Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Discutez ici de tout ce qui concerne la littérature et qui ne se classe dans aucune autre section !
Répondre

Concernant les plateformes d'écriture, vous êtes plutôt :

Seulement lecteur(trice)
10
45%
Seulement écrivain(e)
1
5%
Les deux
8
36%
Aucun des deux
3
14%
 
Nombre total de votes : 22
CordeLivre

Profil sur Booknode

Messages : 146
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : ven. 21 sept., 2018 9:34 am
Contact :

Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par CordeLivre »

Bonjour à vous chers Booknaute !
J'ai créé ce sujet car j'ai besoin de votre aide à tous. En effet, pour un projet universitaire je dois faire des recherches sur un sujet qui m'intéresse. J'ai décidé de m'interroger sur le lien entre les différentes plateformes d'écriture et leurs liens avec le monde de l'édition.

Je m'y intéresse particulièrement car je lis beaucoup sur les forums et sur Wattpad et, en ce moment, de nombreux livres écrits par des "amateurs" se trouvent être sous contrat d'édition. On en entend de plus en plus parler et je voudrais alors avoir vos différents avis, vous qui en lisez ou en écrivez sûrement.

Je voudrais vous poser quelques questions et faire des sondages afin de rédiger un rapport universitaire (de 70000 caractères) pour fin février :? Tout témoignage sera le bienvenue !

N'hésitez pas à répondre au sondage en haut de ce sujet !
Maintenant, place aux questions.
Dernière modification par CordeLivre le jeu. 29 sept., 2022 9:16 am, modifié 4 fois.
CordeLivre

Profil sur Booknode

Messages : 146
Inscription : ven. 21 sept., 2018 9:34 am
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par CordeLivre »

Suivant votre réponse au sondage, répondez à aux questions vous concernant, le plus honnêtement possible et en ayant pas peur de la taille de vos réponses. Les personnes concernées par les deux répondent à toutes les questions ! (rien n'est obligatoire, vous pouvez ne pas répondre à toutes les questions ;D)

Il se peut qu'en lisant vos réponses, je demande quelques petites précisions :D

Pour les personnes plutôt éditées, les questions sont en vert.

1. Pour commencer, lis-tu des livres sur des plateformes telles que Wattpad, Fyctia, le forum BookNode, Scribay ?

2. Ecris-tu sur des plateformes en lignes ?

3. As-tu lu des livres qui ont été édité par la suite, ou qui vont l'être ?

4. As-tu écrit un livre déjà édité, ou qui va l'être après l'avoir posté en ligne ?

4.5. Si oui, comment cela s'est-il passé ? L'éditeur t'a-t-il contacté par lui-même ? Est-ce toi qui a envoyé ton manuscrit ? Est-ce de l'auto-édition ? (N'hésite pas à développer un peu ;) )

5. Que penses-tu de cet essort de l'édition de livres "amateurs" ?

6. As-tu remarqué qu'un certain genre littéraire était plus édité qu'un autre ? Si oui, pense tu que c'est un choix éditorial ? Sinon, que pourraient faire les maisons d'éditions pour "préserver" les autres genres ?

7. As-tu eu des refus dans certaines maisons d'édition, car ton thème, ton plot ne plaisait pas ou n'était pas le genre habituellement édité par ces maisons ?

8. Certains auteurs doivent, après avoir signé leur contrat, retirer partiellement ou complètement leurs ouvrages des plateformes gratuites. Est-ce une bonne chose ? Ne pourrait-il pas avoir une solution pour garder la version gratuite en même temps que la version éditée (comme After)?

9.Si tu es concerné par ce type de contrat, pourrais-tu expliquer rapidement en quoi consiste cette "consigne" ?

10. Ecrire sur des plateformes en ligne permet de créer une communauté, une bulle avec les lecteurs. En tant que lecteur ou auteur, comment, pour toi, les maisons d'éditions pourraient conserver cet effet de communauté après l'édition de l'ouvrage ? Comme les commentaires etc..

11. Maintenant, si tu as des choses à dire sur le sujet, qui n'ont pas été évoquées précédemment, je te laisse exprimer tes idées !

12. Dernière petite chose, ces questions me servant pour un projet universitaire, il se pourrait que j'ai besoin de vous cité dans mon rapport. Je précises qu'il ne sera pas diffuser publiquement, il reste dans le cadre scolaire, et sera juste consulté par des enseignants chercheurs après archivages. Donc, acceptes-tu que je cite ton prénom dans ce rapport ?
Si oui, tu peux me l'indiquer ?
Si non, préfères tu l'anonymat complet, ou accepte tu de me communiquer la première lettre de ton prénom ?

Je vous remercie pour votre attention , et pour les réponses à mes questions. Si vous avez envie de me parler de ce sujet en pv, n'hésitez pas à m'envoyer un message sur insta : @cordelivre
Merci encore !
Dernière modification par CordeLivre le jeu. 29 sept., 2022 8:46 am, modifié 1 fois.
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 490
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par theyoubot »

CordeLivre a écrit :1. Pour commencer, lis-tu des livres sur des plateformes telles que Wattpad, Fyctia, le forum BookNode, Scribay ?
J'ai arrêté. § mes critères dans ma signature

________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
Dernière modification par theyoubot le jeu. 22 sept., 2022 10:44 am, modifié 7 fois.
FelRose

Profil sur Booknode

Messages : 190
Inscription : ven. 01 mai, 2020 10:20 pm

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par FelRose »

CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 1. Pour commencer, lis-tu des livres sur des plateformes telles que Wattpad, Fyctia, le forum BookNode, Scribay ?
Oui à une époque, quand j'étais fin collège (2018), grâce à une amie qui m'avait fait découvrir Wattpad. A l'époque je découvrais ce média et j'étais à fond. Mais mes goûts ont évolué, et j'ai une certaine exigence pour la qualité de ce que je lis, donc j'ai arrêté. Jusqu'à très récemment (ptmps 2022) où je me suis rendue sur Wattpad, pour voir. Je ne lis plus dessus comme je pouvais le faire avant, mais j'ai quand même cette possibilité là qui trotte dans un coin de ma tête.
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 2. Ecris-tu sur des plateformes en lignes ?
Sur Wattpad, mais juste pour moi pour l'instant, et ça n'a pas vocation à trouver un lectorat, même si je le publiais. J'aime écrire selon ce qui m'inspire ou pas. Sur booknode j'ai pondu quelques paragraphes dans les sections imagination et jeux d'écriture.
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 3. As-tu lu des livres qui ont été édité par la suite, ou qui vont l'être ?
Je ne sais pas, je ne suis pas forcément les sorties littéraires. Mais j'ai acheté un roman qui avait justement gagné un prix d'une plateforme d'écriture. C'est Le Réveil des Légendes, de Sophie Ginisty, et ça n'a pas été la lecture du siècle. Beaucoup de maladresses, qui pourrait satisfaire un lectorat pas très regardant, ou débutant en fantasy. (j'en parle plus dans le commentaire que j'ai écrit dessus)
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 4. As-tu un livre déjà édité, ou qui va l'être après l'avoir posté en ligne ?
Non
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 4.5.5. Que penses-tu de cet essor de l'édition de livres "amateurs" ?
Personnellement je suis partagée. Autant ce phénomène permet à des écrivains de se motiver, d'écrire pour progresser sur ces plateformes, autant ça a un effet pervers, qui fait justement penser aux auteurs qu'ils ont tous leur chance. Alors que ce n'est pas le cas, puisqu'aujourd'hui l'offre est pléthore, et que les créations originales se noient dans la masse. Et qu'il faut vraiment avoir une communauté de malade, une véritable patte, une histoire originale, pour qu'un éditeur prenne la peine de se mouiller pour un auteur amateur. (ou pas, ça peut être l'objet d'un concours, mais là aussi il faut en vouloir, et en avoir pour se battre contre des centaines de personnes.) Après ça dépend de la maison d'édition et du genre du roman qui est édité. Si la qualité convient à certaines, pour d'autres ça ne serait même pas envisageable. Il y a enfin le paramètre "communauté", qui est hyper important. Qui dit communauté dit "liens" "soudés" "encensement". Donc avis positifs et enthousiastes, qui ne viennent pas forcément de connaisseurs, de littéraires, de personnes transparentes. Car aujourd'hui, les communautés de ces plateformes se composent quand même d'une grande majorité d'adolescents ou de jeunes adultes. C'est pour ça que l'édition de livres qui ne sont pas passés par des maisons d'éditions classiques peuvent être médiocres au vu d'un public large. Au sein de leur plateforme ils font peut-être l'objet d'un encensement accru car c'est THE NOVEL qui se démarque en terme de qualité et de style, mais dans le monde de l'édition classique, ils tombent dans le bas de l'échelle car ils n'ont pas été confrontés aux littéraires et aux big boss de l'édition.
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 4.5.6. As-tu remarqué qu'un certain genre littéraire était plus édité qu'un autre ? Si oui, pense tu que c'est un choix éditorial ? Sinon, que pourraient faire les maisons d'éditions pour "préserver" les autres genres ?
En ce moment, la fantasy young adulte explose (souvent des récits de romances assez dérangeantes ou complètement WTF, sur fond de fantasy très superficielle). De plus en plus d'auteurs amateurs se lancent dans ce genre j'ai l'impression, avec l'espoir de surfer sur cette tendance, qui est par exemple parfaitement visible sur booknode. En sachant que les maisons d'édition ont toutes une ligne éditoriale précise, je ne sais pas si elles peuvent y faire grand chose. Car ce sont quand même souvent les mêmes qui choisissent d'aller vers les potentiels talents des plateformes d'écriture. Et ce sont celles-ci qui contribuent à cette tendance en continuant de promouvoir des livres de ce genre, dans l'espoir de ramener de l'oseille. Un vrai cercle vicieux. Le truc serait donc d'arrêter d'écrire ce genre de trucs, pour éviter que les maisons d'édition s'en nourrissent et n'encouragent, par leurs promotions, les auteurs à écrire ce genre-là. Mais c'est pas demain la veille, puisque ça fait vendre...
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 4.5.8. Certains auteurs doivent, après avoir signé leur contrat, retirer partiellement ou complètement leurs ouvrages des plateformes gratuites. Est-ce une bonne chose ? Ne pourrait-il pas avoir une solution pour garder la version gratuite en même temps que la version éditée (comme After)?
Non je ne pense pas. Je pense que dès qu'un livre est édité, les éditeurs sont en droit de garder l'exclusivité. Je vois mal comment garantir une chaine du livre stable si les romans peuvent être lus de partout, sur tout supports, accessibles à tous. Sans oublier que le contenu d'un livre n'est pas protégé par la loi, ou difficilement protégeable, et donc qu'il est plus facilement détourné ou complètement spolié s'il n'est pas protégé par une forme d'exclusivité. En plus l'auteur perd conséquemment de l'argent, à chaque livre qu'il ne vend pas, parce que son œuvre est accessible à tous.
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 4.5.10. Ecrire sur des plateformes en ligne permet de créer une communauté, une bulle avec les lecteurs. En tant que lecteur ou auteur, comment, pour toi, les maisons d'éditions pourraient conserver cet effet de communauté après l'édition de l'ouvrage ? Comme les commentaires etc..
Je ne sais pas si c'est possible, sauf évidemment si la maison d'édition est à fond niveaux réseaux sociaux et qu'elle est assez connue. Car c'est une réalité, les communautés de ces plateformes d'écritures populaires sont essentiellement composées d'ados ou de jeunes adultes, qui justement créent cette communauté grâce au média informatique. Et qui souvent n'ont pas d'intérêt pour les maisons d'édition. (Moi je m'en fichais complètement, je savais juste que telle ou telle saga me plaisait, et c'est en prenant en maturité que je me suis ensuite intéressée aux maisons d'édition).
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 11. Maintenant, si tu as des choses à dire sur le sujet, qui n'ont pas été évoquées précédemment, je te laisse exprimer tes idées !
Je me suis rendue compte que tu n'avais pas abordé la question des maisons à compte d'auteur, ni des plateformes de publications qui arnaquent purement les auteurs qui croient faire une bonne affaire. Car malheureusement ces pratiques véreuses de la part des pseudo éditeurs ne sont pas anodines, et ciblent très précisément ces jeunes auteurs de plateformes d'écritures. Tu as une vidéo très intéressante sur le sujet, je te mets le lien. https://youtu.be/8l4v_Omk8Kk
CordeLivre a écrit : mer. 21 sept., 2022 9:45 am 12. Dernière petite chose, ces questions me servant pour un projet universitaire, il se pourrait que j'ai besoin de vous cité dans mon rapport.[...]Donc, acceptes-tu que je cite ton prénom dans ce rapport ? Si oui, tu peux me l'indiquer ?
Je comprends, j'accepte c'est toujours mieux d'avoir des prénoms plutôt que des "Mme X" ou des "M. Y" :lol: Mon prénom c'est Rose. Ravie d'avoir répondue à ton enquête, je te souhaite de réussir.
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 490
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par theyoubot »

