Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Dans ce forum retrouvez tous les concours organisés sur Booknode.com.
Ecriture et imagination sont à l'honneur ici.
Florale

Profil sur Booknode

Messages : 313
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : mar. 08 mai, 2018 5:15 pm

Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Florale »

Bonjour à tous !!

Nous voici repartis pour le mois d'août, avec un nouveau thème : Ballon(s)

Les petites consignes :

♦ Tous les types de textes sont acceptés (fiction, histoire vraie, nouvelle, essai, en vers, en prose) du moment qu'ils collent au thème !
♦ Il n'y a pas de limites minimum de caractères. En terme de taille, le format d'une nouvelle de 15 000 signes (environ 7 pages) est le maximum qui sera accepté.
♦ Faites attention à votre expression et à votre orthographe, il est toujours plus agréable de lire des textes écrits dans un français correct ;)
♦ Les textes écrits avant le concours ne seront pas acceptés. Vos textes doivent avoir été écrits spécifiquement dans le cadre du concours.
♦ Attention : Seuls les membres de Booknode dont le profit sera un minimum complété (quelques livres en biblio et infos sur le profil) pourront participer, peu importe votre date d'inscription. Vous pouvez très bien vous être inscrits la veille, il n'y a aucun soucis, tant qu'il est clair que vous ne vous êtes pas inscrits sur le site juste pour participer et ne jamais y revenir ;)


C'est un plaisir de vous voir toujours plus nombreux à participer !! D'ailleurs, n'hésitez pas à aller lire et commenter les participations des mois précédents ! Ces textes sont géniaux !

En espérant vous voir nombreux ce mois-ci, je vous souhaite une bonne soirée, et à vos plumes !
Larme_Fatale

Profil sur Booknode

Messages : 137
Inscription : ven. 19 févr., 2021 3:52 am

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Larme_Fatale »

Oui lisez.
Personnellement je lis tout mais au fur et à mesure qu'on dépose les textes. Pour éviter de lire en bloc à la fin du mois.
Lisons-nous car c'est bien de connaître le point de vue des lecteurs, même si c'est raté.
Nous ne sommes pas au Prix Goncourt et nous nous exprimons comme nous sommes, c'est ça qui rend l'exercice si plaisant.
Et comme l'écriture nous passionne tous, on peut essayer de modifier nos productions.
Je fais plus court désormais même si souvent j'aimerais continuer, car certains de mes textes longs ne sont pas lus, je peux le comprendre.
Bonne plume..... sous le soleil.
Envolez-vous, accrochés à vos ballons.
Florale

Profil sur Booknode

Messages : 313
Inscription : mar. 08 mai, 2018 5:15 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Florale »

Bien dit!
Par exemple, le mois dernier, avec le thème Mer, nous avons eu de beaux récits nostalgiques sur des souvenirs d'enfance, mais aussi des poèmes illustrant la beauté de la mer, ou l'urgence climatique, et des fictions. Je vous encourage à les lire ! Et les commenter si vous le désirez !
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

OH mes ballons !

J'ai acheté un ballon d'oxygène,
Pour colorer toutes pensées anxiogènes,
Pour stimuler mes pauvres petits gènes,
Mais quand il a grossi pour exploser,
Là, je n'ai pas pu rigoler !

J'ai acheté un ballon d'eau chaude,
Aussi rond qu'une reine-claude,
Il se réchauffe la nuit pour alléger mes factures.
Mais quand l'EDF s'est mis en rupture,
Là, je n'ai pas pu rigoler !

J'ai acheté un ballon de rouge,
Pour faire danser mes petits globules rouges,
Et pour écouter le silence là où rien ne bouge,
Mais quand il a pris mes entrailles pour un bûcher,
Là, je n'ai pas pu rigoler !

J'ai acheté un ballon de foot,
Pour jongler comme un boy-scout,
Pas pour le top cinq, mais plutôt comme un go out !
Mais quand Guy Roux a voulu m'étrangler,
Là, je n'ai pas pu rigoler !

J'ai acheté un ballon de lune,
Et de celle qui nous semble si commune
Sortirent mille amis resplendissant de ce charme
Qui désarme, tous venus pour sécher nos larmes.
Là, je me suis émerveillé !

j'ai acheté un ballon empli de rêves,
Je l'ai coloré avec : des rires, des trêves
sans fin, des regards, des mots d'enfants,
Des amis qui arrivent, et la délicatesse des éléphants.
Là, je ne me suis plus réveillé !

