Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Forum dédié à tous les jeux qui sont des RPG (Role Playing Games) en français : Jeux de rôle
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Amnesia-x a écrit : sam. 25 nov., 2023 10:42 am Coucou Shinato ^^
Il est de niveau 3, j'avais complètement oublié de le mettre. Du coup je ne peux pas mettre plus de 3 pts dans chacune des statistiques c'est ça ? C'est à dire que si je voulais lui mettre 6 en force mais du coup moins ailleurs que 3 pts je peux ou pas ? Donc pour la magie, si j'ai bien compris, Sanji a 30 points de base et je lui en ajoute 15 pts car il est de niveau 3 ? Du coup pour les compétences que je t'ai envoyé je vais voir comment les inclure avec jet de dés etc ^^
Alors, étant un humain de niveau 3, Sanji a bel et bien 3 pts à répartir mais c'est dans l'ensemble des statistiques. Les humains sont une race faible dans cet univers et ça se ressent dans les statistiques. Sinon pour la magie c'est bien 30 pts. Pour les compétences je te réponds en MP.

Exemple de statistiques d'un humain niveau 3 :

Force : 4/10

Agilité : 1/10

Constitution : 1/10

Intelligence : 1/10

Sagesse : 1/10

Chance : 1/10

Volonté : 1/10

Points de magie : 30
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image


C'est un nouveau jour qui se lève su Babylone. Le soleil brille de milles feux et la soudaine fraîcheur du début de l'automne annonce une fin d'année particulièrement froide. Le weekend commence à peine et qui dit weekend dit marché. De nombreux commerçants profitent donc de cette journée pour vendre moult produits dans leurs étalages, allant de simples fruits et légumes à de l'équipement pour affronter les dangers de la tour. Le marché est un lieu où l'ambiance est particulièrement chaleureuse et où les aventuriers peuvent entretenir les relations entre leurs Familias. Les enfants de Khaine assurent le bon déroulement de cette journée mais, généralement, peu de délits sont enregistrés au cours de ces journées conviviales.



Cet évènement n'a pas d'importance dans l'histoire à venir. Il va juste vous permettre de jouer librement vos personnages. De ce fait, vous pourrez les faire interagir avec n'importe qui. RP avec l'un des différents dieux proposés est possible, veuillez juste me prévenir si c'est le cas ^^ Pour le bon déroulé de cet évènement, je vous recommande de ne pas faire entrer vos personnages dans Babel. En effet, même face à des monstres de bas niveau, la mort n'est pas inévitable et tout personnage décédé ne pourra revenir.


INFO :


- Une section Équipements verra bientôt le jour dans le menu du RPG. Les équipements auront pour but de booster un peu les performances de vos personnages au cours des phases de combats (notamment ceux avec un niveau plus faible). Cela permettra entre autres d'équilibrer la balance de force entre les différentes races jouables. Je ne peux pas vous donner de date précises de parution mais j'espère pouvoir la terminer d'ici Février 2024.

- Le premier évènement, annonçant le début officiel du RPG, sera disponible d'ici Août 2024. J'espère que l'attente ne vous paraîtra pas trop longue mais mon emploi du temps (et celui de tout un chacun) ne me permet pas de le lancer avant (dans de bonnes conditions en tout cas ^^')

- Merci encore aux joueurs inscrits de me faire confiance et de prendre part à cette aventure qui j'espère durera le plus longtemps possible. Je vous dis à très vite. Votre Game Master préféré !!! :mrgreen:

Image

Image
naji2807

Profil sur Booknode

Messages : 8782
Inscription : sam. 05 févr., 2011 7:53 pm

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par naji2807 »

Herald Jybs
33 ans, 1m48, Nain de niveau 3
Aventurier de la familia d’Héphaïstos

Image
Image
Image

- Herald ! Interdiction de faire des rabais pour les jolies filles, tu m'entends ? j'acquiesce une énième fois, sous l'oeil sévère de ma mère, mais souris et fais un clin d'oeil à mon frère dès qu'elle a le dos tourné.
Comme souvent le week-end, je viens aider mes parents à leur stand, sur la place du marcher. Mes parents y vendent les armes qu'ils forgent, mais proposent aussi leur service pour remettre à neuf certains vieux équipement qu'on leur amène. Ma mère tient le stand d'une main de fer, et elle n'est pas du genre à faire des concessions sur les prix. Enfin, sauf avec les clients réguliers, car elle a un véritable faible pour la fidélité, ce que je comprends parfaitement. Le commerce est une histoire de famille, mon père et mon frère sont aussi présents, même si aucun des deux ne s'occupent de la caisse - ça, c'est l'affaire de ma mère.
De mon côté, et même si je prends le relais sur la vente d'arme quand les autres sont occupés ou absents, je suis surtout là pour vendre mes créations - c'est d'ailleurs pour cela que je ne fais pas grand cas de la remarque de ma mère. C'est moi qui fixe les prix sur mes bijoux, et elle n'a rien à y redire. En plus, je ne sers pratiquement que d'adorables jeunes femmes, à qui je fais forcément des prix d'amis... parfois il m'arrive également d'en offrir, mais seulement à celles qui me plaisent le plus. Je fais aussi quelques bijoux pour hommes, dont certains que j'exhibe moi-même. Les deux types sont assez fins et précis dans la réalisation, bien que les bijoux pour hommes soient généralement plus lourds et taillés dans des métaux plus sombres. Dans certains de mes bijoux pour femmes, j'ai intégré quelques joyaux, ce qui plait généralement à ces dames. Je sais que mes bijoux ont un certain succès, et j'en suis fier. J'espère qu'aujourd'hui encore, je ferai de belles rencontres.
Dernière modification par naji2807 le dim. 07 janv., 2024 12:29 pm, modifié 1 fois.
melemele14

Profil sur Booknode

Messages : 1960
Inscription : ven. 27 avr., 2012 10:37 pm
Localisation : Aaaaaall byyyyyy myyyyyseeeeeeeeeeelf

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par melemele14 »


Image

Image


On m’a souvent demandé comment était la vie avant Babel et Babylone, pourtant je réponds systématiquement la même chose : A quoi bon le savoir ? La Tour est maintenant là, et elle ne partira pas de si tôt.

J’ai grandi dans un monde où les guerres faisaient rage, où mes parents ont été tués alors que j’étais trop jeune pour me rappeler leur visage. Le clan de Succubes dont ils faisaient partie m’a élevée comme si j’étais leur fille à tous. J’ai été choyée autant que possible dans un monde dévasté et en perpétuel conflit. La vie à cette époque n’était pas simple, elle était juste… Différente.

Je me rappellerai cependant toute ma longue vie du jour où la Tour est sortie des profondeurs de la terre. Nous étions en expédition pour explorer les territoires d’autres races, comme cela arrivait régulièrement. Aucun mot ne peut décrire le tableau qui s’est offert à nous lorsque la terre s’est mise à trembler, à se fissurer… Nous étions totalement perplexes lorsque la Tour s’est élevée des entrailles du monde et qu’un silence éthéré nous a enveloppé. Ce n’est que lorsque les portes de la Tour se sont ouvertes que nous avons compris qu’il fallait fuir. Vite.

Image

Les évènements de ce jour restent flous dans ma tête, tout comme les années qui ont suivies. Je sais que beaucoup d’entre nous ont été exterminés par les monstres et je ne comprends pas par quel miracle j’ai survécu. Nombre de mes amis sont morts dans les années qui ont suivi l’apparition de Babel et j’ai longtemps souhaité les rejoindre. A ce jour, j’envie les plus jeunes de ma Familia, qui n’ont jamais connu cette époque et qui ne sauront jamais ce qu’est la terreur absolue.

La descente des Dieux sur Terre a brisé ce silence maudit qui nous étouffait et nous a permis de nous relever. D’arrêter de fuir. De contre-attaquer. Pour la première fois depuis bien longtemps, nous entrevoyions une chance de vivre et non plus survivre. Je fus une des premières personnes à rejoindre Anubis lorsqu’il décida de créer sa Familia et je ne regretterai jamais ce choix. Il nous a offert un refuge, une famille, un espoir. Les évènements des dernières années avaient anéanti les rancœurs que nous entretenions envers les autres races et je n’ai eu aucun mal à faire de nouvelles connaissances, à établir de nouvelles relations, à me créer une nouvelle famille.

Le nouveau statu quo qui s’installait dans Babylone a complètement redistribué les cartes. Tout d’un coup, nous n’étions plus un monde en guerre avec lui-même ou des proies fuyant des hordes de monstres sanguinaires. Avec l’arrivée des Dieux, nous devenions les chasseurs. Nous avons créé de nouvelles règles face auxquelles les monstres n’ont eu d’autre choix que de se plier.

Image

Presque un siècle s’est écoulé depuis, les années passent et se ressemblent toutes à mes yeux. J’ai perdu nombre d’amis et d’amants mais le destin veut que je sois toujours debout, que je continue à me battre. Et croyez-moi, je me bats, avec toute la ferveur et la violence qui m’habite. Je me bats pour ceux qui ne sont plus là pour le faire. Je me bats pour le monde d’avant, pour ceux qui ne connaîtront jamais une vie où les monstres ne sont que des histoires du soir que l’on se raconte au coin du feu. Je me bats pour Anubis, pour mon sauveur, pour celui qui m’a remise sur pieds plus de fois que je ne peux compter. Je me bats pour moi. Et je n’arrêterai jamais.