CordeLivre a écrit :2. Ecris-tu sur des plateformes en lignes ?
Non


CordeLivre a écrit :3. As-tu lu des livres qui ont été édité par la suite, ou qui vont l'être ?
After, Ne m'appelez pas Blanche-Neige, Une année là bas et 3 ou 4 autres. J'ai lâché l'affaire à cause du niveau du textes publiés. § mes critères dans ma signature


CordeLivre a écrit :4. As-tu un livre déjà édité, ou qui va l'être après l'avoir posté en ligne ?
Non


CordeLivre a écrit :4.5. Si oui, comment cela s'est-il passé ? L'éditeur t'a-t-il contacté par lui-même ? Est-ce toi qui a envoyé ton manuscrit ? Est-ce de l'auto-édition ? (N'hésite pas à développer un peu ;) )
/


CordeLivre a écrit :5. Que penses-tu de cet essor de l'édition de livres "amateurs" ?
C'est la continuation du marketing en ligne de la chick lit. Pour le diable s'habille en Prada, Accro du shopping, Journal de Bridget Jones & co, la démarche marketing consistait pour un groupe multimédia possédant à la fois des magazines et une maison d'édition de prendre quelques unes de leurs journalistes ayant l'âge du lectorat féminin visé, de leur faire écrire des blogs amusants potentiellement novellisables, de donner un coup de projecteur médiatique sur celles qui marchent et de les publier en roman.
Cela permettait à des romans aussi médiocres que ceux que j'ai cités (et tous ceux qui ont suivi ce modèle marketing pendant dix ans) de faire une belle carrière sur un lectorat acquis d'avance.
Ici on retrouve la même démarche : tâter le terrain en ligne, puis promouvoir en roman papier des textes certes médiocres mais écrits par des auteurs/trices ayant l'âge du lectorat visé, en étant assuré de fonctionner commercialement par le succès initial en ligne. D'ailleurs, il est probable que les maisons d'édition finiront par acheter en sous main de telles plateformes (si ce n'est déjà fait) pour lubrifier le processus. Je pense que depuis le succès de 50 Nuances de Grey, plus personne n'a le moindre doute sur l'efficacité et l'avenir de la création d'une "communauté de fans" en ligne avant lancement d'un roman. Il est presque impossible d'écrire quelque chose de plus mauvais que 50 Nuances de Grey. Mais même un texte aussi épouvantable avait su réunir autour de lui, dans sa publication initiale en blog, une communauté de milliers de fans enthousiastes. Tout comme il y a des dizaines de milliers d'internautes qui soutiennent que PNL est de la bonne musique, que l'homéopathie est une science et que la Terre est plate. Internet est une réservoir inépuisable de clients pour littéralement n'importe quoi. Les plateformes d'écriture permettent de récupérer cette précieuse ressource et de la transformer en chiffre d'affaires.


