Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Des mondes médiévaux avec des créatures fantastiques. Des héros qui sauvent les innocents à la force de leur épée, des histoires d'amour entre une voleuse et un prince qui finit en meurtre en pleine cour du roi. Bienvenus en pleine fantasy.
https://booknode.com/univers/fantasy
Répondre
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 638
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par theyoubot »

Brandon SANDERSON

Image

À mes yeux, Sanderson est l'auteur le plus talentueux au monde actuellement (dans les genres où il écrit). Et sur une période allant de 1950 à aujourd'hui, je ne vois que Loïs McMaster Bujold, John Varley et Robin Hobb qui puissent prétendre l'égaler. Cet avis subjectif n'est basé que sur mes lectures, environ 1200 romans de SF publiés sur la période 1950-2020 et quelques centaines de romans de fantasy. Mais pour les choisir, j'ai quand même écouté les conseils des principaux anthologistes et critiques, et couvert tous les auteurs célèbres et/ou fréquemment cités comme incontournables depuis 1950. Donc si mon avis vous semble erroné, la faute en revient plus à mes goûts qu'à mes lectures.

Outre son talent, il a une particularité : les pouvoirs magiques utilisés dans ses romans naissent souvent de contextes originaux et sont exercés avec des contraintes particulières. Les autres auteurs de fantasy se bornent à doter leurs personnages des pouvoirs surnaturels déjà vus mille fois et ils le font sans la moindre originalité.
J'ignore ce qui a poussé Brandon Sanderson à travailler autant sur la genèse des pouvoirs qu'il utilise et je ne suis pas fan de toutes ses initiatives à ce niveau, loin s'en faut. Parfois, ça fonctionne, parfois, non. Mais je salue l'effort au passage.








FILS DES BRUMES

Image

Fils-des-brumes Trilogie
2006-2008
L'héroïne, Vin, est attachante. C'est elle qui, à mes yeux, fait toute la réussite du Tome 1. Je ne recommande pas les tomes suivants. Suis pas non plus une grande fan de la nature "allomatique" ou "ferrochimique" des pouvoirs surnaturels qui jalonnent l'histoire. Mais j'adore l'utilisation de ces pouvoirs pour faire avancer les scènes d'action.
Selon mes 4 critères, le tome 1 de ce cycle est ce que l'auteur a écrit de plus abouti à ce jour. Mais il a écrit pas mal d'autres bouquins corrects.
Tome 1 :
18 / 20
Image Image Image Image Image récit centré sur un personnage
Image Image Image Image évolution du personnage principal
Image Image Image Image rythme
Image Image Image Image Image originalité/ingéniosité

(la note est le nombre total d'étoiles)





WAX & WAYNE

Image
2011, 2016. 4 volumes.
Je recommande tout particulièrement l'excellent tome 1 : L'alliage de Justice
Wax est un policier (constable) doté 2 pouvoirs : lance-pièces (il peut exercer des poussées sur le métal) et ajusteur (il peut décupler son poids ou le réduire à presque rien). Le combinaison de ces 2 pouvoirs est rarissime et fait de lui l'allomancien le plus redoutable de l'époque.
Peu à peu, Il est assisté par Marasi, une constable débutante mais douée, qui souffre de la phallocratie ambiante.
Le personnage principal est attachant, les scènes d'action sont correctes, le rythme est soutenu, la bataille finale est spectaculaire et prenante, les rouages politiques et économiques de la capitale sont dépaysants. La magie est très bien utilisée : Sanderson dope les scènes d'action avec une base réduite de pouvoirs bien dosés.
En plus j'aime bien cette ambiance victorienne, fiacres, chemins de fer, armes à feu vintage etc..
Tome 1 :
17 / 20
Image Image Image Image récit centré sur un personnage
Image Image Image évolution du personnage principal
Image Image Image Image Image rythme
Image Image Image Image Image originalité/ingéniosité

(la note est le nombre total d'étoiles)
Les tomes suivants possèdent les mêmes qualités, sauf qu'ils souffrent d'un défaut hélas très répandu : l'escalade de pouvoirs.
Dans la fantasy, le fantastique et la bit-lt, il arrive souvent qu'un romancier ne sache plus quoi faire avec le pouvoir surnaturel au centre de son récit. Alors il en créée un second encore plus puissant. Histoire d'émerveiller à nouveau son lecteur. C'est une erreur d'écriture. Trop de pouvoir tue le pouvoir. En faisant cela, l'auteur dévalue ce qu'il a écrit avant.