Image

Image

Après tant d’années à affronter la violence, la perte et le désespoir, je pense que mes émotions sont un peu en veilleuse. Je cache le vide qui m’habite derrière le sarcasme mais je ne pense pas que je sois capable de ressentir encore l’espoir, la joie et la légèreté. Je me concentre sur ma mission et traverse les épreuves avec humour. Cependant, ne pensez pas que cette facette frivole et désinvolte me représente réellement. Nombre de personnes m’ont sous-estimée et ont perdu la vie en pensant qu’ils ne feraient qu’une bouchée de moi.

Toi qui lis cette histoire, n’oublie jamais. J’étais là avant la Tour, et je serai là bien après toi.

Image

Image

Image

Image

Image

Vague ténébreuse (compétence active) : Hawa plonge son environnement immédiat dans le noir, diminuant ainsi l’agilité des ennemis (qui n’ont pas d’affinité avec les ténèbres) de 3 points pendant deux tours. (Durée : 1 fois par jour)

Regard envoûtant (compétence passive) : Si l’adversaire a une statistique de Sagesse inférieure ou égale à 3, il doit lancer un dé. Si le résultat est inférieur au niveau d’Hawa, elle le charme et il ne peut plus attaquer ni Hawa, ni ses coéquipiers situés dans un rayon de 2m autour d’elle. (Durée : infini)

Bouclier ténébreux (compétence active) : Hawa projette un bouclier de ténèbres dans une sphère de 3m autour d’elle. Ce bouclier annule les attaques magiques et diminue de moitié les dégâts éventuels infligés par les adversaires lors d’attaques à distance (e.g. via un arc, une arbalète, une dague). (Durée : 2 fois par combat)

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Sybil : J'ai rencontré ce petit ange il y a presque 20 ans, lorsqu'elle a été retrouvée échevelée et en détresse aux abords de la ville. Elle a été prise rapidement en charge par notre Familia et je me rappellerai toujours le regard d'horreur qui a effleuré son doux visage lorsqu'elle s'est réveillée. Je comprends aujourd'hui mieux ce qui lui a sûrement traversé la tête à ce moment car nous avons noué une relation elle et moi depuis lors. Je sais qu'elle garde encore beaucoup de choses pour elle en ce qui concerne ses années ayant précédé son arrivée à Babylone. Je peux cependant dire avec certitude qu'elle me fait confiance. Elle s'est parfois confiée à moi et moi à elle. Je ne peux m'empêcher de voler à son secours lorsque je la sens en détresse aux contacts d'hommes. Je ressens ce besoin primaire de protection et je ferai toujours en sorte qu'elle se sente bien chez nous.

Valek : Valek est un de mes collègues de la Familia mais il est plus que ça pour moi. J'ai d'abord fait connaissance avec ses parents il y a plusieurs décennies de cela, nous étions parfois envoyés ensemble en mission dans la Tour et je me rappelle la chaleur dans la voix de ses parents lorsqu'ils décrivaient leur petite famille et leurs quatre adorables enfants. C'est cependant avec son grand frère, Tivann, que j'ai créé le lien le plus fort. Il était un ami très proche et ça a été très dur pour moi de le voir sombrer après la perte de ses parents et de Lyana. J'essaie parfois de prendre de ses nouvelles mais je le retrouve si souvent enivré par le Soma que je suis incapable d'avoir une réelle discussion avec lui. Je me suis juré alors de prendre soin de Valek lorsqu'il a décide de rejoindre notre Familia lui aussi. Cette famille a déjà tant perdu et, par respect pour ses parents, je mets un point d'honneur à ce qu'aucun autre de leurs enfants ne périssent dans cette Tour tant que je pourrai l'éviter. Depuis lors, j'ai noué une relation de confiance avec cette jeune panthère et je peux affirmer sans me tromper qu'il m'apprécie également.

Image
Dernière modification par melemele14 le dim. 31 déc., 2023 3:29 pm, modifié 1 fois.
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

La fiche d'Hawa est validée !!!
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Astrée, chez Hestia


Voilà enfin la sortie de la Tour. Il fait encore nuit. Si mes estimations sont bonnes, il devrait être 3 ou 4h du matin. Une pointe de fatigue me tire les traits mais, plutôt que de prendre la direction de Folkvangr, je m'engage dans les rues de Babylone pour ma prochaine destination. Il n'y a pas un chat à cette heure. Les quelques éveillés doivent certainement être en train de profiter des prostituées du quartier des plaisirs. Mes pas me conduisent doucement mais sûrement devant une vieille église. A l'entrée, Dame Hestia m'attend un sourire aux lèvres. Elle a beau ressembler à une gamine, je respecte vraiment cette déesse.

- "Bonjour Anos, Freya m'a prévenu de ton arrivée. Je t'en prie entre." me dit-elle avant d'entrer dans la bâtisse.

Je ne me fais pas prier et lui emboîte le pas. Je la suis le plus silencieusement possible jusqu'à son bureau. Après de longues heures à converser, un premier rayon de soleil pénètre la pièce, me signifiant qu'il est l'heure pour moi de partir. En sortant, je croise le regard d'Astrée, une aventurière avec qui j'ai déjà été amené à combattre dans la Tour. Hestia me précède et salue sa fille avec un sourire des plus chaleureux.

- "Bonjour Astrée, tu as bien dormi?" lui demande-t-elle doucement.

De mon côté, je la salue d'un bref signe de la tête avant de prendre la direction de la sortie. Une petite main me retient alors par le bras. La déesse ne semble pas vouloir me laisser partir de suite.

- "Prends le temps de te faire soigner avant de partir." dit-elle avec une certaine autorité. "Astrée, tu veux bien t'occuper de lui?" demande-t-elle en reprenant sa voix douce habituelle.
Dernière modification par Shinato le ven. 01 déc., 2023 11:25 pm, modifié 1 fois.
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Odeleen


Ce matin, mon réveil n'est pas différent des précédents. Je tremble comme une feuille, trempée de sueur, complètement terrifiée à l'idée de replonger dans l'enfer. Je file alors prendre une douche express avant de descendre manger un bout. Il est encore tôt, pour un jour de weekend, mais j'aperçois Odeleen, installée à une table. En discutant avec elle, j'ai cru comprendre qu'elle connaît plutôt bien le monde de la nuit donc je ne suis plus surprise de la voir levée avant moi. Comme d'habitude, la table du petit déjeuner est déjà dressée. Je me demande comment le seigneur Soma arrive à préparer autant de nourriture dès le matin. Je descends les escaliers et rejoins mon amie.

- "Bonjour Odeleen, tu es réveillée depuis longtemps?" je lui demande d'une petite voix, pour ne pas réveiller le reste de la Familia.
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Hier, Sire Apollon a été clair. Il m'a confié une mission des plus importantes. Pour la mener à bien, il m'a préconiser de m'allier au meilleur membre de la Familia, à celui que j'estime le plus. J'aime beaucoup mes frères et soeurs mais, après maintes réflexions, mon choix est fait. De ce fait, dès les premières lueurs du jour, je décolle de mon lit et, en moins de temps qu'il faut pour dire "Elise est objectivement la meilleure capitaine de Babylone", j'entre en trombe dans la chambre de l'heureux élu et le tire de sous la couette.

- "Allez Kai, tu dormiras quand tu seras mort !!! Pour le moment, je t'ai choisi pour m'aider accomplir une quête donnée par Sire Apollon en lui-même !!!!" je lui crie haut et fort.

Je me tiens fièrement, debout sur son lit, toujours vêtue d'une petite nuisette, le regardant tout juste émerger de son sommeil. D'un point de vue extérieur, la scène doit être assez drôle à regarder mais mes intentions sont fermes et ce cher Kai sait très bien que je ne reviens jamais sur mes décisions.
Yumeko

Profil sur Booknode

Messages : 10094
Inscription : mar. 19 nov., 2013 12:04 pm
Localisation : Là où je peux rêver

Ange et démon

Message par Yumeko »

Astrée
205 ans ǀ Ange ǀ Aventurière ǀ Niveau 5 ǀ Familia d'Hestia ǀ Anos
Image
Image
Image
Time after time