Gérard Taverne (Vanget) 04/08/2022
Dernière modification par Vanget le ven. 05 août, 2022 6:52 pm, modifié 1 fois.
Larme_Fatale

Profil sur Booknode

Messages : 137
Inscription : ven. 19 févr., 2021 3:52 am

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Larme_Fatale »

Super texte Vanget.
Le poème se décline "en deux temps".
Le temps de la réalité parfois amère et cocasse, avec une phrase refrain très bien trouvée.
Puis une rupture et on pénètre dans l'univers du rêve.
Les ballons nous font rêver, et nous ne voulons plus nous réveiller.
C'est léger, poétique, bien construit, les rimes sont très bien pensées.
Bravo et merci pour cette poésie.
Micum

Profil sur Booknode

Messages : 178
Inscription : lun. 05 août, 2019 7:19 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Micum »

Les idées ne sont pas mauvaises en effet, mais je vais être un peu plus critique (gniark gniark!)
EDF est féminin, donc "l'EDF s'est mise", ce me semble.
Et comme dirait Charles Nodier, les rimes qui agissent sur plus de deux vers ne font pas bon effet en poésie, je n'arrive plus à trouver les mots exacts mais le sens y est.
Tout ceci n'enlève rien à la qualité de ton texte hein ! C'est seulement mon indomptable côté "professeur-casse-pied"...
Bon maintenant que c'est dit, je vais essayer d'être à la hauteur de mon poème...
Micum

Profil sur Booknode

Messages : 178
Inscription : lun. 05 août, 2019 7:19 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Micum »

Il n’y a qu’heur et malheur en ce monde

Le vent souffle, le soleil donne,
Le vent souffle entre les branches,
Le soleil donne sur les chapiteaux.
Le public rit, la masse entonne.

Le public rit des juments maufranches
Sauvées des maupiteux bourreaux.
La masse entonne quand ça monte,
Quand bien l’homme les dompte.

Sur un ballon se tient la souffrance
Enceinte de gueules en liesse.
Sur un ballon, l’équilibre entranse
Les bons hommes pleins d’ivresses.

En bas du ballon, on se lève et hue.
Voici le cuir du nouveau bahut,
En bas du ballon, la mise du mors
Se mue en mise à mort.


Merci pour votre lecture !
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

Cher professeur Micum,
la poésie demeure libre et n'a nul besoin de censeur.
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

Merci à Florale et à Larme_Fatale pour leurs analyses constructives et bienveillantes.
Micum

Profil sur Booknode

Messages : 178
Inscription : lun. 05 août, 2019 7:19 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Micum »

Cher Vanget,
ça n'avait rien de malveillant et citer quelqu'un ne signifie pas adhérer à ses propos. Comme en philosophie, on pense avec untel pas comme untel. Une critique n'est pas ou positive ou négative.
Florale

Profil sur Booknode

Messages : 313
Inscription : mar. 08 mai, 2018 5:15 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Florale »

Bonjour Micum ! Merci pour ton poème !
Il est bien rythmé et les rimes sont bien choisies !
Le seul truc, c'est que, j'ai un peu de mal à le comprendre.
Quel est son sens, s'il te plaît ? Qu'est-ce qu'il raconte ?
Attention à ce que la beauté et les images ne prennent pas le pas sur le sens. C'est dommage, parce que c'est un très beau poème.
Voilà, c'est le seul "reproche" que j'ai à faire, sinon, il m'a beaucoup plus ! Merci à toi !😉



C'est un plaisir de vous voir, toi et Vanget, participer tous les mois au thème d'écriture ! Nous apprécions beaucoup vos textes ! Merci à vous deux ! 😊
Micum

Profil sur Booknode

Messages : 178
Inscription : lun. 05 août, 2019 7:19 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Micum »

Merci pour ton chaleureux message Florale !

