Conseils de Space Opéra

Futurs techno-catastrophiques, des présents régressifs, des mondes ou il a un peu de notre Terre mais surtout d'autres possibles, parlez ici de tous ces livres que vous aimez. https://booknode.com/univers/science-fiction
Répondre
annelyse6

Profil sur Booknode

Messages : 42
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : dim. 28 févr., 2016 11:31 am

Conseils de Space Opéra

Message par annelyse6 »

hello! comme indiqué dans le titre je recherche des lectures dans le style Space opéra! je ne suis pas du tout une habituée du genre, j'ai juste lu la saga Traquemort que j'ai vraiment adoré! Et j'aimerais me plonger dans une autre saga similaire aha
donc plutôt avec beaucoup d'action, des intrigues politiques, des batailles épiques etc
j'attends vos réponses! bonne soirée :D
jdoublev

Profil sur Booknode

Messages : 3505
Inscription : ven. 10 mars, 2017 9:35 am

Re: Conseils de Space Opéra

Message par jdoublev »

"La Geste des Princes démons" et "Le cycle de Tschaï" de Jack Vance
Eurylia

Profil sur Booknode

Messages : 2610
Inscription : dim. 08 févr., 2015 2:24 am

Re: Conseils de Space Opéra

Message par Eurylia »

Je ne sais pas si tu as joué aux jeux même si ce n'est pas nécessaire pour comprendre l'histoire mais il y a la trilogie Mass Effect de Drew Karpyshyn.
annelyse6

Profil sur Booknode

Messages : 42
Inscription : dim. 28 févr., 2016 11:31 am

Re: Conseils de Space Opéra

Message par annelyse6 »

Merciiii beaucoup pour toutes vos réponses! Je vais regarder tout ça de plus près! Bonne soirée :D
Dilvish

Profil sur Booknode

Messages : 65
Inscription : mer. 07 janv., 2015 7:58 pm

Re: Conseils de Space Opéra

Message par Dilvish »

La débusqueuse de mondes ou Les enfants du passé, de Luce Basseterre. Plein d'imagination, style pas prise de tête et agréable, des valeurs que j'ai trouvées super chouettes, des personnages originaux (en plus la Débusqueuse vient de paraître en poche ;) ).

Et sinon, c'est plutôt un Planet opera, mais gros, gros coup de coeur que je ne peux que conseiller : Le cycle de Lanmeur, de Christian Léourier. Il s'agit de Lanmeur, ou l'humanité qui a décidé de fédérer tous les peuples humains croisés. Officieusement, malversations et mainmise sur les ressources. Une planète / aventure par tome (en version Folio SF, 3 récits par tome), et surtout un dépaysement, une poésie et une variété de style extraordinaire. Une capacité à inventer des peuples et des cultures très variées qui m'a passionnée.
annelyse6

Profil sur Booknode

Messages : 42
Inscription : dim. 28 févr., 2016 11:31 am

Re: Conseils de Space Opéra

Message par annelyse6 »

Super merci! Je ne connaissais pas du tout ces titres!!! :D
Eloniel

Profil sur Booknode

Messages : 8
Inscription : mar. 23 avr., 2013 1:50 am

Re: Conseils de Space Opéra

Message par Eloniel »

Wow comment on peux avoir un sujet sur le space opera sans avoir les sagas les plus célèbres qui ressortent:

- Hyperion et sa suite Endymion de Dan Simmons
- Fondation de Isaac Asimov
- l'étoile de Pandore et sa suite La Trilogie du Vide de Peter F Hamilton

Il y a également The Expanse et Les Inhibiteurs (bonne série mais un dernier tome décevant)
Dilvish

Profil sur Booknode

Messages : 65
Inscription : mer. 07 janv., 2015 7:58 pm

Re: Conseils de Space Opéra

Message par Dilvish »