Aujourd'hui est une belle journée pour sortir. Les premiers rayons du soleil traversent les vitraux de l'église. Je vis ici depuis de nombreuses années. Je ne les compte plus. J'ai arrêté depuis bien longtemps. Je suis l'une des plus anciennes aventurières de la familia. J'ai connu de nombreux aventuriers au fil du temps. Certains nous ont quitté, d'autres sont encore là, présents dans le monde des vivants. Je rends visite aux autres en me rendant au cimetière. Je dépose des fleurs sur les tombes et je me recueille, prenant du temps pour chacun. Je ne peux pas le faire pour mes parents, pour mon ancien clan. Ils n'y a pas de lieux de recueillement pour eux. Je pense souvent à eux et c'est une façon de ne pas les oublier, de leur rendre hommage. Avec le temps, les souvenirs s'estompent et je n'ai plus personne avec qui me remémorer ce temps jadis. Mais je me suis créée une nouvelle famille ici. Des membres dont je me sens proche. Je les apprécie tous malgré leurs différences. Après tout, nous le sommes tous.
Je compte me rendre au marché pour y effectuer quelques achats, sans doute des fleurs. J'apprécie de regarder les étals, de découvrir de la nourriture et des objets en tout genre. Je n'achète pas toujours quelque chose. Je le fais seulement lorsque cela me fait envie. Je ne collectionne pas même si je possède quelques objets de valeur. Au fil des années, j'y ai décoré ma chambre, y apportant un peu de couleur et de chaleur. Je l'ai personnalisé à mon goût afin de m'y sentir bien, de me sentir chez moi. Mais avec cette belle journée, j'ai envie de sortir, d'aller me promener, de profiter de cette journée ensoleillée.
Je remonte discrètement les marches menant au rez-de-chaussée. A cette heure matinale, le silence m'accompagne. La plupart des membres doivent encore dormir. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été matinale. Je me lève souvent peu après l'aube. Je suis souvent la première levée au sein de la familia. Seule Hestia ne semble jamais dormir. En me rendant vers l'entrée de l'église, je tombe sur elle en compagnie d'Anos. Naturellement, je leur souris et je les salue. Hestia dégage un sentiment familier me rappelant la douceur et l'enfance. Mais je n'oublie pas qui elle est. C'est une déesse. Elle m'adresse un sourire qui me réchauffe. Elle est comme le soleil. Elle s'enquiert de ma nuit.
- Bonjour Hestia. Ma nuit fut agréable et reposante, je vous remercie.
Je me tourne vers Anos.
- Bonjour Anos.
Celui-ci m'adresse un simple signe de tête, gardant le silence comme à l'accoutumée. Je le connais depuis des années sans vraiment le connaitre. Il semble détaché de tout, traversant la vie sans la vivre. Je l'observe, sur le point de s'éloigner sans avoir échangé un seul mot. Hestia ne semble pas vouloir le laisser partir tout de suite et elle le retient. Son geste est rapide, rappelant quelques capacités divines. Elle lui demande ou plutôt lui intime de se faire soigner avant de quitter l'enceinte de notre foyer. L'inflexion de sa voix est différente de celle utilisée lorsqu'elle s'adresse à moi ou aux membres de sa familia. Du moins, la plupart du temps. Tout dépend la façon dont nous agissons parfois. Elle ne lui laisse pas beaucoup de choix. Lorsqu'elle formule sa requête à mon intention, sa voix redevient douce. J'acquiesce en souriant, heureuse de pouvoir me sentir utile.
- Bien sûr Hestia.
Mon attention se tourne ensuite vers le démon, sans perdre mon sourire coutumier.
- Suis-moi, je t'emmène à notre infirmerie.
Je commence à prendre la direction de la pièce, non sans jeter un coup d'oeil à Anos pour voir s'il m'emboite le pas.
Yumeko

Profil sur Booknode

Messages : 10094
Inscription : mar. 19 nov., 2013 12:04 pm
Localisation : Là où je peux rêver

Au restaurant de l'Ivresse

Message par Yumeko »

Odeleen
66 ans ǀ Succube ǀ Aventurière ǀ Niveau 4 ǀ Familia de Soma ǀ Lyn
Image
Image
Image
Girl on fire

Ma nuit fut courte mais agréable. Je l'ai passé en compagnie d'un beau vampire, un aventurier membre de la familia de Takemikazuchi. Je suis rentrée au petit matin alors qu'une douce odeur de nourriture flottait dans le restaurant. J'ai souri en montant les marches. Je suis entrée dans ma chambre, je me suis déshabillée et j'ai pris une longue douche. J'ai fermé les yeux, laissant l'eau couler sur ma peau. Si je suis en pleine forme, c'est parce que je me suis nourrie même si j'ai laissé mon amant d'une nuit se nourrir de moi également. Un échange de bon procédé comme j'aime à l'appeler. J'aime ce genre de nuit où je repars rassasiée, satisfaite et comblée. Tout en me remémorant la nuit passée, je ressors de la douche propre. Je me sèche et je choisis ma tenue de la journée avec soin. Des vêtements près du corps, mettant mes formes en valeur. Qu'importe l'heure, le temps ou la saison, j'aime me mettre en valeur, me démarquer, que l'on se retourne sur mon passage. Oui, j'aime plaire et j'aime que l'on me regarde. Cette pensée me fait sourire. Mes vêtements sont sombres comme à mon habitude. Je porte rarement des couleurs claires préférant des teintes foncées. Une fois habillée, je me brosse les cheveux. Grâce à mon repas, ils sont brillants tout comme ma peau parfaite. Je mets une paire de boucles d'oreille pendantes d'une teinte rubis. Seule touche de couleur dans ma panoplie du jour. Je suis fin prête et je redescends à l'étage inférieur. Je suis la première à me mettre à table. Tout est déjà installé. Je n'ai plus rien à faire. Même la table est mise et la nourriture disposée.
- Monsieur Soma, vous êtes le meilleur, je dis avec enthousiasme.
Même s'il n'est pas dans la pièce, je suis sûre qu'il peut m'entendre.
Je remplis mon assiette de tout ce que j'aime alors que j'entends les pas discrets de Lyn dans l'escalier. Quelques instants plus tard, je la vois faire son apparition et me rejoindre à table. Elle est la dernière personne à avoir rejoint notre familia en tant que supportrice.
- Bonjour Lyn. Oui, on peut dire ça, je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit. Et toi, tu as bien dormi ?
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Astrée, chez Hestia


Quand Dame Hestia me retient par le bras, je marque un temps d'arrêt. Qu'est-ce que ça peut bien lui faire que je sois blessé ou non? Je suis un démon, ce n'est pas quelques blessures qui me tueront. Mon regard se tourne de nouveau vers la sortie mais Dame Hestia resserre sa poigne. Elle semble vraiment décidée à ce que je suive Astrée. Voyant qu'elle ne me laissera pas partir en paix, je me résigne à suivre l'ange jusqu'à l'infirmerie. Je prends soin de refermer la porte derrière moi avant de faire de nouveau face à Astrée. Sachant pertinemment pourquoi je suis ici, je ne passe pas par quatre chemins et retire mes vêtements, révélant de multiples blessures. Malgré mon niveau, vadrouiller tout seul dans les étages intermédiaires n'apportent pas que du bon. J'étais loin d'être en danger de mort mais j'ai quand-même pu enregistré la perte de deux de mes sept coeurs, d'où la présence de deux trous béants au niveau de mon abdomen.

- "Ce n'est pas joli à voir, n'est-ce pas?" je dis sans vraiment attendre de réponse de sa part.

Peu importe qu'elle soigne mes blessures ou non. Le temps viendra les guérir de toute manière. Va savoir pourquoi Dame Hestia insiste pour que je me fasse soigner.

- "C'est rare les déesses comme la tienne."
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Odeleen


Odeleen est ma première amie depuis que je me suis échappée et je lui dois déjà beaucoup. C'est en grande partie grâce à elle que j'ai pu aussi bien m'intégrer à la Familia. Elle a su briefer les membres un peu trop perturbateur qu'il ne fallait pas venir m'embêter au risque qu'elle leur tombe dessus. Du coup, tout le monde s'est montré très gentil avec moi et ils ne m'ont pas plus posé de questions sur moi.

- "Non pas vraiment. Je refais sans cesse le même cauchemar." je lui réponds amer.

Pour lui en avoir déjà parlé sans être entrer dans les détails, Odeleen sait que les démons de mon passé me hantent mais je ne peux pas prendre le risque de mentionner un nom ou quoique ce soit d'autres. J'aurai trop peur de mettre mes anciens camarades en danger.

- "Mais je suis contente de constater, à chacun de mes réveils, que c'est bel et bien terminé." je poursuis avec un regain d'espoir.

Enfin, jusqu'à ce que Agus trouve un moyen pour m'attraper de nouveau. C'est pour ça que je dois m'activer et trouver une solution pour aider mes compagnons sans mettre leur vie en jeu.