CordeLivre a écrit :6. As-tu remarqué qu'un certain genre littéraire était plus édité qu'un autre ? Si oui, pense tu que c'est un choix éditorial ? Sinon, que pourraient faire les maisons d'éditions pour "préserver" les autres genres ?
Young adult et ados. Ce qui est d'ailleurs le créneau de Booknode


CordeLivre a écrit :7. As-tu eu des refus dans certaines maisons d'édition, car ton thème, ton plot ne plaisait pas ou n'était pas le genre habituellement édité par ces maisons ?
/

CordeLivre a écrit :8. Certains auteurs doivent, après avoir signé leur contrat, retirer partiellement ou complètement leurs ouvrages des plateformes gratuites. Est-ce une bonne chose ? Ne pourrait-il pas avoir une solution pour garder la version gratuite en même temps que la version éditée (comme After)?
Les maisons d'édition décideront.
Pour ma part, soit le texte est bon, alors je le veux en livre donc je l'achèterai. Dans ce cas, peu importe qu'il ne soit plus gratuit en ligne. Soit le texte est mauvais. Et dans ce cas aussi, peu importe qu'il ne soit plus gratuit en ligne.


CordeLivre a écrit :9.Si tu es concerné par ce type de contrat, pourrais-tu expliquer rapidement en quoi consiste cette "consigne" ?
/


CordeLivre a écrit :10. Ecrire sur des plateformes en ligne permet de créer une communauté, une bulle avec les lecteurs. En tant que lecteur ou auteur, comment, pour toi, les maisons d'éditions pourraient conserver cet effet de communauté après l'édition de l'ouvrage ? Comme les commentaires etc..
Pousser en avant la personne privée derrière le texte. C'est la raison pour laquelle les réseaux sociaux ont supplanté les blogs (voir réponse 5). Ces plateformes doivent devenir de vrais réseaux sociaux. Photos, vidéos, infos personnelles etc.


CordeLivre a écrit :11. Maintenant, si tu as des choses à dire sur le sujet, qui n'ont pas été évoquées précédemment, je te laisse exprimer tes idées !

/


CordeLivre a écrit :12. acceptes-tu que je cite ton prénom dans ce rapport ? Si oui, tu peux me l'indiquer ?
Éva


CordeLivre a écrit :le lien entre les différentes plateformes d'écriture et leurs liens avec le monde de l'édition.
de nombreux livres écrits par des "amateurs" se trouvent être sous contrat d'édition
Que ce soit par la proportion de textes de ces plateformes qui sont publiés par une maison d'édition ou par le proportion de romans disponibles en librairie qui ont d'abord été postés sur une de ces plateformes, ce "lien" que tu vois me semble inexistant. Peut être prends tu pour argent comptant des affirmations de ceux qui vivent de la crédulité des non publiés. C'est à dire de tous les utilisateurs, ou presque, de ces plateformes.

Image
L'auteur de cette chaîne youtube a écrit un livre sur comment un auteur inconnu peut se faire publier. Ce youtuber espère vendre son livre à tous ceux qui espèrent vendre un livre. Ça rappelle une vieille blague de George Bernard Shaw sur les enseignants : ceux qui peuvent faire une chose la font. Ceux qui ne peuvent pas enseignent comment la faire. Sous divers emballages, les plateformes ont le même business model, vendre des choses dont elles ne disposent pas réellement : conseils utiles, marchepied commercial ...
________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
tlrzkpldsorfl

Profil sur Booknode

Messages : 1
Inscription : mer. 30 nov., 2016 8:19 pm

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par tlrzkpldsorfl »

1 – Oui
2 – Pas spécialement en ce moment, mais je l’ai fait par le passé et je le referai sûrement dans le futur
3 – Oui (ex : After, Écarlate d’Élisabeth Koshava sur Wattpad (pépite))
4 et 4.5 – Non
5 – J’en pense que ce sont de formidables occasions pour ces personnes, mais que l’adjectif résume bien : ce sont souvent des livres « amateurs » dans le sens immatures (dans la forme et le fond), clichés, pas assez travaillés (personnages, sentiments...), qui conviennent peut-être à un lectorat adolescent mais pas vraiment à des lecteurs confirmés. Ils ont cette étiquette de "livre Wattpad" qui ne donne pas très bonne impression quand on en a déjà lu deux ou trois par le passé et qu'on les a peu appréciés.
6 – Le young adult mêlant romance/fantasy est très représenté. Les réseaux sociaux (booktok ou bookstagram) aident à nourrir la vague d’intérêt à leur encontre et encouragent donc les ME à en publier pour surfer dessus. Je ne pense pas que les autres genres soient menacés, ils ont toujours leur lectorat plus adulte.
7 – RAD
8 – Je comprends que les ME exigent ceci. C’est sûrement une bonne chose pour l’auteur, car ça oblige ses fans à acheter le contenu, et donc ça le supporte financièrement. Mais du PDV de fans qui n’auraient pas nécessairement les moyens, etc. il est certain que la pilule peut mal passer.
9 – RAD
10 – Si le livre n’est plus disponible sur les plateformes en ligne après édition, je les vois mal conserver les commentaires. Je pense par contre que ça n’empêche pas l’auteur d’être actif sur les réseaux sociaux et la communauté de l’y suivre au jour le jour. Des rencontres peuvent aussi être organisées dans des salons etc.
11 – RAD
12 – Oui j’accepte, tu pourras me mentionner sous mon pseudo (tlrzkpldsorfl)
lacrystal

Profil sur Booknode

Messages : 502
Inscription : sam. 23 mai, 2015 5:29 pm
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par lacrystal »

1. Pour commencer, lis-tu des livres sur des plateformes telles que Wattpad, Fyctia, le forum BookNode, Scribay ? Avant oui, je lisais beaucoup sur Wattpad quand j'avais 15-16 ans, mais maintenant, non