Tout simplement parce que "célèbre" ça ne veut pas forcément dire que les gens ont aimé :P Et peut-être aussi que les gens en ont marre de voir toujours les mêmes noms ; conseiller du nouveau ça ne fait pas de mal, et je dirais même presque : SURTOUT pour de la SF :)

Dans mes conseils, je rajoute Les Voyageurs, de Becky Chambers. Vraiment très bien. Accessible aux fondu.e.s du genre comme à celles et ceux qui penseraient ne pas aimer ça :)
jukebox_fr

Profil sur Booknode

Messages : 3719
Inscription : lun. 03 nov., 2014 7:06 pm
Localisation : Le Cannet (06)
Contact :

Re: Conseils de Space Opéra

Message par jukebox_fr »

Si vous aimez l'univers Star Wars, vous pouvez vous intéresser aux cycles mis en place par Timothy Zahn dans les années 90. Ils sont très divertissants sans prise de tête :mrgreen:
Chris-129

Profil sur Booknode

Messages : 1
Inscription : sam. 24 sept., 2022 2:01 am

Re: Conseils de Space Opéra

Message par Chris-129 »

Bonjour

Je viens de terminer toute les livres de Romain Benassaya sur ce sujet ( Pyramide, La dernière arche, Arca, Les naufragés de Velloa)
FLO29

Profil sur Booknode

Messages : 379
Inscription : mer. 25 août, 2021 1:25 am

Re: Conseils de Space Opéra

Message par FLO29 »

Bonjour,

Tu peux aussi regarder les séries suivantes:

- le vieil homme et la guerre de John Scalzi
- journal d'un assasynth de Martha Wells

Bonne découverte!
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 495
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Conseils de Space Opéra

Message par theyoubot »

Gilles777 a écrit :la série Honor Harrington de David Weber, la série Vorkosigan de Lois MacMaster Bujold, La stratégie Ender d'Orson Scott Card, la série Élévation de David Brin, la série Succession de Scott Westerfeld, Pont d'inversion et radiance (série Skolian) de Catherine Asaro, La série des 7 soleils de Kevin J. Anderson, etc.
Honor Harrington
je recommande chaudement les 4 premiers tomes.
Le seul défaut de ces quatre premiers tomes est que le personnage principal est une Mary Sue. Mais vu la qualité du contexte militaire, ça passe. Les batailles spatiales sont ce que j'ai lu de mieux dans le genre.
Je déconseille vivement les tomes suivants. Pour les raisons expliquées dans mes commentaires booknode sur ces titres.



Vorkosigan
Je recommande chaudement 9 titres de ce cycle
L'apprentissage du guerrier (1986), Les frontières de l'infini (1989), Le labyrinthe (1989), Les montagnes du deuil (1989), Un clone encombrant (1989), Miles Vorkosigan (1990), Barrayar (1991), Cordelia Vorkosigan (1994), La danse du miroir (1994), Cetaganda (1996)
C'est à ma connaissance et selon mes critères l'un trois meilleurs cycles de Space opera
Dans Vorkosignan, tu trouveras un personnage central (Miles) attachant, rusé mais plein d'humour, de l'action, des rebondissements et des fins ingénieuses. C'est vraiment un titre incontournable.

Image

Je te conseille de lire ces 10 titres dans l'ordre chronologique de l'histoire. Et non dans l'ordre de publication (donné ci-dessus) qui n'est pas du tout le même.
Je déconseille vivement de lire les autres titres de ce cycle, qui vont de médiocre à nullissime et qui ont écrits entre 1999 à 2016.
La décennie magnifique de Loïs McMaster Bujold, c'est 1986-1996. Et du coup, c'est aussi la décennie magnifique du space opera et son retour inattendu. Ce genre avait dominé la SF (en volume de titres) entre les deux guerres mondiales - voir à la fin de ce message - avant que l'histoire de la SF ne le relègue à l'arrière plan.