- "Dis Odeleen, je voulais te demander. Est-ce que tu accepterais de m'accompagner au marché? J'ai un peu peur d'y aller toute seule."
Yumeko

Profil sur Booknode

Messages : 10094
Inscription : mar. 19 nov., 2013 12:04 pm
Localisation : Là où je peux rêver

Ange et démon

Message par Yumeko »

Astrée
205 ans ǀ Ange ǀ Aventurière ǀ Niveau 5 ǀ Familia d'Hestia ǀ Anos
Image
Image
Image
Time after time

Lorsque je jette un coup d'œil à Anos, je le vois retenu par Hestia. L'un et l'autre se regardent comme s'ils se livraient un combat silencieux. Il ne faut pas se fier aux apparences, la déesse a le dessus sur le démon. Elle pourrait le laisser partir et s'occuper lui-même de ses blessures. Il ne fait pas partie de sa familia après tout. Il n'est pas l'un de ses enfants. Mais elle n'est pas comme cela. Je crois qu'elle a de l'estime pour lui, elle a le sens de l'hospitalité elle ressent un sentiment de protection. Elle ne ressent pas de l'indifférence sinon elle ne se comporterait pas de cette manière. Un peu comme si elle le considérait comme l'un de ses enfants. C'est l'une des choses que j'apprécie chez elle, qui m'a fait choisir sa familia. Il y a quelque chose de chaleureux et de protecteur comme l'est une mère. Elle nous materne parfois. Je trouve cela agréable comme si je retournais en enfance. Mais je n'oublie pas qui elle est. C'est une déesse et je la respecte.
Anos finit par capituler et il me suit en silence. La pièce se trouve au fond du bâtiment et il me faut peu de temps pour l'y conduire. C'est une pièce où je me rends souvent pour y préparer des potions, des onguents, des simples, des crèmes. Il y a une multitude d'objets qui permet de soigner les blessures et les maladies. Quelques odeurs de plantes flottent dans l'infirmerie. J'y ai beaucoup de souvenirs, certains sont tristes. Heureusement, ils ne le sont pas tous. La porte n'est jamais fermée à clé. Tous les membres peuvent y entrer pour prendre ce dont ils ont besoin. Je fais régulièrement des vérifications pour voir s'il manque des choses dont nous aurions besoin pour les prochaines expéditions. C'est important.
Anos referme la porte derrière lui avant de me faire face. Je n'ai pas souvenir de m'être trouvée seule en sa compagnie depuis notre première rencontre. Nous nous sommes croisés plusieurs fois, nous avons été dans la tour ensemble au cours de quelques expéditions communes. Je sais comment il se bat, je le connais en tant que combattant. J'ai entendu parlé de lui, de ses exploits, de son titre. Pourtant, je ne sais rien de lui. Il est détaché et silencieux. J'ai l'impression qu'il ne va jamais m'adresser la parole. Il se déshabille devant moi sans un mot et je peux voir l'étendue des dégâts. J'ai déjà vu beaucoup de blessures dans ma vie. Des blessures plus ou moins graves. Des blessures parfois mortelles. La sienne est sérieuse mais non mortelle. Mon regard remonte vers le sien quand il prend la parole pour la première fois. Son regard n'exprime rien comme s'il parlait de la pluie et du beau temps. Une lueur de surprise apparait dans le mien.
- Oui il est vrai mais j'ai déjà vu pire, avoué-je. Est-ce que tu peux t'assoir ?
Oui, j'ai vu bien pire même si la sienne est impressionnante, laissant un trou béant. Mais il ne bronche pas, il ne grimace pas comme s'il ne ressentait rien. Je ne sais pas comment il fait pour rester aussi stoïque. Tout à mes pensées, j'entends à nouveau la voix grave d'Anos. Il fait une réflexion sur Hestia et je ne peux m'empêcher d'avoir un léger et bref sourire. Je ne peux lui donner tort. Ma déesse comme il l'appelle se comporte différemment des autres dieux. Du moins, c'est ce que je pense même si je n'ai jamais côtoyé aucun autre dieu. Les habitants, les membres des différentes familias parlent. Chacun a une opinion, beaucoup l'expriment. Les anges de mon ancien clan ont décidé de rejoindre la familia d'Anubis. Elle compte le plus de guérisseurs. J'aurais pu faire ce même choix mais il en fut autre. Pour moi, Hestia représentait ce que je recherchais. Un nouveau foyer.
- Oui, elle l'est. C'est ce qui m'a donné envie de rejoindre sa familia.
Je pose mon sac en bandoulière dans un coin de la pièce avant d'y plonger la main pour y trouver un ruban. Je m'attache les cheveux avec et je commence à m'afférer, cherchant ce dont j'ai besoin. Le plus urgent est de soigner son abdomen. Je m'occuperai des autres blessures après. Je cherche une potion permettant l'accélération de sa guérison. J'y ai travaillé dessus avec Enyll, il y a quelques temps déjà. Des heures pour trouver les bons dosages, le bon mélange entre les ingrédients. Je verse de son contenu dans un bol et je lui tends le breuvage.
- Tu peux boire ça, cela va accélérer la guérison.
Yumeko

Profil sur Booknode

Messages : 10094
Inscription : mar. 19 nov., 2013 12:04 pm
Localisation : Là où je peux rêver

Au restaurant de l'Ivresse

Message par Yumeko »

Odeleen
66 ans ǀ Succube ǀ Aventurière ǀ Niveau 4 ǀ Familia de Soma ǀ Lyn
Image
Image
Image
Girl on fire

Je ne sais pas ce qu'a vécu Lyn avant de rejoindre notre familia mais cela n'a pas dû être facile. Monsieur Soma m'a demandé de ne pas être trop curieuse et de faire attention à elle. Je ne suis pas très maternelle mais je prends ma mission à cœur. Je ne lui pose pas de questions mais si elle veut m'en parler, elle peut. Evidemment, je ne suis pas la seule curieuse de notre familia et tout le monde voulait la bombarder de questions. J'ai dû retenir tout ce beau petit monde. J'ai réussi. Tout le monde lui a souhaité la bienvenue et l'a accueilli. Elle commence à se sentir plus à l'aise ici et à prendre ses marques. Je n'ai pas beaucoup dormi comme je le lui dis. Je n'entre pas dans les détails mais je ne pense pas qu'elle souhaite les connaitre. Cela ne me dérange pas de discuter de mes amants d'un jour ou d'un soir mais je ne pense pas qu'elle veuille avoir des détails. Je lui fais une petite moue compatissante quand elle évoque son cauchemar récurrent.
- Je compatis Lyn, ça ne doit pas être drôle. Peut-être que tu peux prendre une potion qui t'empêcherait de faire des cauchemars... fis-je songeuse.
Lyn arrive à rester optimiste et ça, c'est une bonne chose. Je lui souris en levant les pouces en l'air. Je suis sûre que ça finira par passer avec le temps. Un jour viendra où elle n'aura plus peur, où elle ne fera plus de cauchemars. Je lui souhaite de tout cœur.
- Oui, tu es à l'abri, notre familia veille les uns sur les autres. Et je suis sûre que Monsieur Soma veille aussi sur toi. Grâce à lui, tu as une nouvelle famille. Et chez nous, on se sert les coudes.
Je me penche et je prends l'assiette de Lyn. Je la remplie d'un peu de tout et je lui pose devant elle. Je souris toute fière de moi. Elle n'est pas bien grosse même si elle s'est un peu remplumée. Manger ne peut pas lui faire de mal.
Quelques secondes plus tard, elle me demande de l'accompagner au marché car elle a peur d'y aller toute seule. Je souris plus grandement. J'avais prévu d'y aller pour faire quelques emplettes donc ça tombe très bien. Je pense que je lui aurais proposé car c'est toujours plus amusant à deux que seule. Je connais bien le marché pour y aller très souvent. J'aime bien l'ambiance et ça fourmille de monde.
- Bien sûr, ça sera avec plaisir. Tu veux acheter quoi ?
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Astrée, chez Hestia


Je connais Astrée depuis un certain temps déjà. Enfin, connaître est un bien grand mot. Disons que j'ai su retenir son prénom et l'associer à son visage. J'ai déjà pris part à plusieurs expéditions avec elle mais je ne me souviens pas lui avoir parlé. En même temps, je ne côtoie que très peu les aventuriers de soutien. Certes leur rôle est important mais je ne les considère pas plus que ça. J'ai déjà pu constater par moi-même que revenir du 58ème étage en vie n'était pas impossible alors pourquoi devrais-je me traîner un coéquipier? Pour le voir mourir? Je pense avoir déjà donné. Je pense avoir suffisamment souffert.
Aujourd'hui, peu importe les blessures qu'on m'inflige, je ne ressens plus rien. Certains trouvent cela déstabilisant. "Comment peut-il rester aussi impassible avec de telles blessures?" Voilà ce que les gens se demandent lorsqu'il voit mon corps meurtri. En regardant rapidement les yeux d'Astrée, je me doute qu'elle aussi vient de se poser la question. Pourtant, elle fait preuve d'un grand calme et quand elle me demande de m'asseoir, je m'exécute sans broncher.
Ma réflexion sur Dame Hestia semble lui plaire puisqu'elle affiche un léger sourire. En même temps, aucun autres dieux ne ressemblent à une enfant. C'est ce qui la différencie des autres selon moi, son innocence et la chaleur qu'elle peut procurer par un simple mot.
Astrée s'attache les cheveux, avant de se procurer tout ce dont elle a besoin pour me soigner. Elle me tend alors un bol et m'invite à en boire le contenu. Sans m'interroger plus que ça sur le breuvage, je lui récupère délicatement le contenant avant d'en boire le contenu.

- "C'est doux." dis-je avec une pointe de nostalgie dans la voix, un très léger sourire au coin des lèvres.

Je ne sais pas quels ingrédients composent cette mixture mais son goût me rappelle celui des potions que me préparait Emilia quand on revenait d'expédition. Cette pensée me réchauffe le...
Une vive chaleur monte alors en moi. Ma mâchoire se serre et j'envoie le bol se briser en mille morceaux au fond de la pièce. Je me lève brusquement et m'apprête à saisir la gorge d'Astrée de la main. Mes doigts s'arrêtent alors à quelques millimètres de son cou. Mon souffle est court, mes muscles tendus, ma mâchoire crispée... Mon coeur bat à tout rompre et il n'a qu'une seule envie, celui de mettre à mort l'ange devant moi mais quelque chose parvient à me faire tourner le dos à Astrée.