2. Ecris-tu sur des plateformes en lignes ? Pendant une période, je postais sur Booknode mais j'ai arrêté. J'ai essayé de poster également sur Wattpad et Scribay, mais je n'ai pas été satisfaite de l'expérience, notamment des retours, qui sont très durs à obtenir

3. As-tu lu des livres qui ont été édité par la suite, ou qui vont l'être ?

4. As-tu un livre déjà édité, ou qui va l'être après l'avoir posté en ligne ? Non, je vais m'éditer en auto-édition, mais ce ne sera pas un livre que j'ai déjà posté en ligne

4.5. Si oui, comment cela s'est-il passé ? L'éditeur t'a-t-il contacté par lui-même ? Est-ce toi qui a envoyé ton manuscrit ? Est-ce de l'auto-édition ? (N'hésite pas à développer un peu ;) )

5. Que penses-tu de cet essort de l'édition de livres "amateurs" ? Je suis mitigée : certaines histoires sur Wattpad qui sont excellentes passent à la trappe et d'autres moins bonnes, sont éditées alors que parfois, la plume n'est pas top et l'histoire très moyenne. Je pense notamment à Five, repéré sur Fyctia, que je n'ai pas aimé de ouf (l'histoire était bancale et la plume moyenne). Alors que Viens on s'aime de Morgane Moncomble, repérée sur Wattpad, a été un livre pour moi, vraiment hyper bien.
Donc ça dépend vraiment du livre en lui-même.
En revanche, ce que je déplore c'est vraiment que certains livres parce qu'ils ont pleins de vues, soient édités alors que leur contenu est vraiment pas ouf, comme si les éditeurs ne regardaient même pas l'histoire et publient parce qu'ils vont vendre derrière.

6. As-tu remarqué qu'un certain genre littéraire était plus édité qu'un autre ? Si oui, pense tu que c'est un choix éditorial ? Sinon, que pourraient faire les maisons d'éditions pour "préserver" les autres genres ? Oui, la romance
Je pense que c'est un choix éditorial, parce que ce sont souvent des maisons d'éditions de romance qui vont voir les succès en ligne (je pense par ex. à Hugo New Romance avec Fyctia)

7. As-tu eu des refus dans certaines maisons d'édition, car ton thème, ton plot ne plaisait pas ou n'était pas le genre habituellement édité par ces maisons ? Pour la Voix de la Vie, on me disait que ça ne correspondait pas à la ligne éditoriale mais c'était des réponses-type

8. Certains auteurs doivent, après avoir signé leur contrat, retirer partiellement ou complètement leurs ouvrages des plateformes gratuites. Est-ce une bonne chose ? Ne pourrait-il pas avoir une solution pour garder la version gratuite en même temps que la version éditée (comme After)? Je pense que c'est une bonne chose parce que sinon l'auteur gagnerait moins d'argent de sa plume et du coup, arrêterait d'écrire pour travailler et gagner sa vie

9.Si tu es concerné par ce type de contrat, pourrais-tu expliquer rapidement en quoi consiste cette "consigne" ?

10. Ecrire sur des plateformes en ligne permet de créer une communauté, une bulle avec les lecteurs. En tant que lecteur ou auteur, comment, pour toi, les maisons d'éditions pourraient conserver cet effet de communauté après l'édition de l'ouvrage ? Comme les commentaires etc.. Je pense que déjà, avoir une page Instagram pour chaque auteur est un bon moyen de garder une communauté.

11. Maintenant, si tu as des choses à dire sur le sujet, qui n'ont pas été évoquées précédemment, je te laisse exprimer tes idées !

12. Dernière petite chose, ces questions me servant pour un projet universitaire, il se pourrait que j'ai besoin de vous cité dans mon rapport. Je précises qu'il ne sera pas diffuser publiquement, il reste dans le cadre scolaire, et sera juste consulté par des enseignants chercheurs après archivages. Donc, acceptes-tu que je cite ton prénom dans ce rapport ?
Si oui, tu peux me l'indiquer ?
Si non, préfères tu l'anonymat complet, ou accepte tu de me communiquer la première lettre de ton prénom ?
Pas de soucis, tu peux citer mon prénom (Cylinia) :)
Ninim

Profil sur Booknode

Messages : 48
Inscription : mer. 02 juil., 2014 12:30 pm

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par Ninim »

1. Pour commencer, lis-tu des livres sur des plateformes telles que Wattpad, Fyctia, le forum BookNode, Scribay ?
→ Non. J'ai vaguement feuilleté quelques trucs ici et là sur Wattpad, mais rien du début à la fin.

2. Ecris-tu sur des plateformes en lignes ?
→ Oui, sur Wattpad. Un peu de fiction "originale", mais essentiellement de la fanfiction donc je ne sais pas si c'est vraiment ce qui t'intéresse pour cette étude ici!

3. As-tu lu des livres qui ont été édité par la suite, ou qui vont l'être ?
→ Je ne suis pas sûre d'avoir bien compris la question, mais j'ai lu After (en version éditée), et qui était donc sur Wattpad à la base (mais je ne l'ai pas lu sur Wattpad).

4. As-tu un livre déjà édité, ou qui va l'être après l'avoir posté en ligne ?
→ Non.

5. Que penses-tu de cet essort de l'édition de livres "amateurs" ?
→ Je pense que si cela fonctionne, c'est qu'il y a un public de consommateurs et de consommatrices qui achètent et lisent ces livres. Et si c'est lu, c'est parce que cela plaît, et si cela plaît, c'est le plus important selon moi. Qu'un livre soit un classique de la littérature ou quelque chose qui a grandi sur un site internet, tant qu'il y a des gens à qui cela plaît!