J’imaginais une jument d’un cirque, qu’on force à monter sur un ballon. Quand elle réussit le public est content, quand elle est en bas du ballon, elle est huée, elle n’est plus utile…
Le public perd tout au long son humanité, sa distinction, de foule à masse avec des gueules et pour finir c’est « on ».
Les ivresses, ça peut être la soif d’argent si le tour marche, ou le public quelque peu hagard.
Voilà ! :)
Florale

Profil sur Booknode

Messages : 313
Inscription : mar. 08 mai, 2018 5:15 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Florale »

Ah, d'accord !
C'est un beau thème, qui me touche étant passionnée de chevaux.
Merci !
Micum

Profil sur Booknode

Messages : 178
Inscription : lun. 05 août, 2019 7:19 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Micum »

Avec plaisir !
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

LE BALLON VISITEUR

Le ballon roula jusqu'à ses pieds.
D'où venait-il ?
Le petit homme se pencha pour l'attraper. Il n'eut pas le temps, le ballon s'éleva près de son visage et lui dit :
- Crois-tu qu'il aura trouvé son mouton ?
L'homme surpris eut un mouvement de recul.
- Tu parles ? ? ? Mais un objet n'a pas le don de la parole !
-Dans notre planète, tout le monde parle ! C'est très pratique pour se comprendre… Crois-tu qu'il aura trouvé son mouton ?
- À qui fais-tu allusion ?
À notre roi, il est parti il y a longtemps et nous l'attendons, lui seul détient la solution…
- Nous, nous n'avons plus de rois ! On leur a coupé la tête !
- Mais alors qui vous gouverne ? Et qui vous distribue son brin d'étoile ? Celui qui guérit…
- Des technocrates ! Ils sont drôlement persuasifs ! Mais ils ne distribuent rien… Sauf quelques amendes ici ou là.
- Persuasifs comment ? En promulguant des lois, des interdits, des normes, des règles, des dogmes ?
- Non, par des discours ! J'en ai entendu un qui sermonnait une limace bien baveuse. Il l'abreuvait d'une suite de mots obscurs, interminables. À la fin, la limace s'est redressée pour crier à tout le monde que désormais, elle appartenait à l'ordre des vertébrés !
- Retors, mais efficace ! Chez nous, il n'y a pas de policiers, de gendarmes, ni de prisons, ni de technocrates. Chacun veille sur son voisin. Jeunes ou vieux deviennent tour à tour le grand frère, le protecteur. C'est pratique pour exister ensemble…
- Chez nous tout le monde file, se croise et ne se regarde pas, ils courent après le temps…
- Quel gâchis ! Dans notre astéroïde, le temps est relatif. Aujourd'hui nous pouvons passer à demain, ou nous arrêter pour exister hier. C’est très pratique pour devenir meilleurs. Les objets se transforment en êtres vivants ou bien l'inverse. C'est très pratique pour l'empathie.
- Comment s'appelle votre roi ?
- Il n'a pas de nom. C'est un jeune garçon aux cheveux d'or et qui ne voit bien qu'avec le cœur… L'as-tu rencontré ? Sais-tu où je pourrai le retrouver ? Nous avons besoin de lui, un autre baobab a poussé et il prend toute la place, notre planète est minuscule, lui seul peut l'arracher…
- Je vais peut-être t'aider…
Le petit homme inquiet se retourna plusieurs fois pour scruter les alentours, puis il murmura dans un souffle :
- Il y a très longtemps, nous avions aussi notre petit prince, mais un jour il s'est envolé et il n'est plus revenu… Hier au petit matin, je l'ai revu !
- Dans tes rêves, ton imaginaire ?
- Non, je suis rentré dans une cabane à livres… Il était là souriant, un renard l'accompagnait, il m'a offert une belle rose rouge et m'a dit :
- Je n'aime pas qu'on abîme les hommes.

Gérard Taverne (Vanget) 07/08/2022.
Dernière modification par Vanget le lun. 08 août, 2022 8:50 am, modifié 1 fois.
Larme_Fatale

Profil sur Booknode

Messages : 137
Inscription : ven. 19 févr., 2021 3:52 am

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Larme_Fatale »