- "Je... Je suis désolé." dis-je simplement.

Je m'approche de la porte, en saisit la poignée et m'arrête subitement. Qu'importe ma volonté de partir, ma main ne parvient pas à ouvrir la porte. Je me retourne de nouveau et mon regard s'ancre à des yeux couleurs améthyste. Je sens alors une larme perlée le long de ma joue. Je m'approche et prends la jeune elfe dans mes bras.

- "Emilia, pardonne-moi." dis-je en lui caressant tendrement les cheveux.

(A la fin du RP, Anos prend Astrée pour Emilia, c'est donc bien Astrée qu'il prend dans ses bras.)
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Odeleen


Je ne pense pas pouvoir considérer la Familia Soma comme ma famille ou, tout du moins, pas encore. J'ai perdu tellement d'être cher par le passé que j'ai du mal à accorder ma confiance ou même de l'importance aux nouvelles personnes que je rencontre. Je ne veux pas m'attacher pour ne pas avoir à souffrir si jamais il arrive un malheur. Mon corps et mon coeur ne veulent plus souffrir davantage. Néanmoins, je suis contente d'avoir rencontrer Odeleen. Elle est la seule à qui j'accorde une petite importance car elle a su me mettre à l'aise, déjà avec elle, et puis avec les autres.

- "Je ne sais pas si une telle potion existe mais ce serait vraiment merveilleux." dis-je sur sa remarque.

Quand je la vois sourire et lever ses pouces vers le ciel, je ne peux m'empêcher de répondre à son enthousiasme.

- "Ou je suis vraiment reconnaissante envers le seigneur Soma de m'avoir accepté parmi vous." je réponds en entamant doucement l'assiette que vient de me dresser Odeleen. "Et c'est pour ça que j'aimerai lui acheter quelque chose pour le remercier." je poursuis, répondant à sa question. "J'ai accompagné un aventurier dans la Tour l'autre jour et j'ai pu gagner environ 50 Valis. Du coup je me suis dit que ma première paie allait servir à remercier Sire Soma pour sa gentillesse."
Yumeko

Profil sur Booknode

Messages : 10094
Inscription : mar. 19 nov., 2013 12:04 pm
Localisation : Là où je peux rêver

Ange et démon

Message par Yumeko »

Astrée
205 ans ǀ Ange ǀ Aventurière ǀ Niveau 5 ǀ Familia d'Hestia ǀ Anos
Image
Image
Image
Time after time

Depuis longtemps déjà, j'ai été confrontée à la violence, à l'horreur et à la mort. Ce monde n'a jamais été idyllique, ni paisible. J'ai toujours eu du mal avec cette idée même si elle représente la réalité. J'ai été blessée physiquement, j'ai subi des blessures à cause de monstres. J'en ai vu chez de nombreuses personnes et créatures. Il y en a tant que je ne pourrais les compter ou me les remémorer tous. J'en ai vu des légères, des graves, des mortels. J'en ai soigné tant mais je n'ai pas réussi à sauver chaque être vivant. Je n'ai jamais réussi à réaliser des miracles même si j'aimerais tant. J'apprécie de me sentir utile, de pouvoir soigner quiconque en a besoin. Je ne fais aucune distinction, soignant des inconnus comme les membres de ma familia. Si quelqu'un me demande de l'aide, je le ferai spontanément. J'ai toujours agi de cette manière. Cela ne plaisait pas beaucoup à mes parents, ni à mon ancien clan. Je n'agissais pas comme ils le voulaient, selon leurs règles. J'ai été punie de nombreuses fois quand j'étais jeune. Mais je recommençais à chaque fois. La gravité de la blessure d'Anos n'est pas la pire dont j'ai été témoin. J'en ai vu d'autres. Bien d'autres. Il y si longtemps, j'ai soigné un démon dont la gravité des blessures m'avaient impressionnée à l'époque tout comme notre rencontre. Il ne voulait pas que je m'occupe de lui pourtant je l'ai fait. Je voulais l'aider. Anos n'accepte d'être soigné seulement parce que ma déesse l'a presque exigé.
Effectivement, Hestia ne ressemble à aucun autre dieu, ni déesse. C'est sa personnalité qui m'a plu chez elle et ce qu'elle peut dégager. Je n'ai jamais regretté mon choix. Je souris légèrement en l'évoquant brièvement avant de m'attacher les cheveux pour travailler sans être gênée. Pour commencer, je prends une potion dont je verse de son contenu dans un bol pour le donner au démon. Cela va accélérer le processus de guérison. Il me le prend délicatement des mains avant d'en boire le contenu. Il ne m'interroge pas avant sur les ingrédients contenus dedans. Certains le font surtout lorsqu'ils sont méfiants. Cela arrive parfois. Il avale la potion, trouvant le goût doux tout en souriant légèrement. De la surprise s'affiche sur mon visage avant de sourire. J'ai longuement travaillé sur le goût pour être le plus agréable possible. J'aime à travailler sur de nouvelles potions comme améliorer des potions déjà créées. C'est pour cela que je passe souvent du temps ici et parfois avec Enyll. Mes potions ne sont pas secrètes. Si l'on me demande la liste des ingrédients, je la donne. Anos ne le fait pas mais je lui indique les deux ingrédients donnant ce goût agréable.
- Il y a du miel et de la fleur d'oranger, je lui réponds toujours avec ce léger sourire aux lèvres.
Celui-ci se flétrit quelques instants plus tard. Je ne comprends pas ce qu'il se passe. Son humeur change diamétralement. Le moment d'avant était calme et serein. Le moment présent est empreint de violence et de colère. Anos jette le récipient qui se brise en touchant le sol à cause du choc. Mes yeux s'écarquillent de surprise. Avec vivacité, il se lève et il tend son bras. Je n'ai pas le temps de réagir, sa main se trouve à quelques millimètres de ma gorge, ses doigts la frôlant. C'est comme s'il voulait m'étrangler... me tuer pour je ne sais quelle raison. Son regard me le crie. La peur s'insinue dans mes veines, mon cœur martèle dans ma poitrine. Pendant quelques secondes, je suis transportée dans le passé. La grotte, la terre, la pierre, l'humidité, le sang, le démon... Puis tout prend fin. La vision du passé et sa main autour de ma gorge. Je reviens au moment présent dans l'infirmerie où Anos me tourne le dos. Je suis figée, je n'arrive pas à bouger, ni à parler. Je le regarde s'éloigner en direction de la porte, prêt à partir, à quitter cette pièce sans avoir été véritablement soigné. Il finit par s'excuser, la main sur la poignée et s'arrête à nouveau. Quelque chose semble le retenir mais je ne sais pas bien quoi. Je n'ai jamais réellement compris le démon à l'époque. J'ai l'impression de ne pas plus comprendre Anos aujourd'hui. Sa tête se tourne et son regard se plonge dans le mien. Je n'y vois plus ni rage, ni violence, ni colère. Seulement une infinie tristesse. Puis une unique larme coule le long de sa joue. Unique témoin de cette scène que je ne pensais jamais observer de ma vie. Il refait le chemin inverse, diminuant l'espace entre nous pour me prendre dans ses bras. Il prononce quelques mots en me caressant les cheveux. Il y a tant de douceurs dans ses gestes. Il y a tant de regrets dans ses mots. Ils ne me sont pas adressés. Il s'adresse à Emilia, l'elfe décédée dans les derniers étages de la Tour. Elle était appréciée du plus grand nombre. Je comprends que sa mort le ronge encore aujourd'hui, ne trouvant pas la paix.
- Je te pardonne, dis-je d'une voix douce.
Yumeko

Profil sur Booknode

Messages : 10094
Inscription : mar. 19 nov., 2013 12:04 pm
Localisation : Là où je peux rêver

Au restaurant de l'Ivresse

Message par Yumeko »

Odeleen
66 ans ǀ Succube ǀ Aventurière ǀ Niveau 4 ǀ Familia de Soma ǀ Lyn
Image
Image
Image
Girl on fire