6. As-tu remarqué qu'un certain genre littéraire était plus édité qu'un autre ? Si oui, pense tu que c'est un choix éditorial ? Sinon, que pourraient faire les maisons d'éditions pour "préserver" les autres genres ?
→ Je ne saurais dire. Je connais assez bien les actualités des genres littéraires qui m'intéressent moi ; pas du tout ce qui se fait dans d'autres. Mais dans tous les cas je pense qu'il y a forcément un choix éditorial quelque part, parce que les éditeurs vont évidemment prendre ce qui risque de marcher le mieux (mais je ne saurais pas dire quels genres).

7. As-tu eu des refus dans certaines maisons d'édition, car ton thème, ton plot ne plaisait pas ou n'était pas le genre habituellement édité par ces maisons ?
→ //

8. Certains auteurs doivent, après avoir signé leur contrat, retirer partiellement ou complètement leurs ouvrages des plateformes gratuites. Est-ce une bonne chose ? Ne pourrait-il pas avoir une solution pour garder la version gratuite en même temps que la version éditée (comme After)?

→ Je ne m'y connais pas bien en droit, mais cela me paraît logique qu'une histoire disponible en version payante à un endroit ne puisse plus l'être ailleurs.

9.Si tu es concerné par ce type de contrat, pourrais-tu expliquer rapidement en quoi consiste cette "consigne" ?
→ Pas concernée

10. Ecrire sur des plateformes en ligne permet de créer une communauté, une bulle avec les lecteurs. En tant que lecteur ou auteur, comment, pour toi, les maisons d'éditions pourraient conserver cet effet de communauté après l'édition de l'ouvrage ? Comme les commentaires etc..
→ Je ne pense pas que cela soit possible davantage qu'à l'heure actuelle avec les réseaux sociaux etc, et honnêtement je ne pense pas que cela "servirait" à grand-chose non plus, surtout pour les auteurs.trices qui ont beaucoup de lecteurs.trices.

11. Maintenant, si tu as des choses à dire sur le sujet, qui n'ont pas été évoquées précédemment, je te laisse exprimer tes idées !
→ J'ai trouvé très intéressant le concept d"auteurs "amateurs" - si j'ai bien compris, il est ici question d'auteurs.trices qui ont donc publié leur travail en un "vrai" livre (et donc plus sur une plateforme en ligne), mais qui, d'une manière ou d'une autre, sont, dans cette recherche (ou dans le cadre du cours) considérés comme non experts, donc? Car dans ce cas, que doit avoir fait un.e auteur.trice pour être un.e "vrai.e" auteur.trice? Avoir étudié la littérature, l'écriture créative? (Ce sont simplement quelques pistes de réflexions qui me viennent ici à la suite de ce questionnaire, rien de bien grandiose!)

12. Dernière petite chose, ces questions me servant pour un projet universitaire, il se pourrait que j'ai besoin de vous cité dans mon rapport. Je précises qu'il ne sera pas diffuser publiquement, il reste dans le cadre scolaire, et sera juste consulté par des enseignants chercheurs après archivages. Donc, acceptes-tu que je cite ton prénom dans ce rapport ?
Si oui, tu peux me l'indiquer ?
Si non, préfères tu l'anonymat complet, ou accepte tu de me communiquer la première lettre de ton prénom ?
J'aime l'idée de l'anonymat complet (aussi complet soit-il sur un forum Booknode).
CordeLivre

Profil sur Booknode

Messages : 146
Inscription : ven. 21 sept., 2018 9:34 am
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par CordeLivre »

FelRose a écrit : mer. 21 sept., 2022 10:08 pm Je me suis rendue compte que tu n'avais pas abordé la question des maisons à compte d'auteur, ni des plateformes de publications qui arnaquent purement les auteurs qui croient faire une bonne affaire. Car malheureusement ces pratiques véreuses de la part des pseudo éditeurs ne sont pas anodines, et ciblent très précisément ces jeunes auteurs de plateformes d'écritures. Tu as une vidéo très intéressante sur le sujet, je te mets le lien. https://youtu.be/8l4v_Omk8Kk

Ravie d'avoir répondue à ton enquête, je te souhaite de réussir.
Merci pour tes réponses très interressantes et très honnêtes :D Je vais regarder la vidéo que tu m'as conseillé, peut-être qu'elle me sera utile !
CordeLivre

Profil sur Booknode

Messages : 146
Inscription : ven. 21 sept., 2018 9:34 am
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par CordeLivre »

Ninim a écrit : ven. 23 sept., 2022 7:19 pm
2. Ecris-tu sur des plateformes en lignes ?
→ Oui, sur Wattpad. Un peu de fiction "originale", mais essentiellement de la fanfiction donc je ne sais pas si c'est vraiment ce qui t'intéresse pour cette étude ici!
Tout m'interresse et tout est a prendre en compte ahah !
Ninim a écrit : ven. 23 sept., 2022 7:19 pm 11. Maintenant, si tu as des choses à dire sur le sujet, qui n'ont pas été évoquées précédemment, je te laisse exprimer tes idées !
→ J'ai trouvé très intéressant le concept d"auteurs "amateurs" - si j'ai bien compris, il est ici question d'auteurs.trices qui ont donc publié leur travail en un "vrai" livre (et donc plus sur une plateforme en ligne), mais qui, d'une manière ou d'une autre, sont, dans cette recherche (ou dans le cadre du cours) considérés comme non experts, donc? Car dans ce cas, que doit avoir fait un.e auteur.trice pour être un.e "vrai.e" auteur.trice? Avoir étudié la littérature, l'écriture créative? (Ce sont simplement quelques pistes de réflexions qui me viennent ici à la suite de ce questionnaire, rien de bien grandiose!)
Alors, je ne considère pas qu'il y ai de vrai experts ou des personnes du genre ! Lorsque j'utilise le terme d'amateur c'est plus une façon de parler. C'est a dire que je parle de personnes qui ont posté sur ces plateformes pour le plaisir de partager leurs écrits avec d'autres sans pour autant avoir pour objectif de les faires publiés. C'est des amateurs de l'écriture mais pas en mode débutants ou "faux" écrivains. Je ne sais pas si tu as compris mon explication ? :D
CordeLivre