LA VOIE DES ROIS

Image

La Voie des Rois + Le Livre des Radieux + Justicière
6 tomes, chez Le Livre de Poche. 5400 pages
2010-2017
Kaladin est un lancier émérite, injustement dégradé et condamné à une mort rapide comme esclave porteur, en première ligne dans une guerre atroce.
En dépit des apparences, les trois titres ci-dessus racontent de façon continue l'évolution de Kaladin et de la guerre qui déchire son monde. On suit aussi avec plaisir Shallan, jeune dessinatrice douée et conspiratrice maladroite, promise comme Kaladin à un avenir radieux.
Le tome 1 remplit assez brillamment mes 4 critères de qualités. Ensuite, l'auteur n'a plus assez de scènes pour tenir ce niveau d'écriture sur un seul personnage (ni même sur deux, Kaladin + Shallan, ce qui est pourtant moins difficile). Donc il couvre le terrain avec une galerie de personnages secondaires. Mais il le fait façon Trône de Fer, c'est à dire avec des scènes de belle facture.
En toile de fond, des pouvoirs de genèse originale, la spiricantation et les marchevents. Là encore, je salue l'effort, même si cet aspect du récit ne m'a pas convaincue.
Je recommande juste le tome 1, qui est pour moi une grande réussite.
Tome 1 :
17 / 20
Image Image Image Image Image récit centré sur un personnage
Image Image Image Image Image évolution du personnage principal
Image Image Image Image rythme
Image Image Image originalité/ingéniosité

(la note est le nombre total d'étoiles)
Ensuite la qualité du cycle décroît à chaque tome. Appauvrissement des personnages, fautes de rythme. Dans l'ordre, tome par tome : pas mal, moyen, bof, chiant, escroquerie.





VERS LES ÉTOILES

Image
Vers les étoiles 2018
Tome 1 :
16 / 20
Image Image Image Image Image récit centré sur un personnage
Image Image Image Image évolution du personnage principal
Image Image Image Image Image rythme
Image Image originalité/ingéniosité

(la note est le nombre total d'étoiles)


Tome 2
de Astrevise

L'héroïne du tome 1 prend l'identité d'une pilote extra-terrestre et s'engage dans la flotte ennemie. Sa mission est de voler le secret d'une technologie cruciale. Elle découvre la base d'Astrevise, des races extra-terrestres exotiques, des intrigues politiques bellicistes et un monstre interdimensionnel qui menace de ravager notre univers.

L'héroïne reste attachante, quoique figée dans ses aptitudes et ses motivations. Le contexte, personnages secondaires et univers SF, est simpliste. Mais le rythme est soutenu alors ça se laisse lire. Disons que c'est de la littérature jeunesse haut de gamme.

11 / 20
Image Image Image Image récit centré sur un personnage
Image évolution psychologique du personnage
Image Image Image Image Image rythme
Image originalité/ingéniosité





COEUR D'ACIER

Image

Coeur d'acier Trilogie
2013-2016
Dans une société en déliquescence, des gens ordinaires essaient de tuer les "Épiques". Ce sont des individus malfaisants et hélas dotés de super pouvoirs. Ces méchants n'ont rien d'original. Ce sont à peu de choses près les super-vilains que Marvel et le cinéma américain nous servent ad nauseam.
Le récit doit tout au point de vue de David Charleston, un jeune homme effrayé mais malin dont l'évolution sera jalonnée de dangers croissants.
Pour une fois, l'auteur n'essaie pas de créer des pouvoirs originaux. Au contraire. Il recycle une imagerie de pouvoirs déjà en place dans l'esprit du lecteur (cinéma et BD). Dans ce sens là non plus, je ne suis pas fan du procédé. Mais l'itinéraire du héros est assez bon par ailleurs pour que je passe outre.
Tome 1 :
14 / 20
Image Image Image Image Image récit centré sur un personnage
Image Image Image évolution du personnage principal
Image Image Image Image Image rythme
Image originalité/ingéniosité

(la note est le nombre total d'étoiles)
Le tome 2 est plaisant mais je ne suis fan de la fin du tome 3





