré de tout ceux que tu as écrit pour l'instant !!! Et le garçon aux yeux bleus outremers, je pense qu'il va y avoir une relation avec lui, non ;)
Je suis complètement fan de ton histoire, désormais 🥳🤯
Continue comme ça, tu commences vraiment à créer une histoire fabuleuse 8-)
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : mar. 06 avr., 2021 7:45 pm Eh bah :o :lol: 😱
J'adore !!!
Je pense que c'est mon chapitre préféré de tout ceux que tu as écrit pour l'instant !!! Et le garçon aux yeux bleus outremers, je pense qu'il va y avoir une relation avec lui, non ;)
Je suis complètement fan de ton histoire, désormais 🥳🤯
Continue comme ça, tu commences vraiment à créer une histoire fabuleuse 8-)
MERCIII contente que ça te plaise!!
j'ai inventé plein de trucs sur le monde des Tanéors tu ne vas pas manquer de détail!! :lol: :lol: :lol:
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

coucou!! me re voilà avec le chapitre 5 !!!
bonne lecture!
ps pour J4u5: je t'ai parlé d'un nouveau personnage, mais il n'arrivera pas tout de suite :)





















Chapitre 5

Je suis réveillée par un boucans de tout les diable.
J'entrouvre doucement mes paupières. Je suis toujours recroquevillée par terre, le dos collé à la paroi mais je suis pelotonnée dans une couverture. Je souris. Le Général est vraiment gentil avec moi. On se connaît à peine et pourtant je sais que je pourrais toujours lui faire confiance. Je jette un regard autour de moi, à l’affût de tout ce qui peut m'indiquer pourquoi j’entends tout ces bruits alors que je ne vois personne autour de moi. Les bruits proviennent en fait de dehors. Curieuse de savoir ce qui provoque autant de bruit, alors que si j'ai bien compris le Général Huskaine, nous sommes en fuite, poursuivit par une bande de...comment ça s'appelle déjà? Ah oui, les nérifléirs. Je m'avance à pas de loup. Je n'ai aucune envie de surprendre les regards mi appeurés-mi compatissant de la petite troupe de soldats. Ils doivent être une trentaine à tout casser. Eh bien maintenant je comprend pourquoi ils ne combattent pas. Ils se feraient massacrer. Ça veut dire que si nous tombons entre les mains des nérifléirs...je réprime un frisson. Ouais. Vaut mieux pas y penser.
Quand j'arrive dehors, c'est la pagaille. Les soldats courent de partout, une expression apeuré sur le visage. Je parcoure le camp, troublée. Pourquoi ils sont comme ça? Je commence à m'inquiéter moi aussi.
Finalement, je trouve le soldat aux yeux bleu outremers, et en fait je me rend compte qu'il est presque deux fois plus grand que moi. Gênée, je me trémousse de droit à gauche comme si je devais aller me soulager. En ayant cette pensée, je rougis aussitôt comme un pivoine. Mon dieu mais POURQUOI je fais ça?! Il me fixe étonné, mais un sourire taquine ses lèvres malgré tout.
-Euh...je...pourquoi le camp est comme ça? Dis-je du voix faible en lissant mon t-shirt pour me donner contenance. Il redevient sérieux et me fixe d'un air grave.
-Apparemment un grognement d'ours assez suspect serait parvenu jusqu'aux oreilles des soldats qui montaient la garde. C'est l'effervescence. Tout le monde se dépêche d'empaqueter ses affaires et de se préparer à partir.
Je promène mon regard autour de nous. Il a raison.
-Oui tu a raison. Mais pourquoi...
Avant que j'ai pu formuler ma question, un hurlement inhumain retentit dans les bois. Je frissonne. C'était quoi ça? On aurait dit un hurlement...d'ours.
Avant que je puisse faire un geste, le soldat à qui je m'adressait se place devant moi les muscles bandés, en position d'attaque. Un second hurlement retentit. Des bruits assourdissants se font entendre. On dirait qu'un géant saute sur le sol de la forêt. Soudain, un ours énorme nous fais face. La fourrure noire qui le couvre est si épaisse qu'il est pratiquement intouchable. Sa gueule est ouverte sur de gigantesque crocs barbouillés de sang. Animal, j'espère. Ses yeux sont rouge et sans pupille. Je n'ai jamais vu un monstre aussi affreux. La voix qui s’échappe de sa gorge puissante fais trembler les arbres alentour:
Rendez vous petits tanéors. Vous n'êtes rien par rapport à nous. Vous n'avez aucune chance. Si vous vous rendez maintenant, vous souffrirez beaucoup moins. Mais ma clémence à des limites. Si vous ne vous rendez pas, vous souffrirez les pires tourments de l'enfer avant de succomber. Nous serons à vous dans cinq jours. Restez où vous êtes, et nous vous tuerons sans douleur. J'espère que vos ferez le bon choix mes amis. A bientôt alors.
Puis, dans un bruit assourdissant, le cadavre de l'animal possédé s'écrase au sol. Livide, je contemple le soldat devant moi. Il avait une aussi sale tête que moi. Le Général Huskaine accourut, alerté par le bruit. Il nous regarda avec un inquiétude palpable.
Loam! Anna! Que s'est-il passé?!
Ni moi ni lui ne répondirent. Le Général suivit notre regard et vit le cadavre géant de l'ours. Il sauta sur ses pieds et une expression de pure terreur passa sur son visage.
-Non d'une pipe! Que vous est-il arrivé?! Cria-t-il d'une voix abasourdit.
Loam -car apparement c'était le nom du soldat devant moi-prit la parole d'une voix sourde:
-Général, cet ours était possédé par Ren. Il a dit que ses nérifléirs étaient à cinq jours de route. Il faut partir.
Je regarde le Général et Loam tour à tour, sans comprendre.
-Quequ'un peut m'expliquer? Non parce que là j'ai rien compris.
Ils me fixent comme si ils venaient de se rappeler de ma présence. Puis le Général soupire en se passant une main sur le visage.
-C'est que tu n'es pas de ce monde, tu ne peux pas comprendre. Bon je t'explique. Tu as sans doute bien compris que les tanéors, c'est nous et que les nérifléirs sont les créature du mal qui veulent nous détruire pour avoir notre pays, car c'est le seul de la Terre qui a des mines d'or et de diamants. Ils veulent donc exterminer tous les tanéors vivants. Ren est leur chef. Ce n'est pas un nérifléir, mais le fils du roi en personne. Il a assassiné toute sa famille, n'épargnant même pas les enfants, ni ses frère et sœurs. C'était un massacre au nom de pouvoir. Puis, Ren est tombé sur des œufs inconnus jusqu'à ce jour. C'était les œufs des nérifléirs, une espèce qui avait disparus depuis bien longtemps pour le plus grand bien des citoyens, car ces créature se nourrissent de sang humain. Ren les a éduqués, les a fait éclos pour pouvoir créer une armée. Depuis ce jour, la population se fait littéralement dévorés dans d'atroce condition. Nous sommes à priori les derniers tanéors vivants, conclut-il avec une grande tristesse dans les yeux.
Ouaouh. Là je suis scotchée. Leur histoire est vraiment délirante. Délirante mais vrai. Mais je ne me laisserais pas manger par des trucs immonde sans me défendre.
-Eh bien qu'est ce qu'on attends?!dépêchons nous! En selle! Je leur crie avant de courir vers le campement ou des soldats se plient en quatre pour faire nos bagages.
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