Bonjour Micum. Bonjour à tous.
Comme toujours j'apprécie beaucoup la qualité d'une écriture brillante. Avec ton poème ça fonctionne encore et ce brio dans l'écriture a provoqué chez moi des émotions fortes. Le sentiment de la souffrance en particulier est très perceptible.
Mais comme Florale, à un moment donné la quête du sens a un peu gâché le plaisir de se laisser porter par les mots, même s'ils traduisent des maux (Beaudelaire, Verlaine, Rimbaud ont souvent écrit la souffrance et les lire reste un plaisir).
Donc j'ai un bémol comme Florale, c'est d'avoir décroché de la poésie pour aller chercher à comprendre en me disant que j'étais trop "bas de plafond" pour un texte si brillant. Il y a deux ou trois termes que je ne connais pas et je n'aurais pas interrompu ma lecture pour aller ouvrir mon dictionnaire. Car pour moi la poésie doit rester du texte qui nous emporte. Et ça peut se faire, même avec des coquilles. L'auteur corrige ensuite.
Pour moi la poésie "chante" avant tout et se ressent. Et, en effet, comme Florale je pense qu'il faut veiller à ce que la quête d'un sens, d'une rationnalité ne prenne pas le pas sur la poésie en tant que telle.
Ton texte reste un magnifique texte malgré le bémol que j'y ai trouvé.
Pour finir, je suis Prof de fac retraitée (je le dis humblement).
Il m'arrive toutefois de laisser des coquilles dans mes textes et d'en relever chez les autres "écrivains" que je lis.
Je crois qu'il faut trouver le bon ton pour en faire la remarque, sinon tout le plaisir qu'on a à écrire, en tant que plaisir créatif avant tout, tombe.
Pour avoir formé les futurs Profs d'école longtemps en ESPÉ, je peux témoigner que les collègues formateurs et moi leur disions qu'il faut avant tout déclencher chez les élèves le plaisir de lire et celui d'écrire.
Leurs écrits étant aboutis après de nombreux jets, le toilettage orthographique arrivait en tout dernier lieu. On corrigeait avec bienveillance.
Continuons à prendre du plaisir, c'est essentiel..
Larme_Fatale

Profil sur Booknode

Messages : 137
Inscription : ven. 19 févr., 2021 3:52 am

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Larme_Fatale »

Vanget. Une petite merveille cet autre texte. Il renferme une poésie délicieuse.
Et que j'aime les textes qui délivrent un message.
Le tien est plus que d'actualité.
Et la chute est "parfaite" (le parfait n'existe pas, d'où les guillemets, mais pour moi c'est parfait).
Bravo!!
Je l'ai lu vite avec beaucoup d'émotion, sentant le Petit Prince en arrière plan.
Merci de ce moment de vrai plaisir.
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

Merci pour "la poésie délicieuse" Larme-Fatale.
Oui, le petit prince était là… C'est lui qui m'a dicté le texte.
Larme_Fatale

Profil sur Booknode

Messages : 137
Inscription : ven. 19 févr., 2021 3:52 am

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Larme_Fatale »

Merveilleux.
Moi aussi quelqu'un me dicte le mien.
À vous, ceux qui me liront, de deviner..
Florale

Profil sur Booknode

Messages : 313
Inscription : mar. 08 mai, 2018 5:15 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Florale »

Bonjour tout le monde !

Vanget, voilà un nouveau texte vraiment tout mignon !
C'est très beau, l'inspiration du Petit Prince est magnifique, l'échange entre les deux personnages me fait penser à deux enfants qui discutent des drôleries de leur monde, ce qui fait d'autant plus penser au Petit Prince !

Merci à toi !
Micum

Profil sur Booknode

Messages : 178
Inscription : lun. 05 août, 2019 7:19 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Micum »