LES LÉGIONS DE POUSSIÈRE
2013
Dans une prestigieuse académie de magie réservée à la noblesse, un jeune garçon aux origines modestes montre des aptitudes remarquables pour un aspect des arts magiques enseignés. Bien qu'il soit méprisé et rejeté par les règles rigides de l'académie, il va déjouer les plans d'un assassin et un complot aux ramifications considérables.
La magie concernée est encore une fois originale, c'est le signe distinctif de l'auteur, et sa nature aide en partie le récit. Mais c'est l'itinéraire du jeune héros, Joël, qui fait l'intérêt du bouquin.
14 / 20
Image Image Image Image Image récit centré sur un personnage
Image Image Image Image évolution du personnage principal
Image Image Image rythme
Image Image originalité/ingéniosité

(la note est le nombre total d'étoiles)





L'ÂME DE L'EMPEREUR (180 pages)
2012
Chine médiévale (ou ce qui en tient lieu dans le roman). Shai est une magicienne douée qui a le pouvoir de modifier un peu les traits de caractères d'une personne et l'apparence d'un objet. Ça fait d'elle la meilleure faussaire de l'empire. Sa fierté est de parvenir à réaliser des copies d'oeuvres d'art qui trompent les plus grands experts.
Arrêtée en tentant de voler le Sceptre Impérial, elle est condamnée à mort.
Les ministres de l'empereur lui proposent un marché : sortir le souverain d'un état catatonique où l'a plongé une blessure à la tête. Seule Shai a une chance de réussir pareil prodige. Si elle réussit, on lui promet liberté et fortune. Mais Shai sait que les ministres la feront tuer, quoiqu'il advienne. La catatonie de l'empereur est un secret d'état trop dangereux pour l'empire. Shai doit convaincre ses géoliers qu'elle s'attelle à la tâche avec ardeur, tout en préparant une évasion normalement impossible.
Petit récit tendu avec une héroïne rusée et attachante.
11 / 20
Image Image Image Image Image récit centré sur un personnage
Image évolution du personnage principal
Image Image Image Image rythme
Image originalité/ingéniosité





WARBREAKER
2009
Des dieux et déesses amnésiques vivent dans un panthéon créé dans la capitale du royaume d'Hallandren. Ce sont des géantes et géants d'une grande beauté, choyés dans des palais et entourés de milliers de serviteurs. Leur apparence physique et leurs petits pouvoirs divins sont entretenus par le Souffle, une force «biochromatique» émanant des êtres vivants et affectant les couleurs (ouais, je sais, mais c'est pas plus expliqué que ça).
Chanteflamme est un de ces dieux. Son job l'ennuie, tout comme le fait d'être amnésique. Il aurait aimé se souvenir de la vie qu'il menait avant de devenir un dieu, il y a cinq ans. Alors il va se rapprocher de la promise d'un autre Dieu. La jeune fille est effrayée, isolée, elle a été enlevée à sa famille, à son pays. De son côté, la sœur de la jeune fille essaie d'empêcher une guerre entre leur pays et le royaume d'Hallandren.
Contrairement aux critiques élogieuses postées ici et là, l'aspect magique du récit n'est pas spécialement créatif (j'ai même trouvé ça assez naze). Mais l'intrigue politico-policière se dénoue bien et j'aime l'itinéraire de nos trois personnages principaux. Certes, l'auteur échoue à faire évoluer Chanteflamme au-delà du Dieu dénigrant sa propre divinité. Mais les deux soeurs ont une chouette dynamique.
10 / 20
Image récit centré sur un personnage
Image Image Image Image évolution du personnage principal
Image Image Image Image rythme
Image originalité/ingéniosité





LÉGION (200 pages), LÉGION À FLEUR DE PEAU (100 pages)
2012, 2014
Stephen est un schizophrène hautement fonctionnel qui gagne sa vie comme enquêteur. Il a de multiples personnalités, chacune a une expertise bien réelle dans un domaine. Armes à feu, graphologie, architecture etc.
Récits très courts qui montre de façon amusante la cohabitation mentale un peu difficile du héros avec ses amis imaginaires.