La stratégie Ender d'Orson Scott Card
Ce n'est pas un space opera. C'est une histoire d'enfants surdoués dans une école militaire et le parcours fantastique du héros de douze ans dans cette école.
Mais c'est un roman excellentissime, un des chefs d'oeuvre de le SF.
Card en a d'ailleurs écrit très bon spin off 'La stratégie de l'ombre' (6 tomes). C'est centré sur un autre enfant surdoué, Bean, et ça se déroule juste après les évènements de la Stratégie Ender. Je recommande aussi. Mais ce n'est pas du space opera non plus.
Enfin, Card a écrit deux suites des aventures d'Ender, L'exil et La Voix des Morts qui sont aussi de bons romans, mais des Planet Opera ce qui est peu ou prou le contraire d'un space opera.



jdoublev a écrit :"La Geste des Princes démons" et "Le cycle de Tschaï" de Jack Vance
Ce ne sont pas des space opera. En outre, je déconseille fortement Le cycle de Tschaï. À mes yeux, les personnages sont mal écrits, les contextes cliché et le rythme mou du genou. En mars 2017, tu avais d'ailleurs lancé sur ce forum une discussion sur Jack Vance. Ulcéré, un fan de Jack Vance avait tenté de m'empêcher de m'y exprimer. Il était mécontent que je parle de l'incapacité de Jack Vance à donner de l'épaisseur psychologique à un personnage. Pourtant, j'avais clairement dit dès le départ que ce n'était que mon opinion personnelle. N'ayant pas d'argument à m'opposer, il avait menti en m'accusant de vouloir exprimer un avis objectif et définitif. Je trouve toujours étonnant de voir avec quelle fréquence les gens intolérants sont les premiers à accuser les autres d'empêcher un libre dialogue. Quand j'avais demandé un exemple, un titre de Jack Vance avec un personnage principal bien écrit et attachant, ce fil de discussion ne m'en avait fourni aucun. Depuis, je n'ai pas croisé d'informations laissant penser que la bonne réputation de Jack Vance n'est pas usurpée.



Eloniel a écrit :Hyperion et sa suite Endymion de Dan Simmons
Ce n'est pas un space opera
Par ailleurs, Hyperion est un fix-up. Il faut le signaler parce que ça peut ne pas plaire à tout le monde. Mais moi, j'ai aimé.



Eloniel a écrit :Fondation de Isaac Asimov
Image
Je recommande vivement les trois premiers tomes écrits
Fondation
Fondation et Empire
Seconde Fondation
Le reste est très inégal. Par contre, cette trilogie initiale est un must de la SF.


Eloniel a écrit :l'étoile de Pandore et sa suite La Trilogie du Vide de Peter F Hamilton
Là il faut préciser que tu vas parcourir des passages extraordinaires et d'autres qui relèvent du remplissage éhonté. Le cycle est ainsi truffé de fautes de rythme. La qualité fait constamment le yoyo.

Ce qui est réussi

- la technologie d'armement des fantassins et des tueurs. Les implants, les interfaces visuelles virtuelles, les armures de combat...
- Mellanie Rescoraï protégée par l'Intelligence Artificielle, parfois de façon spectaculaire, quelle que soit la menace.
- les batailles spatiales, le développement exponentiel des forces ennemies
- les premières enquêtes policières de Paula Mayo, les traquenards et fusillades, ses difficultés avec sa hiérarchie
- le train de vie des dynasties
- le tome 4 qui réunit toutes les intrigues et personnages principaux en une course poursuite haletante sur un monde désert.

Ce qui est raté

- 50% de remplissage (lignes narratives secondaires : L'Ange des Hauteurs, Ozzie et les chemins des Silfens, Bradley Johansson, Elaine Doi ...)
- le personnage de Paula Mayo (censée être compétente mais en fait peu efficace)
- les technologies spatiales décrites à coup de verbiage bidon.
- les intrigues informatiques qui ne sont que des transpositions de l'informatique actuelle et qui sont ridicules dans un contexte technologique aussi avancé.
- les personnages mono-émotion ou à faible épaisseur psychologique

Mon conseil : lis ce cycle mais saute tout le remplissage. Tu ne perdras rien.
On le voit dans le reste de son oeuvre, Peter Hamilton est bon dans ses thèmes de prédilection : une confédération de planètes, des artefacts extra-terrestres, des consortiums, des implants, des armures de combats. Et mauvais dans le reste.