Profil sur Booknode

Messages : 146
Inscription : ven. 21 sept., 2018 9:34 am
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par CordeLivre »

lacrystal a écrit : ven. 23 sept., 2022 11:57 am 5. Que penses-tu de cet essort de l'édition de livres "amateurs" ? Je suis mitigée : certaines histoires sur Wattpad qui sont excellentes passent à la trappe et d'autres moins bonnes, sont éditées alors que parfois, la plume n'est pas top et l'histoire très moyenne. Je pense notamment à Five, repéré sur Fyctia, que je n'ai pas aimé de ouf (l'histoire était bancale et la plume moyenne). Alors que Viens on s'aime de Morgane Moncomble, repérée sur Wattpad, a été un livre pour moi, vraiment hyper bien.
Donc ça dépend vraiment du livre en lui-même.
En revanche, ce que je déplore c'est vraiment que certains livres parce qu'ils ont pleins de vues, soient édités alors que leur contenu est vraiment pas ouf, comme si les éditeurs ne regardaient même pas l'histoire et publient parce qu'ils vont vendre derrière.
Tu as soulevé quelque chose d'assez interressant ! Je pense que dans mon rapport je devrais m'attarder sur ce que tu as évoqué ! Merci :D
CordeLivre

Profil sur Booknode

Messages : 146
Inscription : ven. 21 sept., 2018 9:34 am
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par CordeLivre »

tlrzkpldsorfl a écrit : ven. 23 sept., 2022 10:58 am 5 – J’en pense que ce sont de formidables occasions pour ces personnes, mais que l’adjectif résume bien : ce sont souvent des livres « amateurs » dans le sens immatures (dans la forme et le fond), clichés, pas assez travaillés (personnages, sentiments...), qui conviennent peut-être à un lectorat adolescent mais pas vraiment à des lecteurs confirmés. Ils ont cette étiquette de "livre Wattpad" qui ne donne pas très bonne impression quand on en a déjà lu deux ou trois par le passé et qu'on les a peu appréciés.
Au vu de ta réponse, je peux supposer que tu as toi même lu des livres avec cette étiquette qui ne t'ont pas plu ? Il y a la mention, livre wattpad sur l'ouvrage, pense-tu qu'elle devrait disparaitre pour donner envie à plus de lecteur d'ouvrir ces ouvrages? Pour ce qu'il en est du contenu de celui-ci que tu évoque comme "immature", que pourraient faire les maisons d'éditions pour le rendre plus accessible lors de son édition ?
CordeLivre

Profil sur Booknode

Messages : 146
Inscription : ven. 21 sept., 2018 9:34 am
Contact :

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par CordeLivre »

Bonjour, petit message pour dire que j'ai modifié mon sondage et donc que cela a effacé les différentes réponses sélectionnées précédemment Donc n'hésitez pas à y répondre à nouveau !
LisaMalius

Profil sur Booknode

Messages : 294
Inscription : mer. 02 janv., 2013 9:24 pm

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par LisaMalius »

Bonjour, mes réponses en gras.

1. Pour commencer, lis-tu des livres sur des plateformes telles que Wattpad, Fyctia, le forum BookNode, Scribay ?
Oui : Wattpad, Patreon, Neovel

3. As-tu lu des livres qui ont été édité par la suite, ou qui vont l'être ?
Non.

5. Que penses-tu de cet essort de l'édition de livres "amateurs" ?
Bien et pas bien. Cela permet à des personne de se lancer plus facilement, mais on trouve aussi des écrits de qualité pauvre...

6. As-tu remarqué qu'un certain genre littéraire était plus édité qu'un autre ? Si oui, pense tu que c'est un choix éditorial ? Sinon, que pourraient faire les maisons d'éditions pour "préserver" les autres genres ?
Oui les romance, et en particulier les romances toxiques... Ca fait peur pour toutes ces ados qui lisent ça et forge leurs attente amoureuses à partir de cela.

8. Certains auteurs doivent, après avoir signé leur contrat, retirer partiellement ou complètement leurs ouvrages des plateformes gratuites. Est-ce une bonne chose ? Ne pourrait-il pas avoir une solution pour garder la version gratuite en même temps que la version éditée (comme After)?
Je ne sais pas, c'est frustrant pour le lecteur, mais peu de gens iraient payer pour un livre s'ils peuvent y accéder gratuitement (même s'il s'agit d'une version non corrigée/éditée)
larmedesoleil

Profil sur Booknode

Messages : 223
Inscription : mer. 01 mars, 2017 12:47 am

Re: Le rôle des plateformes d'écriture amateur sur le monde de l'édition de nos jours

Message par larmedesoleil »

1. Pour commencer, lis-tu des livres sur des plateformes telles que Wattpad, Fyctia, le forum BookNode, Scribay ?
Je le fais moins aujourd'hui, mais dans le passé j'ai lu énormément sur Wattpad, en grande partie des fanfictions, mais aussi des histoires originales. Je ne suis pas une adepte de lecture sur des forums, je trouve ça moins facile à utiliser pour la lecture et je n'ai jamais utilisé ni Fyctia ni Scribay. Comme je lis en anglais aussi, j'ai passé également pas mal d'heures de lectures sur fanfiction.net et aussi un peu sur AO3.