ELANTRIS
2005
Un petit Sanderson, pour moi. Plein de situations clichées qui sentent l'apprentissage et ça se traîne. Mais la seconde moitié a un peu de nerf et se laisse lire.
4 / 20
.. récit centré sur un personnage
Image Image Image évolution du personnage principal
Image rythme
.. originalité/ingéniosité






Série ALCATRAZ
2007-2016. 5 tomes




Attention : tous les résumés & avis ci-dessus ont été écrits par moi et n'engagent que moi. Subjectivité des gouts toussa toussa
Dernière modification par theyoubot le lun. 26 févr., 2024 5:01 pm, modifié 1 fois.
Vikael

Profil sur Booknode

Messages : 1
Inscription : ven. 13 oct., 2023 8:20 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Vikael »

J'adore Brandon Sanderson. J'ai seulement lu la première trilogie des fils de brumes, Elantris et les archives de Roshar, mais j'aime beaucoup la façon dont la magie se mélange à l'intrigue.

Dans plusieurs romans, les personnage utilisent la magie est un moyen, mais ici la magie est l'intrigue. Les personnages doit comprendre son origine ou son fonctionnement pour résoudre l'énigme. Un peu comme si Harry Potter devait découvrir l'orgine de la différence entre sorcier et moldus afin de vaincre Voldemort. Cette façon de mélanger l'intrigue à la magie rend l'histoire prenante et la magie inoubliable.

J'ai adoré les deux premiers tomes des archives de roshar, mais j'admet que les plus récents m'ont moins enthousiasmé. En particulier le voyage dans le royaume des sprène qui coupe le rythme avec l'assaut du monde réel

J'adore les formes de magie originale et si tu recherches un livre avec des magies hors du commun, mon premier roman sera publié bientot.
Bloulou

Profil sur Booknode

Messages : 115
Inscription : sam. 25 janv., 2020 1:44 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Bloulou »

J'ai eu l'occasion de lire coeur d'Acier et les suivants, et c'est un auteur dont le style m'avait énormément plus ! Merci pour ces partages, je vais essayer de les trouver. Je n'ai pas lu Bujold, mais Hobb oui et son univers aussi m'avait beaucoup touché.
Dilvish

Profil sur Booknode

Messages : 69
Inscription : mer. 07 janv., 2015 7:58 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Dilvish »

Meilleur auteur, d'un point de vue complètement subjectif alors ^^ De manière un peu plus objective, je ne l'apprécie pas du tout. Je le trouve très calibré et logorrhéique. J'en ai lu deux en entier (Elantris et Fils-des-Brumes) et 2 à moitié (le tome 2 de Fils-des-Brumes et le 1 du Livre des Radieux). J'ai eu l'impression de relire des photocopies de schémas d'écriture, de personnages, d'intrigues et d'être parfois prise pour une bille en termes d'explications ^^" Un Stefan Platteau ou un Lionel Davoust sont beaucoup plus intéressants, du moins en ce qui me concerne et pour ce que je recherche en fantasy ^^
Atalyo

Profil sur Booknode

Messages : 22
Inscription : mer. 16 févr., 2022 2:17 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Atalyo »

Dilvish a écrit : mer. 25 oct., 2023 4:18 pm Meilleur auteur, d'un point de vue complètement subjectif alors ^^ De manière un peu plus objective, je ne l'apprécie pas du tout. Je le trouve très calibré et logorrhéique. J'en ai lu deux en entier (Elantris et Fils-des-Brumes) et 2 à moitié (le tome 2 de Fils-des-Brumes et le 1 du Livre des Radieux). J'ai eu l'impression de relire des photocopies de schémas d'écriture, de personnages, d'intrigues et d'être parfois prise pour une bille en termes d'explications ^^" Un Stefan Platteau ou un Lionel Davoust sont beaucoup plus intéressants, du moins en ce qui me concerne et pour ce que je recherche en fantasy ^^
Donc l'avis des autres est subjectif mais le tient objectif ? Quel est donc cet étrange pouvoir ? :shock:
Je taquine car j'adore cet auteur, mais c'est vrai que tu apporte des arguments et qu'en plus tu lui as laissé plusieurs chances pour te faire un avis, ce qui est rare.

C'est vrai que Sanderson est souvent critiqué pour sa prose assez "simpliste" ou directe (je ne le ressent pas avec l'excellente traduction française personnellement) ou encore ses répétitions dans ses explications. C'est une volonté pour rendre son œuvre accessible à un plus grand public. Il a d'ailleurs prouvé dans certains de ses romans plus récents qu'il avait aussi une belle plume.
Et s'il est vrai qu'il na pas la prose d'un Rothfuss ou d'un Jaworsky, il a ses qualités notamment en terme de worldbuilding. Il créé des mondes vraiment uniques et intrigants.