Larme_Fatale a écrit : dim. 07 août, 2022 1:34 pm Bonjour Micum. Bonjour à tous.
Comme toujours j'apprécie beaucoup la qualité d'une écriture brillante. Avec ton poème ça fonctionne encore et ce brio dans l'écriture a provoqué chez moi des émotions fortes. Le sentiment de la souffrance en particulier est très perceptible.
Mais comme Florale, à un moment donné la quête du sens a un peu gâché le plaisir de se laisser porter par les mots, même s'ils traduisent des maux (Beaudelaire, Verlaine, Rimbaud ont souvent écrit la souffrance et les lire reste un plaisir).
Donc j'ai un bémol comme Florale, c'est d'avoir décroché de la poésie pour aller chercher à comprendre en me disant que j'étais trop "bas de plafond" pour un texte si brillant. Il y a deux ou trois termes que je ne connais pas et je n'aurais pas interrompu ma lecture pour aller ouvrir mon dictionnaire. Car pour moi la poésie doit rester du texte qui nous emporte. Et ça peut se faire, même avec des coquilles. L'auteur corrige ensuite.
Pour moi la poésie "chante" avant tout et se ressent. Et, en effet, comme Florale je pense qu'il faut veiller à ce que la quête d'un sens, d'une rationnalité ne prenne pas le pas sur la poésie en tant que telle.
Ton texte reste un magnifique texte malgré le bémol que j'y ai trouvé.
Pour finir, je suis Prof de fac retraitée (je le dis humblement).
Il m'arrive toutefois de laisser des coquilles dans mes textes et d'en relever chez les autres "écrivains" que je lis.
Je crois qu'il faut trouver le bon ton pour en faire la remarque, sinon tout le plaisir qu'on a à écrire, en tant que plaisir créatif avant tout, tombe.
Pour avoir formé les futurs Profs d'école longtemps en ESPÉ, je peux témoigner que les collègues formateurs et moi leur disions qu'il faut avant tout déclencher chez les élèves le plaisir de lire et celui d'écrire.
Leurs écrits étant aboutis après de nombreux jets, le toilettage orthographique arrivait en tout dernier lieu. On corrigeait avec bienveillance.
Continuons à prendre du plaisir, c'est essentiel..
Larme_Fatale, bonsoir et merci pour ton message.
L'erreur est humaine, je le sais très bien. Je ne faisais que relever les choses qui m'ont sauté aux yeux et qui n'avaient pas déjà été dites. Pour la faute, je la mentionnais sans médisance, mais je trouve qu'une coquille éborgne le texte, ça ne reste que mon point de vue. En tant qu'amoureux de poésie, je corrigerai seulement le "Beaudelaire" en Baudelaire... et ça ne supprime pas la chaleur de ton message pour autant ! :)
Je reconnais mon manque de tact, la poésie me quitte en ces moments-là.
Je te remercie encore pour tes doux épithètes.
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

Merci Florale pour ton aimable retour.
J'ai essayé, à ma façon, de rendre hommage à Antoine… Un ami de toujours.
Larme_Fatale

Profil sur Booknode

Messages : 137
Inscription : ven. 19 févr., 2021 3:52 am

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Larme_Fatale »

Bonjour Micum.
Pour moi aussi les coquilles éborgnent le texte.
C'est le mot qui convient.
Baudelaire et non Beaudelaire. Je ne m'en souvenais plus et je souris, tout en me disant "oh!! Quand même!!"
L'âge est là aussi et bien des noms commencent à m'échapper.
Je procéde au "toilettage orthographique" à la toute fin de ce que j'écris.
Entre nous, il me semble qu'il convient que nous nous lisions mutuellement (Florale et moi le faisons).
Et que nous nous livrions à des critiques constructives. D'abord, selon moi, sur le style, la qualité d'écriture, l'intrigue, le message et tant d'autres choses. Puis on peut, à la fin, relever les erreurs de syntaxe ou d'orthographe.
Nous trouverons la manière d'en discuter car ce défi d'écriture doit rester un plaisir auquel nous nous laissons aller sans retenue ou complexe.
Micum

Profil sur Booknode

Messages : 178
Inscription : lun. 05 août, 2019 7:19 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Micum »

Je suis d’accord avec ce procédé et m’en souviendrai !
Larme_Fatale

Profil sur Booknode

Messages : 137
Inscription : ven. 19 févr., 2021 3:52 am

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Larme_Fatale »

Bonjour à tous.
Voici mon texte.
Et oui il est long et certains ne le liront pas. Mais j'ai tellement aimé l'écrire que je n'ai pas pu renoncer à une seule ligne. Bonne lecture pour ceux qu'il attirera

BALLONS

De ballon en ballon, il avançait sur la pointe des pieds, traçant un chemin par les courbes bien arrondies de ces sphères colorées.
Il les effleurait à peine.
La légèreté l’emportait et le rebond le faisait s’élancer, à chaque nouveau pas, toujours un peu plus haut.
Le public ne quittait pas des yeux ce jeune garçon blond aux faux airs de Billy Elliot.
Sa silhouette harmonieuse, fine, frêle et élancée virevoltait comme une plume dans les airs.
L’air parfumé du théâtre de nature emportait le public dans un monde parallèle. Loin de celui de la pandémie et de la guerre. Chacun de nous retrouvait, à cet instant, son lointain goût pour la vie.
C’était le soir, c’était l’été et ça sentait le jasmin mêlé au parfum des roses odorantes.
Le mélange subtil effleurait mes narines et j’inspirais très fort, comme pour snifer ma dose de drogue enivrante et profiter encore plus intensément de ce que je voyais.
Le parfum et la fraîcheur estivale rendaient ma contemplation des envolées du jeune danseur d’autant plus magique.
Je le fixais sans pouvoir le quitter des yeux.