EH BAH...
Si je m'attendais à ça... En fait en même temps, ton monde est assez complexe et recherché mais en même temps ça se lit super facilement et rapidement :P !!! Donc pour ton nouveau personnage, j'ai trop trop hâte de la retrouver !!!
Bravo :!: Ton écriture est vraiment magnifique et tellement... Fluide !!!
J'adore ;) 👏
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : mer. 14 avr., 2021 4:31 pm EH BAH...
Si je m'attendais à ça... En fait en même temps, ton monde est assez complexe et recherché mais en même temps ça se lit super facilement et rapidement :P !!! Donc pour ton nouveau personnage, j'ai trop trop hâte de la retrouver !!!
Bravo :!: Ton écriture est vraiment magnifique et tellement... Fluide !!!
J'adore ;) 👏
mercii j'espère que la suite te plaira :D :D :D
LiliRubis

Profil sur Booknode

Messages : 22
Inscription : ven. 11 sept., 2020 6:29 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par LiliRubis »

cocovanilleguimauve a écrit : sam. 27 mars, 2021 10:01 am Salut tout le monde !
C'est le premier livre que j'écrit donc c'est normal si il n'est pas parfait 👌
je publierais un chapitre par semaine mais si vous voulez lire la suite bientôt, dites-moi et je mettrais en ligne le chapitre 2.
Bonne lecture !! :