Bien que mon livre préféré ne soit pas de lui, je le considère tout de même comme mon auteur préféré car il est extrêmement prolifique et que ses livres sont tous géniaux (mon avis subjectif bien sûr, aucun ne m'a déçu pour le moment).

On ne peut évidemment pas dire que c'est le meilleur auteur de fantasy en activité, mais c'est indéniablement une grande figure de la fantasy moderne et selon moi un incontournable pour qui découvre le genre.

Ses qualités selon moi :
- excellent worldbuilding : des mondes uniques et fascinants, on s'y immerge facilement.
- des moments épiques : il sait écrire des scènes qui vous donneront des frissons
- des systèmes de magie incroyables (hard magic = la magie possède des règles claires et strictes, elle en devient presque une science)
- des histoires bien ficelées, avec du suspense et un bon foreshadowing, donc une vraie valeur ajoutée à la relecture.
- différentes séries connectées entres elles : pas assez pour que cela gêne ceux qui ne liront pas toutes ses séries, mais assez pour qu'un merveilleux monde de theoriecrafting s'offre à vous si vous plongez dedans)
- Des fins haletantes ou tous s'accélère sur les 200 dernières pages

ses faiblesses selon les avis que j'ai pu lire sur le web :
- prose trop simpliste, pas assez élaborée
- info dumping : il explique parfois en long, en large et en travers, quitte à se répéter pour être sûr que le lecteur à compris
- des gros pavés : ses livres sont souvent de beaux bébés, et certains préfèreraient plus d'action et moins de développement du monde, de politique ou d'arcs narratifs annexes.

Désolé pour le pavé, et pour ceux d'entre vous auxquels mes anglicismes auront brûlé la rétine.

PS : tu conseilles Davoust, par lequel de ses livres recommanderais-tu de commencer ?
Dilvish

Profil sur Booknode

Messages : 69
Inscription : mer. 07 janv., 2015 7:58 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Dilvish »

Atalyo a écrit : ven. 27 oct., 2023 7:07 pm Donc l'avis des autres est subjectif mais le tient objectif ? Quel est donc cet étrange pouvoir ? :shock:
Euh je sais pas. Pour tout te dire, quand je relis ma phrase avec le mot "objectif" je trouve qu'elle n'a pas de sens. Je crois que je voulais dire que "meilleur" me paraissait trop fort, et que j'ai fait un lien logique pas très heureux avec mon avis en essayant de tirer dans l'autre sens ^^". C'est vrai que ça fait grosse péteuse, désolée pour le couac ^^ Je crois que c'est aussi un auteur que je vois un peu encensé partout et qu'il m'a été (un peu trop) tentant de répondre sans trop de nuance ^^ Je vais essayer d'être plus... nuancée pour ce qui suit, ou en tout cas de mettre davantage à mon aune ce que je n'aime pas (en espérant ne pas être trop brute... c'est surtout ce que je ressens quand je le lis que j'essaie d'exprimer ci-dessous ^^).

Oui je laisse toujours plusieurs chances à un auteur dont je n'ai pas apprécié une oeuvre. Parce que je me dis parfois que je ne suis pas tombée sur le bon et que si ça se trouve, il a écrit d'autres trucs chouettes. Je trouve intéressante ta liste de points forts et faibles, par contre je t'avoue qu'il y a des points forts que je mets en faible - mais je pense aussi que ça dépend de ce que tu... "cherches" en fantasy.

Pour moi son world-building est un de ses pires défauts. Il en fait trop. Je n'aime pas les auteurs qui inventent un monde et qui donnent l'impression de vouloir absolument l'étaler pour montrer tout ce qu'ils ont imaginé. Je sais que c'est galvanisant, de créer, et que si on écrit c'est aussi pour partager cette euphorie avec un lectorat. Mais dans 90% des cas, je trouve ça soit inutile à l'intrigue, soit mal intégré. Et à mes yeux, Sanderson est dans ces deux cas, et pour moi ce que tu appelles l'info-dumping en est le symptôme. A mes yeux, un bon auteur doit être capable de te brosser son monde en arrière-fond sans lâcher son histoire... et pas obligatoirement de manière complète. J'ai en tête plein de bouquins de 200 pages à peine qui te peignent un monde riche en deux coups de cuiller à pot (Tanith Lee, Zelazny, etc). Je sais que beaucoup de lecteurs sont demandeurs d'en savoir plus sur un univers, mais j'avoue que ça me pose question. Cela me renvoie à un monde qu'on n'arrive pas à lâcher, cocooning, dans lequel on se sent bien. Non que ce soit un mal, mais je trouve le procédé facile de la part d'un auteur, et... d'un point de vue lecture aussi. Ce n'est pas un reproche - on cherche chacun et chacune des choses différentes dans la lecture - juste que c'est en totale contradiction avec ce que moi je cherche dans la lecture : je veux découvrir d'autres horizons, d'autres humanités, d'autres sociétés, pas me sentir cocoonée dans un monde qui ronronne. J'ai du mal à exprimer ça clairement, mais si l'image te parle plus, pour moi c'est un peu le même genre de différence qu'il y a entre un film et une série.