FLO29 a écrit :le vieil homme et la guerre de John Scalzi
Très bon roman, mais c'est plus de la SF militaire. Dans le genre, ça se hisse au niveau de Etoiles garde à vous, La guerre éternelle ..






Un space-opera, c'est un roman centré sur les batailles spatiales, souvent dans un contexte politique (opposition de nations stellaires) : les flottes spatiales, leurs déplacements d'une étoile à l'autre, leur personnel, leur logistique. La trilogie initiale des films Star Wars est un bon exemple de space opera à l'écran.
Il ne suffit pas qu'un personnage fasse un voyage dans l'espace pour que ce soit un space opera.
Malgré ce que dit sa page Wikipédia, Hypérion n'est pas du tout un space opera. Tout ce qui est vécu par les personnages se déroule sur une planète ou sur une autre. Bien sûr, à moment donné, ils ont fait un voyage dans l'espace pour se rendre sur Hypérion. Mais ce voyage ne représente que 1% du récit.

Sous sa forme actuelle, le space-opera existe et connaît un large succès depuis les années 20. Au départ c'est du roman de pirates transposé dans l'espace. Canonnades entre vaisseaux, abordages, prisonniers, pillages etc. Mais le vrai dénominateur commun au départ, c'est la transposition de la première guerre mondiale. Elle vient de se terminer et les auteurs ont été martelés pendant 4 ans par la propagande patriotique. Ils ont en tête tous les thèmes guerriers ressassés par les médias : les soldats héroïques, les espions, les tensions diplomatiques, les alliances entre nations etc.

Le genre favorise d'emblée les batailles spatiales, les empires galactiques, le romanesque et l'aventure. Sous l'impulsion d'auteurs comme Burrough (Le cycle de Barsoom), E. E. "Doc" Smith ou Edmond Hamilton (La patrouille interstellaire).. Le succès de Skylark de E.E.Smith a d'ailleurs tendance à le faire considérer comme le père fondateur du genre. Dans les années 30, d'autres auteurs leur emboîtent le pas comme Jack Williamson, Clifford Simak. E. E. "Doc" Smith reste avec le cycle des Fulgur (Lens) un auteur phare du genre. Dans les années 40, il est rejoint par des futurs poids lourds de la SF comme Heinlein. En 1951-53, Asimov publie un MUST, Fondation (la trilogie initiale), auquel on décernera un Prix Hugo spécial trente ans plus tard.

Environ un demi siècle après la naissance du space opera, alors que sa popularité est retombée, Herbert publie Dune, dont les deux premiers tomes sont indéniablement un petit chef d'oeuvre. Le récit embrasse plusieurs planètes et Dune est qualifié à tort de space opera. Mais en réalité, c'est un Planet Opera. C'en est même le parfait exemple. C'est sur la description de la familiarisation des Atreïdes à cette planète étrangère (culture, faune, écosystème) qu'Herbert fait porter son effort.

Le terme space opera entame alors sa lente dégradation, comme le fera plus tard le terme cyberpunk. Jusqu'à ce qu'ils perdent leur sens et qu'on ne sache plus de quoi parlent ceux qui les emploient.
Un terme nous rend service. Il compacte en un mot de nombreuses informations. Hélas, quand il est employé à tort et à travers jusqu'à ne plus avoir le moindre sens, il ne peut plus nous rendre ce service. Il devient une source de malentendus et de déceptions pour beaucoup de gens en quête de recommandations littéraires.

Lire aussi sur le forum
- le terme cyberpunk devenu inutile à force d'être employé à tort et à travers


________________________________________________
Je recherche des romans avec ces 4 qualités / Ma présentation
Répondre

Revenir à « Science Fiction »