Chapitre1

Je me suis toujours sentie à l'écart de la société à cause de mon don. C'est vrai que c'est pas courant quand même de pouvoir électrocuter les gens. J'ai dû faire gaffe à ce que personne ne découvre ma particularité sinon on m'aurait jetée dans un camion en direction des laboratoire les plus célèbre d'Amérique! Je peux jeter des courants électrique aux gens rien qu'en les touchant vous vous rendez compte! Le pire c'est que je ne contrôle pas ce pouvoir! Mes émotions prennent le dessus à chaque fois! Là par exemple je serai tentée de m'en servir...
-Anna viens ici! Me hurla Sylvie en jetant les clés de notre immonde voiture par terre.
-Heu...non.
-je suis ta mère c'est moi qui décide!
-j'ai dix-huit ans je te signale! Rétorquai-je, exaspérée.
-Tu va venir avec nous à ce fichu concert!
-Quoi?!!Non hors de question que je mette les pieds là-bas!
-Ton frère est le guitariste du groupe!
Alors ça, c'était l'excuse la plus nulle que je n'avait jamais entendu!
Le frère en question était un ado boutonneux qui passait ses journées enfermé dans sa chambre devant son ordinateur. Il prenait des cours de guitare depuis peu et jouait comme un violon désaccordé. On ne se parle jamais, et si on lui demandait, je vous parie qu'il ne saurait même pas mon prénom!
Alors me faire croire qu'il voulait que je vienne à son concert, comme excuse, il y a mieux.
-Il joue mal. Et puis ce n'est même pas mon vrai frère!
-Comment oses-tu! s'offusqua Sylvie, choquée. Nous sommes ta famille depuis ce terrible accident!
-Mes tuteurs pas ma famille, murmurai-je entre mes dents serrée et en serrant les mains pour empêcher les courants électriques de toucher ma tutrice.
Le soir ou mes parents sont morts, douze ans plus tôt, était un soir comme tout les autres. Je les attendais dans notre petit salon comme d’habitude, mais ils ne venaient pas. Je ne savait pas encore qu'ils ne reviendraient jamais.
Je commençais vraiment à m’inquiéter, alors j'avais mis la télévision pour me changer les idées. Pourquoi, je dis bien POURQUOI a-t-il fallu que je l'allume à ce moment là?!
Sur la chaîne des informations, Le présentateur avait pris un air grave et il s’apprêtait à prononcer le discours que jamais je n'oublierais.
« Au sud de la France, une usine de moteur pour bateau a explosée.
Plus de trois mille employés sont décédés pendant l’explosion.
Cela a contaminé tout les champs dans un rayons de dix kilomètres.
Ce n'est pas seulement les habitations alentours qui sont touchés, mais aussi...»
presque dans un état second, je m'était emparée de la télécommande pour éteindre la télévision. J'avais titubé jusqu'au téléphone pour taper sur le petit clavier le seul numéro de mon répertoire.
-qu'est ce que je fais maintenant grand-mère? Avais-je murmurée d'une voix à peine audible.
-Ne t’inquiète pas ma chérie, m'avait rassurée une voix chevrotante et tendre, tout va bien se passer. Tu vas venir vivre avec moi en Provence, on passera l'été sur ma terrasse en écoutant le chant des cigales, on se promènera dans les champs d'oliviers, on cueillera les tomates dans mon jardin, on...
J'avais longuement écoutée a grand-mère me rassurer, me cajoler, me dorloter, puis j'avais raccrochée, la mort dans l’âme. J’étais sortie prendre l'air sur notre petite terrasse qui surplombait le minuscule hameau ou nous vivions. Je m'était assise sur les banquette d'une douce couleur crème ou nous avions l'habitude de partager notre repas l'été et j'avais laisser couler librement les larmes sur mes joue pâle couverte de tâche de rousseur. Le vent ébouriffait mes cheveux châtains et séchait mes larmes comme pour me consoler. Soudain, une violente bourrasque fit voler un petit bout de papier -qui était dans un coin de la terrasse et que je n'avait pas remarquée- jusqu'à moi. Intriguée, je m'en suis saisie. En réalité, ce n'était pas un bout de papier mais une douce enveloppe d'un bleu éclatant. Au dos, mon nom était calligraphié de la plus belle écriture qui soit. Piquée par la curiosité, je l'avait ouvert pour y découvrir un petit mot sans queue ni tête qui resta gravé dans ma mémoire:

«Au Zoo de Central Park. bassin des phoques.»