Sanderson c'est vrai que c'est agréable parce que c'est facile d'accès... mais je trouve qu'il manque trop de relief pour me maintenir chez lui. Stefan Platteau, que je cite plus haut, développe lui aussi un world-building, mais le style qu'il a et la façon dont il le fait n'ont rien à voir et me satisfont davantage dans ce que je recherche d'une saga fantasy conséquente. Ce n'est même pas une question d'action, mais réellement une question de mise en scène. Sanderson, on sent ses techniques. C'est très cadré et logique... et c'est ce qui le rend prévisible et pas intéressant pour moi. Un peu comme une pièce de théâtre dont tu verrais les rouages et les cordes du décor. Et de fait, un autre point que tu mets en point fort ne me parle pas du tout : comme je le trouve assez fade niveau style... je n'arrive pas à le trouver épique. Même ses scènes d'action me paraissent calibrées, manquer de vie et de couleur.

Enfin, l'info-dumping, que tu pointes à juste titre comme point faible, c'est vraiment quelque chose de rédhibitoire pour moi, presque plus que le reste... j'ai vraiment l'impression qu'il déploie beaucoup d'énergie pour rendre crédible tout ce qu'il peut parce que justement ça ne coule pas de source (ses systèmes de magie me paraissent tellement lisibles qu'ils me désintéressent dans la foulée - pas que je cherche compliqué ou alambiqué... mais j'en reviens aux ficelles et au décor de théâtre). En sus, je finis par avoir l'impression qu'il radote, et moi d'être prise pour une andouille. Et je t'avoue qu'ajouté à la simplicité de style, si pour ce faire le prétexte est pris de le rendre accessible à un maximum de gens... si cet argument vient de lui, je trouve ça un peu facile de sa part et presque condescendant.

Pourtant, chez Sanderson, il y a des choses qui m'intéressent ou que je trouve cool :
- ses différents personnages. Ils ne sont pas tous beaux et sesky et ont une vraie diversité.
- ses personnages féminins ont un profil très intéressant (surtout en fantasy), sans schéma sexiste.
- ses pitch. Très honnêtement, à chaque fois ils me bottent (Elantriss juste il m'avait vendu du rêve), mais ce sont ses mises en scène qui à chaque fois me laissent vraiment sur le carreau.

Après, si des lecteurs y trouvent leur compte... c'est chouette. La lecture c'est un loisir et un plaisir. Juste pour moi, tout ce que j'ai écrit plus haut fait que j'ai du mal à le considérer comme "le meilleur" ^^
DeadlySin

Profil sur Booknode

Messages : 2011
Inscription : lun. 27 août, 2012 12:41 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par DeadlySin »

Dilvish a écrit : mer. 01 nov., 2023 1:07 pm Pour moi son world-building est un de ses pires défauts. Il en fait trop. Je n'aime pas les auteurs qui inventent un monde et qui donnent l'impression de vouloir absolument l'étaler pour montrer tout ce qu'ils ont imaginé. Je sais que c'est galvanisant, de créer, et que si on écrit c'est aussi pour partager cette euphorie avec un lectorat. Mais dans 90% des cas, je trouve ça soit inutile à l'intrigue, soit mal intégré. Et à mes yeux, Sanderson est dans ces deux cas, et pour moi ce que tu appelles l'info-dumping en est le symptôme. A mes yeux, un bon auteur doit être capable de te brosser son monde en arrière-fond sans lâcher son histoire... et pas obligatoirement de manière complète. (...)