*

Le premier ballon était rouge.
Rouge vif assorti au justaucorps qui modelait à la perfection le buste musclé du cet ado.
Il effleura le ballon rouge délicatement, juste pour prendre de l’élan et se propulser avec grâce vers le ballon suivant, de couleur orangée celui-ci. Lorsqu’il s’y posa, presque en même temps il se renvola, poussé par le rebond. Il leva alors un bras vers la foule captivée. Il brandit très haut et montra, dans sa main solidement refermée sur le fruit, une orange charnue, de la même couleur que le ballon. J’avais envie d’y mordre à pleines dents pour en faire couler le jus sucré au fond de ma gorge assoiffée.
Lorsque le danseur "volant" arriva sur le troisième ballon jaune vif, une lumière, elle aussi vive et jaune doré, éclaira la pénombre tamisée de la fin de soirée.
-Ohhhhh !
Un «Oh» admiratif, de surprise et d’émotion, retentit dans le théâtre et résonna très loin derrière nous. Le public était conquis et le sublime opérait. Dans le halo de cette lumière dorée, le jeune danseur s’éleva. Il décrivait, de ses bras fins, deux demi cercles parfaits autour de son corps. Il fit une pirouette et virevolta à une telle vitesse que cette figure se transforma en un tourbillon fou. C’était d’une beauté sidérante.
À peine le temps de se remettre de cette émotion unique, et la lumière baissa. Elle vira tout doucement à un vert franc, à une teinte un peu plus sombre. L’athlète léger se posa alors sur le quatrième ballon, vert bien évidemment mais plus lumineux, et tira de sa ceinture une branche fine. La branche était chargée de feuilles de ce même vert appuyé. Il tendit ce rameau au public pendant qu’il s’élançait très haut devant un décor de forêt, projeté derrière lui à la manière des hologrammes.
Le décor artificiel tapissait le fond de la scène comme si la forêt était soudainement apparue de nulle part.
Je regardais cette verdure, complètement attirée par ce sous bois virtuel. Presque aimantée.
J’avais envie de m’y enfoncer d’un bond furieux, et cette envie me donnait des frissons de désir.
Emportée ailleurs, dans un incontrôlable mouvement, je me levai d’un coup, au beau milieu du public attentif. Et je me mis à murmurer un peu fort un bravo inattendu, en applaudissant avec une énergie débordante.
Les spectateurs braquaient sur moi un regard sévère. Un trouble fête n’avait pas sa place ici, me faisaient-ils comprendre. Ils me donnaient une leçon de convenances, eux pour qui l’enthousiasme avait ses limites.
Je les gênais, ces bien élevés et bien pensants, bon public sage..
«Il est de bon goût d’applaudir les virtuoses mais "avec une certaine retenue", me disaient-ils des yeux..
Je repris alors ma place en leur éclatant de rire au nez bruyamment. Je leur montrai que je n’avais que faire de leur retenue devant ce spectacle-là.