Me demandait pas, franchement je n'ai jamais compris, mais je compte bien m'y rendre un jour.
Après avoir trouvée ce mot pour le moins intriguant je suis partie faire mes valises pour aller chez grand-mère. Elle est venu me chercher peu après, et nous avons vécu heureuse 5 ans, avant que grand-mère ne contracte le cancer. Sa maladie était trop avancée, on ne pouvait rien y faire. Quelque mois plus tard, l'enterrement à eu lieu. Je venais de perdre une deuxième fois ma famille. Ma seule famille. J’étais désespérément seule. Et si triste! Le prêtre a dit n'importe quoi, par exemple que Jésus l'avait rappelé à lui. Ben dis donc si y doit rappeler tout les gens qui croyait en lui, il est pas sorti de l'Auberge le pauvre!
J’étais tellement énervée que je pensais n'importe quoi.
Finalement je me suis retrouvée à la mairie en face d'un vieux monsieur fatigué et j'étais assise sur une chaise branlante et moche.
Le vieil homme s’éclaircit la gorge et prit la parole d'une voix râpeuse:
-Alors petite comme ça tu n'as plus de parents?
Je ne prit même la peine de lui répondre et lui lançai mon regard le plus venimeux.
-bon...d'accord je n'insiste pas grommela-t-il.
C'est ça. N'insiste pas, papy.
-hum. Donc! dit-il en lissant ses documents pour se donner contenance.
Pitoyable. Il avait peur d'une enfant de six ans. Bon en même temps, je devais faire flipper avec mes cheveux en bataille, mes yeux vert éclatant qui jetais des éclairs et mes bras maigrichons croisés sur ma poitrine.
-Alors...heu..ah! oui c'est vrai! tu...tu vas être placer dans une famille d’accueil petite bafouilla-t-il. Les Timpsons. De chouette personnes à ce qu'on dit. Et bien... je vais passer le relais à mon collègue donc rend-toi à l’accueil d'accord? Tu veux que je t'accompagne? Oui? Non? Non bien sûr que non tu..tu es une grande fille hein? Bafouilla-t-il.
Après un dernier regard meurtrier, je quittais son petit bureau miteux en claquant la porte.
Non mais pour qui y me prenait lui! Je ne suis pas débile je sais m'orienter quand même!
Je m'était rendue à l’accueil et je m’étais retrouvée en face de quatre personne qui avait l'air d'avoir attendue trois plombe. Ils m'avaient tous fixés de leurs yeux marrons et globuleux comme si ils étaient dans un magasin et que j'étais le dernier produit restant toujours un peu cabossé et dont personne ne voulais.
J'étais un peu vexée quand même. Mais je me suis vite ressaisi. Tant pis pour eux si ils ne m'aimaient pas. C'était leur problème pas le mien. La vieille dame de l'accueil, (ils sont tout vieux ici ou quoi?! ) apparemment mal à l'aise au milieu de nos regards hum …comment je dirais ça... déroutant , s'était levée de sa chaise pour prendre la parole d'une voix faussement affable:
-Et bien, Anna, voici ta nouvelle famille, les Timpsons.
Loin de détendre l'atmosphère, cette phrase la tendit tellement qu'on pouvait presque la voir se déchirer. C'était eux mes tuteurs?! Ces gens désagréable au premier regard?! Oh non! Pas eux! Tout mais pas eux!
La femme au yeux globuleux se leva et prit la parole:
-Alors comme ça tu es Anna?
-Euh...oui.
-Et bien en voiture alors! Reprit-elle d'un ton sans appel.
Luttant contre l'envie de partir en courant sur la route sans jamais faire demi-tour, je montais dans la voiture.
Hello
Je ne sais pas si tu connais mais Wattpad est une superbe plateforme si tu veux te lancer dans l'écriture. Tu rencontreras des personnes qui pourront t'aider à t'améliorer. Si tu décide de te lancer voici mon pseudo @Lilirubis-18, viens me voir en privé en je pourrais te guider :-)
J'aime beaucoup le début et j'espère que tu réussira à percer
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

cocovanilleguimauve a écrit : jeu. 15 avr., 2021 12:32 pm
J4u5 a écrit : mer. 14 avr., 2021 4:31 pm EH BAH...
Si je m'attendais à ça... En fait en même temps, ton monde est assez complexe et recherché mais en même temps ça se lit super facilement et rapidement :P !!! Donc pour ton nouveau personnage, j'ai trop trop hâte de la retrouver !!!
Bravo :!: Ton écriture est vraiment magnifique et tellement... Fluide !!!
J'adore ;) 👏
mercii j'espère que la suite te plaira :D :D :D
J'espère aussi ;)
Mais non, ne t'inquiètes pas, il n'y a aucune raison qu'elle ne me plaise pas, voyons :lol:
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

salut!! voilà un nouveau chapitre!! bonne lecture !!