Sanderson c'est vrai que c'est agréable parce que c'est facile d'accès... mais je trouve qu'il manque trop de relief pour me maintenir chez lui. Stefan Platteau, que je cite plus haut, développe lui aussi un world-building, mais le style qu'il a et la façon dont il le fait n'ont rien à voir et me satisfont davantage dans ce que je recherche d'une saga fantasy conséquente. Ce n'est même pas une question d'action, mais réellement une question de mise en scène. Sanderson, on sent ses techniques. C'est très cadré et logique... et c'est ce qui le rend prévisible et pas intéressant pour moi. Un peu comme une pièce de théâtre dont tu verrais les rouages et les cordes du décor. Et de fait, un autre point que tu mets en point fort ne me parle pas du tout : comme je le trouve assez fade niveau style... je n'arrive pas à le trouver épique. Même ses scènes d'action me paraissent calibrées, manquer de vie et de couleur.

Enfin, l'info-dumping, que tu pointes à juste titre comme point faible, c'est vraiment quelque chose de rédhibitoire pour moi, presque plus que le reste... j'ai vraiment l'impression qu'il déploie beaucoup d'énergie pour rendre crédible tout ce qu'il peut parce que justement ça ne coule pas de source (ses systèmes de magie me paraissent tellement lisibles qu'ils me désintéressent dans la foulée - pas que je cherche compliqué ou alambiqué... mais j'en reviens aux ficelles et au décor de théâtre). En sus, je finis par avoir l'impression qu'il radote, et moi d'être prise pour une andouille. Et je t'avoue qu'ajouté à la simplicité de style, si pour ce faire le prétexte est pris de le rendre accessible à un maximum de gens... si cet argument vient de lui, je trouve ça un peu facile de sa part et presque condescendant.
Intéressant comme "critique", j'avais aussi pu entendre parler ailleurs de cet aspect très "mécanique" (peut-être scolaire ?) de Sanderson. Et je rejoins Dilvish sur l'aspect rédhibitoire de la sur-explication du moindre détail d'un univers de fantaisie. La magie, c'est parfois aussi le mystère et le non-dit. Vouloir trop expliquer et "justifier" son univers me donne parfois l'impression que l'auteur doute de celui-ci et de la compréhension de l'univers par le lecteur, comme s'il avait l'impression que le lecteur serait perdu ou n'arriverait pas à croire aux fondements fantaisistes de son histoire...
Atalyo

Profil sur Booknode

Messages : 22
Inscription : mer. 16 févr., 2022 2:17 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Atalyo »

Dilvish a écrit : mer. 01 nov., 2023 1:07 pm par contre je t'avoue qu'il y a des points forts que je mets en faible - mais je pense aussi que ça dépend de ce que tu... "cherches" en fantasy.
C'est en effet très intéressant de lire des avis divergents, et cela permet aux potentiels lecteurs de savoir si Sanderson leur correspond ou non.

J'ai pour ma part plus de mal avec les univers et systèmes de magie plus "mystérieux" et les histoires plus organiques, moins structurées. Je pense par exemple à Terremer (que je n'ai pas apprécié) ou l'Apprenti assassin (que j'ai adoré malgré tout, car ayant pleins d'autres qualités). J'ai plus l'impression d'être pris pour une poire quand les règles ne sont pas bien définies, ça laisse la porte grande ouverte aux deus ex machina.
Dilvish

Profil sur Booknode

Messages : 69
Inscription : mer. 07 janv., 2015 7:58 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Dilvish »

DeadlySin a écrit : mer. 01 nov., 2023 3:31 pmVouloir trop expliquer et "justifier" son univers me donne parfois l'impression que l'auteur doute de celui-ci et de la compréhension de l'univers par le lecteur, comme s'il avait l'impression que le lecteur serait perdu ou n'arriverait pas à croire aux fondements fantaisistes de son histoire...
Je te rejoins très fortement là-dessus. Et je rajoute autre chose qui m'embête souvent dans un world-building trop conséquent : c'est aussi refuser une certaine liberté au lecteur ; refuser - consciemment ou non - qu'une part échappe à l'auteur, pour que la personne qui lit s'approprie l'univers à sa manière. En tant que lectrice je me sens aussi bridée par ça, et une information trop volumineuse a tendance à davantage me frustrer qu'une information qui me laisse juste ce qu'il faut de place pour me caler dans l'histoire.
love_can_be_everywhere

Profil sur Booknode

Messages : 11
Inscription : sam. 22 avr., 2017 5:44 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par love_can_be_everywhere »