*

Le bleu azur d’un faux ciel, en arrière plan de la forêt éclaira soudain la scène d'une autre lueur. Le jeu de lumière féérique et la surprise ramenèrent l'attention des râleurs sur le jeune danseur et sur la scène transformée en nature divine. Le tableau était achevé, le dernier coup de pinceau virtuel venait d’y être donné. Le bleu du ciel et le vert des arbres se répondaient à la perfection.
Le garçon arriva sur le cinquième ballon bleu et s’y posa furtivement. Il y chercha l’équilibre et esquissa une révérence. Penché, tête en avant parfaitement orientée et immobile, il dessinait un arc de cercle de son bras souple. Comme le font les sujets de souverains qui s’inclinent en leur présence.
Puis il se releva de sa révérence pour se tenir debout, les pieds en position ouverte. Il donna une impulsion nette et forte à son corps de ballerine et reprit de la hauteur en planant entre le ballon bleu et le dernier ballon.
Il était violet.
La scène méritait un ralenti. Au cinéma, il aurait presque immobilisé ce moment. La révérence, on se redresse et l’envolée. Tout ça au ralenti.
Image immortalisée à jamais dans les souvenirs des spectateurs.
Dans un roman on aurait créé un effet de ralenti…le rythme… de l’action… avec … des… petits points posés à la plume sur la feuille du manuscrit.
Je me rêvais réalisatrice de cinéma ou écrivain sur du vrai papier.
Sortie de mon rêve, je le vis s’élever dans l’air, comme un pantin désarticulé. Les bras, les jambes, la tête, le cou, tout bougeait mollement, de façon désordonnée, comme si chaque articulation du corps avait été brisée. Le visage n’exprimait plus que la tristesse d’un héros vaincu.
Par quoi ?
Le danseur atterrit sur le ballon violet avec la même légèreté subtile que sur les autres.
Le bleu lumineux s’était changé en un violet pastel, pour laiiser se détacher le ballon sur ce fond, et la verdure avait disparu.
Le garçon s’allongea de tout son long sur le dernier ballon, bras étendus loin devant lui, tête enfoncée dans cette sphère souple, les yeux fermés, à la manière d’un Charlie Chaplin ou du Pierrot de Colombine.
Un tintement cristallin retentit. C’était peut-être celui d'un triangle ou un son synthétique.
La lumière baissa progressivement, comme celle d’une lampe halogène que l’on commande de son lit, pour pouvoir se laisser aller au sommeil.
Plus un bruit, plus un mouvement, plus une lumière.
Une chape de silence s’abattit sur le public immobile et complètement perplexe.
Pourquoi une fin si sombre après ces envolées enthousiastes ?
Était-ce voulu ? Était-ce une erreur de mise en scène ?
Le public ne bougeait plus, personne ne savait quoi faire ou penser.
Mais tout à coup un garçon ressemblant, étrangement au danseur, se leva et hurla un «bravo» qui traversa la foule jusqu’à la scène silencieuse.
De là fusèrent, comme une traînée de poudre, des applaudissements sans limites. On avait oublié les convenances. Le public s’usait les mains dans des claquements hystériques et incontrôlables. J’avais rarement vu pareille salve.
Ça dura, ça dura si longtemps que je n’ai plus le souvenir du temps passé à acclamer ce jeune garçon. Un Mozart de la danse inconnu et sorti d’on ne savait où.

*

Calme revenu, public attentif. On regardait fixement la scène vide, plongée dans la pénombre. On attendait son salut, on ne bougerait pas sans l’avoir revu.
Il apparut en peignoir d'éponge blanche, totalement démaquillé, cheveux laissés au naturel, et pieds nus sur les lattes de bois de la scène. Il s’avança au centre du plateau poursuivi par le halo d’une lumière conique et jaune pâle très tamisée.
Il s’arrêta devant un micro et s’adressa à nous.
- Bonsoir.
Merci d’être venus me voir. Merci d’avoir regardé mes ballons. Regardez les encore s’il vous plaît.
Il fit un quart de tour et désigna les ballons de sa main légère et gracieuse. Celle d'un danseur étoile.
Chaque ballon s’alluma. L’un après l’autre, ils réapparaissaient.
Rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet….
- Je m’appelle Marc, j’ai 14 ans. Je viens d’un tout petit village du nord de la France et je danse depuis que j’ai 4 ans.
J’habite San Francisco avec mes parents, le quartier gay où tout le monde se parle et se sourit.
Dans mon village on m’appelait «le petit pédé» ou la «tarlouse»…..
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

Larme_Fatale,
un long texte qui vaut la peine d'être lu.
Un beau plaidoyer sur la tolérance avec une chute brutale comme un coup de poing.
J'adore !
Larme_Fatale

Profil sur Booknode

Messages : 137
Inscription : ven. 19 févr., 2021 3:52 am

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Larme_Fatale »

Bonjour Vanget.
Merci pour ta lecture et ton appréciation. C'est l'effet que je souhaitais produire.
Amicalement.
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