J'ai rejoint la familia de Soma, il y a des années. J'ai appris à connaitre chaque membre, à les côtoyer chaque jour. Maintenant, ils sont comme ma deuxième famille. Je les aime tous et je suis contente que l'on s'entende tous aussi bien. On a tous un petit penchant pour la boisson de Monsieur Soma et ça nous amène souvent à faire la fête. Ce qui tombe bien car j'adore faire la fête et m'amuse sinon la vie serait beaucoup moins amusante. Et on a besoin d'amusement et de joie dans la vie. Lyn ne semble pas en avoir vécu beaucoup alors j'essaye de lui en apporter aussi comme les membres de notre familia. La jeune Foxthanthrope avoue avoir du mal à dormir et faire des cauchemars. En réfléchissant tout haut, je me dis qu'il y a peut-être une potion pour l'aider à faire des nuits sans cauchemar. Il y a bien des potions qui endorment ou certaines capacités magiques. J'en suis consciente car je suis capable d'endormir des adversaires sous certaines conditions. Mais Lyn n'est pas un adversaire et elle ne le sera jamais. Elle est trop chou pour vouloir lui faire du mal.
- On regardera sur le marché s'il y en a. Sinon il faudrait aller dans une boutique ou demander à l'un de nos soigneurs.
Il faut être optimiste. Et si elle n'existe pas, il est peut-être possible d'en créer une. Je me dis tout est possible.
Je suis contente de voir Lyn réussir à faire preuve d'optimisme alors je lui souris en levant les pouces en l'air. Je suis fière d'elle et je lui montre. Je lui pose une assiette pleine de nourriture devant elle et je la vois l'entamer. C'est bien, elle mange. Je picore dans la mienne en l'écoutant. Elle m'explique vouloir remercier Monsieur Soma pour son aide en lui offrant un présent. Elle a un peu d'argent de côté qu'elle a obtenu lors d'une mission et elle compte l'utiliser à cette fin.
- C'est très généreux et je suis sûre que Monsieur Soma sera très heureux de recevoir un cadeau de ta part. Je suis sûre que tu trouveras quelque chose au marché. Il y a tellement de choses... de la nourriture, des boissons, des objets, des bijoux, des vêtements, des armes... On fera le tour de toutes les étales pour choisir le cadeau parfait.
Je suis toute excitée à l'idée de faire un tour au marché avec une nouvelle mission en tête. Je compte bien aider Lyn dans sa tâche.
naji2807

Profil sur Booknode

Messages : 8782
Inscription : sam. 05 févr., 2011 7:53 pm

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par naji2807 »

Kei
27 ans, Gumiho de niveau 5
Aventurier de la familia d’Apollon, Agacé par Elise

Image
Image
Image
J’ai le sommeil léger. C’est à la fois une bonne et une mauvaise chose. On aurait pu se dire que, maintenant que je vis chez Apollon et que je suis en « sécurité », j’aurai pu perdre cette habitude… Mais non, je suis toujours aussi vigilant, et le moindre bruit peut me réveiller. C’est la raison pour laquelle je commence à émerger au moment où j’entends les premiers pas d’Elise dans ma chambre, et heureusement, car je n’aurai vraiment pas apprécié qu’elle me tire aussi brusquement de mon sommeil. Je n’apprécie déjà pas sa façon de me tirer du lit – tout simplement – raison pour laquelle je la toise, tandis qu’elle attend fièrement au pied de mon lit.
- Ce n’est pas une façon polie de le dire, mais bonjour à toi aussi Elise.
Me redressant avec une lenteur délibérée, j’essuie mes yeux et je baille, bien décidé à la faire patienter. Elle a parlé d’Apollon, mais aussi d’une quête. Ma curiosité est piquée, mais si j’avais semblé d’emblé intéressée, elle aurait été bien trop heureuse, je préfère la faire attendre quelques minutes. Elle a beau être plus vieille que moi, elle se comporte toujours comme une enfant capricieuse, or je n’ai jamais aimé les enfants. Je la tolère uniquement car elle est ma capitaine, et que je ne peux donc pas faire autrement que d'être poli avec elle, à défaut d'être excessivement respectueux.
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Astrée, chez Hestia


Il y a près d'un siècle...
- "Dis-moi Anos, pourquoi veux-tu être fort?"
Ce n'est pas la première fois qu'Emilia me pose la question. Pourtant la réponse me paraît évidente.
- "Pour vous protéger, Daphnis et toi." je réponds en gardant mon visage fermé habituel.
Emilia éclate de rire avant de me prendre contre elle pour m'ébouriffer les cheveux.
- "Ne confonds pas les rôles petit garnement." dit-elle amusée.
Elle s'abaisse alors à ma hauteur, gardant une main sur ma tête.
- "Le jour où je t'ai recueilli, je me suis portée garante de ta vie et tant que je serai là, il ne t'arrivera rien, tu verras." poursuit-elle avec ce sourire dont elle seule a le secret. "Mais je ne doute pas que tu deviendras un combattant redoutable et, qui sait, peut-être qu'un jour tu seras amenée à sauver quelqu'un comme je l'ai fait avec toi." finit-elle avant de poser un doux baiser sur mon front.



Plongé dans une espèce de torpeur, je fais fi de ce qui m'entoure, me concentrant simplement sur le toucher des cheveux d'Emilia. Pourtant, une voix parvient à mes oreilles et ce n'est pas celle de ma mentor. "Je te pardonne." Pourquoi le ferait-elle? Je m'écarte finalement d'Astrée, gardant mes mains sur ses épaules.

- "Détrompe-toi. Ce que j'ai fait est impardonnable." dis-je simplement avant de rompre le contact.

Je me rassieds et reprends un air neutre.

- "Fais ce que tu as à faire. Je paierai Dame Hestia pour la casse." dis-je en regardant les morceaux de terre cuite éparpillées au sol.

Ma volonté première était de partir mais je sens la présence de la Déesse de l'autre côté de la porte et je sais qu'elle ne m'aurait pas laissé partir malgré ce que je viens de faire.
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Odeleen


La véritable force d'Odeleen, c'est sa joie de vivre. Même en ayant passée une nuit atroce, elle arrive à m'arracher un sourire et, rien que pour ça, je l'en remercie. Les personnes comme elle sont rares. Jusqu'à ce que Sire Soma m'accueille je ne connaissais que la violence et la cruauté. Aujourd'hui, je peux savourer ma liberté et le bonheur de ne pas avoir une peur constante à fleur de peau.

- "Oui, on verra bien ce qu'on trouvera sur place."

J'espère juste que ce ne sera pas trop cher parce que je n'ai pas beaucoup d'économie et je ne voudrais pas qu'Odeleen paye pour moi. Je finis doucement mais sûrement mon assiette avant de me lever.

- "Je file rapidement me laver les dents et je te rejoins en bas." dis-je avant de monter à l'étage.

Je me hâte dans la salle de bain et, en moins de 5 minutes, je retrouve Odeleen à l'entrée du restaurant.

- "Je suis prête, on peut y aller." lui dis-je un brin enthousiaste.
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Oula, Kai ressemble vraiment à un papi. Sa lenteur fait vraiment peur à voir. A tel point que je me demande s'il n'est pas malade. Pourtant, ce n'est encore qu'un bébé. A 27 ans il devrait avoir un minimum d'énergie non? Bref, l'état physique de mon camarade ne m'importe guère, ce qui m'intéresse c'est de satisfaire le bon désir du seigneur Apollon.

- "Allez dépêche-toi, on doit partir sur le champ!! Je te laisse 5min pour te préparer et me retrouver à l'entrée du manoir. Ne sois pas en retard ou je viens de tirer par la peau des fesses." je lui réponds avant de sortir de sa chambre aussi vite qu'un boulet de canon.

Je rejoins ma chambre en quelques secondes et me hâte dans ma toilette. Au final, il me faut moins de deux minutes pour prendre ma douche, me coiffer, m'habiller et attendre Kai devant les grilles du manoir. Pourvu qu'il se dépêche avant qu'il n'y ait trop de monde au marché.
naji2807

Profil sur Booknode

Messages : 8782
Inscription : sam. 05 févr., 2011 7:53 pm

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par naji2807 »

Kei
27 ans, 1m68, Gumiho de niveau 5
Aventurier de la familia d’Apollon, Agacé par Elise

Image
Image
Image
Evidemment, elle me presse encore, mais je m'y attendais, puis que j'ai fait exprès de la faire attendre. Un fin sourire étire mes lèvres quand elle me tourne le dos pour quitter ma chambre, et me laisse enfin un peu de paix. Je m'étire encore une fois, et quitte le lit sans me presser. Je n'ai pas besoin de faire grand chose, je n'ai qu'à enfiler mes vêtements, puisque je suis de ceux qui font leur toilette le soir. Quelle étrange idée que d'aller se coucher dans son lit avec toute la saleté de la veille sur la peau... D'accord, j'ai peut-être surtout pris cette habitude car je n'ai jamais aimé que mes draps soient tâchés de sang, même quand je n'avais pas des draps exceptionnels. Il est vrai que depuis que j'ai intégré la familia d'Apollon, j'y ai gagné en confort... mais j'y ai clairement perdu en tranquillité.
Je m'habille rapidement, n'ayant aucune envie qu'Elise vienne à nouveau envahir mon espace vital. Me dire que je vais peut-être passer plusieurs heures avec elle me fait lever les yeux au ciel, mais ma curiosité a repris le dessus, et surtout, je ne souhaite pas me fâcher avec Apollon. Je continue de ne pas comprendre qu'il la tienne autant en estime, mais je suppose que lui aussi est peut-être du genre capricieux...
Je rejoins Elise devant les grilles du manoir en moins de 5 minutes, et l'observe en demandant :
- De quoi s'agit-il ?
Dernière modification par naji2807 le dim. 07 janv., 2024 12:29 pm, modifié 1 fois.
Yumeko

Profil sur Booknode

Messages : 10094
Inscription : mar. 19 nov., 2013 12:04 pm
Localisation : Là où je peux rêver

Ange et démon

Message par Yumeko »

Astrée
205 ans ǀ Ange ǀ Aventurière ǀ Niveau 5 ǀ Familia d'Hestia ǀ Anos
Image
Image
Image
Time after time