Hello tout le monde, est-ce qu'il y a un ordre pour lire les Brandon Sanderson ? Je n'en ai encore jamais lu mais j'ai pour le moment en ma possession les tomes 1 et 2 des Archives de Roshar.
Chloeoptere

Profil sur Booknode

Messages : 244
Inscription : dim. 24 nov., 2013 12:23 pm

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Chloeoptere »

Salut,
Pour moi il n'y a pas d'ordre obligatoire, il y a des liens entre les livres et si tu n'as pas lu certains livres avant tu peux rater des détails mais ça ne gène pas du tout la compréhension de l'histoire.
Pour les éléments les plus importants tu peux lire Warbreaker avant Justicière (tomes 5/6 de Roshar) et Fils-des-brumes avant Rythme de Guerre (tomes 7/8) mais ce n'est pas du tout obligatoire.
theyoubot

Profil sur Booknode

Messages : 638
Inscription : mar. 18 févr., 2020 11:42 pm
Contact :

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par theyoubot »

love_can_be_everywhere a écrit : jeu. 01 févr., 2024 4:36 pm Hello tout le monde, est-ce qu'il y a un ordre pour lire les Brandon Sanderson ? Je n'en ai encore jamais lu mais j'ai pour le moment en ma possession les tomes 1 et 2 des Archives de Roshar.
Quand je suis dans ta situation, je lis du meilleur au moins bon. Ou du moins (car c'est difficile de savoir à l'avance), de celui qui est le plus susceptible de me plaire à celui qui en est le moins susceptible






Dilvish a écrit : mer. 25 oct., 2023 4:18 pmMeilleur auteur, d'un point de vue complètement subjectif alors
Oui, je l'indiquais d'emblée. Il est objectivement le meilleur auteur du moment au regard de quatre critères.
Mais le choix de ces quatre critères est subjectif. Ce sont mes critères. Et ceux de beaucoup de gens, mais ça reste un choix subjectif.

Tout comme ton avis que tu présentes à tort comme objectif.
Heyv

Profil sur Booknode

Messages : 75
Inscription : mer. 29 déc., 2021 1:26 am

Re: Brandon Sanderson, meilleur auteur de fantasy en activité

Message par Heyv »

Atalyo a écrit : sam. 04 nov., 2023 5:08 pm
Dilvish a écrit : mer. 01 nov., 2023 1:07 pm par contre je t'avoue qu'il y a des points forts que je mets en faible - mais je pense aussi que ça dépend de ce que tu... "cherches" en fantasy.
C'est en effet très intéressant de lire des avis divergents, et cela permet aux potentiels lecteurs de savoir si Sanderson leur correspond ou non.

J'ai pour ma part plus de mal avec les univers et systèmes de magie plus "mystérieux" et les histoires plus organiques, moins structurées. Je pense par exemple à Terremer (que je n'ai pas apprécié) ou l'Apprenti assassin (que j'ai adoré malgré tout, car ayant pleins d'autres qualités). J'ai plus l'impression d'être pris pour une poire quand les règles ne sont pas bien définies, ça laisse la porte grande ouverte aux deus ex machina.
J'ai tendance à être de et avis aussi, et c'est pour ça que j'aime beaucoup Sanderson : je lis de la fantasy pour m'évader et changer d'univers, s'il y a des trous dans le lore qui ne sont pas comblés intuitivement (soit par mes expériences perso et mes connaissances, soit par la façon qu'à l'auteur de présenter les choses), l'univers me paraît moins tangible, et j'ai un peu plus de mal à rentrer dedans.
Je comprends que cela fasse infodump pour certains, pour qui l'intrigue est plus importante, ceci dit.
Pour ma part, c'est une des raisons même qui font que je l'apprécie autant : il mêle avec beaucoup de talent les problématiques personnelles de ses personnages et leurs objectifs avec des enjeux beaucoup plus élevés, qui les dépassent et avec lesquels ils doivent composer. On suit à la fois des personnages et l'univers, et c'est ça qui personnellement me fait vraiment voyager.
Concernant les schémas qui seraient trop classiques : notamment pour roshar, ça peut sembler vrai pour les premiers tomes, mais la suite peut être vraiment surprenante, et s'écarte de ce que l'on a l'habitude de voir tout en restant très cohérent.
Voilààà, évidemment cela reste mon avis, et vos arguments sont entendables aussi, comme ça a été dit cela dépend beaucoup de ce que l'on cherche quand on lit de la fantasy
Répondre

Revenir à « Fantasy »