Chapitre 6


Ca fait plus d'une journée que nous chevauchons vers la montagne Crossley. La forêt que nous traversons est dense et humide, remplie de végétation et d'une faune abondante, cette forêt est tout simplement splendide. Je suis interrompue de mes rêveries par le Général qui fais trotter son cheval dans ma direction.
-Comment ça va Anna? Me demande-t-il. Tu tiens le coup?
Je le fixe dans les yeux pour déchiffrer son regard, et je n'y lis que de la gentillesse, de la compassion et un besoin sincère de m'aider. Ça me touche beaucoup que cet homme que je connais à peine et à qui je n'ai rendue aucun service m'aide autant.
-Oui ça va. Je ne vous ai pas remercié pour tout ce que vous avez fais pour moi. Merci beaucoup Général.
-Ce n'est rien, me répond-t-il d'une voix bourru .Tu sais, nous sommes les derniers représentants du peuple des tanéors. C'est un peu comme si tu étais ma famille, conclut-il.
Soudainement, la réalité me sauta au yeux. Tous ses gens, les derniers tanéors, sont les seuls avec lesquelles je partage mon ADN. Les humains-c'est très étrange d'appeler ainsi les habitants de la Terre- ne sont pas de la même espèce que moi. Je suis une tanéor à présent, pour le meilleur et pour le pire. Finalement je me rends compte que le Général Huskaine s'adresse à moi.
-...donc arrivés aux cascades de Méocolia, nous échangerons nos chevaux contre des hésiphales.
-Qu'est ce que c'est?
-Ah mais oui tu ne le sais pas. ce sont des chevaux légèrement plus grand que la moyenne, ils n'ont pas de pelage, mais des écailles nacrées. Et ils ont une tête d'hypocampe et des branchies. Ils nagent très vite, donc se sera sur leur dos que nous remonterons la rivière, m'explique-t-il.
Ouah! Des chevaux moitié hypocampe?! Ca ne peut qu'être amusant!
-Tu sais, le reste de la troupe est vraiment curieuse. Tu devrai aller leur montrer que tu ne déclenche aucun danger, me conseille-t-il.
Les gens ont peur de moi maintenant ?! Bon, c'est vrai que ça doit pas leur arriver tout les jours, de croiser un taser géant...
-Anna tu m'écoute? Me dit le Général en secouant une main devant mes yeux.
-Mmmh oui, oui, lui répondis-je en chassant ses pensée saugrenues de ma tête. Quand j'eu une inspiration soudaine.
-Général Huskaine, y a-t-il des tanéors qui peuvent lire dans les pensées? Lui demandais-je.
-Oh oui ça existe. Ce n'est pas très courant mais beaucoup moins rare que les trois oubliés.
-...les trois...quoi?
-Les trois oubliés, me répéta-il. ce sont les trois pouvoirs les plus puissants de notre monde, les plus anciens aussi. Mais ils ont disparus depuis tant de siècles qu'aucune personne vivante ne s'en souvient exactement. Enfin, ils avaient disparus jusqu'à...et bien...hier !me dit-il avec un petit rire nerveux.
Attendez. Il est bien en train de m'expliquer que je possède l'un des...trois don les plus puissants de ce monde ? Moi Anna Lesdey, orpheline à six ans, la fille qui n'avait aucun amis, avait en fait l'un des dons les plus puissant au monde ?!
Ah. Ah ah. AH AH AH AH, c'est la blague la plus nul que j'ai jamais entendue sauf que...ce n'est pas une blague. Comme si ma vie n'était pas déjà super compliqué. Il fallait en plus que je me tape d'être un taser sur patte. Je HAIE ma vie. Le Général me regarde comme si j'allais sauter de joie. Mais devant ma mine déconfite, il tente, sans succès, de me remonter le moral:
-Enfin, Anna ! Des milliers, non des milliards de tanéors voudraient être à ta place ! Tu possède un don qui te rend quasi impossible à tuer!!
-Et bien...je ne vois pas en quoi électrocuter les gens peut être plus puissant que de lire dans les pensées par exemple, lui répondis-je d'une voix qui se voulait septique. Sauf en question de défense, ajoutai-je aussitôt devant la mine indigné du Général Huskaine.
-Là, c'est sûr que c'est pratique. Mais si tu lis dans les pensées de ton enemis, tu peux anticiper tous ses mouvements, ce qui est quand même vachement utile, objectai-je. Le Général secoua la tête.
-Tu ne peux pas seulement éléctrocuter les gens avec ton don. Il y a plein de chose que tu ignore sur ton pouvoir. Il te faudrait un mentor. Malheureusement, il ont tous été tués, ou sont mort de vieillesse. Nous possédons sûrement un livre sur l'électrique, me dit-il. Il faudra que tu en touche un mot au documentaliste-biologiste-botaniste, énuméra-t-il tandis que j'ouvrais des yeux ronds. Tiens, d'ailleurs le voilà ! Lança-til. En effet, un homme grand et mince, aux yeux couleur chocolat et qui brillait de curiosité et d'intelligence faisait trotter son cheval dans notre direction.Il avait de grand doigts de pianiste qui écrivait fébrilement sur un petit cahier à la reliure de cuir. Il me serra vivement la main alors que les chevaux se cognaient amicalement.
-Enchanté mademoiselle, enchanté! Dit-il énergiquement.
-Euh...oui enchantée, lui répondis-je. J'aimerais vous demander, auriez-vous des livre concernant l'électrique? Il ouvrit de grand yeux compréhensif.
-Oh! C'est pour apprendre à maîtriser votre don n'est ce pas ?
-Oui.
-Je suis sûr de trouver ça quelque part. Me dit-il. Oui c'est certain je trouverais. Très bien j'était ravi de faire votre connaissance mademoiselle Anna.
-Oh, appelez moi juste Anna monsieur...
-Diriede, me dit-il joyeusement. Et bien aurevoir Anna! Me lança-t-il avant de rejoindre l'arrière de la troupe.
-Oui, aurevoir Mr. Diriede! Et bien, dis-je en me tournant vers le Général, ce Diriede déborde d'énergie!
Il partit d'un grand rire.
-Oui en effet, il peut réjouir tout le monde rien qu'en leur parlant de la météo !
-Ca, c'est sûr! Dis-je en riant moi aussi.
-Il commence à faire nuit, tu devrais dormir un peu avant ta ronde. On surveille chacun son tour, me dit le Général Huskaine.
-D'accord dis-je avec reconnaissance, car j'étais vraiment épuisée.
Je m'endormis avant même que ma tête touche le haut de la selle.
HermioneSerdaigle