LE SORCIER DÉPRESSIF

Que puis-je pour vous ?
Demanda le psychiatre en observant son nouveau et singulier patient.
Celui-ci ouvrit la bouche sans qu’aucun son ne sortît. Il restait là, hagard, figé. Il se leva, exécuta une étrange danse autour de la chaise, puis une fois assis, il retrouva la parole :
— Je suis malade
Complètement malade,
Comme quand ma mère sortait le soir,
Et qu’elle me laissait seul avec mon désespoir.
— Vous vous prenez pour Serge Lama ?
— Non ! c’est pire, j’ai perdu ma clientèle : ils sont tous aux urgences !
— Vous les avez brutalisés ?
— Non ! je vois des ballons partout, des ronds, des ovales, des carrés et même des octogonaux, en plus je suis devenu lexidique !
— Vous voulez dire dyslexique !
— C’est ça ! il y a trop de lettres grecques, je n’arrive pas à les prononcer !
— Je ne vois pas le rapport avec vos clients et les urgences.
— Et pourtant il existe ! Je suis sorcier, guérisseur… Pour chaque malade à la fin de la séance, j’ouvre un vieux grimoire, je lis une formule magique et aussitôt, ils guérissent… Rien ne va plus depuis que j’inverse les mots. Quand mes patients rentrent chez eux : ils deviennent tout bleus, comme s’ils avaient bu la fausse potion de Panoramix !
— Depuis quel moment êtes-vous dyslexique ?
— Depuis que je lis les prix Goncourt ! Surtout ceux des dernières années !
— Vous avez plutôt besoin d’un orthophoniste !
— Qui est-il celui-là ? si c’est un Grec, on ne va pas s’entendre ! Vous, malgré votre tête de ballon, si on vous regarde de loin,
vous avez une bonne tête, une tête qui soigne !
— Bien, allongez-vous, je vais vous ausculter… En gardant toutefois la bonne distance, vous êtes assez perturbé comme cela !
Le médecin prit le temps d’un examen minutieux. Lorsqu’il eut fini, il rangea ses instruments, fit assoir son malade et lui dit :
— Vous n’êtes pas dyslexique !
— Ça alors !
— Vous avez le syndrome de Raymond Devos !
— L’aérodrome d'où ?
— Devos, un grand humoriste, un amoureux du verbe, des mots de la langue française, un esthète…
— Un athlète ? ? ? je ne suis pas le sport ! Sauf le football et encore…
— Vous n’y êtes pas ! voilà ce qu’il disait : « Mes pieds sont jaloux. Il y en a toujours un qui va plus loin que l’autre… Et moi comme un idiot : je marche ! » Dans votre cas, le problème vient des yeux !
— Mais, j’y vois très bien !
— Non, ils sont jaloux ! Il y a le deuxième qui lit avant le premier ! je vous prescris quelques exercices très simples et tout va rentrer dans l’ordre ! Même vos ballons géométriques vont se dégonfler !
À ces mots le sorcier bondit, triomphant.
— Je vais enfin réparer mes fautes ! toutes ces erreurs m’avaient anéanti, j’étais le seul responsable !
— Ne vous culpabilisez pas, l’erreur est humaine. Cela vient de très loin, il y a plus de deux mille ans, à Rome on disait : « errare humanum est, sed perseverare diabolicum ! »
— Waouh !!! C’est mot pour mot, la phrase que je prononçais pour guérir et que je disais à l’envers ! vous aussi, vous êtes sorcier ?
Le psychiatre se leva et ouvrit la porte. Avant que le patient ne sortît, il lui posa la main sur l’épaule et dit :
— Non, je ne suis pas sorcier, je m’intéresse à notre histoire, à notre culture… Elles m’ont fait grandir.

Gérard Taverne ( Vanget) 13/08/2022
Dernière modification par Vanget le mar. 16 août, 2022 8:36 am, modifié 7 fois.
Micum

Profil sur Booknode

Messages : 178
Inscription : lun. 05 août, 2019 7:19 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Micum »

Vanget,
je n'ai pas encore lu ton 2è texte, mais ce dernier est excellent, vraiment plaisant, drôle, et la référence à Raymond Devos m'a étiré un grand sourire !! Merci beaucoup pour ce moment !
Vanget

Profil sur Booknode

Messages : 51
Inscription : dim. 20 mars, 2022 5:09 pm

Re: Thème d'écriture Août 2022 : Ballon(s)

Message par Vanget »

Avec plaisir Micum.
Répondre

Revenir à « Concours »