Je ne sais pas comment les choses en sont arrivées là. Je ne comprends pas ce qu’il se passe. J’étais en train de soigner Anos quand son comportement s’est mis à changer. Je ne sais pas ce qui a pu déclencher tout cela. Douceur, colère, tristesse. Je reconnais ces émotions. Je connais bien la première et la dernière. Mais j’expérimente rarement la seconde. Mes émotions ne sont jamais aussi prononcées, aussi intenses. Je suis incapable de passer d’un sentiment à un autre en quelques secondes.
Anos me plonge quelques instants dans les souvenirs. Des souvenirs lointains d’une autre époque. Des souvenirs de jeunesse. Je n’avais pas pensé à lui depuis longtemps. Il est devenu un fantôme de mon passé. Je n’ai jamais su ce qu’il est devenu. Je ne sais pas s’il a survécu depuis lors, s’il est toujours vivant. Et s’il l’est, sans doute, ne se souvient-il pas de cette jeune ange candide qui a soigné ses blessures, il y a si longtemps. Quant à lui, il a laissé son empreinte dans mes souvenirs, la faisant perdurer encore aujourd’hui.
Sa colère me fait peur parce que je la sens dirigée contre moi sans comprendre pourquoi. Je n’ai rien fait pour cela. Je n’ai jamais cherché à le provoquer alors pourquoi vouloir attenter à ma vie ? Je ne comprends pas. J’essayais simplement de l’aider, rien de plus. Cette colère me fait peur surtout quand sa main se retrouve à quelques millimètres de ma gorge D’angoisse, je me fige, ma respiration bloquée et mon cœur martelant dans ma poitrine. Cela dure seulement quelques instants. Puis tout s’arrête. Je n’ai pas le temps de réagir, ni de me remettre de mes émotions. Il s’éloigne prêt à quitter la pièce avant de faire demi-tour pour me prendre dans ses bras. La chaleur de son corps se diffuse, la sentant à travers mes vêtements. Ses doigts caressent mes cheveux avec douceur. J’ai l’impression d’avoir un tout autre Anos. Je sais qu’il me confond avec quelqu’un d’autre en prononçant le nom de la Princesse de Babylone. Pourtant, je ne peux m’empêcher de prononcer ces mots. Je te pardonne. Douceur, chaleur, tristesse, regret se confondent. Mes mots le font réagir et il se détache de moi, non sans garder ses mains sur mes épaules. Mes yeux se relèvent et s’ancrent aux siens.
- Pourquoi dis-tu cela Anos ? je demande d’une voix douce. Qu’as-tu fait de si impardonnable ?
Il finit par s’éloigner et se rassoir, reprenant sa position initiale d’une voix égale comme si rien ne s’était passé. Seul le récipient brisé est une preuve de son accès de colère. Je ramasserai les morceaux brisés plus tard pour les jeter. C’est dommage, j’aimais bien ce bol. Je lâche un petit soupir avant de me reprendre. Puisqu’il décide de rester, je vais continuer à le soigner.
- Très bien, je réponds simplement.
Je tourne le dos à Anos et j’essaye de me concentrer sur ma tâche. Je cherche plusieurs bocaux contenant les ingrédients dont j’ai besoin. Des odeurs familières s’en échappent. Dans un bol, je broie un mélange de racines, d’écorces et de plantes auquel j’ajoute une larme d’ange prélevée par mes soins, il y a quelques semaines. Je mélange le tout pour en faire une pâte épaisse. Je prends un tissu propre dans une fibre issue d’une fleur duveteuse et bleue très utile pour ce genre de blessures. Elle a des propriétés nettoyantes incroyables. Avec une spatule, je badigeonne le tissu généreusement. Je retourne vers mon patient silencieux et avec délicatesse, je pose le pansement sur la blessure.
- Cela va permettre de résorber la blessure en évitant une potentielle infection. Peux-tu tenir le pansement quelques instants ?
J’attends de le voir poser ses doigts sur le tissu pour le maintenir, le temps d’aller chercher une longue bande de tissu. Je reviens vers lui, afin de terminer les soins sur cette première blessure. J’enroule le tissu partant de sa blessure pour l’entourer, passant de son abdomen à son dos pour faire plusieurs tours et maintenir correctement le pansement en place. Mes doigts frôlent sa peau dans ma tâche tout en me concentrant sur mes gestes. Je termine en coinçant le tissu pour ne pas voir le bandage se défaire. Mon regard revient vers le sien.
- Il faudra garder ce pansement trois jours et ne pas le mouiller. C’est important. A présent, je vais m’occuper de tes autres blessures.
Je retourne vers le plan de travail, à la recherche de coton et d’une solution désinfectante pour les coupures. Je reviens à nouveau vers lui et je le préviens.
- Ça va piquer.
J’imagine que ça ne doit pas être grand-chose pour lui mais j’ai l’habitude de prévenir mes patients pour éviter les surprises. Même si cela ne les empêche pas de réagir quand même à la sensation du produit sur leur blessure. Je scrute sa peau et commence ma tâche, concentrée sur chaque blessure. Je remarque des cicatrices, signe de nombreux combats. Chacune doit raconter une histoire.
Yumeko

Profil sur Booknode

Messages : 10094
Inscription : mar. 19 nov., 2013 12:04 pm
Localisation : Là où je peux rêver

Mission : un cadeau pour Soma

Message par Yumeko »

Odeleen
66 ans ǀ Succube ǀ Aventurière ǀ Niveau 4 ǀ Familia de Soma ǀ Lyn
Image
Image
Image
Girl on fire

Si physiquement je ressemble à ma mère, je n’ai pas hérité de son caractère. Je suis bien plus souriante et optimiste. Si ma mère sourit, c’est lorsqu’elle est satisfaite ou elle veut séduire un client. Ce n’est pas le même genre de sourire que ceux adressés à Lyn à cet instant. Je sais aussi très bien faire cet autre genre de sourire mais quand je suis dans un autre état d’esprit. Là, il est spontané car je suis de bonne humeur et j’ai envie de lui rendre un peu de son sourire. Il est vrai, je suis souvent de bonne humeur et après une nuit aussi agréable, difficile de perdre le sourire. Je suis sûre que la journée sera tout aussi sympathique. L’idée d’aller au marché et de faire quelques emplettes me rend heureuse et j’en suis toute excitée. J’adore me rendre là-bas et dépenser quelques Valis dans des objets qui me plaisent et parfaire mes différentes collections. Me connaissant, je vais repartir avec quelques articles. J’aime bien dépenser mon argent. Aujourd’hui, je vais être accompagnée par Lyn qui a un objectif en tête et je compte bien l’aider dans sa quête du cadeau parfait pour Monsieur Soma. Cela sera aussi l’occasion de trouver une potion pour aider Lyn à ne plus faire de cauchemars. Tout à mes pensées, je grignote mon petit-déjeuner tout en l’observant manger. Je suis ravie de voir qu’elle mange bien.
- Je suis sûre qu’on trouvera quelque chose, gardons notre optimiste intact.
Elle termine son assiette et me préviens de ses intentions, me laissant seule quelques minutes. Je profite pour terminer mon petit-déjeuner à mon tour et débarrasser nos deux assiettes. Je les dépose dans l’évier tout en promettant de donner un coup de main à midi ou ce soir au restaurant. Cela m’amuse de servir les clients et de discuter avec eux. Enfin, parfois, je ne fais pas que cela. Il m’arrive de me faire draguer ou de séduire quand un client me plait. Puis je passe quelques heures en sa compagnie dans un autre lieu.
Je rejoins l’entrée du restaurant où Lyn refait son apparition. Elle est prête et nous pouvons y aller.
- C’est parti ! je m’exclame en prenant le chemin du marché.
Celui-ci se situe de l’autre de la ville mais cela ne m’a jamais dérangé de marcher. En plus, je suis pleine d’énergie donc je marche avec un certain entrain. Je repense à notre mission du jour pour trouver un cadeau à notre dieu. Ce n’est pas si facile car il est quand même bien mystérieux. Et accessoirement, il est beau. C’est peut-être le côté mystérieux qui fait ça. Et puis, c’est un dieu. Quel cadeau peut-on bien lui faire ? Après quelques minutes, je demande à la jeune foxthantrope.
- Tu as des idées de cadeaux pour Monsieur Soma ?
melemele14

Profil sur Booknode

Messages : 1960
Inscription : ven. 27 avr., 2012 10:37 pm
Localisation : Aaaaaall byyyyyy myyyyyseeeeeeeeeeelf

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par melemele14 »

Image

Image

Image

C’est un nouveau jour de marché qui se lève et, cette fois-ci, je me suis proposée pour aller faire les emplettes nécessaires à la Familia. Je sais que certaines personnes n’apprécient pas nécessairement la foule ou les membres d’autres Familias, c’est pourquoi il y a toujours au moins une personne qui représente notre Familia lors des jours de marché. Je me sentais d’humeur sociable et charitable aujourd’hui, c’est pourquoi j’ai décidé de proposer mes services.