Profil sur Booknode

Messages : 70
Inscription : mar. 27 oct., 2020 4:26 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par HermioneSerdaigle »

Hello !
C est sympa on en découvre toujours un peu plus sur le monde des tanéors et sur Anna elle même.
Voilà voilà
A plus !
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

HermioneSerdaigle a écrit : mer. 21 avr., 2021 5:17 pm Hello !
C est sympa on en découvre toujours un peu plus sur le monde des tanéors et sur Anna elle même.
Voilà voilà
A plus !
contente que ça t'ai plu^^
bye-bye !! ;)
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

Eh bien comme tu l'as dit ce chapitre est tranquillou-billou mais il en faut toujours pour faire des chapitres qui claquent après ;)
Et puis avec tous les chapitres où ils se passaient pleins de choses, tu as bien raison de calmer un peu les choses :lol:
Bon par contre, dois-je t'avouer que le Général m'intrigue ? Oui, c bizzare mais bon... Mon instinct est ridicule défois :lol:
Et d'ailleurs, si ça se trouve, ces parents sont peut être toujours en vie...
Je fais mes réflexions en les écrivant :lol: ça m'aide à les démêler en tout cas 😅
Je te dis, ton histoire me fait bien cogiter, haha :lol:
Bravo, bravo !! Félicitations, continue ❤️👏!
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

J4u5 a écrit : jeu. 22 avr., 2021 5:52 pm Eh bien comme tu l'as dit ce chapitre est tranquillou-billou mais il en faut toujours pour faire des chapitres qui claquent après ;)
Et puis avec tous les chapitres où ils se passaient pleins de choses, tu as bien raison de calmer un peu les choses :lol:
Bon par contre, dois-je t'avouer que le Général m'intrigue ? Oui, c bizzare mais bon... Mon instinct est ridicule défois :lol:
Et d'ailleurs, si ça se trouve, ces parents sont peut être toujours en vie...
Je fais mes réflexions en les écrivant :lol: ça m'aide à les démêler en tout cas 😅
Je te dis, ton histoire me fait bien cogiter, haha :lol:
Bravo, bravo !! Félicitations, continue ❤️👏!
mercii j'espère que la suite plaira :lol: :lol: :lol:
J4u5

Profil sur Booknode

Messages : 1566
Inscription : sam. 25 juil., 2020 4:41 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par J4u5 »

cocovanilleguimauve a écrit : ven. 23 avr., 2021 12:28 pm
J4u5 a écrit : jeu. 22 avr., 2021 5:52 pm Eh bien comme tu l'as dit ce chapitre est tranquillou-billou mais il en faut toujours pour faire des chapitres qui claquent après ;)
Et puis avec tous les chapitres où ils se passaient pleins de choses, tu as bien raison de calmer un peu les choses :lol:
Bon par contre, dois-je t'avouer que le Général m'intrigue ? Oui, c bizzare mais bon... Mon instinct est ridicule défois :lol:
Et d'ailleurs, si ça se trouve, ces parents sont peut être toujours en vie...
Je fais mes réflexions en les écrivant :lol: ça m'aide à les démêler en tout cas 😅
Je te dis, ton histoire me fait bien cogiter, haha :lol:
Bravo, bravo !! Félicitations, continue ❤️👏!
mercii j'espère que la suite plaira :lol: :lol: :lol:
Il n'y a pas de raison pour qu'elle ne me plaise pas :lol: !
Asco20

Profil sur Booknode

Messages : 338
Inscription : jeu. 26 mars, 2020 11:40 am

Re: Anna et le portail de jade

Message par Asco20 »