2. Ecris-tu sur des plateformes en lignes ?
J'ai déjà essayé d'écrire lorsque j'étais plus jeune, sur Wattpad particulièremnt, mais je ne me suis jamais rendue plus loin que le premier chapitre.

3. As-tu lu des livres qui ont été édité par la suite, ou qui vont l'être ?
Certains livres sur Wattpad dont je ne me rappelle plus le nom.

4. As-tu écrit un livre déjà édité, ou qui va l'être après l'avoir posté en ligne ?
Non

4.5. Si oui, comment cela s'est-il passé ? L'éditeur t'a-t-il contacté par lui-même ? Est-ce toi qui a envoyé ton manuscrit ? Est-ce de l'auto-édition ? (N'hésite pas à développer un peu ;) )
/

5. Que penses-tu de cet essort de l'édition de livres "amateurs" ?
Je ne pense pas qu'il y ait réellement d'"amateurs" dans le monde littéraire. Même s'ils ne sont pas passés par le même processus, les livres qui sont publiés sur les plateformes en lignes ou qui sont publiés en papier après être passés sur ces plateformes sont tout aussi valides que les autres. Ils ne sont simplement pas passés par le même "caucus de sélection".

6. As-tu remarqué qu'un certain genre littéraire était plus édité qu'un autre ? Si oui, pense tu que c'est un choix éditorial ? Sinon, que pourraient faire les maisons d'éditions pour "préserver" les autres genres ?
Il est certain que la romance a droit à un certain regain de popularité ces temps-ci et la littérature YA a le vent dans les voiles, on a qu'à regarder le phénomène booktok et l'édition suit cette tendance c'est certain, les éditions sont des entreprises qui fonctionnent comme toutes les autres et leur but est de faire de l'argent. Je ne pense pas que l'on doit forcer les maisons d'éditions à publier plus des autres genres, ils publient pour un public et si le public n'est pas là ça ne sert pas à grand chose. Par contre, cela n'empêche pas de mettre plus de l'avant leurs livres publiés dans des genres différents et de mettre leurs nouveaux auteurs de l'avant.

7. As-tu eu des refus dans certaines maisons d'édition, car ton thème, ton plot ne plaisait pas ou n'était pas le genre habituellement édité par ces maisons ?
Non

8. Certains auteurs doivent, après avoir signé leur contrat, retirer partiellement ou complètement leurs ouvrages des plateformes gratuites. Est-ce une bonne chose ? Ne pourrait-il pas avoir une solution pour garder la version gratuite en même temps que la version éditée (comme After)?
Je ne pense pas que c'est possible dans notre système de maison d'édition actuel. Si les auteurs veulent vivre de leurs ouvrages il faut bien qu'ils soient payés et aucune maison d'édition n'acceptera jamais de vendre un livre s'il est disponible gratuitement ailleurs, ça leur fait de la concurrence. De toute façon pour lire le livre gratuitement, en ligne ou en papier, on a toujours accès au système des bibliothèques publiques qui (au Québec ou je suis en tout cas) fonctionne très bien.

9.Si tu es concerné par ce type de contrat, pourrais-tu expliquer rapidement en quoi consiste cette "consigne" ?
/

10. Ecrire sur des plateformes en ligne permet de créer une communauté, une bulle avec les lecteurs. En tant que lecteur ou auteur, comment, pour toi, les maisons d'éditions pourraient conserver cet effet de communauté après l'édition de l'ouvrage ? Comme les commentaires etc..
Je ne pense pas nécessairement que c'est aux maisons d'éditions de faire perdurer cet effet de communauté, ces derniers, s'ils sont assez vastes sont capables de perdurer d'eux-mêmes. Après tout, il y a de nombreuses communautés de fans pour des livres qui n'on jamais été publiés en ligne. On a des forums, des groupes facebook, etc.

11. Maintenant, si tu as des choses à dire sur le sujet, qui n'ont pas été évoquées précédemment, je te laisse exprimer tes idées !
Le seul truc que je déplore des livres sur les plateformes numériques ou de ceux qui y sont passés c'est la qualité d'écriture qui laisse souvent à désirer à mon goût. Mais en même temps, j'ai lu des tas de livres qui avaient une qualité de langue semblable et qui n'étaient jamais passés par les plateformes et après tout, ce n'est que ma préférence personnelle.

12. Dernière petite chose, ces questions me servant pour un projet universitaire, il se pourrait que j'ai besoin de vous cité dans mon rapport. Je précises qu'il ne sera pas diffuser publiquement, il reste dans le cadre scolaire, et sera juste consulté par des enseignants chercheurs après archivages. Donc, acceptes-tu que je cite ton prénom dans ce rapport ?
Si oui, tu peux me l'indiquer ?
Si non, préfères tu l'anonymat complet, ou accepte tu de me communiquer la première lettre de ton prénom ?
C'est Rosie :)
Répondre

Revenir à « Discussions Littéraires »