Je fais le tour du quartier pour faire la liste de courses nécessaires aujourd’hui et en profite pour prendre des nouvelles de tout un chacun. J’apprécie me tenir au courant de ce qui se passe dans nos rangs, ça me permet d’être toujours prête si quelque chose devait arriver à l’un de nos membres. Certains diront que c’est parce que j’ai un côté un peu mère poule et que je m’inquiète trop pour ceux que je considère comme ma famille. Je ne peux ni confirmer ni infirmer de tels propos…

Alors que je me promène dans le labyrinthe à la recherche des dernières têtes que je n’ai pas encore croisées, j’aperçois une touffe de cheveux blonds platine et un sourire effleure mes lèvres. Je prends soin d’alourdir mes pas pour qu’elle m’entende arriver. J’ai appris à mes dépens qu’il n’est pas bon de surprendre Sybil par derrière, elle s’effraie beaucoup trop facilement. Alors qu’elle se retourne vers moi et que ses grands yeux innocents se posent sur mon visage, je lui lance avec un de mes plus éclatants sourires :

Alors mon petit ange, de quoi as-tu besoin aujourd’hui ? Je vais passer au marché après donc si tu veux que je te ramène des sucreries, n’hésite pas, ajoutai-je avec un clin d’oeil en glissant mon bras sous le sien une fois arrivée à sa hauteur.

Image
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Mon pied tape frénétiquement sur les pavés de Babylone en attendant Kai. Je suis d'un naturel assez speed et je tends à croire que ça peut saouler un peu mes compagnons mais c'est pour leur bien que je les bouscule un petit peu. Mon attente se termine finalement quand je vois Kai approcher. Un long sourire s'étire sur mes lèvres. Je savais qu'il serait à l'heure et c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai choisi pour m'accompagner.

- "Ce que je m'apprête à te dire doit rester secret. Sire Apollon ne souhaite pas que ça s'ébruite." je commence sérieuse. "Un rassemblement des dieux approche. Je ne sais pas en quoi il va consister mais le fait est que notre dieu compte bien inviter une déesse très influentes de Babylone. Notre mission est de trouver un présent pour cette dernière. Cette tâche qui nous est confié n'est pas à prendre à la légère car, selon les dires d'Apollon, ce présent pourrait être synonyme de grand changement à Babylone." je poursuis avec ce même ton sérieux.

C'est dans ce genre de moment que l'on peut retrouver l'ancienne générale de guerre qui sommeille en moi. Néanmoins, mon monologue terminé, j'affiche de nouveau un sourire des plus enfantins.

- "Alors ne perdons pas plus de temps et allons chercher la perle rare qui saura ravir le coeur de la déesse." dis-je avec enthousiasme.
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Odeleen


C'est la première fois que je me rends au marché. Jusqu'à présent, j'essayais au maximum d'éviter les endroits bondés car je me sens rapidement opprimée. Mais aujourd'hui, j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains et de combattre cette peur pour me familiariser davantage avec la vie à Babylone. En plus, j'ai la chance d'être bien accompagné. Odeleen partage mon enthousiasme et je sais qu'avec elle je vais passer une bonne journée.
Elle m'interroge sur de potentielles idées de cadeaux et je lève les yeux vers le ciel, réfléchissant à ma réponse.

- "Eh bien, je n'ai jamais eu l'occasion d'offrir un cadeau à qui que ce soit jusqu'à présent donc je ne sais pas vraiment vers quoi me diriger. Mais j'avais peut-être pensé à un bracelet. J'ai remarqué que Sire Soma ne portait pas beaucoup d'accessoires donc je me dis que ça lui ferait plaisir." dis-je en gardant mon regard dirigé vers le ciel.

Mes yeux se baissent alors, regardant les différents pavés parsemant la route.

- "Quand j'en ai parlé à l'aventurier de l'autre jour, il m'a dit qu'un cadeau, s'il est fait avec le coeur, fera forcément plaisir à celui qui le reçoit. Du coup, je me dis que je pourrai peut-être avoir un coup de coeur en passant devant les différents étalages."
Shinato

Profil sur Booknode

Messages : 939
Inscription : ven. 12 avr., 2019 11:46 am

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par Shinato »

Image

Image

Image

Image

Image


Avec Astrée, chez Hestia


Pourquoi faut-il qu'elle relève les yeux. Et ses questions... Pourquoi me font-elles aussi mal? Faisant mine d'ignorer ses questions, je me rassieds et la laisse faire son job de médecin. J'écoute ses initiatives d'une oreille, exécutant la moindre de ses demandes. Mon esprit, lui, est ailleurs.
Qu'ai-je fait de si impardonnable? La réponse est toute trouvée. Emilia est morte par ma faute. Je suis à l'origine de sa mort. Si elle ne m'avait pas recueilli ce jour-là, elle serait encore vivante. C'est ma faute. Elle est morte. Je... Ma faute. Elle est morte. Elle est morte. Elle est morte. Morte. Morte. Ma faute. Morte. MORTE!!!!
Je me lève brusquement, attrapant Astrée par le poignet. Ma prise est douce, ne voulant aucunement blessée la fille d'Hestia. Ma deuxième main se pose sur sa clavicule, mon pouce appuyant légèrement sur sa gorge. Je l'oblige à reculer, jusqu'à ce qu'elle soit dos au mur, au fond de l'infirmerie.

- "Emilia est morte par ma faute." dis-je simplement, d'une voix empreinte d'amertume.

Ma voix donne une réponse mais la vérité se trouve ailleurs. Mon pouce sur son poignet dessine lentement mais sûrement des lettres formant cette simple phrase : "Je l'ai tuée."
Cette information pourrait mener Astrée à une mort certaine si ça devait sortir de cette pièce mais je compte sur sa discrétion. Mon regard s'ancre au sien et, cette fois-ci, je sens de vraies larmes couler le long de mes joues.

- "Pourrait-on vraiment me pardonner?"
naji2807

Profil sur Booknode

Messages : 8782
Inscription : sam. 05 févr., 2011 7:53 pm

Re: Babel : The Tower Far Beyond The Gods

Message par naji2807 »

Sybil
72 ans, 1m60, Ange
Supporter de la familia d’Anubis, Heureuse avec Hawa

Image
Image
Image

J'aime me promener dans le labyrinthe de la propriété. Au tout début, alors que je venais d'arriver, je n'osais presque pas sortir. J'ai fui le premier jour, mais ensuite, quand j'ai compris que j'étais en sécurité ici, je ne voulais plus quitter cet endroit, et j'avais même peur d'aller dans le labyrinthe. Puis le temps a passé, et ma zone de sureté s'est étendue au labyrinthe. Ici, seuls les membres de ma familia pourraient me trouver, et j'ai appris à leur faire confiance au fil du temps. Je ne les connais pas tous très bien, et je ne parle pas à tout le monde, mais je sais au moins qu'ils ne risquent pas de me blesser ou de me faire du mal. En apprenant à connaître toutes les autres familia, j'ai fini par être convaincu que celle d'Anubis est celle qui me correspond vraiment le mieux. Ma familia est constituée de personne assez douces, pour la plupart, et c'est ce dont j'ai besoin je crois.
Mes sens m'alertent d'une présence qui se rapproche, mais je ne sursaute pas. Je ne sursaute plus autant qu'avant, ce qui me laisse supposer que l'amélioration de mon état se poursuit. Je me retourne, et me sens soulagé en voyant Hawa approché, un fin sourire étirant mes lèvres. Hawa est l'une des rares personnes à qui j'offre des sourires. Peut-être que le fait qu'elle soit une femme joue pour beaucoup - ce sont des hommes qui m'ont torturé, et mon corps s'en souvient trop bien - mais je crois que ça tient aussi beaucoup de sa personnalité, de son caractère. Hawa n'est pas vraiment douce, pourtant, sa présence me fait du bien, elle me rassure presque plus que la solitude. C'est étrange, je ne pensais pas me sentir à nouveau en sécurité avec qui que ce soit. Mais Hawa a fait ses preuves, si on peut dire, elle m'a défendu plusieurs fois, elle m'a "protégée", en quelques sortes, même si je n'étais pas vraiment attaquée. Au début, je me sentais vite oppressée, mal à l'aise, surtout en présence d'hommes. Leur simple présence suffisait à me rendre nerveuse, et je crois qu'Hawa l'a vite compris. Elle les éloignait quand je n'y arrivais pas, et grâce à elle, j'arrivais à nouveau à respirer.
Son sourire réchauffe les environs, et je la laisse faire quand elle passe son bras sous le mien. Je ne suis pas friande de contact, mais le sien ne me dérange pas. Mon sourire grandit un peu, et je suis touchée qu'elle pense à me demander si j'ai besoin de quelque chose. Je me doute qu'elle a du le faire avec d'autres membres de la familia, mais ça ne retire rien à ce que je ressens.
- Je veux bien quelques sucreries, j'admets en rosissant légèrement.
J'ai redécouvert le plaisir de la nourriture en sortant de ma captivité, et j'avoue avoir du mal à résister à une douceur sucrée.
- Tu vas y aller seule ? je demande, sans savoir si j'aurai le courage de lui proposer de l'accompagner.
Je sors plus qu'avant, pour aller dans la tour notamment, mais je vais rarement au marché... avec Hawa cependant, je me sentirai peut-être assez courageuse pour aller choisir moi-même ce que je veux manger.
Répondre

Revenir à « RPG »