Hellooooo yes j'arrive en retard et j'ai honte désooo :oops: :oops: :oops:
Breff j'adoooooore franchement, j'allais te dire la même chose que J4u5 pour les "!" mais franchement tu t'améliores de plus en plus, et ton écriture est vraiment agréable à lire ^^ :D :D
Par contre, essaye d'espacer plus :) Genre ça fait un gros bloc, et même si ton chapitre est court, essaye de plus diviser en paragraphe et pas de faire un gros paragraphe ;)
par ex;

(ici tu peux déjà passer à un paragrapheJe m'avance à pas de loup. Je n'ai aucune envie de surprendre les regards mi appeurés-mi compatissant de la petite troupe de soldats. Ils doivent être une trentaine à tout casser.
Eh bien maintenant je comprend pourquoi ils ne combattent pas. Ils se feraient massacrer. Ça veut dire que si nous tombons entre les mains des nérifléirs...je réprime un frisson. Ouais. Vaut mieux pas y penser.

Comme tu commences une autre idée, essaye de faire un double à la ligne ^^Quand j'arrive dehors, c'est la pagaille. Les soldats courent de partout, une expression apeuré sur le visage. Je parcoure le camp, troublée.
Pourquoi ils sont comme ça? Je commence à m'inquiéter moi aussi.)

Enfin je suis pas une experte non plus, et c'est rien puisque ton histoire est incroyable :D
Et ton écriture <3 J'aime trop, elle est tellement fluide :)

Bref bisouuuuuus (tu peux me prévenir pr la suite ?) et continue comme cela :D :) ;)
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

Asco20 a écrit : mer. 28 avr., 2021 4:46 pm Hellooooo yes j'arrive en retard et j'ai honte désooo :oops: :oops: :oops:
Breff j'adoooooore franchement, j'allais te dire la même chose que J4u5 pour les "!" mais franchement tu t'améliores de plus en plus, et ton écriture est vraiment agréable à lire ^^ :D :D
Par contre, essaye d'espacer plus :) Genre ça fait un gros bloc, et même si ton chapitre est court, essaye de plus diviser en paragraphe et pas de faire un gros paragraphe ;)
par ex;

(ici tu peux déjà passer à un paragrapheJe m'avance à pas de loup. Je n'ai aucune envie de surprendre les regards mi appeurés-mi compatissant de la petite troupe de soldats. Ils doivent être une trentaine à tout casser.
Eh bien maintenant je comprend pourquoi ils ne combattent pas. Ils se feraient massacrer. Ça veut dire que si nous tombons entre les mains des nérifléirs...je réprime un frisson. Ouais. Vaut mieux pas y penser.

Comme tu commences une autre idée, essaye de faire un double à la ligne ^^Quand j'arrive dehors, c'est la pagaille. Les soldats courent de partout, une expression apeuré sur le visage. Je parcoure le camp, troublée.
Pourquoi ils sont comme ça? Je commence à m'inquiéter moi aussi.)

Enfin je suis pas une experte non plus, et c'est rien puisque ton histoire est incroyable :D
Et ton écriture <3 J'aime trop, elle est tellement fluide :)

Bref bisouuuuuus (tu peux me prévenir pr la suite ?) et continue comme cela :D :) ;)
merciiiii ça me fait vraiment plaisir^^ bien sûr que je te préviendrais ! :D :D :D
cocovanilleguimauve

Profil sur Booknode

Messages : 57
Inscription : sam. 21 nov., 2020 2:42 pm

Re: Anna et le portail de jade

Message par cocovanilleguimauve »

coucou !! et voilà un nouveau chapitre!! bonne lecture!!!












Chapitre 7




Je dors profondément mais une voix légèrement moqueuse me tire de ma torpeur :
-Hé, il faut que je te secoue pour que t'arrête de pioncer ? Tu sais que tu baves en dormant ?
J'entrouvre un peu mes paupières alourdies par le sommeil et j'aperçois une fille assez jolie
qui a une grosse mèche rose fluo perdue dans des cheveux noir de jais et lisse, coupé au carré.
Elle me jauge du regard en croisant les bras sur son cheval ( noir bien sûr ). Elle porte des créoles en or et un minuscule diamant est posé sur sa narine gauche.
-Alors ? Tu savais que tu bavais en dormant ou pas ? Demande-t-elle d'une voix pleine de défi.
-Oui, je marmonne d'une voix endormie.
-C'est quoi ton nom ?
-Anna, mais je suis sûre que tu le sait déjà. Et toi ?
-Moi c'est Zia je suis archère. Ravi de te rencontrer. Oui t'as raison tout le monde te connais.
Alors c'est vrai ? Tu est la dernière à manifester les talents des trois oubliés? Demande-t-elle, une note de séptissisme
dans la voix.

Arg. Cette histoire des trois oubliés commence à me taper sérieusement sur les nerfs. Je soupire en levant les bras au ciel.
-Il faut croire.
-Sérieusement ! C'est cooool ! S'écrie-t-elle.
pourquoi t'as la tête de quelqu'un qui apprend que c'est la fin de monde ?!
-Franchement, si t'étais à ma place, t'aurais pas apprécier d'être la cible de tout les regard.
En plus c'est une grosse responsabilité ! je rétorque.
Cette fille a l'air d'être quelqu'un de bien. Au moins, elle n'a pas les yeux brillants de peur, de convoitise et de jalousie. Un bon point pour elle.
-...le Général Huskaine m'a dit de faire de toi une archère digne de ce nom. Et je t'ai aussi réveillée parce que c'est ton tour et le mien de monter la garde, me dit Zia.
-Ah. Bon, autant te prévenir, je suis nulle en tir à l'arc. Au fait c'est quoi ton talent ? Je demande.
Zia me sourit. Sans me quitter des yeux, elle me présente sa paume a plat. Soudain, une petite fontaine jaillit de sa main.
Quand l'eau retombe, elle rentre directement dans la peau de Zia en faisant un petit bruit de cascade. Devant mon air ébahi, elle sourit de plus belle.
-Tu ne t'y attendait pas non ?
Bel euphémisme !
En même temps comment vous réagirez, vous si une fille que vous connaissez à peine fasse sortir une cascade de sa main ?!
-Ouah !! impressionnant !! m'écriai-je.
Elle ferme le poing et la cascade disparaît.
-Et toi ? C'est quoi ton don ? Demande-t-elle, les remplis de curiosité.
-Et bien...c'est l'électrique, mais si tu veux une preuve, il va falloir que tu accepte d'être électrocuter. Et ça fait vraiment mal.
Elle fronce les sourcils.
-Non, pas obligé, répond-t-elle. Tu peux aussi créer une friction, comme je l'ai fait. Tu met ta main à plat, tu puise l'énergie dans les tripes et ça marche !
Je la regarde, septique.
-Ok, j'essaye dis-je dubitativement.
Je met ma main à plat comme me l'a montré Zia, et je cherche une sensation dans mon ventre.
Sauf que ce n'est pas là que je l'a trouve. C'est dans ma poitrine, tout près de mon cœur. C'est exactement ça.
J'ai un deuxième cœur. Effarée, je plaque les mains sur ma poitrine. Zia, qui ne comprend pas ma réaction s'affole.
Mais je suis trop obnubilée par l'information qui se fraye doucement un chemin jusqu'à ma tête. J'ai un deuxième cœur.
Je le sens qui bat d'un rythme lent, comme si il était inactif. C'est le cœur de l'électrique qui bat en moi.
Il bat lentement parce que je n'utilise pas mon don. Pas encore. Mue par un courage que je ne me connaît pas, je puise de l'énergie dans mon nouveau cœur, et le transporte avec toute la force que je peux trouver vers ma main.
D’abord il ne se passe rien, puis d'un coup d'un seul un courant qui dégage un lumière aveuglante et qui
part de ma main s'en va comme un feux d'artifice vers les cieux dans un bruit de tonnerre. Une longue barre
blanche qui paraît presque solide s'envole vers le ciel. Tellement haut que je n'en vois pas le bout. Puis il disparaît
aussi vite qu'il est apparut.
Quand je détache enfin mon regard de l'endroit où était placée la barre lumineuse, mes yeux rencontrent les yeux de Zia,
qui sont remplis d'étincelles qui trahissent son ébahissement, son incompréhension, et aussi, encore plus bizarre son excitation. C'est là que je me rend compte que 1:
tout les soldats ont les yeux fixés sur moi
2:
je suis si épuisée que je ne sens plus mon corps. Ni ma tête d'ailleurs. En fait je suis comme anesthésié.
La fatigue me tire tellement dans le monde du sommeil que je suis étonnée de tenir encore debout sur tempête, mon cheval.
Mes yeux se ferme tout seul, je ne parviens pas à rester éveillée. Je sombre lentement, et la dernière chose que je vois avant de succomber au sommeil, c'est l'expression paniqué qui se peint sur le visage de Zia. Puis, tout devient sombre.
Asco20

Profil sur Booknode

Messages : 338
Inscription : jeu. 26 mars, 2020 11:40 am

Re: Anna et le portail de jade

Message par Asco20 »

Haaaaaaw j'aime troooooooooop ^^ ^^
C'est bcp mieux pour tes lignes, mais n'hésite pas à faire des doubles espace (yes je suis chiante, mais comme ça elle est parfaite ^^⁾ Bh en soit, c pas grave parce que ton histoire est juste incroyable :)
Franchement, continue comme cela change pas ton style ^^ <3
Bisouuuuuuus <3 ;)
Répondre

Revenir à « Essais et créations en plusieurs parties »